Le magazine du monde du 3-3-2012

31 142 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
31 142
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
17
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le magazine du monde du 3-3-2012

  1. 1. M Le magazine du Monde. Supplément au Monde n° 20876 du samedi 3 mars 2012.Ne peut être vendu séparément. Disponible en France métropolitaine, Belgique et Luxembourg. 3 mars 2012 Spécial MODE Enquête sur les communicants du luxe Les tout-puissants Guinevere Van Seenus
  2. 2. RALPH LAUREN Collection Découvrez le monde emblématique de Ralph Lauren sur notre boutique en ligne disponible en France, en Belgique, aux Pays -Bas, au Luxembourg et à Monaco R A LPHL AU R EN.COM17 3 B O U L E VA R D S A I N T G E R M A I N 2 P L AC E D E L A M A D E L E I N E 5 2 AV E N U E M O N TA I G N E 6 1 B O U L E VA R D D E L A C R O I S E T T E PA R I S PA R I S PA R I S CANNE S
  3. 3. www.chanel.com La ligne de CHANEL - Tél. : 0 800 255 005 (appel gratuit depuis un poste fixe).
  4. 4. Carte blanche à Juuso Westerlund. Helsinki (Finlande), le 21 février 2012. « Cette photographie fait partie du projet “Crise de la quaran- taine de Westerlund”, dans lequel je suis l’existence d’un groupe d’amis de Laajasalo, la banlieue d’Helsinki où j’ai grandi. Ils ont tous autour de 40 ans et, pour la plupart d’entre eux, la vie ne s’est pas vraiment déroulée comme ils l’avaient imaginée (l’est-elle jamais ?). Cette fine équipe s’est baptisée Roskasakki (« Trash gang »). Sur cette image, un mécanicien s’apprête à se baigner dans la mer gelée, en face de la plage d’Helsinki. Tout n’est peut-être pas idéal, mais il y va, quoi qu’il en soit. » Juuso Westerlund, né à Helsinki en 1975, est un photographe documentariste free-lance. Ses photographies sont publiées par les grands magazines et journaux de son pays. La plupart concernent ses concitoyens, comme par exemple leur relation particulière, voire étrange, avec les chevaux ou le karaoké. Il a d’ailleurs publié un livre, en 2007, sur le karaoké en Finlande. Actuellement, il travaille à deux projets photographiques documentaires, en grand format, qui seront terminés en 2013-2014.3 mars 2012 – Photo Juuso Westerlund pour M Le magazine du Monde - 11
  5. 5. www.dior.com / 01 40 73 73 73 MONTRE CÉRAMIQUE HAUTE TECHNOLOGIE CADRAN SERTI DE DIAMANTS BRACELET CÉRAMIQUE POINTES DE DIAMANT MOUVEMENT AUTOMATIQUE RÉSERVE DE MARCHE 40 HEURES
  6. 6. Au programme.Les chiffons et les programmes.Et si trop de com’ tuait la com’? A mesure que la campagne électorale s’avance,la question monte, lancinante. Car le spectacle de cette bataille présidentielleparaît réglé au millimètre jusque dans sa tension et dans ses dérapages. Dansce cru 2012, les gestes, les mots, les corps même, semblent plus que jamais misen scène par des spin doctors. Un terme américain employé à dessein tant lesconseillers en communication louchent vers les méthodes forcément nou-velles, modernes, performantes de leurs collègues d’outre-Atlantique.Aujourd’hui, ces professionnels de la politique ont trouvé des rivaux à leurmesure : les professionnels de la mode, dont M Le magazine du Monde décryptele pouvoir, l’influence et les habitudes pour ce numéro spécial. Les enjeux nesont pas les mêmes ? Certes. Il n’y a rien de comparable entre les chiffons etles programmes.A la lecture de notre enquête, pourtant, le même phénomènesemble à l’œuvre. Car le secteur du luxe, avec son poids économique et sesbatailles stratégiques, est finalement devenu extrêmement politique. Il y estquestion du pouvoir financier des grands groupes et des marques et de la placede ses acteurs (magazines, créateurs, gestionnaires) sur l’échiquier. Et dans cecirque-là, ce sont les gourous de la com’, ces attachés de presse multitâches, quitirent les ficelles.La question de savoir si les couleurs pastel passeront l’été ou si le short peuts’imposer cet hiver est finalement secondaire… C’est la manière de le raconterqui est la plus importante. Moins de création, moins d’idées mais toujours plusde communication. Ça ne vous rappelle rien? Marie-Pierre Lannelongue3 mars 2012 - 13
  7. 7. BOUTIQUES CHLOÉ 44, AVENUE MONTAIGNE PARIS 8ÈME GALERIES LAFAYETTE 40, BD HAUSSMANN PARIS 9ÈME LE PRINTEMPS 64, BD HAUSSMANN PARIS 9ÈME WWW.CHLOE.COM© 2012 chloé. all rights reserved.
  8. 8. 78 3 mars 2012 LA SEMAINE 82 M sur p. 25 La photo. iPAD ET p. 26 poLitique. La bande-son de l’élection présidentielle. sur lE p. 28 Le buzz du Net. Obama lance WEB. l’opération « Narval ». M Le magazine du Monde se décline p. 30 eN couLisses. Charles Biétry, sur tous les le meilleur ennemi de Canal+. supports. l’application pour p. 31 face à face. Scrutin majoritaire iPad vous propose contre proportionnelle. une expérience de p. 32 iLs foNt ça coMMe ça ! lecture et de Les DRH américains ont de drôles p. 62 Les jourNaListes poLitiques visionnage de méthodes. passeNt à tabLe. nouvelle. M vous est Organisés en « groupes de déj », certains ainsi accessible à p. 34 décodage. Rupert Murdoch, le retour? tout moment et journalistes ont pris l’habitude d’inviter dans toutes les p. 36 j’y étais… au Salon de l’agriculture les politiques au restaurant. En ressor- situations. sur le avec Jacques Cheminade. tent des confidences off souvent utiles. site (lemonde.fr/m), p. 38 sport. Un mouchard p. 66 soNatiNe voit cLair vous retrouverez dans le manche. daNs Le Noir. aussi une approche Cette petite maison d’édition regorge différente de p. 39 Le roMaN-photo de la bombe l’actualité et les de pépites du polar dénichées par un iranienne. dernières tendances duo qui ne manque pas de flair. dans un espace qui p. 40 jeux vidéo. PlayStation joue p. 70 M. tout-Le-MoNde N’est pas près fera toute sa place l’innovation face aux tablettes. de rouLer propre. aux images. p. 42 qui est vraiMeNt Uggie ? Les modèles de voitures électriques se multiplient. Mais ces véhicules, chers et p. 43 MarketiNg. L’appât à tartiner. peu autonomes, séduisent surtout les p. 44 Les questioNs subsidiaires. entreprises en quête d’image. p. 46 La chroNique p. 72 L’autre MoNdiaL du qatar. de Christian Salmon. Ils accueillent la Coupe du Monde de foot en 2022. Mais la première passion Guinevere van SeenuS des Qataris, la fauconnerie, a elle aussi a été photoGraphiée LE MAGAZINE droit à son Mondial. En plein désert. par cédric Buchet pour m le magazine du monde. elle porte une veSte et une cravate en Soie , p. 49 des hérauts très discrets. p. 78 aLber eLbaz, Le siNguLier ralph lauren collection. Leur notoriété ne dépasse pas le petit de La Mode. cercle de la mode mais leur influence Portrait du directeur artistiquePhilippe Leroux/Sipa. David Dawson y est immense. Enquête sur les seigneurs de la maison Lanvin. de la communication. p. 56 garde aLterNée LE portfoLIo à hauteur d’hoMMes. p. 82 daNs L’ateLier de LuciaN freud. Il y a dix ans une loi mettait en place la Les images de l’assistant du célèbre possibilité de partager la garde de ses peintre, exposées à Londres, témoignent enfants. Aujourd’hui certains voudraient du lien intime qui unissait l’artiste que l’alternance devienne la norme. et ses modèles. 3 mars 2012 - 15
  9. 9. 118 80, bd Auguste-Blanqui, 75707 Paris Cedex 13 Tél. : 01-57-28-20-00/25-61 Courriel de la rédaction : Mlemagazine@lemonde.fr Courriel des lecteurs : courrier-Mlemagazine@lemonde.fr Président du directoire, directeur de la publication : Louis Dreyfus Directeur du Monde, membre du directoire, directeur des rédactions : Erik Izraelewicz Secrétaire générale du groupe : Catherine Sueur Directeurs adjoints des rédactions : Serge Michel, Didier Pourquery Secrétaire générale3 mars 2012 de la rédaction : Christine Laget M LE MAGAZINE DU MONDE Rédactrice en chef : Marie-Pierre Lannelongue Directeur de création : Eric Pillault Rédaction en chef adjointe : LE STYLE Béline Dolat, Jean-Michel Normand, Yann Plougastel Assistante : Christine Doreau Rédaction : Samuel Blumenfeld,p. 93 24 HEURES Bastien Bonnefous, Vicky Chahine, Annick Cojean, Louise Couvelaire, DANS LA VIE D’UNE FEMME. Emilie Grangeray Responsable mode : Série réalisée par Aleksandra Aleksandra Woroniecka Style: Fiona Khalifa Woroniecka, photos Cédric Buchet. Chroniqueurs : Marc Beaugé, Christophe Donner, JP Géné, Frédéric Joignot, Christian Salmonp. 116 MODE. Quand la mode pianote Rédactrice en chef technique : Sophie Demange et réseaute. Directrice artistique : Cécile Coutureau-Merino Graphisme : Audrey Ravelli (chefp. 118 L’ICÔNE. Louise Brooks, de studio), Jean-Baptiste Talbourdet, Marielle Vandamme, avec Aude femme au carré. Blanchard-Dignac et Camille Roy Photo : Lucy Conticello (directrice de la photo), Cathy Remy (adjointe),p. 119 FÉTICHE. A fleur de peau. Laurence Lagrange, Federica Rossi, avec Raphaëlle Brui-Boccacio et Alessandro Zuffip. 120 TENDANCE. Bille en tête. Assistante : Françoise Dutech Edition : Camille Seeuws (chef d’édition), Agnès Gautheron (adjointe),p. 121 D’OÙ ÇA SORT? La vague futuriste. Béatrice Boisserie, Xavier Delecroix, Valérie Gannon-Leclair, Catarina Mercuri, Maud Obelsp. 122 CECI N’EST PAS… un crapaud. Correction : Michèle Barillot, Ninon Rosell, Claire Labati Documentation : Muriel Godeaup. 123 EST-CE BIEN RAISONNABLE… Photogravure : Fadi Fayed, d’abuser du mot « dandy » ? Philippe Laure, avec Didier Vinet Infographie : Le Monde Chef de la fabrication :p. 124 EN VITRINE. La maille déctricotée Jean-Marc Moreau Fabrication : Alex Monnet par Pièce d’anarchive. Coordinatrice numérique (Internet et iPad) : Sylvie Chayette Directeur développementp. 126 LA VILLE EST BELLE. produits Le Monde Interactif : Edouard Andrieu Par Vahram Muratyan Réalisation iPad : Roland Donzelle, Catherine Mézenge, Christophe Quin- zoni/Agence Square (www.square.fr)p. 127 SOUS INFLUENCE. Un air de Broadway.p. 128 TÊTE CHERCHEUSE. LA CULTURE DIFFUSION ET PROMOTION Directeur délégué marketing et commercial : Michel Sfeir Directeur des ventes Marisol joue aux petits cheveux. p. 142 LES 10 CHOIX DE LA RÉDACTION. France : Hervé Bonnaud Directrice des abonnements : Expositions, polar, cinéma, CD, danse, Pascale Latourp. 130 MA VIE EN IMAGES. Nicola Formichetti. Directrice des ventes à l’internatio- photo, théâtre, BD. nal : Marie-Dominique Renaud Abonnements : de France, 32-89p. 132 AUTO. Une coréenne bien élevée. (0,34 € TTC/min) ; de l’étranger p. 151 LA CHRONIQUE de Christophe Donner. (33) 1-76-26-32-89 Promotion et communication :p. 134 L’ESPRIT... Ibiza bohème. Brigitte Billiard, Marianne Bredard, p. 152 LES JEUX. Marlène Godet, Anne Hartenstein Directeur des produitsp. 136 VOYAGE. Le Vérone de Tim Parks. dérivés : Hervé Lavergne p. 154 LE TOTEM. Le passeport Responsable de la logistique : Philippe Basmaisonp. 138 SPIRITUEUX. Les toqués du shaker. de Maria Luisa Poumaillou. Modification de service, réassorts pour marchands de journaux : Paris 0805-050-147, dépositairesp. 140 LA CHRONIQUE de JP Géné. banlieue-province : 0805-050-146 M PUBLICITÉp. 141 LE RESTO. 80, bd Auguste-Blanqui, 75707 Paris Cedex 13 Tél. : 01-57-28-20-00/38-91 Directrice générale : Corinne Mrejen Directrices déléguées : Michaëlle ALLER AU FOND Goffaux, Tél. : 01-57-28-38-98 (michaëlle.goffaux @mpublicite.fr) 124 et Valérie Lafont, Tél. : 01-57-28-39-21 (valerie.lafont@mpublicite.fr) DES SUJETS. Directeur délégué digital : David Licoys, Tél. : 01-53-38-90-88 (david.licoys@mpublicite.fr) M Le magazine du Monde est édité par la Société éditrice du Monde Rue des Archives/BCA. J&W LES MATINS S’INFORMER AUTREMENT (SA). Imprimé en France : Maury impri- meur SA, 45330 Malesherbes. Marc Voinchet sur France Culture Dépôt légal à parution. ISSN 0395-2037 Commission paritaire 0712C81975. avec la rédaction et les chroniqueurs Distribution Presstalis. Routage France routage. 6 h 30 – 9 h 00, du lundi au vendredi Dans ce numéro, un encart Chaque vendredi à 8 h 50 retrouvez broché entre les pages 50 et 51, abonnement Le Monde la chronique de M Le magazine du Monde (France, Belgique, Luxem- bourg), et un encart Galeries Lafayette (Ile-de-France).16 - 3 mars 2012
  10. 10. contributeursIls ont participé Benjamin Barthe, journaliste au Monde, a étéà ce numéro. correspondant à Ramallah (Cisjordanie) pendant neuf ans. Il a rejoint cet été le desk Proche-Orient. Il raconte dans ce numéro l’« autre Mondial » du Qatar : celui de la fauconnerie (p. 72).nicolas guiraud est photographe. Après une « Quand on débarqueprépa HEC, des études d’économie et de philoso- au Qatar, on est happé parphie, il débute dans la photographie en collaborant deux choses : l’opulence deavec l’agence Magnum Photos, dont il devient direc- la population autochtone etteur de création de 2003 à 2007. Dans son travail la servilité de la main-d’œuvrephotographique et vidéo, il s’intéresse à la transition immigrée, raconte-t-il. J’avaisentre fiction et réalité, c’est donc tout naturellement envie de dépasser ce binôme,qu’il est allé à la rencontre des éditeurs de Sonatine de raconter la société qatarie(p. 66). Il collabore avec différents journaux et maga- autrement que par l’angle dezines : Stiletto, L’Express, Le Monde, Elle… et a exposé l’argent et de la puissance.chez Colette, au festival de la photo à Arles, au Palais Ce festival de fauconneriede Tokyo ou à la galerie GZ à Paris. Il travaille actuel- était l’occasion parfaite.lement sur une vaste série de portraits intitulée « Off D’autant qu’ il me donnaitFiction », consacrée aux figurants de cinéma. l’occasion de sortir de Doha et de découvrir le désert. » Cecil Mathieu. Jean-Baptiste Talbourdet/M Le magazine du Monde. Cecilia Garroni Parisi pour M Le magazine du Monde. Olivier Zahmstéphane feugère est photographe.Après des études à l’Ecole nationale supé-rieure des arts décoratifs, à Paris, il décidede s’orienter vers la photographie demode et collabore notamment au maga-zine W. Sa rencontre avec Carine Roitfeldl’amène ensuite à devenir, à partir de2003, « l’œil » de Vogue France. Il se défi-nit comme un chroniqueur photo : « J’aitoujours été fasciné par les clichés degrands photographes montrant leurs amis Bastien Bonnefous est aujourd’huicélèbres en vacances ou en soirée. De journaliste pour M Le magazine du Monde etHelmut Newton à Jean Pigozzi, je trouve chroniqueur de polars pour « Le Monde desleurs images très fortes, car moins forma- livres », après avoir collaboré à Slate.fr, GQ,tées et plus dans le réel… » Dans les cou- 20 Minutes, France Soir et Libération. Pour celisses des derniers défilés à Milan, il saisit les numéro, il nous présente Sonatine (p. 66), unepros de la com’ en plein « travail » (p. 49). jeune maison d’édition de livres noirs. « C’est un véritable phénomène dans l’édition fran- çaise de ces dernières années, raconte-t-il, au point que les lecteurs connaissent souvent mieux la marque Sonatine que le propre nom des auteurs publiés. »18 - 3 mars 2012
  11. 11. M A x M A r A .c o MPour tout renseignement: Max Mara S.A.S. (Agence Max Mara) - Paris – Tél. 01 49 52 16 14
  12. 12. Making of.48 h dans la vie d’une femmeà Brooklyn (New York).Dans un loft, sur un parking, dans un studio… Pendant deux joursà New York fin janvier, Guinevere van SeenuS a joué lesfemmes fatales pour M Le magazine du Monde, interprétant tourà tour des scènes de la vie quotidienne ou des moments plusposés et fantasmés. Américaine, d’origine néerlandaise, cetteblonde aux yeux bleus exerce le mannequinat depuis l’âge de20 ans. Elle en a aujourd’hui 34. Dans cette série mode, elle estphotographiée par cédric Buchet. D’origine franco-danoise,celui-ci a joué du noir et blanc et de la couleur pour raconter destemporalités différentes. Et organisé un casting de chiens pourcompléter la panoplie de la femme réelle… DR x 720 - 3 mars 2012
  13. 13. BOSS Black HUGO BOSS FRANCE SAS Téléphone + 33 1 44 17 16 70Boutique en ligne sur hugoBoss.com
  14. 14. Le courrier.Partial. « Je Photo-n’ai pas aimé GraPhes ?votre page déco- si vous aussi,dage “Sale temps vous avez photographiésur la Sarkozie” un « M. »,(numéro du adressez-nous18 février), vrai- vos images (sans oublierment trop parti- de télécharger Le M de la semaine.sane. Aucune des l’autorisationpersonnalités de publication sur www.citées n’a jusqu’à lemonde.fr/m)présent été « Au moment de déguster une clémentine, à « Photosjugée. Chaque des lecteurs »,camp a ses sup- surprise! J’ai vu que la pelure formait un M… » M. Le maga- Géraldine Morat zine du Monde,posés délin- 80, boulevardquants, pourquoi auguste- Blanqui, 75707toujours pointer Paris Cedex 13ceux de la droite ou par e-mail : courrier-pour « plomber mlemagazine@Sarkozy » alors Goût. « Je suis d’accord avec Camille Labro Engagement. « Angelina lemonde.frque Hollande quand elle affirme que la qualité du pain est Jolie est une excellente actrice etserait vierge de d’abord liée à la qualité du pétrissage, à celle de une femme remarquable. Elle mettoute proximité la fermentation et enfin à celle de la cuisson sa notoriété, son énergie et sesavec les siens ? (“Le pain reprend des couleurs”, numéro du convictions au service de la paixC’est idiot dans 18 février). Par contre, je m’élève contre l’affir- dans le monde On applaudit, bienun sens comme mation selon laquelle il n’y aurait de bon pain sûr. Mais on s’interroge aussi. A liredans l’autre. C’est qu’au levain. On trouve d’excellents pains à ses propos (numéro du 25 février)l’individu qui est base de levure de boulangerie (qui est un pro- on se dit que la paix qu’elle défendresponsable de duit naturel au même titre que le levain). De n’est autre que la Pax americana.ses turpitudes, et plus, certains ont horreur du goût apporté à la Elle devrait relire Macbeth. Elle ynon le proche, mie par le levain. C’est beaucoup plus « in » de verrait que celui qui fait triompherjusqu’à preuve du dire qu’on aime le pain au levain, et c’est bien le droit par la force, s’il n’y prendcontraire. » dommage car il s’agit d’abord, selon moi, d’une garde, se condamne à devenir l’alliéH. Acquet simple affaire de mode. » Michel Doucement de la force contre le droit. C’est la situation actuelle et tragique des Etats-Unis, ils ne sont pas les alliés du droit, mais les alliés de la force. Citoyenne américaine, approuvant Précision. Dans l’article « thomas les actions de son pays, Angelina Langmann, le nouveau nabab » (numéro du Jolie est elle aussi, malgré qu’elle 25 février), à la fin du premier paragraphe, il en ait, du côté de la force et cela fallait lire : « C’est parmi ses fantômes (et non diminue singulièrement la portée ses fantasmes) qu’il joue des coudes. » de son action en faveur de la paix dans le monde. » Denis Monod-Broca Géraldine Morat Pour nous écrire : M. Le magazine du Monde, courrier des lecteurs, 80, bd Auguste-Blanqui, 75707 Paris Cedex 13, ou par mail : courrier-mlemagazine@lemonde.fr22 - 3 mars 2012
  15. 15. P R Ê T À P O R T E R E T A C C E S S O I R E S L O N G C H A M P - 0 1 5 5 9 0 5 9 6 9 - L O N G C H A M P. C O M
  16. 16. ABONNEZ-VOUS À LA NOUVELLE FORMULE W EEK-END DU MONDE ! W EEK-END Adaptée au temps de lecture de fin de semaine, la Formule Week-end vous propose un autre regard sur l’actualité. Découvrez M le magazine du Monde : décalé, surprenant, original. Avec les 3 suppléments du samedi, informez-vous sur les technologies, le sport, la mode, les voyages… Et avec le daté dimanche-lundi, le cahier Géo & Politique est consacré à la semaine à venir,et le magazineTélévisions à l’actualité TV, radio et Web. [13 ] par mois par prélèvement € LES QUOTIDIENS DU WEEK-END + 5 SUPPLÉMENTS THÉMATIQUES + M LE MAGAZINE DU MONDE automatique INCLUS DANS VOTRE ABONNEMENT, L’ÉDITION ABONNÉS DU MONDE.FR BULLETIN D’ABONNEMENT A compléter et à renvoyer avec votre règlement sous enveloppe affranchie à : Le Monde – Service abonnements OFFRE RÉSERVÉE À UN PREMIER ABONNEMENT A 1100 – 62 066 Arras Cedex 9 □ OUI, je m’abonne au Monde pour 13 € par mois. 121EMWMA1 Je recevrai : les quotidiens du week-end + 5 suppléments LE PORTAGE VOUS EST OFFERT*. MERCI DE NOUS COMMUNIQUER + M le magazine du Monde + l’Edition abonnés sur Web, iPhone LES INFORMATIONS NÉCESSAIRES À VOTRE LIVRAISON. et iPad et EN CADEAU le Bilan du monde 2012. 1. Pour faciliter le dépôt de votre journal, merci de compléter ces informations : Nom et prénom ................................................................................................. o Maison individuelle Interphone : o Oui o Non Adresse ................................................................................................................................. o Immeuble o Dépôt chez le gardien / accueil CP Ville................................................................................................... * A Paris et certaines grandes villes. o Code daccès : .............. o Boîte aux lettres Je choisis de régler : o Bât. N° .......... o Dépôt spécifique le week-end o 13€ par mois pendant 1 an par prélèvement automatique sur ma carte bancaire. o Escalier N°.......... ........................................................................................... o 156€ en1seule fois pour 1an. par o Chèque bancaire à l’ordre de la Société éditrice du Monde 2. Pour faciliter nos échanges et rester informé(e) de vos prochaines publications, je vous indique mon adresse e-mail et mes numéros de téléphone : o Carte bancaire : o Visa o Mastercard o American Express N° E-mail : Date et signature Date de validité Tél. fixe : 0..... / ..... / ..... / ..... / ..... Tél. portable : 06 / ..... / ..... / ..... / ..... Cryptogramme* Offre valable en France métropolitaine jusqu’au 30/06/2012. En application des articles 38, 39 et 40 de loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et de radiation des informations vous concernant en vous adres-! * Veuillez noter ici les 3 derniers chiffres sant à notre siège. Par notre intermédiaire, ces données pourraient êtres communiquées à des tiers, sauf si vous cochez la case figurant au dos de votre carte bancaire. ci-contre o Dans la limite des stocks disponibles. Expédition sous 3 semaines à réception de votre règlement.
  17. 17. / Je ne pense qu’à ça! / J’y étais / L’objet / Le buzz du Net / La phrase / Ils font ça comme ça / Décodage / Le chiffre / Les questions subsidiaires / La photo. 27 février, Dakar (Sénégal). Devant la presse, le président sortant du Sénégal, Abdoulaye Wade, reconnaît qu’il devra participer à un second tour lors de l’élection présidentielle, face à son rival Macky Sall. Un échec pour celui qui se prédisait une large victoire dès le premier tour. La veille, seuls 60 % des 5,1 millions d’électeurs inscrits se seraient déplacés. Si elle est confirmée par la Commision électorale natio- nale autonome, la participation serait plus faible qu’en 2007. Sans doute en raison des tensions préélectorales… Photo Joe Penney/Reuters3 mars 2012 - 25
  18. 18. la semaine. Yannick Noah donne sa voix à François Hol- lande ; Nicolas Sarkozy entonne La Marseillaise. moderne mais franco-française, hormis la petite place accordée à l’Anglaise Adele. Cette nouveauté dans les us et coutumes préélectoraux ne saurait toutefois se substituer au sacro-saint exercice de l’hymne de campagne. A cet égard, la cuvée 2012 appa- raît très moyenne, considère Michaël Boumendil, président de Sixième Son. Selon ce spécialiste de l’identité sonore et du design musical, il y aurait dans les meetings dePolitique Nicolas Sarkozy une bande-son « typiquement de droite ».La bande-son Solennel, le thème musical qui accompagne l’entrée en scène du candidat « marque la force, l’ordre, l’autorité, le statut. Elle dit : “le chef arrive”, et il ne cherche pas à fairede la présidentielle. l’unanimité », estime-t-il. Composée par laurent Ferlet, auteur de génériques télévisés (« une femme d’honneur ») cet hymne baptisé La France forte apparaît moins kitschEntre playlist de candidats et hymne de cam- que l’hymne Ensemble tout devient possible, signé olivierpagne, la musique est de plus en plus utilisée Dassault il y a cinq ans. Pourtant, il ne trouve pas grâce aux yeux de Michaël Boumendil. « Trop riche, c’est unepour suggérer des valeurs, une identité… I musique désincarnée dont les multiples ruptures de rythme en font une musique à écouter plutôt qu’à vivre. » Résultat : « On ne peut pas taper des mains en cadence alors que ce nutile d’aller chercher bien loin celui qui les a inspirés. devrait être sa fonction. » C’est dans le sillage de Barack obama que François la bande-son « qui tourne en boucle » dans le camp de Fran- Hollande et Nicolas Sarkozy ont publié le 22 février çois Hollande ne convainc pas davantage notre spécialiste. leur playlist de campagne. le premier sur le blog Conçu par une agence de publicité, ce thème musical Skeuds, l’autre sur le site d’écoute en ligne Deezer. dépourvu de refrain (des chœurs d’enfants répètent « le Ces deux bandes-son ne vont rien bouleverser. Alors que changement, c’est maintenant » vingt fois pendant quatre le président américain cultive ses valeurs sûres (Bruce minutes…) « fait appel au sens du collectif et à l’empathie » Springsteen, Aretha Franklin, u2) mais instille aussi des mais souffre « de son extrême pauvreté », soupire Michaël imprévus (Arcade Fire, Florence and the Machine), la Boumendil. Selon le président de Sixième Son, « les poli- sélection des deux rivaux ne surprend guère. Parmi les tiques n’ont pas encore vraiment compris que la musique est choix de musiques qui « l’accompagnent là où il va », le pré- aussi un moyen de faire comprendre leur projet ». il faut sident sortant choisit Didier Barbelivien, Johnny Hallyday pourtant admettre que sont révolus les temps de l’inénar- et – surprise ! – Carla Bruni. Suivent Julien Clerc, Calogero, rable Votez Jacques Chirac de 1981 ou des apparitions Georges Brassens et, comme unique artiste étranger, elvis d’edouard Balladur au son de The Final Countdown du Presley. Dans le camp Hollande, aucune surprise non plus : groupe europe. A moins que les prochains clips de la cam- Gonzalo Fuentes/Reuters. Eric Feferberg/AFP. Lucy Nicholson/Reuters Yannick Noah, léo Ferré, Jean-louis Aubert, Nolwenn pagne officielle ne nous réservent quelques pépites… leroy, Benjamin Biolay… une sélection un peu plus Jean-Michel Normand oSCARS Les Frenchies de “The Artist” agacent Hollywood Mauvais perdants, les américains ? le triomphe de The Artist aux oscars n’a pas été du goût de certains commentateurs locaux, qui ont critiqué le comportement des Français durant la cérémonie, jugés trop exubérants et prétentieux. le site deadline, qui couvrait en direct l’événement, s’est fait l’écho d’un certain agacement de la profession outre-atlantique. sur twitter, Kaui hart hemmings, auteur du livre The Descen- dants – adapté à l’écran avec George clooney, battu aux oscars par Jean dujardin –, a par exemple raillé l’équipe française : « Les gens de the artist étaient devant moi [sur le tapis rouge, ndlr] et maintenant je sens la cigarette et l’arrogance », a lâché la romancière. Plus tard, lorsque le film muet a reçu son deuxième oscar (pour la meilleure musique), nikki Finke, journaliste de deadline, a, elle, balancé : « J’en ai déjà assez des grenouilles et de l’accent français »… B. Bo.26 - 3 mars 2012
  19. 19. La semaine. Le buzz du Net Obama lancetraficA Rome, le Café de Paris l’opérationne brasse plus d’argent sale. “Narval”.Longtemps entre les mains de lamafia, l’établissement, emblème dela « dolce vita », vient de renaître.A U CAFé DE PArIs, VIA VEnETO à rOmE, un haut lieu de la « dolce vita » autrefois fré-quenté par federico fellini etfranck Sinatra, le présent dépassela fiction. cet établissement vient de vertes par des prête-noms… dont l’« honorable » Damiano. Les autori- tés finirent par découvrir son jeu et mirent sous séquestre le 22 juillet 2009 le café de Paris. L’événement fit jaser : c’était une relique de la « dolce vita » qu’on osait mettre à mal. Le 22 juillet 2011, il fallut procé- Erenaître après des années passées der à un second séquestre. Entre-sous le joug de la ‘Ndrangheta, le temps, les investigations des n 2008, les équipes de Barackcrime organisé calabrais. Désor- enquêteurs du fisc avaient fait de Obama avaient mobilisé aux Etats-mais, il propose, dans son somp- grands progrès. Dans la foulée, Unis un nombre important detueux décor, les produits de Libera d’autres riches établissements de volontaires et su utiliser Internetterra, une association antimafia. bouche romains – en réalité pour organiser les soutiens, recruter desDon Luigi ciotti, un homme de belle propriété du crime organisé – sont bénévoles, cibler les électeurs à convaincreprestance, fondateur de ce mouve- simultanément tombés dans leurs et engranger de nombreux dons.ment, savoure sa victoire : « Oui, filets. Danielle Rouard En 2012, la principale innovation de larevenez, ici, le local est entre de campagne du président américain pour sabonnes mains ! » Depuis réélection sera la fusion de toutes cesdécembre 2011, on y trouve l’huile bases différentes : la liste des donateurs,d’olive calabraise, le vin centopassi, celle des volontaires et VoteBuilder, quide corleone en Sicile, la mozzarella recense le comportement électoral de mil-de bufala napolitaine… toutes ces lions d’électeurs. Pour ce projet, l’équipedenrées proviennent de coopéra- d’Obama a adopté le nom d’un animal à latives qui gèrent les terrains agri- corne légendaire : le narval, cétacé decoles confisqués par l’Etat aux l’Arctique. De la même manière que samafieux de diverses obédiences. dent transperce sa lèvre supérieure, leurLe café de Paris, aujourd’hui en outil n’hésitera pas à percer n’importesituation d’administration judiciaire, quelle base à la recherche de l’informationmais ouvert et toujours couru, la plus précise possible sur chaque élec-revient de loin. En 2005, un barbier teur pour l’encourager à voter.calabrais de réputation modeste, Le tout doit permettre de mieux gérer lesDamiano Villari, l’avait acquis pour contacts grâce aux données engrangées250 000 euros, alors que sa valeur (sexe, tranche d’âge, niveau d’engage- Tony Gentile/Reuters. Paul Nicklen/National Geographic Stockétait estimée à environ deux cents ment...) et d’éviter par exemple de deman-fois plus. ce n’était pas la seule der de l’argent à un donateur ayant atteintbonne affaire qu’il avait faite, non le plafond de don, lui proposant plutôt depas tant grâce à ses talents de s’engager physiquement dans la cam-négociateur qu’à la mainmise sur pagne. Pour en savoir toujours plus sur lesl’établissement d’un chef de clan de électeurs putatifs, la base de données vala ‘Ndrangheta, Vincenzo alvaro, aussi récupérer des informations grâce auxembauché alors comme… « aide- comptes Facebook des sympathisants. Carcuisinier ». En fait, le boss de la ces derniers pourront se connecter à la« cosca alvaro » recyclait ainsi l’ar- plate-forme de soutien de Barack Obamagent sale de son trafic d’armes et de uniquement depuis Facebook. Toutes cescocaïne. Un cerveau, plutôt qu’un données offriront une foule d’informationsartiste des casseroles, qui avait sur le comportement des électeurs. Pour,organisé ses affaires sous forme peut-être, voter un jour à leur place ?d’un holding de douze sociétés cou- Alexandre Léchenet28 - 3 mars 2012
  20. 20. ROBIN WRIGHT PAR PETER LINDBERGH GERARDDAREL.COM
  21. 21. la semaine.En coulissesLe meilleur ennemide Canal+.En devenant directeur des chaînes sportivesd’Al-Jazira, Charles Biétry compte bien prendresa revanche sur son ancien employeur.L a vengeance est un plat qui se mange froid et Charles Biétry a décidé de passer à table. Le nouveau directeur des deux chaînes sportives qu’Al-Jaziracompte lancer en France avant l’été tientenfin sa revanche. A 68 ans, ce Breton sur-nommé « le Menhir » pour sa tête dure, estrevenu avec fracas au centre du jeu média- terrains. Au point d’être choisi en 1998 par la chaîne cryptée, alors propriétaire du PSG, pour diriger le club de la capitale. Mais la greffe ne prendra pas et Biétry ne restera que quelques mois à la tête de l’équipe parisienne. Un cuisant échec que ce rancunier – il est resté fâché pendant plusieurs années avec son alter ego de Canal+, Michel Denisot – a mis longtemps àtico-sportif français. Coup sur coup, les digérer, estimant n’avoir pas été assez sou- « mercato » ne fait que commencer. Auchaînes qataries et leur directeur Nasser tenu à l’époque par la chaîne payante. Le point que Canal+ crie à « l’impérialisme ».Al-Khelaifi, par ailleurs patron du PSG, ont coup est rude et après un passage peu « On subit une attaque d’une agressivité etraflé les droits de retransmission de la concluant sur France Télévisions, ce fils d’une violence absolument inouïes », a réagiLigue des champions, du Championnat de d’instituteur, engagé à gauche – il a adhéré Cyril Linette, patron des sports de Canal+,France de Ligue 1 et de la Ligue Europa. au PS en 2008 –, entame une traversée du qui a pour l’instant réussi à conserver lesJoli triplé. Avec, à chaque fois, un grand désert, au point d’envisager un temps la stars de la chaîne Pierre Ménès et Chris-perdant dans l’affaire : Canal+, qui doit se retraite entre golf et tennis à Carnac, avant tophe Dugarry. « J’ai passé dix-huit ans àcontenter des restes. de rebondir en 2009 sur L’Equipe TV. Canal+, c’est un peu mon bébé. CertainesEntre Canal+ et Charles Biétry, c’est une de retour au premier plan, le champion d’Al- personnes ont éprouvé du mépris pour nous,vieille et tumultueuse histoire d’amour Jazira Sports a déclaré la guerre à Canal+. maintenant elles savent qu’on existe », avache. L’ancien journaliste de l’AFP a été un Outre les droits sportifs, le groupe qatari commenté, bravache, Charles Biétry. L’an-des piliers de la chaîne cryptée de sa créa- – qui, assure Biétry, ne « pratique pas la cien gardien de but vient par ailleurs detion en 1984 jusqu’en 1998. Avec le réalisa- politique du carnet de chèques », même si trouver les futurs locaux de ses chaînes :teur Jean-Paul Jaud, il a révolutionné le la Ligue des champions a été acquise en l’immeuble La Factory à Boulogne-Billan-traitement du sport à la télévision. Les doublant le prix, pour 61 millions d’euros – court (Hauts-de-Seine). A quelques cen-matchs filmés à plusieurs caméras, les mul- débauche à tout-va dans les équipes de la taines de mètres du siège de Canal+.tiplex ou les fameuses « statistiques », c’est chaîne cryptée. Bastien Bonnefousnotamment lui qui les a inventés. Pendant Les journalistes Christophe Josse et Darrenses années Canal, Charles Biétry a régné sur Tulett, les dirigeants Sophie Jordan oule foot français, à l’antenne comme sur les Thierry Schluck ont été recrutés. Et le L’objet. Le ticket de métro Gwendoline Le Goff / PanoramiC. DR c’est le piège classique d’une campagne électorale dans lequel est tombée Nkm. interrogée le 24 février par un auditeur d’europe 1 sur le prix du ticket de métro à Paris, la porte-parole de Nicolas Sarkozy a répondu “4 euros et quelques” au lieu de 1,70 euro. “Quand on est ministre, on prend peu le métro…”, s’est-elle excusée.30 - 3 mars 2012
  22. 22. Face à face Scrutin majoritaire contre proportionnel. La chasse aux électeurs des petits partis est ouverte. Parmi les appâts lancés à la fois par François Hollande et par Nicolas Sarkozy, l’introduction d’une dose de proportionnelle aux élections législatives. Une promesse qui n’a rien de nouveau. Deux tours Un tour Actuellement, le scrutin uninominal majoritaire à deux tours La représentation proportionnelle est un mode de scrutin est en vigueur dans les 577 circonscriptions législatives. de liste généralement à un seul tour. Les électeurs votent S’il n’y a pas de majorité absolue au premier tour, en faveur d’une des listes de candidats en présence. Les le candidat arrivé en tête au second tour est élu. sièges sont attribués en proportion des résultats obtenus. La loi du plus fort Une représentation Le scrutin majoritaire amplifie le succès des grands partis et facilite plus fidèle La proportionnelle traduit plus la constitution d’une majorité forte fidèlement le rapport de forces au détriment des partis faibles ou issu des urnes. Pour éviter un isolés. D’où l’idée d’instiller éparpillement excessif, on fixe un « à la marge » une « dose » de seuil (5 %, par exemple) minimum proportionnelle en élisant certains pour obtenir des sièges. députés au scrutin de liste. Le choix des Un geste attendu grands partis par les petits partis Les fondateurs de la Ve Répu- Chacun a de bonnes raisons de blique ont imposé le scrutin vouloir plus (ou moins) de propor- majoritaire. Il a fallu attendre tionnelle. Soucieux de ménager ses les législatives de 1986 pour que alliés, le PS prévoit d’en instaurer la gauche instaure la proportion- une (légère) dose. Nicolas Sarkozy, nelle, mais la droite, victorieuse, quant à lui, cherche à s’attirer les l’a aussitôt supprimée. Entre bonnes grâces des électeurs du FN les deux tours de la présiden- et du centre. Victimes du « vote tielle de 2007, c’est, cette fois, utile », les Verts comme le Front de Nicolas Sarkozy qui plaide pour gauche la réclament afin de ne pas l’introduction « d’un peu de être dépendants du soutien du PS. proportionnelle ». Une promesse Le MoDem de François Bayrou y est qu’il ne tiendra pas. favorable. Enfin, pour le FN, c’est lePierre Rousseau/CIT’images. Ludovic/REA seul moyen d’avoir des députés. Jean-Michel Normand 31
  23. 23. la semaine. Le chiffre. 54,6 C’est, en centimètres, la taille du nouvel homme le plus petit du monde, selon le Guiness Book des records. Agé de 72 ans, Chandra Bahadur Dangi est népalais. « Cette reconnaissance compense desIls font ça comme ça ! années de souf-Les DRH américains france », a réagi cet orphelin, exposéont de drôles comme phénomène de foire par sa famillede méthodes. d’accueil durantQuestionnaires absurdes, soirées dans des bars, son enfance.courses de tweets… Pour départager les candi-dats à l’embauche, les recruteurs américainsutilisent des techniques peu conventionnelles.A utrefois, il suffisait d’un solide CV, d’une lettre de motivation bien sentie et d’une sérieuse préparation à l’entretien d’em- bauche pour décrocher un emploi. Aujourd’hui, aux Etats-Unis, les entre-prises optent pour des méthodes de recrutement dites« extrêmes » qui relèvent plus de l’expérience psycholo-gique que de l’entretien d’embauche. Elles s’inspirent desémissions de télé-réalité, des jeux télévisés ou encore des de Californie fait figure de pionnière. Ses questionnaires, que certains qualifient d’absurdes et de tordus, sont désor- mais aussi célèbres que redoutés. Exemples : « Un homme a poussé sa voiture jusqu’à l’hôtel et perdu toute sa fortune. Que s’est-il passé ? », « Concevez un plan d’évacuation pour la ville de San Francisco », « Combien feriez-vous payer pour le nettoyage de l’ensemble des vitres de la ville de Seattle ? » ou encore « Combien de balles de ping-pong peut contenir la mer Méditerranée ? »… « Les études montrent que lestechniques d’auditions d’acteurs afin de trouver la perle entretiens traditionnels n’en révèlent pas assez, affirme aurare et mesurer son « QI social ». Les candidats-concur- Time William Poundstone, auteur de Are You Smart Enoughrents peuvent être invités à dîner ou à boire un verre dans to Work at Google ? (« Etes-vous assez intelligent pour tra-un bar, histoire de voir comment ils se dévorent entre eux vailler chez Google ? », éd. Little, Brown and Company,– ou pas – et identifier les différents profils. Sympathique, 2012, non traduit). Ils balancent ce genre de questionsparano, solidaire, carnivore, sans pitié… L’employeur peut excentriques pour savoir ce dont sont capables les candi-également se contenter de donner carte blanche au postu- dats, s’ils sont créatifs, ouverts et flexibles. » Ces entretienslant : « Divertissez-moi pendant cinq minutes, je ne dirai pas ne sont plus exclusivement réservés aux geeks de la Siliconun mot. » D’autres encore exigent des candidats stagiaires Valley. Ils se sont répandus comme une traînée de poudrequ’ils se « vendent » en treize tweets ou encore qu’ils dans tous les secteurs d’activité : la banque, le conseil,passent un entretien groupé sur le site de microblogging. l’agroalimentaire, la distribution… Les précurseurs du genreLa place revenant au plus réactif. sont en réalité les Britanniques. Depuis plus de cent ans, les Marta Nascimento/REAAvec 12,8 millions d’Américains au chômage, les étudiants aspirant à intégrer l’élite des universités d’Oxfordemployeurs croulent sous les demandes et affirment qu’un et de Cambridge doivent se soumettre au fameux testentretien traditionnel n’y suffit plus pour départager les Oxbridge, dont l’une des questions phare est devenue lacandidats. Google, par exemple, reçoit plus d’un million de marque de fabrique : « Préféreriez-vous être une pomme ouCV par an ! En matière de stratégie d’embauche, l’entreprise une banane ? » Louise Couvelaire32 - 3 mars 2012

×