La phrase interrogative

5 958 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 958
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
29
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La phrase interrogative

  1. 1. DADD LA PHRASE INTERROGATIVE
  2. 2. INTRODUCTION • Cycle : premier cycle du secondaire, 2e étape de l’année. • Connaissance préalables : Manipulation des phrases déclaratives, positives, actives, directes. • Procédures/manipulations : transformation d’une phrase déclarative en phrase interrogative à l’aide des 4 manipulations suivantes: - L’addition de la locution « est-ce que »; - Le déplacement du pronom sujet de P; - L’addition d’un pronom de reprise; - L’ajout du point d’interrogation;
  3. 3. INTRODUCTION (SUITE) • Connaissances nouvelles : savoir identifier et composer les différents types de phrases interrogatives et leurs constructions (partielles, indirectes). • Formulation de l’objectif général de la séquence : les élèves devront être capables d’identifier, de composer et d’utiliser correctement les différents types de phrases interrogatives. • Gradation : dans un premier temps, nous ferons une vérification des connaissances acquises sur la phrase de base, puis sur les constructions des autres types de phrases. Par la suite, nous amènerons les élèves à découvrir les manipulations utilisées dans la transformation d’une phrase de base en phrase interrogative totale, puis partielle.
  4. 4. Chers amis Québécois, Nous sommes vraiment heureux de correspondre avec vous. Nous pouvons ainsi imaginer la vie d’un élève dans un autre pays. Il paraît que l’hiver est très long et froid au Canada. Le climat est-il comme ça toute l’année? Il paraît que vous avez beaucoup de neige. Ça doit être magnifique! Racontez-nous vos activités. Il n’y a pas trop d’écarts de température en Haïti. Nous avons parfois des grosses tempêtes. Notre école vient d’être reconstruite mais il y a encore quelques travaux à finir. Nous avons tous participés à la peinture. Nous avons fait des graffitis sur un des murs. Nous enverrons des photos de la nouvelle école. Nous espérons que tout soit vite terminé. Nous avons hâte de retourner en classe !
  5. 5. Nous avons beaucoup de questions à vous poser. Pourriez-vous y répondre dans votre prochain courrier ? Est-ce que vos professeurs sont sévères avec vous ? Qu’étudiez-vous en cours de français ? Y a-t-il aussi des enfants handicapés dans votre classe ? Avez-vous les mêmes vacances que nous ? Nous aimerions savoir si nous allons vous rencontrer. Quand sera-t-il possible de le faire? Qu’est-ce que vous portez en hiver ? Fait-il vraiment très froid ? Qui fabrique vos vêtements? Qu’est-ce que vous faites après l’école ? La plupart d’entre nous travaille pour aider ses parents, est-ce que vous aussi vous travaillez ? Peut-être qu’un jour nous viendrons au Canada. Sinon, nous nous demandons si vous pourrez venir nous voir en Haïti ? Cela ne sera peut-être pas possible tout de suite à cause des épidémies, en avez-vous entendu parler ?
  6. 6. Section DADD (étape 0) Types de phrases déclaratives, exclamative, interrogatives, impératives. • Objectifs (intention pédagogique) : - Questionner les élèves sur leurs connaissances préalables; - Inventorier ce qu’ils savent et récapituler les notions des quatres types de phrase afin que chaque élève soit au même niveau; - Repérer au moins une phrase impérative et une phrase négative et identifier les modifications qui y ont été apportées depuis une phrase de base.
  7. 7. Section DADD (étape 0) • Nouvelles connaissances : Sachant que nous sommes dans une classe d’adaptation scolaire, le retour sur les connaissances antérieures pourra être perçu comme de nouvelles connaissances pour certains élèves. • Durée de l’activité : période d’environ 30 minutes. • Bref résumé du déroulement : - Introduction sur les différents types de phrases. - Lecture de la première partie de la lettre - Questions aux élèves afin qu’ils identifient les types de phrases.
  8. 8. Section DADD (étape 0) • Consignes pour l’exercice : - Exercice de discussion fait en groupe classe. - Les élèves doivent répondre aux questions en levant la main. - L’enseignant doit animer la discussion afin que les élèves puissent observer, identifier, intégrer la structure de la phrase de base (sujet, prédicat et complément de phrase). - Les consignes concernent l’observation et la reconnaissance des manipulations faites sur la phrase de base.
  9. 9. Chers amis Québécois, Nous sommes vraiment heureux de correspondre avec vous. Nous pouvons ainsi imaginer la vie d’un élève dans un autre pays. Il paraît que l’hiver est très long et froid au Canada. Le climat est-il comme ça toute l’année? Il paraît que vous avez beaucoup de neige. Ça doit être magnifique! Racontez-nous vos activités. Il n’y a pas trop d’écarts de température en Haïti. Nous avons parfois des grosses tempêtes. Notre école vient d’être reconstruite mais il y a encore quelques travaux à finir. Nous avons tous participés à la peinture. Nous avons fait des graffitis sur un des murs. Nous enverrons des photos de la nouvelle école. Nous espérons que tout soit vite terminé. Nous avons hâte de retourner en classe !
  10. 10. Observation du phénomène (étape 1) • Objectifs (intention pédagogique) : les élèves devraient pouvoir manipuler (inversion du sujet) des phrases de base afin de pouvoir créer des phrases interrogatives totales. • Nouvelles connaissances : savoir identifier la phrase interrogative totale et savoir comment manipuler (inversion du sujet, déplacement après le verbe, ajout du point d’interrogation, ajouter le «est-ce que») et transformer une phrase de base en phrase interrogative totale. • Durée de l’activité : période de 45 minutes.
  11. 11. Observation du phénomène (étape 1) • Bref résumé du déroulement : - L’enseignant écrit au tableau deux phrases de base. - Compléter la feuille d’activité à partir des exemples au tableau. - Observation des manipulations possibles dans la transformation d’une phrase de base en phrase interrogative totale (sans toutefois formuler les règles!). - L’enseignant(e) choisit cinq phrases déclaratives de base tirées de la lettre que les élèves auront à transformer en phrases interrogatives totales. - Les élèves travaillent en équipe de deux. L’enseignant circule parmi les équipes et supervise le déroulement de l’exercice et répond aux questions.
  12. 12. EXERCICE 1 : Voici deux exemples de phrase de base que l’enseignant pourra utiliser pour «l’observation du phénomène» (étape 1) de cette DADD. • Consigne : Cet exercice se fait en groupe classe. Les élèves doivent tenter de répondre aux questions de l’enseignant. Celui- ci doit les amener à observer les transformations possibles. Vous aimez l’école. Sara joue au ballon.
  13. 13. EXERCICE 2 : Dans cet exercice, les élèves sont en équipe de deux. Ils doivent utiliser les observations de l’exercice 1 afin de s’exercer à transformer des phrases de bases en phrases interrogatives totales. Nous avons tous participés à la peinture. Réponses possible : - Nous avons tous participés à la peinture ? - Est-ce que nous avons tous participés à la peinture? - Avons-nous tous participés à la peinture?
  14. 14. Formulation d’hypothèses avec procédures/manipulations (étape 2) • Objectifs (intention pédagogique) : - Amener les élèves à observer et remarquer certaines régularités dans la formulation des phrases interrogatives totales, et des manipulations possibles qui s’y appliquent. - Être en mesure de formuler des hypothèses quant à la transformation de la phrase de base en phrase interrogative totale. • Durée de l’activité : 75 minutes alternant théorie et correction d’exercice.
  15. 15. Formulation d’hypothèses avec procédures/manipulations (étape 2) • Bref résumé du déroulement : - Retour sur les exercices de l’étape 1; - Discussion sur l’exercice 1 et correction de l’exercice 2. - Cette activité amènera les élèves à formuler des remarques et des hypothèses sur les différentes manipulations effectuées, ainsi que sur les régularités qui en ressortent.
  16. 16. Formulation d’hypothèses avec procédures/manipulations (étape 2) • Discours de l’enseignant : - À partir des hypothèses trouvées dans leurs réponses, il commente et complète les observations des élèves. - Il adapte alors leurs réponses en formulant les hypothèses sur les règles s’appliquant à la transformation de la phrase de base en phrase interrogative totale. - Il demande aux élèves s’ils sont capables de répondre aux questions par « oui » ou par « non », et leur fait donc constater qu’il existe une régularité dans les phrases interrogatives totales.
  17. 17. Formulation d’hypothèses avec procédures/manipulations (étape 2) • Hypothèses sur la règle : Nous savons qu’il y a quatre manipulations possibles (interrogative totale) : - ajout du point d’interrogation, - ajout du «est-ce que», - déplacement du pronom sujet de la phrase, - addition d’un pronom de reprise. (Si nous prenons les deux phrases utilisées dans l’exercice 1 de l’étape 1)
  18. 18. Formulation d’hypothèses avec procédures/manipulations (étape 2) • Procédures ou manipulations : Ajout du point d’interrogation: Vous aimez l’école.  Vous aimez l’école ? Ajout du «est-ce que»: Sara joue au ballon.  Est-ce que Sara joue au ballon ? Déplacement du pronom sujet de la phrase: Vous aimez l’école.  Aimez-vous l’école ? Addition d’un pronom de reprise: Sara joue au ballon.  Sara joue-t-elle au ballon?
  19. 19. Formulation d’hypothèses avec procédures/manipulations (étape 2) • Exemples de formulation d’élèves : - Ajouter un point d’interrogation; - Ajouter un « est-ce que »; - Déplacer le sujet après le verbe; - Ajouter un pronom (un « elle ») de reprise du sujet; - Des questions auxquelles on peut répondre par oui, non, je ne sais pas. - Des fois, on ajoute un « t » entre le verbe et le pronom.
  20. 20. Vérification des hypothèses (étape 3) • Objectifs (intention pédagogique) : - Confronter les élèves à un nouveau type de phrase interrogative (interrogative partielle); - Reformulation de leurs hypothèses; - Constater que d’autres manipulations amènent des phrases interrogatives auxquelles on ne peut répondre par « oui » ou par « non ». • Nouvelles connaissances : - Intégrer les nouvelles manipulations appliquées sur la phrase de base pour la transformer en phrase interrogative partielle.
  21. 21. Vérification des hypothèses (étape 3) • Durée de l’activité : période de 75 minutes • Bref résumé du déroulement : Exercice 1: - L’enseignant distribue la deuxième partie de la lettre aux élèves; - Il demande aux élèves de répondre aux questions afin qu’ils réalisent qu’il y a des questions auxquelles on ne peut pas répondre par « oui » ou par « non ».
  22. 22. Nous avons beaucoup de questions à vous poser. Pourriez-vous y répondre dans votre prochain courrier ? Est-ce que vos professeurs sont sévères avec vous ? Qu’étudiez-vous en cours de français ? Y a-t-il aussi des enfants handicapés dans votre classe ? Avez-vous les mêmes vacances que nous ? Nous aimerions savoir si nous allons vous rencontrer. Quand sera-t-il possible de le faire? Qu’est-ce que vous portez en hiver ? Fait-il vraiment très froid ? Qui fabrique vos vêtements? Qu’est-ce que vous faites après l’école ? La plupart d’entre nous travaille pour aider ses parents, est-ce que vous aussi vous travaillez ? Peut-être qu’un jour nous viendrons au Canada. Sinon, nous nous demandons si vous pourrez venir nous voir en Haïti ? Cela ne sera peut-être pas possible tout de suite à cause des épidémies, en avez-vous entendu parler ?
  23. 23. Vérification des hypothèses (étape 3) Corpus exercice 1 : Répondez à l’oral aux questions suivantes : - Est-ce que vos professeurs sont sévères avec vous ? - Qu’étudiez-vous en cours de français ? - Y a-t-il aussi des enfants handicapés dans votre classe ? - Qui fabrique vos vêtements?
  24. 24. Vérification des hypothèses (étape 3) • Bref résumé du déroulement (suite): Exercice 2: - L’enseignant sélectionne dans la lettre une phrase interrogative partielle qu’il écrit au tableau. - Mise en évidence des nouvelles manipulations qui ont été employées. - Les élèves doivent repérer trois questions interrogatives partielles dans la deuxième partie de la lettre (réponses orales). - Pour chaque phrase trouvée, il est demandé de retrouver la phrase de base, puis de remarquer la manipulation qui a été faite.
  25. 25. Vérification des hypothèses (étape 3) Corpus exercice 2 : Les élèves trouvent eux-mêmes les phrases. Voici trois des différentes phrases possibles : - Qu’est-ce que vous portez en hiver ? - Qui fabrique vos vêtements? - Quand sera-t-il possible de le faire?
  26. 26. Vérification des hypothèses (étape 3) • Discours de l’enseignant : À l’exercice 1, l’enseignant demande aux élèves de lire les questions et interroge plusieurs élèves afin qu’ils y répondent. Il demande à chaque question si ils peuvent répondre par « oui » ou par « non ». L’enseignant demande ensuite aux élèves de repérer trois questions interrogatives partielles (exercice 2), il leur demande de les transformer en phrases de base et ensuite de remarquer les manipulations qui ont été faites afin d’obtenir ces phrases. L’enseignant termine cette étape sur une brève phase théorique sur les cas particuliers (voir annexe C, cas particuliers). (On insère un «t» entre le verbe terminé par «e, a ou c» et le pronom suet inversé il/elle ou on. Si le verbe se termine par la consonne «d», on conserve cette consonne et on le prononce «t».) faire une 2è phase à la fin de l’étape 3 ou 4 (cas particuliers).
  27. 27. Formulation des règles et procédures/manipulations (étape 4) • Objectifs (intention pédagogique) : Suite aux hypothèses faites sur les phrases interrogatives totales et partielles, les élèves doivent être en mesure de formaliser les règles, les procédures et les manipulations depuis la phrase de base. • Durée de l’activité : période de 75 minutes. • Bref résumé du déroulement : Discussion avec les élèves. - L’enseignant complète un tableau récapitulant les règles, les procédures et les manipulations utilisées dans les transformations de la phrase de base en phrase interrogative totale ou partielle.
  28. 28. Formulation des règles et procédures/manipulations • Procédures ou manipulations utilisées par les élèves :
  29. 29. Formulation des règles et procédures/manipulations (étape 4) • Formalisation de la règle que l’on voudrait que les élèves formulent (ajustement avec les étapes 2 et 3) : • Pour transformer une phrase de base en phrase interrogative totale, il faut : - ajouter le point d’interrogation; - ajouter la locution « est-ce que »; - déplacer le pronom du sujet de la phrase; - ajouter un pronom de reprise; Dans la phrase interrogative totale, la réponse est généralement « oui », « non ».
  30. 30. Formulation des règles et procédures/manipulations (étape 4) • Cas particuliers : -Les verbes en -er, dans une interrogative directe, avec le sujet inversé, à la 3e personne vont se voir ajouter le «t» euphonique. - On insère un «t» entre le verbe terminé par «e, a ou c» et le pronom sujet inversé il/elle ou on. Si le verbe se termine par la consonne «d», on conserve cette consonne et on le prononce «t». Exemple: jouer Sara joue-t-elle au ballon?
  31. 31. Formulation des règles et procédures/manipulations (étape 4) • Pour transformer une phrase de base en phrase interrogative partielle, il faut : - remplacer le sujet par un pronom (« qui »); - remplacer le groupe nominal complément direct par le pronom « que » ou « qu’ », le déplacer au début de la phrase et ajouter la locution interrogative « est-ce que »; - remplacer le groupe prépositionnel complément de phrase par l’adverbe « quand » et le déplacer au début de la phrase, puis ajouter le pronom de reprise « il » après le verbe. Dans la phrase interrogative partielle, la réponse concerne l’élément qui fait l’objet de la question.
  32. 32. Phase d’application (étape 5) • Objectifs (intention pédagogique) : les élèves ont maintenant acquis les différentes manipulations possibles des phrases interrogatives totales et partielles. - Mettre la théorie en application; - La faire pratiquer afin qu’elle soit parfaitement intégrée et utilisée de manière courante. • Durée de l’activité : période de 75 minutes.
  33. 33. Phase d’application (étape 5) • Bref résumé du déroulement : - À partir d’un sujet qui les intéresse, les élèves devront composer dix questions utilisant au moins une fois chaque phrase interrogative étudiée, puis de les transformer en phrases de base. L’enseignant questionne les élèves sur les sujets qu’ils pourraient aborder afin de les inspirer. - L’enseignant circule dans la classe afin de s’assurer que chaque élève y parvienne dans le temps alloué. - Les élèves devront rendre leur travail à la fin du cours.
  34. 34. Phase d’application (étape 5) • Consignes pour les exercices : - Composez dix questions utilisant au moins une fois chaque phrase interrogative étudiée, puis transformez-les en phrases de base. - Laissez des traces de la procédure utilisée. • Corpus pour les exercices : les élèves composent eux-mêmes l’exercice.
  35. 35. Réinvestissement contrôlé (étape 6) • Objectifs (intention pédagogique) : - Évaluation qualitative sur une période de 75 minutes; - Faire composer aux élèves une réponse à la lettre utilisée comme support; - Inventer des phrases interrogatives à partir des éléments donnés par les élèves haïtiens; - Utiliser les différentes constructions de phrases interrogatives étudiées tout au long de l’activité à l’aide du tableau récapitulatif.
  36. 36. Réinvestissement contrôlé (étape 6) • Bref résumé du déroulement : - Les élèves reçoivent une copie de la lettre dans son intégralité; - L’enseignant explique les consignes et se tient à la disposition des élèves afin de les guider dans leur composition; - Il circule dans la classe afin de répondre aux besoins des élèves.
  37. 37. Réinvestissement contrôlé (étape 6) • Consignes pour les exercices : - Composez une réponse à la lettre envoyée par les élèves d’une classe en Haïti. - Vous devez utiliser au moins deux fois chaque construction de phrase interrogative contenue dans le tableau récapitulatif. - Retranscrivez chacune des phrases interrogatives que vous avez composé à la fin de votre travail et démontrez les procédures utilisées.
  38. 38. CONCLUSION • Les étapes 0 et 1 seront utilisées afin de vérifier et récapituler les connaissances antérieures car les élèves pourraient avoir un niveau différent. • L’enseignant peut alors adapter son enseignement à leur rythme d’apprentissage. • L’étape 2 servira à réactiver les connaissances sur la phrase interrogative totale et à intégrer le vocabulaire et les constructions qui s’y rattachent. • Dans l’étape 3, les élèves seront confrontés à de nouvelles constructions de phrases interrogatives et pourront découvrir qu’il existe un nouveau type de phrase interrogative: la phrase interrogative partielle.
  39. 39. • L’étape 4 mettra en commun les formulations et les hypothèses des étapes 2 et 3 afin de composer le tableau récapitulatif sur les différentes constructions de phrases interrogatives totales et partielles. • À l’étape 5, les élèves auront à composer des phrases interrogatives en utilisant toutes les constructions qu’il aura apprises, lui permettant ainsi d’assimiler complètement l’utilisation de ces phrases. • L’étape 6 demandera aux élèves d’utiliser leurs connaissances lors de la composition d’une lettre de correspondance. Ils pourront ainsi allier leur imagination et leurs connaissances, et donc réaliser l’utilité de ce nouvel apprentissage dans leur vie quotidienne.

×