Introduction digital berne_accueil

307 vues

Publié le

Conférence donnée @Berne Accueil sur la numérisation de l'environnement et les médias sociaux.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
307
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
13
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Le titre est une promesse, ou le reflet d’une réalité? Combien d’entre vous ont un smartphone, c’est-à-dire une version intelligente d’un téléphone?

    Pour ceux qui ont levé la main, vous êtes donc déjà immergés… les autres, vous l’êtes aussi, où cas où vous en doutiez encore…
  • Premier aspect: développement du numérique et implications sur les habitudes, les comportements et notre environnement en général
    Deuxième aspect plus spécifiquement liés aux particularités des réseaux sociaux ainsi qu’à leur usage
  • Souvent, on a tendance à réduire le débat actuel autour des pour et des contre les réseaux sociaux. Pour vous montrer pourquoi le débat est bien plus vaste, et pourquoi ce débat n’en est finalement peut-être pas un, permettez-moi une mise en context…
  • Aujourd’hui, nous vivons dans un monde d’informations, de données. Pour preuve, chaque mintue, google enregistre 4 millions de requêtes et nous envoyons 200 millions de mails.
    Nous créons plus d’informations nouvelles chaque année que les 5000 dernières années cumulées n’en ont créés… et nous consommons chacun environ 100000 mots par jour…
  • Ces informations sont générées par nos interactions, mais aussi par les objects connectés qui nous entourent: nos téléphones, nos balances, nos capteurs de performances, les bracelets qui mesurent le nombre de nos pas, notre poids, nos heures de sommeil… Nos Swisscom box nous conseillent les films qui vont nous plaire en fonction de ceux que nous avons choisi et certaines constructions sont déjà totalement connectées à nos moindres désirs: intensité de la lumière, musique en fonction de notre humeur, même nos frigos sont désormais en mesure de nous rappeler quand ils sont à cours de nos produits préférés….
  • En plus des objets connectés qui font leur apparition ces dernières années, l’évolution des outils « traditionnels » a été exponentielle:
    En 1984, il y avait mille postes connectés à Internet, aujourd’hui, il y en a plus d’1 milliard. Plus proche de nous, 80% des jeunes entre 15 et 19 ans ont un smartphone et le nombre de tablettes vendues a doublé entre 2012 et 2013
    Alors qu’il y a quelques décennies, il fallait des années pour qu’une nouvelle technologie soit adoptée, on compte désormais 6 mois…
  • Plus d’outils, plus de connectivité et plus de données… au-delà d’une innovation, le digital apparaît comme une culture, une culture transgénérationnelle, transgenre. Le clivage entre les générations n’est plus lié à votre année de naissance, mais à votre degré d’immersion dans le digital…Il y a désormais les connectés (génération C) et les autres… c’est ce qu’on a appelé: la fracture digitale ou le darwinisme digital
  • On considère les nouvelles technologies de l’information comme la 3ème révolution industrielle (après le XVIII et l’invention de l’électricité)… comme toute révolution, elle a provoquée des changements profonds dans notre quotidien et dans notre façon d’appréhender le monde…
  • Avant, vous aviez la télévision, la radio, la presse, chacune avec son format (vidéo, son, écrit) et ses références. Et puis, vous aviez les spectateurs, auditeurs et lecteurs…
    Aujourd’hui, vous avez toujours la télévision, la radio et la presse, et puis vous avez le web: un support de supports qui a brouillé toutes les frontières. Il se nourrit des autres supports et les autres supports se nourrissent de lui… Et puis, nous sommes passés de spectateurs, auditeurs et lecteurs à acteurs, et tout le monde peut désormains s’improviser journaliste, cinéaste ou personnalité… Exemple blogueur, Myret Zaki, tous des marques, tous des influenceurs…
  • Finalement, avec le web et les réseaux sociaux, nous faisons la même chose qu’avant… mais à une autre échelle. Ce n’est pas CE QUE nous faisons qui a changé, mais COMMENT nous le faisons…
  • Et POURQUOI nous le faisons…. Le web et les médias sociaux ont abattu les cloisons entre la sphère privée et publiques, entre nos amis et nos collègues et chacun peut voir qui nous sommes vraiment ou ce que nous voulons montrer de qui nous sommes vraiment….Exemple Linkedin / Facebook photos de vacances
  • Comme toute nouvelle culture, le digital a aussi ses termes, ses codes… Mais pas de panique: avec Google, vous avez également tout le décodage pour comprendre cette culture… ! La qualité première pour survivre à la 3ème révolution industrielle:…
  • La curiosité!
  • Avant de vous parler des usages des réseaux sociaux, une citation du premier pape 2.0…
  • Et puis, la preuve que désormais, chaque individu peut devenir son propre média, avoir sa communauté et transmettre ses valeurs, ses passions, ses convictions… Avec le monde virtuel, l’individu n’a jamais autant eu les moyens de prendre toute sa dimension humaine… Nous pouvons tous participer et contribuer: il y a des plateformes pour partager sa maison, sa voiture, sa perçeuse, des plateformes pour soutenir des projets, des fondations et nous pouvons même participer à créer des produits que nous aimons…

  • Publier, partager, discuter, réseauter, aujourd’hui, vous avez des médias sociaux pour tout et tous…
  • Où que vous soyez… chine, Russie, pas les mêmes
  • Nécessite un compte, un profil, idéalement bien rempli… Plus vous donnez d’informations sur vous-même, plus vous maîtrisez l’information que l’on trouve sur vous… Opposition: je ne veux pas perdre le contrôle de mon image… Exemple avec moi.
  • Consulter les informations en temps réel,
    Être en contact avec sa communauté
    Partager des besoins, des infos, des états d’âme
    Retrouver des gens
    Donner son avis « sans être vu »
    Messenger, vidéo
  • Entreprises, Institutions, ONG, des contenus culturels (séries), des personnalités
    Emplois, alertes police, promotions, événements exclusifs, information sur des collaborateurs, des contenus en avant-première, des astuces
    Messages en direct, Vidéo, Evénement, Groupes fermés, Réseau social par intérêt
  • Création d’un profil
    Le réseau professionnel
    260 millions d’utilisateurs - 260 millions de CV en ligne
    Partage de présentations

    Outils spécifiques (RH/Vente)
  • Inclure des gens dans vos projets, des projets dans votre CV, des articles que vous rédigez
    Avoir des statistiques, créer des relations, intervenir dans des groupes d’intérêts publics ou privés, voir qui vous voit
    Outils spécifiques pour des recruteurs et des vendeurs…
  • Création d’un profil
    Utilisateurs peu nombreux en Suisse romande (environ 20’000)
    Pratique pour les infos à chaud
    Les réactions aux émissions (avec le #)
    De plus en plus de service après vente et plus de chances de réponses qu’avec le bon vieux téléphone…
  • Pas besoin d’un compte… et pas toujours conscience que c’est un réseau social…
  • Du fun, des tutoriels, des conférences, des clips, des formations
  • 70 millions d’utilisateurs dont 80% de femmes, des tableaux pour partager ses coups de cœur, ses réalisations, y compris pour les marques..
  • 200 millions d’utilisateurs, des filtres spécifiques,
  • Tout converge, les uns enrichissent les autres, créant du contenu transversal… En fonction de vos envies, de vos talents…
  • Tout ce que vous dites reste sur Google, assumez ce que vous y faites et tenez compte des paramètres de confidentialités présents sur tous les RS.
    Reste de l’expérimentation, on apprend à communiquer d’une nouvelle façon, on apprend aussi à se communiquer…
    Que ce soit à titre privé, pour vous informer, partager ou apprendre, à titre, ou professionnel pour vous promouvoir, promouvoir votre entreprise, partager votre expertise, vous faites partie intégrante de ce monde digital qui fait déjà partie de vous…
  • Introduction digital berne_accueil

    1. 1. 2 IMMERSION DANS UN MONDE DIGITAL/ BERNE ACCUEIL (BERNE, 18.09.2014)
    2. 2. SOMMAIRE 1 Le digital, c’est quoi? 2 Une ère de mutations 3 Les réseaux sociaux 4 Les principaux réseaux sociaux 5 Les autres réseaux sociaux 6 Vos questions 3
    3. 3. LE DIGITAL, C’EST QUOI? Message du 24 janvier 2013 de Benoît XVI pour la 47ème Journée Mondiale des Communications Sociales [ Benoît XVI ] 4
    4. 4. UN MONDE DE DONNÉES
    5. 5. UN MONDE DE CONNEXIONS
    6. 6. UN MONDE D’OUTILS
    7. 7. UNE CULTURE
    8. 8. UNE ÈRE DE MUTATIONS « LA PLUS GRANDE DIFFICULTÉ DANS CE MONDE CE N’EST PAS NOTRE CAPACITÉ À PRODUIRE, MAIS NOTRE RÉTICENCE À PARTAGER» ROY LEMON SMITH 9
    9. 9. MUTATION DES MEDIAS
    10. 10. MUTATION DES RELATIONS
    11. 11. MUTATION DES RELATIONS
    12. 12. MUTATION DU LANGAGE
    13. 13. LE DIGITAL, C’EST UN ÉTAT D’ESPRIT
    14. 14. LES MÉDIAS SOCIAUX « JEJVOUDRAIS EXAMINER LE DÉVELOPPEMENT DES RÉSEAUX SOCIAUX NUMÉRIQUES QUI CONTRIBUENT À METTRE EN ÉVIDENCE UNE NOUVELLE AGORA , UN ESPACE PUBLIC OUVERT OÙ LES PERSONNES PARTAGENT DES IDÉES, DES INFORMATIONS, DES OPINIONS, ET OÙ PEUVENT NAÎTRE AUSSI DE NOUVELLES RELATIONS ET FORMES DE COMMUNAUTÉ. » BENOÎT XVI 15
    15. 15. TOUS DES MEDIAS… 16
    16. 16. …ET DES MEDIAS POUR TOUT… 17
    17. 17. … ET POUR TOUS 18
    18. 18. LES PRINCIPAUX MÉDIAS SOCIAUX 19 « MÉDIA SOCIAL: TOUTE FORME DE PARTICIPATION EN LIGNE IMPLIQUANT UN PARTAGE D’INFORMATION ET LA GÉNÉRATION DE CONTENUS. »
    19. 19. FACEBOOK Notoriété de quasi 100% 829 millions d’utilisateurs quotidiens 50 minutes par jour en moyenne 1 milliard de contenus mis en ligne chaque jour 1 milliard d’utilisateur 20
    20. 20. USAGES PAR LES INDIVIDUS 21
    21. 21. USAGES PAR LES ENTREPRISES 22
    22. 22. LINKEDIN 23
    23. 23. VOTRE CV EN LIGNE 24
    24. 24. TWITTER 25 TWITTER 140 caractères 560 millions d’utilisateurs actifs/mois 500 millions de tweets chaque jour
    25. 25. LE S.A.V VIRTUEL 26
    26. 26. YOUTUBE 27 1 milliard de visiteurs chaque mois Chaque utilisateur regarde en moyenne 96 vidéos par mois
    27. 27. USAGES PAR LES INDIVIDUS YOUTUBE 28
    28. 28. USAGES PAR LES MARQUES YOUTUBE 29
    29. 29. LES AUTRES MÉDIAS SOCIAUX 30
    30. 30. LES AUTRES PINTEREST 31
    31. 31. LES AUTRES INSTAGRAM 32
    32. 32. LES AUTRES 33 GOOGLE + VINE WHATSAPP SNAPCHAT KLOUT FOURSQUARE TUMBLR
    33. 33. TOUS DÉBUTANTS… 34
    34. 34. 35 VOS QUESTIONS Pour toute demande complémentaire, n’hésitez pas à me contacter: ai@black-s.ch +41 79 343 56 57

    ×