PLAN I. les difficultés de la lecture: (Séquence vidéo ) II. Les origines des difficultés de la lecture chez les apprenant...
Quelles sont les origines de ces difficultés de lecture?
Beaucoup d’apprenants ont un déchiffrement incertain, lent ou hésitant, qui contribue à rompre la fluidité indispensable à...
<ul><li>Selon Plaza (1999), pour apprendre à lire les mots de façon autonome, l'enfant doit acquérir </li></ul><ul><li>les...
La voie d'assemblage (phonologique)  est la voie qui est utilisée lorsque le lecteur commence son apprentissage de la lect...
En effet, la lecture vocale mobilise La voix Le son Le corps
La lecture orale mobilise la voix et le son, le corps et l’espace : différents éléments qu’il faut essayer de cerner avant...
 
Cet apprenant a-t-il mobiliser les organes favorisant la bonne diction?
Les difficultés les plus fréquentes rencontrées par les dyslexiques sont : la confusion des lettres : ils confondent des l...
les difficultés phonologiques, séquentielles et de mémorisation : les dyslexiques éprouvent des difficultés à faire corres...
<ul><li>Les troubles de l'attention,  </li></ul><ul><li>la peine à suivre les rythmes scolaires  </li></ul><ul><li>les dif...
Envisageons ensemble les solutions possibles.
Je propose ici un logiciel simple et téléchargeable sur internet: Imagemo
Multiplier et faire varier les scènes de dramatisation en classe ou en dehors de la classe.
Accentuer les activités sur le découpage et l’assemblage des syllabes.
 
La synthèse vocale est aussi importante pour l’autonomie de l’apprenant. En effet, ce dernier aime écouter sa voix  Très s...
Merci pour votre attention
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les DifficultéS De La Lecture

5 316 vues

Publié le

Publié dans : Formation, Sports
0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 316
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
82
Actions
Partages
0
Téléchargements
61
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les DifficultéS De La Lecture

  1. 1. PLAN I. les difficultés de la lecture: (Séquence vidéo ) II. Les origines des difficultés de la lecture chez les apprenants III. Solutions proposées IV. la lecture intelligible
  2. 2. Quelles sont les origines de ces difficultés de lecture?
  3. 3. Beaucoup d’apprenants ont un déchiffrement incertain, lent ou hésitant, qui contribue à rompre la fluidité indispensable à la compréhension et à inhiber le plaisir d’écoute. L’élève, ainsi exposé aux yeux de ses pairs, se conforte dans son image de mauvais lecteur, coincé par la peur de se tromper, d’être jugé ou raillé. Aussi, le professeur trouve-t-il peu de candidats pour cette activité. Origine d’ordre psychologique
  4. 4. <ul><li>Selon Plaza (1999), pour apprendre à lire les mots de façon autonome, l'enfant doit acquérir </li></ul><ul><li>les règles de correspondance graphèmes/ phonèmes, </li></ul><ul><li>lier les consonnes et les voyelles </li></ul><ul><li>associer les unités syllabiques </li></ul><ul><li>il doit apprendre à mémoriser les mots comme des entités stables dont la prononciation peut ne pas correspondre à la forme écrite. </li></ul><ul><li>Cette description aide à faire ressortir les deux voies utilisées dans l'acte de la lecture : </li></ul>Sur le plan organique
  5. 5. La voie d'assemblage (phonologique) est la voie qui est utilisée lorsque le lecteur commence son apprentissage de la lecture, lorsqu'il rencontre des mots nouveaux et des non-mots (logatomes). C'est le décodage des mots son par son. La connaissance des lettres, la correspondance graphème-phonème, la discrimination auditive, la conscience phonologique et la mémoire sont sollicitées dans cette voie La voie d'adressage (globale) est la voie qui est utilisée lorsque le lecteur a emmagasiné dans son lexique des mots et lorsqu'il fait face à des mots irréguliers (ex. femme, oignon, etc.). II n'a plus besoin de décoder les mots qui sont dans son lexique, il les reconnaît. La mémoire et l'accès lexical sont sollicités dans cette voie.
  6. 6. En effet, la lecture vocale mobilise La voix Le son Le corps
  7. 7. La lecture orale mobilise la voix et le son, le corps et l’espace : différents éléments qu’il faut essayer de cerner avant de se lancer dans l’aventure de la lecture à voix haute. La voix est l’ensemble des sons produits par les vibrations des cordes vocales. Ses caractères généraux sont l’accent, l’ampleur, l’étendue, l’inflexion, l’intensité, le registre, le timbre et le volume. La voix est le résultat d’un phénomène physiologique complexe : un déplacement d’air se transforme en son dans le larynx, en faisant vibrer les cordes vocales. L’un des éléments essentiels de la voix est la respiration, puisqu’il n’est possible d’émettre du son que pendant les phases d’expiration. Le professeur doit faire prendre conscience aux élèves de l’existence du diaphragme et du mécanisme de la respiration ventrale : il faut obtenir l’impression que le ventre se gonfle et se dégonfle. Un déplacement d’air insuffisant peut avoir le trac pour origine. Il faut alors respirer plusieurs fois, saliver et bailler. La capacité vocale est aussi fortement liée au corps et à la tête dont la position joue un grand rôle : il vaut mieux être debout, se tenir droit et la tête dégagée pour que la colonne d’air remplisse bien son rôle.
  8. 9. Cet apprenant a-t-il mobiliser les organes favorisant la bonne diction?
  9. 10. Les difficultés les plus fréquentes rencontrées par les dyslexiques sont : la confusion des lettres : ils confondent des lettres de forme voisine, par exemple le &quot;d&quot; et le &quot;b&quot;, le &quot;q&quot; et le &quot;p&quot;, ces quatre lettres pouvant être considérées comme étant la même lettre. C'est la difficulté la plus connue, mais elle peut être inconstante, la confusion des sons, par exemple &quot;ch&quot; et &quot;j&quot;, &quot;t&quot; et &quot;d&quot;, &quot;g&quot; et &quot;k&quot;, &quot;b&quot; et &quot;p&quot;, La dyslexie
  10. 11. les difficultés phonologiques, séquentielles et de mémorisation : les dyslexiques éprouvent des difficultés à faire correspondre les sons entendus du langage parlé, aux lettres qui les représentent et l'inverse. Ils ont aussi du mal à respecter l'ordre de l'alphabet, voire des notes de la gamme, des jours de la semaine, des mois et mémorisent avec peine le langage écrit et oral, alors qu'ils se rappelleront très bien d'événements vécus.
  11. 12. <ul><li>Les troubles de l'attention, </li></ul><ul><li>la peine à suivre les rythmes scolaires </li></ul><ul><li>les difficultés à s'orienter dans le </li></ul><ul><li>temps, dans l'espace, </li></ul><ul><li>à acquérir des automatismes peuvent également révéler une dyslexie. </li></ul><ul><li>Une tendance à l'hyperactivité , </li></ul><ul><li>une certaine maladresse dans les gestes, </li></ul><ul><li>des difficultés d'écriture (dysgraphie) </li></ul><ul><li>Des difficultés de calcul (dyscalculie). </li></ul>
  12. 13. Envisageons ensemble les solutions possibles.
  13. 14. Je propose ici un logiciel simple et téléchargeable sur internet: Imagemo
  14. 15. Multiplier et faire varier les scènes de dramatisation en classe ou en dehors de la classe.
  15. 16. Accentuer les activités sur le découpage et l’assemblage des syllabes.
  16. 18. La synthèse vocale est aussi importante pour l’autonomie de l’apprenant. En effet, ce dernier aime écouter sa voix Très souvent les élèves ne voient pas leurs erreurs grammaticales ou lexicales.  Ils relisent ce qu'ils croient avoir écrit.  La synthèse vocale leur permet de déceler leurs fautes.  Par exemple, un jeune qui écrit J'aime les tiges pourrait croire qu'il a écrit J'aime les tigres, mais il ne le verra pas visuellement.  Il devra l'entendre pour se rendre compte de son erreur.
  17. 19. Merci pour votre attention

×