Evaluation moderne de la Masse Corporelle du Sportif par Absorptiométrie Dr Philippe ADAM Clinique Médipôle Garonne (Clini...
IMC (Indice de masse Corporelle Body Mass Index)  Certains sportifs ont un IMC supérieur à 25 kg/m2 sans signification de ...
 
IMG (Indice de Masse Graisseuse) Double approximation (IMC, formule mathématique)
Des méthodes aléatoires
Pli cutané  Pas cher Précision ? Reproductibilité ?
Absorptiométrie bi-énergétique 1/Une mesure réelle, Précise+++ et Reproductible+++  2/utilise RX à très basse dose 3/Infos...
128 détecteurs Machine haut de gamme multidétecteurs
1/Précision et Reproductibilité des mesures Sur les séries de tests réalisés sur patients au CH de Dijon avec le Pr  Fanti...
2/Dose RX délivrée/examen très basse La publication « Bone Dose 2005 Blake et al »  nous renseigne : La dose effective pou...
3/Masse osseuse, masse graisseuse,  masse musculaire,  globale et détaillée  par secteurs et indices <ul><li>nouvelle limi...
 
L’hydratation peut être estimée par les balances à impédancemétrie
Hologic tiend compte d’un coefficient constant d’hydratation  de la masse maigre de 73,2 % Ce coefficient entre 60 et 80% ...
DMO / T score Identité, poste, taille, poids Norm: T-score entre 0 et -1 Ostéopénie : entre -1 et -2,5 Ostéoporose < - 2,5...
Masse Osseuse CMO (BMC) g DMO (BMD) g/cm2 T score (vs max) Z score (vs tranche d’âge)
Rapport global et détaillé de la Masse Osseuse la Masse graisseuse et la Masse maigre
Rapport global et détaillé de la masse corporelle
Zone  A ndroïde  Positionnement automatique des zones Gynoïde et Androïde Zone  G ynoïde Rapport taille/hanche   ( A / G )
Rapport global comparatif (suivi)
Comparatif masse molle homme/femme Suivi rigoureux individuel du sportif
Les Indices 1/Indices Adipeux °total % graisse corps °Masse grasse/taille2 °Ratio androide/gynoide °%MG tronc/%MG jambes °...
Masse Maigre /Ht 2 Rapport % graisse (Tronc/ Jambes)  Rapport Masse Grasse (Tronc/ Membres) Des Courbes complémentaires
Indice de Masse Musculaire Squelettique
Rapport des Taux de Changement % Masse Grasse Masse Grasse Masse Maigre
 
 
 
Applications au Sport
Masse grasse idéale  homme 15% du poids corporel femme 25% « Hors sport haut niveau » Masse Grasse et Performance
Masse Grasse selon le Sport
Age,  height (Ht) ,  weight (Wt) , and body mass index ( BMI ,  Wt/Ht 2 ) were recorded. Body fat mass, percentage of body...
Corrélation entre entrainement et masse osseuse+++
Corrélation masse musculaire et masse osseuse+++
 
Dépense Energétique au Repos
Sport et Femme Variations masse grasse/masse musculaire
 
Recherche *Rugby Top 14 (Stade Toulousain, Castres Olympique) 4 études de la composition corporelle dans la saison *Evalue...
Puissance et Performance *Il ne faut pas trop perdre de gras :  la force d’impact diminue, même si la performance liée à u...
Recherche *Evaluation de l’incidence des blessures sur la répartition des masses musculaires et graisseuses selon le site ...
Corrélation Poids Taille Performance  selon le type d’activité sportive  Aider les athlètes à choisir leur programme d’ent...
 
Football Américain
La question est : La mesure de la masse corporelle Doit elle faire partie du Screening des sportifs A quel rythme et dans ...
Are rugby players getting bigger?  Secular change in height and weight in the All Blacks Peter D. Milburn, PhD University ...
 
Present Next RWC 50 years ahead 1884-2003 Trendline 185.4cm 185.6cm 189.9cm 96.5kg 97.3kg 106.3kg 1980-2003 Trendline 185....
50 years ago 1980 Present Next RWC 50 years ahead 1884-2003 Trendline 180.8cm 183.3cm 185.4cm 185.6cm 189.9cm 86.7kg 92.1k...
<ul><li>height increase <2.8% (5.3 cm) over 50 yrs </li></ul><ul><li>weight increase 5% (5.7 kg) by 2007 </li></ul><ul><li...
<ul><li>height increase < 1% (1.4 cm) over 50 yrs </li></ul><ul><li>weight increase 2.7% (2.5 kg) by next RWC </li></ul><u...
How have players become bigger? … modifications to the game rules and  technologies, often the response to media pressure,...
Consequences of an increase in size <ul><li>increase in strength of players  </li></ul><ul><li>increase of inertia in impa...
 
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La composition corporelle

4 005 vues

Publié le

Publié dans : Sports
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 005
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 844
Actions
Partages
0
Téléchargements
33
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • The role of body composition measurements is expanding, both in clinical medicine and in research.
  • La composition corporelle

    1. 1. Evaluation moderne de la Masse Corporelle du Sportif par Absorptiométrie Dr Philippe ADAM Clinique Médipôle Garonne (Clinique du Sport )
    2. 2. IMC (Indice de masse Corporelle Body Mass Index) Certains sportifs ont un IMC supérieur à 25 kg/m2 sans signification de surpoids On peut être en effet trapu et musclé sans être gras De même on peut être longiligne et gras Différencier les vrais « gros » et les faux « gros » ! Non significatif chez le sportif
    3. 4. IMG (Indice de Masse Graisseuse) Double approximation (IMC, formule mathématique)
    4. 5. Des méthodes aléatoires
    5. 6. Pli cutané Pas cher Précision ? Reproductibilité ?
    6. 7. Absorptiométrie bi-énergétique 1/Une mesure réelle, Précise+++ et Reproductible+++ 2/utilise RX à très basse dose 3/Infos+++ : gras/muscle/os/indices Fournit une mesure globale et des mesures détaillées
    7. 8. 128 détecteurs Machine haut de gamme multidétecteurs
    8. 9. 1/Précision et Reproductibilité des mesures Sur les séries de tests réalisés sur patients au CH de Dijon avec le Pr  Fantino : La plus petite masse détectable par le Discovery en composition corporelle est de 250 g (1er examen patient seul comparé au  2ième examen patient avec ajout de 250g de MG puis de 250g de MM) La précision est de 2% pour une reproductibilité  de +- 200 g pour les membres inf/sup et de +- 450g pour le thorax (énormément de pièces osseuses en superpositions) 
    9. 10. 2/Dose RX délivrée/examen très basse La publication « Bone Dose 2005 Blake et al » nous renseigne : La dose effective pour un examen Corps entier est de 8,4 µSv avec le Discovery W, en comparaison à un vol Paris New York où la dose reçue est de 32 µSv ! Dose pour un cliché thoracique de 100 µSv Donc Examen très très peu irradiant. 
    10. 11. 3/Masse osseuse, masse graisseuse, masse musculaire, globale et détaillée par secteurs et indices <ul><li>nouvelle limite de poids analysable, augmentée à 204 kg analysable </li></ul><ul><li>calibration intégrée dans la chaine de mesure (plus de fantôme à manipuler par l’opérateur) </li></ul><ul><li>analyse complémentaire en sous régions </li></ul><ul><li>rapport détaillé par membres et résultats séparés pour la graisse, le muscle et l’os. </li></ul><ul><li>Courbes NHANES WB pour la composition corporelle . </li></ul><ul><li>De 8 ans à 90 ans </li></ul>
    11. 13. L’hydratation peut être estimée par les balances à impédancemétrie
    12. 14. Hologic tiend compte d’un coefficient constant d’hydratation de la masse maigre de 73,2 % Ce coefficient entre 60 et 80% selon les phases de préparation mais influe très peu sur la mesure MM/MG
    13. 15. DMO / T score Identité, poste, taille, poids Norm: T-score entre 0 et -1 Ostéopénie : entre -1 et -2,5 Ostéoporose < - 2,5 Ostéoporose compliquée si fracture
    14. 16. Masse Osseuse CMO (BMC) g DMO (BMD) g/cm2 T score (vs max) Z score (vs tranche d’âge)
    15. 17. Rapport global et détaillé de la Masse Osseuse la Masse graisseuse et la Masse maigre
    16. 18. Rapport global et détaillé de la masse corporelle
    17. 19. Zone A ndroïde Positionnement automatique des zones Gynoïde et Androïde Zone G ynoïde Rapport taille/hanche   ( A / G )
    18. 20. Rapport global comparatif (suivi)
    19. 21. Comparatif masse molle homme/femme Suivi rigoureux individuel du sportif
    20. 22. Les Indices 1/Indices Adipeux °total % graisse corps °Masse grasse/taille2 °Ratio androide/gynoide °%MG tronc/%MG jambes °Ratio MGtronc/membres 2/Indices Masse Maigre ° masse maigre/Taille2 °mma/taille2
    21. 23. Masse Maigre /Ht 2 Rapport % graisse (Tronc/ Jambes) Rapport Masse Grasse (Tronc/ Membres) Des Courbes complémentaires
    22. 24. Indice de Masse Musculaire Squelettique
    23. 25. Rapport des Taux de Changement % Masse Grasse Masse Grasse Masse Maigre
    24. 29. Applications au Sport
    25. 30. Masse grasse idéale homme 15% du poids corporel femme 25% « Hors sport haut niveau » Masse Grasse et Performance
    26. 31. Masse Grasse selon le Sport
    27. 32. Age, height (Ht) , weight (Wt) , and body mass index ( BMI , Wt/Ht 2 ) were recorded. Body fat mass, percentage of body fat, body fat mass/Ht 2 , LBM, LBM/Wt, LBM/Ht 2 , and lumbar spine (L2–L4) and total body BMD (TBBMD) were measured by dual-energy X-ray absorptiometry « We concluded that, in males, LBM is one of the significant determinants of BMD whereas body fat mass is a negligible BMD determinant » Relative contribution of lean and fat mass component to bone mineral density in males Tsutomu Douchi, Riki Kuwahata, Takashi Matsuo, Hirofumi Uto, Toshimichi Oki and Yukihiro Nagata Il y a Corrélation entre masse molle (maigre/grasse) et masse osseuse
    28. 33. Corrélation entre entrainement et masse osseuse+++
    29. 34. Corrélation masse musculaire et masse osseuse+++
    30. 36. Dépense Energétique au Repos
    31. 37. Sport et Femme Variations masse grasse/masse musculaire
    32. 39. Recherche *Rugby Top 14 (Stade Toulousain, Castres Olympique) 4 études de la composition corporelle dans la saison *Evaluer la masse musculaire et graisseuse pour adapter l’entraînement et le régime alimentaire chez les sportifs (sportifs durs à gérer sur le plan alimentaire)
    33. 40. Puissance et Performance *Il ne faut pas trop perdre de gras : la force d’impact diminue, même si la performance liée à un allègement augmente
    34. 41. Recherche *Evaluation de l’incidence des blessures sur la répartition des masses musculaires et graisseuses selon le site de la blessure *Evaluation de la répartition des masses selon le poste du joueur et sa position sur le terrain (pilier D vs pilier G) *Evaluation de la masse para-rachidienne versus blessures du rachis (aptitude rachis)
    35. 42. Corrélation Poids Taille Performance selon le type d’activité sportive Aider les athlètes à choisir leur programme d’entrainement
    36. 44. Football Américain
    37. 45. La question est : La mesure de la masse corporelle Doit elle faire partie du Screening des sportifs A quel rythme et dans quels buts ?
    38. 46. Are rugby players getting bigger? Secular change in height and weight in the All Blacks Peter D. Milburn, PhD University of Otago
    39. 48. Present Next RWC 50 years ahead 1884-2003 Trendline 185.4cm 185.6cm 189.9cm 96.5kg 97.3kg 106.3kg 1980-2003 Trendline 185.4cm 188.6cm 198.7cm 96.5kg 106.6kg 127.5kg
    40. 49. 50 years ago 1980 Present Next RWC 50 years ahead 1884-2003 Trendline 180.8cm 183.3cm 185.4cm 185.6cm 189.9cm 86.7kg 92.1kg 96.5kg 97.3kg 106.3kg 1980-2003 Trendline 183.3cm 185.4cm 188.6cm 198.7cm 92.1kg 96.5kg 106.6kg 127.5kg
    41. 50. <ul><li>height increase <2.8% (5.3 cm) over 50 yrs </li></ul><ul><li>weight increase 5% (5.7 kg) by 2007 </li></ul><ul><li>weight will increase by 24% (26 kg) over next 50 years </li></ul>Forwards
    42. 51. <ul><li>height increase < 1% (1.4 cm) over 50 yrs </li></ul><ul><li>weight increase 2.7% (2.5 kg) by next RWC </li></ul><ul><li>weight increase 34% (31 kg) over 50 years to a mean of 124.7 kg </li></ul>Backs
    43. 52. How have players become bigger? … modifications to the game rules and technologies, often the response to media pressure, changes to the nature of the game and the physical requirements of those participating in the sport. For many athletes this reinforces the need to to adopt questionable and illegal behaviours to reach the the required size and shape to compete at the top level. We expect this evolution to continue into the foreseeable future as sports become even more specialised, globalised, [and] offer greater financial incentives…. Norton & Olds, 2001
    44. 53. Consequences of an increase in size <ul><li>increase in strength of players </li></ul><ul><li>increase of inertia in impact </li></ul><ul><li>increase in power output per unit of weight </li></ul><ul><li>little or no increase in speed </li></ul><ul><li>greater risk of injury </li></ul><ul><li>decrease in brain weight per unit of body weight Samaras & Storm, 2002 </li></ul>

    ×