Congrès ABF 2016 - Création d'un plateau de l'innovation en Isère

203 vues

Publié le

Congrès ABF 2016
Vendredi 10 juin - 9h

Intervention de Laurence Dupland -  Chargée du développement et de la médiation numérique, Service de la lecture publique, Conseil départemental de l’Isère

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
203
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Congrès ABF 2016 - Création d'un plateau de l'innovation en Isère

  1. 1. SE FORMER À L’INNOVATION COLLOQUE ABF – 10 JUIN 2016 CRÉATION D’UN PLATEAU DE L’INNOVATION EN ISÈRE Direction de la culture et du patrimoine – Service de la lecture publique
  2. 2. Qui sommes-nous ?  Un service à la longue histoire (création en 1945 !)  Avec un réseau de bibliothèques structuré autour de 22 Médiathèques tête de réseau  Sur un département aux territoires contrastés et à l’industrie tournée vers la recherche et l’innovation : Minatec, Giant, Minalogic, Innovallée…
  3. 3.  Saint- Martin- d’Hères Bourgoin-Jallieu  35 agents – 32,5 ETP Qui sommes-nous ? Sud-Isère Nord-Isère zone d’intervention zone d’intervention Un service installé sur 2 sites
  4. 4.  Offre de service uniquement pour les communes < 10 000 habitants, donc pas d’interventions sur : Meylan, St- Egrève, Seyssinet-Pariset, Sassenage, Grenoble, Pont- de- Claix, Echirolles, Fontaine, Saint-Martin-d’Hères…  Mais une frontière qui tend à s’estomper (exceptions : Vienne, Voiron, Bourgoin) Qui sommes-nous ?
  5. 5.  Soit 297 équipements sur 306  zone d’intervention : 524 communes sur 533  soit 883 579 habitants  soit 70,5 % de la population iséroise 97 % des bibliothèques bénéficient des services du SLP Qui sommes-nous ? : quelques chiffres
  6. 6.  2013 : Une commande de la Direction Générale des Services pour expérimenter l’innovation o Concrétiser par la création d’un pôle « innovation » au sein de la Direction de la culture et du patrimoine. o Traduite par une participation du SLP à une expérimentation du Musée Dauphinois : un Muséomix o Consolidée par un partenariat du SLP avec Grenoble Institut de l’Innovation (G2I) de l’UPMF-Grenoble sur l’année universitaire 2013-2014, puis sur 2014-2015, pour : - Mettre en place de nouvelles méthodes de développement culturel et social en mettant les usagers au centre des actions ; - Moderniser les relations aux usagers (usager acteur, co-constructeur de l’action publique).  2014 o Un stage d’une élève conservatrice des bibliothèques (février-mai 2015), sur la mise en place d’un plateau de l’innovation permettant l’incubation collective d’idées et de projets o Un stage d’une étudiante en sociologie autour de la mise en place d’un Observatoire de la lecture publique Premières approches de l’innovation
  7. 7. Premières approches de l’innovation : la co- construction  Muséomix 2013 : la machine à contes Avec le public, puis avec le Musée Dauphinois. Opération à suivre…
  8. 8. Premières approches de l’innovation : la co-construction  Partenariat G2I 2014-2015 : mains livres  Comment rendre le bookcrossing innovant ? Réfléchir avec le G2I.  Des initiatives locales comme celle d’Emmaüs à Bourgoin-Jallieu. Comment appuyer des initiatives sur le même thème ?
  9. 9. Inscrire l’innovation comme mode de fonctionnement Biblinnov’ : première ébauche Et pourquoi pas un laboratoire de l’innovation ?  Un laboratoire de l’innovation publique est un lieu neutre où les acteurs de l’action publique conduisent une réflexion collective en utilisant les outils de l’innovation ouverte, afin d’améliorer l’efficience du service rendu au public. C’est un lieu de coopération et d’expérimentation qui réunit des compétences multiples, designers, sociologues, praticiens de l’action publique.  Et un observatoire ?
  10. 10. L’innovation, une priorité politique L’Isère change d’exécutif départemental et de Direction Générale des services en 2015, mais garde comme objectif prioritaire l’innovation en lecture publique  Etude de faisabilité pour le site de Saint-Martin-d’Hères en septembre 2015  Vote du BP décembre 2015 : « 300 000 € seront affectés à des travaux de modernisation sur les bâtiments départementaux dédiés à la lecture publique. L’année 2016 sera marquée par la requalification de nos sites en plateforme de l’innovation. Ce projet vise à faire entrer notre offre de services dans l’ère numérique et offrir aux professionnels et bénévoles du réseau un espace d’expérimentation et de formation autour des enjeux du numérique et des dispositifs innovants en matière de lecture publique ».
  11. 11. L’innovation, une priorité politique  Rapport de CP du 25 mars 2016 : précise le projet de laboratoire de l’innovation et la création d’un observatoire de la lecture publique.  Lancement opérationnel : pilotage de la DCET, détermination d’un chargé d’opérations, étude de programmation, AMO + étude d’ergonomie. Nous en sommes là !
  12. 12. La formation En interne  Formation des agents à la conduite de projet  Participation au Muséomix  Distillation d’une culture de l’innovation :  Usage d’outils de co-construction lors des réunions de service et des réunions de site  Accueil de stagiaires sur différents types d’évolution possible pour le service  Incitation à l’usage d’outils nouveaux :  Partage des documents à distance (cloud)  Visioconférence  Formation d’agents à l’innovation en bibliothèques (ENSSIB), au management créatif…  Projet de mise en place d’un séminaire sur l’innovation pour tous les agents
  13. 13. La formation Du réseau  Conférence et/ou formation assurée par des experts nationaux  Le projet : de l’idée à sa concrétisation  Bibliothèque, une mutante en devenir  Des modules assurés par le personnel du SLPI axé sur le numérique :  Ateliers numériques (ex.: la retouche d’image, la sécurité de l’information)  Formation à clés en main : de la liseuse à la tablette, les appli jeunesse
  14. 14.  Un projet rendu possible par :  une volonté politique  des moyens (budget, temps, personnel)  une acculturation progressive des équipes, du réseau, de la hiérarchie à l’innovation  un droit à l’expérimentation, à l’erreur  le recours à des métiers autres que socio-culturels  l’échange de pratiques  la culture projet Les interventions du SLP Conclusion

×