Ressources numériques :
enjeux et dispositifs de leur médiation
5 Stratégie éditoriale
Bibliothèque départementale de la
S...
2
1.Numérique et politiques
publiques
2.Définir les cibles et les objectifs :
marketing public
3.La médiation numérique et...
3
Comment
s'organiser ?
4
5
Source : Yoann Duriaux – Les explorateurs du web
http://fr.slideshare.net/zooma/identite-numerique-3495550?ref=http://yo...
6
De la méthode !
7
Les graines : un essai de typologie
Mutualisation Personnalisation
Grand public
Professionnel
Mise en ligne
Photos, vidé...
8
Être identifié, engagé, constant...
Source:http://e-reputation.org/wp-content/uploads/2011/02/4-forces-identite-numeriqu...
9
Les contenus
Thèmes mis en valeur
Programme
animation
Programmation
culturelle
Thèmes
Brainstorming annuel
animation / m...
10
Une chaine de publication et de validation des contenus
Source : http://www.flickr.com/photos/setaou/2935943672/
11
Source : http://www.flickr.com/photos/hanspoldoja/5001818922
Une médiation « éditorialisée »
12
Élaborer une chaîne de publication numérique
13
Mardi
Mardi Mercredi
Jeudi Vendredi
Lundi
14
Nombre
ou Fréquence
Indexation / Archivage Rédacteur /
Editeur source
Valideur 1
Editeur
source
Valideur 2
Editeur
sour...
15Nancy - 09/11/09
Back office
Blog/portail
BLOG
Portail
Coordinateur
Bibliothécaires
Secteurs
Pôles
Thématiques
Commentai...
16
17
18
19
20
source Nicolas Alarcon, BU d'Angers
21
Écrire pour le web ?
Oui, mais comment ?
LicenceCCBY-NChttps://www.flickr.com/photos/37873897@N06/
22
Quelques éléments sur la lecture en général…
… et sur la lecture sur écran en particulier
LicenceCCBY-NChttp://www.flic...
23
Comment lit-on ?
● On le lit pas « de manière linéaire » (mot à mot)
● Mais on lit par saccades : bonds de groupes de m...
24
Empan visuel : 5 lettres maximum
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Lecture_rapide#Empan_visuel
25
Ne pas négliger cependant :
la vision périphérique
S'agissant des mots longs (6-10 lettres), leur identification n'est
...
26
Lecture sur le web : quelques chiffres
● Temps moyen passé sur une page web : 30-60 sec.
● Temps moyen passé sur un sit...
27
Idées reçues et contre-vérités
Le chiffre circulait depuis 1997, qu'on lisait « 25 % moins vite à l'écran que sur
le pa...
28
Oculométrie (eyetracking)
Parcours type d'un article sur une page web, dans l'ordre :
1. Introduction de l'article
2. T...
29
Etude EyeTrack III (2004)
Poynter Institute
Source : http://www.math.unipd.it/~massimo/corsi/tecweb2/Eyetrack-III.pdf
30
Source : http://www.math.unipd.it/~massimo/corsi/tecweb2/Eyetrack-III.pdf
Zones chaudes vs Zones froides
31
Source : http://www.math.unipd.it/~massimo/corsi/tecweb2/Eyetrack-III.pdf
F-shape : la lecture en F
32
À quoi ces zones
correspondent-elles ?
La question des niveaux de lecture
Source : http://commons.wikimedia.org/wiki/Fi...
33
Combien de niveaux de lecture
dans un titre de presse ?
Source : http://fr.slideshare.net/lucos/ecrire-pour-le-web-en-2...
34
Parfois plus de 100
niveaux de lecture !
Ils sont différenciés
par un traitement
graphique et éditorial
spécifiques :
d...
35
Quels niveaux de lecture retenir ?
Néanmoins, pour schématiser et pour rester sobre
dans sa mise en page, on peut recom...
36
Mais attention aux fractures visuelles
Les fractures visuelles doivent être bien pensées :
● Les gros titres favorisent...
37
Front-loading : le premier tiers
● Le lecteur ne lit que les premiers mots d'un même
ensemble textuel : la fixation de ...
38
Ligne de flottaison (fold ou pli)
Source : http://www.developpeur-blog.com/bonnes-techniques-pour-ecrire-sur-le-web/
39
Ligne de flottaison (fold ou pli)
Source : http://wdfriday.com/blog/2012/02/integration-emailing/
40
Alors pour éviter de couler votre site
D'après les études sur le scroll :
● 76 % des pages comportant un ascenseur vert...
41
Une écriture web
● Écrire court : phrases de 15 à 20 mots,
vocabulaire accessible, un paragraphe = une
idée, des articl...
42
La pyramide inversée :
une technique éprouvée
Source : http://www.contentme.fr/ecriture-en-ligne/principes-redaction/py...
43
Un peu de HTML
(Hypertext MarkUp
Langage) :
comprendre les
principales balises
pour bien disposer
son contenu
Source : ...
44
Des contenus hyperliés et insérés
dans les réseaux sociaux
Source : http://www.ah-book.com/Blog/facteurs-meilleur-refer...
45
Architecture de la page :
le bon usage du dessin (wireframe)
Source : http://www.oracast.com/blog/how-to-make-sticky-la...
46
Une bonne arborescence :
le ratio entre clics et abandons
Source : http://www.ah-book.com/Blog/facteurs-meilleur-refere...
47
Quels contenus et quelle stratégie
pour un « site institutionnel » ?
Source : http://www.contentme.fr/enjeux-strategies...
48
Site institutionnel :
miser sur les contenus
1. Du contenu pour valoriser une expertise : critiques
documentaires, séle...
49
Longueur des articles :
un vrai faux problème
Source : http://www.ah-book.com/Blog/etude-lecture-web-referencement.php
50
Lecteurs fuyants, indécis et attentifs
Source : http://www.ah-book.com/Blog/etude-lecture-web-referencement.php
51
Rédaction web et référencement
En 2013, on constate qu'en moyenne le référencement des articles longs est meilleur. Les...
52
Horia Varlan CC-BY
Définition et enjeux du droit d’auteur
Partie due à Lionel Maurel (Blog S.I Lex)
53
Le Droit d’auteur ???
La Propriété intellectuelle ???
Propriété
intellectuelle
(CPI)
Propriété industrielle Propriété l...
54
Le Droit d’auteur ???
La Propriété intellectuelle ???
Art. L.111 « L’auteur d’une œuvre
de l’esprit jouit sur cette œuv...
55
Par Margnac. CC
La notion essentielle de droit
exclusif de l’auteur
Droit d’auteur ?
56
56
« Art. 112-1 Les Dispositions du [code
de la propriété intellectuelle] protègent
les droits des auteurs sur toutes l...
57
57
Le droit d’auteur : les principes de bases
58
58
Le mode de fonctionnement
du droit d’auteur
Copyright =
Tous droits réservés
Tout usage nécessite en
principe une au...
59
59
Le mode de fonctionnement
des licences libres
« Tout ce qui n’est pas
interdit est permis »
Pas d’autorisation
à dem...
60
Les grandes questions à se poser
● Un projet : pour qui ? Pour quoi ?
● Des contenus : quoi ?
● Un (des) outil(s) : les...
61
Les 8 erreurs à éviter :
1. Ne pas former les rédacteurs « web »
2. Penser le contenu et le site isolément
3. Fixer tro...
62
Les 8 erreurs à éviter :
5. Se focaliser sur la technique et envisager le
contenu à la fin
6. Sous-estimer les besoins ...
63
Répétons le :
de la méthode, encore de la méthode, toujours de la méthode…
64
Merci de votre attention !
Des questions ?
Me contacter ou retrouver les supports :
http://ruralsmart.net
renaud@rurals...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Stratégie de valorisation et d'éditorialisation des ressources documentaires

365 vues

Publié le

Stratégie de valorisation et d'éditorialisation des ressources documentaires pour la Bibliothèque départementale de la Sarthe du 16 au 18 septembre 2015.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
365
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
171
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Pour y voir plus clair partons de la notion de curiosité. La bibliothèque est le lieu qui propose des choses, qui répondent à des attentes plus ou moins exprimées. En gros, il y a deux manières d’arriver dans une bibliothèque : je sais précisément ce que je cherche ou alors je ne le sais pas, et j’ai de vagues centres d’intérêts.
    Ce dernier usage est celui du butinage. Pour moi l’acte de renseigner est au cœur de l’activité du bibliothécaire = la médiation. Or aujourd’hui qui dit médiation dit s’orienter dans l’abondance des contenus, des flux et des supports. Autrement dit, pour garder l’idée du lieu, le bibliothécaire est celui qui proposera une carte, qui va permettre une orientation dans des grappes de contenus = le plan de classement, et la topographie de la bibliothèque et l’aménagement même de ce lieu bibliothèque. On est bien dans l’idée d’une orientation dans l’abondance qui est aussi celle du « mur des supports » de la bibliothèque.
    L’ère du numérique est celle de l’amateur éclairé qui va lui-même prendre de l’influence et déployer des contenus, des flux (rss) et des supports. L’amateur est quelqu’un de reconnu comme un connaisseur du domaine. L’amateur de polar a aujourd’hui autant de moyens que le bibliothécaire pour pratiquer une médiation/orientation efficace. Alors comment se positionner ? Nous n’avons d’autre choix à mon avis de nous fondre dans la figure de l’amateur. Devenir des biblio-amateurs aux côtés des amateurs et non pas contre ou au-dessus…
  • La confiance est manifestation de notre liberté et rançon de celle des autres. […]
    Nous pouvons l'étudier à travers :
    L'honneur et la réputation
    L'économie et le crédit
    Le pouvoir et l'autorité
    L'influence et les moyens de communication
    François-Bernard Huyghe, Un monde sans confiance : http://www.huyghe.fr/actu_882.htm
  • La règle des 4C
    La crédibilité : montrer patte blanche
    - Marquer son territoire
    - Respecter les contraintes légales
    - L’exigence d’un support vivant : actualité et animation éditoriale
    - Gare aux erreurs de débutants : 404, coquilles, informations
    absentes, promesses non tenues, etc.
    La clarté : faciliter l’accès à l’information
    - Les différents niveaux de lecture
    - Des phrases simples, courtes et rythmées
    - Des mots simples, usuels, qui évitent le jargon, la synonymie et/ou la
    redondance
    - Des titres courts, informatifs et si possibles accrocheurs
    - Chapeaux et accroches : le rôle de chacun
    - Des intertitres pour la lecture de survol
    - Polices, caractère gras, animations : les règles à connaître
    La concision : - 50 % de texte !
    - Identifier l’essentiel, supprimer le superflu
    - Réorganiser les idées pour entrer dans le vif du sujet
    - Ecarter les tics et facilités de langage
    Cohérence : prendre un parti et s’y tenir
    - Respecter ses choix rédactionnels
    - Respecter ses lecteurs :
    - Définir son et/ou ses cibles, connaître son lectorat
    - Jusqu'où aller dans la
    Le workflow éditorial : contrôler la production
    - Une gestion rationnelle des processus
    - Le rôle des différents acteurs
    - La programmation éditoriale
    Une chaine éditoriale est un procédé technologique et méthodologique consistant à réaliser un modèle de document (= modélisation des contenus en 1er), à assister les tâches de production des contenus et à les publier sous différents formats. Les contenus sont créés dans des modèles préexistants, appelés « schémas documentaires ». Ces modèles servent de guide d’écriture en proposant à l’auteur des éléments de contenu appropriés selon le contexte de sa rédaction.
    Dans un environnement multi-auteurs (= modèle du groupware = travailler et produire à plusieurs : chacun est producteur, d'autres valident l'information), la mise en œuvre d'une chaîne de publication doit être particulièrement formalisée et rigoureusement conduite (par les cadres de la poldoc et le webmestre)La chaîne éditoriale doit impérativement intégrer les enjeux d'indexation et d'accessibilité, car le portail documentaire n'a pas qu'une fonction de circulateur d'informations mais également de réservoir de données de savoir (= bibliothèque numérique). Chaque contenu produit est donc accompagné d'une méta-donnée (tag et catégorie) favorisant son signalement et donc son accessibilité dans le gisement documentaire que constitue la bibliothèque numérique.
    En somme, la chaîne éditoriale est un processus de rationalisation qui permet aux contenus d'être identifiables (car respectant la charte graphique de l'établissement), homogènes (car respectant les différents modèles ou matrices de publication), adaptés (à un contexte de travail) et interopérables (car pouvant être disséminés sur d'autres plateformes de publication). Elle permet en conséquence la mise en place d'un contrôle de qualité.
    Les acteurs doivent être clairement identifiés et leur travail de sélection et de publication rigoureusement organisé, structuré. Il ne peut se réaliser sur les bonnes volontés et en fonction (des contraintes) du temps. De même que le processus de sélection et d'acquisition doit être formellement garanti (fréquence régulière des commandes, …), la production de contenus fait désormais partie du travail "régalien" de la bibliothèque, non soumis aux aléas du bon vouloir des contributeurs (respect de la charte de publication)
    Le choix n'est pas celui d'un médiateur numérique qui orchestrerait des acquéreurs, mais de responsables documentaires, en charge de la sélection, production, gestion et de la médiation de contenus…. qui sont "orchestrés" par des rédacteurs en chef (représentés en particulier par leur chef de dep et le dir poldoc) = modèle d'organisation qui s'appuie sur les objectifs stratégiques de service de la dir mais qui part du principe que le carburant vient du bas (modèle du bottom up)
    Les resp doc doivent ainsi être en 1ère ligne dans la production et la médiation de contenus (permanence de leur action) et en même temps, il convient d'impliquer l'ensemble du personnel (actions ponctuelles) de la médiathèque car cela relève de la politique d'ensemble de l'établissement et de son évolution
    Les bibliothécaires entrent désormais dans le processus éditorial en produisant et en publiant eux-mêmes des contenus, le bibliothécaire est désormais obligé « de rentrer » dans les contenus
    Notons que ce dispositif de production et de médiation numériques vient bien évidemment compléter la médiation directe (orale) ou déléguée (tables de présentation et autres « têtes de gondole ») réalisée dans les pôles par les bibliothécaires du réseau.
  • Stratégie de valorisation et d'éditorialisation des ressources documentaires

    1. 1. Ressources numériques : enjeux et dispositifs de leur médiation 5 Stratégie éditoriale Bibliothèque départementale de la Sarthe - Le Mans, 16-18.IX.2015 LicenceCCBY-NChttps://www.flickr.com/photos/37873897@N06/
    2. 2. 2 1.Numérique et politiques publiques 2.Définir les cibles et les objectifs : marketing public 3.La médiation numérique et ses dispositifs 4.Identité(s) sur le Web 5.Stratégie éditoriale 6.Management et participation Enjeux et dispositifs de la médiation numérique Programme : Renaud Aioutz @ruralsmart Diaporama mis à disposition selon les termes de la Licence CC BY 4.0 Réalisé en partie grâce aux diaporamas constitués pour Biblioquest (CNFPT - INSET)
    3. 3. 3 Comment s'organiser ?
    4. 4. 4
    5. 5. 5 Source : Yoann Duriaux – Les explorateurs du web http://fr.slideshare.net/zooma/identite-numerique-3495550?ref=http://yoannduriaux.wordpress.com
    6. 6. 6 De la méthode !
    7. 7. 7 Les graines : un essai de typologie Mutualisation Personnalisation Grand public Professionnel Mise en ligne Photos, vidéos, sons… Flickr, YouTube, SoundCloud... Réseaux sociaux généralistes Facebook, Twitter... Blogs Wordpress, Blogger, Over-Blog... Microblogging Tumblr, Instagram, Vine... Bookmarking social / Folksonomie Diigo, Pearltrees, Pinterest... Réseaux sociaux professionnels LinkedIn, AgoraBib... Blogs d'experts ou corporate Agrégateurs de flux RSS Netvibes, Feedly... Wikis Wikipédia, PBWorks... Moteurs collaboratifs Wikia, SearchTeam... Moteurs personnalisables Google Custom Search…. Mashups et APIs Google Maps, Amazon, Movil... Agrégateurs d'actualité Flipboard, Webedia... D'après Net Recherche par V. Mesguich et Armelle Thomas, ADBS, 2009
    8. 8. 8 Être identifié, engagé, constant... Source:http://e-reputation.org/wp-content/uploads/2011/02/4-forces-identite-numerique-v1.gif
    9. 9. 9 Les contenus Thèmes mis en valeur Programme animation Programmation culturelle Thèmes Brainstorming annuel animation / médiation Tout le personnel Mise en oeuvre Les outils de médiation Pôles thématiques Les ressources Les bibliothécaires Les partenaires Un planning Quelle organisation? Source : Lionel Dujol
    10. 10. 10 Une chaine de publication et de validation des contenus Source : http://www.flickr.com/photos/setaou/2935943672/
    11. 11. 11 Source : http://www.flickr.com/photos/hanspoldoja/5001818922 Une médiation « éditorialisée »
    12. 12. 12 Élaborer une chaîne de publication numérique
    13. 13. 13 Mardi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Lundi
    14. 14. 14 Nombre ou Fréquence Indexation / Archivage Rédacteur / Editeur source Valideur 1 Editeur source Valideur 2 Editeur source Publication Conseils critiques 15/mois (adultes) 12-17/mois(enfants) Catégories + Tags Archivé (catégorie + année) Agent de pôle Typo3 Chef de dep Typo3 Comité de rédaction Typo3 Webmestre Nouveautés 12/hebdo(adultes) 56/mois (enfants) Non indexé Non archivé Resp. doc Typo3 Webmestre Tops5 1/an (48 domaines) Catégories + Tags Archivé (catégorie + année) Resp. doc Typo3 Chef de dep Dir. Poldoc Webmestre Sitothèque 2/an (adultes) 4/an (enfants) Catégorie + Tag Non archivé Resp. doc Typo3 Chef de dep Webmestre Dossiers 1/an (par resp.doc) Catégorie + Tag Mise à jour sélective Archivé (catégorie + année) Resp. doc Open O. texte Chef de dep Dir. Poldoc Webmestre Billets bimensuel Tag Archivé (ante-chronologique) Cadres Poldoc, Dir. réseau ou AC. Typo3 Dir. Poldoc Webmestre Actualité Aléatoire Non indexé Non archivé Resp. Com Typo3 Dir. réseau Webmestre Action culturelle Mensuel Non indexé Non archivé Rédacteur AC Typo3 Dir AC Webmestre Table num. / News 2/mois Aléatoire Non indexé Archivé Cadres Poldoc Koha Dir. Poldoc la chaîne éditoriale (validation et publication des contenus)
    15. 15. 15Nancy - 09/11/09 Back office Blog/portail BLOG Portail Coordinateur Bibliothécaires Secteurs Pôles Thématiques Commentaires Usagers Partenaires Billet validé Billet proposé Billet discuté Billet proposé Billet proposé Billet refusé Modération à posteriori Supports de médiation
    16. 16. 16
    17. 17. 17
    18. 18. 18
    19. 19. 19
    20. 20. 20 source Nicolas Alarcon, BU d'Angers
    21. 21. 21 Écrire pour le web ? Oui, mais comment ? LicenceCCBY-NChttps://www.flickr.com/photos/37873897@N06/
    22. 22. 22 Quelques éléments sur la lecture en général… … et sur la lecture sur écran en particulier LicenceCCBY-NChttp://www.flickr.com/photos/zandwacht/5718319650
    23. 23. 23 Comment lit-on ? ● On le lit pas « de manière linéaire » (mot à mot) ● Mais on lit par saccades : bonds de groupes de mots en groupes de mots (5 à 10 caractères maxi) ● Temps de fixation ≈ 0,25 sec. en moyenne ● Temps d'un intervalle (durée de la saccade) ≈ 0,1 sec. ● On ne lit pas les « mots vides » (prépositions...) ● Distinguer empan visuel ≠ empan perceptif ● Importance de la vision périphérique pour la lecture Source : Bien rédiger pour le web, Isabelle Canivet, Eyrolles, 2011
    24. 24. 24 Empan visuel : 5 lettres maximum Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Lecture_rapide#Empan_visuel
    25. 25. 25 Ne pas négliger cependant : la vision périphérique S'agissant des mots longs (6-10 lettres), leur identification n'est pas possible en vision périfovéale. Toutefois, la vision périfovéale permet un meilleur ciblage de la fixation sur le mot. S'agissant des mots courts (1-3 lettres), leur identification est possible en vision périfovéale, rendant de ce fait la lecture en vision fovéale superflue. Ils peuvent donc être sautés dans la succession des points de fixation. Cette vision joue un rôle non négligeable dans le processus de lecture continue. Source : http://sophie.raufaste.free.fr/Saccades%20fixations%20et%20champs%20visuel.htm
    26. 26. 26 Lecture sur le web : quelques chiffres ● Temps moyen passé sur une page web : 30-60 sec. ● Temps moyen passé sur un site web : 2 min. ● Nombre moyen de pages consultées sur un même site web : 2 ● 79 % des internautes lisent toujours en diagonale vs 16 % des internautes qui lisent mot à mot ● Le lecteur lit en moyenne 20 % à 28 % des mots sur une page Source : Bien rédiger pour le web, Isabelle Canivet, Eyrolles, 2011
    27. 27. 27 Idées reçues et contre-vérités Le chiffre circulait depuis 1997, qu'on lisait « 25 % moins vite à l'écran que sur le papier »… mais cela datait d'une étude faite à l'époque où les écrans (résolutions, brillance, technologies…) étaient encore très inconfortables. Les écrans ont bien évolué et, si l'on peut préférer tel ou tel support (imprimé, PC, tablette, liseuse…), une étude a montré qu'on ne lit que 6 % moins vite sur iPad par rapport au papier ! Cependant, la vision périphérique peut être perturbée par le contexte numérique (bannières, bandeaux, images, publicités, vidéos, logos…), celui-ci pouvant donc fatiguer ou ralentir la lecture. Source : http://blog.60canards.com/2010/07/vitesse-de-lecture-l-ecart-entre-l-ecran-et-le-papier-se-reduit
    28. 28. 28 Oculométrie (eyetracking) Parcours type d'un article sur une page web, dans l'ordre : 1. Introduction de l'article 2. Titre 3. Paragraphe 1 4. Auteur (privilégier sous le titre et pas uniquement en fin d'article) 5. Rubrique (ou titre de la section) 6. Sous-titres 7. Paragraphe 2 8. Image (photo, graphique, dessin…) 9. Paragraphe 3 10. Légende de l'image Source : Bien rédiger pour le web, Isabelle Canivet, Eyrolles, 2011
    29. 29. 29 Etude EyeTrack III (2004) Poynter Institute Source : http://www.math.unipd.it/~massimo/corsi/tecweb2/Eyetrack-III.pdf
    30. 30. 30 Source : http://www.math.unipd.it/~massimo/corsi/tecweb2/Eyetrack-III.pdf Zones chaudes vs Zones froides
    31. 31. 31 Source : http://www.math.unipd.it/~massimo/corsi/tecweb2/Eyetrack-III.pdf F-shape : la lecture en F
    32. 32. 32 À quoi ces zones correspondent-elles ? La question des niveaux de lecture Source : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Journal_Le_Petit_Marseillais.jpg
    33. 33. 33 Combien de niveaux de lecture dans un titre de presse ? Source : http://fr.slideshare.net/lucos/ecrire-pour-le-web-en-2010
    34. 34. 34 Parfois plus de 100 niveaux de lecture ! Ils sont différenciés par un traitement graphique et éditorial spécifiques : du titre à la source, en passant par les photos ou les signatures… Source : http://fr.slideshare.net/lucos/ecrire-pour-le-web-en-2010
    35. 35. 35 Quels niveaux de lecture retenir ? Néanmoins, pour schématiser et pour rester sobre dans sa mise en page, on peut recommander 3 niveaux principaux : 1. La titraille - titre, appel de titre, sous-titres et intertitres - les illustrations, la « Une » et en papier, la « Dernière »... 2. Les formats courts : chapeau (ou chapô), brève, encadré, billet, chronique, légende de photos... 3. Les formats plus longs pour les paragraphes dans le texte de l'article Source : Bien rédiger pour le web, Isabelle Canivet, Eyrolles, 2011
    36. 36. 36 Mais attention aux fractures visuelles Les fractures visuelles doivent être bien pensées : ● Les gros titres favorisent le balayage visuel et facilitent la lecture mais ils ont un revers : le lecteur ne voit pas les autres informations contenues dans la page ● Le lecteur ne lira pas une accroche trop petite sous un titre trop gros, sauf si elle est placée à côté (plutôt qu'en dessous) ● Des titres plus petits induiront davantage de scroll et favoriseront la lecture des accroches en réduisant ces fractures visuelles Source : Bien rédiger pour le web, Isabelle Canivet, Eyrolles, 2011
    37. 37. 37 Front-loading : le premier tiers ● Le lecteur ne lit que les premiers mots d'un même ensemble textuel : la fixation de l'oeil est plus longue sur le premier tiers ● Il est donc impératif d'y concentrer l'information principale et prioritaire, d'où le terme de front- loading (chargement en façade) ● Pour cette raison, l'accroche ne doit pas être redondante avec le titre mais complémentaire (autre avantage : le snippet des moteurs de recherche et des réseaux sociaux) Source : Bien rédiger pour le web, Isabelle Canivet, Eyrolles, 2011
    38. 38. 38 Ligne de flottaison (fold ou pli) Source : http://www.developpeur-blog.com/bonnes-techniques-pour-ecrire-sur-le-web/
    39. 39. 39 Ligne de flottaison (fold ou pli) Source : http://wdfriday.com/blog/2012/02/integration-emailing/
    40. 40. 40 Alors pour éviter de couler votre site D'après les études sur le scroll : ● 76 % des pages comportant un ascenseur vertical ont été scrollées mais seulement 22 % jusqu'au pied de page ● Le lecteur balaie les titres à la recherche des mots clefs mais ne lit pas les contenus ● Le temps de fixation décroît au fur et à mesure du scroll, il faut donc relancer l'intérêt du lecteur (par des points d'arrêt judicieusement placés : images, intertitres, encadrés...) Source : Bien rédiger pour le web, Isabelle Canivet, Eyrolles, 2011
    41. 41. 41 Une écriture web ● Écrire court : phrases de 15 à 20 mots, vocabulaire accessible, un paragraphe = une idée, des articles courts… ● Écrire simple : syntaxe du type « sujet-verbe- complément », privilégier le présent et la voix active, éviter les tournures négatives et le jargon… ● Un style « informatif » plutôt que « incitatif » ● Des images et des liens explicites
    42. 42. 42 La pyramide inversée : une technique éprouvée Source : http://www.contentme.fr/ecriture-en-ligne/principes-redaction/pyramide-inversee What ? Who ? When ? Where ? Why ? How ? Call To Action ...
    43. 43. 43 Un peu de HTML (Hypertext MarkUp Langage) : comprendre les principales balises pour bien disposer son contenu Source : Bien rédiger pour le web, Isabelle Canivet, Eyrolles, 2011
    44. 44. 44 Des contenus hyperliés et insérés dans les réseaux sociaux Source : http://www.ah-book.com/Blog/facteurs-meilleur-referencement.php
    45. 45. 45 Architecture de la page : le bon usage du dessin (wireframe) Source : http://www.oracast.com/blog/how-to-make-sticky-landing-pages/
    46. 46. 46 Une bonne arborescence : le ratio entre clics et abandons Source : http://www.ah-book.com/Blog/facteurs-meilleur-referencement.php
    47. 47. 47 Quels contenus et quelle stratégie pour un « site institutionnel » ? Source : http://www.contentme.fr/enjeux-strategies/communication/institutionnelle
    48. 48. 48 Site institutionnel : miser sur les contenus 1. Du contenu pour valoriser une expertise : critiques documentaires, sélections bibliographiques, aide à la recherche… 2. Du contenu pour positionner l'offre : animations, catalogue, horaires, services, règlement, tarifs, réservations, ressources en ligne… 3. Du contenu pour créer de la proximité : présentation de l'équipe, galerie photos de la bibliothèque, formulaires de contacts, présence sur les réseaux sociaux… Source : http://www.contentme.fr/enjeux-strategies/communication/institutionnelle
    49. 49. 49 Longueur des articles : un vrai faux problème Source : http://www.ah-book.com/Blog/etude-lecture-web-referencement.php
    50. 50. 50 Lecteurs fuyants, indécis et attentifs Source : http://www.ah-book.com/Blog/etude-lecture-web-referencement.php
    51. 51. 51 Rédaction web et référencement En 2013, on constate qu'en moyenne le référencement des articles longs est meilleur. Les premiers résultats sont généralement compris entre 400 et 500 mots en moyenne pour des recherches concurrentielles composées de plus de 3 mots-clés. De plus en plus d'internautes optent pour des recherches précises, impliquant ainsi un contenu spécialisé et détaillé. • L'impact indirect des articles de fond pourra s'étendre aux réseaux sociaux. En effet, le lecteur actif est généralement celui qui « Aime » ou « Partage » les informations qu'il découvre. Une bonne méthode pour inviter le lecteur a prolonger son temps de visite est de lui proposer un contenu déployé en plusieurs articles autour d'une thématique précise. La cohérence et la pertinence des articles par rapport à la thématique apporteront la qualité de "spécialiste" au yeux de l'internaute et des moteurs de recherche. C'est une approche tournée vers le lecteur actif et appuyée sur la rédaction régulière de textes utiles et inédits.
    52. 52. 52 Horia Varlan CC-BY Définition et enjeux du droit d’auteur Partie due à Lionel Maurel (Blog S.I Lex)
    53. 53. 53 Le Droit d’auteur ??? La Propriété intellectuelle ??? Propriété intellectuelle (CPI) Propriété industrielle Propriété littéraire et artistique
    54. 54. 54 Le Droit d’auteur ??? La Propriété intellectuelle ??? Art. L.111 « L’auteur d’une œuvre de l’esprit jouit sur cette œuvre, du seul fait de sa création, d’un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous » Code de la Propriété Intellectuelle La propriété intellectuelle est sensiblement différente de la propriété matérielle des biens y.caradec.CC-BY-SA
    55. 55. 55 Par Margnac. CC La notion essentielle de droit exclusif de l’auteur Droit d’auteur ?
    56. 56. 56 56 « Art. 112-1 Les Dispositions du [code de la propriété intellectuelle] protègent les droits des auteurs sur toutes les œuvres de l’esprit, quels qu’en soient le genre, la forme d’expression, le mérite ou la destination. » Paula Brandao. CC-BY-SA Un droit qui protège les « œuvres de l’esprit » A conditions qu’elles soient…
    57. 57. 57 57 Le droit d’auteur : les principes de bases
    58. 58. 58 58 Le mode de fonctionnement du droit d’auteur Copyright = Tous droits réservés Tout usage nécessite en principe une autorisation préalable Sauf si on se trouve dans le cadre d’une exception législative…
    59. 59. 59 59 Le mode de fonctionnement des licences libres « Tout ce qui n’est pas interdit est permis » Pas d’autorisation à demander tant qu’on reste dans le cadre de la licence Exemple des licences Creative Commons 4 conditions et 6 contrats Il faut conclure un contrat pour lever une restriction posée par la licence Pen3. Par Merlinprincesse. CC-BY-NC-ND
    60. 60. 60 Les grandes questions à se poser ● Un projet : pour qui ? Pour quoi ? ● Des contenus : quoi ? ● Un (des) outil(s) : lesquels ? ● Une charte éditoriale et graphique : comment ? ● Une programmation et un calendrier : quand ? ● Une équipe et des rôles : qui ? ● Des compétences nouvelles : se former et former les collègues !
    61. 61. 61 Les 8 erreurs à éviter : 1. Ne pas former les rédacteurs « web » 2. Penser le contenu et le site isolément 3. Fixer trop strictement le nombre de mots par page 4. Débuter la rédaction avant d'avoir défini la cible, les objectifs, le canevas de la page , les normes éditoriales, la charte et la ligne éditoriales...
    62. 62. 62 Les 8 erreurs à éviter : 5. Se focaliser sur la technique et envisager le contenu à la fin 6. Sous-estimer les besoins (humains, budgétaires, en formation…) à mobiliser 7. Penser que la rédaction de contenu peut se faire « entre deux tâches » :non, c'est une activité à part entière 8. Trop figer ou trop resserrer le calendrier et tarir l'inspiration des rédacteurs
    63. 63. 63 Répétons le : de la méthode, encore de la méthode, toujours de la méthode…
    64. 64. 64 Merci de votre attention ! Des questions ? Me contacter ou retrouver les supports : http://ruralsmart.net renaud@ruralsmart.net twitter : @ruralsmart Licence CC BY 4.0

    ×