REPUBLIQUE DU SENEGALREPUBLIQUE DU SENEGALREPUBLIQUE DU SENEGALREPUBLIQUE DU SENEGAL
DEPARTEMENT DE RUFISQUEDEPARTEMENT DE...
INTRODUCTION
En général, la lutte politique veut qu’on s’attarde sur les fautes, les manquements et les
limites de son adv...
I- URBANISATION
Nous proposons ici un programme en connivence avec les attentes actuelles de
Rufisque Ouest, avec en tête ...
ordures dans les artères de nos différents quartiers et la mise en place d’une voirie publique
qui sera dotée de camions à...
II- EDUCATION, FORMATION ET
ENTREPRENEURIAT DES FEMMES :
La trinité du développement
1- DE L’AIDE A L’EDUCATION
Ce n’est u...
mis sur des ateliers d’apprentissage collaboratifs, lesquels motiveront les élèves à rechercher
et à explorer leurs points...
réfléchisse. C’est un problème à l’origine de maints autres problèmes qui minent notre
société.
Notre programme en faveur ...
et celles de la filière halieutique. Pour ces dernières, nous avons, entre autre,
l’ambition de mettre à leur disposition ...
III- SANTE PUBLIQUE, SECURITE ET
CONSOLIDATION DES LIENS SOCIAUX
Ce sont des éléments incontournables pour tout projet soc...
favoriseront la connaissance mutuelle entre citoyens. Pour ce faire, nous encouragerons la
tenue des conseils de quartier ...
IV- CULTURE ET SPORT
Voici deux éléments qui caractérisent la ville de Rufisque dans son entièreté. Deux
grands facteurs q...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le programme politique de demba seck pdf

507 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
507
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
81
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le programme politique de demba seck pdf

  1. 1. REPUBLIQUE DU SENEGALREPUBLIQUE DU SENEGALREPUBLIQUE DU SENEGALREPUBLIQUE DU SENEGAL DEPARTEMENT DE RUFISQUEDEPARTEMENT DE RUFISQUEDEPARTEMENT DE RUFISQUEDEPARTEMENT DE RUFISQUE COMMUNE DE RUFISQUE OUESTCOMMUNE DE RUFISQUE OUESTCOMMUNE DE RUFISQUE OUESTCOMMUNE DE RUFISQUE OUEST ELECTIONS LOCALES DE JUIN 2014ELECTIONS LOCALES DE JUIN 2014ELECTIONS LOCALES DE JUIN 2014ELECTIONS LOCALES DE JUIN 2014 NGALU SENEGALNGALU SENEGALNGALU SENEGALNGALU SENEGAL DEMBA SECKDEMBA SECKDEMBA SECKDEMBA SECK 14141414 Notre programme politique (2014Notre programme politique (2014Notre programme politique (2014Notre programme politique (2014----2019)2019)2019)2019) La CLa CLa CLa Commune c’est vousommune c’est vousommune c’est vousommune c’est vous !!!!
  2. 2. INTRODUCTION En général, la lutte politique veut qu’on s’attarde sur les fautes, les manquements et les limites de son adversaire. C’est une chose, une stratégie fondamentale de la conquête politique employée même par les plus brillants Hommes politiques; car, il faut bien dire au peuple ce qu’on propose de mieux que ce qu’il a sous les yeux, que ce qu’il vit. Seulement, pour ma part, je me garderai de débiter les insuffisances et l’inaction du conseil communal actuel ; celui que vous et moi devrons destituer à l’issue des prochaines élections locales. Dans les vingt six quartiers qui constituent notre champ d’action, nous avons entendu, comme un refrain, les mêmes complaintes, les mêmes regrets. Nous avons pu constater que vous vous sentez trahis, abusés. Chacun de vous mesure amplement la morosité, la stagnation de notre chère commune ; nous nous efforcerons donc de ne pas mettre le couteau dans la plaie, notre plaie. Heureusement, nous arrivons au terme de cet ouragan, à la fin de cinq années d’inertie de notre chère commune. Il faut au sein de notre conseil communal, des gens qui vivent nos difficultés et qui ont conscience de nos besoins imminents. Par les urnes, il est temps pour nous de choisir l’équipe adéquate pour gérer notre cité et tourner la page de cette insolence subie, cet outrage à la commune. Investis par la jeunesse et les sages de notre localité, nous nous présentons aux élections locales de l’an 2014 avec un programme à la fois réaliste et réalisable qui repose autour de quatre grands axes à savoir : - L’urbanisation - L’éducation, la formation et l’entreprenariat des femmes - La santé et la sécurité publiques, et la consolidation des liens sociaux - La culture et le sport Toutes les constituantes de ce programme participent évidemment du développement de Rufisque Ouest. Il a donc été conçu dans un esprit de symbiose, à dessein de sortir l’Ouest de Rufisque de cette pénombre qui, si rien n’est fait, nous engloutira encore pour les cinq prochaines années.
  3. 3. I- URBANISATION Nous proposons ici un programme en connivence avec les attentes actuelles de Rufisque Ouest, avec en tête de ce programme d’urbanisation : le pavage des rues sablonneuses et l’électrification à l’énergie solaire. 1- PAVAGE DES RUES ET ELECTRIFICATION A L’ENERGIE SOLAIRE Loin de l’utopie et du mirage plaqués dans vos consciences à travers des projets soit irréalisables, soit mensongers, nous avons les moyens de ce que nous tenons comme nos deux grandes ambitions pour les cinq prochaines années dans le secteur de l’urbanisation. Nous avons la chance de compter parmi nous des personnes dont la profession qu’ils exercent leur met en contact permanent avec des structures et des partenaires étrangers qui nous accompagneront matériellement et financièrement dans la réalisation de ces projets. La faisabilité de ces projets est donc certaine, d’autant plus qu’il s’agit, pour certains d’entre nous, de collègues de travail, de partenaires privés. Nous sommes donc proches et directement liés à ces réalisations qui nous tiennent à cœur. Outre le fait qu’il contribuera à l’embellissement des artères et que nous serons désormais épargnés des venelles sablonneuses, le pavage des rues est une solution efficace à l’écoulement des eaux pluviales et donc un moyen d’éviter les inondations dans certains quartiers de notre circonscription. Quant à la mise en place de l’énergie solaire, elle assurera un éclairage public continu et permettra donc de surmonter la gêne occasionnée par les multiples coupures d’électricité et aussi de restreindre les factures d’électricités de la Commune ; ce qui sera, par conséquent, une façon de réduire les dépenses publiques. Nous apportons donc là, des solutions simples mais surtout faisables. 2- EROSION CÔTIERE ET ASSAINISSEMENT Les incidents de l’avancée des eaux de la mer à Rufisque Ouest impactent toute notre circonscription. Les riverains de la baie Ouest de Rufisque connaissent mieux ces réalités car ils les vivent, ils les subissent en permanence. Je ne vous ferai pas l’affront de vous lister les avaries de l’érosion côtière dans notre localité. Nous ne perdrons donc pas du temps à les énumérer ici mais plutôt, nous définirons les actions à mener, avec l’appui de partenaires, pour endiguer la montée des eaux sur nos côtes comme cela a déjà été fait, par le passé, à Rufisque Est. Mais si l’érosion côtière est en partie due à des causes naturelles et par conséquent s’impose à nous, il n’en est pas de même pour l’insalubrité que nous pouvons éviter. Aujourd’hui, nous sommes tous d’accord que la ville de Rufisque, dans son ensemble, est le spectacle d’une grande insalubrité. Triste peinture. Il s’avère donc une nécessité impérieuse de remédier à ce problème qui intente à la santé publique. Pour ce faire, nous prévoyons pour Rufisque Ouest, l’installation de plusieurs bacs à
  4. 4. ordures dans les artères de nos différents quartiers et la mise en place d’une voirie publique qui sera dotée de camions à ordures ménagères, lesquelles sillonneront en permanence les ruelles de notre circonscription pour vider les bacs à ordures et collecter les ordures ménagères auprès des foyers. La voirie publique de Rufisque Ouest aura aussi pour vocation d’entretenir les voies et les espaces publics pour garantir un environnement saint à la population et embellir notre commune. Elle sera dirigée par des jeunes de Rufisque Ouest ; un appel à candidature sera donc lancé à cet effet. 3- GESTION ET CREATION DES RECETTES PUBLIQUES L’Article n°248 à 254 de la Loi 96 06 Du 22 Mars 1996 portant code des collectivités locales prévoit des dispositions permettant aux Communes d’encaisser régulièrement des recettes. Nous veillerons donc à assurer la perception, au centime près, de ces revenus qui nous aideront en partie à financer les projets entrepris par l’équipe communale. Ceci nous oblige à en arriver à la question d’une meilleure gestion des recettes de la municipalité, la délicate question de la bonne gouvernance. C’est un point qui nous tient à cœur, car, pour nous, il interpelle en premier le conseil communal. Nous nous engageons à gérer honnêtement les affaires de notre chère Commune. Il sera question pour nous, non seulement de gérer dans une totale transparence les revenus propres à notre commune, mais également de garantir les droits de tous les habitants de notre circonscription. Le népotisme et toute autre forme de favoritisme seront combattus avec la dernière rigueur. A cet effet, nous envisageons de mettre en place trois numéros verts par lesquels des personnes qui seraient victimes d’abus de tout genre pourront appeler pour soumettre leur plainte. En ce qui concerne la création de recettes, elle passera ici par la réfection et la création d’infrastructures publiques. Il est donc prévu : - la construction d’un grand centre commercial, dans lequel sera inclus un marché ce qui sera une première dans toute la ville de Rufisque - la création des bidons cantines pour réduire l’effectif des vendeurs ambulants - le reboisement et la création des espaces verts - un appui financier à l’endroit des mosquées et des daraas pour leur réfection et pour leur entretien - le réaménagement des pencc pour favoriser les conseils de quartier qui ont tendance à disparaitre de nos habitudes sociales - le réaménagement de la gare routière.
  5. 5. II- EDUCATION, FORMATION ET ENTREPRENEURIAT DES FEMMES : La trinité du développement 1- DE L’AIDE A L’EDUCATION Ce n’est une nouvelle pour personne ; nos établissements scolaires font face à une série de difficultés. Le programme que nous proposons pour faire face à ce problème de grande importance tourne autour de trois grands axes. Des axes définis en fonction de nos capacités actuelles. Des choses qui sont à la hauteur de nos moyens, et donc que nous serons à même de réaliser sans toutefois ménager le moindre effort. Nous entrevoyons donc à cet effet, - La mise en place, chaque année, d’un fond d’aide aux écoles publiques (maternelles et primaires). Lequel fond permettra à ces établissements de répondre à leurs besoins les plus pressants. Mais à court terme, nous comptons déjà assurer pour chacune de ces écoles, l’électricité, l’eau et l’accès à Internet, qui sont des éléments indispensables pour toute école moderne. A l’orée de chaque année scolaire une rencontre avec les responsables de ces établissements scolaires sera organisée par une commission communale prévue ad hoc afin de définir d’examiner d’autres besoins ; et à une fréquence trimestrielle, soit trois fois par année scolaire, des inspections au sein de ces différentes écoles seront menées par cette même commission communale pour constater l’effectivité de l’aide allouée et définir par nous-mêmes les besoins qu’il serait urgent de satisfaire à la prochaine échéance. - Le jumelage entre des écoles publiques de notre localité et des écoles étrangères. Là encore, nous nous appuierons sur nos relations extérieures. Trois écoles seront sélectionnées chaque année sur la base de conditions à définir avec nos partenaires étrangers. Nous nous inspirons des jumelages faits entre les villes et tentons cette expérience avec les écoles. Nous avons au préalable, étudié les avantages d’une telle coopération. Ils sont divers en ce sens qu’ils profitent à la fois aux élèves et aux enseignants. Pour les élèves : A l’heure où l’information est très souvent truquée, où les préjugés font office de vérité absolue, où on nous montre ce qu’on veut que nous voyons, cette coopération proposera aux écoliers de Rufisque Ouest, l’opportunité d’apprendre plus et mieux sur un autre pays, sur une culture différente de la leur, et ce, par l’intermédiaire de ceux qui y vivent. De ce fait, nos enfants pourront eux-mêmes se faire une idée claire par rapport à un certain nombre d’informations; ils seront dotés d’éléments leur permettant à l’avenir, d’apprécier certaines informations en toute indépendance. Cette coopération permettra aussi aux élèves de renforcer leur compréhension des problèmes qui touchent le monde et de développer leur sens civique à la dimension locale, nationale et internationale. Un accent sera
  6. 6. mis sur des ateliers d’apprentissage collaboratifs, lesquels motiveront les élèves à rechercher et à explorer leurs points communs. Tout en apprenant de leurs camarades de pays étrangers, nos enfants acquerront des compétences naturelles en diplomatie. Pour les enseignants: Les enseignants de nos établissements définiront avec leurs collègues des écoles étrangères, les objectifs de ce partenariat. Naturellement, des relations naîtront et permettront d’établir des communautés professionnelles multilatérales d’apprentissage. Nos enseignants auront l’occasion de discuter des démarches, des stratégies et des subtilités liées à l’administration d’un établissement scolaire. Aussi pourront-ils partager leurs expériences en classe avec leurs collègues étrangers et échanger des idées pour améliorer l’apprentissage. - La location d’un immeuble pour les étudiants de Rufisque Ouest à Dakar car nombreux sont ces étudiants qui sont, soit contraints de faire la navette – plusieurs fois par semaine – entre Rufisque et Dakar, soit incapables de la faire régulièrement par défaut de moyens financiers. Et pour ceux qui parviennent à se trouver un logement à Dakar, ils se retrouvent souvent entrain de payer très cher pour un logement à peine décent. Une situation éprouvante à la fois physiquement, moralement et financièrement à la base d’échecs scolaires et qui, pire, oblige certains étudiants à suspendre leurs études. C’est donc là une initiative salutaire pour nos étudiants qui sont les futures élites de notre localité. - L'octroi d’aides boursières aux nouveaux bacheliers lesquels seront choisis en fonction des critères d’excellence définis par les conseillers municipaux. - La création, d’ici 2016, d’une grande médiathèque pour les jeunes de notre Commune. Il s’agira d’un centre pédagogique numérique où seront stockés des documents nécessaires à l’apprentissage scolaire et à la culture. Cet espace sera doté d’un accès à Internet pour la recherche. Les ressources de la médiathèque proviendront du domaine public, des éditeurs publics et même privés, ou même des enseignants. Auront exclusivement accès à la médiathèque, tous les élèves et les étudiants qui résident dans notre Commune. Ces derniers devront souscrire à un abonnement annuel en contrepartie d’un tarif qui reste à définir. Toutefois, les fonds perçus par la médiathèque par ces abonnements, serviront à l’entretien de cet espace commun et à son amélioration au fil du temps. Sa gestion sera confiée à des jeunes de Rufisque Ouest mais surtout des personnes qualifiées pour accomplir cette tâche. Cet outil offrira une disponibilité complète des ressources documentaires nécessaires aux enseignants et aux apprenants, un ensemble de documents de provenances différentes. 2- DE LA FORMATION ET DE L’EMPLOI DES JEUNES C’est une préoccupation majeure aujourd’hui, à Rufisque, au Sénégal, en Afrique et dans le monde. La question de la formation et de l’emploi des jeunes affiche un gros point d’interrogation, si flagrant que ne pas se sentir concerné serait un exploit d’indifférence. L’urgence de la situation dans notre commune exige que l’on s’y arrête et qu’on y
  7. 7. réfléchisse. C’est un problème à l’origine de maints autres problèmes qui minent notre société. Notre programme en faveur de cette jeunesse en quête de capacités professionnelles et d’emploi sera de diversifier et d’optimiser la formation professionnelle en : - signant des conventions avec les prestataires de formations de notre circonscription pour faciliter l’accès de nos jeunes à ces formations - mettant en place, avec le concours des centres de formations professionnelles, un panel de formations cohérentes avec les réalités et les attentes du marché du travail actuel. Ils devront donc diversifier leurs offres de formation afin d’établir, dès la formation, une adéquation entre l’offre et la demande - créant un centre d’apprentissage polyvalent pour encadrer les jeunes, ceux-là qui ne pourront pas se payer une formation. Nous pensons aux mécaniciens, aux menuisiers, aux ouvriers en général - accompagnant nos jeunes dans l’obtention des stages professionnels en œuvrant pour qu’ils soient prioritaires au sein des administrations et des entreprises installées au sein de notre commune - signant des accords avec les sociétés installées dans notre périmètre communal pour permettre aux jeunes de Rufisque Ouest d’être prioritaires au moment de l’obtention d’emplois au sein desdites entreprises. - incitant et en favorisant l'implantation des entreprises extérieures (du Sénégal et d’ailleurs) à Rufisque Ouest; - menant des études sur les besoins et les attentes des travailleurs afin de travailler sur les solutions à prendre dans la mesure du possible. A ce sujet, nous envisageons déjà par exemple, l’implantation d’une chambre froide à Diokoul pour aider les pêcheurs à conserver les produits halieutiques. 3- DE L’ENTREPREUNARIAT DES FEMMES C’est là, pour NGALU SENEGAL, une préoccupation non moins primordiale que la précédente. En étroite collaboration avec le collège de femmes qui constituent nos listes, nous avons réfléchit sur des solutions, ou du moins des débuts de solutions, immédiates à ce problème pour ne serait-ce qu’entamer un processus d’autonomisation de la gent féminine. Nos femmes, nos mères, nos sœurs, ont besoin d’être épaulées dans leurs tâches. Parce que, lorsqu’on est à la fois, femme, mère et ménagère, voire veuve, la tâche se complique quand un minimum de revenus financiers ne suit pas. Ainsi donc nous avons trois grands objectifs en ce qui concerne les femmes: - Le centre d’apprentissage polyvalent évoqué supra servira aussi aux femmes. Elles pourront apprendre ou du moins se perfectionner dans leurs métiers. Nous visons notamment les femmes qui travaillent dans la transformation des céréales locales, celles qui travaillent dans la production et la vente des fruits et légumes
  8. 8. et celles de la filière halieutique. Pour ces dernières, nous avons, entre autre, l’ambition de mettre à leur disposition une autre chambre froide pour la conservation de leurs produits. - Répertorier, les différents groupements d’intérêts économiques (GIE) animés par des femmes de notre localité afin de mettre sur pied un programme d’octroi de crédits à ces GIE à dessein de les épauler dans leurs différentes activités. - Créer une mutuelle communale, laquelle servira donc à appuyer, non seulement les GIE, mais aussi tout habitant de Rufisque Ouest nécessitant un soutien financier pour monter son projet de développement. Voici comment nous comptons, a priori, tendre la main aux femmes de notre commune en attendant d’explorer d’autres solutions à l’avenir.
  9. 9. III- SANTE PUBLIQUE, SECURITE ET CONSOLIDATION DES LIENS SOCIAUX Ce sont des éléments incontournables pour tout projet social. Nous n’annonçons pas une révolution totale pour ces différents facteurs mais - puisqu’on aspire toujours à mieux - des améliorations, des franches réformes, qui nous permettraient de mieux nous sentir dans notre environnement. A plusieurs reprises, lorsque nous frappions à vos portes, vous n’avez eu cesse d’évoquer les questions de santé et de sécurité publiques : comment donc nous dérober de ces malaises ! 1- DE LA SANTE PUBLIQUE L’idéal pour vous et moi, à cette heure où la plupart d’entre nous ne bénéficient pas de soins sanitaires dignes du nom, serait de construire à Rufisque Ouest, un ou deux hôpitaux modernes. Hélas ! Nous sommes bien loin de cet idéal et autant mieux le dire, même toute la volonté de notre conseil communal et tout le budget qui lui sera octroyé, ne suffiraient à la réalisation d’un tel projet. Ce serait une utopie, et nous serions des vendeurs d’illusions si nous osions vous le promettre. Cependant, si nous ne bénéficions pas tous de soins sanitaires adéquats, la cause ne réside pas qu’en notre manque de moyens financiers mais aussi en ce fait que nos postes de santé affichent un manque criard de matériels médico-sanitaires. Lors de nos tournées dans les différents postes de santé de Rufisque Ouest (Diokoul Wagne, Diokoul Kher et HLM) nous avons constaté, vu de nos propres yeux - permettez le pléonasme - l’indigence totale dans laquelle fonctionnent ces postes qui ne présagent aucun signe de santé. Nos postes de santé vivent des recettes des tickets; le payement des factures d’énergie électrique et du personnel n’est pas pris en charge; les pharmacies sont sous-équipées: il arrive bien souvent qu’il n y ait pas tel ou tel médicament dans un poste de santé et qu’il faille aller le chercher ailleurs : c’est un secret de polichinelle ! Les bâtiments et les rares matériels dont ils disposent sont vétustes : il faut simplement relever le plateau technique de nos postes de santé. Dans un premier temps, nous envisageons dès le début de notre mandat à la tête de la mairie de Rufisque Ouest, - la prise en charge effective du personnel de santé - l’octroi d’une ambulance à chaque poste de santé - la réfection de tous les bâtiments de ces postes de santé et particulièrement l’extension de la maternité Diokoul Kher avec l’aide de nos partenaires. - La mise en place un programme de campagnes de consultations gratuites tous les six mois. 2- DE LA SECURITE PUBLIQUE ET DE LA CONSOLIDATION DES LIENS SOCIAUX Nous travaillerons en étroite collaboration avec les forces de l’ordre pour assurer et maintenir la sécurité dans l’Ouest de Rufisque. Nous comptons donc placer des points de police dans des zones sensibles de notre commune et mettre en place un système de patrouilles nocturnes. Nous développerons un ensemble d’actions qui resserreront le lien social, qui
  10. 10. favoriseront la connaissance mutuelle entre citoyens. Pour ce faire, nous encouragerons la tenue des conseils de quartier qui restent des facteurs prépondérants pour la gestion des groupes sociaux en commençant par le réaménagement des pencc, évoqué plus haut dans ce document, dans chaque quartier de notre circonscription.
  11. 11. IV- CULTURE ET SPORT Voici deux éléments qui caractérisent la ville de Rufisque dans son entièreté. Deux grands facteurs qui, eux aussi, participent en de la consolidation des liens sociaux. Nous ne laisserons pas Rufisque Ouest en marge. Mieux, nous voulons faire de notre Commune, le maillon fort de la culture et du sport rufisquois. Ceci passe donc par : - la création d’un centre polyvalent constitué d’aires de jeu (Basket, Tennis, Handball) ; d’une piscine ; d’un espace de loisirs pour les plus jeunes ; d’un parcours de détente ; d’une salle de spectacle. - la réfection du village artisanal de Rufisque Ouest - la création d’un studio d’enregistrement pour la promotion des artistes de notre localité - des subventions octroyées aux lutteurs et aux associations sportives et culturelles - la réhabilitation des terrains de football et des surfaces de basket-ball de Rufisque Ouest Chers concitoyens, voici donc le programme politique que nous vous proposons pour les cinq prochaines années. Un programme à la fois sincère et réaliste, des ambitions faisables et répondant à vos besoins immédiats. Un programme qui vise à tirer Rufisque Ouest vers le haut. Un programme qui respecte la Commune. Un programme qui vous respecte. Car, la Commune c’est vous. NGALUNGALUNGALUNGALU SENEGALSENEGALSENEGALSENEGAL Demba SECK

×