Agile Brown Bag: Gouvernance SharePoint

482 vues

Publié le

Présentation des notions de gouvernance SharePoint lors de notre Agile Brown Bag de novembre 2015 par Bernard Muller

Publié dans : Direction et management
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
482
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
126
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Agile Brown Bag: Gouvernance SharePoint

  1. 1. Agile Brownbag Gouvernance SharePoint 25 Novembre 2015
  2. 2. Sujets  Pourquoi une gouvernance SharePoint ? Pour qui ? Pour quels aspects ?  Rôles et responsabilités dans la mise en œuvre de SharePoint.  Les règles de gouvernance à définir et à mettre en place.  Mythes de la gouvenance SharePoint.  Le plan de gouvernance
  3. 3. L’ère du numérique
  4. 4. La boite à outils SharePoint
  5. 5. Une ferme SharePoint
  6. 6. Les exigences de gouvernance Relation entre la gouvernance et le type de site (=> nombre d’utilisateurs) Le but de la gouvernance est de garantir que les investissements effectués permettent d’atteindre les objectifs métier de l’entreprise
  7. 7. Qu’est ce la Gouvernance ? La gouvernance est un ensemble de politiques, de règles, de rôles, de responsabilités et de processus qui ont pour but de définir comment les entités métier et l’informatique d’une organisation travaillent ensemble à la réalisation de leurs objectifs (Microsoft).
  8. 8. Personne n’aime la gouvernance  La gouvernance  Est une discipline (contraignante)  Impose des règles  Nécessite un engagement des acteurs métier concernés  Est chronophage  Est coûteuse (temps, ressources, €)  Produit des résultats concrets difficiles à identifier / appréhender
  9. 9. Rôles et responsabilités
  10. 10. Organes de gouvernance  Organes techniques  Problématiques opérationnelles  Environnements techniques  Organes de décision  Stratégie d’implémentation de SP  Objectifs de l’entreprise
  11. 11. Organe de décision Dirigeants Les principaux dirigeants doivent définir les objectifs généraux du comité de gouvernance et évaluer périodiquement la réussite des stratégies et des pratiques mises en œuvre. Acteurs financiers Les acteurs financiers doivent s’assurer que les processus et règles de gouvernance favorisent l’augmentation du retour sur investissement de votre organisation dans les produits Produits SharePoint. Responsables informatiques Les responsables informatiques contribuent au développement des offres de services et déterminent la manière d’assumer leurs responsabilités informatiques (par exemple, améliorer la sécurité et garantir la fiabilité) tout en prenant en charge les fonctionnalités requises par les équipes commerciales. Responsables du service commercial Les responsables commerciaux sont les équipes qui effectuent les tâches fondamentales de l’entreprise et qui orientent les besoins fonctionnels et architecturaux du déploiement. Ils travaillent avec les architectes des informations pour structurer les normes de taxonomie et d’architecture des informations. Ils collaborent également avec les responsables informatiques pour créer des contrats de niveau du service et d’autres stratégies de support. Architectes ou taxonomistes des informations Les membres de ces groupes conçoivent des taxonomies et des systèmes d’informations. En se basant sur leur analyse des besoins du public en matière d’informations, ils développent des plans qui soutiennent les objectifs de l’organisation et définissent la navigation et l’architecture du site. Formation Les membres de ce groupe définissent la politique de formation aux outils et aux technologies mises en oeuvre, les objectifs des formations, les pré-requis et l’accompagnement des utilisateurs au regard des solutions déployées
  12. 12. Les sujets à adresser En fonction de la vision du projet et de objectifs métier assignés: Gouvernance informatique Gouvernance de l’information Gouvernance des applications
  13. 13. Gouvernance informatique  Sécurité, infrastructure  Comment le système est maintenu ? (HW, SW, updates, backups..)  Qui a accès à quoi dans l’infrastructure. (rôles et accès exploitation, support, utilisateurs clef)  Politique de déploiement  Configurations, installations  Mises à jour des composants logiciels  Politiques de mise à jour des applications
  14. 14. Gouvernance informatique  Permissions  Partage des données avec des personnes extérieures ? (qui, quoi, quelle procédure..)  Gestion des groupes utilisateurs ? (qui, quels droits, comment)  Lien avec AD  Protection des données  Backups, restore (fréquence, niveau de granularité)
  15. 15. Gouvernance informatique  Gestion du cycle de vie des sites collections  Création  Mise à jour  Suppression ( !)  Quotas  Quota par site (500 Mb, 2 Gb, 5 Gb par ex)  Taille maximale des fichiers (20 Mb)  Prévisions, suivi, seuils d’alerte  Type de fichiers  Bureautiques  Images, vidéos  Objets métiers (autocad ...)  Impact sur l’architecture de la ferme
  16. 16. Gouvernance de l’information  Gestion de l’information  Record management  Architecture de l’information  Versionning  Taxonomies  Thésaurus, vocabulaires contrôlés  Gestion du Central repository  Gestion des Managed metadata
  17. 17. Gouvernance des applications  Gestion des développements spécifiques  Cycle de vie des applications Source contrôle Versionning Test et validation Des nouvelles applications et des mises à jour Déploiements
  18. 18. Gouvernance des applications  Branding  Logos  Thèmes personnalisés  Design  Master pages  Localisation (pays)
  19. 19. Mythe n° 1 La gouvernance n’est nécessaire que pour le grandes entreprises: nous voulons simplement collaborer  Création de composants sans plan prédéfini (pas d’infrastructure ni d’architecture de l’information)  Pas de gestion de contenu de l’entreprise (gestion des droits, règles d’archivage, poltiques de rétention) => Explosion (croissance non contrôlée) Cela arrive rapidement même avec un petit volume de contenu.
  20. 20. Pas de gouvernance
  21. 21. Mythe n° 2 Le plan de gouvernance est un guide de référence qui décrit l’administration, la maintenance et la gestion des environnements. Il est pérenne.  C’est un document complexe (plusieurs dizaines de pages techniques)  C’est un document figé (à mettre de côté quand il a été défini) => le plan de gouvernance n’est pas la cible, mais le chemin (et comme un chemin, il peut changer et doit être adapté au fur et à mesure de l’avancement du projet)
  22. 22. Un plan de gouvernance simple et évolutif
  23. 23. Mythe n° 3 L’organe de gouvernance doit être composé des personnes qui savent de quoi elles parlent  Les décideurs n’ont pas de temps à consacrer à ces problématiques opérationnelles (et pourtant l’outil est le moteur de l’activité de l’entreprise)  Les responsables métier ne comprennent rien à la technique (il ne s’agit pas de technique mais des aspects métier, fonctionnels) => l’organe de gouvernance est souvent abandonné aux interlocuteurs techniques de l’entreprise
  24. 24. Erreur !
  25. 25. Développement du Plan de gouvernance  Planning et organisation  Création organes de gouvernance  Identification des objectifs métier, mise à jour business plan  Définition du catalogue de service et des politiques idoines  Change management, communication  Acquisition et implémentation  Achat des solutions et outils  Identification des systèmes à contrôler  Création des équipes pour chaque service  Delivery  Implémentation  Meetings réguliers des organes  Monitoring et évaluation  Suivi, monitoring  Communication  Mise à jour du plan de gouvernance selon les évolutions de l’entreprise
  26. 26. Plan de gouvernance (ex. 1)
  27. 27. Plan de gouvernance (ex. 1)
  28. 28. Plan de gouvernance (ex. 2)
  29. 29. Plan de gouvernance (ex. 2)
  30. 30. Questions ?

×