Pseudoanévrismes multiples
Valérie Gauvin
Résidente en chirurgie vasculaire
24 mai 2014
Mme V.
 Femme 64 ans
 Origine méditerranéenne
 ATCD
 RVA/RVM mécanique + Bental avec
canulation fémorale gauche 02/201...
Consultation 12/09/2012
Histoire
 6 mois post-chirurgie cardiaque
 Depuis 1 mois, œdème et douleur inguinale gauche
Labo...
TDM abdominale et des membres inférieurs
TDM abdominale et des membres inférieurs
 Nombreux faux anévrismes
 Ectasie Tronc cœliaque 13mm
 Anévrisme gastrique ga...
Quelle serait votre conduite
thérapeutique à ce moment?
1. 2. 3. 4. 5.
20%
7% 7%
20%
47%
1. Antiobiothérapie
2. Corticothé...
Exploration chirurgicale
 Approche Rétropéritonéale
 Contrôle proximal iliaque externe G
 Approche inguinale G
 Destru...
Post-opératoire
Infectieux
 Fièvre persistante ad 39oC x48h
 Pipéracilline-Tazobactam 
Ceftriaxone PO#9
 Vancomycine I...
Artériographie sélective
TEP Scan
PAS de vasculite des gros vaisseaux en raison absence de
captation diffuse des gros vaisseaux
1 mois post-opératoire
Récidive fièvre ad 40oC sous
antibiothérapie
Bilan refait dont AngioTDM
abdominale
 Pas de changem...
Quelle serait votre conduite
thérapeutique à ce moment?
1. 2. 3. 4. 5.
17%
13%
17%
35%
17%
1. Corticothérapie à hautes dos...
Conduite thérapeutique
 Étiologie infectieuse plus probable
 Antibiothérapie 6 semaines
Consultation
Deux semaines post-arrêt antibiothérapie
 Ischémie subaiguë MIG
 Douleurs de repos MIG x 3 semaines
AngioTDM abdominale et des membres inférieurs
AngioTDM abdominale et des membres inférieurs
Quelle serait votre conduite
thérapeutique à ce moment?
1. 2. 3.
20%
12%
68%
1. Débridement local et pontage extra-anatomi...
Exploration chirurgicale
 Approche rétropéritonéale G
 Contrôle proximal iliaque externe G
 Approche inguinale G
 Thro...
Post-opératoire
Infectieux
 PAS de fièvre
 Reprise Ceftriaxone et
Vancomycine IV
 Hémocultures (1/8)
 Proprionibacteri...
En rétrospective
Six mois après la première consultation
Évolution clinique
 Pseudoanévrismes multiples évoluant depuis 2011
 TDM abdomino-pelvien 2010  AUCUN anévrisme
 TDM t...
Pathologie – 2e lecture
Aorte ascendante
Aortite
lymphoplasmocytaire
 PAS de cellules géantes
 Compatible avec un
proces...
Quelle serait votre conduite
thérapeutique à ce moment?
1. 2. 3. 4. 5.
47%
18%
6%
0%
29%
1. Corticothérapie à hautes doses...
Conduite thérapeutique
Vasculite de Behçet probable
 Corticothérapie à hautes doses débutée
 Ceftriaxone conservée pour ...
Par la suite
 Normalisation des paramètres inflammatoires
 Stabilisation des pseudoanévrismes multiples
VS PCR
2013-01-1...
Suivi à 6 mois
Traitement anévrisme splénique
par embolisation
Traitement anévrisme iliaque externe
G par endoprothèse couverte
Suivi à 1an
Résumé
 Présentation atypique d’atteinte artérielle isolée chez cette
patiente sans aucune autre atteinte d’organes repré...
Revue de la
littérature
 Cohorte rétrospective 820 patients  12,3% atteinte artérielle (101 patients)
 Âge moyen 33 ans
 92,1% Hommes
 Symptô...
Types d’atteintes artérielles %
Anévrismes 47,3%
Occlusions 36,5%
Sténoses 13,5%
Aortites 2,7%
Localisations d’atteintes a...
 Traitement chez 55% patients
 47 traitement chirurgical
 3 embolisation
 3 traitement endovasculaire
 34% complicati...
Long-term outcome of arterial lesions
in Behçet disease
Saadoun et al. 2012
 Suivi moyen 7,6 ans (6,6-25,4 ans)
 26,9% M...
Conclusion
 Présentation atypique d’atteinte artérielle isolée chez notre
patiente sans aucune autre atteinte d’organes e...
Merci
Questions?
Merci
Questions??
Hôpital St-François d’Assise
Merci
Questions?
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

2014session6 2

502 vues

Publié le

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
502
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
11
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Bental pour dissection Ao ascendante per-opératoire
  • Arrêt ATB 3 sem avant cette consultation
  • Anévrisme fémoral gauche multilobulé à départ iliaque ou fémoral s’étendant au niveau des fémorales superficielle et profonde avec magma inflammatoire au pourtour
  • Pas d’antibiothérapie pré-op pour ne pas fausser cultures et vu pas de contexte septique
    2jrs post-arrivée H
    PAS de renversement de l’anticoagulation
    PAS Urgence immédiate
    Risques importants en raison 2 valves mécaniques
  • Résistant PNC, Ancef, cipro, clinda et Sensiblevanco/bactrim/erythro
    Sérologies – syphilis, fièevre, brucellose, hépatite, VIH, aspergillus
  • Pseudoanévrismes multiples - Splénique Gastrique G Rénale G Iliaque externe G Fessière G
  • Captation aorte ascendante, portion proximale de l’artère sous-clavière D, AMS, a. iliaque externe G et ectasie TC
    Captation portion postérieure de la valve aortique de nature infectieuse probable
    Polyadénopathies médiastinales, infra-diaphragmatiques, péricavales et a/n hiles rénaux de nature incertaine
  • RéH pour IRA sur ATB x 1 mois – vanco/genta changé pour dapto
    TEP capt fem G 2 pcts – collect bénignes et cult nég
  • Lésion anévrismale trilobée 2,7cm a/n fémorale commune proximale avec occlusion fémorale commune distale
    Collection liquidienne pouvant correspondre anévrisme thrombosé 5,3 x 3,8cm
  • Croissance de l’anévrisme splénique 1,3 à 2,7cm
    Stabilité des autres pseudoanévrismes multiples
  • Ostium de l’a. fémorale profonde non visualisée MAIS réinjectée par collatérales
  • Sérologies – aspergillus, griffes de chat, syphilis
  • Solumédrol 250mg IV x3j
    Prednisone 70mg/jour x2sem
    Prednisone 50mg/jour x4sem
    INH pour traitement de tuberculose vu PPD et Quantiféron positif
  • Augmentation significative anév splénique de 3 à 6,8cm avec flux très lent sans sx rupture
    Augmentation anév polylobulé iliaque ext G distale 2,4 à 2,7cm
    Autres anev stables
  • Viabahn pour exclusion faux anévrisme anast prox pontage
  • Stabilité de tous les anévrismes – sous traitement immunosuppresseur
  • Ne remplit pas les critères internationaux
  • Paris et Tunisie
    La majorité au diagnostic ou dans les cinq années suivantes – Médiane 4 ans après le diagnostic
  • 2014session6 2

    1. 1. Pseudoanévrismes multiples Valérie Gauvin Résidente en chirurgie vasculaire 24 mai 2014
    2. 2. Mme V.  Femme 64 ans  Origine méditerranéenne  ATCD  RVA/RVM mécanique + Bental avec canulation fémorale gauche 02/2012  Endocardite mitrale Strep. Salivarius 05/2012  Fibrillation auriculaire A/C ss Coumadin  Hypertension artérielle  Dyslipidémie  Diabète de type 2  Hypothyroïdie  Médication  Aspirine 80  Lipitor 20  Monocor 7,5  Coumadin  Metformine 5002  Synthroïd 0,1  Pantoloc 40  Fer 300 BID
    3. 3. Consultation 12/09/2012 Histoire  6 mois post-chirurgie cardiaque  Depuis 1 mois, œdème et douleur inguinale gauche Laboratoires  GB 7,8  Hb 97  Plaq N  Créatinine 64  Ions N  INR 4,4 Examen physique  TA 120/78 FC 94 RR 16 Sat 99% Afébrile (T 38oC à 1 reprise x arrivée)  Abdomen – Douleur diffuse à la palpation sans défense  Masse inguinale gauche pulsatile sans ischémie MIG
    4. 4. TDM abdominale et des membres inférieurs
    5. 5. TDM abdominale et des membres inférieurs  Nombreux faux anévrismes  Ectasie Tronc cœliaque 13mm  Anévrisme gastrique gauche 2,6 x 1,1 cm  Anévrisme splénique 1,35 x 1,1 cm  Épaississement AMS anormale  Anévrisme rénal gauche 2 x 1,3 cm
    6. 6. Quelle serait votre conduite thérapeutique à ce moment? 1. 2. 3. 4. 5. 20% 7% 7% 20% 47% 1. Antiobiothérapie 2. Corticothérapie à hautes doses 3. Traitement chirurgical 4. Traitement endovasculaire 5. Ne sais pas
    7. 7. Exploration chirurgicale  Approche Rétropéritonéale  Contrôle proximal iliaque externe G  Approche inguinale G  Destruction complète de l’artère fémorale commune et de l’artère fémorale profonde  Pontage ilio-fémoral gauche veineux avec veine fémorale superficielle gauche  Réimplantation de l’artère fémorale profonde sur l’artère fémorale superficielle  Débridement inguinal gauche avec myoplastie du sartorius
    8. 8. Post-opératoire Infectieux  Fièvre persistante ad 39oC x48h  Pipéracilline-Tazobactam  Ceftriaxone PO#9  Vancomycine IV  Hémocultures négatives  Cultures per-op (1/4 positive)  Staphylocoque épidermidis R  Sérologies négatives  ETO négative Vasculitique  PAS d’atteinte rénale, hépatique ni pulmonaire  PAS d’atteinte cérébrale  PAS d’atteinte cutanée  PAS d’atteinte ophtalmique  PAS d’ulcères buccaux  Bilan biologique NÉGATIF Élévation des paramètres inflammatoires  VS 84  PCR 38,5
    9. 9. Artériographie sélective
    10. 10. TEP Scan PAS de vasculite des gros vaisseaux en raison absence de captation diffuse des gros vaisseaux
    11. 11. 1 mois post-opératoire Récidive fièvre ad 40oC sous antibiothérapie Bilan refait dont AngioTDM abdominale  Pas de changements des pseudoanévrismes multiples  Apparition de deux dilatations anévrismales 12mm a/n anastomose proximale du pontage ilio-fémoral G
    12. 12. Quelle serait votre conduite thérapeutique à ce moment? 1. 2. 3. 4. 5. 17% 13% 17% 35% 17% 1. Corticothérapie à hautes doses 2. Immunosuppresseurs 3. Antibiothérapie à vie 4. Antibiothérapie 6 semaines 5. Ne sait pas
    13. 13. Conduite thérapeutique  Étiologie infectieuse plus probable  Antibiothérapie 6 semaines
    14. 14. Consultation Deux semaines post-arrêt antibiothérapie  Ischémie subaiguë MIG  Douleurs de repos MIG x 3 semaines
    15. 15. AngioTDM abdominale et des membres inférieurs
    16. 16. AngioTDM abdominale et des membres inférieurs
    17. 17. Quelle serait votre conduite thérapeutique à ce moment? 1. 2. 3. 20% 12% 68% 1. Débridement local et pontage extra-anatomique 2. Reconstruction in situ fémorale avec pontage veineux 3. Reconstruction in situ fémorale avec pontage synthétique
    18. 18. Exploration chirurgicale  Approche rétropéritonéale G  Contrôle proximal iliaque externe G  Approche inguinale G  Thrombose du pontage ilio-fémoral gauche sur faux anévrisme de l’anastomose distale  Pontage fémoro-fémorale superficielle veineux gauche avec veine saphène gauche
    19. 19. Post-opératoire Infectieux  PAS de fièvre  Reprise Ceftriaxone et Vancomycine IV  Hémocultures (1/8)  Proprionibacterium acnes – contaminant probable  Cultures per-op négatives  Sérologies négatives  ETO négative Vasculitique  PAS de nouvelle atteinte d’organes  Bilan biologique encore plus extensif NÉGATIF  HLA-B51 négatif Élévation des paramètres inflammatoires  VS 84  PCR 59,5 AngioTDM abdo  Stabilité des pseudoanévrismes multiples TEP Scan  Diminution de la captation des adénopathies et de la valve aortique
    20. 20. En rétrospective Six mois après la première consultation
    21. 21. Évolution clinique  Pseudoanévrismes multiples évoluant depuis 2011  TDM abdomino-pelvien 2010  AUCUN anévrisme  TDM thorax 2011  Ectasie du tronc cœliaque 1 cm non noté à ce moment  ETO 2012/02  Anévrisme M3  Écho Doppler MSG 2012/04  Anévrisme a. radiale G 7mm  Endocardite mitrale 2012/05  1 Hémoculture positive à Strep. Salivarius  Aucun contrôle des pseudoanévrismes multiples sous antibiothérapie prolongée sans germe clair  Aucune évidence d’atteinte d’organes par un processus vasculitique  Élévation persistante des paramètres inflammatoires
    22. 22. Pathologie – 2e lecture Aorte ascendante Aortite lymphoplasmocytaire  PAS de cellules géantes  Compatible avec un processus vasculitique Artère fémorale commune gauche  Fibrose sous-endothéliale  PAS de bactéries  PAS de vasculite Microbiologie NÉGATIVE
    23. 23. Quelle serait votre conduite thérapeutique à ce moment? 1. 2. 3. 4. 5. 47% 18% 6% 0% 29% 1. Corticothérapie à hautes doses 2. Immunosuppresseurs 3. Antibiothérapie à vie 4. Antibiothérapie 6 semaines 5. Ne sait pas
    24. 24. Conduite thérapeutique Vasculite de Behçet probable  Corticothérapie à hautes doses débutée  Ceftriaxone conservée pour compléter un total de 42 jours  Traitement conservateur des pseudoanévrismes
    25. 25. Par la suite  Normalisation des paramètres inflammatoires  Stabilisation des pseudoanévrismes multiples VS PCR 2013-01-16 84 59,5 2013-2014 <30 <10
    26. 26. Suivi à 6 mois
    27. 27. Traitement anévrisme splénique par embolisation
    28. 28. Traitement anévrisme iliaque externe G par endoprothèse couverte
    29. 29. Suivi à 1an
    30. 30. Résumé  Présentation atypique d’atteinte artérielle isolée chez cette patiente sans aucune autre atteinte d’organes représentait un défi diagnostique  Rester à l’affût du diagnostic de la vasculite de Behçet en cas de pseudoanévrismes multiples  Le meilleur traitement est l’immunosuppression
    31. 31. Revue de la littérature
    32. 32.  Cohorte rétrospective 820 patients  12,3% atteinte artérielle (101 patients)  Âge moyen 33 ans  92,1% Hommes  Symptôme initial 7,8%  Post-trauma 17,6%  Chirurgie  Artériographie ou ponction artérielle  Localisations multiples 30%  Atteinte veineuse associée 80%  Syndrome inflammatoire biologique 85% et Fièvre notée chez 1/3 patients Long-term outcome of arterial lesions in Behçet disease Saadoun et al. 2012
    33. 33. Types d’atteintes artérielles % Anévrismes 47,3% Occlusions 36,5% Sténoses 13,5% Aortites 2,7% Localisations d’atteintes artérielles % Aortique • Aorte abdominale • Aorte thoracique 16% 11% 5% Fémorale 15,5% Pulmonaire 14,1% Iliaque 13,5% MI > MS 10x plus fréquent Long-term outcome of arterial lesions in Behçet disease Saadoun et al. 2012
    34. 34.  Traitement chez 55% patients  47 traitement chirurgical  3 embolisation  3 traitement endovasculaire  34% complications post-opératoire  Différence significative selon présence ou non d’un traitement immunosuppresseur  28,5% vs 71,5% (p<0,001)  Thrombose pontage synthétique la plus fréquente Long-term outcome of arterial lesions in Behçet disease Saadoun et al. 2012
    35. 35. Long-term outcome of arterial lesions in Behçet disease Saadoun et al. 2012  Suivi moyen 7,6 ans (6,6-25,4 ans)  26,9% Mortalité  40% des décès liés aux anévrismes pulmonaires et de l’aorte thoracique  Pronostic pauvre si atteinte artérielle  Rémission complète seulement 38,6%  Taux mortalité 13,5% vs 3,6%  Seul facteur associé avec rémission  traitement immunosuppresseur
    36. 36. Conclusion  Présentation atypique d’atteinte artérielle isolée chez notre patiente sans aucune autre atteinte d’organes est rarissime et ne correspond pas aux cas présentés dans les différentes séries  Rester à l’affût du diagnostic de la vasculite de Behçet en cas de pseudoanévrismes multiples  Contrôle de la vasculite par traitement immunosuppresseur avant traitement chirurgical si possible
    37. 37. Merci Questions?
    38. 38. Merci Questions?? Hôpital St-François d’Assise Merci Questions?

    ×