Bye bye mr SWOT by AGugy

1 076 vues

Publié le

Le monde a changé mais nous restons accrochés à nos vieux schémas de pensée (paradigmes). L'analyse SWOT est encore journellement utilisée dans nos entreprises générant des biais cognitifs importants et parfois des décisions malheureuses. Ne pas comprendre, aujourd'hui, qu'une menace est une opportunité, que notre faiblesse est une force et qu'il n'y a plus de frontière étanche entre l'interne et l'externe, c'est se tromper demain. Ce document est une ébauche développée dans la cadre d'un EXECUTIVE MASTER en Intelligence Stratégique à ULG-HEC de Liège (Belgique). Vos commentaires seront très appréciés.

Publié dans : Direction et management
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 076
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
37
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Bye bye mr SWOT by AGugy

  1. 1. Mots Clefs : ANALYSE STRATEGIQUE, SWOT, COMPLEXITE, 5F Porter, STEEPLE. Bye Bye Mr SWOT by A.Gugy 2013 Dear Mr Swot, Il est toujours difficile de prendre congé, d’une vieille connaissance de ta trempe car voilà déjà plus de cinquante ans que tu nous quadrilles la pensée de ton viseur biaisé. Pour une aide à la décision stratégique, tu aurais pu, tu aurais du, le deviner… … Quoi, n’as-tu jamais fait ta propre analyse ? La SWOT de la SWOT ? Dommage, mais impossible ! J’ai, dès lors, la pénible tâche de t’annoncer ce que tu aurais du pouvoir anticiper, … ta mort. Certes quelques grincheux conservateurs te pleureront mais il est grand temps dans ce monde complexe de passer à une autre grille de lecture. Car vois-tu, depuis ta naissance vers 1960, il s’en est passé des choses ! Qui sait, peut-être même un petit peu grâce à toi. Mais admettre que l’on t’enseigne encore, l’habitude probablement, alors que c’est au cours d’histoire que tu devrais te rendre, voilà de quoi énerver l’honnête homme. Franchement, classer tout en noir et blanc, passe encore, mais ne pas chercher à évoluer, c’est d’une pauvreté intellectuelle crasse. Au plus grand est la face, au plus grand est le dos, dit-on ailleurs. Ne saistu donc pas qu’une force peut-être faiblesse, une croissance à deux chiffres par exemple, et que tout handicap est une très belle source de richesse ? Ne perçois-tu pas que les facteurs extérieurs influencent aussi les facteurs intérieurs et vice-versa ? Mr SWOT, tes cloisons sont des prisons, des carcans, des camisoles, des inhibiteurs de la pensée. Tu sépares les blancs des jaunes, mais jamais, tu ne les réunis ensuite dans une même recette. Tu n’es qu’un instantané rigide et sectaire, clic clac Kodak, je suis çà, ils sont çà, à gauche les bons, à droite les mauvais. Mais quel mauvais Western ! Vers où vas-tu, de quoi es-tu fait ? Quels sont les forces qui te contraignent, les flux qui te traversent ? Dans quel milieu vis-tu, quelles sont tes vertus ? Tel un mouton, Mr SWOT, tu n’as jamais daigné quitter tes 4 prés carrés, bien clôturés. Séparer le bon grain de l’ivraie, le moi et le toi et l’analyse est dans un sac bien fermé comme le système dont tu t’inspires. Prononcer ton oraison est facile et peu glorieux. Proposer un modèle alternatif dans un système en décrochage, (haut les mains, on ne touche à rien) ou le PIPE (Pas d’Initiative Pas d’Emmerdes) règne, voilà un défi que je relève, je te fais une fleur, posthume ! Page 1 sur 5
  2. 2. Mots Clefs : ANALYSE STRATEGIQUE, SWOT, COMPLEXITE, 5F Porter, STEEPLE. Modèle d’Analyse A.Gugy (Ebauche) Page 2 sur 5
  3. 3. Mots Clefs : ANALYSE STRATEGIQUE, SWOT, COMPLEXITE, 5F Porter, STEEPLE. Dans ce schéma bucolique, les 7 ingrédients principaux à utiliser, dans le désordre ou partiellement sont; 1. L’ADN (Le centre de la fleur) En dix mots maximum, l’expression de ce qui fonde le sujet d’analyse. Il s’agit de trouver l’idée organisatrice simple qui doit (devrait) sous-tendre chaque décision, chaque action, chaque évolution du système en question. A titre d’exemple pour les amateurs de reverse engineering : « Soda noir à la recette secrète », « Electronique design, novatrice, solide, et facile à utiliser », « Savoir tout sur tout gratuitement grâce à tous ». « Vous cherchez ? Je réfère ». Pour l’analyse d’une personne, il s’agira de dégager sa légende personnelle, ni plus ni moins ! Exemple « découvrir pour partager », « persévérer pour aboutir » ou « réfléchir et enseigner » Chaque cellule contient, connait et transmet l’ADN 2. L’origine (Le bulbe) Du problème, de la société, de la personne, …. Ne pas hésiter à faire quelques recherches, à interroger les anciens, c’est une phase qui peut être très éclairante. 3. Les passés et les points de bifurcations (Les racines) Il s’agira de déterminer les principaux tournants de l’histoire du sujet de l’analyse. A chacune de ces bifurcations, il nous faut imaginer les autres passés possibles. Que se serait-il passé si un autre choix avait été posé. Brisez vos tabous. 4. Les Valeurs (L’arrosoir) Si l’ADN représente le schéma organisateur, la forme et le contenu, les valeurs en sont les conditions d’utilisation, la notice, les règles du jeu, les limites. Quels sont celles du sujet de l’analyse, officielles et officieuses. Il est judicieux de poser la question de savoir si elles sont franchies, souvent, pourquoi et dans quelles circonstances. 5. Le milieu 5.1 Les forces (Les cailloux) Prenons les 5 forces de PORTER en rajoutant par-dessus celui concernant les « stakeholders ». TOUS les stakeholders, pas seulement les pouvoirs publics. 5.2 Les facteurs (Les abeilles) Prenons le modèle STEEPLE, rajoutons un y un S et changeons un E en I. Cela nous donne ; Epistles (Epîtres) Soit : Economique, Politique, Idéologique (+ Ethique), Sociologique (+ Démographie), Technologique, Législatif, Environnemental et Sécurité (Physique, Sociale, informatique, ...) Page 3 sur 5
  4. 4. Mots Clefs : ANALYSE STRATEGIQUE, SWOT, COMPLEXITE, 5F Porter, STEEPLE. Pour chaque facteur efforcez-vous de trouver le contraire de ce qui vous vient à l’esprit en premier lieu. Si c’est un facteur que vous jugez négatif, trouvez pour ce même facteur une composante positive. Et vice-versa. Lâchez-vous ! 5.3 La complexité (Une feuille) Dans quelle mesure le sujet d’analyse est suffisamment complexe pour survivre dans un milieu de complexité équivalente ou plus faible ? (Plus forte, le système n’y survit pas, jamais !)          Ouverture à la diversité (voulue, subie, refusée, comment est-elle organisée ?), décentralisation (acceptée, exécution et/ou décision ?), Boucles de régulation, Critique (Automatiques, systématiques, niée, acceptée, encouragée, intégrée … ?), Equilibres des flux (Le juste flux ?), des ambitions, Intégrité (Par rapport à l’ADN, par rapport aux valeurs, du système et/ou de la cellule…), Timing (Fenêtres d’opportunités, irréversibilités, projets futurs communs..) Relations, rapport à l’autre (Communication non violente franche et à 360°, dialogue d’homme à homme, acceptation du ressenti, … ?) Redondances et Résilience (Où sont les redondances, faut-il toutes les sacrifier au nom du profit (rappel de la loi du rendement optimum). Dans quelle mesure le sujet peut faire face ?) Exploitation des contraintes (Quelles sont-elles ? Comment en profiter ?) Les contraintes sont des digues, des berges, des remparts, des frustrations aussi. Elles canalisent les flux. et enfin,  approche multiples (Dans quelle mesure mes actions sont concertées, agissent-elles simultanément, ai-je toujours plusieurs stratégies et tactiques qui agissent sur différents niveaux ?) 5.4 Les réservoirs (Une feuille) Quels sont les moyens, les réservoirs ? Humains, financiers, matériels, infrastructure, boite à outils, idées, informations, sécurité, Procédures, …. C’est des différences de potentiel entre réservoirs que naissent les flux ; 5.5 Les Flux (Une feuille) Quels sont les flux ; Le temps (seule ressource non renouvelable), Energie, Information, Connaissance, Financier, Humains, Déchets, … 5.6 L’immatériel (Une feuille) CONFIANCE, Intentions, ambition (projet du sujet, des éléments constituant), Réputation (ce que l’on dit de moi), Identité (ce que je dis de moi), gratification (comment je récompense les éléments de façon non matérielle), fun (dans quelle mesure les éléments s’amusent ?) Page 4 sur 5
  5. 5. Mots Clefs : ANALYSE STRATEGIQUE, SWOT, COMPLEXITE, 5F Porter, STEEPLE. 6. Les futurs 6.1 3 Scénarios hautement improbables (Les ciseaux) OSEZ trouver 3 scénarios loufoques. 2 positifs pour 1 négatif. Exemple, « tremblement de terre suivi d’un tsunami alors que ma centrale nucléaire est à l’entretien » ou, « Avant la fin de la décennie, nous marcherons sur la lune » 6.2 Défis majeurs (Les nuages) Quels sont les défis majeurs qui attendent votre sujet d’analyse ? Faites le rapport entre probabilité et incidence. 6.3 Les futurs désirés (Les pétales) Décrivez ce qui pour vous serait les futurs souhaitez, mais vérifiez méticuleusement l’adéquation avec votre ADN et vos valeurs. Ne vous souciez de RIEN d’autre, ni des facteurs, forces ou flux. 6.4 Les fenêtres d’opportunité (Les fenêtres) Une fenêtre s’ouvre, une fenêtre se ferme, mais si le timing est mauvais, il pleut dans la maison. Sans tenir compte du reste, dimensionnez les fenêtres suivant ce que vous ressentez. 7. La fin (Le soleil) La fin, Ah la fin, le Last but not Least ! C’est incroyable dans cet océan d’incertitudes, comme il est tentant de nier l’évènement le plus hautement probable. « Ne pas prévoir, c’est déjà gémir » surinait Léonardo da Vinci. Ne pas envisager la mort du sujet est un péché d’EGO. 8. Mais ce n’est pas tout ! Il reste une étape fondamentale à franchir ! Etablissez les liens intra- & inter-ingrédients qui ont du sens pour votre analyse (Ex ; Entre stakeholders, entre stakeholders et clients, entre stakeholders et valeurs et Fin, …) C’est çà la complexité, mot qui vient de Complexus; Ce qui est tissé ensemble ! Voilà, cher Mr SWOT, convenons-en, le système proposé n’est pas plus simple ! Pour rester dans la métaphore, ton viseur était fenêtre quand ma fleur est paysage. Sans paysage, aucune fenêtre n’a plus de sens qu’un aérât, un vasistas. Sans Rancune, A.Gugy Agugy@skynet.be Page 5 sur 5

×