E-merchandising de mode

7 030 vues

Publié le

E-merchandising par Thomas Nicot, Directeur Associé altima°

Publié dans : Business
1 commentaire
11 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
7 030
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
70
Actions
Partages
0
Téléchargements
197
Commentaires
1
J’aime
11
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

E-merchandising de mode

  1. 1. 010 n2éditio e-MERCHANDISING de MODE
  2. 2. SOMMAIRE Définition du merchandising Les acteurs du e-commerce Lʼachat dʼhabillement sur internet Maximiser son e-merchandising Séduire et transformer Impacts organisationnelse-MERCHANDISING de Mode
  3. 3. Définition dumerchandising
  4. 4. Le merchandising est un ensemble de techniques visant à favoriser lécoulement dun produit dans le commerce par un travail sur la présentation de celui-ci. Il sappuie généralement sur limage de marque du dit produit ou de son producteur, et il passe notamment par ladoption dun packaging adapté. Il tient compte des besoins des consommateurs et de divers éléments de stratégie marketing.e-MERCHANDISING de Mode
  5. 5. Les acteurs due-commerce
  6. 6. Les Vadistes Définition : activité spécialement portée sur le catalogue Les + : - maîtrise logistique - présentation dʼun produit à distancee-MERCHANDISING de Mode
  7. 7. Les bricks et mortars Définition : essentiellement portée sur la distribution magasin (briques et mortier) Les + : - maîtrise du merchandising - maîtrise de la communication de marquee-MERCHANDISING de Mode
  8. 8. Les fabricants purs Définition : Fabricants qui ne distribuent pas eux-mêmes leur produit Les + : - coûts de structure moins élevés - le web : premier canal de distributione-MERCHANDISING de Mode
  9. 9. Les fabricants détaillants Définition : Fabricants qui vendent dans leur boutique en propre et chez dʼautres distributeurs Les + : - maîtrise leur image de marque - fort pouvoir sur les distributeurse-MERCHANDISING de Mode
  10. 10. Pure players Définition : Distributeurs qui ne vendent quʼen ligne Les + : - très à lʼaise avec le canal web et ses contraintes - coûts de structure maîtrisése-MERCHANDISING de Mode
  11. 11. Achat dʼhabillement surinternet
  12. 12. LES MÉCANISMES DʼACHATe-MERCHANDISING de Mode
  13. 13. • Quel est le processus dʼachat ? Le processus dʼachat dʼun produit inclu une multitude de microdécisions à prendre.e-MERCHANDISING de Mode
  14. 14. playground !Quels sont pour vousles étapes duprocessus dʼachat ?
  15. 15. Les étapes du processus dʼachat 1 2 3 4 5 source : schéma dʼanalyse dʼEngel, Blackwell et Miniarde-MERCHANDISING de Mode
  16. 16. Les étapes du processus dʼachat 1 Ce besoin peut être déclenché par des stimuli internes ou externes : lʼusure dʼun vêtement existant, un changement de goûts, de statut social, les commentaires de lʼentourage sur la garde robe existante ou encore un coup de cœur pour un article en vitrine. Sur le web on peut définir 2 types dʼacheteurs : ceux qui savent ce quʼils cherchent et ceux qui viennent flâner.e-MERCHANDISING de Mode
  17. 17. Les étapes du processus dʼachat 2 Les sources sont multiples. Elles peuvent être internes (expériences dʼachat précédentes, mémoire) ; publiques (magazines, avis de consommateurs) provenir de lʼentourage (famille, amis) ou encore sensorielles (toucher, essayer, voir le produit).e-MERCHANDISING de Mode
  18. 18. Les étapes du processus dʼachat 3 L’évaluation est complexe, les attributs d’un vêtement sont multiples et diversement appréciés selon les individus. Par ailleurs nombre de ces attributs traduisent des logiques subjectives et émotionnelles et sont difficiles à évaluer de façon rationnelle.e-MERCHANDISING de Mode
  19. 19. Les étapes du processus dʼachat 4 Le consommateur fort de la quantité d’information qu’il a recueillie peut décider de concrétiser ou non l’acte d’achat. Le déclencheur peut varier afin de l’aider dans sa transformation (offre promotionnelle, susciter le désir…). C’est alors que le process de commande doit être le plus simple.e-MERCHANDISING de Mode
  20. 20. Les étapes du processus dʼachat 5 L’acheteur peut se rendre compte que l’article ne lui convient pas en particulier s’il ne l’a pas essayé avant. De même il peut faire face à des commentaires négatifs de son entourage proche et souhaiter rendre l’article. Les politiques de retour et de remboursement sont donc stratégiques pour les enseignes de textile-habillement. Là encore la dimension complexe du vêtement fait que le client ne peut pas en avoir une appréhension complète avant l’acte d’achat, le risque d’insatisfaction est donc élevé.e-MERCHANDISING de Mode
  21. 21. •• Les facteurs déterminant à lʼacte dʼachat dʼun vêtement - Fonctions matérielles - Fonctions socio-culturelles - Phénomènes de modee-MERCHANDISING de Mode
  22. 22. Fonctions matérielles La protection La pudeur Lʼornemente-MERCHANDISING de Mode
  23. 23. Fonctions socio-culturelles Lʼexpression Lʼexpression individuelle de groupe Le statut sociale-MERCHANDISING de Mode
  24. 24. Phénomènes de mode Lʼimitation La distinctione-MERCHANDISING de Mode
  25. 25. ••• Les critères de choix dʼun vêtement Le vêtement fait appel à la fois à des logiques rationnelles & industrielles mais aussi à des problématiques esthétiques et émotionnellese-MERCHANDISING de Mode
  26. 26. Les attributs dʼun vêtement Attributs intrinsèques Attributs extrinsèques (coupe, matières, tissu, finitions (Prix, marque, étiquette, packaging, couleurs et imprimés, forme…) lieu de vente, pays dʼorigine…) INFLUENCE INFLUENCE (Personnalité, expériences antérieures, médias, personnel de vente…) Bénéfices clients Bénéfices fonctionnels Bénéfices esthétiques et sociaux (finitions soignées, facile à entretenir, (la couleur va bien au teint, lʼarticle correspond le tissu est doux, résistant…) à la personnalité, le tombé est sculptural…)e-MERCHANDISING de Mode
  27. 27. •••• Les motivations dʼachat en lignee-MERCHANDISING de Mode
  28. 28. Etude Womenʼs Wear Daily 2006 Pourquoi jʼachète des vêtements en ligne ? • 38% gain de temps • 26% meilleure offre produit • 20% meilleur prix • 14% possibilité dʼacheter dans le monde entiere-MERCHANDISING de Mode
  29. 29. FEVAD - Benchmark group 2006 Pourquoi préférez-vous achetez sur internet par rapport au catalogue ? • 70% Je peux acheter à nʼimporte quel moment • 69% Commander sur internet cʼest plus rapide • 33% Je peux comparer plus facilement les prix • 33% je nʼai pas besoin dʼappeler quelquʼun par téléphone • 31% Les offres produits sont mises en temps réele-MERCHANDISING de Mode
  30. 30. LES FREINS À LA VENTE EN LIGNE DE VÊTEMENTSe-MERCHANDISING de Mode
  31. 31. playground !Donner 3 raisons quidissuadent lʼinternautedʼacheter un vêtement ?
  32. 32. Je ne peux pas essayere-MERCHANDISING de Mode
  33. 33. Je ne peux pas être sûre de la qualité en lignee-MERCHANDISING de Mode
  34. 34. Je ne peux pas toucher ni examiner le produite-MERCHANDISING de Mode
  35. 35. • La reproduction imparfaite du vêtement en lignee-MERCHANDISING de Mode
  36. 36. Problème de représentation couleur Violet prune Rouge Carmin Carreau chocolat • Association image + texte • Préférer la lumière naturelle pour les prises de vue • Créer du volume pour laisser apparaître les variations couleurs Noir Violete-MERCHANDISING de Mode
  37. 37. Problème de représentation formelle • Problème de représentation du volume • Problème de représentation de lʼéchelle ou du tombé de la matière • Problème de représentation du touchere-MERCHANDISING de Mode
  38. 38. playground ! Quelle est la meilleure représentation du produit ?e-MERCHANDISING de Mode
  39. 39. www.laredoute.fr www.asos.com www.yoox.com www.pickyourshoes.come-MERCHANDISING de Mode
  40. 40. www.laredoute.fr www.asos.com www.yoox.com www.pickyourshoes.come-MERCHANDISING de Mode
  41. 41. e-MERCHANDISING de Mode
  42. 42. e-MERCHANDISING de Mode
  43. 43. e-MERCHANDISING de Mode
  44. 44. Il faut inciter le consommateur à se projeter avec son futur produit…e-MERCHANDISING de Mode
  45. 45. e-MERCHANDISING de Mode
  46. 46. e-MERCHANDISING de Mode
  47. 47. •• Lʼ incompréhension de lʼoffre produite-MERCHANDISING de Mode
  48. 48. Problème de structuration de lʼoffre produite-MERCHANDISING de Mode
  49. 49. Problème de vibilité de lʼoffre produite-MERCHANDISING de Mode
  50. 50. ••• La difficulté de navigatione-MERCHANDISING de Mode
  51. 51. e-MERCHANDISING de Mode
  52. 52. e-MERCHANDISING de Mode
  53. 53. •••• Les limites dumerchandising émotionnele-MERCHANDISING de Mode
  54. 54. playground ! Fermez les yeux. Décrivez-moi lʼexpérience de marque Nature&Découvertee-MERCHANDISING de Mode
  55. 55. e-MERCHANDISING de Mode
  56. 56. e-MERCHANDISING de Mode
  57. 57. e-MERCHANDISING de Mode
  58. 58. Maximiser sone-merchandising :lever les freins
  59. 59. • Objectif : obtenir le premier clic sur le site •• Objectif : accompagner lʼinternaute au produit ••• Objectif : acheter le produit •••• Objectif : 1+1+1, les ventes complémentairese-MERCHANDISING de Mode
  60. 60. • Objectif : obtenir le premier clic sur le sitee-MERCHANDISING de Mode
  61. 61. 2 types de clientes : lʼacheteuse et la flâneuse Jʼai une soirée, jʼai besoin dʼun top gris à manche longue ample et un jean noir taille Jʼai une heure pendant mon basse 36 mais que lʼon me déjeuner, je vais faire du “e- propose des idées aussi ! lèche vitrine” !e-MERCHANDISING de Mode
  62. 62. La homepage nʼest pas la seule entrée… Par exemple moins de 50 % des visiteurs de laredoute.fr passent par la homepage. Donc il essentiel de bien concevoir et merchandiser les fiches fiches produits, pages univers, boutiques thématiques.e-MERCHANDISING de Mode
  63. 63. Lʼacheteuse qui sait ce quʼelle veut… …Elle doit pouvoir identifier rapidement les catégories/ rubriques ainsi que le moteur de recherchee-MERCHANDISING de Mode
  64. 64. Lʼacheteuse qui sait à peu près mais a besoin dʼaide 1 Jean, 4 façons de portere-MERCHANDISING de Mode
  65. 65. Créer des guides pour informer et aider au choix.e-MERCHANDISING de Mode
  66. 66. Lʼacheteuse qui sait à peu près ce quʼelle veut,mais recherche des idées Le client doit pouvoir retrouver des thèmes autour des catégories de produits qui l’intéressent, afin de se laisser convaincre ou inspirer
  67. 67. La flâneuse aime lʼinstant shopping elle aime voir… Des tendances…e-MERCHANDISING de Mode
  68. 68. Des nouveautés…e-MERCHANDISING de Mode
  69. 69. La flâneuse est attirée par… Des offres commerciales…e-MERCHANDISING de Mode
  70. 70. Des bonnes affaires…e-MERCHANDISING de Mode
  71. 71. O M ÉM • Objectif : obtenir le premier clic sur le site RÈGLES DʼOR • Montrer les accès souhaités par type de clients : - Les acheteurs ( moteur de recherche, catégories de produits, guides achat, espaces thématique…) - Les flâneurs (opérations commerciales, promotions, des tendances…) • Accompagner le flâneur et lui communiquer des offres contextuelles à sa navigation • Privilégier les développements visant les acheteurs • Nʼoubliez pas la homepage nʼest pas la seule première page vuee-MERCHANDISING de Mode
  72. 72. •• Objectif : accompagner lʼinternaute au produite-MERCHANDISING de Mode
  73. 73. Positionner son offre…e-MERCHANDISING de Mode
  74. 74. Lʼoffre pléthoriquee-MERCHANDISING de Mode
  75. 75. Lʼoffre de nichee-MERCHANDISING de Mode
  76. 76. Lʼoffre prixe-MERCHANDISING de Mode
  77. 77. Lʼoffre customisatione-MERCHANDISING de Mode
  78. 78. Lʼoffre sur-mesuree-MERCHANDISING de Mode
  79. 79. Lʼoffre sur-mesure
  80. 80. Lʼoffre communautairee-MERCHANDISING de Mode
  81. 81. Optimiser le parcours client et les outils…e-MERCHANDISING de Mode
  82. 82. Créer une navigation simple et intuitive, et avoir un accès rapide à lʼensemble de lʼoffre produite-MERCHANDISING de Mode
  83. 83. Accéder au produit en 3 clics maximum Etape 1e-MERCHANDISING de Mode
  84. 84. Etape 2e-MERCHANDISING de Mode
  85. 85. Etape 3e-MERCHANDISING de Mode
  86. 86. Zoom sur la page liste Faut-il préférer une page liste produit en vue sous forme de grille ou sous forme de liste ? Vue en grille vs Vue en liste vse-MERCHANDISING de Mode
  87. 87. Zoom sur la page liste Une étude réalisée par SLI Systems démontre que la page liste en grille génère des clics répartis sur un nombre plus important de fiches produits. A lʼinverse, les clics sont très concentrés sur les premiers produits dans le gabarit de page en listee-MERCHANDISING de Mode
  88. 88. Zoom sur la page liste Que choisir ? On peut (et cʼest plutôt conseillé) laisser la possibilité à lʼutilisateur de choisir son mode de vue. Le mode vue en grille favorisera les grands visuels, nécessaires à des produits mode. Le mode vue en liste favorisera la quantité dʼinformations nécessaire à préparer lʼacte dʼachat (mini fiche produit/ quick view).e-MERCHANDISING de Mode
  89. 89. Le quick info/view permet un achat rapide après consultation du produite-MERCHANDISING de Mode
  90. 90. e-MERCHANDISING de Mode
  91. 91. La page liste doit être soignée en terme de e-merchandising. Produits les plus cliqués Tête de gondole Produits les moins cliquése-MERCHANDISING de Mode
  92. 92. e-MERCHANDISING de Mode
  93. 93. e-MERCHANDISING de Mode
  94. 94. Ne pas hésiter à créer des systèmes de navigation alternatifs pour des thématiques spécifiques ou mini-boutiquee-MERCHANDISING de Mode
  95. 95. Outil de recherche personnalisée-MERCHANDISING de Mode
  96. 96. Conseils morphologiquese-MERCHANDISING de Mode
  97. 97. Les outils de filtrage permettent de rapidement réduire le nombre de produits par rapport à ses envies et ses besoinse-MERCHANDISING de Mode
  98. 98. M O M É •• Objectif : accompagner lʼinternaute au produit RÈGLES DʼOR • Faciliter la navigation du client par une ergonomie simple et intuitive • Respecter les 3 clics pour accéder au produit • Optimiser le moteur de recherche • Optimiser la page de résultats de recherche • Présenter les produits correspondant au comportement de navigation de votre utilisateur • Ne pas enfermer lʼutilisateur pendant sa navigation : le laisser libre de ses choixe-MERCHANDISING de Mode
  99. 99. ••• Objectif : acheter le produite-MERCHANDISING de Mode
  100. 100. De manière générale , la fiche produit est la page la plus consultée dʼun site e-commerce La fiche produit doit être : • CLAIRE • RASSURANTE • DÉMONSTRATIVE • CONVAINCANTE et FACILITER LʼAPPRÉHENSION DU PRODUITe-MERCHANDISING de Mode
  101. 101. e-MERCHANDISING de Mode
  102. 102. Présentation du produit visuellement : - Visuel de porté - différentes vues (détails, derrière, profil…), savoir mixer avec du aplat et porté - fonction zoom - fonction catwalk - lien contextuele-MERCHANDISING de Mode
  103. 103. Descriptif produit : - descriptif factuel(forme, matière…) - Couleur, taille (avec disponibilité des tailles), prix - Guide des tailles (primordial pour lʼinternational) - Services (livraison, politique de retour…) -Fonctions communautaires (partager et noter)e-MERCHANDISING de Mode
  104. 104. - Le guide des tailles est primordial pour la vente à lʼinternational, mais aussi pour connaître les spécificités du produite-MERCHANDISING de Mode
  105. 105. Ventes complémentaires: - Proposition de compléter le look - Autres clients ont acheté aussie-MERCHANDISING de Mode
  106. 106. e-MERCHANDISING de Mode
  107. 107. e-MERCHANDISING de Mode
  108. 108. e-MERCHANDISING de Mode
  109. 109. e-MERCHANDISING de Mode
  110. 110. - Utiliser le maximum dʼéléments satellite au produit et les mettre en avant pour rassurer et activer la transformatione-MERCHANDISING de Mode
  111. 111. La fiche multiproduit
  112. 112. Comment simuler lʼexpérience physique ?e-MERCHANDISING de Mode
  113. 113. e-MERCHANDISING de Mode
  114. 114. e-MERCHANDISING de Mode
  115. 115. M O M É ••• Objectif : acheter le produit RÈGLES DʼOR • La fiche produit doit être claire, rassurante, démonstrative et convaincante • Présenter lʼexhaustivité des caractéristiques produits (descriptif, labels…) • La fiche produit nʼest pas une impasse • Mettre en évidence les services nécessaires au déclenchement dʼachat • Développer des fonctionnalités pour augmenter lʼappréhension du produite-MERCHANDISING de Mode
  116. 116. •••• Objectif : 1+1+1, les ventes complémentairese-MERCHANDISING de Mode
  117. 117. Lʼensemble : augmenter le NAC (nombredʼarticle à la commande) - Ensemble des produits sur le mannequin - Le produit complémentaire pour compléter le looke-MERCHANDISING de Mode
  118. 118. Susciter le désir sur une fiche produite-MERCHANDISING de Mode
  119. 119. A la confirmation dʼajout au paniere-MERCHANDISING de Mode
  120. 120. Process de check-out, produits contextuels à son paniere-MERCHANDISING de Mode
  121. 121. Page de non résultat de recherchee-MERCHANDISING de Mode
  122. 122. Communauté : un atout de pluse-MERCHANDISING de Mode
  123. 123. M O M É •••• Objectif : 1+1+1, les ventes complémentaires RÈGLES DʼOR • Profiter de la fiche produit pour présenter des tenues ou produits similaires ou “produits aussi achetés par les internautes” • Profiter de la confirmation dʼajout au panier pour présenter des ventes complémentaires • Présenter des produits dans le panier dʼachat. Attention ils doivent être traité de façon discrètee-MERCHANDISING de Mode
  124. 124. Transformer tout enséduisant
  125. 125. Quʼest-ce quʼune shopping expérience ?e-MERCHANDISING de Mode
  126. 126. Les ingrédients Marque + Produits + Webe-MERCHANDISING de Mode
  127. 127. Les ingrédients LesLes piliersde lʼhistoire + personnages de lʼhistoire + Le lieu de lʼhistoiree-MERCHANDISING de Mode
  128. 128. Donner vie aux produits…e-MERCHANDISING de Mode
  129. 129. CB2e-MERCHANDISING de Mode
  130. 130. CB2e-MERCHANDISING de Mode
  131. 131. CB2e-MERCHANDISING de Mode
  132. 132. Hermès
  133. 133. tutuanna
  134. 134. Développer son univers…e-MERCHANDISING de Mode
  135. 135. The Land of Node-MERCHANDISING de Mode
  136. 136. e-MERCHANDISING de Mode
  137. 137. e-MERCHANDISING de Mode
  138. 138. Interargir avec lʼunivers…e-MERCHANDISING de Mode
  139. 139. Red Issuee-MERCHANDISING de Mode
  140. 140. Le commerce comme signe de charité…e-MERCHANDISING de Mode
  141. 141. Animer : susciter lʼenvie de revenire-MERCHANDISING de Mode
  142. 142. Créer un plan dʼanimation du site Marroniers (Soldes, St Valentin, Rentrée des classes…) Événement de marque (publicité, lancement produit…) Événements commerciaux ponctuels (ventes privée, ventes flash…) Comportements client (abandon panier, produits déjà vus…)e-MERCHANDISING de Mode
  143. 143. Marroniers (Soldes, St Valentin, Rentrée des classes…)
  144. 144. Événement (marque, lancement produit, nouveau service…)e-MERCHANDISING de Mode
  145. 145. Événements commerciaux ponctuels (ventes privée…)e-MERCHANDISING de Mode
  146. 146. Comportements client (abandon panier, produits déjà vus…)e-MERCHANDISING de Mode
  147. 147. Impactsorganisationnels
  148. 148. Faut-il automatiser le merchandising ?e-MERCHANDISING de Mode
  149. 149. La première question à se poser est quelle est ma largeur dʼoffre produits ? On ne peut pas comparer un site avec 250 références produits vs un site avec 50 000 références produits.e-MERCHANDISING de Mode
  150. 150. Les 6 étapes à prévoir Extrait de lʼexpérience de Sylvain Duthilleul (ex-e-merchandiser à La Redoute) // voir www.e-merchandising.nete-MERCHANDISING de Mode
  151. 151. Les 6 étapes à prévoir 1. Définir lʼobjectif dʼautomatisation de votre merchandising, le coût et le ROI attendu 2. Fixer les indicateurs de performance dʼun produit et leur rythme de mise à jour 3. Déterminer les différents lieux où on souhaite automatiser le merchandising 4. Etablir les différentes matrices et règles de ranking nécessaires en fonction de la typologie de produit et du lieu où il se trouve 5. Choisir vos outils de merchandising 6. Segmentation et adapter le merchandising suivant les segmentations (targeting)e-MERCHANDISING de Mode
  152. 152. 1. Définir lʼobjectif dʼautomatisation de votre merchandising, le coût et le ROI attendu • Faut-il embaucher ? • Quels impacts dans le process organisationnel ? • Faut-il utiliser une solution externe ? • Faut-il créer une solution interne ?e-MERCHANDISING de Mode
  153. 153. 2. Fixer les indicateurs de performance dʼun produit et leur rythme de mise à jour • son prix • sa disponibilité • son taux de transformation • le volume de ses ventes en volume dʼ€ • en quantité • sa marge en € : (il faut bien gagner sa vie) • sa marge en taux • son coefficient de rotation • sa date de mise en ligne / sa fraîcheur (nouveauté) • sa marque • sa note suite aux votes des internautese-MERCHANDISING de Mode
  154. 154. 3. Déterminer les différents lieux où on souhaite automatiser le merchandising • le push produit en homepage • le merchandising en page liste/en rayon : la tête de gondole et lordre des produits affichés (ranking) • le cross selling dans la fiche produit et le layer de mise au panier • le cross selling dans le panier • le moteur de recherche interne • lemail de confirmation de commande • la page derreur 404e-MERCHANDISING de Mode
  155. 155. 4. Etablir les différentes matrices et règles de ranking • je veux maximiser mon volume de chiffre dʼaffaires en volume dʼ€ • je veux maximiser mes ventes en quantités pour amortir mes frais fixes • je veux maximiser ma marge et ma rentabilité globale • je veux mettre en avant mes petits prix pour améliorer mon image prix • je veux surexposer mes nouveautés • je veux mettre en avant une marque spécifique suite à des accords commerciaux • je veux proposer les produits les plus populaires et les mieux notés par les clients • je veux mettre en avant les produits qui ont le plus fort taux de transformatione-MERCHANDISING de Mode
  156. 156. 5. Choisir vos outils de merchandising Analyse des comportements dʼachat. Analyse du contenu du panier pour proposer du cross-selling “les clients ont aussi acheté” Définir des stratégies de merchandising sur lʼensemble des points de contacts du consommateur dans le site Outil très puissant basé sur le comportement du client en temps réel, création de règles de gestion en rapport à la performance et aux différents indicateurs Analyse des comportements de navigation globale dʼun consommateur pour lui repousser des produits à lʼextérieur du site (pubs)e-MERCHANDISING de Mode
  157. 157. e-MERCHANDISING de Mode
  158. 158. 6. Segmentation et adapter le merchandising suivant les segmentations (targeting) • Définir les typologies de clients : Nouveau client (pousser au 1er acte dʼachat par de la promotion/cadeau), client fidèle (pousser des produits via sa navigation, panier historique…) • Définir par rapport à des événements/comportements client : anniversaire, abondon de panier, whislists sauvegardés…e-MERCHANDISING de Mode
  159. 159. Key Product Indicators : suivre, tester et agire-MERCHANDISING de Mode
  160. 160. Moins de tests, plus de testicules, pour maximiser la créativité !e-MERCHANDISING de Mode
  161. 161. Moins de tests, plus de testicules, pour maximiser la créativité !e-MERCHANDISING de Mode
  162. 162. Tester, tester, tester… Ce sera les meilleurs bests practices de votre site…e-MERCHANDISING de Mode
  163. 163. Maximiser la créativité pour tester…e-MERCHANDISING de Mode
  164. 164. Se fixer des objectifs/indicateurs • augmenter le taux de mise au panier • augmenter le taux de commande • augmenter le taux de création de nouveaux comptes • augmenter le taux dʼinscription • augmenter le taux de remplissage dʼun formulaire…e-MERCHANDISING de Mode
  165. 165. Case studies Tests A/Be-MERCHANDISING de Mode
  166. 166. King&Jouet par altima°Démarche ActionsSuite au test réalisé sur le check‐out, une deuxième campagne de test A/B est lancée sur la fiche produit. Sa conception est baséesur la simplification de linterface et la mise en valeur du produit . Cette vision amène la suppression de la colonne gauche de lapage (système de filtre), lagrandissement du visuel produit et des textes de description, lajout dun indicateur de la disponibilité(en stock ou non) et la mise en avant du call‐to‐action. Version originale Version gagnanteRésultats de Mode e-MERCHANDISING
  167. 167. King Jouet par altimaRésultats +10% La version gagnante apporte une amélioration de 10% de la conversion globale du site. Laffichage de la disponibilité du produit a permis à lui seul une croissance de près de 2% de ce taux.Enseignements1° Simplicité est mère de transfoLe premier facteur damélioration est la simplification de linterface par laccentuation du call‐to‐action et la suppression ou mise enretrait de fonctionnalités secondaires (ex : imprimer la page, avis clients, ...).2° La disponibilitéAfficher la disponibilité des produits permet de rassurer le visiteur dans sa démarche dachat en ligne. Cela est dautant plusimportant pendant la période de noël.3° Ce qui compte, cest le produitLagrandissement de la photo (x1,6) accentue limpact de séduction et permet dapporter intuitivement des informations de détailsur le produit.Envie d’échanger sur ce cas, sur l’optim° ou sur votre projet ?+33 3 28 330 830 optim@altima.fr www.altima.fr e-MERCHANDISING de Mode
  168. 168. Official Vancouver 2010 Olympic par Get Elastic (Elastic Path) •Trop de bannières qui crée un désordre pour la lisibilité • La navigation nʼest pas visible en dessous du fold et ne ressort pas assez • La taille des photos produit est trop petite et ne donne aucune indication sur les colorise-MERCHANDISING de Mode
  169. 169. Test A Test B
  170. 170. • Réduire le nombre de zones commerciales pour accroître leur lisibilité • Présenter de façon plus visible et claire la navigation de second niveau • Donner des indications sur les alternatives de couleurs des produits • Augmenter la taille des photos dans la zone “Nouveautés”, “Les plus populaires”e-MERCHANDISING de Mode
  171. 171. Sur 2053 transactions réalisées pendant 21 jours le test nʼest pas significatif mais nous pouvons en sortir les points suivants qui permettent de dire que la version A est la meilleure : • La version A convertit à 3,14% de plus que la version originale • Réduction de 12,24% du taux de rebond • Une augmentation du taux de transformation global de 0,59% • La valeur moyenne des commandes est de 5,16% plus importante.e-MERCHANDISING de Mode
  172. 172. Bénéfices
  173. 173. • Augmenter le taux de conversion (ou transformation) • Augmenter le panier moyen • Augmenter le chiffre dʼaffaires • Augmenter sa rentabilité • Attirer une nouvelle clientèle • Fidéliser la clientèle existante • Créer de la valeur à la marquee-MERCHANDISING de Mode
  174. 174. Au final BOOSTER le business de votre site !
  175. 175. Conclusion
  176. 176. Le e-merchandising cʼest la manière de théâtraliser et agencer les produits dans un objectif de vendre des produits avec les contraintes du support internet. Tout lʼart du e-merchandising au quotidien et de suivre, tester et agir pour améliorer et créer des “best practices” propres à vos sites.e-MERCHANDISING de Mode
  177. 177. Merci.Thomas Nicot - Directeur Associé Altima°tnicot@altima.fr

×