le journal le monde du 6-3-2012

16 573 vues

Publié le

صحيفة لومند ليوم 6-3-2012

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
16 573
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

le journal le monde du 6-3-2012

  1. 1. Le Monde Economie Le stress des parents salariés Supplément Mardi 6 mars 2012 - 68e année - N˚20878 - 1,50 ¤ - France métropolitaine - www.lemonde.fr --- Fondateur : Hubert Beuve-Méry - Directeur : Erik Izraelewicz M.Sarkozy joue son va-tout en se radicalisant à droite t Cette semaine, le président-candidat va chercher à reprendre la main en multipliant les interventions médiatiques et les prises de position sur une ligne populiste et conservatrice t La candidate du Front national orchestre sur ce terrain son duel avec Nicolas Sarkozy t M. Hollande fait des propositions pour modifier la réforme de l’université N présidentielle 2012 icolas Sarkozy, qui cet hiver se moquait re). Petite réunion électoralepour ne pas désha- volontiers de François Hollande n’en biller la grand-messe à Villepinte (Seine-Saint- finissant pas de relancer sa campagne, Denis) du dimanche 11 mars. Il s’agira, dans une EUROPE Merkel met la pression sur Hollande doit cette semaine se plier à cet exercice délicat. démonstration de force, de rassembler plu- La chancelière allemande veut éviter Moinsdevingt joursaprèssa déclarationde can- sieurs dizaines de milliers de militants, d’expo- la renégociation du traité européen Page 4 didature, le président de la République se voit ser le programmedu candidatet d’accomplir ce UNIVERSITÉ Le PS présente sa réforme de nouveaudistancéparson adversairesocialis- que François Hollande a réalisé au Bourget La « première priorité» des socialistes te. Dans les prochains jours, il joue son va-tout. début janvier. M. Sarkozy doit absolument est de réduire le taux d’échec en licence Page 5 Déplacement lundi à Saint-Quentin (Aisne), reprendre la main, car ce n’est plus lui qui dicte CHRONIQUE Quand la France s’agace chezXavierBertrand, dansun centrede réinser- l’agenda médiatique. Pire, ses thèmes de cam- La campagne présidentielle semble esquiver tion pour mineurs délinquants; émission sur pagne ne prennent plus. Que ce soit dans le les questions essentielles et frustrer les France 2, mardi soir, où il débattra avec Laurent domaine économique ou dans celui de l’éduca- électeurs. Cette exaspération pourrait profiter Fabius ; intervention sur RMC face aux audi- teurs jeudi matin, puis meeting à Firminy (Loi- tion, les propositions du candidat socialiste paraissent plus audibles. p Lire pages 2 et 3 aux candidats de second rang. Car quand la France s’agace, elle est imprévisible… Page 19 L’amère victoire La taxesurles émissionsde CO2 Hippodrome de Compiègne: de M.Poutine desavions a duplombdans l’aile le jeu trouble d’Eric Woerth t Il a obtenu près de 64 % CLIMAT La tentative de préserver l’environnement JUSTICE L’enquête de la Cour de justice de la République des voix. L’opposition tourne à la guerre commerciale. Face aux pressions démontre l’implication de l’ex-ministre du budget dans dénonce une fraude de la Chine, de la Russie et des Etats-Unis, Berlin souhaite la cession litigieuse d’un terrain dans l’Oise. Les locaux P. 7, 16 et 27 renégocier la nouvelle législation sur la taxe carbone. P. 9 de l’UMP ont été perquisitionnés en janvier. P. 11 M.VOSKRESENSKY/REUTERS Obama tente de convaincre Le Kremlin doit changer avec la Russie Israël de sa fermeté face à l’Iran DIPLOMATIE « Je ne bluffe pas », a insisté le président L es larmes sur la joue droite dent qui a secoué la capitale, et veau, à la fraude électorale. Si l’on ne se contentant plus seulement américain avant sa rencontre avec M. Nétanyahou. P. 6 de Vladimir Poutine, le «nou- plusieurs grandes villes du pays, en croit les témoignages réunis d’être une force d’obstruction au veau» président de la Russie, depuis les élections législatives par les journalistes, leurs accusa- Conseil de sécurité de l’ONU, il dimanche soir 4 mars, lors de son meeting de la victoire, étaient- entachées de fraude du 4 décem- bre illustre le réveil d’une nouvel- tions sont clairement fondées. M. Poutine les a cependant d’of- doit travailler avec cette classe moyenne rebelle. Au Salon de Genève, la voiture elles des larmes de triomphe ou fice rejetées en déclarant cette C’est peut-être ce qui l’a poussé devient hyper-connectée de rage ? L’ampleur du vote en sa faveur – autour de 64 %, selon des Editorial élection « la plus propre de l’histoi- re de la Russie». Il n’y aura pas de à faire quelques concessions: assouplissement du régime d’en- TENDANCE Véhicule qui se gare tout seul, téléguidé par résultats provisoires – ferait pen- révision de ce scrutin, pas plus registrement des partis politi- cher pour la première hypothèse. le catégorie de citoyens, avec qu’il n’y en a eu du scrutin de ques, autorisation des manifesta- le smartphone de son propriétaire, lecture des SMS sur le Mais les conditions dans lesquel- laquelle le maître du Kremlin va décembre. Le mouvement de pro- tions, annonce, lundi, qu’une tableau de bord… ce n’est plus de la science-fiction. P. 14 les M. Poutine a dû arracher ce devoir compter. Cette nouvelle testation, sans véritable organisa- demande d’examen des condam- retour au Kremlin, après deux classe moyenne russe, urbaine et tion ni expression politique, pour- nations de Mikhaïl Khodorkovski, mandats présidentiels successifs, informée, a, paradoxalement, rait aussi finir par s’essouffler, l’ex-dirigeant de la firme Yukos P Y R A M I D E P R É S E N T E puis quatre ans passés au poste de émergé et prospéré sous Poutine. après le premier vent emprisonné, a été déposée. premier ministre, lui ont sans Mais elle veut un pays normal et d’indignation. Le président Poutine doit PRIX SPÉCIAL DU JURY FESTIVAL DE CANNES - UN CERTAIN REGARDUK price £ 1,50 doute laissé un goût amer. A Mos- moderne, pas une Fédération Mais là n’est pas l’important, et aujourd’hui aller plus loin et mon- cou même, il n’a pas eu la majori- orpheline de son empire, gangre- Vladimir Poutine le sait. S’il veut, trer que, si la Russie a changé, lui té. Contrairement aux apparen- née par la corruption et soucieuse comme il l’a promis dans son pro- aussi est capable d’évoluer. S’il ne « Une facture bergmanienne, ces, Vladimir Poutine n’est plus de ressusciter les fausses valeurs gramme électoral, décliné sous donne pas rapidement des gages un sujet chabrolien » LE MONDE seul maître chez lui. Cette victoi- du soviétisme. forme d’articles dans la presse rus- solides et concrets en ce sens, la re, il a dû se battre comme jamais Les dirigeants de ce mouve- se ces deux derniers mois, moder- fracture politique qu’ont révélée pour l’obtenir. ment de contestation ont annon- niser la Russie, diversifier son éco- les deux derniers scrutins rendra La Russie a changé. Le mouve- cé la reprise des manifestations nomie et en faire un pays qui son pays ingérable. Et lui aussi en ment de protestation sans précé- dès lundi soir. Ils crient, de nou- compte sur la scène mondiale, en paiera le prix, bien avant 2018. p Le regard de Plantu Les rappeurs sontaussi APRÈS dans Paris LION D’OR L VENISE 2003 a capitale n’est pas qu’une terre partagée entre bobos et retraités de luxe. Elle abrite une population assez diverse pour qu’y fleurissent les cultures urbaines aussi joliment qu’outre- périphérique. Paris a ainsi donné naissance à deux groupes de rap majeurs des années 2010 : 1995, du côté de Montparnasse, et Sexion d’assaut vers Montmartre. Ces derniers – « rebeus » du square Montholon et « renois » du square d’Anvers flanqués d’un poulbot LE NOUVEAU FILM DE ANDREÏ ZVIAGUINTSEV converti à l’islam – sortent L’Apo- NON STOP PRODUCTION PRÉSENTE «ELENA» AVEC NADEJDA MARKINA ANDREÏ SMIRNOV ELENA LIADOVA ALEXEÏ ROZINE SCÉNARIO OLEG NEGUINE ANDREÏ ZVIAGUINTSEV DIRECTEUR DE LA PHOTOGRAPHIE MIKHAÏL KRITCHMAN SON ANDREÏ DERGATCHEV gée. Un CD, séduisant, puissant et CHEF DÉCORATEUR ANDREÏ PONKRATOV COSTUMES ANNA BARTOULI MAQUILLAGE GALIA PONOMAREVA MONTAGE ANNA MASS PRODUCTEUR EXÉCUTIF EKATERINA MARAKOULINA PRODUCTEURS ALEXANDRE RODNIANSKI ET SERGUEÏ MELKOUMOV RÉALISATEUR ANDREÏ ZVIAGUINTSEV VENTES ÉTRANGER PYRAMIDE INTERNATIONAL DISTRIBUTION PYRAMIDE tellement parisien qu’il a été conçu au milieu des vaches, dans AU CINEMA LE 7 MARS W W W . P Y R A M I D E F I L M S . C O M un gîte loué en Normandie par le YANNICK BERNÈDE © PYRAMIDE 2012 - PHOTOS © NON-STOP PRODUCTIONS groupe. p Lire page 20 Algérie 150 DA, Allemagne 2,00 ¤, Antilles-Guyane 2,00 ¤, Autriche 2,40 ¤, Belgique 1,50 ¤, Cameroun 1 600 F CFA, Canada 4,25 $, Côte d’Ivoire 1 600 F CFA, Croatie 18,50 Kn, Danemark 28 KRD, Espagne 2,00 ¤, Finlande 2,80 ¤, Gabon 1 600 F CFA, Grande-Bretagne 1,50 £, Grèce 2,20 ¤, Hongrie 750 HUF, Irlande 2,00 ¤, Italie 2,20 ¤, Luxembourg 1,50 ¤, Malte 2,50 ¤, Maroc 12 DH, Norvège 28 KRN, Pays-Bas 2,20 ¤, Portugal cont. 2,00 ¤, Réunion 2,00 ¤, Sénégal 1 600 F CFA, Slovénie 2,20 ¤, Suède 35 KRS, Suisse 3,20 CHF, TOM Avion 380 XPF, Tunisie 2,00 DT, Turquie 6,50 TL, USA 3,95 $, Afrique CFA autres 1 600 F CFA,
  2. 2. 2 présidentielle 2012 0123 Mardi 6 mars 2012Unebanque dusperme pourleséléphants d’Amérique Sarkozyse prendau piège Le chef de l’Etat renoue avec un discours très ferme sur l’immigration.A ux Etats-Unis, Jackson est réserve de Phinda, en Afrique du une superstar, presque un Sud. Assez pour inséminer plus de C héros. A 30 ans, grâce à sa trois cents éléphantes aux Etats-libido exceptionnelle, cet élé- Unis. Mais le précieux liquide res- ’est l’arroseur arrosé. sur l’éducation n’ont pas « infu- cours du chef de l’Etat est simpli- des vents porteurs », poursuit cephant du zoo de Pittsburgh assu- te bloqué dans le réfrigérateur de Cet hiver, Nicolas sé », selon l’expression d’un pro- fié. A Bordeaux, il n’a pas dit, com- conseiller alors que la crise dere depuis maintenant dix ans la la Bio Banque du zoo de Pretoria. Sarkozy raillait Fran- che du candidat. Surtout, même le me le stipulait son texte et com- l’euro est sortie de sa phase la plusdescendance de sa race en hono- En août2011, la PittsburghTribune- çois Hollande, qui « gros rouge qui tache » ne suscite me l’avait dit plus tôt sa plume aiguë dès décembre 2011.rant naturellement ou par insé- Review pronostiquait un feu vert n’en finissait pas de plus les polémiques espérées. volubile Henri Guaino, « l’immi- Déjà, on cherche des coupables.mination la majeure partie des des autorités du pays en septem- relancer sa campa- C’est ce que constate avec afflic- gration est un problème ». Il a tenu Certains responsables s’en pren-éléphantes originaires d’Afrique bre pour exporter le matériel vers gne. C’est à lui de le faire cette tion un ministre, au lendemain un propos beaucoup plus mesu- nent à la porte-parole, Nathaliedu pays. les Etats-Unis. Mais, début mars, semaine, moins de vingt jours du discours de Bordeaux sur la ré : « L’immigration est une chan- Kosciusko-Morizet, accusée « Il y a trois éléphants mâles de BarbaraBaker n’avait toujours après sa déclaration de candidatu- République. ce, mais elle peut être un problè- d’avoir plus attaqué les propos decette race vraiment capables de rien vu venir. « On attend. C’est re, qui n’a pas donné le sursaut Samedi, le candidat UMP a pro- me. » Claude Guéant, liant viande halal,procréer, mais Jackson est le juste que cela prend un peu plus de escompté dans les sondages. Au posé la traçabilité de la viande A droite, on s’interroge. D’abordmeilleur, le plus facile et le plusvolontaire», explique fièrement temps que prévu », commente la directrice du zoo toujours pleine contraire, après une légère remon- tée, le candidat de l’UMP se voit de halal, la mise sous conditions éco- nomiquesdu regroupementfami- sur la stratégie. En redevenant can- didat, Nicolas Sarkozy a, par défini- Le candidat UMPBarbara Baker, directrice du zoo d’espérance. nouveau distancé par son adver- lial et la possibilité aux victimes tion, abandonné la stature prési- comptait dicterde Pittsburgh. Les autres, expli-que-t-elle, Buwagy et Ally, sont « Dynamisme » saire socialiste. Cette semaine, il joue son va-tout. de faire appel d’un procès d’assi- ses ou d’une remise en liberté. dentielle qu’il avait eu tant de mal à se forger, et redevient ce qu’il est, l’agenda médiatique.parfois plus agressifs, moins doci- Le projet est crucial pour les ani- Déplacement lundi à Saint- « On a flirté avec la Constitution et retrouve son tempérament qui C’est l’inverse quiles et moins efficaces. En 2011, lestentatives de fécondation menées maux captifs aux Etats-Unis. « Nous avons un troupeau d’élé- Quentin (Aisne), chez Xavier Ber- trand, dans un centre de réinser- la Convention européenne des droits de l’homme. On fait des avait tant séduit en 2007 et tant déplu ensuite. « La campagne rap- se passe: M.Hollandeavec Buwagy ont échoué. « Jack- phants vieillissants et peu nom- tion pour mineurs délinquants ; coups, mais on n’inverse pas la ten- pelle les bons mais aussi les mau- domine le débatson, lui, est comme un étalon.» Seu- breux, explique Dennis Schmitt, émission sur France 2, mardi soir, dance », déplore un conseiller de vais souvenirs. Nous sommes danslement voilà, au rythme actuel, directeur de la recherche et res- où il débattra avec l’ancien pre- l’équipe de campagne, qui consta- une discordance stratégique», ana- communautarisme et vote desJackson va finir par être le père de ponsable vétérinaire au sein du mier ministre Laurent Fabius ; te que la méthode Sarkozy de lyse un ministre. étrangers, que relayé la parole pré-tous les animaux de son espèce prestigieux cirque Ringling Bro- intervention sur RMC face aux 2007 ne fonctionne plus. « Les « Il est encalminé », constate un sidentielle. Faire ce lien « n’est pasaux Etats-Unis, avec les risques de thers. L’introduction d’un mécanis- auditeurs jeudi matin, puis mee- gens en ont marre de ce genre de conseiller du président. « Il faut nécessaire », a expliqué Mme Kos-consanguinité que cela comporte. me de congélation de la semence ting à Firminy (Loire), près de propositions. Trop de transgres- quelque chose qui mette le bateau ciusko-Morizet.Les critiques gron- La solution? Mettre sur pied est un élément essentiel pour assu- Saint-Etienne. Petite réunion élec- sion tue la transgression.» en mouvement. Et le fait que la cri- dent contre l’équipe de campa-une banque du sperme pour élé- rer le dynamisme et le renouvelle- torale pour ne pas déshabiller la Et lorsqu’il ne clive pas, le dis- se de l’euro s’éloigne ne donne pas gne, à laquelle on reproche à laphant. Le projet, baptisé «Frozen ment de nos animaux», dit-il. grand-messe à Villepinte (Seine- fois d’être composée de jeunesDumbo North America», ressem- Selon les experts, il y a un vrai ris- Saint-Denis) du dimanche 11 mars. inexpérimentés et de revenants.blerait ainsi à celui qui existe déjà que que d’ici quarante ans la popu- Il s’agira, dans une démonstration Après les incidents de Bayonne,en France, lancé dans le cadre lation d’éléphants d’Afrique aux de force, de rassembler plusieurs s LE BILLET par Arnaud Leparmentier Guillaume Lambert, le directeurd’une initiative internationale Etats-Unis disparaisse. dizaines de milliers de militants, de campagne, est accusé de ne pasmenée par Thomas Hildebrandtde l’Institut Leibniz, à Berlin. Le Frozen Dumbo North America est aussi important pour la survie d’exposer le programmedu candi- dat et d’accomplir ce que François Ne pas sous-estimer l’adversaire avoir l’expérience d’un Claude Guéant. L’idée de limoger le préfetprocessus vise à collecter le sper- de toute l’espèce. Fin février, Hollande a réalisé au Bourget des Pyrénées-Atlantiques a étéme d’éléphants dans les différents 450éléphants ont encore été mas- début janvier. évoquée avant d’être récusée Szoos et réserves d’Afrique, de le sacrés au Cameroun par des bra- Nicolas Sarkozy moquait Fran- arkozy contre Fabius. Ce sera le match avant le match. Le duel – « Nos adversaires n’attendaientcongeler avant de le distribuer conniers à la recherche d’ivoire. çois Hollande, qui avait grillé tou- décisif avant le débat de l’entre-deux-tours avec François Hol- que cela » –, tandis que Nicolasaux éléphantes américaines. De Espérons donc que la banque du tes ses cartouches en exposant ses lande. Nicolas Sarkozy affrontera l’ancien premier ministre Sarkozy est entré dans une colèrequoi rafraîchir les gènes et éviter sperme pour éléphants aux Etats- propositions. Le candidat UMP socialiste Laurent Fabius mardi 6mars au soir. Débat difficile. Plus noirecontre son cabinet. Les rédac-le transport d’animaux coûteux et Unis n’entre pas dans «une ère gla- comptait dicter l’agenda médiati- question de faire sortir de ses gonds celui s’était drapé dans sa teurs du programme, Jean-Baptis-perturbant. ciaire», comme le titrait l’hebdo- que, en imposant un thème par dignité en 1985, lançant à Jacques Chirac, qui l’avait traité de te de Froment et Sébastien Proto, Tout est presque prêt: en 2010, madaire The Economist samedi semaine et s’imposer en « bête de roquet, « vous parlez au premier ministre de la France ». C’était le sont bien jeunes. Et le retour d’Em-des scientifiques ont, selon 3mars. p campagne ». C’est l’inverse qui se plus jeune premier ministre. Retour vers le futur, vingt-huit ans manuelle Mignon reflète plutôtla PittsburghTribune-Review, récol- Claire Gatinois passe. François Hollande domine après sa nomination. Nicolas Sarkozy compte bien attaquer le l’impasse intellectuelle du sarko-té 16litres de semence dans la (New York, envoyée spéciale) le débat, avec ses propositions sur socialiste prétendant à Matignon sur « sa carrière en zigzag», dixit zysme qu’une marche en avant. la taxation à 75 % des revenus Franck Louvrier, conseiller de M. Sarkozy. Un parcours qui est allé « Des jaloux », répond l’un supérieurs à 1 million d’euros, et du libéralisme au « non » à la Constitution européenne. d’eux, tandis qu’un autre concè- distille ses idées sur l’exigence de Il convient de ne pas le sous-estimer. Fin janvier, la droite avait de : « Il y a de la fébrilité. » En toutLes indégivrables Xavier Gorce la parité, le retour sur la réforme des collectivités territoriales, etc. annoncé qu’Alain Juppé donnerait une leçon d’homme d’Etat à François Hollande. Le député de la Corrèze en est ressorti plus prési- cas, il n’y a pas de poids lourds poli- tiques dans la boucle. Il est vrai Les thèmes de M. Sarkozy ne dentiable que jamais. Mais si, au fond, c’était pour Fabius que le qu’une partie des quadras chira- prennent pas : ses propositions match était décisif ? Une dernière étape pour en ressortir, lui aussi, quiens, comme Valérie Pécresse, économiques ont été occultées plus premier-ministrable que jamais. Sarkozy pourra de nouveau François Baroin ou Bruno Le Mai- par celles de M. Hollande, celles se vanter d’avoir été « le DRH du PS ». re, sont peu présents. Pourle Frontnational,la stratégiedu chef del’Etat légitimele programmede MarineLe Pen La candidate, attaquée sur son terrain, orchestre un duel à distance avec Nicolas Sarkozy Marseille Nicolas Sarkozy. Et même si elle a passage obligé de chacun de ses lier, une comptable âgée de 44 ans, Envoyé spécial souvent renvoyé dos à dos les meetings : le bilan de Nicolas qui avait voté pour Nicolas Sarko- deux principauxcandidats, ses flè- Sarkozy. « Partout où Nicolas zy en 2007. Très remontée, elle M arine Le Pen est une excel- ches les plus acérées étaient desti- Sarkozy a semé l’insécurité, je réta- continue : « J’ai été terriblement lente boxeuse de contre. » nées au président de la Républi- blirai l’autorité de l’Etat ! », a ainsi déçue, dès le premier jour, entre le Ce constat, c’est Jean- que. « Tous les samedis, je prends harangué Marine Le Pen. « Vous Fouquet’s, le yacht de Bolloré et Marie Le Pen qui le fait après l’of- une cure de rajeunissement de cinq n’en pouvez plus de l’insécurité qui l’ouverture à gauche. Refaire com- fensive de Nicolas Sarkozy sur les ans. J’écoute Nicolas Sarkozy faire règne (…). Marseille est devenue le me en 2007, ça ne va pas du tout thématiqueschèresau Front natio- les mêmes promesses qu’en 2007. triste symbole du terrible échec de marcher. Les Français ne sont pas nal, comme l’immigration ou l’in- C’est efficace ! », a ainsi plaisanté Nicolas Sarkozy sur l’insécurité ! », bêtes, ils s’en rendent compte. » sécurité. Le message du président Mme Le Pen. Avant de s’interroger : a-t-elle lancé. Parfois, la peur d’un Sarkozy d’honneurdu FN est clair : la candi- « Mais pourquoi tiendrait-il dans Avant de fustiger ces « minis- fossoyeur du Front national réap- date ne se laissera pas faire. les cinq ans qui viennent les pro- tres et président qui préfèrent les paraît. Comme chez cette ensei- Au seindu parti d’extrême droi- messes qu’il n’a pas tenues au mots à l’action », faisant référence gnante de 49 ans, qui souhaite gar-Société éditrice du « Monde » SA te, le fait que le président-candidat cours des cinq ans passés ? » à la fois à Nicolas Sarkozy et à der l’anonymat. Pour cette mili-Président du directoire, directeur de la publication Louis Dreyfus veuille réitérer l’opération de Claude Guéant, le ministre de l’in- tante frontiste « depuis plus deDirecteur du « Monde », membre du directoire, directeur des rédactions Erik IzraelewiczSecrétaire générale du groupe Catherine Sueur 2007 – siphonnerles voix du FN en allantsur leur terrain – n’émeut en «Où est-il, le Kärcher? térieur, qui devait se rendre lundi 5 mars en visite à Marseille. « Où vingt ans », le président sortant réussira à « prendre des voix auDirecteurs adjoints des rédactions Serge Michel, Didier PourqueryDirecteurs éditoriaux Gérard Courtois, Alain Frachon, Sylvie Kauffmann apparence pas plus que ça. Tous Où est-elle, la lutte est-il, le Kärcher ? Où est-elle, la lut- FN ». Elle reste persuadée que « leRédacteurs en chef Eric Béziat, Sandrine Blanchard, Luc Bronner, Alexis Delcambre,Jean-Baptiste Jacquin, Jérôme Fenoglio, Marie-Pierre Lannelongue (« M Le magazine du Monde ») l’affirment: Nicolas Sarkozy « légi- time» leur programme.Voire, faci- promise contre te promise contrela violence? Pour- quoi tant de laxisme ? », s’est-elle “travailler plus pour gagner plus” était un leurre », et elle estime queChef d’édition Françoise TovoDirecteur artistique Aris Papathéodorou lite la candidature de Mme Le Pen. la violence? Pourquoi encore interrogée sous les hour- M. Sarkozy « ne dit pas la vérité » etMédiateur Pascal GalinierSecrétaire générale de la rédaction Christine Laget Ainsi, pour Jean-Marie Le Pen, la campagne du FN nécessite que les tant de laxisme?» ras d’un public très réactif, qui a plusieurs fois scandé des « A bas « qu’il le sait ». Le constat est encore plus durDirecteur du développement éditorial Franck NouchiConseil de surveillance Pierre Bergé, président. Gilles van Kote, vice-président « boosters » de l’immigration et de Marine Le Pen Sarkozy ! » et des « Aux chiottes chez Patrick Degorce, militant FN l’insécurité soient « allumés » dimanche 4 mars, à Marseille Sarkozy ! ». âgé de 30ans, encartéau parti d’ex-0123 est édité par la Société éditrice du «Monde » SA pour que la « fusée » prenne son Militants et sympathisants pré- trême droite « depuis [qu’il] peutDurée de la société : 99 ans à compter du 15 décembre 2000. Capital social : 94.610.348,70¤. Actionnaire principal : Le Monde Libre (SCS).Rédaction 80, boulevard Auguste-Blanqui, 75707Paris Cedex 13 Tél. : 01-57-28-20-00 envol. Et il le répète à l’envi : « Ce Devant les 3 500 personnes réu- sents dimanche à Marseille l’être ». Violemment anti-islam, ilAbonnements par téléphone : de France 32-89 n’est pas forcément nous qui les nies au parc Chanot – au même étaienten tout cas surla mêmelon- ne cache pas son amertume. « Si(0,34 ¤ TTC/min); de l’étranger : (33) 1-76-26-32-89ou par Internet : www.lemonde.fr/abojournal allumerons, ces boosters. Ce seront endroit que M. Sarkozy quelques gueur d’ondes que leur champion- Sarkozy repasse, ça fera du mal à la peut-être [nos] adversaires.» semaines plus tôt, mais dans une ne. Tous fustigent M. Sarkozy, et France. Il a ruiné le pays. J’ai voté Surtout, ce duel à distance avec salle plus petite –, la prétendante à tous disent avoir été « trahis » par pour lui au second tour en 2007. La reproduction de tout article est interdite sans l’accord de l’administration. Commission paritaire des publications et agences de presse n° 0712 C 81975 ISSN 0395-2037 Nicolas Sarkozy aide les stratèges l’Elyséea martelé un message anti- le chef de l’Etat. « Sarkozy ? Je suis Mais jamais je ne referai cette frontistesdans leur volontéde per- immigration et très sécuritaire. sûr qu’il ment, affirme Louis Rou- erreur », explique-t-il. « Marine turber la bipolarisation du débat Elleest aussirevenuesur lespropo- quette, 72 ans. Son coup, ça a mar- Le Pen ? J’espère qu’elle lui prendra entre le président sortant et Fran- sitions du chef de l’Etat en matière ché une fois, les gens ne seront pas des voix ! », poursuit-il. Puis il çois Hollande, son rival socialiste. de réforme judiciaire, qui souhai- assez stupides pour se faire avoir ! » conclut : « De toute façon, ce qui 80, bd Auguste-Blanqui, Imprimerie du MondePrésident : Louis Dreyfus 75707 PARIS CEDEX 13 12, rue Maurice-Gunsbourg, En meeting dimanche 4 mars à te mettre la victime au centre du « Il nous a eus en 2007, il ne va intéresse Sarko, ce sont les riches. Directrice générale : Tél : 01-57-28-39-00 94852 Ivry cedex Marseille, la candidate du FN n’a processus. pas nous ravoir cette année ! Ça ne Nous, on ne l’intéresse pas. » p PRINTED IN FRANCE Corinne Mrejen Fax : 01-57-28-39-26 pas ménagé ses attaques contre Sa cible, devenue quasiment un prendra plus », assure Laure Pel- Abel Mestre
  3. 3. 0123Mardi 6 mars 2012 présidentielle 2012 3de la surenchèreà droite Justice: le PS contrele retour dela «vengeanceprivée»En difficulté dans les sondages, il espère inverser la tendance cette semaine Le candidat de l’UMP a décliné, samedi 3mars, ses propositions pour les droits des victimes L es propositions de Nicolas privatisée », souligne le député de Sarkozy sur la justice, formu- l’Isère. Quant à la proposition de lées samedi 3 mars à Bor- ne pas accorder de libération deaux, ne sont qu’« un vieux truc conditionnelle avant les deux réchauffé », estime Christophe tiers de la peine aux détenus, « les Régnard, le président de l’Union statistiques montrent qu’une libé- syndicale des magistrats (USM, ration conditionnelle divise par majoritaire). « Rien n’est neuf, ce deux à trois le risque de récidive », sont des propositions portées par rappelle M. Régnard. « On a déjà la Droite populaire, dans une logi- une règle des deux tiers pour les que américaine », a commenté le récidivistes», observe le président magistrat. Matthieu Bonduelle, le de l’USM. président du Syndicat de la magis- trature (SM, gauche), se demande Recrutement de son côté si « on va aller jus- L’extension des jurys populai- qu’au rétablissement de la peine res dans tous les tribunaux ne fait de mort pour monter dans la pas plus l’unanimité. La chancelle- surenchère ». rie n’a pas tiré le bilan de ces En revanche, l’Institut pour la « assesseurs citoyens » dans deux justice, proche de la majorité, se cours d’appel, rappelle réjouit de la proposition d’offrir M. Régnard, « mais cela coûte fort un large droit d’appel aux victi- cher et ralentit le cours de la jus- mes à tous les stades de la procé- tice ». Selon Jérôme Cahuzac (PS), dure, détention provisoire, juge- président de la commission des ment et application des peines. finances de l’Assemblée, cette « La victime a le droit de donner expérimentation a imposé le son avis sur la remise en liberté de recrutement de 65 magistrats. « Si celui qui en a fait une victime », a on généralise à toutes les procédu- déclaré M. Sarkozy. Pourtant, le res,on voit bien qu’il faudraitrecru- groupe UMP de l’Assemblée natio- ter plusieurs milliers de magis- nale avait rejeté, en juin 2011, un trats », évalue-t-il. amendement accordant aux victi- M.Sarkozy, enfin, a réaffirmé sa mes un droit d’appel des acquitte- volonté de réformer de nouveau ments. Ce serait « revenir à la ven- l’ordonnance de 1945 sur les geance privée plutôt qu’à la jus- mineurs. « On a entendu ça quinze tice étatique », estime le SM. fois, dit M. Régnard. Considérer les Pour André Vallini, chargé de la mineurs de seize ans comme des justice auprès de François Hollan- majeurs – parce que c’est de cela de, « les mots ont un sens, et le rôle qu’il s’agit –, est en opposition tota- de la partie civile au procès pénal le avec la convention internationa-En meeting à Bordeaux, samedi 3 mars, M. Sarkozy a évoqué, entre autres, la traçabilité de la viande halal, la mise sous conditions doit rester dans le registre civil ». le des droits de l’enfant,qui dit exac-économiques du regroupement familial et la possibilité aux victimes de faire appel d’un procès d’assises. RODOLPHE ESCHER/FEDEPHOTO « La justice est une fonction réga- tement l’inverse. » p lienne de l’Etat, qui ne saurait être Franck Johannès Certains estiment, sans être FN devrait finalement obtenir ses chon », s’inquiète un membre deentendus, que le président devrait 500 parrainages. Pendant des l’équipe. On se rassure en affir-creuser son sillon, en cessant d’at- semaines, le politologue Patrick mant que Mme Le Pen ne rattraperataquer sans cesse François Hollan- Buisson, conseiller du président, a pas M. Sarkozy, et que l’on ne cour-de. « Ce doit être pour l’entre-deux- jugé que Mme Le Pen faisait une ra pas le risqued’un « 21 avril à l’en-tours.Pour le moment, il faut le ren- mauvaisecampagne,ense concen- vers ». Un conseiller espère qu’ilvoyer à son inconsistance», exhor- trant sur les thèmes économiques existe un sarkozysme honteux.te un membre de l’équipe. et sociaux. La voilà qui revient à Que le secret de l’isoloir permettra Surtout, M. Sarkozy est incapa-ble de courir sans regarder le cou- ses fondamentaux régaliens, sur la viande halal et l’immigration. à la France silencieuse, dont Nico- las Sarkozy s’est voulu à Bordeaux LA PERFORMANCEloird’extrêmedroite, celui de Mari-ne Le Pen. L’entourage du chef de « Si elle se recentre sur ces sujets, elle a plus de chance de remonter le porte-parole, d’exclure cette issue humiliante. p AU BOUT DES DOIGTSl’Etat estime que la candidate du que si elle fait du pseudo-Mélen- Arnaud LeparmentierLa volte-facedu candidatsur le halaletle casherinquièteles autoritésreligieusesM.Sarkozy a proposé un étiquetage de la viande abattue rituellementC ’estpeudirequelesresponsa- Pen sur la présence de viande halal La communauté juive s’inquiè- bles juifs ont été cueillis à dans le circuit de distribution clas- te des difficultés à écouler de la froid, au sortir de shabbat, sique, a surpris jusque dans sa viande abattue rituellement sur le *Prix public conseillé **En phase avec son tempspar l’annonce de Nicolas Sarkozy majorité. Le ministère de l’agricul- marché classique, car, selon lasur l’abattage rituel, samedi ture jugeait il y a quelques jours cacherout, seuls 30 % à 40 % d’un3 mars.Contre toute attente,le can- encoreunetelle mesure« stigmati- animal sont propres à la consom-didat de l’UMP à l’élection prési- sante».Ce discoursofficielglobale- mation, le reste se retrouvant dansdentielle s’est déclaré pour « l’éti- ment favorable à l’abattage rituel a le circuit conventionnel.quetage de la viande en fonction de même empêché tout débat natio- Le président du Conseil françaisla méthode d’abattage». Cet enga- nal sur ce sujet. du culte musulman (CFCM),gement revient à préciser sur les A plusieurs reprises, les parle- MohammedMoussaoui,estimedeemballages si la viande vendue mentaires UMP ont renoncé à des son côté que « la seule mentiondans le circuit classique est issue textes prônant l’étiquetage, sous la “après ou sans étourdissement” ned’un animal égorgé sans étourdis- pression du gouvernement, sensi- dit pas toute la réalité. Ainsi, en ter-sement préalable, selon la tradi- ble aux arguments des religieux et mes de communication, ce n’esttion musulmane et juive. des industriels.La France est même pas pareil d’inscrire “assommé par « Cette annonce suscite dans la leprincipalpaysàdéfendrecesposi- un pistolet à tige perforante”. » Il secommunautéune totale incompré- tions au niveau européen. Aussi, ce dit par ailleurs « inquiet » de cettehension », assure le rabbin Bruno changement de pied de M.Sarkozy polémique qui « créé des tensionsFiszon, conseiller du grand rabbin en pleine campagne électorale est- danslasociété».PourFatehKimou-de France sur ces questions. « Elle il perçu par certains responsables che, responsable du site militantest pour nous illisible car jusqu’à religieux comme « un mouvement d’information du consommateurprésent la ligne du président de la de panique» face aux sujets mis en musulman Al Kanz, l’étiquetageRépublique et du gouvernement avant par le Front national. est en revanche indispensable : TECHNOLOGIE TACTILEétait claire : pour la défense de « C’est le manque de transparence 11 fonctions tactiles dont une boussole, un indicateurl’abattage rituel – en limitant les Un débat « grotesque » qui alimente l’islamophobie.» de marées, un chronographe split (temps intermédiaires)abus–maiscontrelapolitiqued’éti- Iln’empêche,qu’ils’agissed’une François Bayrou, candidat du et un chronographe lap (temps au tour). 480 €*quetage restrictif. Nous avons eu annonce de campagne ou d’une MoDem, a déploré la manièredes garanties en ce sens jusqu’à très réelleinflexiondela politiquefran- d’aborder certains thèmes comme IN TOUCH WITH YOUR TIME **récemment. » La communauté jui- çaise,lesreligieuxpourraientchan- le halal, évoquant une « dérive »ve, rejointe par les responsables ger de stratégie et accepter une for- pouvant mener à une « explosionmusulmans, se bat depuis des me d’étiquetage. « Mais, précise le de la société ». Pierre Moscovici,années contre un tel étiquetage rabbin Fiszon, si on étiquette pour directeur de campagne de François Liste des points de vente disponible surjugé « stigmatisant» et susceptible l’abattage rituel, on étiquette pour Hollande, qui s’est peu exprimé boussole chronographe chronographe www.t-touch.comde susciter « un boycott » et donc tout, y compris en précisant le taux surces thèmes,a accuséM. Sarkozy lap splitun surcoût de la viande. d’étourdissements ratés ou les de « stigmatiser de façon sournoi- Selon différentes sources, la conditions de transport.» Une posi- se » les musulmans. Jean-Lucvolte-face de M. Sarkozy, qui sur- tion également défendue sur RMC, Mélenchon (Front de gauche) a Boutique Tissot – 76, Avenue des Champs-Elysées – 75 008 Parisvienttroissemainesaprèslesdécla- lundi 5 mars, par le grand rabbin de dénoncé un débat « grotesque». prations fracassantes de Marine Le France, Gilles Bernheim. Stéphanie Le Bars

×