Formation Tévolys : Aborder SharePoint 2013

1 710 vues

Publié le

Support de formation "Bien aborder SharePoint 2013" utilisé par les experts SharePoint de l'Agence Tévolys.
http://www.tevolys-sharepoint.com/

Publié dans : Logiciels
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 710
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
74
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Sophie
  • Rosace plus détaillées et plus lisible selon moi
  • -> Cache service: based on appfabric. Not supported from Azure yet. Activated on SP server level. (no technical detail available yet)
    -> Request management: Optimize WFE usage with optimal redirection of requests. Configured on Web app level with routing rules and health index.
  • App management service: store license, permission and app information in SP2013. Accessed for each app usage.
    Translation Services -> fichiers to html !

    Work management service: centralized task per user and no more per site hosted on mysite..
  • Oauth = Authentication and Authorization
    OAuth enables users to approve an application to act on their behalf without sharing their user name and password.
    OAuth is used only for access tokens; it is not used for sign-in tokens
  • SEO = search engine optimization
  • Formation Tévolys : Aborder SharePoint 2013

    1. 1. Document strictement confidentiel – Diffusion interdite sans accord préalable L’expérience utilisateur d’une Agence et la technicité d’une SSII L’Agence Tévolys, la Collaboration créative » Portails collaboratifs » Systèmes de Gestion de contenus » Géolocalisation et cartographie enrichie » Applications mobiles servicielles Ecoute & Analyse Expertise technologique Innovation & créativité Accompagnement dans la durée
    2. 2. Vue d’ensemble SharePoint 2013
    3. 3. Sommaire Plateforme SharePoint Server 2013 (SP15)
    4. 4. Plateforme SharePoint Server 2013
    5. 5. Vue d’ensemble des fonctionnalités
    6. 6. Vue d’ensemble des fonctionnalités (rosace 2010)
    7. 7. Organisation logique de SharePoint Le modèle général est resté le même que SP2010. Topologie Sites / Sous-sites Applications de services
    8. 8. SP2013 apporte de nombreuses nouvelles améliorations et capacités au niveau de la plateforme • Shredded Storage • Améliorations SQL • Request Management • Thèmes • Partage • Nouvelle topologie de recherche • Nouvelles applications de services (Service de Cache…) • Office Web Apps n’est plus une application de service ! Mais un serveur à part entière • Web Analytics n’est plus une application de service, il est inclus dans le service de recherche Modifications apportées par SharePoint 2013 Nouvelles limites : http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/cc262787(v=office.15).aspx
    9. 9. • App Management Service • Business Data Connectivity • Managed Metadata Service • Search • Secure Store Service • SharePoint Translation Services • State Service • Usage and Health Data Collection • User Profile • Word Automation Service • Access Services App databases • Work management service Chaque application de service dispose de sa propre DB Rappel des applications de services
    10. 10. • Nouvelle plateforme “Workflow Manager”, donc différence entre les workflows 2010 et 2013 • Fonctionnement possible sur le Cloud Worflows
    11. 11. • Quasiment identique à SP2010 (cf. Topologies & Migration) • Plus de RAM est cependant conseillé (indexation continue, etc.) • Server 2008 R2-SP1 minimum. Cependant SQL 2012 RTM apporte de nouvelles fonctionnalités BI et surtout la fonctionnalité Haute dispo “all-ways on”. • .NET 4.0 and 4.5 Prérequis techniques pour SharePoint 2013
    12. 12. • SharePoint 2013 continue d’offrir le double support “claims” et “authentification classique” • Cependant le mode “claims” reste LE mode par défaut – Le mode d’authentification « classique » reste activable via Powershell – Sont support ne sera plus possible dans les futures versions de SP Modes d’authentification
    13. 13. Nouvelle fonctionnalité de “Partage” -> simplifier le principe des droits d’accès : • Permettre aux utilisateurs de connaître les droits qu'ils ont, ce qu'ils devraient donner à d'autres personnes • Autoriser l’attribution directe d’autorisation par les utilisateurs • Permettre de voir les situations actuelles (demandes d'accès, droits d'accès actuel ...) • Centraliser les demandes en attente pour le propriétaire du site ... Nouveauté au niveau de la sécurité
    14. 14. Web Content Management
    15. 15. • Les thèmes sont désormais basées sur HTML5 – PowerPoint n’est plus utilisé pour créer des thèmes – Plus de souplesse que la version 2010 (standards, css…) • Navigation basée entièrement sur le Term Store (taxonomie) • Options de redimensionnement d’image • Les outils tiers peuvent être utilisés : Dreamweaver, Microsoft Expression Web, ou tout autre éditeur HTML • Variations & Traductions • Compatible “Search Engine Optimization” • Cross Site Publishing (partage & mutualisation de contenus) • Video & Embedding • Urls propres • Améliorations de SharePoint Designer 2013 (nouvelles actions, workflows…) Nouveautés
    16. 16. Retour en arrière : Personnaliser un contenu web avec SharePoint 2010… Wireframes CSS HTML Dreamweaver, MS Expression / etc. SharePoint Designer Custom Nav provider
    17. 17. … avec SharePoint 2013 Conversion automatique Gallerie de Snippet Paramétrages des canaux SharePoint Dreamweaver, MS expression Web / etc. Wireframes CSS HTML Upload
    18. 18. Intégration de catalogue
    19. 19. • Identique au “Query Web Part”, mais repose sur des contenus indexés • Les contenus peuvent être Cross Site Collections • Nouveau moteur de Template – Contenu rendu côté client – Repose sur des templates html (on oublie le xslt !) • Ecran de paramétrage du webpart pour tester la requête en direct Nouveau Search Web Part
    20. 20. • Fournit des capacités de traduction intégré sur la plateforme SharePoint • Services de traduction basés sur le Cloud • Deux modes de traduction : sync, async • Peut traduire des documents, des pages et des sites • Extensible – API REST ou CSOM disponible – APIs pour traduire par batch ou en direct Nouvelle application de service de traduction
    21. 21. Social
    22. 22. SP 2013 apporte une nouvelle interface « My Site » avec une page profil, type « Facebook » (nécessite la configuration de l’application de service Profil d’utilisateur) : • Micro blogging • Notations • Suivi de documents • Communautés / Groupes Social
    23. 23. Mobile
    24. 24. SP 2013 initie (timidement il est vrai) le virage mobile : • Vue classique et contemporaine pour les navigateurs mobiles • Redirection automatique • Design adaptif selon le user agent • Office Mobile Web Apps – Excel – PowerPoint – Word • Notifications Push Mobile
    25. 25. Business Intelligence
    26. 26. • Excel BI – Analyse instantanée à travers le BI Engine – Plugin Power View • Excel Services – Exploration de données – Nouveaux contrôles Business Intelligence
    27. 27. • Formulaires Excel – Formulaires simples pour collecter des données stockées dans Excel • Excel Partout – “Injection Excel vers des tables html” Autres fonctionnalités Excel Services ou Excel
    28. 28. • PerformancePoint Services – Améliorations des filtres – Dashboard • Visio Services – Données rafraîchies data depuis des sources externes (BCS and Azure SQL) – Supports des commentaires sur les dessins Visio Business Intelligence
    29. 29. Enterprise Content Management
    30. 30. Bibliothèque de documents / Listes Métadonnées Taxonomie / Term store Navigation Arborescence de dossiers Navigation virtuelle Contenus Types de contenus & Documents modèles Extraction et Approbation Intégration MSOffice Suivi de version Stockage Stratégie de rétention Applicable par : - Type de contenu - Bibliothèque et dossiers Synchronisation & Export Skydrive pro Excel Access ECM : Notions clefs
    31. 31. Contenus : La gestion de contenus SharePoint Deux types de contenus principaux • Les documents – Bibliothèque de documents – Bibliothèque d’images – Bibliothèque de formulaires – Bibliothèque Wiki (pages html) • Les éléments – Liste d’annonces – Liste de Contacts – Liste de liens – Liste personnalisée – …
    32. 32. Contenus : Les types de contenus Les types de contenus apportent une structuration centralisée des données : • Les colonnes (métadonnées) à affecter aux éléments de ce type ; • Les modèles de documents sur lequels doivent être basés les nouveaux éléments de ce type (types de contenu de document uniquement) ; • Les formulaires personnalisés : Nouveau, Modifier et Afficher à utiliser avec ce type de contenu ; • Les flux de travail disponibles pour les éléments de ce type de contenu ; • Les stratégies de gestion des informations associées aux éléments de ce type de contenu ;
    33. 33. Contenus : Documents, fonctionnalités principales • Nouveautés SharePoint 2013 : – Drag/Drop de fichiers – Menu ouvrir : remplace le menu déroulant BCE • Affiche des informations résumées • Vignette miniature si OWA est activé – Nouveaux types de contenus/colonnes : digitaux (videos, photos…), géolocalisation (Bing) – Support natif du PDF (plus besoin de Ifilter) – Fonctionnalités de partage et suivre – Affichage en mode fiche technique (feuille de données) -> compatibilité améliorée (chrome, firefox…) – Recherche instantanée – Autres : Télécharger une copie, Code d’intégration HTML, Imprimer PDF (Word) • Extraction (réservation) des documents • Mécanismes d’approbation • Vue en mode Explorateur Windows • Documents Sets (groupe de documents)
    34. 34. Documents : Intégration MSOffice • Ouverture des fichiers Microsoft Office : – Directement dans le logiciel client – Dans le navigateur web (si Office Web App Server inclut dans la ferme SharePoint). SP 2013 : Serveur gratuit en mode visualisation ! Pour activer l’édition il faut disposer d’une licence type volume • Intégration forte entre Microsoft Office et SharePoint : – Document Panel – QuickPart (Word) – Co-création (Office 2010) Remarque : les fichiers non Microsoft Office sont supportés, mais implique un fonctionnement dégradé : • Téléchargement par drag/drop ou formulaire d’envoi (type « parcourir… ») • Passer par une connexion réseau (Explorateur Windows) • Par d’intégration avec les métadonnées
    35. 35. Documents : Suivi de version Suivi de version activable sur chaque élément ou document : • Version principale • Version secondaire / brouillon • Intégré avec le mode de révision des documents Office • Nouveauté SharePoint 2013 : stockage différentiel
    36. 36. Documents : Stockage /! Deux modes de stockage pour les documents: • Stockage binaire en base de données (par défaut) • Stockage externe – Géré par la base de données (Remote Blob Storage) – Diminue la taille de la base SQL – Sauvegarde plus facile – /! : • Tout accès doit exclusivement s’effectuer par le biais de SharePoint 2013. • Réplication des données plus complexe (base + fichiers) Limitations : http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/ff628583(v=office.15).aspx#limitations
    37. 37. Les Métadonnées Deux types de métadonnées : • Métadonnées « classiques » : – Directement attribuées à une liste d’éléments ou de documents – Ajoutées via la notion de types de contenus (cf. diapo suivante) • Métadonnées « gérées » (taxonomie) : – Gestion centralisée de termes (Term Store) – Saisie libre possible (Folksonomy)
    38. 38. Naviguer dans les bibliothèque de documents Deux modes de navigation : • Navigation « physique » : – Basée sur une structure physique de dossiers/sous-dossiers – Permet de contourner la « limite des 5000 » • Navigation « virtuelle » : – Basée sur des colonnes de métadonnées gérées – Outrepasse la structure dossiers / sous-dossiers – Options de « filtres de touche » (filtrages rapides) /! Même avec la navigation virtuelle, le dossier n’est pas mort ! : • Permet de respecter la limite des 5000 éléments requêtés/affichés • Valeurs par défaut sur les dossiers
    39. 39. La déclaration d’enregistrements permet de protéger des documents et paramétrer des règles de rétention et d’expiration Nouveautés SP 2013 : Règles de rétention au niveau site – Règle de fermeture d’un site – Règle d’expiration Stratégie de rétention & enregistrements
    40. 40. • Possibilité de synchroniser une bibliothèque de documents avec son ordinateur local Pour utiliser cette fonctionnalité, vous devez avoir le client de synchronisation SkyDrive Pro, inclus dans Office 2013 (édition Standard ou Professionnel) • Synchronisation Outlook • Export Excel (actualisation automatique ou manuelle) • Export Access (bidirectionnelle) Synchronisation locale & Export
    41. 41. Recherche
    42. 42. • Nouveautés SP2013 : – revue et corrigée, la fonction search est maintenant conjuguée avec la gestion analytique de SharePoint : • L’administrateur visualise de façon plus complète l’activité des personnes sur le site, les pages et les documents consultés. • Le classement des résultats de recherche est pondéré par l’usage qui en est fait : en tête de classement s’affichent les documents les plus consultés ou commentés. – Indexation continue des informations • À noter l’intégration complète du moteur Fast dans SharePoint. On parle désormais d’une seule fonction de recherche et non d’outils séparés. • Résultats personnalisés selon l’historique • Affichages contextuels annexes Recherche
    43. 43. SharePoint Designer 2013 & Workflows
    44. 44. Les principales nouveautés de SPD2013 : • Design rapide avec l’éditeur html ou visuel • Améliorations des workflows : – Workflows niveau SITE – Plusieurs nouvelles actions « Assigner une tâche » et « Démarrer un processus de tâches » – Le copier-coller ! – Le looping ! – Les « stages » (sauts) !! • Intégration VISIO 2013 : – Import de diagramme – Export Toutes les nouveautés : http://msdn.microsoft.com/en-us/library/jj163177(v=office.15).aspx SharePoint Designer 2013
    45. 45. Administration centrale
    46. 46. Administration Centrale : vue d’ensemble
    47. 47. • Gestion des Applications web (IIS) : – paramètres généraux, types de fichiers bloqués, chemins d’accès gérés… • Gestion des Collections de sites : – quotas, administrateurs de collection … • Applications de service & Services : – Configuration des applications (selon rôle du serveur en cas de serveurs multiples) • Bases de données : – Version de schéma, arrêt, suppression, modifier le serveur SQL (inutile avec Alias SQL)… Admin. Centrale : Gestion des applications
    48. 48. • Gestion des serveurs & Services (vue globale de la ferme) • Courrier électronique – Courrier sortant et entrant (bibliothèque de remise) • Gestion de la batterie (Ferme SharePoint) – Mappages des accès de substitution – Déploiement de solutions Admin. Centrale : Paramètres système
    49. 49. • Effectuer/Restaurer une sauvegarde. – /! en complément d’une sauvegarde SQL, voire Snapshot si virtualisation – L’utilisation d’un outils tiers reste conseillé (MS DPM, AvePoint…) Admin. Centrale : Sauvegarde et restauration
    50. 50. • Sécurité – Groupe Admins de la batterie (Ferme) – Comptes gérés & Comptes de services • Mise à niveau et correctifs – Vue d’ensemble des correctifs installés Admin. Centrale : Sécurité & Mise à niveau et migration
    51. 51. Topologies & Migration
    52. 52. SharePoint Online • Licence par utilisateur (prix mensuel) On-Premises • Licence type Server/CAL (Client Access License). • Une licence SharePoint Server 2013 est requise pour chaque instance et une CAL est nécessaire pour chaque utilisateur ou périphérique accédant au serveur SharePoint – SharePoint Standard CAL. Fonctionnalités « cœur » de SharePoint : • Sites, Communautés, Contenu, Recherche – SharePoint Enterprise CAL. Fonctionnalités complètes : • Sites, Communautés, Contenu, Recherche • Business Solutions (Access Services and InfoPath Services) • Business Intelligence pour tous (Power View, PerformancePoint Services, Excel Services, et Visio Services) Matrices fonctionnelles : http://technet.microsoft.com/en-US/library/jj819267.aspx#bkmk_FeaturesOnPremise Licensing SharePoint 2013
    53. 53. Les topologies SharePoint sont constituées de 3 rôles : Rôle « Serveur Web » (ou WFE) • Héberger les pages, web services, web parts • Redirige les requêtes vers la bonne application de service Rôle « Serveur d’application » • Dans plusieurs fermes tous les services fonctionnent sur 2 configurations identiques (2 WFE + 1 DB) • L’affectation des services s’effectue depuis l’Administration Centrale Rôle « Base de données » • Dans une ferme réduite, toutes les bases sont déployées sur le même serveur. Dans des environnement plus larges, il faut grouper les bases par rôles et les distribuer sur les serveurs Topologies SharePoint 2013
    54. 54. Topologies pour déploiement limité (1-2 serveurs) Examples de topologies SharePoint 2013 n°1 Ferme 2-tiers Jusqu’à 10 00 utilisateurs Rôle Web Serveur d’application Bases de données Ferme 1 serveur Evaluation ou < 100 utilisateurs Tous les rôles sur un serveur, dont SQL Server
    55. 55. Ferme 3 serveurs Les 2 serveurs web sont prévus pour 10 000-20 000 utilisateurs. Hôte A Hôte B Rôle Web Rôle Web Serveur d’applications Serveur d’applications Serveur SQL Toutes les bases de données /! pour plus de 1 000 utilisateurs, 2 serveurs sont conseillés (clustering, mirroring ou AlwaysOn) Topologies pour déploiement polyvalent (3-4 serveurs) Examples de topologies SharePoint 2013 n°2
    56. 56. Ferme 3 serveurs Possibilité de redonder chaque élément (2 WFE conseillés, ou bien 2 Serv. Applications selon la priorité : performance ou tolérance de panne) Hôte A Hôte B Rôle Web Serveur d’applications Serveur SQL Toutes les bases de données /! pour plus de 1 000 utilisateurs, 2 serveurs sont conseillés (clustering, mirroring ou AlwaysOn) Topologies pour déploiements dédiés (3-4 serveurs) Examples de topologies SharePoint 2013 n°3
    57. 57. Hôte A Hôte B Rôles Web / Serv. d’applications Rôles Web / Serv. d’applications Topologie minimum pour tolérances de pannes (4 serveurs) Examples de topologies SharePoint 2013 n°4 Serveur SQL 1 Toutes les bases de données Serveur SQL 2 Toutes les bases de données
    58. 58. NLB (10.0.0.100) Configuré au niveau Windows Examples de topologies SharePoint 2013 n°4 avec NLB & SQL 2012 Hôte A (10.0.0.101) Hôte B (10.0.0.102) Rôles Web / Serv. d’applications Rôles Web / Serv. d’applications Serveur SQL 1 (10.0.0.111) Toutes les bases de données Serveur SQL 2 (10.0.0.112) Toutes les bases de données Groupe Haute Dispo (10.0.0.110) Configuré au niveau SQL 2012 Enterprise /! Définir Alias SQL qui sera utilisé par SP2013
    59. 59. Ressources nécessaires Tableau récapitulatif des ressources nécessaires par type de serveur : Tous les prérequis : http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/cc262485(v=office.15).aspx TYPE MEMOIRE PROCESSEUR Dév. / Test 8GB Ram 4 CPU Serveur « tout en 1 » 24GB Ram 4 CPU Web / Serv. Appli 12 GB Ram 4 CPU Serveur DB 8/16 GB Ram 4/8 CPU
    60. 60. SP2007 vers SP2010 : Deux principes Deux approches pour migrer de 2007 à 2010 : • « IN-PLACE » /! – Une mise à niveau sur place se déroule sur le même matériel que votre installation de la version précédente. – Le processus met à niveau l'installation complète. – Nécessite un serveur 64bits et WS 2008 SP2 ou WS 2008 R2 – Nécessite SQL Server 64bits (2005 SP3 CU3 ou 2008 SP1 CU2 ou 2008 R2) • « DATABASE ATTACH » – Vous permet de déplacer la ferme vers un nouveau matériel ou un nouveau parc. – Durant la migration vous « détachez » toutes les bases de données pour les « rattacher » sur une nouvelle installation de batterie de serveurs. – Lorsque vous « attachez » les bases de données à la nouvelle batterie de serveurs, le processus de mise à niveau s'exécute et met à niveau les données sur place. • Bonnes pratiques avant une migration : – Sauvegarde bien sûr – Mise à niveau complète (Services pack…) Migration SP2010 -> SP2013 http://technet.microsoft.com/en-us/library/cc262483(v=office.15).aspx
    61. 61. SP2007 vers SP2010 : In-place Principales étapes : 1. Lancement des vérifications « pre-upgrade » (SP2007 SP2) : STSADM.exe –o preupgradecheck – liste des serveurs et composants – url de mappages – si personnalisations (dévs) – si les BDD remplissent les conditions requises 2. Lancement du SETUP 2010 (sur le serveur avec Administration Centrale, puis sur chaque serveur de la batterie) 3. Une fois la configuration terminée, l’Administration Centrale s’ouvre et un Timer se lance pour lancer le processus de mise à niveau 4. Comme toute mise à niveau : lancement de L’Assistant de Configuration SharePoint 5. Confirmation du succès de l’opération 6. Nouveauté depuis 2010 : activation ou non de la « mise à niveau visuelle »
    62. 62. SP2007 vers SP2010 : Database Attach Principales étapes : 1. Lancement des vérifications « pre-upgrade » (SP2007 SP2) : STSADM.exe –o preupgradecheck 2. Installation et configuration d’une ferme SP2010 et transfert des personnalisations (développements) – Paramétrages des urls – Création d’un site de « réception » 3. Mise en lecture seule des BDD 2007 (Arrêt des services IIS et SharePoint par exemple) et détachement de la base de contenus de l’ancien SQL 4. Déplacement de la base de contenus et rattachement au nouveau serveur SQL 5. Rattachement de la base sur le site de « récupération » (PowerShell Test-SPContentDatabase et Mount- SPContentDatabase) 6. Confirmation du succès et configuration des Applications de Service 2010 (Recherche, profils…) 7. Nouveauté depuis 2010 : activation ou non de la « mise à niveau visuelle » http://technet.microsoft.com/en-us/library/cc263299(v=office.14).aspx#AddOtherDBs
    63. 63. SP2007 vers SP2010 : Database Attach schémas
    64. 64. SP2010 vers SP2013 : Une seule méthode Seule la méthode « Database Attach est possible ». Principales étapes : 1. Installation et configuration d’une ferme SP2013 (urls, NLB…) 2. Mise en lecture seule des BDD 2010 sur de l’ancien SQL et détachement des base de contenus + Applications de services (si nécessaire : recréer les sites IIS avec ports et urls identiques) 3. Installation des personnalisations et création d’un site de « réception » 4. Rattachement des bases sur le site de « récupération » ((owerShell Test-SPContentDatabase et Mount- SPContentDatabase) 5. Comme 2010 : activation ou non de la « mise à niveau visuelle » http://technet.microsoft.com/en-us/library/cc263299(v=office.14).aspx#AddOtherDBs
    65. 65. SP2010 vers SP2013 : Database Attach schémas
    66. 66. Merci de votre attention

    ×