Brazzaville, République du Congo, 04 – 06 mars 2015Brazzaville, République du Congo, 04 – 06 mars 2015
TRENTE ET UNIEME SE...
1. Introduction
2. Industrialisation dans le secteur forestier en Afrique
Centrale
3. Politiques de valorisation des produ...
Le contexte
- Croissance économique élevée mais non inclusive
- Importance accordée par la CEA à la Transformation Structu...
Secteur du bois : un bilan mitigé de la transformation
Une moyenne du taux de transformation en hausse de 42 % en 1993-
19...
Un niveau de transformation insuffisant
 Première transformation: Prédominante
 Deuxième transformation : Peu importante...
Secteur des PFNL : une transformation peu poussée
 Transformation : surtout de premier niveau pour les secteurs
alimentai...
Secteur du bois
Politiques incitatives
 Incitations à l’investissement industriel
 Codes d’investissement
 Fiscalité di...
Tableau 1 : Quotas de transformation locale imposés
par les pays du Bassin du Congo
Tableau 2 : Comparaison entre le quota...
Secteur des PFNL
 Pas de politiques nationales ni de stratégies viables
 Incohérence des politiques dans les domaines lé...
Développer l’industrie de transformation
 Moderniser l’outil de production Accorder des exonérations
fiscales ou douanièr...
Rendre le marché intérieur plus attractif
 Préserver la paix et la garantir la sécurité des biens et des hommes
Renforcer...
Renforcer la présence sur les marchés d’exportation
 Se conformer aux exigences des marchés traditionnels d’exportation
S...
Messages clés
 Des opportunités d’industrialisation existent dans le domaine forestier dans
le Bassin du Congo riche en r...
Messages clés (suite et fin)
 L’attractivité du marché intérieur, le renforcement de l’industrie de
transformation et la ...
Développer l'industrie forestière pour la transformation structurelle  des économies d’Afrique Centrale
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Développer l'industrie forestière pour la transformation structurelle des économies d’Afrique Centrale

318 vues

Publié le

Présentation de la Commission Economique pour l’Afrique (CEA) à la 31ème session du Comité Intergouvernemental d’Experts pour l’Afrique centrale du 4 au 6 mars à Brazzaville au Congo. Ladite session est organisée approfondir la réflexion et proposer des stratégies d’industrialisation basées sur une exploitation judicieuse des énormes ressources forestières de cette sous région. www.uneca.org/fr/ca-ice31

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
318
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Développer l'industrie forestière pour la transformation structurelle des économies d’Afrique Centrale

  1. 1. Brazzaville, République du Congo, 04 – 06 mars 2015Brazzaville, République du Congo, 04 – 06 mars 2015 TRENTE ET UNIEME SESSION DU COMITE INTERGOUVERNEMENTAL D’EXPERTS DE L’AFRIQUE CENTRALE « Développer l’Industrie Forestière« Développer l’Industrie Forestière pour la Transformation Structurellepour la Transformation Structurelle des Economies d’Afrique Centrale »des Economies d’Afrique Centrale »
  2. 2. 1. Introduction 2. Industrialisation dans le secteur forestier en Afrique Centrale 3. Politiques de valorisation des produits forestiers 4. Eléments de stratégie de développement de l’Industrie Forestière 5. Conclusion Plan de présentation 2
  3. 3. Le contexte - Croissance économique élevée mais non inclusive - Importance accordée par la CEA à la Transformation Structurelle - Intérêt croissant pour l’économie verte depuis Rio +20 en 2012 Les enjeux - Emplois décents et rémunérateurs - Transferts de technologies, Formation et Renforcement des capacités - Recettes fiscales et en devises étrangères Le principal défi Gestion durable des forêts La réelle opportunité Potentiel considérable en bois tropicaux et produits forestiers non ligneux I. Introduction 3
  4. 4. Secteur du bois : un bilan mitigé de la transformation Une moyenne du taux de transformation en hausse de 42 % en 1993- 1999 à 54 % en 2005-2008 mais des disparités entre les pays Graphique 1: Evolution des taux de transformation du bois des pays du Bassin du Congo Sources : 1993-1999 : OIBT, 2005-2008 : OFAC ; 2009-2011 MEF-DCESP/SDV-CMA (Gabon), OFAC (RCA)  (*) 2009-2010 II. Industrialisation de la filière forestière en Afrique Centrale 4
  5. 5. Un niveau de transformation insuffisant  Première transformation: Prédominante  Deuxième transformation : Peu importante  Troisième transformation : marginale Un système de transformation à deux vitesses II. Industrialisation de la filière forestière en Afrique Centrale 5 Filière Moderne Filière Traditionnelle Marché International Local ou régional Concurrentiel Opérateurs Grandes entreprises étrangères (Filiales de FMN) du secteur formel PME / Artisans locaux du secteur informel Main d’œuvre Nombreuses compétences Formés sur le tas Technique Machinerie lourde en usine Outil de production vétuste Offre Produits de la 1ère transformation Produits de la 2ème et 3ème transformation Qualité Bonne Moyenne / Faible
  6. 6. Secteur des PFNL : une transformation peu poussée  Transformation : surtout de premier niveau pour les secteurs alimentaire, médical et artisanal  Marché: local, sous-régional, voire régional  Acteurs: locaux, nombreux et inorganisés dans le secteur informel  Techniques de production: artisanales ou semi-industrielles avec des outils rudimentaires  Qualité: mauvaise pour les marchés mondiaux II. Industrialisation de la filière forestière en Afrique Centrale 6
  7. 7. Secteur du bois Politiques incitatives  Incitations à l’investissement industriel  Codes d’investissement  Fiscalité différenciée en faveur des produits transformés Politiques contraignantes  Attribution de concessions forestières conditionnée par l’installation d’unités de transformation  Hausses des taxes frappant les sorties de grumes  Interdictions totales ou partielles d’exporter des bois en grumes  Fixation d’un quota minimal de transformation locale des grumes III. Politiques et stratégies de valorisation des produits de la forêt 7
  8. 8. Tableau 1 : Quotas de transformation locale imposés par les pays du Bassin du Congo Tableau 2 : Comparaison entre le quota minimal imposé et le niveau réel de transformation du bois au Cameroun et au Gabon III. Politiques et stratégies de valorisation des produits de la forêt 8 Cameroun Gabon Taux de transformation minimal imposé (année) 100 % (1999) 100 % (2009) Niveau de transformation 57 % - 88% (1993-1999 à 2005-2008) 37%-67 % (2005-2008 à 2009-2011) Cameroun Guinée Equatoriale Gabon Congo RCA RDC Taux 100 % 100 % 100 % 85 % 70 % 70 %
  9. 9. Secteur des PFNL  Pas de politiques nationales ni de stratégies viables  Incohérence des politiques dans les domaines légal et institutionnel  Inefficacité des cadres légaux de l’exploitation des PFNL actuels Manque de données ou de statistiques sur les PFNL III. Politiques et stratégies de valorisation des produits de la forêt 9
  10. 10. Développer l’industrie de transformation  Moderniser l’outil de production Accorder des exonérations fiscales ou douanières à l’importation d’équipements appropriées pour la troisième transformation du bois  Combler le déficit en qualifications Créer une école sous- régionale dédiée aux métiers du bois et se donnant pour ambition de former à la maîtrise des techniques de troisième transformation  Augmenter les possibilités de financement Libérer les contributions au FEVAC IV.Eléments d’une stratégie de développement de l’Industrie Forestière 10
  11. 11. Rendre le marché intérieur plus attractif  Préserver la paix et la garantir la sécurité des biens et des hommes Renforcer les dispositifs de la CEEAC en matière de prévention des conflits (MARAC) et de maintien de la paix (FOMAC)  Développer les infrastructures, notamment celles de transport Organiser la Table Ronde des bailleurs de fonds en vue d’accélérer la mise en œuvre du PDCT-AC IV.Eléments d’une stratégie de développement de l’Industrie Forestière 11
  12. 12. Renforcer la présence sur les marchés d’exportation  Se conformer aux exigences des marchés traditionnels d’exportation Signer les APV avec l’UE  Faire face à l’offre asiatique Créer une agence sous-régionale de commercialisation des produits forestiers  S’intéresser davantage aux marchés nationaux ou sous-régionaux Lever les obstacles tarifaires et non tarifaires à la commercialisation des produits forestiers (ZLE, intégration physique… ) IV.Eléments d’une stratégie de développement de l’Industrie Forestière 12
  13. 13. Messages clés  Des opportunités d’industrialisation existent dans le domaine forestier dans le Bassin du Congo riche en ressources naturelles  Le niveau actuel de développement de l’industrie forestière est insuffisant au regard des énormes potentialités de la sous-région  Les dispositions prises et les politiques incitatives ou contraignantes n’ont pas permis d’améliorer de manière substantielle la transformation la plus poussée V. Conclusion 13
  14. 14. Messages clés (suite et fin)  L’attractivité du marché intérieur, le renforcement de l’industrie de transformation et la présence sur les marchés d’exportation doivent être considérés comme prioritaires  Les questions de développement de l’industrie forestière doivent être prises en compte dans les programmes nationaux de développement, notamment les politiques d’industrialisation  Il importe de s’engager résolument et promptement dans le développement de l’industrie forestière pour éviter le piège des matières premières V. Conclusion 14

×