Les objets médicaux d’un autre siècle.



   Une production de
Cette malette contient des outils chirurgicaux de base qui
sont nécessaire pour effectuer une opération d'urgence par
ampu...
La scie William Hey, en haut, est utilisé pour
effectuer craniotomies. Mais au lieu d'un trépan,
on retirait la plaque de ...
La trousse d’urgence comprenait aussi le
nécessaire pour faire les saignements. Les
patients ont souvent été saigné par le...
Cet ensemble d’instruments contenait aussi les
instruments pour trépaner le crane d’un patient
avec différentes tailles de...
Cette manivelle à lames de scie a été utilisé pour
couper à travers les sections de la boîte
crânienne, au début du siècle...
Pour la cautérisation, elle se faisait par des
brulûres mineures, fait au chalumeau. Les
principaux équipements de la caut...
Ces sculptures sont en bois. Elles ont été utilisées
comme outil d'enseignement de la médecine, dans
les maternités. Les J...
L’oreillette de surdité a été utilisé longtemps à
partir d’un coquillage, d’où l’expression qui en a
été faite dans la mar...
L’oreillette Rein et Fils, au 19e siècle, est
considéré comme étant le summum de l'art et la
conception de l'oreillette tr...
Mais pour déboucher les oreilles, rien de tel
qu’un simple tire-lait,
utilisé à partir du milieu
des années 1800 que
l’on ...
Le clou de tous ces instruments, est la trousse de
   lavement à la fumée de tabac des années 1750-1810.
Le lavement de ta...
Création sous droits protégés
             contrat de droit d’auteur
            Photos et textes sur Internet
Musique; Ou...
Instruments Mysterieux
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Instruments Mysterieux

581 vues

Publié le

Publié dans : Voyages, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
581
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Instruments Mysterieux

  1. 1. Les objets médicaux d’un autre siècle. Une production de
  2. 2. Cette malette contient des outils chirurgicaux de base qui sont nécessaire pour effectuer une opération d'urgence par amputation. Les outils indispensables pour se faire, comprennent habituellement d'un couteau simple, ou Liston. Des couteaux longs, en ligne droite, qui coupaient comme des lames de rasoir. Les lames en acier poli pour couper à travers le muscle. Une scie principale a été prévue pour le sciage des plus gros os.
  3. 3. La scie William Hey, en haut, est utilisé pour effectuer craniotomies. Mais au lieu d'un trépan, on retirait la plaque de l'os cranien par les intersections des lignes de sciage. Au centre, c'est la grande scie utilisée pour l'amputation des gros os, tel qu’un fémur ou d’un tibia. La dernière scie est appelé un métacarpien pour couper les petits os de l'avant-bras ou de la main.
  4. 4. La trousse d’urgence comprenait aussi le nécessaire pour faire les saignements. Les patients ont souvent été saigné par leur médecin dans le 19ème siècle et a été considérée comme une panacée pour de nombreuses plaintes allant de la goutte au maux de tête. Il a été inefficace dans 99,9% des cas. Un des instrument les plus utilisé a été le « Lancet printanier".
  5. 5. Cet ensemble d’instruments contenait aussi les instruments pour trépaner le crane d’un patient avec différentes tailles de têtes de couronnes (drill bits), qui pouvaient être fixée par une vis à l'horizontale (crosshatched). Une trépanation faite correctement est une procédure relativement simple qui sauvait souvent la vie.
  6. 6. Cette manivelle à lames de scie a été utilisé pour couper à travers les sections de la boîte crânienne, au début du siècle dernier, ce qui permettait d'accéder au cerveau pour passer d'autres instruments.
  7. 7. Pour la cautérisation, elle se faisait par des brulûres mineures, fait au chalumeau. Les principaux équipements de la cautérisation avec sa gamme complète est composé d’un brûleur avec une spirale de conception originale. La partie inférieure abrite un boîtier de vapeur, de caoutchouc gonflable, tasse en acier et un ensemble d'instructions.
  8. 8. Ces sculptures sont en bois. Elles ont été utilisées comme outil d'enseignement de la médecine, dans les maternités. Les Japonais ont tellement été fascinés par l'anatomie humaine que ces modèles ont été une attraction populaire des carnavals et des foires.
  9. 9. L’oreillette de surdité a été utilisé longtemps à partir d’un coquillage, d’où l’expression qui en a été faite dans la marine pour «Le chant des sirènes». Le coquillage est maintenant en voie de disparition, mais elle est encore utilisé dans le monde de manière extrêmement limitée. L'écouteur est fait de tube laiton.
  10. 10. L’oreillette Rein et Fils, au 19e siècle, est considéré comme étant le summum de l'art et la conception de l'oreillette trompette antique. Cet exemplaire, «Grand Dôme Opera», est extrêmement rare et vient d’une collection privée. Beaucoup de d’oreillette Rein de cette période ont été fait en argent pour éviter tous dommages physiques.
  11. 11. Mais pour déboucher les oreilles, rien de tel qu’un simple tire-lait, utilisé à partir du milieu des années 1800 que l’on faisait spécialement à partir de l'étain, pour éviter toutes douleurs ou infections.
  12. 12. Le clou de tous ces instruments, est la trousse de lavement à la fumée de tabac des années 1750-1810. Le lavement de tabac a été utilisé pour insuffler la fumée de tabac dans le rectum d'un patient pour des raisons médicales diverses, dont principalement la réanimation des victimes de noyade. Le kit du parfait docteur, comprennait un tube rectal inséré dans l'anus est relié à un fumigateur et un soufflet pour forcer la fumée dans le rectum. La chaleur de la fumée devait favoriser la respiration, mais des doutes sur l’efficacité des lavements de tabac ont conduit à l‘abandonner. Il ne restera de ce traitement que l’expression populaire… «Pèter le feu».
  13. 13. Création sous droits protégés contrat de droit d’auteur Photos et textes sur Internet Musique; Ouverture de la belle Hélène d’Offenbach. Montage de Denis Hautot Voir les autres diapos sur le site internet;

×