GUSTAVE  MOREAU
 
<ul><li>Gustave Moreau  1826 -1898 </li></ul><ul><li>Né et mort à Paris. Peintre graveur et dessinateur français. épris de...
Andromède
Le rêve hantant  le Mongol 1881
Cléopatre 1887 Desdémone 1875
Apollo et les  9 muses
Aryon 1891
Hélène sur les murs de Troie   Hesjod I Musa
Batsheba 1886
Chimère 1867
St-Sébastien et ses exécuteurs 1870
Hercule au Lac  Stymphalos
Le triomphe d’Alexandre
Sapho sur le récif  1872
Fairy and Griffon 1876 Soirée de tristesse 1882
Jacob et l’Ange 1878 Inspiration 1893
Galatée
La Ballade 1885
Iridias et Salome 1888 Chimère 1884
Dalila 1890
Ève 1885 Un poète mort porté par un Centaure 1890
Ce qu'il cherche en effet est moins la représentation d'une scène que l'impression de fantastique ou de rêve qu'elle évoqu...
Musique:  Enya / Na Laetha Geal M’oige
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Grand Peintre Gustave Moreau

1 873 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 873
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
15
Actions
Partages
0
Téléchargements
36
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Grand Peintre Gustave Moreau

  1. 1. GUSTAVE MOREAU
  2. 3. <ul><li>Gustave Moreau 1826 -1898 </li></ul><ul><li>Né et mort à Paris. Peintre graveur et dessinateur français. épris de mystique et de </li></ul><ul><li>symbolisme. Élu à L’Académie des Beaux Arts en 1888, il est nommé professeur en </li></ul><ul><li>1892 et compte parmi ses élèves Henri Matisse, Albert Marquet et Georges Rouault et </li></ul><ul><li>fait des voyages en Italie, Rome Florence Milan, Pise ,Sienne Naples Venise passe des </li></ul><ul><li>mois a copier des œuvres de Titien, de Léonard de Vinci et les fresques de Michel </li></ul><ul><li>Ange de la Chapelle Sixtine il emprunte beaucoup aux maitres de la Renaissance et </li></ul><ul><li>intègre également des motifs exotiques et orientaux. </li></ul><ul><li>Grand dessinateur, Moreau possédait à la fin de sa vie de nombreux dessins, </li></ul><ul><li>photographies, livres illustrés qui ont servi de base à son inspiration picturale. </li></ul><ul><li>Il lègue à la ville de Paris son atelier, situé dans un hôtel particulier du 14 rue de La </li></ul><ul><li>Rochefoucauld (IXe) ainsi que l'ensemble des œuvres s'y trouvant (une part non </li></ul><ul><li>négligeable de son œuvre appartient à des collections privées). Ce legs de près de 850 </li></ul><ul><li>peintures ou cartons, 350 aquarelles, et plus de 13000 dessins et calques donnera naissance </li></ul><ul><li>au Musée Gustave Moreau qui fut officiellement ouvert au public le13 janvier 1903. </li></ul><ul><li>En 1912, André Breton visite le musée et en ressort profondément bouleversé par les </li></ul><ul><li>œuvres du peintre. </li></ul>
  3. 4. Andromède
  4. 5. Le rêve hantant le Mongol 1881
  5. 6. Cléopatre 1887 Desdémone 1875
  6. 7. Apollo et les 9 muses
  7. 8. Aryon 1891
  8. 9. Hélène sur les murs de Troie Hesjod I Musa
  9. 10. Batsheba 1886
  10. 11. Chimère 1867
  11. 12. St-Sébastien et ses exécuteurs 1870
  12. 13. Hercule au Lac Stymphalos
  13. 14. Le triomphe d’Alexandre
  14. 15. Sapho sur le récif 1872
  15. 16. Fairy and Griffon 1876 Soirée de tristesse 1882
  16. 17. Jacob et l’Ange 1878 Inspiration 1893
  17. 18. Galatée
  18. 19. La Ballade 1885
  19. 20. Iridias et Salome 1888 Chimère 1884
  20. 21. Dalila 1890
  21. 22. Ève 1885 Un poète mort porté par un Centaure 1890
  22. 23. Ce qu'il cherche en effet est moins la représentation d'une scène que l'impression de fantastique ou de rêve qu'elle évoque, ou l'idée qu'il dégage des personnages, &quot;rendant les éclairs intérieurs&quot; qu'ils suscitent en lui. <ul><li>« Être moderne ne consiste pas à chercher quelque chose en dehors de tout ce qui a été fait. Il s'agit au contraire de coordonner tout ce que les âges précédents nous ont apportés, pour faire voir comment notre siècle a accepté cet héritage et comment il en use. </li></ul><ul><li>« Un jour viendra où l'on comprendra l'éloquence de cet art muet. [...] l'évocation de la pensée par la ligne, l’arabesque et les moyens plastiques, voilà mon but ». </li></ul><ul><li>« Quand ce peuple pourra penser et rêver on lui donnera l'art qui fait penser et rêver. À quoi bon cette lutte niaise du poète contre cette inertie et ce sauvage amour de la grossière réalité qui forment le fond de la nature de ce peuple de comptables… </li></ul><ul><li>Gustave Moreau </li></ul>
  23. 24. Musique: Enya / Na Laetha Geal M’oige

×