Coxarthrose
La hanche rappel anatomique
(voir chapitre généralités)
Le bourrelet cotyloïdien
Lésion du bourrelet
(résection au cours d’une arthroplastie)
Les lésions du bourrelet sont mieux ...
Coxarthrose = usure des cartilages
• Processus dégénératif local : vieillissement et usure du cartilage
– indépendant de t...
• Coxarthroses primitives : 50 %
• Coxarthrose secondaires
– Post-traumatiques (fractures du col, du cotyle, luxations)
– ...
La Douleur
• D0
• D1 : Douleur de temps en temps
• D2 : Douleur fréquente
• D3 : Douleur à la marche
• D4 : Douleur au rep...
• Flexion conservée longtemps
• Défaut d’extension (flexum)
• Abduction et adduction limitées précocément
• Disparition pr...
Analyser la marche pour dépister une boiterie
Marche équilibrée Boiterie
Symétrie
Bassin horizontal
Attitudes vicieuses
• Flexum (sollicitation lombaire)
• Abduction ou Adduction vicieuses
• Rotation externe vicieuse
Attitudes vicieuses
La raideur en abduction Abduction vicieuse par des ostéophytes
simule un allongement
La raideur en adduction simule un raccourcissement
Attitudes vicieuses
Raideur en flexion (flexum) Marche en “salutation”
Lordose compensatrice
Attitudes vicieuses
Inégalité des membres inférieurs
(Liée à l’usure ou à une déformation causant l’arthrose)
Analyser le retentissement sur l...
Flexum créant une hyperlordose lombaire Correction en flexion
Hyperextension
Flexion Abduction Adduction
Usure = Pincement de l’interligne
Hanche normale Coxarthrose
Radiologie
Les signes radiologiques de la coxarthrose
Pincement, condensation, géodes , ostéophytes
Pincement, condensation, géodes , ostéophytes
Coxarthrose polaire supérieure
Pincement
Coxarthrose centrale et postérieure
sur une conformation en coxa vara et retrorsa
Pincement
Evolution d’une coxarthrose centrale : protrusion
Coxa profunda
Pincement
Coxa profunda
Coxarthrose destructrice rapide
Pincement
Coxarthrose sur dysplasie
Pincement
Géodes
Géodes
Géodes
Géodes
Grosse géode du toit du cotyle : forme pseudo tumorale
Tête fémorale réséquée au cours d’une arthroplastie
Enorme géode remplie de liquide muccoïde
Forme particulière : la coxarthrose
destructrice rapide
Forme particulière : la coxarthrose
destructrice rapide
2000 2002
Diagnostic différentiel : Coxite rhumatismale
Diagnostic différentiel : Coxite rhumatismale
Diagnostic différentiel : Coxite laminaire
Destruction des cartilages survenant parfois après
traitement chirurgical de la...
Coxarthrose après arthrite
Associations : Coxarthrose et nécrose
Aux 2 hanches, une ostéonécrose étendue avec effondrement de la tête
s’accompagne ic...
Associations : coxarthrose et ostéochondromatose
Associations : Coxarthrose et maladie de Paget
Le traitement médical ne peut supprimer la
douleur que de façon temporaire :
– Médicaments
– Chondroprotecteurs
– Infiltra...
Traitement chirurgical de la coxarthrose
(en dehors de l’arthroplastie totale)
• Les butées
• Les ostéotomies du fémur
– T...
L’examen clinique permet d’évaluer la torsion
du fémur et la position du membre
Rétrotorsion : marche en RE
Antétorsion : ...
On peut avoir recours au scanner pour mesurer
précisément les anomalies d’antéversion du col
Scanner : 2 coupes dans la ha...
Les ostéotomies de rotation du fémur sont proposées
en cas d’anomalies de la torsion fémorale
(antétorsion fémorale excess...
Coxarthrose - biomécanique
La hanche supporte excentriquement la force P et la force
musculaire M : soit P + M
La hanche n...
Ostéotomie de Mac Murray
destinée aux coxarthroses centrées
Effet antalgique par détente des muscles adducteurs et psoas-i...
Ostéotomie de varisation
(Pauwels)
L’ostéotomie allonge le bras de levier h des muscles abducteurs M et
en modifie la dire...
Effets de l’ostéotomie de varisation
L’ostéotomie agrandit la surface portante donc diminue les pressions.
On peut passer ...
• Radiographies dynamiques préalables pour voir si le
centrage de la tête et l ’interligne sont améliorés en
abduction ou ...
Ostéotomie du fémur + butée
Butée associée à une ostéotomie de varisation
Butée associée à une ostéotomie de varisation
Résultat obtenu après 25 ans
Ostéotomies de valgisation
(Maquet)
Coxa vara
Indiquée en cas de coxa vara
Traitement chirurgical de
l’insuffisance du cotyle
• Les butées : augmentation de la couverture de la tête
• Les ostéotomi...
Bon résultat pendant 18 ans
Exemple d’une butée efficace : l’angle CE passe de 10° à 30°
C
E E
Après 18 ans, l’arthrose es...
Prothèse de la hanche 20 ans
après la butée
(qui ne pose pas de difficultés
techniques mais nécessite une
régularisation d...
+ 7 ans
Butée du cotyle chez l’adulte
1er
cas
2ème
cas
+ 6 ans
Autre cas de dysplasie du cotyle
Acétabuloplasties chez l’enfant
Pemberton
Le but est de recouvrir la tête
Ostéotomie du bassin chez l’enfant
(Salter)
Ostéotomie sus-cotyloïdienne avec bascule en bas de la partie inférieure
et ef...
Ostéotomie périacétabulaire
(Wagner)
Ici on fait basculer le cotyle en bloc au dessus de la tête en améliorant sa
couvertu...
Ostéotomie du bassin
(Chiari)
Ostéotomie horizontale juste au sommet de
la tête. Translation du fragment inf. avec la
tête...
0stéotomie de Chiari pour une arthrose sur dysplasie du cotyle
0stéotomie de Chiari après 25 années
Les ostéotomies sont surtout proposées aux
coxarthroses secondaires (avant l’âge de la
prothèse)
• Dysplasies diverses - S...
La coxa vara
est pourvoyeuse de coxarthrose centrale
à tendance protrusive
Usure centrale et postérieure
Coxarthrose sur dysplasie
Coxa valga + insuffisance du cotyle
Coxarthrose avec subluxation
Coxa valga + cotyle dysplasique
et tête fémorale subluxée
Coxarthrose sur coxa valga et dysplasie des cotyles
Il aurait été indiqué de faire des gestes de couverture ou des ostéoto...
Séquelles de luxation
congénitale
Atrophie de la tête et du col sur des
Luxations antérieures appuyées
Luxations congénita...
Coxarthrose et séquelles d’ostéochondrite
primitive de la hanche
La coxa plana est génératrice de coxarthose
Ostéochondrite et subluxation
Séquelles d’ostéochondrite
après réduction d’une LCH
Coxarthrose sur épiphysiolyse
Coxarthrose sur épiphysiolyse
Les ostéotomies de réorientation n’évitent
pas toujours l’arthrose puis la prothèse
Épiphysiolyse à 12 ans Prothèse de hanche à 40 ans
Coxarthrose et épiphysiolyse de la hanche
Coxarthrose et séquelles des
fractures du col
Coxarthrose sur fracture engrenée en coxa valga
Coxarthrose sur fracture ancienne du cotyle
opérée
Prothèse totale de la hanche
(Voir chapitre spécial)
Indications des prothèses de la hanche
Toutes les coxopathies déjà citées, dès lors qu’il n’y a plus
de sphéricité ni d’in...
Indications des prothèses de la hanche
Toutes les coxopathies, dès lors qu’il n’y a plus de sphéricité ni d’interligne
Indications des prothèses de la hanche
Toutes les coxopathies, dès lors qu’il n’y a plus de sphéricité ni d’interligne
Une ostéotomie de
valgisation n’est plus
p...
Coxarthrose d’un style très particulier !…..
Indications des prothèses de la hanche
Toutes les coxopathies, dès lors qu’il...
Prothèse pour coxarthrose post-traumatique
Fracture du cotyle avec protrusion céphalique incomplètement réduite
Douleurs +...
La tête fémorale a servi de greffe pour reconstruire le
fond du cotyle
Après 25 ans : PTH Résultat après 10 ans
Indications des prothèses de la hanche :
les anciennes ostéotomies et butées
On peut faire une arthroplastie Bilatérale en un temps
PTH Chez l’adolescent, Indication rare
Epiphysiolyse: échec de fixation: nécrose : 17 ans
Luxation congénitale unilatérale...
PTH chez l’adolescent, Indication rare
17 ans PTH + 4 ans
Bonne récupération des mouvements (mais longévité inconnue?)
Fréquence des PTH et PTG
Après 60 ans :
5,2 % des hommes
7,3 % des femmes
sont porteurs d’une prothèse
500.000 PTH (Hommes...
Prothèses posées en France
• 100.000 prothèses en 1992
• 192.884 prothèses posées en 1995
– PTH : 81 %
– Prothèses intermé...
Fin
Une jeune femme de 25 ans présente des douleurs de la
hanche qui deviennent permanentes mais d'intensité
modérée. Elle a é...
Une jeune femme de 25 ans présente des douleurs de la
hanche qui deviennent permanentes mais d'intensité
modérée. Elle a é...
Toutes ces propositions concernant la
symptomatologie de l'arthrose de la
hanche sont exactes, sauf une. Laquelle ?
A La d...
Toutes ces propositions concernant la
symptomatologie de l'arthrose de la
hanche sont exactes, sauf une. Laquelle ?
A La d...
La coxarthrose se manifeste par les signes
suivants, sauf un, lequel ?
A Douleur inguinale
B Douleur dans le genou
C Contr...
La coxarthrose se manifeste par les signes
suivants, sauf un, lequel ?
A Douleur inguinale
B Douleur dans le genou
C Contr...
07  coxarthrose
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

07 coxarthrose

2 076 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 076
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
37
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

07 coxarthrose

  1. 1. Coxarthrose
  2. 2. La hanche rappel anatomique (voir chapitre généralités)
  3. 3. Le bourrelet cotyloïdien Lésion du bourrelet (résection au cours d’une arthroplastie) Les lésions du bourrelet sont mieux connues depuis l’arrivée de l’IRM et surtout de l’arthroscopie qui permet de les décrire et de les régulariser, comme les lésions méniscales au genou
  4. 4. Coxarthrose = usure des cartilages • Processus dégénératif local : vieillissement et usure du cartilage – indépendant de toute infection – de toute réaction allergique – ou de tout désordre métabolique systématisé • Différent de la Coxite infectieuse Coxite inflammatoire
  5. 5. • Coxarthroses primitives : 50 % • Coxarthrose secondaires – Post-traumatiques (fractures du col, du cotyle, luxations) – Déformations acquises (coxa plana, épiphysiolyse, ostéonécrose) • Coxarthrose sur malformation luxante : 40 % – Dysplasie simple • Du cotyle : couverture insuffisante, obliquité du toit insuffisante • Du fémur : coxa valga – Subluxation – Luxation vraie • Malformation protrusive Étiologies
  6. 6. La Douleur • D0 • D1 : Douleur de temps en temps • D2 : Douleur fréquente • D3 : Douleur à la marche • D4 : Douleur au repos • D5 : Douleur la nuit Symptomatologie
  7. 7. • Flexion conservée longtemps • Défaut d’extension (flexum) • Abduction et adduction limitées précocément • Disparition précoce de la Rotation Interne Diminution des amplitudes
  8. 8. Analyser la marche pour dépister une boiterie Marche équilibrée Boiterie Symétrie Bassin horizontal
  9. 9. Attitudes vicieuses • Flexum (sollicitation lombaire) • Abduction ou Adduction vicieuses • Rotation externe vicieuse
  10. 10. Attitudes vicieuses La raideur en abduction Abduction vicieuse par des ostéophytes simule un allongement
  11. 11. La raideur en adduction simule un raccourcissement Attitudes vicieuses
  12. 12. Raideur en flexion (flexum) Marche en “salutation” Lordose compensatrice Attitudes vicieuses
  13. 13. Inégalité des membres inférieurs (Liée à l’usure ou à une déformation causant l’arthrose) Analyser le retentissement sur la colonne lombaire Faire radio du bassin avec compensation
  14. 14. Flexum créant une hyperlordose lombaire Correction en flexion Hyperextension Flexion Abduction Adduction
  15. 15. Usure = Pincement de l’interligne Hanche normale Coxarthrose Radiologie
  16. 16. Les signes radiologiques de la coxarthrose Pincement, condensation, géodes , ostéophytes
  17. 17. Pincement, condensation, géodes , ostéophytes
  18. 18. Coxarthrose polaire supérieure Pincement
  19. 19. Coxarthrose centrale et postérieure sur une conformation en coxa vara et retrorsa Pincement
  20. 20. Evolution d’une coxarthrose centrale : protrusion Coxa profunda Pincement
  21. 21. Coxa profunda
  22. 22. Coxarthrose destructrice rapide Pincement
  23. 23. Coxarthrose sur dysplasie Pincement
  24. 24. Géodes
  25. 25. Géodes
  26. 26. Géodes
  27. 27. Géodes Grosse géode du toit du cotyle : forme pseudo tumorale
  28. 28. Tête fémorale réséquée au cours d’une arthroplastie Enorme géode remplie de liquide muccoïde
  29. 29. Forme particulière : la coxarthrose destructrice rapide
  30. 30. Forme particulière : la coxarthrose destructrice rapide 2000 2002
  31. 31. Diagnostic différentiel : Coxite rhumatismale
  32. 32. Diagnostic différentiel : Coxite rhumatismale
  33. 33. Diagnostic différentiel : Coxite laminaire Destruction des cartilages survenant parfois après traitement chirurgical de la LCH ou d’épiphysiolyse chez l’enfant
  34. 34. Coxarthrose après arthrite
  35. 35. Associations : Coxarthrose et nécrose Aux 2 hanches, une ostéonécrose étendue avec effondrement de la tête s’accompagne ici de lésions arthrosiques (pincement et ostéophytes)
  36. 36. Associations : coxarthrose et ostéochondromatose
  37. 37. Associations : Coxarthrose et maladie de Paget
  38. 38. Le traitement médical ne peut supprimer la douleur que de façon temporaire : – Médicaments – Chondroprotecteurs – Infiltrations - viscosupplémentation – Physiothérapie – Diminution du poids et de l’activité …. n’ont qu’une action symptomatique ! Traitement de la coxarthrose
  39. 39. Traitement chirurgical de la coxarthrose (en dehors de l’arthroplastie totale) • Les butées • Les ostéotomies du fémur – Translation – Varisation – Valgisation • Les ostéotomies du bassin
  40. 40. L’examen clinique permet d’évaluer la torsion du fémur et la position du membre Rétrotorsion : marche en RE Antétorsion : marche en RI Torsion normale (12°) (voir chapitre spécial Morphotypes des membres inférieurs)
  41. 41. On peut avoir recours au scanner pour mesurer précisément les anomalies d’antéversion du col Scanner : 2 coupes dans la hanche et une dans le genou Rétrotorsion Antétorsion
  42. 42. Les ostéotomies de rotation du fémur sont proposées en cas d’anomalies de la torsion fémorale (antétorsion fémorale excessive surtout) En cas d’antétorsion excessive (ici 41° au lieu de 12°-15°) on peut proposer une ostéotomie de rotation (de préférence sous-trochantérienne) fixée par une ostéosynthèse solide
  43. 43. Coxarthrose - biomécanique La hanche supporte excentriquement la force P et la force musculaire M : soit P + M La hanche normale supporte 4 fois le poids du corps car le bras de levier CP est 3 fois le bras de levier CM
  44. 44. Ostéotomie de Mac Murray destinée aux coxarthroses centrées Effet antalgique par détente des muscles adducteurs et psoas-iliaque
  45. 45. Ostéotomie de varisation (Pauwels) L’ostéotomie allonge le bras de levier h des muscles abducteurs M et en modifie la direction. Cela diminue la résultante R et la ramène plus profondément dans le cotyle (de plus, détente des adducteurs et du psoas).
  46. 46. Effets de l’ostéotomie de varisation L’ostéotomie agrandit la surface portante donc diminue les pressions. On peut passer de pressions de l’ordre de 200 Kg/cm2 à 16 kg/ cm2
  47. 47. • Radiographies dynamiques préalables pour voir si le centrage de la tête et l ’interligne sont améliorés en abduction ou en adduction Adduction Abduction
  48. 48. Ostéotomie du fémur + butée
  49. 49. Butée associée à une ostéotomie de varisation
  50. 50. Butée associée à une ostéotomie de varisation Résultat obtenu après 25 ans
  51. 51. Ostéotomies de valgisation (Maquet) Coxa vara Indiquée en cas de coxa vara
  52. 52. Traitement chirurgical de l’insuffisance du cotyle • Les butées : augmentation de la couverture de la tête • Les ostéotomies du cotyle Greffon encastré Greffon apposé vissé Butée mixte
  53. 53. Bon résultat pendant 18 ans Exemple d’une butée efficace : l’angle CE passe de 10° à 30° C E E Après 18 ans, l’arthrose est devenue douloureuse
  54. 54. Prothèse de la hanche 20 ans après la butée (qui ne pose pas de difficultés techniques mais nécessite une régularisation de la butée)
  55. 55. + 7 ans Butée du cotyle chez l’adulte 1er cas 2ème cas
  56. 56. + 6 ans Autre cas de dysplasie du cotyle
  57. 57. Acétabuloplasties chez l’enfant Pemberton Le but est de recouvrir la tête
  58. 58. Ostéotomie du bassin chez l’enfant (Salter) Ostéotomie sus-cotyloïdienne avec bascule en bas de la partie inférieure et effet d’horizontalisation du cotyle. Stabilisation par un greffon et des broches
  59. 59. Ostéotomie périacétabulaire (Wagner) Ici on fait basculer le cotyle en bloc au dessus de la tête en améliorant sa couverture.La fixation est assurée par des broches ou des vis
  60. 60. Ostéotomie du bassin (Chiari) Ostéotomie horizontale juste au sommet de la tête. Translation du fragment inf. avec la tête qui ainsi se recouvre La force M est verticalisée, ce qui augmente son bras de levier CM et diminue le bras de levier CP’ CM est sup au 1/3 de CP. La force qui équilibre P est inférieure à 3P
  61. 61. 0stéotomie de Chiari pour une arthrose sur dysplasie du cotyle
  62. 62. 0stéotomie de Chiari après 25 années
  63. 63. Les ostéotomies sont surtout proposées aux coxarthroses secondaires (avant l’âge de la prothèse) • Dysplasies diverses - Séquelles de LCH • Séquelles des Ostéochondrites primitives • Séquelles d’épiphysiolyse • Séquelles des Fractures • Séquelles des Luxations traumatiques Coxopathies arthrogènes
  64. 64. La coxa vara est pourvoyeuse de coxarthrose centrale à tendance protrusive
  65. 65. Usure centrale et postérieure
  66. 66. Coxarthrose sur dysplasie
  67. 67. Coxa valga + insuffisance du cotyle Coxarthrose avec subluxation
  68. 68. Coxa valga + cotyle dysplasique et tête fémorale subluxée
  69. 69. Coxarthrose sur coxa valga et dysplasie des cotyles Il aurait été indiqué de faire des gestes de couverture ou des ostéotomies La tête est maintenant trop déformée et l’arthrose trop évoluée et une prothèse s’imposera à moyen terme
  70. 70. Séquelles de luxation congénitale Atrophie de la tête et du col sur des Luxations antérieures appuyées Luxations congénitales hautes
  71. 71. Coxarthrose et séquelles d’ostéochondrite primitive de la hanche La coxa plana est génératrice de coxarthose
  72. 72. Ostéochondrite et subluxation
  73. 73. Séquelles d’ostéochondrite après réduction d’une LCH
  74. 74. Coxarthrose sur épiphysiolyse
  75. 75. Coxarthrose sur épiphysiolyse
  76. 76. Les ostéotomies de réorientation n’évitent pas toujours l’arthrose puis la prothèse
  77. 77. Épiphysiolyse à 12 ans Prothèse de hanche à 40 ans Coxarthrose et épiphysiolyse de la hanche
  78. 78. Coxarthrose et séquelles des fractures du col Coxarthrose sur fracture engrenée en coxa valga
  79. 79. Coxarthrose sur fracture ancienne du cotyle opérée
  80. 80. Prothèse totale de la hanche (Voir chapitre spécial)
  81. 81. Indications des prothèses de la hanche Toutes les coxopathies déjà citées, dès lors qu’il n’y a plus de sphéricité ni d’interligne fonctionnel
  82. 82. Indications des prothèses de la hanche Toutes les coxopathies, dès lors qu’il n’y a plus de sphéricité ni d’interligne
  83. 83. Indications des prothèses de la hanche
  84. 84. Toutes les coxopathies, dès lors qu’il n’y a plus de sphéricité ni d’interligne Une ostéotomie de valgisation n’est plus possible à 65 ans ! Indications des prothèses de la hanche
  85. 85. Coxarthrose d’un style très particulier !….. Indications des prothèses de la hanche Toutes les coxopathies, dès lors qu’il n’y a plus de sphéricité ni d’interligne
  86. 86. Prothèse pour coxarthrose post-traumatique Fracture du cotyle avec protrusion céphalique incomplètement réduite Douleurs + raideur et pincement conduisant à une PTH
  87. 87. La tête fémorale a servi de greffe pour reconstruire le fond du cotyle
  88. 88. Après 25 ans : PTH Résultat après 10 ans Indications des prothèses de la hanche : les anciennes ostéotomies et butées
  89. 89. On peut faire une arthroplastie Bilatérale en un temps
  90. 90. PTH Chez l’adolescent, Indication rare Epiphysiolyse: échec de fixation: nécrose : 17 ans Luxation congénitale unilatérale jamais traitée à 26 ans
  91. 91. PTH chez l’adolescent, Indication rare 17 ans PTH + 4 ans Bonne récupération des mouvements (mais longévité inconnue?)
  92. 92. Fréquence des PTH et PTG Après 60 ans : 5,2 % des hommes 7,3 % des femmes sont porteurs d’une prothèse 500.000 PTH (Hommes : 75 %) 250.000 PTG
  93. 93. Prothèses posées en France • 100.000 prothèses en 1992 • 192.884 prothèses posées en 1995 – PTH : 81 % – Prothèses intermédiaires : 19 % • Tiges cimentées : 74 % • Cupules cimentées : 43 % (Voir chapitre spécial PTH)
  94. 94. Fin
  95. 95. Une jeune femme de 25 ans présente des douleurs de la hanche qui deviennent permanentes mais d'intensité modérée. Elle a été traitée dans son enfance pour dysplasie de hanche sans luxation. L'étude radiologique dans l'optique d'un geste chirurgical doit comporter : A Des clichés debout du bassin B Des clichés en abduction et adduction C Des tomographies D Un cliché en faux profil de Lequesne E Une arthrographie
  96. 96. Une jeune femme de 25 ans présente des douleurs de la hanche qui deviennent permanentes mais d'intensité modérée. Elle a été traitée dans son enfance pour dysplasie de hanche sans luxation. L'étude radiologique dans l'optique d'un geste chirurgical doit comporter : A Des clichés debout du bassin B Des clichés en abduction et adduction C Des tomographies D Un cliché en faux profil de Lequesne E Une arthrographie
  97. 97. Toutes ces propositions concernant la symptomatologie de l'arthrose de la hanche sont exactes, sauf une. Laquelle ? A La douleur est soulagée par une canne portée du côté opposé à la lésion B S'accompagne de crampes musculaires C Le premier signe peut-être une douleur localisée au genou D La boiterie se caractérise par une inclinaison du tronc vers le côté opposé à la lésion E La limitation douloureuse de la rotation interne de la hanche est un signe précoce
  98. 98. Toutes ces propositions concernant la symptomatologie de l'arthrose de la hanche sont exactes, sauf une. Laquelle ? A La douleur est soulagée par une canne portée du côté opposé à la lésion B S'accompagne de crampes musculaires C Le premier signe peut-être une douleur localisée au genou D La boiterie se caractérise par une inclinaison du tronc vers le côté opposé à la lésion E La limitation douloureuse de la rotation interne de la hanche est un signe précoce
  99. 99. La coxarthrose se manifeste par les signes suivants, sauf un, lequel ? A Douleur inguinale B Douleur dans le genou C Contracture des muscles adducteurs D Signe de Trendelenbourg E Position vicieuse en rotation interne
  100. 100. La coxarthrose se manifeste par les signes suivants, sauf un, lequel ? A Douleur inguinale B Douleur dans le genou C Contracture des muscles adducteurs D Signe de Trendelenbourg E Position vicieuse en rotation interne

×