Ressources numériques :
enjeux et dispositifs de leur médiation
3 La médiation numérique
Bibliothèque départementale de la...
2
1.Numérique et politiques
publiques
2.Définir les cibles et les objectifs :
marketing public
3.La médiation numérique et...
3
La bibliothèque : ressources, installations,
services… ? Est-ce vraiment tout ?
Ressources
Installations Services
Territ...
4
Le clef de voûte et le lien : la médiation globale
(incluant la médiation numérique)
Ressources
Installations Services
T...
5
Une nouvelle vision de la bibliothèque
Ressources
Installations Services
Territoire
géographique
et communautés
humaines...
6
Le concept de médiation documentaire au sein des sciences de
l’information et de la communication, renvoie à la notion
d...
7
Mais au-delà, la médiation est un changement
de posture du service public :
Trois éléments essentiels nous semblent cara...
8
Médiation ≠ Communication
9
Communication
Médiation
Améliore l'image de l'organisation par
les contenus et les services proposés
Propose un cadre co...
10
Mais au-delà, la médiation est un changement
de posture du service public :
Trois éléments essentiels nous semblent car...
11
Médiation ≠ Consommation
(de biens culturels)
12
Mais au-delà, la médiation est un changement
de posture du service public :
Trois éléments essentiels nous semblent car...
13
La médiation est un sport de combat
contre les déterminismes sociaux !
CChttp://www.flickr.com/photos/beardymonsta/
14
http://www.flickr.com/photos/loozrboy/2973086976
La valorisation des collections / ressources
15
Source : http://www.flickr.com/photos/presta/179659535
La valorisation d’une expertise
16
Source : http://www.flickr.com/photos/one_schism/231904913
La valorisation des
communautés
17
L’affaire des bibliothécaires !
http://www.flickr.com/photos/thewordblog/487169017
18
Médiation numérique et dissémination :
une définition
La médiation numérique est une démarche visant à mettre
en œuvre ...
19
Des outils adaptés aux usages constatés
20
Médiation numérique : 4 points d'attention
SilvèreMercierhttp://www.bibliobsession.net/
21
Où commence la médiation ?
22
?
Les formes de la médiation
23
1. L’institution diffuse un contenu que l’usager reçoit,
passivement. Ex : bibliographies, notices critiques
rédigées p...
24
Médiation numérique : une typologie
SilvèreMercierhttp://www.bibliobsession.net/
25
26
27
28
1. Dispositifs de flux :
29
30
31
1. Dispositifs de flux :
32
33
34
Médiation numérique : une typologie
SilvèreMercierhttp://www.bibliobsession.net/
35
2. Dispositifs ponctuels :
36
2. Dispositifs ponctuels :
37
2. Dispositifs ponctuels :
38
2. Dispositifs ponctuels :
39
2. Dispositifs ponctuels :
40
2. Dispositifs ponctuels
41
Médiation numérique : une typologie
SilvèreMercierhttp://www.bibliobsession.net/
42
43
3. Dispositifs passerelles :
44
3. Dispositifs passerelles :
45
CChttp://www.flickr.com/photos/boris/
3. Dispositifs passerelles :
46
3. Dispositifs passerelles :
47
3. Dispositifs passerelles :
Frédéric Souchon DCB
http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/64182-faire-viv...
48
3. Dispositifs passerelles :
http://experimentation.cg63.fr/riom/2014/05/02/le-plastique-cest-fantastique-part-2-3/
49
3. Dispositifs passerelles :
http://experimentation.cg63.fr/riom/2014/03/04/le-plastique-cest-fantastique/
50
3. Dispositifs passerelles :
51
3. Dispositifs passerelles :
52
FrédéricSouchonDCB
http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/64182-faire-vivre-les-ressources-numeriques-da...
53
Dead drops, bibliobox…
54
55
3. Dispositifs passerelles :
Source : Les possibilités de mise en valeur en médiathèques - ACIM
56
3. Dispositifs passerelles :
57
Médiation numérique : une typologie
SilvèreMercierhttp://www.bibliobsession.net/
58
Merci de votre attention !
Des questions ?
Me contacter ou retrouver les supports :
http://ruralsmart.net
renaud@rurals...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Médiation numérique en bibliothèques

435 vues

Publié le

Médiation numérique en bibliothèques pour la Bibliothèque départementale de la Sarthe du 16 au 18 septembre 2015.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
435
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
151
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • En résumé, les activités de médiation culturelle se caractérisent par quatre aspects : la polyactivité, une temporalité multiple, des pratiques ancrées et participatives, et des formules hybrides et décloisonnées.
    • La polyactivité. Nous avons souligné la diversité des outils ou des dispositifs mis en oeuvre, ce qui est certainement un trait distinctif de la médiation par rapport aux autres formes d’action culturelle. Un même projet combine de un à six de ces moyens, avec un accent particulier sur l’animation pédagogique, l’initiation, la création, l’accompagnement, les discussions, les sorties culturelles, la promotion et la diffusion. Nous avons également observé la forte présence des approches multidisciplinaires, ou qui cumulent plus d’une discipline, ce qui renchérit sur cette diversité des dispositifs.
    • Une temporalité multiple. Notre examen nous permet de conclure que la dimension relationnelle ou dialogique de la médiation et la préoccupation pour la culture vécue induisent de grandes variations dans les durées, les fréquences, les périodes d’étalement de chacune des activités ; de même, si l’intégration à la programmation régulière d’un organisme ou à la mission même de l’organisme favorise une certaine permanence, le déroulement des activités particulières demeure multiple.
    • Des pratiques ancrées et participatives. La médiation culturelle vient à la rencontre ou se met à l’écoute de besoins et d’attentes concrets, issus de situations qui, sans être parfaitement uniques, ne sont jamais interchangeables. Elle implique un large éventail de groupes, petits et grands, de milieux, d’artistes professionnels et d’autres intervenants. Le territoire que dessine la médiation culturelle obéit à une logique de la proximité, où l’on passe d’un espace connu à un espace moins connu, voire totalement inusité. Dans ce processus, les compétences des artistes, des intervenants, des participants sont non seulement partagées, mais elles peuvent aussi elles-mêmes se redéfinir, se redécouvrir.
    • Des formules hybrides et décloisonnées. Les activités de médiation culturelle ne cadrent pas dans un modèle unique, et cela, tant sur le plan des pratiques disciplinaires (ou inter- et trans-disciplinaires), que sur celui des publics, des milieux, des intervenants et des formes de participation. Nous avons aussi relevé l’importance des collaborations extérieures et des réseaux, souvent très étendus. La pluralité des principes d’action et des objectifs spécifiques de la médiation empêche le repliement ou la fermeture des activités sur elles-mêmes.
  • En résumé, les activités de médiation culturelle se caractérisent par quatre aspects : la polyactivité, une temporalité multiple, des pratiques ancrées et participatives, et des formules hybrides et décloisonnées.
    • La polyactivité. Nous avons souligné la diversité des outils ou des dispositifs mis en oeuvre, ce qui est certainement un trait distinctif de la médiation par rapport aux autres formes d’action culturelle. Un même projet combine de un à six de ces moyens, avec un accent particulier sur l’animation pédagogique, l’initiation, la création, l’accompagnement, les discussions, les sorties culturelles, la promotion et la diffusion. Nous avons également observé la forte présence des approches multidisciplinaires, ou qui cumulent plus d’une discipline, ce qui renchérit sur cette diversité des dispositifs.
    • Une temporalité multiple. Notre examen nous permet de conclure que la dimension relationnelle ou dialogique de la médiation et la préoccupation pour la culture vécue induisent de grandes variations dans les durées, les fréquences, les périodes d’étalement de chacune des activités ; de même, si l’intégration à la programmation régulière d’un organisme ou à la mission même de l’organisme favorise une certaine permanence, le déroulement des activités particulières demeure multiple.
    • Des pratiques ancrées et participatives. La médiation culturelle vient à la rencontre ou se met à l’écoute de besoins et d’attentes concrets, issus de situations qui, sans être parfaitement uniques, ne sont jamais interchangeables. Elle implique un large éventail de groupes, petits et grands, de milieux, d’artistes professionnels et d’autres intervenants. Le territoire que dessine la médiation culturelle obéit à une logique de la proximité, où l’on passe d’un espace connu à un espace moins connu, voire totalement inusité. Dans ce processus, les compétences des artistes, des intervenants, des participants sont non seulement partagées, mais elles peuvent aussi elles-mêmes se redéfinir, se redécouvrir.
    • Des formules hybrides et décloisonnées. Les activités de médiation culturelle ne cadrent pas dans un modèle unique, et cela, tant sur le plan des pratiques disciplinaires (ou inter- et trans-disciplinaires), que sur celui des publics, des milieux, des intervenants et des formes de participation. Nous avons aussi relevé l’importance des collaborations extérieures et des réseaux, souvent très étendus. La pluralité des principes d’action et des objectifs spécifiques de la médiation empêche le repliement ou la fermeture des activités sur elles-mêmes.
  • En résumé, les activités de médiation culturelle se caractérisent par quatre aspects : la polyactivité, une temporalité multiple, des pratiques ancrées et participatives, et des formules hybrides et décloisonnées.
    • La polyactivité. Nous avons souligné la diversité des outils ou des dispositifs mis en oeuvre, ce qui est certainement un trait distinctif de la médiation par rapport aux autres formes d’action culturelle. Un même projet combine de un à six de ces moyens, avec un accent particulier sur l’animation pédagogique, l’initiation, la création, l’accompagnement, les discussions, les sorties culturelles, la promotion et la diffusion. Nous avons également observé la forte présence des approches multidisciplinaires, ou qui cumulent plus d’une discipline, ce qui renchérit sur cette diversité des dispositifs.
    • Une temporalité multiple. Notre examen nous permet de conclure que la dimension relationnelle ou dialogique de la médiation et la préoccupation pour la culture vécue induisent de grandes variations dans les durées, les fréquences, les périodes d’étalement de chacune des activités ; de même, si l’intégration à la programmation régulière d’un organisme ou à la mission même de l’organisme favorise une certaine permanence, le déroulement des activités particulières demeure multiple.
    • Des pratiques ancrées et participatives. La médiation culturelle vient à la rencontre ou se met à l’écoute de besoins et d’attentes concrets, issus de situations qui, sans être parfaitement uniques, ne sont jamais interchangeables. Elle implique un large éventail de groupes, petits et grands, de milieux, d’artistes professionnels et d’autres intervenants. Le territoire que dessine la médiation culturelle obéit à une logique de la proximité, où l’on passe d’un espace connu à un espace moins connu, voire totalement inusité. Dans ce processus, les compétences des artistes, des intervenants, des participants sont non seulement partagées, mais elles peuvent aussi elles-mêmes se redéfinir, se redécouvrir.
    • Des formules hybrides et décloisonnées. Les activités de médiation culturelle ne cadrent pas dans un modèle unique, et cela, tant sur le plan des pratiques disciplinaires (ou inter- et trans-disciplinaires), que sur celui des publics, des milieux, des intervenants et des formes de participation. Nous avons aussi relevé l’importance des collaborations extérieures et des réseaux, souvent très étendus. La pluralité des principes d’action et des objectifs spécifiques de la médiation empêche le repliement ou la fermeture des activités sur elles-mêmes.
  • Médiathèque de Villepinte
    Vote pour le titre de l'année Ziklibrenbib 2014
  • Bibliothèque d’Aulnay sous bois
  • « Boîte aux lettres mortes »
    Lezoux dans le Puy-de-Dôme par la Médiathèque départementale (MD63)
  • « nous avons vu à plusieurs reprises des personnes s’arrêter et tester depuis la cabine le téléchargement des fichiers proposés (pourtant disponibles en ligne par ailleurs donc). Oui, Metropolis de Fritz Lang intéresse toujours et heureusement !
    C’est l’occasion d’expliquer les aspects techniques et juridiques de l’échange non-marchant de fichiers numériques.
    C’est l’occasion de créer une émulation chez les bibliothécaires et le public de repérage et promotion de contenus numériques.
    Pour les bibliothécaires, la sélection et la mise en valeur de ces contenus les invite à prendre conscience de la force et de l’importance des biens communs de la connaissance, dans la droite ligne du projet de notre collectif.
    L’expérience va donc se poursuivre en tentant d’affiner le modèle technique et le catalogue proposé, d’imaginer des services autour de ce plug (impression à la demande ? Catalogage collaboratif ? Traductions collaboratives des vieux films non sous-titrés… »
  • Médiation numérique en bibliothèques

    1. 1. Ressources numériques : enjeux et dispositifs de leur médiation 3 La médiation numérique Bibliothèque départementale de la Sarthe - Le Mans, 16-18.IX.2015
    2. 2. 2 1.Numérique et politiques publiques 2.Définir les cibles et les objectifs : marketing public 3.La médiation numérique et ses dispositifs 4.Identité(s) sur le Web 5.Stratégie éditoriale 6.Management et participation Enjeux et dispositifs de la médiation numérique Programme : Renaud Aioutz @ruralsmart Diaporama mis à disposition selon les termes de la Licence CC BY 4.0 Réalisé en partie grâce aux diaporamas constitués pour Biblioquest (CNFPT - INSET)
    3. 3. 3 La bibliothèque : ressources, installations, services… ? Est-ce vraiment tout ? Ressources Installations Services Territoire Population Usager
    4. 4. 4 Le clef de voûte et le lien : la médiation globale (incluant la médiation numérique) Ressources Installations Services Territoire géographique et communautés humaines Territoires numériques et communautés en ligne Expérience de l'usager Médiation
    5. 5. 5 Une nouvelle vision de la bibliothèque Ressources Installations Services Territoire géographique et communautés humaines Territoires numériques et communautés en ligne Expérience de l'usager Médiation La bibliothèque n'est plus que le lieu des livres, elle devient le lieu des liens. On passe de la bibliothèque « collections » à la bibliothèque « connexions ».
    6. 6. 6 Le concept de médiation documentaire au sein des sciences de l’information et de la communication, renvoie à la notion d'intermédiaire, de lien entre le singulier et le collectif. La médiation documentaire concerne une médiation des savoirs mettant en place, grâce à un tiers, des interfaces qui accompagnent l’usager et facilitent les usages. Elle permet de concilier deux choses jusque-là non rassemblées pour établir une communication et un accès à l’information. C’est par sa capacité à lier information et communication qu’elle peut être qualifiée de médiation documentaire. Elle s’appuie sur des composants humains ou matériels qu’on peut distinguer en « médiateurs sociaux « naturels » (normes, valeurs…), médiateurs humains (négociateurs, chefs…), dispositifs complexes (agencements matériels et géographiques, organisationnels et techniques…) ». Source : http://mediationdoc.enssib.fr/lire-en-ligne/sommaire/i-le-perimetre-de-la-mediation-numerique-documentaire/definition-et-enjeux-de-la-mediation-numerique-docu/ Cécile Gardiès et Isabelle Fabre Mais de quelle médiation parle-t-on ?
    7. 7. 7 Mais au-delà, la médiation est un changement de posture du service public : Trois éléments essentiels nous semblent caractériser la médiation culturelle : • La participation : la médiation culturelle demande une participation active des personnes engagées dans un processus collectif ; Source : LES EFFETS DE LA MÉDIATION CULTURELLE : PARTICIPATION, EXPRESSION, CHANGEMENT, Rapport final, Mai 2014, UQAM
    8. 8. 8 Médiation ≠ Communication
    9. 9. 9 Communication Médiation Améliore l'image de l'organisation par les contenus et les services proposés Propose un cadre cohérent intégré à une stratégie plus globale pour un territoire ou un établissement Définition de logos, avatars, pseudonymes, chartes graphiques Définition des contenus, des thèmes, des types de dispositifs, des recommandations Co-construction d'identités numériques / charte d'expression dans les médias sociaux Source : Lionel Dujol, http://labibapprivoisee.wordpress.com/ Communication vs Médiation
    10. 10. 10 Mais au-delà, la médiation est un changement de posture du service public : Trois éléments essentiels nous semblent caractériser la médiation culturelle : • La participation : la médiation culturelle demande une participation active des personnes engagées dans un processus collectif ; • L’expression : la médiation culturelle suscite l’expression sous toutes ses formes, incluant, mais ne se limitant pas aux moyens artistiques proprement dits ; Source : LES EFFETS DE LA MÉDIATION CULTURELLE : PARTICIPATION, EXPRESSION, CHANGEMENT, Rapport final, Mai 2014, UQAM
    11. 11. 11 Médiation ≠ Consommation (de biens culturels)
    12. 12. 12 Mais au-delà, la médiation est un changement de posture du service public : Trois éléments essentiels nous semblent caractériser la médiation culturelle : • La participation : la médiation culturelle demande une participation active des personnes engagées dans un processus collectif ; • L’expression : la médiation culturelle suscite l’expression sous toutes ses formes, incluant, mais ne se limitant pas aux moyens artistiques proprement dits ; • Le changement : la médiation culturelle vise à changer une situation donnée, ou améliorer les conditions de vie, et ce changement se fait sentir sur le plan personnel, collectif ou social. Ces pratiques créent des liens entre les institutions, les organismes, les professionnels et les citoyens, et s’adressent le plus souvent à des populations éloignées de l’offre culturelle dite légitime, ou à des populations en quête de reconnaissance. Source : LES EFFETS DE LA MÉDIATION CULTURELLE : PARTICIPATION, EXPRESSION, CHANGEMENT, Rapport final, Mai 2014, UQAM
    13. 13. 13 La médiation est un sport de combat contre les déterminismes sociaux ! CChttp://www.flickr.com/photos/beardymonsta/
    14. 14. 14 http://www.flickr.com/photos/loozrboy/2973086976 La valorisation des collections / ressources
    15. 15. 15 Source : http://www.flickr.com/photos/presta/179659535 La valorisation d’une expertise
    16. 16. 16 Source : http://www.flickr.com/photos/one_schism/231904913 La valorisation des communautés
    17. 17. 17 L’affaire des bibliothécaires ! http://www.flickr.com/photos/thewordblog/487169017
    18. 18. 18 Médiation numérique et dissémination : une définition La médiation numérique est une démarche visant à mettre en œuvre des dispositifs de flux, des dispositifs passerelles et des dispositifs ponctuels pour favoriser l’accès organisé ou fortuit, l’appropriation et la dissémination de contenus à des fins de diffusion des savoirs et des savoir-faire. Un dispositif de médiation numérique n’existe qu’au travers de trois dimensions étroitement imbriquées : des besoins d’informations, des usages et des outils. Il vise à satisfaire un besoin d’information au moyen d’un outil s’inscrivant dans des usages informationnels. Silvère Mercier http://www.bibliobsession.net/
    19. 19. 19 Des outils adaptés aux usages constatés
    20. 20. 20 Médiation numérique : 4 points d'attention SilvèreMercierhttp://www.bibliobsession.net/
    21. 21. 21 Où commence la médiation ?
    22. 22. 22 ? Les formes de la médiation
    23. 23. 23 1. L’institution diffuse un contenu que l’usager reçoit, passivement. Ex : bibliographies, notices critiques rédigées par les bibliothécaires, tables de sélections, bandeaux de recommandation sur les documents avec extraits de critiques lues dans la presse… 2. Interaction individuelle entre l’usager et la bibliothèque. Ex : service “Rent a librarian” 3. L’usager peut être témoin des interactions individuelles d’autres usagers avec l’institution. Ex : consultation des questions des autres sur le Guichet du savoir ou sur Bibliosésame 4. Les usagers dialoguent avec la bibliothèque, mais également entre eux. Ex : clubs de lecture mais aussi interactions à partir des critiques des bibliothécaires sur les notices ou dans des pages du site Web de la bibliothèque 5. Les usagers forment une communauté de création et d’échange de contenus. L’institution héberge, stimule et canalise. Ex : CherMédia Christophe Robert http://lirographe.wordpress.com/ Les formes de la médiation
    24. 24. 24 Médiation numérique : une typologie SilvèreMercierhttp://www.bibliobsession.net/
    25. 25. 25
    26. 26. 26
    27. 27. 27
    28. 28. 28 1. Dispositifs de flux :
    29. 29. 29
    30. 30. 30
    31. 31. 31 1. Dispositifs de flux :
    32. 32. 32
    33. 33. 33
    34. 34. 34 Médiation numérique : une typologie SilvèreMercierhttp://www.bibliobsession.net/
    35. 35. 35 2. Dispositifs ponctuels :
    36. 36. 36 2. Dispositifs ponctuels :
    37. 37. 37 2. Dispositifs ponctuels :
    38. 38. 38 2. Dispositifs ponctuels :
    39. 39. 39 2. Dispositifs ponctuels :
    40. 40. 40 2. Dispositifs ponctuels
    41. 41. 41 Médiation numérique : une typologie SilvèreMercierhttp://www.bibliobsession.net/
    42. 42. 42
    43. 43. 43 3. Dispositifs passerelles :
    44. 44. 44 3. Dispositifs passerelles :
    45. 45. 45 CChttp://www.flickr.com/photos/boris/ 3. Dispositifs passerelles :
    46. 46. 46 3. Dispositifs passerelles :
    47. 47. 47 3. Dispositifs passerelles : Frédéric Souchon DCB http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/64182-faire-vivre-les-ressources-numeriques-dans-la-bibliotheque-physique-le-cas-des-biblio
    48. 48. 48 3. Dispositifs passerelles : http://experimentation.cg63.fr/riom/2014/05/02/le-plastique-cest-fantastique-part-2-3/
    49. 49. 49 3. Dispositifs passerelles : http://experimentation.cg63.fr/riom/2014/03/04/le-plastique-cest-fantastique/
    50. 50. 50 3. Dispositifs passerelles :
    51. 51. 51 3. Dispositifs passerelles :
    52. 52. 52 FrédéricSouchonDCB http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/64182-faire-vivre-les-ressources-numeriques-dans-la-
    53. 53. 53 Dead drops, bibliobox…
    54. 54. 54
    55. 55. 55 3. Dispositifs passerelles : Source : Les possibilités de mise en valeur en médiathèques - ACIM
    56. 56. 56 3. Dispositifs passerelles :
    57. 57. 57 Médiation numérique : une typologie SilvèreMercierhttp://www.bibliobsession.net/
    58. 58. 58 Merci de votre attention ! Des questions ? Me contacter ou retrouver les supports : http://ruralsmart.net renaud@ruralsmart.net twitter : @ruralsmart Licence CC BY 4.0

    ×