Introduction à la « self-programming »
Un livre blanc de adelrick Labs © Juillet 2013 adelrick
1
Introduction à la
« self-...
Introduction à la « self-programming »
Un livre blanc de adelrick Labs © Juillet 2013 adelrick
2
Le Code de la propriété i...
Introduction à la « self-programming »
Un livre blanc de adelrick Labs © Juillet 2013 adelrick
3Introduction
S'adapter et ...
Introduction à la « self-programming »
Un livre blanc de adelrick Labs © Juillet 2013 adelrick
4
systèmes informatiques d’...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Introduction à la self programming

211 vues

Publié le

Ce livre blanc présente les faiblesses des applications actuelles qui ont poussé la réflexion vers le "self-programming"

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
211
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Introduction à la self programming

  1. 1. Introduction à la « self-programming » Un livre blanc de adelrick Labs © Juillet 2013 adelrick 1 Introduction à la « self-programming » LIVRE BLANC
  2. 2. Introduction à la « self-programming » Un livre blanc de adelrick Labs © Juillet 2013 adelrick 2 Le Code de la propriété intellectuelle n’autorisant, aux termes de l’article L.112-5, 2° et 3° a), d’une part, que les « copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective » et, d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration, « toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droits ou ayants cause est illicite » (art. L. 122-4). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
  3. 3. Introduction à la « self-programming » Un livre blanc de adelrick Labs © Juillet 2013 adelrick 3Introduction S'adapter et réagir rapidement aux besoins des entreprises est une qualité requise pour les DSI (Direction de Système d’Information). Les équipes de développement logiciel doivent être sensibles aux besoins de la clientèle, en permettant aux entreprises de gagner du terrain dans leur marché et suivre l'évolution de la technologie. Starts-up et anciennes entreprises se disputent le même espace. La société plus établie peut avoir un budget plus élevé, plus personnel, et une marque plus reconnaissable; toutefois, la start-up peut être suffisamment souple pour déployer des applications par jour, ce qui peut inclure des corrections de bogues, de nouvelles fonctionnalités et des réponses en temps opportun aux besoins des entreprises . Si l'entreprise plus établie n'est pas en mesure de livrer le logiciel rapidement et de minimiser les risques, elle peut perdre ce marché. Faiblesses des applications actuelles Nécessite un préréglage du problème et une pré-programmation de la solution Nécessite une structuration manuelle des données Nécessite une structuration des IHM (Interface Homme-Machine) Incapable de partager leur mode de raisonnement Tout changement de spécifications nécessite une nouvelle écriture de code source Ne peut déduire de nouveau x comportements à partir des innombrables données du passé Conclusion Ces faiblesses recensées remettent en cause la nature des applications existantes, mais aussi la méthodologie de génie logicielle. La société adelrick s’est penchée sur cette problématique. De cette réflexion est née la technologie « adelrick » et un nouveau paradigme de programmation : la « Gestalt Programming ». La « Gestalt Programming » s’est inspiré du comportement de l’être humain, et s’appuie sur un ensemble de technologies de l’Intelligence Artificielle pour définir un paradigme de programmation, qui permettra à une application d’apprendre seul et de produire d’autres applications. L’approche par la technologie « adelrick », vise à relever ces défis, permettant aux développeurs de se détacher des tâches répétitives de développement, de permettre aux
  4. 4. Introduction à la « self-programming » Un livre blanc de adelrick Labs © Juillet 2013 adelrick 4 systèmes informatiques d’évoluer automatiquement face aux besoins du marché pour contribuer à piloter et améliorer la performance de l’entreprise. Dans les prochains livres blancs nous allons présenter les concepts de la « Gestalt Programming »

×