Comment reussir ses envois de courriels en 2014 avec la loi C-28

3 650 vues

Publié le

Le temps où un envoi de courriel composé de toutes les dernières nouvelles de votre entreprise est maintenant révolu. Les méthodes de marketing relationnel se sont raffinées aux cours des dernières années. La donnée cumulée sur vos clients vous permet maintenant de personnaliser le contenu sur vos plateformes numériques ou de cibler précisément un public avec un message spécifique. Au Canada, l'application de la loi C-28 complexifie davantage le travail des marketeurs, de part son interprétation et sa mise en action. La conférence exposera ses concepts avec des exemples concrets pour chacun.

Publié dans : Marketing
0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 650
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2 177
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Comment reussir ses envois de courriels en 2014 avec la loi C-28

  1. 1. Comment réussir ses envois de courriels en 2014 Présentation SociéTIC 8 octobre 2014 Par Jean-Sebastien Chouinard, Directeur Stratégie
  2. 2. EMAIL MARKETING EN 2014 Source: http://blog.hubspot.com/2013-inbound-marketing-stats-charts
  3. 3. QUELQUES QUESTIONS • C’est quand le meilleur moment pour envoyer un courriel? • Pourquoi mon taux d’ouverture a baissé? • Combien de courriels dois-je envoyer par semaine/mois? Si c’est un concours? • Qu’est-ce que je mets dans mon infolettre? • Qu’est-ce que je devrais mettre dans mon Titre pour m’assurer que les gens l’ouvrent? • Dois-je utiliser un outil d’envoi?
  4. 4. COMMENT RÉUSSIR COMME UN CHAMPION
  5. 5. UNE OPPORTUNITÉ PERDUE POUR LES DÉTAILLANTS EN LIGNE 74% 52% Des détaillants en ligne n’envoient pas de courriel de rappel lorsqu’un article est oublié dans le panier d’achat Des utilisateurs veulent se faire contacter par le détaillant suite à l’oubli d’un item Mais
  6. 6. LES COURRIELS SUR MOBILE 80% 72% 1. Source: Cefrio 2. Source : Mailchimp Des utilisateurs lisent leurs emails dès leur réveil alors qu’ils sont encore au lit2 Des Québécois utilisent leurs téléphones pour consulter leurs emails1
  7. 7. PROCESSUS D’INSCRIPTION • Présenter l’infolettre et construire un formulaire simple et rapide. • Gérer les attentes des utilisateurs: spécifier la fréquence et la nature des envois courriels
  8. 8. EXEMPLE
  9. 9. LE FAMEUX POP UP D’ABONNEMENT • Procure un taux de conversion plus important1 ATTENTION! • A la 1ere visite • Cibler une catégorie du site • Le timing : 60 secondes après son arrivée 1. Source: Quel impact d’une pop-up sur d’une inscription à votre newsletter sur vos visiteurs? 2. http://unbounce.com/email-marketing/get-subscribers-from-pop-ups/
  10. 10. EXEMPLE
  11. 11. EXEMPLE
  12. 12. CONTENU ET PRÉSENTATION • Soigner le contenu, avec un design clair et simple (mobile first) • Bien identifier l’expéditeur et l’infolettre • Minimiser le nombre d’appel à l’action
  13. 13. EXEMPLE
  14. 14. MOBILE • La première raison d’ouverture de courriel marketing sur mobile est un titre court et intéressant1 • Insérer l’appel à l’action au début du courriel • L’appel à l’action doit mener vers une page adaptée au mobile 1. Source: Emailmonday.com, Statistiques mobile, Why do you read marketing emails on mobile?
  15. 15. EXEMPLE
  16. 16. DÉSINSCRIPTION • Afficher clairement le lien de description dans votre infolettre pour respecter la Loi C-28 • Processus de désinscription simple et rapide
  17. 17. EXEMPLE Dans les envois courriels Processus de désinscription en 1 clic
  18. 18. PERSONNALISER • Segmentation de la base de données • Personnalisation des envois courriels selon le profil et le comportement de l’abonné
  19. 19. EXEMPLE Comportement en ligne Infolettre ciblée
  20. 20. INTÉGRATION ET AUTOMATISATION • Intégration des envois courriels avec d’autres tactiques marketing • Automatisation des campagnes courriels
  21. 21. EXEMPLE Relance courriel dans la même journée Panier d’achat abandonné
  22. 22. TESTER ET OPTIMISER • Les contenu des envois (titre, appel à l’action, texte) • Les pages de destination
  23. 23. TROUVER LE MEILLEUR SUJET
  24. 24. COMMENT CHOISIR UN BON OUTIL
  25. 25. Inventaires des besoins Ressources responsables Budget établi Fonctionnalités requises
  26. 26. DÉBUTANT INTERMÉDIAIRE AVANCÉ
  27. 27. LA LOI C-28
  28. 28. ENTRÉE EN VIGUEUR 1er juillet 2014* S’applique à toutes les entreprises, incluant les propriétaires indépendants, consultants, associations et OSBL et représentants légaux des entreprises qui envoient des messages électroniques commerciaux. 1er juillet 2014 : Entrée en vigueur des règlements concernant les MEC et la modification des données de transmission de ces messages; 1er juillet 2017 : Entrée en vigueur des règles relatives au droit privé d’action. *
  29. 29. LES MESSAGES ÉLECTRONIQUES COMMERCIAUX (MEC) • MESSAGE : Texte, son, voix ou images et tout contenu lié à un hyperlien qui fait partie de la communication • ÉLECTRONIQUE : Courriel, Infolettre, SMS ou tout autre forme de messagerie électronique • Les publications des entreprises sur les plateformes sociales sont exclues, par contre un point nébuleux persiste concernant LinkedIn mail. • COMMERCIAL : Qui a pour but d’encourager la participation à une activité commerciale
  30. 30. DROIT PRIVÉ D'ACTION • DROIT PRIVÉ D'ACTION : les personnes lésées peuvent exiger un dédommagement • L'ENVOYEUR CONSERVE LE FARDEAU DE LA PREUVE : il doit prouver qu'il a eu consentement et qu'il a respecté les dispositions de la Loi.
  31. 31. CE QUE VOUS DEVEZ FAIRE Source : Cyberimpact, Tout ce que vous devez savoir sur la Loi anti-pourriel C-28
  32. 32. Amendes imposées pour chaque violation et, dans certains cas, pour chaque jour où la loi est violée. Source : Cyberimpact, Tout ce que vous devez savoir sur la Loi anti-pourriel C-28
  33. 33. À QUI PUIS-JE FAIRE PARVENIR DES MESSAGES? Consentement
  34. 34. PRINCIPE DE BASE Les communications électroniques peuvent seulement être effectuées avec le consentement préalable des personnes concernées. CONSENTEMENT TACITE VS EXPLICITE
  35. 35. 2 TYPES DE CONSENTEMENT TACITE Lié à une relation d’affaires. Le destinataire n’a pas exprimé clairement son consentement. Durée : 6 mois ou 2 ans Dépend de la façon dont le consentement a été obtenu. EXPLICITE Manifestation claire et précise de son consentement : - Cocher une case - Entrer son email et cliquer sur un bouton “je m’inscris” Pas d’expiration du consentement explicite.
  36. 36. CONSENTEMENT TACITE •Contrat ou achat effectué (24 mois) •Demande de renseignement ou de soumission (6 mois) •Relation privé en cours (IND) •Carte d’affaires (IND) •Courriel affiché publiquement en lien avec votre domaine d’activité (IND)
  37. 37. CONSENTEMENT EXPLICITE Un consentement exprès doit être sollicité séparément pour chacun des actes suivants : • l'envoi de MEC; • la modification des données de transmission des MEC.
  38. 38. CONSENTEMENT ACCEPTABLE Pas de case pré-cochée Cocher une case Taper son email
  39. 39. CONSENTEMENT ACCEPTABLE Important : le consentement ne doit pas être intégré dans les conditions générales d'utilisation ou de vente.
  40. 40. CONSENTEMENT ACCEPTABLE La demande de consentement doit indiquer : • Le nom de l’expéditeur; • La nature des messages qui seront envoyés; • qu’il est possible de retirer son consentement à tout moment.
  41. 41. EXCEPTION LIÉE À LA RELATION EXPÉDITEUR / DESTINATAIRE • Lien familial ou personnel • Le destinataire a une activité commerciale et le message est en lien avec son activité • Relation d’affaires et message en lien avec la relation • Club, association, organisme de bienfaisance /membres, bénévoles, coopérative / coopérants • Organisme de charité, parti politique / ses donateurs (don < 2 ans)
  42. 42. EXCEPTION LIÉE AU CONTENU DU MESSAGE • Message lié à une garantie, un problème de sécurité ou un rappel produit • Premier MEC après une recommandation par un tiers (mais indiquer qui est le tiers) • Réponse à une demande d’estimation • Confirmation de transaction, d’envoi de produit • Mise à jour à effectuer • Information de fin d’abonnement
  43. 43. QU’EST-CE QUE JE DOIS ENVOYER? Contenu du message
  44. 44. LES EXIGENCES DE CONTENU 1 S’identifier 2 Inclure ses 3 clairement coordonnées Lien de désabonnement - Expéditeur du message - La ou les personnes au nom de qui il est envoyé - Adresse postale - Email, numéro de téléphone, adresse web - Désabonnement facile et rapide - Via le même canal que celui utilisé pour le MEC
  45. 45. COMMENT MES ABONNÉS PEUVENT-ILS SE DÉSINSCRIRE? Mécanisme d’exclusion
  46. 46. DÉSINSCRIPTION SIMPLE • Gratuitement • Énoncé clairement • Facile, simple, rapide, sans délai Ex : un hyperlien dans l’email qui mène à une page de désinscription
  47. 47. DÉSINSCRIPTION SIMPLE Répondre “stop” ou “désabonnement” ou hyperlien
  48. 48. DÉLAI À RESPECTER • La demande d’exclusion doit être la seule intervention du destinataire: après celle-ci il ne doit plus recevoir les emails • Délai pour traiter la demande d’exclusion : 10 jours ouvrables maximum • S’applique même lors qu’il y a exception au consentement dans les relations professionnelles (demande d’estimation, sécurité, suite à une recommandation…)
  49. 49. OPPORTUNITÉS
  50. 50. OPPORTUNITÉS • Envoyer une communication commerciale à ceux qui y consentent de façon implicite; • Utiliser le consentement tacite pour obtenir un consentement explicite; • Le désabonnement ne signifie pas nécessairement l'interdiction de communiquer par courriel (en respectant les conditions de la Loi).
  51. 51. OPPORTUNITÉS Offrir la possibilité de mettre à jour les préférences de réception de courriel plutôt qu’un désabonnement complet.
  52. 52. STRATÉGIES DE CONVERSION IMPLICITE À EXPLICITE • Proposer un incitatif pour lequel l’utilisateur doit remplir un formulaire • Offre promotionnelle : concours, coupon à télécharger… • Contenu gratuit en échange de coordonnées : webinaire, livres blancs.. • Et intégrer une case à cocher pour l’abonnement à l’infolettre
  53. 53. COMMENT SE CONFORMER À LA LOI C-28?
  54. 54. EN RÉSUMÉ
  55. 55. EST-CE QUE LA LOI C-28 S’APPLIQUE À MES MESSAGES? Source : KPMG LLP, François Senécal
  56. 56. EST-CE QUE LA LOI C-28 S’APPLIQUE À MES MESSAGES? Source : KPMG LLP, François Senécal
  57. 57. Vous êtes maintenant des pros de la loi C-28 Ou presque…..

×