Storytelling : de l'image de marque à l'histoire de marque
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Storytelling : de l'image de marque à l'histoire de marque

on

  • 14,850 vues

Dans un environnement économique difficile où le prix est l'étalon de valeur du consommateur, seul l’ajout d'une dimension émotionnelle, de valeur et de relationnel peut permettre aux marques de ...

Dans un environnement économique difficile où le prix est l'étalon de valeur du consommateur, seul l’ajout d'une dimension émotionnelle, de valeur et de relationnel peut permettre aux marques de sortir du lot et mieux vendre.
Mais alors, comment les marques intègrent-elles le Storytelling dans leurs stratégies de communication ? Comment font elles la bascule du produit, au logo pour s'orienter vers le récit ?
Le planning stratégique de Dagobert nous donne les clefs pour comprendre comment les marques s'approprient les procédés narratifs et les intègrent dans des dispositifs digitaux pour mieux convaincre, séduire pour vendre.

Statistiques

Vues

Total des vues
14,850
Vues sur SlideShare
11,831
Vues externes
3,019

Actions

J'aime
45
Téléchargements
799
Commentaires
0

29 Ajouts 3,019

http://www.scoop.it 2409
http://www.levidepoches.fr 186
http://www.docnews.fr 183
http://www.entreprise-marketing.fr 70
http://www.levidepoches.blogs.com 31
http://www.linkedin.com 30
http://interactivist.tumblr.com 28
http://www.mucho-mucho.fr 24
http://www.pinterest.com 10
http://www.ladn.eu 8
http://levidepoches.blogs.com 8
http://flavors.me 6
https://twitter.com 4
http://www.thibautbrousse.blogspot.fr 4
http://feeds2.feedburner.com 2
https://www.linkedin.com 2
http://ltpjar.tumblr.com 2
http://baywatch-preprod.projects.jolicode.com 1
http://cloud.feedly.com 1
http://fr.pinterest.com 1
http://www.typepad.com 1
http://thibautbrousse.blogspot.com 1
http://pinterest.com 1
http://www.alertize.com 1
http://jai-un-pote-dans-la.com 1
http://thibautbrousse.blogspot.fr 1
http://webcache.googleusercontent.com 1
http://www.twylah.com 1
http://blog.pinkponk.fr 1
Plus...

Accessibilité

Catégories

Détails de l'import

Uploaded via as Adobe PDF

Droits d'utilisation

© Tous droits réservés

Report content

Signalé comme inapproprié Signaler comme inapproprié
Signaler comme inapproprié

Indiquez la raison pour laquelle vous avez signalé cette présentation comme n'étant pas appropriée.

Annuler
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Êtes-vous sûr de vouloir
    Votre message apparaîtra ici
    Processing...
Poster un commentaire
Modifier votre commentaire

Storytelling : de l'image de marque à l'histoire de marque Presentation Transcript

  • 1. STORYTELLING DE L‘IMAGE DE MARQUE À L’HISTOIRE DE MARQUE
  • 2. SOMMAIRE01. 3 COURTES HISTOIRES02. QU’EST-CE QUE LE STORYTELLING ?03. POURQUOI LE STORYTELLING DE MARQUE ?04. COMMENT RECRÉER LE LIEN AVEC LE CONSOMMATEUR ?05. COMMENT LE DIGITAL INITIE ET PORTE LE STORYTELLING DE MARQUE? LE DIGITAL PORTE L’HISTOIRE LE DIGITAL STRUCTURE/ORGANISE L’HISTOIRE LE DIGITAL DONNE VIE À DES HISTOIRES06. COMMENT DÉFINIR UN BON STORYTELLING ?
  • 3. SOMMAIRE01. 3 COURTES HISTOIRES02. QU’EST-CE QUE LE STORYTELLING ?03. POURQUOI LE STORYTELLING DE MARQUE ?04. COMMENT RECRÉER LE LIEN AVEC LE CONSOMMATEUR ?05. COMMENT LE DIGITAL INITIE ET PORTE LE STORYTELLING DE MARQUE? LE DIGITAL PORTE L’HISTOIRE LE DIGITAL STRUCTURE/ORGANISE L’HISTOIRE LE DIGITAL DONNE VIE À DES HISTOIRES06. COMMENT DÉFINIR UN BON STORYTELLING ?
  • 4. Et si on vous racontait3 courtes histoires… … DE MARQUES
  • 5. IL était uneFOIS …
  • 6. L e produit magiqueIl était une fois le Produit.Le Produit était heureux : il apportaitdes solutions nouvelles aux gens,facilitait leur vie et était admiré, aiméde tous.Mais un jour, de nouveaux produitssont apparus : parfois moins chers,parfois plus beaux, parfois plus utiles,parfois tout simplement différents…Les consommateurs étaient troublés, etne sachant que choisir… ils finirent parne rien choisir du tout !
  • 7. L e produit magique L e logo d’OrIl était une fois le Produit. Le Logo était heureux : il avait évincéLe Produit était heureux : il apportait le Produit grâce à ses pouvoirs dedes solutions nouvelles aux gens, différentiation, d’identité, de statut et defacilitait leur vie et était admiré, aimé sentiment d’appartenance à unede tous. communauté… Ainsi, il était chéri de tous ceux quiMais un jour, de nouveaux produits cherchaient à « dépasser le produit ».sont apparus : parfois moins chers,parfois plus beaux, parfois plus utiles, Mais le Logo était trop cher, tropparfois tout simplement différents… égoïste : il parlait constamment de lui, sans être à l’écoute des autres, sansLes consommateurs étaient troublés, et jamais donner.ne sachant que choisir… ils finirent par Les gens s’ennuyaient en sa présence…ne rien choisir du tout ! Ils finirent par le délaisser.
  • 8. L ‘incroyable RécitPuis vint le Récit.Le Récit n’était pas tourné vers lui-même. Il aimait parler AUX gens, Et nos trois héros vécurent heureuxparler DES gens. jusqu’à la fin des temps...Le Récit donnait des rêves aux gens,des valeurs, des croyances, des universà explorer : jamais les gens nes’ennuyaient. FINLe Récit n’était pas rancunier : il pritle Logo et le Produit par la main etdécida de former une grande famille.
  • 9. SOMMAIRE01. 3 COURTES HISTOIRES02. QU’EST-CE QUE LE STORYTELLING ?03. POURQUOI LE STORYTELLING DE MARQUE ?04. COMMENT RECRÉER LE LIEN AVEC LE CONSOMMATEUR ?05. COMMENT LE DIGITAL INITIE ET PORTE LE STORYTELLING DE MARQUE? LE DIGITAL PORTE L’HISTOIRE LE DIGITAL STRUCTURE/ORGANISE L’HISTOIRE LE DIGITAL DONNE VIE À DES HISTOIRES06. COMMENT DÉFINIR UN BON STORYTELLING ?
  • 10. QU’EST CE QUE LESTORYTELLING ? ‘! FAIRE USAGE EN COMMUNICATION ’! DES CODES NARRATIFS DU LANGAGE EXISTANT DANS LE CONTE, LE RÉCIT.
  • 11. SOMMAIRE01. 3 COURTES HISTOIRES02. QU’EST-CE QUE LE STORYTELLING ?03. POURQUOI LE STORYTELLING DE MARQUE ?04. COMMENT RECRÉER LE LIEN AVEC LE CONSOMMATEUR ?05. COMMENT LE DIGITAL INITIE ET PORTE LE STORYTELLING DE MARQUE? LE DIGITAL PORTE L’HISTOIRE LE DIGITAL STRUCTURE/ORGANISE L’HISTOIRE LE DIGITAL DONNE VIE À DES HISTOIRES06. COMMENT DÉFINIR UN BON STORYTELLING ?
  • 12. LES MARQUES SONT DES EMPREINTES (DANS L’ESPRIT DES CONSOMMATEURS)‘! MARQUE :   "EMPREINTE LAISSÉE AVEC UN FER CHAUD" (1550) "SIGNE QUE LES MARCHANDS ET OUVRIERS METTENT A LEURS MARCHANDISES ET OUVRAGE. MARQUE DE FABRIQUE (…)." (Littré)
  • 13. CERTAINES MARQUES POSSÈDENT LE GENE DUSTORYTELLING DANS LEURADN
  • 14. {! }! EXPÉRIENCEPERSONNELLE !
  • 15. NOUS AVONS DEMANDÉ À « MICHEL ET AUGUSTIN » S’ILS ACCEPTAIENT DESPONSORISER L’ÉVÉNEMENT DE LANCEMENT D’UN MUSICIEN(PROJET EXTRA-PROFESSIONNEL) VOICI LEUR RÉPONSE :
  • 16. NOUS LEUR AVONS RÉPONDU… EN VAIN :NOUS SOMMES TOMBÉS SUR LEUR MESSAGE D’ABSENCE LE VOICI :
  • 17. 2 REFUS EN 2 JOURS…ET POURTANT NOUS AIMONSDAVANTAGE LA MARQUE !
  • 18. {! }!/EXPÉRIENCEPERSONNELLE!
  • 19. D’AUTRES MARQUES N’ONT PAS DESTORYTELLING …ET VONT TRAVERSER QUELQUES TURBULENCES
  • 20. FIDÉLITÉ & ATTACHMENT SONT EN BERNE CRISE ÉCONOMIQUE LE CONSOMMATEUR EST PLUS ATTENTIF À CE QU’IL ACHÈTE CRISE DE LA SURCONSOMMATION LE RETOUR À L’AUTHENCITÉ
  • 21. ET…Ça faitmal !
  • 22. 20%SEULESDES MARQUES ONT UN IMPACT POSITIF SUR NOTRE SENSATION DE BIEN ÊTRE ET NOTRE QUALITÉ DE VIE.Havas Media - Meaningful Brands 2011 Worlwide
  • 23. 70%SiDES MARQUES VENAIENT À DISPARAITRE, PERSONNE NE SEN SOUCIERAIT RÉELLEMENT... Havas Media - Meaningful Brands 2011 Worlwide
  • 24. VOTRE MARQUEEST-ELLE ASSEZ FORTEPOUR Y FAIREFACE ?
  • 25. EN ÊTES-VOUSSÛR ?
  • 26. VOTRE MARQUE A BESOINDE RENOUER AVEC LESCONSOMMATEURS !
  • 27. CHAPITRE01. 3 COURTES HISTOIRES02. QUEST CE QUE LE STORYTELLING ?03. POURQUOI LE STORYTELLING DE MARQUE04. COMMENT RECRÉER DU LIEN AVEC LES CONSOMMATEURS ?05. COMMENT LE INITIE ET PORTE LE STORYTELLING DE MARQUE ? LE DIGITAL PORTE L’HISTOIRE LE DIGITAL STRUCTURE / ORGANISE L’HISTOIRE LE DIGITAL DONNE VIE AUX HISTOIRES06. COMMENT DÉFINIR UN BON STORYTELLING ?
  • 28. ‘! LES GENS NACHÈTENT PAS DES PRODUITS, MAIS LES HISTOIRES QUILS VÉHICULENT. ILS NACHÈTENT PAS DES MARQUES, MAIS LES MYTHES ET ’! ARCHÉTYPES QUELLES SYMBOLISENT. Ashraf Ramzy !
  • 29. 2 POINTS DE VUE"DISRUPTIFS"AUTOUR DE LAPUBLICITÉ
  • 30. ‘! Avec Facebook Timeline, notre objectif est maintenant de challenger nos formats habituels de publicités, en ayant recours aux «  Facebook stories  » basés sur des interactions entre les utilisateurs et les marques. Nous pensons que le contenu de marque doit être aussi intéressant et efficace que nimporte quel autre ’! contenu proposé sur Facebook.Damien Vincent FACEBOOK
  • 31. ‘! Le rôle de la publicité n’est pas seulement  de rappeler l’existence de la marque, de mettre en valeur ou de marquer les consciences. Ces formats de publicité sont des trailers annonçant des expériences digitales de marque plus intenses. Shiv SinghGlobal Head of DigitalPEPSICO BEVERAGES ’!
  • 32. DEMANDEZ –VOUSPUIS-JE ÊTRE PROFONDÉMENT TOUCHÉ PAR DES CHOSES AUSSI ENNUYEUSESQUE DES FOURNITURES DE BUREAU OU DES NOTICES DE MONTAGES ?
  • 33. ET POURTANT… VOUS POURRIEZ ÊTRE TRANSPORTÉ PARLHISTOIRE DE CETTE LAMPE DE BUREAU... > VOIR LA VIDEO
  • 34. ET POURTANT… UN GUIDE DE MONTAGE PEUT EN RÉALITÉ TRANSMETTRE UN MESSAGE FORT Pour attirer leurs futurs employés, IKEA Sydney a eu lidée dinsérer "les perspectives de carrières"offertes par la marque sous forme dinstructions au sein de leurs fameux kit de montage. Non seulement, IKEA s’est adressé aux fans directs de la marque – ses propres consommateurs – mais le groupe a également introduit un nouveau canal de communication – ses propres produits
  • 35. Les histoires sontPUISSANTES…ET CE NEST PAS NOUVEAU : DE LA TRANSMISSION ORALE PRÉCÉDANTLINVENTION DE LÉCRITURE, EN PASSANT PAR LES TECHNIQUES DE MANAGEMENTOU ENCORE LES STRATÉGIES POLITIQUES…
  • 36. POURQUOI ?
  • 37. NOUS ADORONSLES HISTOIRES NOUS ADORONS LIRE/REGARDER/ÉCOUTER/RESSENTIR NOUS ADORONS LES ÉCRIRE (SUR LES BLOGS, FACEBOOK…)
  • 38. LA MANIÈRE LA PLUSINTENSE DE PARLER AUX GENS EMOTIONNELLES APPROCHES MULTI-SENSORIELLES INTIMES/PERSONELLES OUVERTES DESPRIT
  • 39. CHAPITRES01. 3 COURTES HISTOIRES02. QUEST CE QUE LE STORYTELLING ?03. POURQUOI LE STORYTELLING DE MARQUE ?04. COMMENT RECRÉER DU LIEN AVEC LES CONSOMMATEURS ?05. COMMENT LE DIGITAL INITIE ET PORTE LE STORYTELLING DE MARQUE ? LE DIGITAL PORTE L’HISTOIRE LE DIGITAL STRUCTURE/ORGANISE L’HISTOIRE LE DIGITAL DONNE VIE À DES HISTOIRES LE STORYTELLING DIGITAL REND LES HISTOIRES SOCIALES06. COMMENT CRÉER UN BON STORYTELLING ?
  • 40. LE DIGITAL COMME SUPPORT DE LHISTOIRE Le Digital peut être un excellent support de lhistoire pour la rendre plus dense.CARTIER – L’ODYSSÉE JOHNNIE WALKER - The man who walked around the world > VOIR LA VIDÉO > VOIR LA VIDÉOLa maison Cartier a lancé "LOdyssée de Cartier", un film de 3 minutes 30 en se concentrant Dune durée de six minutes et demie, crédits compris, le sport commence avec un joueursur son histoire, ses valeurs et son inspiration, sa portée artistique et universelle. Les trois de cornemuse jouant seul dans les montagnes, sur fond de brouillard. En pleine lande,minutes trente de film suivent lemblématique panthère, icône de la marque, partout dans le lacteur Robert Carlyle, marche dans un décor typiquement écossais et nous racontemonde à des moments clés et sur des lieux symboliques de lhistoire de Cartier. La campagne lhistoire de la marque "Johnnie Walker". Une histoire très romancée mais aussi trèscomprend un mini-site, odyssee.cartier.com, où les visiteurs peuvent voir le film en entier, efficace... Le long de la piste de montagne Carlyle interagit avec des accessoires etdécouvrir les bijoux mis en avant et découvrir les coulisses du film et de la bande son. éléments de décors ce qui donne une dimension plus interactive à lhistoire.
  • 41. CHAPITRES01. 3 COURTES HISTOIRES02. QUEST CE QUE LE STORYTELLING ?03. POURQUOI LE STORYTELLING DE MARQUE ?04. COMMENT RECRÉER DU LIEN AVEC LES CONSOMMATEURS ?05. COMMENT LE DIGITAL INITIE ET PORTE LE STORRYTELLING DE MARQUE ? LE DIGITAL PORTE L’HISTOIRE LE DIGITAL STRUCTURE/ORGANISE/ L’HISTOIRE LE DIGITAL DONNE VIE À DES HISTOIRES LE STORYTELLING DIGITAL REND LES HISTOIRES SOCIALES06. COMMENT DÉFINIR UN BON STORYTELLING ?
  • 42. LE DIGITAL PEUT ORGANISER LES HISTOIRES Le Digital peut structurer lhistoire en plusieurs parties sur diverses plates-formes pour gagner en intensitéGATORADE - REPLAY SAGAMI - THE LOVE DISTANCE > VOIR LA VIDÉO > VOIR LA VIDÉOLa campagne de Gatorade, intitulée "Replay", lance un appel à des hommes de + de 30 Le site non brandé Love Distance présentait au public 2 amants vivant à Fukuoka etans ayant consommé des boissons énergétiques pour le sport dans leur jeunesse et qui Tokyo, séparés par 1000 kilomètres. Sur une période d’un mois, les 2 personnages ontaujourdhui, ne font plus pas assez dexercice. été montrés en train de réduire le fossé les séparant, courant vers un point de rendez-La campagne leur donne une seconde chance de reformer une équipe telle quelle était vous central. Un compteur sur le site convertissait les 1000 kilomètres en millimètres.dans leur jeunesse. Parmi la cible, 2 lycées avaient pour habitude de s’affronter à la Les visiteurs du site pouvaient choisir un des membres du couple et devaient se connecterpériode de Thanksgiving depuis 1905. sur un autre ordinateur pour suivre l’autre protagoniste. Les interactions possiblesLa campagne se compose de plusieurs volets : sur les média sociaux, mais également à comprenaient des SMS, des billets de blogs, des chats vidéo et des coursestravers des webisodes en ligne et même une série télévisée documentaire traçant d’accompagnement. A la fin de l’opération, la marque a révélé que le documentaire étaitlhistoire de la reformation de léquipe et de leur "remise en forme" pour le match en réalité une opération publicitaire.retour.
  • 43. CHAPITRES01. 3 COURTES HISTOIRES02. QUEST CE QUE LE STORYTELLING ?03. POURQUOI LE STORYTELLING DE MARQUE ?04. COMMENT RECRÉER LE LIEN AVEC LE CONSOMMATEUR ?05. COMMENT LE DIGITAL INITIE ET PORTE LE STORRYTELLING DE MARQUE ? LE DIGITAL PORTE L’HISTOIRE LE DIGITAL STRUCTURE/ORGANISE L’HISTOIRE LE DIGITAL DONNE VIE À DES HISTOIRES LE STORYTELLING DIGITAL REND LES HISTOIRES SOCIALES06. COMMENT DFINIR UN BON STORYTELLING ?
  • 44. LE DIGITAL DONNE VIE À DESHISTOIRES HISTOIRES LUDIQUES HISTOIRES RÉACTIVES HISTOIRES LOCALISÉES HISTOIRES TRANSMÉDIA
  • 45. LE DIGITAL DONNE VIE A DES HISTOIRES Le Digital nest pas simplement un média : cest aussi un outil pour créer dincroyables histoires# HISTOIRES LUDIQUES : Quand les mécanismes de jeu sont utilisés pour amener lhistoire à un niveau supérieur... SPENT Le site vous propose de tenter de survivre avec très peu, voir pas de revenus. Une expérience intense qui révélera au grand public ce qui fait le quotidien de certains. Les internautes sont alors invités à proposer des solutions. A noter également : Sur Facebook, si vous vous trouvez dans le besoin , vous pouvez "demander à un ami" son aide.
  • 46. LE DIGITAL DONNE VIE A DES HISTOIRES Le Digital nest pas simplement un média : cest aussi un outil pour créer dincroyables histoires# HISTOIRES LUDIQUES : Quand les mécanismes de jeu sont utilisés pour amener lhistoire à un niveau supérieur... THE LOTERY OF LIFE Avec la campagne «La loterie de la vie», Save the Children montre ce quaurait pu être votre vie si vous étiez né dans un lieu différent… et généralement moins bien loti sur le plan sanitaire, sécuritaire, libertaire…
  • 47. LE DIGITAL DONNE VIE A DES HISTOIRES Le Digital nest pas simplement un média : Cest aussi un outil pour créer dincroyables histoires# HISTOIRES RÉACTIVES : Quand les gens peuvent interagir avec lhistoire, y prendre part et influencer laction... MERCEDES : DRIVE AND SEEK Les visiteurs de "Drive & Seek" participent à un film interactif mettant en vedette le nouveau Coupé Classe C de Mercedes Ils deviennent les témoins dun vol dœuvres dart et doivent prendre les bonnes décisions afin dachever ce vol avec avec succès.
  • 48. LE DIGITAL DONNE VIE A DES HISTOIRES Le Digital nest pas simplement un média : Cest aussi un outil pour créer dincroyables histoires# HISTOIRES LOCALISÉES : Quand les histoires séchappent du Digital pour sétendre au réel.WANDERLUST STORIES Wanderlust est une plateforme de storytelling expérimentale qui fonctionne sur tous les smartphones (iPhones, Android, et WebOS). Les rédacteurs peuvent créer des histoires qui ne sont activables que dans les lieux correspondant à celui de la narration. Si l’histoire se passe dans un bar, il faudra être dans un bar pour la lire… jusqu’à ce qu’elle se déplace vers un cinéma évidemment !
  • 49. LE DIGITAL DONNE VIE A DES HISTOIRES Le Digital nest pas simplement un média : Cest aussi un outil pour créer dincroyables histoires# HISTOIRES LOCALISÉES : Quand les histoires séchappent du Digital pour sétendre au réel.THE WITNESS Le jeu de 13ème Rue, est "le premier film dans louternet" qui donne à voir une expérience de réalité augmentée via les smartphones. Le jeu commence, par lenlèvement de Nadia, qu’il va falloir suivre physiquement dans différents lieux pour tenter de sauver. Sur chaque lieu, une vidéo est à lire sur son téléphone et des choix seront à faire. Serez-vous le héros ou la prochaine victime ?
  • 50. LE DIGITAL DONNE VIE A DES HISTOIRES Le Digital nest pas simplement un média : Cest aussi un outil pour créer dincroyables histoires# HISTOIRES TRANSMÉDIA : Quand lhistoire sadapte à la multiplicité des médias digitaux et à leurs spécificités....SALTY KNORR Quand on pense originalité, ce nest pas un produit comme le sel qui nous vient à lesprit. Mais ce spot à linitiative de Knorr (Unilever) réussit à faire dun aliment monotone un personnage empreint dune dimension émotionnelle forte qui amène le téléspectateur le plus cynique à sourire.
  • 51. LE DIGITAL DONNE VIE A DES HISTOIRES Le Digital nest pas simplement un média : Cest aussi un outil pour créer dincroyables histoires# HISTOIRES TRANSMÉDIA : Quand lhistoire sadapte à la multiplicité des médias digitaux et à leurs spécificités....SALTY KNORR La campagne a été déclinée également sur le web avec de nombreuses vidéos courtes sur YouTube qui prolongent et enrichissent l’univers produit...
  • 52. LE DIGITAL DONNE VIE A DES HISTOIRES Le Digital nest pas simplement un média : Cest aussi un outil pour créer dincroyables histoires# HISTOIRES TRANSMÉDIA : Quand lhistoire sadapte à la multiplicité des médias digitaux et à leurs spécificités....SALTY KNORR Sur Twitter et Facebook Salty a son propre profil et raconte sa vie au monde entier. Ainsi le personnage dépasse le cadre de lhistoire en prenant vie dans le réel.
  • 53. LE DIGITAL DONNE VIE A DES HISTOIRES Le Digital nest pas simplement un média : Cest aussi un outil pour créer dincroyables histoires# HISTOIRES TRANSMÉDIA : Quand lhistoire sadapte à la multiplicité des médias digitaux et à leurs spécificités....DEXTER Les ARGs et tout une gamme complète de techniques transmedia ont été utilisées pour promouvoir la série télé Dexter : vidéo personnalisée sur Youtube, habillage de kiosques à journaux, faux magazines autour du personnage fictif, webisodes etc...
  • 54. CHAPITRES01. 3 COURTES HISTOIRES02. QUEST CE QUE LE STORYTELLING ?03. PORQUOI LE STORYTELLING DE MARQUE ?04. COMMENT RECRER DU LIEN AVEC LES CONSOMMATEURS ?05. COMMENT LE DIGITAL INITIE ET PORTE LE STORRYTELLING DE MARQUE ? LE DIGITAL PORTE L’HISOIRE LE DIGITAL ORGANISE/STRUCTURE L’HISTOIRE LE DIGITAL DONNE VIE À DES HISTOIRES LE STORYTELLING DIGITAL REND LES HISTOIRES SOCIALES06. COMMENT DÉFINIR UN BON STORYTELLING ?
  • 55. LE STORYTELLING DIGITAL REND LES HISTOIRES SOCIALES Quand lhistoire diminue les frontières entre réalité et fiction pour toujours plus surprendre.AMOR AMOR DE CACHAREL Pour promouvoir le parfum Amor Amor, la marque lance une page de fan autour dEmma, une adolescente qui livre sa vie dans un journal extime. Les fans interagissent avec elle sur des sujets de la vie tels que lamour, lamitié, mais également sur le parfum Amor Amor. Une façon originale de promouvoir un produit en direct… Merci au storytelling.
  • 56. LE STORYTELLING DIGITAL REND LES HISTOIRES SOCIALES Quand lhistoire diminue les frontières entre réalité et fiction pour toujours plus surprendre.OLD SPICE > PHASE 1 > VOIR LA VIDÉO
  • 57. LE STORYTELLING DIGITAL REND LES HISTOIRES SOCIALES Quand lhistoire diminue les frontières entre réalité et fiction pour toujours plus surprendre.OLD SPICE > PHASE 2 > VOIR LA VIDÉO
  • 58. LE STORYTELLING DIGITAL REND LES HISTOIRES SOCIALES Quand lhistoire diminue les frontières entre réalité et fiction pour toujours plus surprendre.OLD SPICE > PHASE 3
  • 59. LE STORYTELLING DIGITAL REND LES HISTOIRES SOCIALES Quand lhistoire diminue les frontières entre réalité et fiction pour toujours plus surprendre.OLD SPICE > PHASE 3 Day 1 Day 2 Day 3 Day 7 8/11 des vidéos le 5,9 millions s 20 millions vues 40 millions vues plus populaires sur de vues sur youtube le net
  • 60. LE STORYTELLING DIGITAL REND LES HISTOIRES SOCIALES Quand lhistoire diminue les frontières entre réalité et fiction pour toujours plus surprendre.OLD SPICE > PHASE 3 FOLLOWERS TWITTER +2700% INTERACTIONS DES FANS FACEBOOK +800% FANS FACEBOOK +60% TRAFIC SUR OLDSPICE.COM +300% ABONNÉS YOUTUBE +200%
  • 61. LE STORYTELLING DIGITAL REND LES HISTOIRES SOCIALES Quand lhistoire diminue les frontières entre réalité et fiction pour toujours plus surprendre.OLD SPICE > PHASE 3 AVANT JULLET 2010, LES VENTES ONT PLUS QUE DOUBLÉ PAR RAPPORT À LANNÉE PASSÉE, SOIT UNE AUGMENTATION DE 125% LE #1 DES GELS DOUCHE ET MARQUES DE DÉODORANT
  • 62. STORYTELLING = MULTIPLE REALITÉS BRAND GAMIFICATION INTERACTIONS CO-CRÉATIONCONTENT CROSS EXTENSIONS PLATFORMS DHISTOIRES RÉACTIVITÉ LOCALISÉ
  • 63. STORYTELLING = 1 VÉRITÉ TOUTES CES MARQUES ONT IMPRIMÉ LEUR UNIVERS DANS LESPRIT DU PUBLIC AVEC UNE EXPÉRIENCE PLUS INTENSE QUE DHABITUDE
  • 64. CHAPITRES01. 3 COURTES HISTOIRES02. QUEST CE QUE LE STORYTELLING ?03. POURQUOI LE STORYTELLING DE MARQUE ?04. COMMENT RECRÉER DU LIEN AVEC LES CONSOMMATEURS ?05. COMMENT LE DIGITAL INITIE ET PORTE LE STORRYTELLING DE MARQUE ? LE DIGITAL MEDIA PEUT ILLUSTRER DES ARTICLES LE DIGITAL PEUT ORGANISER DES HISTOIRES LE DIGITAL PEUT DONNER VIE AUX HISTOIRES LE STORYTELLING DIGITAL REND LES HISTOIRES SOCIALES06. COMMENT CRÉER UN BON STORYTELLING ?
  • 65. CRÉER UN BON STORYTELLING DÉFINIR VOTRE OBJECTIF IMAGE ? LOYAUTÉ ? VENTE ? DRIVE TO STORE ? …
  • 66. CRÉER UN BON STORYTELLING MONTER LA BONNE ÉQUIPE STORYTELLERS PLANNEURS STRTÉGIQUES DIGITAL PLANNERS DIGITAL MEDIA EXPERTS … !LE BON STORYTELLING NEST PAS ÉVIDENT !
  • 67. {! }!30’’ DE CULTURE!
  • 68. 30’’ DE CULTURELA STRUCTURE NARRATIVE DUNE HISTOIRE EMETTEUR MESSAGE RECEPTEUR RECHERCHE ADJUVANT SUJET OPPOSANT (héros) (adversaire)
  • 69. 30’’ OF CULTURELA PLACE DU PRODUIT DANS LHISTOIRE EMETTEUR MESSAGE RECEPTEUR Get the milk RECHERCHE OPPOSANT ADJUVANT SUJET (adversaire) (heros) Old Spice, MAC vs PC, Axe, Amor Amor… Salty (Knorr) Mel the MilkBite
  • 70. {!/30’’ DE CULTURE! }!
  • 71. CRÉER UN BON STORYTELLING TROUVER UNE BONNE HISTOIRE 10 CONSEILS…
  • 72. 1. PARLEZÀ VOTREPUBLICMAIS NOUBLIEZ PAS VOTRE PRODUIT…
  • 73. 2.RESPECTEZLADN DEMARQUERESTEZ VOUS MÊME
  • 74. 3. RESTEZ TOUJOURSHONNÊTE NE PAS MANIPULER NE PAS MENTIR
  • 75. 4. SOYEZ UNE MARQUE HUMAINE VOS DEFAUTS VOUS RENDENT MEILLEURS FLAWSOME TREND:http://trendwatching.com/trends/12trends2012/?flawsome
  • 76. 5. FAITES PREUVEDAUDACENE SOYEZ PAS TROP LISSE !SURPRENEZ… ÉTONNEZ… CONVAINQUEZ…SI VOUS VOULEZ ÊTRE INTÉRESSANT...
  • 77. 6. SOYEZ REACTIFLES HISTOIRES STATIQUES PEUVENT ÊTRE BONNES.LES HISTOIRES DYNAMIQUES SONT ÉTONNANTES !
  • 78. 7. NE PARLEZPAS… DESPECTACLE !RENFORCEZ LES ASPECTS EMOTIONNELS ET LAISSEZ LERATIONNEL DE CÔTÉ... POUR UN TEMPS.
  • 79. 8. PARLEZ LEMÊME LANGAGEQUE VOTRE PUBLIC ADAPTEZ VOS PRISES DE PAROLE A CELLES DE VOTRE AUDITOIRE
  • 80. 9. SOYEZ LES HISTOIRES FACILES À RETENIR SONT FACILES À RACONTER.SIMPLES
  • 81. 10. PORTEZUN MESSAGELES HISTOIRES NE SONT PAS JUSTE UN SUPPORTELLES PEUVENT AVOIR AUSSI UNE SIGNIFICATION
  • 82. POUR CRÉER UNE BONNE HISTOIRE DONNER VIE À VOTRE RÉCIT ORGANISEZ VOS ÉQUIPES POUR ÊTRE RÉACTIF ET PRODUIRE DU CONTENU DE QUALITÉ
  • 83. POUR CRÉER UNE BONNE HISTOIRE ASSURER UN LANCEMENT PÉRENNE LA VIRALITÉ GRATUITE EST UN LEURRE !
  • 84. POUR CRÉER UNE BONNE HISTOIRE MISER SUR LE CROSS-MEDIA SEULEMENT SI CELA SIGNIFIE QUELQUE CHOSE ET OFFRE UNE MEILLEURE EXPÉRIENCE !
  • 85. POUR CRÉER UNE BONNE HISTOIRE PENSER MONDIAL ... ET PENSER LOCAL SI NÉCESSAIRE
  • 86. POUR CRÉER UNE BONNE HISTOIRE SUIVRE LES RÉSULTATS TRACKED CEST LUNIQUE FAÇON DE SAMÉLIORER
  • 87. CONSTUISEZ UNEHISTOIRE FORTE •  DÉFINIR VOTRE OBJECTIF •  MONTER LA BONNE ÉQUIPE •  TROUVER UNE BONNE HISTOIRE •  DONNER VIE À VOTRE RÉCIT •  ASSURER UN LANCEMENT PÉRENNE •  MISER SUR LE CROSSMEDIA •  PENSER MONDIAL •  SUIVRE LES RESULTATS
  • 88. 3 PHRASESQUE NOUS ESPÉRONS NE JAMAIS PLUS ENTENDRE MERCIIIIIIIIIIIIII…
  • 89. ‘! HEY, IL NOUS RESTE 10 K€… POURQUOI NE PAS COMMENCER UN ’! STORYTEILLING DUN AN SUR FACEBOOK LA SEMAINE PROCHAINE !
  • 90. ‘! ON VEUT UN STORYTELLING EXEPTIONNEL !!! MAIS SIL VOUS PLAÎT : RIEN DE TROP FUN, RIEN DE TROP ORIGINAL, AUCUN PARTIS-PRIS FORTS, PAS DE GROS MOTS, AUCUNE ALLUSION ’! SEXUELLE, AUCUN COMMENTAIRE DES INTERNAUTES, PAS DE…
  • 91. ‘! PROPOSEZ-NOUS UN STORYTELLING SOCIAL ET INTERACTIF ! MAIS NOUBLIEZ PAS QUE NOUS AVONS 3 NIVEAUX DE VALIDATION AVANT CHAQUE MISE ’! EN LIGNE ET QUE MON PATRON EST TRÈS OCCUPÉ…
  • 92. CLUCONCLUSION
  • 93. LES HISTOIRES ONT DU POUVOIR‘! ELLES ENCHANTENT, TOUCHENT, ENSEIGNENT, INSPIRENT, MOTIVENT, POUSSENT AU DÉFI. ELLES NOUS AIDENT À COMPRENDRE. ELLES IMPRIMENT UNE IMAGE DANS NOTRE ESPRIT. VOUS VOULEZ FAIRE UN POINT OU SOULEVER UNE QUESTION ? ’! RACONTEZ UNE HISTOIRE ! Janet Litherland!
  • 94. CONSTRUIRE DES HISTOIRES FORTES 1.  PARLEZ DES/AUX GENS 2.  RESPECTEZ LADN DE VOTRE MARQUE 3.  SOYEZ TOUJOURS HONNÊTE 4.  SOYEZ HUMAIN 5.  FAITES PREUVE DAUDACE 11.  SOYEZ REACTIF 12.  NE PARLEZ PAS DE SPECTACLE 13.  PARLEZ LE LANGAGE DE VOTRE PUBLIC 14.  RESTEZ SIMPLE 15.  PORTEZ UN MESSAGE
  • 95. DE ‘LIMAGE DE MARQUE’ À ‘LHISTOIRE DE MARQUE’LE STORYTELLING POUR PÉRENNISER PAS DE LOGOS. DES HISTOIRES.
  • 96. POUR RECEVOIR LES SLIDES DE CETTE PRÉSENTATION CLIQUEZ ICI
  • 97. CE DOCUMENT A ÉTÉ RÉALISÉ PAR LE PLANNING STRATÉGIQUE : Jérémie ABRIC Directeur de la stratégie Dagobert jeremie.abric@dagobert.fr 0033 (1) 56 03 99 83 @jabricDÉCOUVREZ AUSSI NOS AUTRES ÉTUDES CONTACT 39 RUE DES MARTHURINS 75008 PARIS + 33 (0)1 56 03 99 80 """#$%&()*+#,-! ),.%/&)/01$%&()*+#2*! .34566+"73)*#,-6%&)/,)$%&()*+! "#$%&&()*+,,-./(0,+*12.1