Document réalisé par Vision Rufisque
VISION 14
VOLET MUNICIPAL DU PROGRAMME DE CAMPAGNE 2014
A côté du volet étatique de n...
Document réalisé par Vision Rufisque
Salon annuel de l’agriculture et de l’élevage urbains et péri-urbains à Rufisque pour...
Document réalisé par Vision Rufisque
scolaires. Agréer les tailleurs de la ville et subventionner la confection des tenues...
Document réalisé par Vision Rufisque
l’histoire de la ville, des métiers. Appuyer les festivals culturels existants (tradi...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Vision 14 programme de la coalition vision rufisque 2014_final

578 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
578
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
209
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Vision 14 programme de la coalition vision rufisque 2014_final

  1. 1. Document réalisé par Vision Rufisque VISION 14 VOLET MUNICIPAL DU PROGRAMME DE CAMPAGNE 2014 A côté du volet étatique de notre programme que constitue le PROTOCOLE, figurent ci-dessous les 14 propositionsqui serviront de socle à la gestion des communes et de la ville de Rufisque par la Coalition Vision Rufisque. 1. Femmes &Micro-finance : dans les 90 quartiers de la ville et pour les femmes : 5 millions par quartier. Caisse populaire de quartier. Comité de crédit : imams, délégués de quartier, élus locaux, GPF, Notables, représentants du clergé catholique, ASC. Révolving Funds, Terme 6 mois et intérêt 5% pour alimenter la caisse locale. budget annuel de 90 millions (une femme, un crédit). (La mise en place de ce crédit par la ville peut se faire via une subvention accordée à l’association de développement des femmes du quartier qui a pour objectif le financement des AGR et le développement des capacités entrepreneuriales des femmes).Accompagnement des AGR et cheminement vers la création d’une banque populaire pour les femmes(BPF) dédiée au financement des projets et activités économiques des femmes, Prévoir les femmes handicapées et les accompagner par des formations professionnelles appropriées 2. Travaux à Haut Coefficient de MO : Programme de réhabilitation des artères par chaussée en béton et trottoirs en pavés, de nettoiement (désensablement, désherbage, débroussaillage, curage, désinfection, etc.), reboisement et plantation, travaux d’extension du réseau d’eau et d’électricité et d’égout semi-collectif à haut coefficient de MO ; Promotion du Consommer local dans la commande publique et la commande des autres institutions et entreprises locales. 3. Capacitation des Acteurs Informels : 8 GIE jeunes pêcheurs(100 jeunes par GIE ) de Mérina (1), Thiawlène (3) et Diokoul (4) à raison de 50 millions par GIE(filets, embarcation et moteur), Autres artisans : Mécaniciens, Maçons et Menuisiers (hommes) et Coiffeuses Couturiers, Consommer Sénégalais; Autres formes appui : alphabétisation, formation professionnelle qualifiante, domaine industriel. 4. Fermes agro-écologiques : Mise en place de fermes agro-écologiques, Achat de 100 ha de périmètres dans la communauté rurale de Sangalkam, Sébikhotane, installation de coopératives agricoles et mise en place de fermes agro-écologiques incluant pépinières de plants, embouches bovines et ovines, maîtrise de l’eau, assistance technique d’agronomes et de vétérinaires, Alphabétisation et formation (finances, techniques,).
  2. 2. Document réalisé par Vision Rufisque Salon annuel de l’agriculture et de l’élevage urbains et péri-urbains à Rufisque pour rendre visible les innovations des acteurs du département 5. Rufisque Ville Durable : a. Une ville salubre : Une famille, Une poubelle; interdiction de l’usage des sacs plastiques à Rufisque, Compostage communautaire et espaces verts, collecte des grandes artères, Plan de balayage et de désensablement régulier des artères de la ville; obligation de possession de poubelles et de nettoiement des abords aux commerçants ; Balaie d’or – concours du quartier le plus propre ; Campagnes de saupoudrage et désinfection de la ville et Initiative ZERO MOUSTIQUE b. Une ville verte : plantations d’alignement, jardins communautaires, micro-jardins et toits jardins, Sauvegarder Lendeng. Préparer un Plan Vert pour Rufisquesur 5ans, amener le taux de couverture en espace vert à 15%, Aménager une pépinière municipale, Une famille, Un arbre c. Mobilité retrouvée : Garages et itinéraires des Calèches et Clandos, Conception de mobilier attractif pour le transport des ménages par calèches, réorganisation du transport et déchargement de marchandises, interdiction de stationnement à certaines heures, remise en service de la signalisation routière, Réhabilitation de la gare routière, mise en œuvre de petits de travaux de facilitation des accès des bâtiments publics aux handicapés, étude et mise en œuvre d’un PLAN DE CIRCULATION d. Plan Local de Développement Durable : Préparation et mise en œuvre d’un Plan d’Adaptation au Changement Climatique et de Développement Durable en partenariat avec la coopération internationale, Biennale de l’écologie et du développement durable (forum) 6. Marchés viables : Marché du canal, réinstallation des occupants de Adama Lo, Ousmane Socé Diop et des rues transversales avec un modèle de cantine amovible, concours ; Aménagement sur financement des bénéficiaires du marché du nord; Réhabilitation du marché Arafat, Assainissement (drainage) et désencombrement du marché Central. Réhabilitation ou construction d’édicules publics gérés par des GIE de femmes dans les marchés. 7. Éducation équitable : Moderniser les Daaras : Inventaire des Daaras, subventions conditionnelles, suivi et inspection, octroi d’aides scolaires et accompagnement des Daaras. Encadrer l’installation des Daaras modernes, fichier apprenants, Tenues à l’école : En partenariat avec les établissements scolaires installer un programme de tenues
  3. 3. Document réalisé par Vision Rufisque scolaires. Agréer les tailleurs de la ville et subventionner la confection des tenues pour soulager les familles; Sport à l’école et équipements sanitaires bien gérés ; Réformer le système de bourses et prises en charge pour privilégier l’excellence & l’indigence, les établissements aux meilleurs résultats, accorder un nombre de prise en charge en fonction des inscrits (par exemple 25%) et allouer un quota à la formation professionnelle (20%) Renforcer les équipements, l’entretien et la maintenance des établissements scolaires. Susciter et accompagner l'initiative du Privé pour l'ouverture d'une école des métiers dite école de la seconde chance à défaut d'une école municipale pour mettre un terme à l’échec scolaire ; mettre en place une école municipale de Musique pour apprendre à nos enfants à jouer d'un instrument de musique, Éducation inclusive (Handiscole), Impliquer les riverains et la diaspora dans l’entretien et l’équipement des infrastructures éducatives et scolaires. Assainissement des écoles de la ville. 8. Sport& Santé pour tous : Accompagner le privé à construire un lycée en Sport & Études; Organisation d’un Cross et d’une randonnée pédestre annuel, Aménagement d’un parcours Sportif, d’un Gymnase Multi – Sports à partir du patrimoine de la ville, Accompagner des privés dans la mise en place d’un centre de formation en basket et inclure du sport/études, Signer un partenariat entre la ville de Rufisque et les clubs sportifs de l’élite ( basket, hand ball, foot ball, volley ball) basé sur les performances; soutenir la mise en place d’écurie modèle alliant pratique de sport et formation professionnelle et éducation civique ; Réhabiliter et renforcer les équipements des centres et postes de santé. Mise à disposition du personnel d’appoint qualifié aux centres et postes de santé, Soutenir le privé dans la mise sur pied d’un institut de formation en santé (sage-femme, infirmiers, ), Impliquer les riverains et la diaspora dans l’entretien et l’équipement des infrastructures de santé. 9. Urbanisme décentralisé : Élaboration d’un PUD sur Rufisque, aménagement d’une ZAC à Rufisque vers Jacaranda,Aménagement d’un lotissement de recasement des populations de Mérina, Thiawlène et Diokoul confrontées à l’érosion côtière et à l’avancée de la mer ; Restructuration de Darourahmane; Bureau d’assistance des populations à l’accès au foncier et à la construction (BAFCO). 10. Ville en lumières : Plan d’éclairage public de la ville avec introduction à l’énergie renouvelable, programmation sur les 5 ans et entretien avec GIE de jeunes électriciens, efficacité énergétique des immeubles communaux 11. Valorisation et aménagement graduel du boulevard Maurice Gueye : éradiquer ou réorganiser les occupations anarchiques (garages, stationnement, ateliers, forial, commerces). Délocalisation des stationnements des clandos, replanter les palmiers et réhabiliter l’éclairage public. 12. Rufisque, une ville d’histoire et de culture: Assurer le suivi du dossier du classement du Vieux Rufisque comme patrimoine mondial par l’UNESCO, Création d’un musée sur
  4. 4. Document réalisé par Vision Rufisque l’histoire de la ville, des métiers. Appuyer les festivals culturels existants (traditionnel et moderne) et création d’un espace culturel en partenariat avec le secteur privé. 13. Diaspora et Coopération décentralisée de développement impliquant tous les acteurs de la ville orientée en plus vers l’Amérique (Canada et USA), l’Asie et l’Afrique en plus de nos partenaires traditionnels; partenariat entre établissements d’enseignement et de formation, entre clubs sportifs, travail saisonnier, échanges de professionnels municipaux, jumelage entre quartiers, accès aux volontaires pour les projets de la ville.Impliquer les rufisquois de la diaspora dans le développement de la ville, notamment dans le domaine de l’éducation, de la santé et dans la coopération décentralisée. Ainsi, des écoles et des structures de santé de la ville seront parrainées par des groupes de rufisquois de la diaspora au Sénégal et à l’étranger, notamment au plan de la construction et de l’équipement des locaux, de l’entretien et la réhabilitation des infrastructures et de l’intégration d’aménagements innovants (pépinière, micro-jardins, bibliothèque, salle de musique, atelier, installations de sport, toilettes écologiques, salles de gymnastique etc.). La diaspora sera aussi mise à contribution dans l’établissement de partenariat avec leurs communes de résidence. 14. Protocole de bonne gouvernance en 10 points: (a) Octroi des bourses et prises en charge, (b) Marchés et DRP, (c) recrutement personnel temporaire et permanent, (d) octroi de subventions aux associations (critères pertinents et connus, intégrer les groupes sociaux vulnérables), (e) octroi de subventions aux lieux de culte et prise en charge des pèlerinages aux lieux saints, (f) choix des quartiers bénéficiaires des travaux, (g) location des cantines, (h) organisation des missions à l’étranger, (i) gestion efficace et transparent du personnel et du patrimoine de la municipalité (j) Mise en ligne, diffusion des sessions et des délibérations du conseil municipal, du budget municipal et des comptes administratifset participation des acteurs de la ville aux sessions du conseil municipal.

×