Numélink - 24 mai 2012         Transition agile                            Introduction                               à la...
Diffusion de la nouveautéCommencer par trouver des gens motivés par la nouveauté et des sponsors de la démarche
Avant de se lancerPour ceux qui nen veulent pas, on peut toujours utiliser au moins quelques pratiques agiles (quick wins ...
The Golden CircleSe poser les bonnes questions, dans le bon ordre !
Les premiers pasCommencer par fédérer tous les acteurs autour dune même vision/stratégie/objectif (faire le test de la pro...
DifficultésParticipation active des métiers ou d’un panel d’utilisateursSoutien engagé et permanent des décideurs, du clie...
Quelques clés de réussiteProximité (même bureau ou workspace, offshore compliqué)Qualités humaines : collaboration, motiva...
Quelques clés de réussiteProjet de taille moyenne : ni trop court (au moins quelques semaines ou mois), ni trop gros (moin...
Quelques clés de réussite
Introduction à l'agilité   numélink - 24 mai 2012 - #6 transition
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Introduction à l'agilité numélink - 24 mai 2012 - #6 transition

309 vues

Publié le

Introduction à l'agilité numélink - 24 mai 2012 - #6 Transition Agile

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
309
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Laggars : retardataires L'innovation étant ici l'agilité
  • certains pensent (comme pablo pernot) que le bottom-up ne marche pas. top-down : j'ai un décideur payeur qui a compris l'intérêt de l'agilité
  • en fonction de ton secteur d'activité : retour par sondage sur les projets agiles dans le monde. Les nouveaux dev (startup par exemple) : bon terrain agile A l'inverse : l'embarqué : not applicable. Les entreprises à tord ou à raison considèrent que leurs domaines ne sont pas applicables à l'agilité.
  • Introduction à l'agilité numélink - 24 mai 2012 - #6 transition

    1. 1. Numélink - 24 mai 2012  Transition agile Introduction  à lagilité@Agnes_Crepet@GuillaumeEhret @AlfredAlmendra
    2. 2. Diffusion de la nouveautéCommencer par trouver des gens motivés par la nouveauté et des sponsors de la démarche
    3. 3. Avant de se lancerPour ceux qui nen veulent pas, on peut toujours utiliser au moins quelques pratiques agiles (quick wins = gains à pas cher)Expérimenter, et ne garder que ce qui est utilePour les autres, la base :• quel est lobjectif ?• conscience de limpact et de la motivation nécessaire• "comming out agile" : commence par reconnaitre la valeur  de lhomme, ses défauts individuels, et sa force collectiveSens top-down ou bottom-up (from grass)
    4. 4. The Golden CircleSe poser les bonnes questions, dans le bon ordre !
    5. 5. Les premiers pasCommencer par fédérer tous les acteurs autour dune même vision/stratégie/objectif (faire le test de la product box)Pour la mise en oeuvre, viser lexemple des start up qui ont la chance de pouvoir démarrer directement en mode agile... en sinspirant des retours dexpérience dautres organisations qui ont réalisé leur transition agileRedistribution des rôles, accompagnement/coaching, décloisonnementLe processus continu de fabrication qui remplace le cycle projet/maintenance
    6. 6. DifficultésParticipation active des métiers ou d’un panel d’utilisateursSoutien engagé et permanent des décideurs, du client, du payeurAcceptation du changement, de l’erreur, de la critique : tout le monde est concernéAutoriser l’erreur c’est donner le droit et la chance de l’amélioration (pour soi et les autres)L’humain n’aime pas le changement, donc freine consciemment ou inconsciemment jusqu’à sa propre amélioration
    7. 7. Quelques clés de réussiteProximité (même bureau ou workspace, offshore compliqué)Qualités humaines : collaboration, motivation, remise en cause, reconnaissance de la valeur d’autrui, transparenceForte IHM plutôt que batchs techniques et contraintsInnovation, exploration des besoins Nouveaux développements ou refonte d’applications existantes, plutôt que dans l’embarqué
    8. 8. Quelques clés de réussiteProjet de taille moyenne : ni trop court (au moins quelques semaines ou mois), ni trop gros (moins de 10 personnes)
    9. 9. Quelques clés de réussite

    ×