Parentalité et Internet Soirée animation – débat Jeudi 19 janvier Chazelles sur Lyon Action s’inscrivant dans le cadre du ...
Internet est ... … un formidable outil s'il est maîtrisé … le reflet des grandeurs de l'Homme … le reflet des bassesses de...
Objectif de cette animation <ul><li>Donner des éléments d'information et de réflexion sur l'exercice de la parentalité dan...
Donner des éléments d'information et de réflexion sur les dangers existants et les protection possibles. </li></ul>
Déroulement de l'animation 1. Être parent à l'ère du numérique 2. Adapter le contenu visible à l'âge de l'enfant 3. Le con...
  1. Être parent à l'ère du numérique
Parentalité et Internet Elevés dans un environnement moderne et nouveau d’information et de communication, les enfants d’a...
Etre parents <ul><li>réel et virtuel ne s’opposent pas : ce qui est valable au quotidien est aussi valable pour le monde d...
le monde virtuel n’est ni plus ni moins dangereux que le monde réel. </li></ul>Notre rôle est de leur apprendre à reconnaî...
2. Adapter le contenu visible à l'âge de l'enfant
Enfants et écrans Règle des 3-6-9-12 de Serge Tisseron : <ul><li>avant 3 ans pas d’écran
avant 6 ans pas de console de jeux
avant 9 ans pas d’internet
Et 12 ans, car c'est l'âge où on peut commencer à donner à l'enfant la possibilité d'aller sur Internet seul </li></ul>
Contenu inapproprié = danger <ul><li>Avertir l’enfant du risque d’être tôt ou tard perturbé, choqué, voire traumatisé par ...
Certains sites, bien qu’accessibles, peuvent être préjudiciables et même interdits par la loi.
Insister auprès de l’enfant sur l’utilité de respecter les indications et les interdits pour se préserver. </li></ul>
Techniques de protection <ul><li>Sécurité générale de l'ordinateur
Utiliser une session différente pour les enfants
Utiliser un contrôle parental
Consulter l'historique de navigation
Respecter les signalétiques d'age et de contenu
Dialoguer avec ses enfants ! </li></ul>
Sécurité générale <ul><li>Mises à jour de Windows
Pare-feu
Antivirus </li></ul>
Sessions utilisateurs <ul><li>Session spécifique pour les enfants
Droits limités (pas administrateur) </li></ul>Panneau de configuration Comptes d'utilisateurs
Historique de navigation <ul><li>Accessible dans chaque navigateur : Ctrl + H
Historique modifiable ou effaçable
Navigation « In Private » </li></ul>
Signalétique jeux vidéos
Jeux en ligne <ul><li>Ne respectent pas la signalétique
Présentent souvent des contenus (visuels ou sonores) inappropriés
Peuvent inciter l'enfant à y passer beaucoup de temps
Peuvent inciter à acheter le jeux complet ou des services / objets </li></ul>
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Parentalité et internet

1 003 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 003
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
22
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Internet est un formidable outil mis à notre disposition, s&apos;il est maîtrisé, il facilite la communication, la divulgation et l’appropriation des connaissances. Nous pouvons consulter ou créer, correspondre pratiquement en temps réel avec qui nous voulons dans le monde, échanger des photos, des vidéos… Mais il faut aussi avoir conscience qu’Internet n’est pas un espace aseptisé : s’il est le reflet des grandeurs humaines, il est aussi celui de ses bassesses. On pourra être confronté à quelques sites présentant des contenus peu recommandables voire illicites. C’est ainsi qu’au milieu de courriels utiles, on risque de recevoir des courriels de personnes tentant d’user de notre crédulité pour nous voler, nous influencer. Et lorsqu’on participera à des forums ou qu’on utilisera la messagerie instantanée, il faudra être vigilant pour ne pas être victime de personnes aux intentions malhonnêtes.
  • L’objectif de cette animation est donc de donner des éléments d’information et de réflexion permettant de se mouvoir dans ce vaste monde qu’est Internet et d’en tirer avantage, tout en se protégeant et protégeant nos enfants des dérives qu’on peut y rencontrer.
  • Être parents, c’est se porter garant de la bonne santé physique et mentale de ses enfants, les aider à grandir, en respectant leur âge et leur rythme, les protéger, leur apprendre à se protéger…
  • Nous savons que choisir d’être parents, c’est accepter une responsabilité sans équivalent. L’existence d’Internet, des nouveaux médias, des téléphones mobiles, des jeux vidéo..., change-t-elle beaucoup de choses dans la pratique au quotidien de la parentalité ? Non : réel et virtuel ne s’opposent pas. Ce qui est valable au quotidien est aussi valable pour le monde du numérique. Le monde virtuel n’est ni plus ni moins dangereux pour nos enfants que le monde physique. Notre rôle est de leur apprendre à reconnaître les risques et les éviter. Internet est un moyen de partir à la découverte du monde et des autres. Grisé par ce nouveau pouvoir, l’enfant peut penser qu’il contrôle tout, sait tout, peut tout vouloir et tout faire et ainsi, commettre des erreurs : répondre à toutes les sollicitations, croire tout ce qui est dit ou écrit, divulguer des informations personnelles, porter préjudice à autrui... Rien n’est plus dangereux que de laisser un enfant croire que, sous prétexte qu’il sait se déplacer et communiquer seul, il est capable de « tout maîtriser ». Par exemple, lorsqu’on apprend à un enfant à tenir en équilibre et à pédaler sur deux roues, il peut croire qu’il sait faire du vélo et se laisser emporter par l’ivresse de se déplacer seul plus vite. Pourtant, on doit encore lui apprendre l’usage des freins et les règles de la sécurité routière pour maîtriser la nouvelle autonomie et la nouvelle responsabilité qu’il vient d’acquérir. Très tôt, l’enfant doit comprendre que « maîtriser » un outil numérique ne le dispense pas de respecter des règles de prudence et de conduite en société et ce, pour son propre bien et celui des autres.
  • On ne trouve pas « tout » sur Internet, mais on y trouve « de tout ». Les enfants peuvent être choqués par du contenu inadapté à leur age, voir du contenu illégal : sexe, violence, incitation à la haine (raciale, certaines catégories de population), incitation à des pratiques dangereuses (malnutrition, anorexie, risques de blessures) ou comportements à risques Sites de vidéos en ligne (youtube, dailymotion) sur lesquels le pire côtoie le meilleur Des demonstrations d&apos;experience physiques, des clips musicaux, des videos de performances sportives, des videos de gags, des videos de moqueries ou des vidéos beaucoup plus graves (propos haineux).
  • pour ne pas retrouver les résultats de recherche ou les publicités ciblées liées à la navigation des parents Ex : vous avez peut-être remarqué que si vous cherchez à offrir une montre et que vous regardez sur Internet, pendant un certain temps vous aurez des publicités pour des montres sur tous les sites que vous fréquentez De même si les parents consultent des sites à caractère pornographique (ce qu&apos;ils ont le droit de faire), il y a de grandes chances pour que des publicités de ce type s&apos;affichent... Pour pouvoir limiter les droits des enfants. Limiter leurs droits, c&apos;est par exemple les empêcher d&apos;installer n’importe quel logiciel
  • certains enfants savent supprimer tout ou partie de cet historique, ou naviguer en session privée
  • Uniquement pour les jeux sur console
  • Ce sont souvent des jeux en anglais ou en japonais assez simplistes classés par catégories Les sites, même s’ils proposent des jeux et s’adressent en partie aux jeunes, ne sont pas forcément tout le temps adaptés. Les parents sont invités à accompagner leurs enfants sur ces sites. Les MMORPG ( Massively Multiplayer Online Role Playing Game, jeu de rôle en ligne massivement multi-joueur) Les plus connus : Dofus (plus jeune) World of Warcraft (Wow) pour les plus grands, Final Fantaisy EverQuest Ces jeux sont très chronophage, ils permettent d&apos;avoir « une double vie »
  • Avertir l’enfant du risque d’être tôt ou tard perturbé, choqué, voire traumatisé par des images ou des propos. Certains, bien qu’accessibles, peuvent être préjudiciables et même interdits par la loi. Insister auprès de l’enfant sur l’utilité de respecter les indications et les interdits pour se préserver. Évite d’aller sur des chats ou forums qui ne sont pas pour toi Si on t’embête sur le web, ne réponds pas mais ne te laisse pas faire non plus : vas voir tes profs ou tes parents, ça peut s’arrêter ! S&apos;il se passe quelque chose qui te met mal à l&apos;aise, ou que s&apos;affiche une image qui te choque , éteins tout de suite l&apos;écran, et préviens un adulte Choisis des sites pour ton âge , ça t’évitera des mauvaises surprises. D&apos;une manière générale, savoir s&apos;ils ont un blog, à quels jeux ils jouent, s&apos;ils utilisent des logiciels de communication, avec qui, s&apos;ils ont des pseudos réguliers, des avatars (définition : image ou personnage censé vous représenter)
  • Sans remplacer le rôle primordial de la surveillance et de l&apos;éducation des parents, de nombreux logiciels de contrôle parental existent actuellement et peuvent vous aider, mais on ne peut se contenter de cela. Ils ne sont pas la « solution magique » au problème de la gestion de la sécurité de vos enfants sur Internet !
  • Orange : Contôle Parental d&apos;Orange. Attention différent de Securitoo pas nécessaire ! SFR : Contrôle Parental SFR Free : FreeAngel Profil parental filter Attention, ces logiciels sont gratuits, vous n’êtes pas obligés d&apos;acheter la suite de sécurité proposée par votre opérateur. Un guide d&apos;utilisation de ces logiciels sont accessibles sur le site de votre fournisseur (ex orange) L’intérêt de prendre celui de votre FAI est l&apos;assistance par téléphone... mais ce n&apos;est pas obligatoire
  • l&apos;ordinateur s&apos;éteint automatiquement quand l&apos;enfant a dépassé le temps imparti où quand il est en dehors de la plage horaire autorisée par les parents Explications listes noires et blanches Généralement, réglage enfant / ado / adulte Normalement le logiciel filtre les contenus indésirables : pornographie, violence, haine, etc...
  • Attention, le contrôle parental ne se résume pas à l&apos;installation d&apos;un logiciel. Dans l&apos;idéal, pour ce qui est du contrôle parental sur internet, vous devez montrer à vos enfants que vous leur faites confiance, tout en limitant les risques liés à leur curiosité naturelle. Si l&apos;installation d&apos;un logiciel de contrôle parental est ressenti par vos enfants comme de la suspicion à leur égard, ceux-ci feront tout pour le contourner. (Et malgré la sécurité renforcée des meilleurs outils de contrôle parental, il y a de bonne chance qu&apos;ils y parviennent.) Cela dit, il est certain que plus vous manifesterez de la confiance à vos enfants dans tous les domaines, plus ils seront à même d &apos;accepter avec bonne volonté l&apos;installation d&apos;un logiciel de contrôle parental sur leur ordinateur et seront moins tenté d&apos;essayer de le contourner. De plus, le recours à un logiciel de contrôle parental ne doit pas être ressenti comme une punition et il vaut mieux éviter de l&apos;installer dans un moment de colère ou de dispute avec vos enfants. Pour être accepté, il faut expliquer à vos enfants, dans un moment de calme, que vous installez un logiciel de contrôle parental pour les protéger, pour leur éviter de tomber dans une dépendance à l&apos;ordinateur, pour leur éviter le choc d&apos; images qui pourraient avoir un impact négatif sur leur vie future. Vous permettez à vos enfants de naviguer sur internet mais vous exigez qu&apos;ils soient protégés. Exactement comme s&apos;ils pratiquaient la voile, vous exigeriez qu&apos;ils portent un gilet de sauvetage.
  • But de ces pratiques : valorisation de soi, avoir des amis (course aux amis, concours du plus grand nombre d&apos;amis), se mettre en scène Forum : partie d’un site Internet dans laquelle des personnes inscrites posent des questions et des personnes inscrites peuvent y répondre. Les sujets sont accessibles aux non-inscrits. Chat : partie d&apos;un site Internet dans laquelle on peut discuter avec absolument n&apos;importe qui sans contrôle (Attention chat roulette) Messagerie instantanée : les plus connues (MSN-Windows Live Messenger, Skype, Gtalk, Facebook) . permet de discuter « en direct » avec d&apos;autres personnes normalement connues. Attention, les enfants ont tendance à avoir plus « d&apos;amis » qu&apos;il n&apos;en est en réalité, course au nombre d&apos;amis. Les connaissent-ils bien ? Réseaux sociaux : copains d’avant, Facebook, tweeter ce sont des sites sur lequel on va se créer une « fiche » dans laquelle on mettra plus ou moins de renseignements personnels. On pourra de plus informer les autres quasiment en temps réel. Les paramètres de ce genre d&apos;application doivent être bien paramétrés . Exemple : sur Facebook, on peut choisir qui voit son profil, que les amis, les amis et leurs amis ou tout le monde. attention aux applications Facebook - genre à quoi ressembleras-tu quand tu seras vieux Blog : C’est un journal écrit par un particulier sur Internet. s’organise en articles successifs affichés par défaut du plus récent ou plus ancien. Un article se compose de textes, d’images, de vidéos. Les internautes visiteurs du blog peuvent poster des commentaires pour chaque article. Le modérateur (propriétaire du site) gère selon son choix l’affichage du commentaire. Le succès des blogs en général vient du fait qu’il ne faut pas de connaissances techniques spécifiques. Plus il y a de commentaires (coms) et plus le site est plébiscité Attention, souvent un blog d&apos;ados est un journal intime... visible par tous ! Tout ce qui est mis en ligne est récupérable, y compris les images
  • On apprend aux enfants à refuser : de prendre un bonbon proposé par un inconnu, de suivre une personne qu’ils ne connaissent pas... Ces recommandations s’appliquent au monde du numérique. L’important est de se méfier des inconnus, qu’on les rencontre dans la rue ou sur le réseau Fixer les règles de base : enseigner aux enfants qu’il ne faut pas croire aux flatteries et promesses des inconnus (argent, cadeaux, plaisir, affection...), ne pas répondre aux questions sur le physique (taille, poids, couleurs des yeux, âge...), et vous prévenir dès qu’ils sentent quelque chose de bizarre Dire aux enfants : de ne jamais donner à un inconnu leur nom, leur adresse, leurs numéros de téléphone, des informations sur leur vie quotidienne comme les heures de sortie d’école ou de retour des parents, leurs activités scolaires et extrascolaires... et de ne jamais se rendre seul à un rendez-vous donné par un inconnu. Quand tu vas sur MSN, que tu tchattes, ou que tu laisses des commentaires, utilise un pseudo, qui  ne révèle pas qui tu es, si tu es une fille ou un garçon, où tu habites etc  Ne donne tes mots de passe à personne, et compose-les d’un mélange de chiffres, de signes et de lettres. Ne donne jamais d&apos; informations personnelles sur Internet et ne remplis que les champs marqués d’une * dans les formulaires () Ne racontes pas ta vie et ne vas pas rencontrer des gens que tu ne connais pas « en vrai » (on ne sait jamais qui se cache derrière un pseudo) Le jeu du pseudo . Profitez du plaisir qu’on a à endosser une nouvelle identité pour aborder avec eux la question de leur anonymat et des personnes malintentionnées.
  • Faire comprendre aux enfants que s’exprimer est une responsabilité. Les mots et les images peuvent blesser, humilier, aiguiser la curiosité et même provoquer colère et agressivité. Dans l’espace numérique, l’enfant doit être conscient que ses écrits, ses paroles et ses actes (provocation, mensonge, vantardise, canular...) ont des conséquences comme dans le monde physique. Leur apprendre les vertus du secret pour protéger leur intimité, leur vie privée, leur entourage car ce qu’ils disent, écrivent et montrent d’eux-mêmes sont des informations qui peuvent être utilisées par d’autres (manipulation, tromperie, influence, vol). Votre opinion d’adulte compte ! Découvrez avec eux les « blogs » réalisés par d’autres enfants pour savoir ce qu’ils en pensent et leur dire ce que vous en pensez... Avant de publier des photos de tes camarades ou de tes profs, pense à leur demander leur autorisation (ou celles de leurs parents pour les mineurs) Ce n’est pas toi ? Certes, mais si tu diffuses une image ou vidéo de violence (un camarade que l’on gifle, un prof que l’on ennuie, par ex), c’est aussi une façon de participer et au regard de la loi tu deviens un complice et peux avoir de graves ennuis Une photo un peu trash de toi sur Internet (ou des autres), ca peut être drôle aujourd’hui mais pas forcément dans 20 ans… : ce que tu publies aujourd’hui peut être recopié, transformé, republié n’importe où. Et resurgir n’importe quand.
  • Distinguer avec eux ce qui est du domaine de la communication privée (ex. : un courrier électronique, un SMS envoyé à une seule personne) ou de la communication publique (une information offerte à tout le monde). Se rappeler qu&apos;on n&apos;a pas besoin que la Terre entière sache qu&apos;on est heureux pour l&apos;être, et qu&apos;on a pas besoin que la Terre entière sache qu&apos;on est malheureux pour trouver de l&apos;aide !
  • La loi protège certains contenus, prenez garde aux copyrights et aux licences, etc Explication P2P, téléchargement, streaming
  • C’est entre 6 et 8 ans que l’enfant commence à faire une distinction entre fiction et réalité et il faut tout une vie d&apos;expériences pour entraîner cette capacité.
  • Attention aux belles promesses (loteries par mail, gains prodigieux, hoax, etc...) Attention aux sites de ventes de produits tels que sonneries de téléphones et logo. Attention aux publicités mensongères (scanner déshabillant, gps de téléphone portables, etc…) toujours vérifier les coûts, les conditions générales de vente, etc... Des fois il suffit de cliquer pour être abonné !
  • Pour un grand nombre d’entre nous, l’impression de ne pas maîtriser l’utilisation des outils numériques suscite deux réactions extrêmes : interdiction ou liberté totale ! Aussi pour ne pas tomber dans ces extrêmes, votre rôle de parents est d’abords de vous informer Ne pas installer le PC dans la chambre de l’enfant mais dans une pièce commune Limiter le temps d’accès à Internet. N’interdisez pas Internet mais instaurez des règles sans jamais y déroger : un temps de connexion maximum autorisé, le type d’activités autorisées (jeux, recherche scolaire etc.), aucun accès à Internet ni à la messagerie instantanée tant que les devoirs ne sont pas faits... Etre aux côtés de l’enfant et discuter de ce qu’il fait Poser un cadre tout comme on le fait naturellement dans d’autres activités On offre aux enfants des jouets, des loisirs, des repas, des explications qui correspondent à leur âge. Il n’en va pas autrement avec Internet, les jeux vidéo, les téléphones mobiles ou encore la TV, car à tous les âges, deux principes restent valables : modération et accompagnement. Modération, parce qu’un équilibre doit être maintenu entre toutes les activités de l’enfant : sport, école, famille, copains, alimentation, sommeil... et médias. Mais on ne naît pas parent, on le devient...
  • Parentalité et internet

    1. 1. Parentalité et Internet Soirée animation – débat Jeudi 19 janvier Chazelles sur Lyon Action s’inscrivant dans le cadre du Projet Educatif Local, avec le soutien du REAAP (Réseau d’écoute, d’appui et d’accompagnement des parents)
    2. 2. Internet est ... … un formidable outil s'il est maîtrisé … le reflet des grandeurs de l'Homme … le reflet des bassesses de l'Homme On ne trouve pas « tout » sur Internet, mais on y trouve « de tout »
    3. 3. Objectif de cette animation <ul><li>Donner des éléments d'information et de réflexion sur l'exercice de la parentalité dans le monde numérique.
    4. 4. Donner des éléments d'information et de réflexion sur les dangers existants et les protection possibles. </li></ul>
    5. 5. Déroulement de l'animation 1. Être parent à l'ère du numérique 2. Adapter le contenu visible à l'âge de l'enfant 3. Le contrôle parental 4. La cyberdépendance 5. Protection des données personnelles 6. Respect de soi et des autres 7. Avoir l'esprit critique Débat - temps d'échange
    6. 6. 1. Être parent à l'ère du numérique
    7. 7. Parentalité et Internet Elevés dans un environnement moderne et nouveau d’information et de communication, les enfants d’aujourd’hui sont largement en rupture avec la génération précédente pour tout ce qui concerne l’utilisation des outils numériques. Notre conviction commune est que cet environnement ne change pas les fondamentaux de l’exercice de la parentalité.
    8. 8. Etre parents <ul><li>réel et virtuel ne s’opposent pas : ce qui est valable au quotidien est aussi valable pour le monde du numérique.
    9. 9. le monde virtuel n’est ni plus ni moins dangereux que le monde réel. </li></ul>Notre rôle est de leur apprendre à reconnaître les risques et les éviter .
    10. 10. 2. Adapter le contenu visible à l'âge de l'enfant
    11. 11. Enfants et écrans Règle des 3-6-9-12 de Serge Tisseron : <ul><li>avant 3 ans pas d’écran
    12. 12. avant 6 ans pas de console de jeux
    13. 13. avant 9 ans pas d’internet
    14. 14. Et 12 ans, car c'est l'âge où on peut commencer à donner à l'enfant la possibilité d'aller sur Internet seul </li></ul>
    15. 15. Contenu inapproprié = danger <ul><li>Avertir l’enfant du risque d’être tôt ou tard perturbé, choqué, voire traumatisé par des images ou des propos.
    16. 16. Certains sites, bien qu’accessibles, peuvent être préjudiciables et même interdits par la loi.
    17. 17. Insister auprès de l’enfant sur l’utilité de respecter les indications et les interdits pour se préserver. </li></ul>
    18. 18. Techniques de protection <ul><li>Sécurité générale de l'ordinateur
    19. 19. Utiliser une session différente pour les enfants
    20. 20. Utiliser un contrôle parental
    21. 21. Consulter l'historique de navigation
    22. 22. Respecter les signalétiques d'age et de contenu
    23. 23. Dialoguer avec ses enfants ! </li></ul>
    24. 24. Sécurité générale <ul><li>Mises à jour de Windows
    25. 25. Pare-feu
    26. 26. Antivirus </li></ul>
    27. 27. Sessions utilisateurs <ul><li>Session spécifique pour les enfants
    28. 28. Droits limités (pas administrateur) </li></ul>Panneau de configuration Comptes d'utilisateurs
    29. 29. Historique de navigation <ul><li>Accessible dans chaque navigateur : Ctrl + H
    30. 30. Historique modifiable ou effaçable
    31. 31. Navigation « In Private » </li></ul>
    32. 32. Signalétique jeux vidéos
    33. 33. Jeux en ligne <ul><li>Ne respectent pas la signalétique
    34. 34. Présentent souvent des contenus (visuels ou sonores) inappropriés
    35. 35. Peuvent inciter l'enfant à y passer beaucoup de temps
    36. 36. Peuvent inciter à acheter le jeux complet ou des services / objets </li></ul>
    37. 37. Dialoguer avec ses enfants <ul><li>S’intéresser à ce qui les intéresse
    38. 38. Connaître leurs jeux vidéos
    39. 39. Connaître leur pratique d'Internet </li></ul>Aujourd'hui, exercer sa parentalité dans l’univers numérique, ce n’est pas être «informaticien» mais plutôt être «informé»
    40. 40. 3. Le contrôle parental
    41. 41. Qu'est-ce-que c'est ? <ul><li>C'est un logiciel que les parents installent sur l'ordinateur familial (ou sur celui de l'enfant), protégé par mot de passe, qui va tourner en permanence, dès le démarrage de la machine.
    42. 42. Votre fournisseur d'accès est obligé de vous proposer une solution gratuite, mais vous pouvez en utiliser une autre.
    43. 43. Comment choisir ? </li></ul>
    44. 44. Comment ça marche ? <ul><li>Possibilité de fixer des limites horaires sur l'utilisation de certains logiciels
    45. 45. Possibilité de fixer des limites horaires sur l'utilisation de l'ordinateur
    46. 46. Possibilité d'interdire l'accès à des sites sensibles du web (liste noire – liste blanche)
    47. 47. Possibilité de limiter l'accès à des jeux ou à d'autres logiciels </li></ul>
    48. 48. Ça fonctionne ? <ul><li>Aucun logiciel n'est infaillible...
    49. 49. Le faire accepter par les enfants
    50. 50. Ne pas leur donner le mot de passe </li></ul>Le meilleur des contrôle parental reste et restera toujours le contrôle visuel !
    51. 51. 4. La cyberdépendance
    52. 52. Dépendance <ul><li>Internet et les jeux vidéos sont tellement captivant qu'il est essentiel d'apprendre à gérer son temps.
    53. 53. Un enfant seul aux commandes des écrans peut souffrir d’insécurité affective et finir par se réfugier dans une consommation médiatique immodérée et incontrôlable... </li></ul>
    54. 54. Agir <ul><li>Connaître les habitudes de l'enfant
    55. 55. Posez des interdits et sanctionnez les transgressions en les expliquant.
    56. 56. Contrôlez le temps passé sur Internet.
    57. 57. Si un problème se pose, n’hésitez pas à consulter un spécialiste. </li></ul>La cyberdépendance existe !
    58. 58. 5. Protection de l'enfance et des données personnelles
    59. 59. Réseaux sociaux et communautés <ul><li>Forum
    60. 60. Chat / Tchat
    61. 61. Blog
    62. 62. Messagerie instantanée
    63. 63. Réseaux sociaux (Facebook, twitter, etc...) </li></ul>
    64. 64. Leur apprendre à se protéger <ul><li>Expliquer que certaines personnes peuvent leur vouloir du mal en leur proposant du bien et qu’elles peuvent agir partout.
    65. 65. Ne jamais donner d'informations personnelles aux inconnus.
    66. 66. Ne pas utiliser la webcam avec des inconnus.
    67. 67. Apprendre à discerner le type d’information à laisser sur la toile. </li></ul>Utiliser le jeu du pseudo !
    68. 68. 6. Respect de soi et des autres
    69. 69. S'exprimer est une responsabilité <ul><li>Les paroles et actes ont des conséquences
    70. 70. Surveiller son langage : insultes, calomnies, propos blessants, racistes ou haineux... peuvent être punis par la loi
    71. 71. Respecter le droit à l'image : les personnes apparaissant sur une photo doivent donner leur autorisation
    72. 72. Ne pas transférer des choses illégales : au regard de la loi, on devient complice
    73. 73. Attention à ce qu'on met en ligne sur soi : c'est drôle maintenant... mais dans 20 ans ? </li></ul>
    74. 74. Expliquer les règles aux enfants <ul><li>Distinguer ce qui la communication privée et la communication publique
    75. 75. Les lois s'appliquent : ce n'est pas parce qu'on est sur Internet qu'on fait ce qu'on veut
    76. 76. Penser à faire appliquer dans le monde virtuel les principes universels d’éducation : savoir-vivre, courtoisie, politesse... </li></ul>Ne pas faire à autrui ce que l’on ne veut pas subir de lui
    77. 77. Légalité et illégalité Il est illégal de : <ul><li>télécharger un fichier dont on a pas les droits
    78. 78. mettre à disposition des autres un fichier dont on a pas les droits </li></ul>Il est légal de : <ul><li>regarder ou écouter des fichiers en ligne
    79. 79. partager des liens légaux
    80. 80. mettre nos créations à disposition des autres </li></ul>
    81. 81. 7. Avoir l'esprit critique
    82. 82. Fiction et réalité Apprendre à ne pas confondre fiction et réalité, mensonges et vérités, promesses et certitudes. <ul><li>juger de la fiabilité d'une source
    83. 83. attention aux belles promesses
    84. 84. attention aux publicités mensongères
    85. 85. attention aux produits surtaxés </li></ul>Ne pas croire tout ce qu'on voit !
    86. 86. Conclusion Etre parent : <ul><li>construire une autorité rassurante sans autoritarisme.
    87. 87. s'informer et agir
    88. 88. poser un cadre
    89. 89. échanger avec d'autres parents </li></ul>Encadrement – modération - dialogue
    90. 90. Sites de références Pour les parents : <ul><li>www.internetsanscrainte.fr </li></ul>Pour les enfants : <ul><li>www.vinzetlou.fr </li></ul>
    91. 91. Parentalité et Internet Débat – temps d'échange

    ×