Economie Tunisienne et UMA:
Défis économiques et processus de convergence
Dr. Achraf AYADI
Expert Bancaire et Financier
Co...
Agenda
• Etat de l’Economie Tunisienne
• Tunisie / Maroc: Concurrence et complémentarité
• Défis économiques communs des p...
Etat de l’économie tunisienne
Le constat
• Dégradation progressive des fondamentaux de l’économie
– Croissance instable
– ...
Etat de l’économie tunisienne
Les raisons 1/2
• Budget de l’Etat par grandes rubriques: 2010-2014p
4Dr. A. AYADI (C) Paris...
Etat de l’économie tunisienne
Les raisons 2/2
• Une répartition inéquitable du budget de l’Etat:
– Baisse du budget du Min...
Etat de l’économie tunisienne
Pour résumer
• Un marché financier de taille insuffisante, peu diversifié, peu attractif
aux...
Tunisie / Maroc:
Concurrence et complémentarité 1/2
Dr. A. AYADI (C) Paris, 4 juillet 2014 7
Agriculture Maroc Tunisie
Val...
Tunisie / Maroc:
Concurrence et complémentarité 2/2
Dr. A. AYADI (C) Paris, 4 juillet 2014 8
Principaux clients 2012
Maroc...
Tunisie / Maroc:
Concurrence ou complémentarité ?
• Existence d’une concurrence qui peut se transformer en alliance
• Exis...
Défis économiques communs des
pays de l’UMA
Taille critique, pouvoir d’achat
• UMA + Egypte:
– 173 Millions d’habitants
– ...
Défis économiques communs des
pays de l’UMA
Croissance, Déficits et Endettement
Croissance (PIB réel) x Solde
Budgétaire (...
Défis économiques communs des
pays de l’UMA
Investissement et Epargne
• Investissement total X Epargne totale en 2019 (%PI...
Leçons du passé et Réflexions sur
l’avenir
Constats
• Constats :
– Existence de modèles de développement très différents
–...
Leçons du passé et Réflexions sur
l’avenir
Trajectoire
• Apprendre des erreurs de l’UE:
– Rester « économique »
– Rester «...
Merci pour l’aimable attention
Dr. A. AYADI (C) Paris, 4 juillet 2014 15
L’UMA « politique » est mort.
L’Union Nord-Africa...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

IEMEP Economie Tunisienne et UMA 04042014

830 vues

Publié le

1 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
830
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
16
Commentaires
1
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

IEMEP Economie Tunisienne et UMA 04042014

  1. 1. Economie Tunisienne et UMA: Défis économiques et processus de convergence Dr. Achraf AYADI Expert Bancaire et Financier Conférence de l’IEMEP sur “L’intégration Maghrébine” Paris, le 4 juillet 2014 à l’Assemblée Nationale
  2. 2. Agenda • Etat de l’Economie Tunisienne • Tunisie / Maroc: Concurrence et complémentarité • Défis économiques communs des pays de l’UMA • Leçons du passé et Réflexions sur l’avenir 2Dr. A. AYADI (C) Paris, 4 juillet 2014
  3. 3. Etat de l’économie tunisienne Le constat • Dégradation progressive des fondamentaux de l’économie – Croissance instable – Inflation insensible à la politique monétaire – Chômage des diplômés du supérieur chronique (>33%) – Déficit en creusement continu – Dépendance à l’étranger pour le financement de la dette Croissance Inflation Chômage Déficit Endett/PIB 2010 3,2 4,0 13,0 -1 40,4 2011 -1,9 5,0 18,3 -3,6 44,6 2012 3,6 5,5 17,4 -5,5 43,8 2013p 2,6 6,2 17,0 -8,5p 51,1p 2014p <3,0 5,5 >16,0 -10p 55p 3Dr. A. AYADI (C) Paris, 4 juillet 2014
  4. 4. Etat de l’économie tunisienne Les raisons 1/2 • Budget de l’Etat par grandes rubriques: 2010-2014p 4Dr. A. AYADI (C) Paris, 4 juillet 2014
  5. 5. Etat de l’économie tunisienne Les raisons 2/2 • Une répartition inéquitable du budget de l’Etat: – Baisse du budget du Min. de l’Equipement de 5% sur 3 ans dont 22% en 2013-14 – Baisse du budget du Min. des TIC de 3% sur 3 ans dont 12% en 2013-14 – Baisse du budget du Min. Tourisme et du Min. Agriculture de 9% chacun en 2013-2014 • Une répartition inéquitable de l’effort fiscal: – Impôts sur les sociétés (48%) : • 80% payés par des sociétés imposées au taux de 35% (qui ne représentent que 5% du total) • 95% des sociétés contribuent à 20% seulement de l’I/S – Impôts le Revenu (52%): • 81% Salariés • 3% Bénéfices non commerciaux • 1% Revenus Immobiliers • 15% « Autres » Dr. A. AYADI (C) Paris, 4 juillet 2014 5
  6. 6. Etat de l’économie tunisienne Pour résumer • Un marché financier de taille insuffisante, peu diversifié, peu attractif aux capitaux étrangers • Une politique monétaire accommodante inefficace qui creuse les déficits sans provoquer des relais réguliers de croissance • Un déficit budgétaire lié à un manque de vision et de stratégie d’allocation optimale des ressources dans un cadre de Go&STOP • Un déficit commercial qui souffre (1) d’un manque de valorisation des ressources naturelles, (2) d’une dépendance sectorielle et géographique, (3) d’un positionnement low-cost et (4) d’une économie informelle incontrôlable • Des performances économiques instables à court terme et intenables à moyen et long terme URGENCE D’UN NOUVEAU MODELE ECONOMIQUE Dr. A. AYADI (C) Paris, 4 juillet 2014 6
  7. 7. Tunisie / Maroc: Concurrence et complémentarité 1/2 Dr. A. AYADI (C) Paris, 4 juillet 2014 7 Agriculture Maroc Tunisie Valeur ajoutée (en % du PIB) 14,6 8,7 Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 39,2 16,2 Industrie Maroc Tunisie Valeur ajoutée (en % du PIB) 29,6 29,9 Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 21,4 33,5 Services Maroc Tunisie Valeur ajoutée (en % du PIB) 55,8 61,4 Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 39,3 49,6 Indicateurs de croissance PIB (milliards USD) 2010 2011 2012 2013 2014 (e) Maroc 90,77 99,21 96,13 104,8 111,74 Tunisie 44,29 46,44 45,41 48,38 51,47 PIB par habitant(USD) 2010 2011 2012 2013 2014 (e) Maroc 2849,85 3082,34 2955,86 3189,93 3367,91 Tunisie 4199,27 4350,34 4213,15 4431,3 4654,02 Balance des transactions courantes (en % du PIB) 2010 2011 2012 2013 2014 (e) Maroc -4,1 -8,1 -10 -7,2 -6,1 Tunisie -4,8 -7,3 -8,1 -8 -6,6
  8. 8. Tunisie / Maroc: Concurrence et complémentarité 2/2 Dr. A. AYADI (C) Paris, 4 juillet 2014 8 Principaux clients 2012 Maroc Tunisie Principaux clients 2012 (% des exportations) (% des exportations) France 21,60% 30,70% France Espagne 16,50% 21,60% Italie Brésil 5,90% 9,10% Allemagne Inde 5,40% 4,40% Libye Etats-Unis 4,30% 4,30% Espagne Principaux fournisseurs 2012 Maroc Tunisie Principaux fournisseurs 2012 (% des importations) (% des importations) Espagne 13,20% 18,30% France France 12,40% 15,80% Italie Chine 6,60% 7,40% Allemagne Etats-Unis 6,40% 6,10% Chine Arabie saoudite 6,30% 5,70% Russie de produits exportés en 2012 2012 2011 de produits exportés en 2011 (% des exportations) (% des exportations) Engrais minéraux ou chimiques contenant deux ou... 9,50% 12,80% Huiles brutes de pétrole ou de minéraux bitumineux Fils, câbles isolés, y.c. les câbles coaxiaux, à... 8,20% 9,80% Fils, câbles isolés, y.c. les câbles coaxiaux, à... Pentaoxyde de diphosphore; acide phosphorique;... 7,70% 4,20% Costumes ou complets, ensembles, vestons,... Phosphates de calcium et phosphates... 7,20% 3,80% Survêtements de sport 'trainings', combinaisons et... Costumes tailleurs, ensembles, vestes, robes,... 4,60% 3,20% Appareils récepteurs de télévision, même...
  9. 9. Tunisie / Maroc: Concurrence ou complémentarité ? • Existence d’une concurrence qui peut se transformer en alliance • Existence de complémentarités accélératrices de la croissance économique URGENCE D’UN NOUVEAU MODELE ECONOMIQUE BILATERAL URGENCE D’UN NOUVEAU MODELE ECONOMIQUE MULTILATERAL INTRA-MAGHREBIN Dr. A. AYADI (C) Paris, 4 juillet 2014 9
  10. 10. Défis économiques communs des pays de l’UMA Taille critique, pouvoir d’achat • UMA + Egypte: – 173 Millions d’habitants – 613 Milliards de PIB commun Dr. A. AYADI (C) Paris, 4 juillet 2014 10 Population (M) Croissance Population % (2000-2012) Algérie 37,5 1,7 Egypte 82,5 2,2 Libye 6 1,3 Mauritanie 3,6 2,7 Maroc 32,5 1,1 Tunisie 10,8 1 0 2000 4000 6000 8000 10000 12000 14000 16000 Algérie Egypte Libye Mauritanie Maroc Tunisie 2012 2013 Evolution du PIB/habitant (en USD)
  11. 11. Défis économiques communs des pays de l’UMA Croissance, Déficits et Endettement Croissance (PIB réel) x Solde Budgétaire (%PIB) Croissance (PIB réel) x Dette Publique (%PIB) Dr. A. AYADI (C) Paris, 4 juillet 2014 11 Algérie Maroc Libye Mauritanie Egypte Tunisie -20% -15% -10% -5% 0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% 0% 1% 2% 3% 4% 5% 6% Algérie Egypte Libye Mauritanie Maroc Tunisie 0 20 40 60 80 100 120 140 160 180 0% 1% 2% 3% 4% 5% 6%
  12. 12. Défis économiques communs des pays de l’UMA Investissement et Epargne • Investissement total X Epargne totale en 2019 (%PIB; FMI) Dr. A. AYADI (C) Paris, 4 juillet 2014 12 Algeria Egypt Libya Mauritania Morocco Tunisia 0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50 0 5 10 15 20 25 30 35 40
  13. 13. Leçons du passé et Réflexions sur l’avenir Constats • Constats : – Existence de modèles de développement très différents – Existence de complémentarités importantes – Existence de défis nationaux et de défis communs à gérer concomitamment • Nécessité d’un « processus de convergence économique »: – Cibler les secteurs ayant des complémentarités dans la chaîne de valeurs – Définir des stratégies d’entente nationales multilatérales dans les secteurs présentant des redondances ou une concurrence – Mutualiser les moyens et les ressources à travers un « principe de préférence Sud-Sud » Dr. A. AYADI (C) Paris, 4 juillet 2014 13
  14. 14. Leçons du passé et Réflexions sur l’avenir Trajectoire • Apprendre des erreurs de l’UE: – Rester « économique » – Rester « multilatéral » – Faire converger des secteurs et les acteurs économiques clés – Faire converger les législations fiscales et les lois sociales – Faire converger les politiques monétaires sans monnaie unique • Moyens à mettre en œuvre: – Construction lente mais durablement solide – Croissance économique synergique – Encadrement collectif du dumping fiscal et social – Maîtrise collective de l’inflation – Amortir collectivement le poids de la démographie • … le « politique » suivra le processus de convergence ! Dr. A. AYADI (C) Paris, 4 juillet 2014 14
  15. 15. Merci pour l’aimable attention Dr. A. AYADI (C) Paris, 4 juillet 2014 15 L’UMA « politique » est mort. L’Union Nord-Africaine « économique » a une chance.

×