LE MONDE DE PAX BRITANNICA
 
1
LE MONDE DE PAX BRITANNICA
Introduction  page 3
Histoire : page 4
Times­Line : page 4
Géographie : page 5
Le Monde : page ...
LE MONDE DE PAX BRITANNICA
Introduction
En effet l’empire connaît une croissance industrielle extrêmement importante, la m...
Histoire :
Pax Britannica est un monde où l’histoire importe peu. L’avenir est dans la conquête des                       ...
Géographie :
Le Monde :
L’ensemble du monde n’a pas encore été entièrement exploré. Des continents et des                 ...
Hauts lieux à connaître :
•  Ministère de l’Industrie d’où partent les tuyaux qui alimentent en vapeur la ville.
•  Minist...
La place de la femme dans la société
Quelques repères
La personnalité juridique de la femme mariée est suspendue
La femme ...
Une veuve perd son statut social et doit en retrouver un pour survivre. Parfois sa                               
fortune ...
La place de l’Homme dans la société
Quelques repères
Un Lord doit impérativement se plier à l’étiquette. Au delà de la sim...
Le lord qui a choisi un apprenti doit faire son éducation jusqu’à son âge d’homme, puis il le                             ...
La Religion
La Religion est ce qui structure la vie morale des différentes castes, avec plus ou moins                     ...
pratiques et le crédo anglican, avec plus ou moins de zèle.
Il existe un clergé régulier (abbés, moines) et un clergé sécu...
Le rôle de la presse
C’est un vrai lien social dans la population. Son rôle est d’informer, divertir, défendre la         ...
Quelques prix de référence de la vie quotidienne :
 
Miche de pain, Bouteille de vin bon 
marché
1 Shilling
Bouteille de v...
événement dramatique qui a nécessité l’intervention de l’armée)
Malgré la poigne de fer judiciaire, les malandrins pullule...
une telle campagne.
• Organisation : les lords sont tous officiers supérieurs, les workers peuvent au mieux               ...
Arts et techniques
L’art et le beau ne font pas partie des habitudes de la population, qui doit travailler pour           ...
Times-Line :
Sous le Règne de SMI Margaret:
Times 
(SMI Margaret)
Evénement connus
 (titre de l’édition citée)
Temps class...
Sous le Règne de SMI Victoria :
Times 
(SMI Victoria)
Evénement connus
(titre de l‘édition citée)
Temps classique
1
2
“Die...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

le Monde de Pax britannica

848 vues

Publié le

le fichier exposant le monde du Gn Eve oniris qui aura lieux au mois de juillet 2014

Publié dans : Médias sociaux
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
848
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
87
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

le Monde de Pax britannica

  1. 1. LE MONDE DE PAX BRITANNICA   1
  2. 2. LE MONDE DE PAX BRITANNICA Introduction  page 3 Histoire : page 4 Times­Line : page 4 Géographie : page 5 Le Monde : page 5 L’Europe : page 5 Angleterre : page 5 Londres : page 5 Hauts lieux à connaître : page 6 Vie quotidienne Société page 6 La population page 6 La famille royale page 6 La place des femmes dans la société page 7 Quelques repères page 7 Us, coutumes et lois : page 7 Sexualité page 8 Evolution récente page 8 L’éducation page 8 La place de l’homme dans la société page 9 Quelques repères page 9 L’éducation page 9 La Magie page 10 Principes généraux page 10 L’Université de Magie page 10 La Religion page 11 Organisation page 11 Statut du clergé page 11 Rôles et fonctions du clergé page 12 Le rôle de la presse page 13 La monnaie page 13 Les salaires dans Pax Britannica page 13 Quelques prix de référence dans la vie quotidienne page 14 Police, justice et délinquance  page 14 L’armée / les explorateurs page 15 Politique  page 16 Chambre des Lords page 16 Arts et Techniques page 17 Apparition de la vapeur page 17 Economie page 17 Economie domestique page 17 Times­Line page 18 2
  3. 3. LE MONDE DE PAX BRITANNICA Introduction En effet l’empire connaît une croissance industrielle extrêmement importante, la machine à                        vapeur a radicalement changé le rapport au travail, elle s’est développée dans tous les                            domaines de la vie, chauffage, éclairages, assainissement, transports. De grandes centrales à vapeur alimentent un ou plusieurs quartiers de la ville et bien                              souvent la qualité de vie est directement liée à la qualité de la machinerie en place. Les                                  quartiers pauvres sont le plus souvent en « bout de ligne », disposant de peu de vapeur et                                    d’une tuyauterie vétuste qui libère sa vapeur dans les rues, créant ainsi le fameux « Smog                                », ce brouillard humide et froid qui couvrent les bas quartiers. Elle a également engendré une nouvelle classe sociale, l’ouvrier, le Worker, qui regroupe                          l’ensemble des ingénieurs, ouvriers spécialisés et manœuvres qui sont les indispensables                      rouages de la machinerie industrielle en plein développement.Le monde de Pax Britannica                        est une version alternative du monde victorien. C’est un univers d’aventures et de                          découvertes où de multiples navires quittent Londres pour explorer l’immensité du monde                        et porter les valeurs de l’Empire toujours plus loin. Mais c’est aussi un monde où la                                convenance est tout, elle impacte tous les moments de la vie. L’étiquette est ce qui                              distingue l’Empire du reste du monde, le gentleman du barbare, la Loi du Chaos. Dans un                                monde où une magie puissante existe, se comporter « comme il se doit » devient d’une                                importance fondamentale pour l’Empire. L’Empire est composé de L’Angleterre et des colonies. Londres est une ville tentaculaire                          qui s’est développée au point de couvrir une immense partie de l’île britannique. Les                            Colonies sont des terres conquises sur des peuplades primitives au fur à et mesure du                              temps. Elles alimentent l’Empire en matières premières, dont les besoins grandissent de                        jour en jour. Les plus proches sont l’Irlande et le nord de l’Ecosse, quant aux plus lointaines                                  on parle de terres africaines qui nécessitent de longs voyages. 3
  4. 4. Histoire : Pax Britannica est un monde où l’histoire importe peu. L’avenir est dans la conquête des                              nouvelles terres ! La grandeur de l’Empire ! Et le passé ne sert qu’à entraver l’action, c’est                                  une chose qui est aux mains des comptables et des avoués. Le règne de la Famille Royale est intemporel, l’Empire est éternel, il est donc mal vu de                                  parler du passé, à moins que ce soit pour les comptes et les lois. On ne garde que peu d’archives. En revanche, énoncer sa lignée ou ses hauts faits                              d’arme, accomplis pour la grandeur de l’Empire, est un passe temps convenable. Tout doit                            se porter sur l’avenir, et le progrès, deux choses que l’on trouve en abondance dans le                                TIMES. Par habitude, on mesure le temps, dans la vie quotidienne grâce aux numéros du                              fameux journal. Chez les Lords, il était d‘usage de garder le numéro de la semaine de                                naissance des enfants.  Times-Line : Fonctionnement : il n’y a pas d’année ; on compte durant chaque règne en numéro du                                Times, en moyenne un par semaine et des spéciaux par événements marquants. Lors de                            la mort d’une reine et de l’investiture de la suivante, un numéro spécial est édité intitulé «                                  Dieu sauve la Reine ». Ce nouveau numéro devient le numéro 1 en l’honneur de la nouvelle                                  reine, les éditions suivantes sont numérotées à partir de cette nouvelle numérotation. Le Times rythme la vie de la majorité des gens, par exemple, les contrats sont rédigés                                sous la forme suivante “jusqu’au numéro TANT du Règne de Sa Majesté” (Sa Majesté                            Impériale XXX noté SMI XXX) Indicativement : Temps 1 semaine 1  Mois Femme  enceinte  1An 5 ans 10 ans 20 ans Numéro 1 4 environ  36 De 50  à 55 De 250  à 275 De 500  à 550 De 1000  à 1150 4
  5. 5. Géographie : Le Monde : L’ensemble du monde n’a pas encore été entièrement exploré. Des continents et des                          archipels ont été découverts, l’Europe et l’Afrique ont été découvertes mais au delà, le                            monde connu semble cerné par les “Brumes”. Ces brumes mouvantes sont devenues                        légendaires. Les explorateurs qui y sont entrés ne sont jamais réapparus, ils ont été                            considérés comme perdus pour l’Empire. Mais d’années en années les brumes semblent                        reculer et laissent place à de nouvelles terres, le plus souvent peuplées de barbares. Les                              dernières terres découvertes sont les côtes sud de l’Afrique peuplées par les terribles                          Zoulous, créatures quasi animales à qui l’Empire tente, désespérément, d’apporter la                      civilisation. Europe : Le Channel sépare Albion du continent. A proximité des côtes de la perfide France, un                              phénomène surprenant a lieu. Une gerbe d’eau s'élève vers le ciel mais à un rythme                              erratique. Les explorateurs qui s’y sont risqués ne sont jamais revenus. Par                        intermittence cette colonne d’eau remonte vers le ciel, disparaît, puis se reforme à                          partir de la mer. Ce phénomène a toujours existé, d’autant qu’on s’en souvienne. •  Quelques peuplades tentent d’imiter la civilisation britannique. Les plus importantes                    sont la Prusse, la France, l’Espagne, le Portugal et l’Autriche. •  On parle de nouvelles peuplades mais on ne les a pas encore rencontrées vraiment                            : la Russie et l’Empire Ottoman. Angleterre : Londres domine l’espace. Parfois, certains lords ont des cottages ou des manoirs dans                          d’autres rares shires... Rien n’est plus important que Londres. Quelques lignes de chemin                          de fer s’ouvrent vers ces domaines reculés. Généralement, ces domaines ont été                        construits sur des zones de ressources abondantes : mines, lacs, rivières…  Londres : Elle est divisée en quartiers aussi étendus que des villes telles que Manchester ou                            Birmingham. Aux limites des quartiers des espaces sont réservés aux champs et aux                          différentes industries. Ils sont pour une grande majorité la propriété des Lords. •  Équivalent au Londres du XIXème siècle ! Les machines à vapeur sont beaucoup                          plus présentes. Mégalopole qui a absorbé les villes alentour.   5
  6. 6. Hauts lieux à connaître : •  Ministère de l’Industrie d’où partent les tuyaux qui alimentent en vapeur la ville. •  Ministère de la Magie avec la grande bibliothèque. •  Tour de Londres, au centre de la ville, avec les Prisons Royales. •  Abbaye de Westminster, lieu des mariages royaux et centre du culte •  Palais de Buckingham •  Maison du Parlement •  C’est le centre du monde, d’où part le savoir et la civilisation. •  La Tamise traverse Londres avant de s’étendre dans une mer qu’on appelle le                          Channel. Vie quotidienne Société La population : Lords : 105 dont 51 Mages pour 65 familles de renom. Les familles sans Mage dans leur                                  sein sont déconsidérées et sont pour la majorité d’entre elles issues de familles                          bourgeoises anoblies par la Reine. Workers : 1 million dont 10.000 Bourgeois aisés (essentiellement concentrés dans                      Londres et sa proche banlieue). Autres peuples : Quelques milliers, moins importants que les Londoniens. La famille royale : De mémoire d’homme, les Saxe­Cobourg dirigent le pays. La Reine est adulée par le                            peuple et respectée par la noblesse malgré l’absence du don dans cette famille. La Reine                              se marie à un noble des plus grandes maisons, sans le don par principe. Il n’y a jamais de                                      Roi, son mari est nommé Prince Consort. Actuellement, la Famille Royale est composée de : ­ Victoria (la Reine ) ­ Eléanor (la Princesse héritière) ­ Edouard (Prince) A chaque changement de règne le Times revient au numéro 1 et titre “Dieu sauve la Reine                                  !” (il annonce le départ du nouveau règne) 6
  7. 7. La place de la femme dans la société Quelques repères La personnalité juridique de la femme mariée est suspendue La femme mariée n’a pas le droit de porter plainte. Le père choisit l’époux. De fait, tous les biens de l’épouse appartiennent à l’époux. Les femmes "impures" sont condamnées à la prostitution par leur père ou leur mari “Jambe” en parlant d’une femme  est un mot impudique Les études universitaires, contre nature pour les femmes, peuvent les rendre malades ! Le rôle d’une femme est d’orner dignement la maison de l’époux. Tout le monde a sa place dans la société, définie par Dieu lui­même. Même un subalterne                                est utile à la Couronne et au Seigneur. Us, coutumes et lois : Sur le plan juridique, les droits de la femme mariée sont similaires à ceux de l'enfant                                mineur. Elle n'a ni le droit de vote (même si elle peut exercer une procuration), ni celui de                                    porter plainte, ni même celui de posséder des biens propres. Qui plus est, la femme est en                                  quelque sorte désincarnée : son corps, perçu comme un temple abritant une âme pure et                              innocente, ne doit pas être « souillé », que cela soit par des artifices impurs ou par les                                    plaisirs de la chair. Cantonnée dans un rôle de mère et de maîtresse de maison, la femme noble n'a ni                                le droit d'occuper un emploi (hormis dans l'enseignement), ni celui de posséder un compte                            bancaire de dépôt ou d'épargne. La loi considérait le couple comme étant une seule et même personne morale.                          L'époux est responsable de sa femme et a l'obligation légale de la protéger. En                            contrepartie, la loi attend de la femme qu'elle prête obéissance à son mari et qu’elle gère                                correctement son ménage tout en affirmant la bonne réputation de son mari. Les biens apportés par une femme lors de son mariage deviennent la propriété de                            l'époux, même en cas de divorce tout comme son revenu. La lady se doit d’avoir un caractère avenant, ainsi que de la compassion et de                                l'empathie envers ceux qui souffrent, des dons de dévouement et de tempérance, et une                            bonne aptitude à maintenir une hygiène et un ordre rigoureux. 7
  8. 8. Une veuve perd son statut social et doit en retrouver un pour survivre. Parfois sa                                fortune lui permet de se hisser au dessus de sa condition, mais ces femmes­là sont rares                                et craintes. Sexualité Le corps féminin est perçu comme pur et n'inspirant aucun dégoût, On considère la                            prostitution comme un aléa dévolu aux femmes qui ont « perdu leur destinée en chemin »,                                leur âme devenant « impure » parce qu'elles ont, d'une manière ou d'une autre, enfreint le                                code de conduite seyant à la femme convenable. En revanche, il est socialement acceptable pour un homme de fréquenter des                        prostituées. La femme, qui ne jouit d'aucun droit l'autorisant à demander le divorce, n'a pas                              d'autre choix que celui d'accepter cette situation. Evolution récente Les femmes nobles souffrent et enfantent de moins en moins. Cette état de fait a                              été constatée déjà depuis la dernière génération, cette situation entraîne des                      désagréments notables pour la gente féminine : ­ La perte de confiance des hommes pour la fécondité de leur femme entraîne une                              recrudescence de la fréquentation de Bordels. ­ La reconnaissance des enfants auparavant illégitimes comme héritiers familiaux                    devient la norme. ­ Récemment des cas de répudiation ont été constatés : le fils illégitime prive de                              ses droits la femme légitime du mari volage. L’éducation On considère qu'il n'est pas nécessaire de donner aux femmes l’accès à                        l'instruction classique, reçue par les hommes. L'accent étant mis sur l'apprentissage du                        rôle de mère et de maîtresse de maison. Les femmes désirant étudier le droit, la physique,                                l'ingénierie ou les sciences sont généralement l'objet de sarcasmes et de dédain.  Les jeunes filles nobles sont envoyées au couvent ou bien éduquées dans les                          familles, par des précepteurs doctes. Jusqu’à l’âge de 6 ans, les jeunes enfants workers ont droit à la “petite école”­ qui                                constitue en fait une catéchèse ­ des Dames Patronesses, plus ou moins efficaces selon                            les talents de ces Dames, en collaboration avec les diacres locaux. 8
  9. 9. La place de l’Homme dans la société Quelques repères Un Lord doit impérativement se plier à l’étiquette. Au delà de la simple faute de                              goût, il en viendrait à être exclu de la société. Cela se traduit en pratique par le fait que                                      certain hôtels ou clubs lui refuseraient l’entrée, affolés par le scandale qu’il pourrait                          provoquer, son banquier, son tailleur ne pourraient plus le conserver comme client etc. Un Lord doit à la couronne deux années de services militaire, s’il est mage il peut                                être affecté, soit à l’université de magie, soit au Yard, soit aux corps expéditionnaires au                              sein de l’armée.  Un homme est responsable de ses actes et de ceux de son foyer, la parole donnée                                est force de loi. L’étiquette est connue par tous, il est vrai que les workers peuvent choisir de                            l’appliquer avec moins de rigueur, mais elle joue exactement le même rôle que la politesse                              dans notre monde. Être pauvre ne veut pas dire que l’on est un animal. Tous les Lords, une fois leur service militaire effectué se voient affecter une place                              au sein du gouvernement. En fonction de leur naissance, ils peuvent être appelés à la                              chambre des Lords, ou encore servir la couronne et l’empire dans des tâches moins                            prestigieuses : shérif, juges, membre d’un ministère. Concernant le travail, il est                        communément admis que le travail manuel est rabaissant. Les lords prisent exclusivement                        des emplois « de bureau ». Les activités physique acceptées sont celles qui touchent au                              sport, qui doit pouvoir être accompli en société. Un mariage ne s’envisage qu’avec l’accord des deux familles. Le jeune homme se                          doit de demander la main de la jeune fille soit à son père, ou à défaut à l'homme de sa                                        famille le plus proche d’elle. Son frère, son oncle, ses grands parents.      L’éducation Tous les fils des Lords ont une place dans la société. Ceux qui n’ont pas été choisis                                  pour devenir mages sont éduqués pour servir la Reine par un moyen ou un autre. Concernant les mages, un maître peut prendre un apprenti. Cet apprenti est considéré                          d’un point de vue législatif comme l’enfant du Lord dont il prend d’ailleurs le nom, ces                                anciennes attaches sont caduques jusqu'à sa majorité. Mais même alors, le Lord peut                          choisir de reconnaître son apprenti en faisant par la même son héritier au même titre que                                le reste de ses enfants. 9
  10. 10. Le lord qui a choisi un apprenti doit faire son éducation jusqu’à son âge d’homme, puis il le                                    confie à l’université. La Loi prévoit que le Lord protecteur est responsable de la “bonne                              éducation” de son apprenti, et donc également de ses défaillances. Le rituel d'ascension est organisé avant l’entrée du candidat à l’université, montrant ainsi                          son passage à l’âge adulte. La Magie Principes généraux Elle est réservée à l’élite : les lords masculins. Ils ont un outil (non volable) pour accomplir                                  leurs sortilèges, un jeu de tarot réservé à cet usage. Le rituel d’ascension est le rite de passage qui rend actif la magie chez un porteur                                du Don. Il n’y a plus que 51 Mages (la magie se transmet d’un mage qui meurt à un novice)                                        ! Bien entendu, les femmes ne sont pas concernées. L’Université de Magie L’Université de Magie est une structure qui encadre et forme les nouveaux mages.                          Les liens entre la Royauté et l’Université sont très forts, en effet l’université dépends                            directement de l’autorité royale et même la chambre des Lords ne peut intervenir sur                            celle­ci. Les missions de l’université sont les suivantes : ­ Finaliser la formation des jeunes mages en leur donnant accès à ces bibliothèques et                              ces rituels. La bibliothèque de l’Université est une source de légendes fantastiques. ­ Encadrer l’usage de la magie, afin qu’elle serve en premier lieu la grandeur de l’Empire.                                En cas de situation trouble ou des événements magiques étranges, l’enquête est à la                            charge de l’université. Elle peut, si elle le souhaite en délégué la résolution aux chevaliers                              du Graal, la garde d’élite de la reine. ­ Archiver les activités magiques répertoriées.   10
  11. 11. La Religion La Religion est ce qui structure la vie morale des différentes castes, avec plus ou moins                                d’implication, mais dont la méconnaissance est punie. Organisation Le titre de Gouverneur suprême de l’Eglise de l’Empire est porté par les souverains. La                              Reine dirige donc la hiérarchie interne et prend les multiples décisions liées à ce chapitre.                              “Il faut donner la même morale à tout l’Empire.” Depuis quelques temps, une activité missionnaire s’est développée, en collaboration avec  l’Armée, pour le salut des âmes des soldats. Statut du clergé Les Eglises anglicanes ont une structure épiscopale (sans pape ni cardinaux). La Reine                          nomme l’Archevêque de Canterbury, relais indispensable pour gérer efficacement le culte,                      il est également en charge sur l’intronisation de la reine. Il choisit cinq évêques pour régir                                les différentes régions de l’Empire. Chacun suit les Articles, texte qui organise les                          11
  12. 12. pratiques et le crédo anglican, avec plus ou moins de zèle. Il existe un clergé régulier (abbés, moines) et un clergé séculier (archevêque, évêque,                            curés, vicaires, prêtres, diacres). Depuis peu, on a créé les corps des missionnaires                          aumôniers pour accompagner les militaires lors des missions de pacification et de                        civilisation des terres lointaines. De plus, afin d’homogénéiser le corps social avec les                          mêmes valeurs, la Reine a demandé le concours de l’Ordre des Dames Patronesses.                          Elles sont donc intégrées au clergé régulier mais sous l’autorité directe de l’Archevêque                          de leur paroisse. Le mariage et la procréation sont autorisés, à chaque degré de ministère, avant ou après                              ordination. Il est possible, mais rare, pour des femmes d’être ordonnées prêtres, jusqu’au                          rang d’évêque. Rôles et fonctions du clergé ­ Instruire ­ Moraliser ­ Protéger les âmes et les consciences Pour y parvenir, l’Eglise dirige les écoles (jusqu’à l’âge de 6 ans, même pour les workers),                                forme les précepteurs, accompagne les troupes en opérations extérieures, organise les                      rites importants, contrôle les consciences (en plaçant les bonnes personnes aux bons                        endroits) grâce à une loi proposée, et acceptée, par Lord Nieves, duc de Manchester. “Quiconque veut être sauvé doit avant tout tenir la foi chrétienne: s’il ne la garde pas                                entière et pure, il périra sans aucun doute pour l’éternité.”  Morale : Foi, Respect, Loyauté, Charité, Honneur. Sacrements : Baptême, Confirmation, Mariage, Extrême onction, Pénitence, Eucharistie,                  Ordination. L’Ordre des Dames Patronesses est une structure religieuse civile composée de ladies                          qui leur permet de prêcher la bonne parole et de réaliser leur devoir de charité auprès des                                  populations workers. Récemment intégrée par la Reine au sein du clergé anglican, les Dames ont monté la                              Petite Ecole dans les quartiers ouvriers de Londres et enseignent le dogme en vigueur                            dans les Quatorze Articles. 12
  13. 13. Le rôle de la presse C’est un vrai lien social dans la population. Son rôle est d’informer, divertir, défendre la                              nation. Seul moyen d’information en dehors du bouche à oreille, ce média est très crédible                              et très lu dans les chaumières (quand on sait lire).  Il existe des quotidiens, donnant les nouvelles neuves, et les mensuels, posant des                          thématiques (pêche, chasse, nature et tradition). On y trouve également l’annonce de                        spectacles, des jeux d’esprit et des publicités pour des produits du quotidien (cirage,                          pilules de longue vie…). Le journal le plus connu et le plus lu est Le Times. Son rôle est si central dans la société                                        que les numéros servent de jalon au passage du temps. Les rendez vous, les dîners sont                                donnés en fonction des numéros du Times. La monnaie La monnaie en circulation est la Livre Or. Elle se divise en 20 Shillings. Il existe des billets                                    de Livres Or (5, 10, 20, 50, 100) et des pièces d’1 £ et d’1 Shilling. Une unité de matière                                        première s’échange en moyenne entre 1 et 2 £. Une unité de produits finis s’achète entre 3                                  et 6 £. Les salaires dans Pax Britannica : Un ouvrier non qualifié gagne 2 Shillings par jour, un ouvrier qualifié de 6 Shillings à 1 £ par                                      jour, un bourgeois entre 50 et 100 £ par mois et un Lord entre 400 £ et plusieurs dizaines                                      de milliers par an.   13
  14. 14. Quelques prix de référence de la vie quotidienne :   Miche de pain, Bouteille de vin bon  marché 1 Shilling Bouteille de vin Grand Cru une dizaine de Livres Or 1 cochon 3 £ Boîte à outils de 5 à 60 £ en fonction de la complexité  des outils Trajet en chemin de fer intérieur  londonien 10 Shillings (2nde classe) ; 1 £ (1ère  classe) Une petite maison 70 £ (sans le terrain) Tenue de travail 10 Shillings Redingote bien taillée 15 £ Voiture à vapeur 120 £ (petit modèle) Justice, police et délinquance Le monde est impitoyable. La Justice est expéditive : la peine de mort est le châtiment le plus courant. Mais                                l’application des peines laisse encore à désirer. Beaucoup de condamnés s’échappent,                      corrompent les gardiens, trouvent tous les moyens pour ne pas subir leur châtiment. Et il                              est rare de trouver des inspecteurs de travaux finis en la matière.  La police, le yard, est en train de s’organiser pour rendre son travail plus efficace. De                                nouveaux outils ont été proposés par des inspecteurs avant­gardistes et autres médecins                        légistes : on commence à mettre en place des fiches d’arrestation (avec portrait,                          empreintes, informations anthropométriques). De plus, les lords les plus fortunés                    s’arrogent une milice personnelle chargée d’appliquer les lois de l’Empire et de défendre                          leur domaine, depuis la Commune. (la Reine a donné le droit de milice aux lords après cet                                  14
  15. 15. événement dramatique qui a nécessité l’intervention de l’armée) Malgré la poigne de fer judiciaire, les malandrins pullulent mais restent discrets. Dans tous                            les domaines des trafics existent. Mais attention à la répression impitoyable quand ils sont                            mis au jour. Les délits les plus courants sont le vol et l'extorsion. Si un mage s’intéresse de                                    trop près à une situation délictueuse, il y a de fortes chances que l’utilisation de magie soit                                  mortelle aux contrevenants. L’armée / Les explorateurs : • Chevaliers du Graal, groupe d’élite qui protège la Reine, dont la mission impérieuse est                              de trouver le Graal ! Ils sont enquêteurs magiques, en relation avec l’Université de Magie,                              dont ils tirent des informations. Ils sont sous l’autorité directe de la Reine (badge à                              l’appui) et doivent être obéis, dans la mesure du possible. • L’armée est composée de plusieurs corps : exploration, infanterie, cavalerie, marine. •  Les explorateurs sont envoyés avant la première ligne pour infiltrer et                      observer le théâtre des opérations. C’est une mission dangereuse qui a vu                        bien des pertes dans les guerres contre les zoulous. •  l’infanterie est l’armée de base, la plus nombreuse, qui intervient contre les                        ennemis répertoriés. •  La cavalerie, plutôt rare et prestigieuse, complète les interventions de                    l’infanterie. •  La marine est composée d’environ 200 navires de guerre capables de                      prouesses. Grâce aux dernières innovations, le monde marin apparaît un                    peu moins hostile. L’Empire domine véritablement les mers. Toutefois, les                    superstitions sont nombreuses : on ne s’approche pas du brouillard,                    domaine de Davi Jones ­la Mort­, ni de la colonne d’eau qui s’élève                          régulièrement dans le Channel. Des marins chevronnés ont même dit qu’ils                      avaient aperçu des monstres terrifiants à la surface grise des eaux des                        différentes mers. • Le service militaire est obligatoire, mais l’affectation est déterminée par la Reine et son                              Etat Major. C’est parfois une punition de se retrouver dans le huitième bataillon                          anti­zoulous ! Quoi qu’il en soit, c’est une belle preuve de ténacité que de revenir après                                15
  16. 16. une telle campagne. • Organisation : les lords sont tous officiers supérieurs, les workers peuvent au mieux                              être sous­officiers, sauf dans la marine où le capitaine de vaisseau est choisi par la reine                                même dans les rangs des workers. • Matériel : l’armée est assez bien dotée : les progrès des technologies permettent une                                plus grande efficacité du matériel. On trouve aisément des canons sur les navires, des                            fusils entre les mains des soldats et des aménagements de cavalerie. • Récompenses : la Reine peut décider de récompenser certains soldats méritants ou                            survivants. Hiérarchie des bénéfices : citations (dans le Times), médaille (obligatoire et                        usurpation = grave délit). Parfois, fait rare, la reine anoblit un worker particulièrement                          vaillant au combat. Ce dernier est doté d’un petit pécule pour bien commencer dans sa                              nouvelle vie de lord (petite noblesse). • Le dernier survivant d’un bataillon parti en opex à partir de sous­officier a le droit de                                    réclamer la “tontine” du régiment, versée par l’officier supérieur. Politique Chambre des Lords : * Les membres de la chambre des Lords sont nommés Pairs du Royaume ! Les sessions                                de la chambre sont dirigées par un Speaker, worker (Russell McGuire) * Elle est divisée en 3 rangs : la Chambre Haute, La Chambre Médiane, la Chambre                                Basse. Les membres de la Chambre Haute sont les plus connus du Royaume. •  Lord Nieves, duc de Manchester •  Lord Grab’s, vieux soldat connu pour ses exploits guerriers •      Lord Rutherford Henry Mac Kinley, Premier ministre •  Lord Broderick Lewis Lukas, ministre de la justice •  Lord Willy Lewis Lukas * Le Speaker est un Worker désigné par la Reine qui donne l’ordre des votes et donne le                                    droit de parole. La Chambre des Lords propose, vote et accepte les lois, les charges. La Reine a un droit                                  de véto, toujours retentissant lorsqu’il est utilisé. 16
  17. 17. Arts et techniques L’art et le beau ne font pas partie des habitudes de la population, qui doit travailler pour                                  faire avancer la Nation vers le progrès. Apparition de la vapeur : Son utilisation est plus répandue et plus quotidienne historiquement. Jouxtant le ministère                        de l’industrie une gigantesque chaudière permet l'utilisation domestique d’une vapeur                    disponible à faible coût et de manière abondante. La vapeur a permis le développement et la construction rapide de la ville. Depuis que la ville s'étend on constate que les quartiers extérieurs sont bien moins                            équipés en terme de vapeur. Les tuyaux sont de mauvaise qualité les fuites de pressions                              régulières. Les classes populaires vivent au mieux d’un brouillard humide et moite de                          vapeur et vont travailler dans des quartiers rutilants et des maisons équipées de machine                            à vapeur. Economie L’argent gouverne tout, en plus de la magie. Il peut même compenser des disgrâces, des                              manquements culturels ou des faiblesses magiques. Il ouvre toutes les portes et parfois                          tous les placards ! Toutefois, il est de bon ton également de participer à une sorte de solidarité commune qui                                vise à partager quelques biens. La charité fait partie des vertus importantes. Ainsi, un                            homme influent de sa communauté aura construit une chapelle, un hospice… tant pour                          élever son âme que pour gagner en réputation. Economie domestique : “On opposera ainsi le luxe débordant du premier intérieur au bouge enfumé, l’élégance                          vestimentaire des aristocrates porteurs de haut­de­forme (top hats) à la négligence sans                        goût des habitués du cabaret porteurs de chapeaux melon (bowler hats), les buveurs de                            cherry et de vermouth aux buveurs de bière, etc.” 17
  18. 18. Times-Line : Sous le Règne de SMI Margaret: Times  (SMI Margaret) Evénement connus  (titre de l’édition citée) Temps classique 999 “Eradication de la Peste”  (par les Mages) (social) ­ 85 ans 2019 “Guerre des Boers au delà du Channel”            (militaire) ­ 65 ans 2435 “Disparition de Notre Souveraine Margaret”        (social / dernier Times) ­ 60 ans  Sous le Règne de SMI Elisabeth :  Times  (SMI Elizabeth) Evénement connus (titre de l’édition citée) Temps classique 1 “Dieu sauve la Reine Elizabeth” ­ 60 ans 2 “Saluons notre nouveau Premier Ministre          Lord Grabbs” (politique) 1526 “Défaite de la Première Guerre contre les            zoulous !” (militaire) ­30 2166 Episodes  de  2167  à  2187 “Emeutes dans les quartiers Sud de          Liverpool” (Début de La Commune) “Assassinat de Lord Fringuell” (Mort d’un mage durant les émeutes poussant            l’armée à intervenir contre la foule) “Lord Grabbs rappelé comme Lord Protecteur          du Royaume”  (règle la Commune) ­ 20 3235 “Disparition de Notre Souveraine Elisabeth”        (social / dernier Times) ­ 10 ans   18
  19. 19. Sous le Règne de SMI Victoria : Times  (SMI Victoria) Evénement connus (titre de l‘édition citée) Temps classique 1 2 “Dieu sauve la Reine Victoria !” “Première décision royale : l’Ordre des Dames            Patronesses rejoint l’Eglise” (social) ­ 10 ans 117 122 “Son Altesse Royale Eléanor entre la vie et la                mort !” “Spectaculaire orage autour du palais de          Buckingham !” (fait divers) ­8 ans (846­52 VB) “Déclaration de Guerre au Peuple des Brumes”            (militaire) 557 “Grande inondation à Londres” (fait divers) ­ 1 mois   19

×