1
L'obstination de la poésie
   Cheyne et les bibliothèques
        en Haute-Loire
        partenariats & médiations

Agnè...
Se placer dans
  une logique de projet
   compris et partagé

1.Pour quoi ?
2.Pour qui ?
3.Comment ?

                    ...
Identification de 4 objectifs


1.Une collection pluraliste
2.Disséminer la bibliothèque
3.Un projet de territoire
4.La po...
1 : Une collection pluraliste
Pour quoi ? Contribuer au développement
des pratiques de lecture en favorisant la
découverte...
Pour qui ? Usagers de la bibliothèque
dont les enfants dans un souci
d'ouverture et de formation




                     ...
2 : Disséminer la bibliothèque

Pour quoi ? Développer la présence et
la visibilité de la « lecture publique »
dans la vie...
Pour qui ? Non-usagers de la
bibliothèque

- Publics captifs d'autres structures
- Habitants du territoire mais aussi
pers...
3 : Un projet de territoire
Pour quoi ? S'inscrire dans une
démarche de construction d'une image
voire d'une identité du t...
Pour qui ? Touristes et résidences
secondaires mais aussi institutions
culturelles nationales ou partenaires de
la bibliot...
4 : La poésie, lieu de
       construction du sens
Pour quoi ? Participer à la construction
d'une communauté professionnel...
Pour qui ? Les professionnels des
métiers du livre mais aussi les
professionnels de l'éducation, de
l'enfance et du social...
Envisager les écueils
possibles pour mieux
   guider l'action


                        12
Qu'est-ce qu'un
                      2
        partenariat ?
●Inspiré du mot anglais partnership
●Évoque la réunion de 2 ...
2
Des géométries variables
● Des structures liées à un domaine de
l'activité culturelle (par ex. : domaine =
livre / struc...
2
    Some tips for success

➔Rechercher quelle est l'offre et quel est le
bénéfice de la bibliothèque ;

➔Rechercher avec...
2
    Some tips for success
➔Assurez-vous que votre équipe et votre
tutelle comprennent la nature de ce
partenariat, ses e...
Envisager les écueils

Se poser la question des
spécificités de la poésie (en tant
que genre et segment éditorial)
mais au...
N°1 : Objectifs et publics
sont-ils compris et partagés ?

1.Quels sont les objectifs partagés
et/ou respectifs de chaque
...
N°2 : Les représentations
          de la poésie

1.Une vision héritée de sa place dans
les programmes scolaires
2.La coup...
N°3 : Le cas de la poésie
         contemporaine
1.L'impression d'obscurité, de difficulté,
de « ne rien y comprendre ! »
...
N°4 : Quelle inscription dans
une politique documentaire ?
1.Quelle place pour la poésie
contemporaine dans nos collection...
N°5 : Soutiens publics et
       effets de distorsion
1.Soutiens à l'édition (CNL, Collectivités), à
la diffusion (CNL) ou...
N°6 : La poésie est partout ?
   La poésie est un don ?
1.« La poésie est un genre que l'on
s'évertue à voir là où il n'es...
N°7 : La question du temps de
 cerveau humain disponible
1.Temps long et lent de la poésie /
temps court et rapide de notr...
Quelques expériences
        et outils
1.Le Pays Lecture et ses actions
(exemple du Printemps des Poètes)
2.« Sous l'arbus...
Le Pays Lecture :
       un label

Les actions à l'occasion
          du
 Printemps des Poètes
                           ...
Sous l'arbuste :
le versant jeunesse des
  Lectures sous l'arbre


                          27
Les balades
littérature & patrimoine :
      entre « produit
 touristique » et prélude
au Lectures sous l'arbre
          ...
Merci de votre attention

          ----

    À tout de suite
  pour les questions
                           29
Sources ou références :
1
  ROUBAUD Jacques, « Obstination de la poésie »
in Le Monde Diplomatique n°670 daté de Janvier
2...
« L'obstination de la poésie » : Cheyne et les bibliothèques en Haute-Loire, partenariats et médiations
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

« L'obstination de la poésie » : Cheyne et les bibliothèques en Haute-Loire, partenariats et médiations

986 vues

Publié le

Agnès Ginhoux et Renaud Aïoutz
Intervention pour l'ABF, le 28 juin 2010 à la BnF

C'est bien connu : « Médiations et partenariats sont les deux mamelles des bibliothèques »... Bien que souvent convoquées par les bibliothécaires en matière d'animation, ces deux modalités ne doivent cependant ni précéder ni interdire une analyse du contexte et une définition du public et des objectifs. A fortiori avec la poésie où nous avons affaire à un segment documentaire qui véhicule tout un lot de représentations contradictoires. Entre respect quasi-muséographique, crainte ou parfois méconnaissance de la part des bibliothécaires, s'obstiner dans la poésie exige d'user de méthode et de pédagogie.

Publié dans : Formation, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
986
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
29
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

« L'obstination de la poésie » : Cheyne et les bibliothèques en Haute-Loire, partenariats et médiations

  1. 1. 1 L'obstination de la poésie Cheyne et les bibliothèques en Haute-Loire partenariats & médiations Agnès Ginhoux, Bibliothèque Départementale de la Haute-Loire Renaud Aïoutz, RISOM Tence, St-Jeures, Le Mazet-St-Voy
  2. 2. Se placer dans une logique de projet compris et partagé 1.Pour quoi ? 2.Pour qui ? 3.Comment ? 2
  3. 3. Identification de 4 objectifs 1.Une collection pluraliste 2.Disséminer la bibliothèque 3.Un projet de territoire 4.La poésie lieu de construction du sens 3
  4. 4. 1 : Une collection pluraliste Pour quoi ? Contribuer au développement des pratiques de lecture en favorisant la découverte d'un genre moins connu - présenter un corpus de « voix » qui constituent une richesse collective indépendamment de leur disponibilité dans le circuit commercial - la bibliothèque comme contrepoint au marché (→ son avantage concurrentiel) 4
  5. 5. Pour qui ? Usagers de la bibliothèque dont les enfants dans un souci d'ouverture et de formation 5
  6. 6. 2 : Disséminer la bibliothèque Pour quoi ? Développer la présence et la visibilité de la « lecture publique » dans la vie de la cité - la poésie comme occasion de sortir hors les murs de la bibliothèque - c'est justement la rareté de la poésie qui participe à créer de l'exceptionnel 6
  7. 7. Pour qui ? Non-usagers de la bibliothèque - Publics captifs d'autres structures - Habitants du territoire mais aussi personnes de passage (raisons professionnelles, tourisme etc.) 7
  8. 8. 3 : Un projet de territoire Pour quoi ? S'inscrire dans une démarche de construction d'une image voire d'une identité du territoire - prise en compte de l'environnement de la bibliothèque (Cheyne et les Lectures sous l'arbre) - enjeux de communication sur la bibliothèque et sur le territoire 8
  9. 9. Pour qui ? Touristes et résidences secondaires mais aussi institutions culturelles nationales ou partenaires de la bibliothèque (Région, DRAC...) 9
  10. 10. 4 : La poésie, lieu de construction du sens Pour quoi ? Participer à la construction d'une communauté professionnelle indépendante des pressions et modes éditoriales (valeurs partagées) - la poésie « petit poucet » économique - mais lieu de partage, de confrontations de visions du monde, de construction du 3 sens (« un autre temps pour le livre » ) 10
  11. 11. Pour qui ? Les professionnels des métiers du livre mais aussi les professionnels de l'éducation, de l'enfance et du social 11
  12. 12. Envisager les écueils possibles pour mieux guider l'action 12
  13. 13. Qu'est-ce qu'un 2 partenariat ? ●Inspiré du mot anglais partnership ●Évoque la réunion de 2 partenaires mais traduit aussi l'attitude et la méthode ●Implique une égalité des partenaires et un respect mutuel ●Milieu non homogène ●Notion connexe de contractualisation 13
  14. 14. 2 Des géométries variables ● Des structures liées à un domaine de l'activité culturelle (par ex. : domaine = livre / structure = bibliothèque) ●Des structures liées à des fonctions (par ex. : fonction = création / structure = éditeur) ●Des structures gérant des publics spécifiques (par ex. : public = enfants 6- 11 ans / structure = école primaire) 14
  15. 15. 2 Some tips for success ➔Rechercher quelle est l'offre et quel est le bénéfice de la bibliothèque ; ➔Rechercher avec votre partenaire potentiel les sources possibles de conflits et les domaines d'intérêts réciproques ; 15
  16. 16. 2 Some tips for success ➔Assurez-vous que votre équipe et votre tutelle comprennent la nature de ce partenariat, ses exigences et ses apports ; ➔Ne sous-estimez pas la valeur de votre bibliothèque. Sa réputation et sa visibilité dans la communauté constituent une source inestimable d'ouverture au partenariat. 16
  17. 17. Envisager les écueils Se poser la question des spécificités de la poésie (en tant que genre et segment éditorial) mais aussi la question des modalités d'un partenariat pour mieux définir le comment ? 17
  18. 18. N°1 : Objectifs et publics sont-ils compris et partagés ? 1.Quels sont les objectifs partagés et/ou respectifs de chaque partenaires ? 2.Et quels sont les publics prioritaires ? Impact : objectifs 1 à 4 18
  19. 19. N°2 : Les représentations de la poésie 1.Une vision héritée de sa place dans les programmes scolaires 2.La coupure entre une poésie populaire et une poésie savante 3.Une forme d'autorité mais une distance presque « muséale » Impact : objectifs 1 à 4 19
  20. 20. N°3 : Le cas de la poésie contemporaine 1.L'impression d'obscurité, de difficulté, de « ne rien y comprendre ! » 2.Une offre éditoriale méconnu et de multiples courants 3.Un déficit de formation pour les professionnels du livre et de l'éducation Impact : objectifs 1 & 4 20
  21. 21. N°4 : Quelle inscription dans une politique documentaire ? 1.Quelle place pour la poésie contemporaine dans nos collections (en BDP ? En BM ?) 2.Contradiction conservation/lecture publique à résoudre 3.Marge de manœuvre budgétaire réduite depuis quelques années Impact : objectifs 1 & 4 21
  22. 22. N°5 : Soutiens publics et effets de distorsion 1.Soutiens à l'édition (CNL, Collectivités), à la diffusion (CNL) ou à l'animation (DRAC, « Printemps des Poètes ») 2.Effet d'aubaine ou évaluation d'un besoin public ? Quels objectifs de politique publique ? 3.Retour à une forme de « prescription » ? Impact : objectifs 1 & 3 22
  23. 23. N°6 : La poésie est partout ? La poésie est un don ? 1.« La poésie est un genre que l'on s'évertue à voir là où il n'est pas […] et 1 à ne pas voir là où il se trouve » 2.Survalorisation de l'inspiration poétique au détriment de la fabrique, de l'artisanat de la langue ? Impact : objectifs 2 & 4 23
  24. 24. N°7 : La question du temps de cerveau humain disponible 1.Temps long et lent de la poésie / temps court et rapide de notre société 4 (cf. Leurs mains ) 2.Apprendre par cœur, incorporer en soi / Accès immédiat et permanent aux ressources des réseaux 3.Quelle vente de poésie en temps dit de crise ? Impact : objectifs 2 & 4 24
  25. 25. Quelques expériences et outils 1.Le Pays Lecture et ses actions (exemple du Printemps des Poètes) 2.« Sous l'arbuste », ou les Lectures sous l'arbre pour les enfants 3.Les balades « littérature & patrimoine » 4.Cheyne et le département de la Haute- Loire 25
  26. 26. Le Pays Lecture : un label Les actions à l'occasion du Printemps des Poètes 26
  27. 27. Sous l'arbuste : le versant jeunesse des Lectures sous l'arbre 27
  28. 28. Les balades littérature & patrimoine : entre « produit touristique » et prélude au Lectures sous l'arbre 28
  29. 29. Merci de votre attention ---- À tout de suite pour les questions 29
  30. 30. Sources ou références : 1 ROUBAUD Jacques, « Obstination de la poésie » in Le Monde Diplomatique n°670 daté de Janvier 2010. 2 AROT Dominique, Les partenariats des bibliothèque, Presses de l'enssib, 2002. 3 MANIER Jean-François, Éloge de la lenteur, Cheyne éditeur. 4 BERCHOUD Bruno, Leurs mains, Cheyne éditeur, 2005. Agnès Ginhoux, BDHL : 04.71.02.17.00 agnes.ginhoux@cg43.fr Renaud Aïoutz, RISOM : 04.71.59.59.10 aioutz@risom.fr www.slideshare.net/aioutz 30

×