L’environnement et le  développement durable dansl’avant-projet de constitution de    la Tunisie post-révolution          ...
Avertissement   •    Cette présentation est une analyse de la place de l’environnement et du        développement durable ...
Préludes Pas de reconnaissance explicite du droit à l’environnement  ou du droit de la nature, ni au développement durabl...
Principaux points de discorde au sein               de l’ANC Article premier: « Chariaa »; tranché. Universalité des dro...
Éléments essentiels*   1. Principe de protection de l’environnement et      de la nature   2. Le Droit à l’environnement  ...
Au niveau du préambule     « Pour la construction d’un régime républicain     démocratique et participatif …»     « … à tr...
Chapitre des droits et libertés-1Art.33.« Chaque personne a le droit à unenvironnement sain et équilibré, et audéveloppeme...
Chapitre des droits et libertés-2Nouveau dans la Révision 2: Art.34 « - Tout citoyen a droit à l’eau.   - L’Etat doit prot...
Chapitre des droits et libertés-3Art.28« Toute personne a le droit d’accéder àl’information à condition de ne pascompromet...
Chapitre du pouvoir local-1 « En application du principe de solidarité entre les régions et en vue de réduire les disparit...
Chapitre du pouvoir local-2Art.140« Les collectivités locales recourent auxmécanismes de la démocratie participative afind...
Chapitre du pouvoir local-3Art.142« Le Conseil supérieur des collectivités localesstatue sur les affaires de développement...
Chapitre des instances                    constitutionnelles    L’Instance du développement durable et des droits des    g...
Annexes
Diversité des variantesconstitutionnelles à travers le monde*• Environnement ou nature, avec mention de la aune, la  flore...
Proposition du groupe éco-constitution*Au niveau du préambule de la constitution :    Mentionner explicitement le principe...
Proposition du groupe Eau dans la                    constitution*• L’eau est un patrimoine de notre nation,  chaque citoy...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L’environnement et le développement durable dans l’avant-projet de constitution de la Tunisie post-révolution

1 182 vues

Publié le

L’environnement et le
développement durable dans
l’avant-projet de constitution de
la Tunisie post-révolution
Une lecture préliminaire

M. Majdoub
Président ALTERNATIVES
Et coordonnateur du groupe éco-constitution
Tunis, 19.12.2012

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 182
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
402
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L’environnement et le développement durable dans l’avant-projet de constitution de la Tunisie post-révolution

  1. 1. L’environnement et le développement durable dansl’avant-projet de constitution de la Tunisie post-révolution Une lecture préliminaire M. Majdoub Président ALTERNATIVES Et coordonnateur du groupe éco-constitution Tunis, 19.12.2012
  2. 2. Avertissement • Cette présentation est une analyse de la place de l’environnement et du développement durable dans l’avant-projet de la nouvelle constitution de la Tunisie. • Le document de référence utilisé est l’avant-projet de la constitution dans sa révision 2 du 14.12.2012, en version originale en langue arabe et mis en circulation par l’ANC*. Il est fait référence à la révision 1 du 13.08.2012, notamment quand il y a des changements notables apparus dans la révision 2. • Dans cette analyse l’avant-projet de constitution a été examiné en entier du préambule aux divers chapitres. • Le texte en français (pour la révision 1) est issu de la traduction non officielle de Democracy Reporting International (DRI), 31 août 2012**. • La traduction de parties de texte de la révision 2 est celle de l’auteur de cette présentation. • Les numéros des articles cités se réfèrent à la révision 2 de l’avant-projet de constitution.* ANC: Assemblée Nationale Constituante; http://www.anc.tn/site/main/AR/docs/divers/divers.jsp?id=5** Conseil de l’Europe et Commission de Venise; 25 septembre 2012. http://www.venice.coe.int/docs/2012/CDL-REF(2012)035-f.pdf
  3. 3. Préludes Pas de reconnaissance explicite du droit à l’environnement ou du droit de la nature, ni au développement durable dans les conventions et pactes mondiaux relatifs aux droits de l’homme. A ce jour, plus de 150 Etats ont constitutionnalisé la dimension environnementale, Du plus synthétique ou simple, au plus détaillé (cliquez ici) Constitution tunisienne de 1959: aucune référence à la nature ou à l’environnement. Actions de la société civile tunisienne: Groupe « éco- constitution »* (Mai 2011) et Groupe « eau dans la constitution » (Juin 2011).* Association: ALTERNATIVES.
  4. 4. Principaux points de discorde au sein de l’ANC Article premier: « Chariaa »; tranché. Universalité des droits humains; pas tranché! Régime politique: parlementaire vs présidentiel; pas tranché! Conseil constitutionnel des affaires islamiques: tranché? La pénalisation de la normalisation avec l’Etat sioniste: pas tranché!
  5. 5. Éléments essentiels* 1. Principe de protection de l’environnement et de la nature 2. Le Droit à l’environnement 3. Le droit à la participation citoyenne aux processus de prise de décisions 4. Le droit d’accès à l’information 5. Principe et gouvernance du développement durable* Ces éléments essentiels sont utilisés dans l’analyse de la place de l’environnement et dudéveloppement durable dans l’avant-projet de constitution.
  6. 6. Au niveau du préambule « Pour la construction d’un régime républicain démocratique et participatif …» « … à travers le traitement de l’environnement d’une manière humaine*, lui permettant de garantir aux générations futures la pérennité d’une existence paisible dans un avenir meilleur… »* Le terme arabe utilisé est celui de " ‫ , "الرفق‬qui peut signifier aussi: « délicatesse ».
  7. 7. Chapitre des droits et libertés-1Art.33.« Chaque personne a le droit à unenvironnement sain et équilibré, et audéveloppement durable. »« La protection de l’environnement etl’exploitation rationnelle des ressourcesnaturelles est une obligation qui incombe àl’Etat, aux entreprises et aux personnes. »
  8. 8. Chapitre des droits et libertés-2Nouveau dans la Révision 2: Art.34 « - Tout citoyen a droit à l’eau. - L’Etat doit protéger les ressources hydriques, rationaliser leur exploitation et œuvre à leur distribution équitable ».
  9. 9. Chapitre des droits et libertés-3Art.28« Toute personne a le droit d’accéder àl’information à condition de ne pascompromettre la sécurité nationale et lesdroits garantis par la présente constitution. »
  10. 10. Chapitre du pouvoir local-1 « En application du principe de solidarité entre les régions et en vue de réduire les disparités économiques et sociales, et d’assurer un développement équilibré et durable, l’Etat se charge de fournir des ressources complémentaires pour intervenir au profit des collectivités locales suivant les modalités de la péréquation, de la régulation et de l’adéquation. »(Ce paragraphe de la révision 1 a été supprimé dans la révision 2)
  11. 11. Chapitre du pouvoir local-2Art.140« Les collectivités locales recourent auxmécanismes de la démocratie participative afind’assurer la participation des citoyens et de lasociété civile dans l’élaboration des programmesde développement et d’aménagement territorial,dans le suivi de leur mise en œuvre et dans leurévaluation, et ce, conformément à la loi. »(Révision 2)
  12. 12. Chapitre du pouvoir local-3Art.142« Le Conseil supérieur des collectivités localesstatue sur les affaires de développementdurable* et d’équilibre entre les régions, etdonner son avis sur les législations relatives àla planification, aux budgets et aux financeslocales… »* Le terme durable figurait dans la révision 1. Il a été supprimé dans la Révision 2.
  13. 13. Chapitre des instances constitutionnelles L’Instance du développement durable et des droits des générations futures* Art.130. « L’instance du développement durable et des droits des générations futures examine le respect par les politiques générales de l’Etat dans les domaines social, économique et environnemental, des droits des générations futures à un développement durable». « L’instance est obligatoirement consultée sur les projets de lois en rapport avec les domaines de sa compétence et sur les plans de développement. Les avis de l’instance, ainsi que les motifs du refus du législateur de s’y conformer, sont publiés au journal officiel de la République tunisienne. »* Possible redondance/conflit avec la commission des droits de l’homme.
  14. 14. Annexes
  15. 15. Diversité des variantesconstitutionnelles à travers le monde*• Environnement ou nature, avec mention de la aune, la flore et de certaines ressources (eau, sol, foret…)• Principe de précaution• Principe de prévention• Principe de pollueur payeur• Devoir de réparation• Objectifs de développement durable• Droit à l’éducation• Accès à l’information• Participation… Retour
  16. 16. Proposition du groupe éco-constitution*Au niveau du préambule de la constitution : Mentionner explicitement le principe de la réalisation d’un développement économique, social et environnemental équilibré et la protection de la nature dans toutes ses composantes.Au niveau du chapitre relatif aux droits et libertés :• Toute personne a droit à un environnement sain et équilibré et a le devoir de le protéger.• Tout citoyen a le droit d’accéder à l’information environnementale et de participer à la prise de décision concernant les politiques, les programmes et les projets ayant des impacts sur l’environnement ».• Tout individu a le droit d’ester en justice pour défendre lesdits droits.Au niveau des institutions constitutionnelles :• « La création d’un conseil supérieur du développement durable qui évalue et oriente les politiques publiques en vue de la réalisation des objectifs du développement durable». Retour* http://e7mi.org/
  17. 17. Proposition du groupe Eau dans la constitution*• L’eau est un patrimoine de notre nation, chaque citoyen doit le protéger et le léguer aux prochaines générations• La gestion de l’eau est soumise au contrôle démocratique.• L’Etat garantit le droit d’accès à l’eau potable et à l’assainissement pour tous les tunisiens. Retour* http://initiativeeau.blogspot.com/2011/06/manifeste-pour-linclusion-des-principes.html

×