Aline Krebs
Spécialisation : conception visuelle
2
SOMMAIRE
PARTIE COMMUNE
INTRODUCTION
PRÉSENTATION
Principe général
Objectif principal
Rapport à l’oeuvre
Synopsis
Origin...
PARTIE COMMUNE
4
WADJDA
DUALITÉ
Différences
Opposition
Soumission
Dominant/Dominé
Soutien
Entraide
Protection
Lien
INTRODUCTION
5
PRÉSENTATION
	 Tandem est un jeu vidéo de coopération, mélangeant le
genre aventure, survival et tower defense en 2D, en...
6
SYNOPSIS
	 Renard hardi et rusé, Wol vagabonde chaque jour de plus en plus
loin en quête de nourriture. Lorsque la solit...
7
	 Inspiré de jeu comme Don’t Starve, Tandem
propose un système jour/nuit. Le jour, pendant sa
phase de jeu active, le re...
8
LE JOUR : LA MANETTE
Jouabilité de Wol le renard
LE JOUR : LA TABLETTE
COMMENT JOUER
Jouabilité de Lou l’oiseau
Ouvrir l...
9
COMMENT JOUER
LA NUIT : LA MANETTE
Jouabilité de Lou l’oiseau
LA NUIT : LA TABLETTE
Jouabilité de Wol le renard
Ouvrir l...
10
ÉCRANS DE JEU
LE JOUR LA NUIT
Wol
Lou
Renard Ressources
LucioleOiseau
Le joueur contrôlant Lou est le seul
capable de v...
PARTIE CONCEPTION VISUELLE
12
CHARTE GRAPHIQUE
UNIVERS
	 Tandem est à la croisée du terrestre et
du fantastique. Au premier abord, les joueurs
vont e...
13
CHARTE GRAPHIQUE
PRINCIPES D’INTERFACE
Wol Éléments communs aux deux écrans
Lou Élément d’Interface de Wol
Élément d’in...
14
INSPIRATIONS
AMBIANCES SOUHAITÉES
Vie
Jeunesse
Zen
Nature
Douceur
Rondeur
Sablonneux
Jeunesse
Chaleureux
Chaleur
Pétill...
15
INSPIRATIONS
AMBIANCES SOUHAITÉES
Gel
Aquatique
Tempête
Froid
Glacial
Neigeux
Peur
Brumeux
Fantastique
Mystérieux
Merve...
16
RECHERCHES
WOL LE RENARD
	 Recherches graphiques effectuées au
crayon aquarelle bleu, pour sa bonne tenue, et sa
couleu...
17
RECHERCHES
LOU L’OISEAU
Croquis au crayon aquarelle
18
RECHERCHES
ANIMAUX SAUVAGES
Croquis au crayon aquarelle
19
RECHERCHES
1RE
AMBIANCE
Croquis à la main à la mine graphite. Passage sur PAO ;
ajout progressif de couleurs afin d’aff...
20
RECHERCHES
2E
AMBIANCE
1re
et 2e
étape : croquis à la main, au crayon
aquarelle bleu. Tout d’abord, esquisse des
formes...
22
RECHERCHES
3E
AMBIANCE
1re
étape : croquis à la main
2e
étape : encrage à
l’encre de Chine pour
dévoiler, mettre en
exe...
23
RECHERCHES
4E
AMBIANCE
Même procédé que pour
l’ambiance n. 2 : démarrage
par un croquis au crayon
aquarelle, puis passa...
24
RÉFÉRENCES
VIDÉOLUDIQUES :
- Don’t Starve, Studio Klei ;
- Rayman Legends, Ubisoft ;
- Child of Light, Ubisoft ;
- Seas...
Dossier enjmin aline_krebs
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Dossier enjmin aline_krebs

634 vues

Publié le

Here's my ENJMIN folder about Wadjda.

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
634
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Dossier enjmin aline_krebs

  1. 1. Aline Krebs Spécialisation : conception visuelle
  2. 2. 2 SOMMAIRE PARTIE COMMUNE INTRODUCTION PRÉSENTATION Principe général Objectif principal Rapport à l’oeuvre Synopsis Originalité MÉCANIQUES Jour / Nuit COMMENT JOUER Le jour La nuit ÉCRANS DE JEU Le jour La nuit PARTIE CONCEPTION VISUELLE CHARTE GRAPHIQUE Univers Logotype... ... et typographie Principes d’interface INSPIRATIONS Ambiances souhaitées RECHERCHES Wol le renard Lou l’oisillon Animaux sauvages 1re ambiance 2e ambiance 3e ambiance 4e ambiance RÉFÉRENCES 4 5 5 5 5 6 6 7 7 8 8 9 10 10 10 12 12 12 12 13 14 14 16 16 17 18 19 20 21 23 24
  3. 3. PARTIE COMMUNE
  4. 4. 4 WADJDA DUALITÉ Différences Opposition Soumission Dominant/Dominé Soutien Entraide Protection Lien INTRODUCTION
  5. 5. 5 PRÉSENTATION Tandem est un jeu vidéo de coopération, mélangeant le genre aventure, survival et tower defense en 2D, en vue en plon- gée. Il met en scène deux protagonistes, un renard et un oisillon, qui s’entraident afin de triompher des multiples obstacles. Le jeu est prévu sur les consoles nouvelles générations pour profiter pleine- ment de la connectivité entre les machines et une tablette tactile. Il insistera sur la jouabilité et les interactions entre la tablette et la manette. PRINCIPE GÉNÉRAL Dans Tandem, chaque personnage a son objectif : le renard sou- haite atteindre l’arbre miraculeux et l’oisillon désire retrouver sa mère. Mais ce n’est qu’en s’alliant que les deux personnages arriveront à réussir leurs objectifs puisque les joueurs vont devoir coopérer pour braver les dangers et obstacles. Pour cela, ils vont devoir faire face à deux notions précises pour deux mé- caniques de jeux différentes : l’action et la passivité. Tandem souhaite remettre en question le rôle des joueurs, en les faisant passer tour à tour de l’un à l’autre. OBJECTIF PRINCIPAL RAPPORT À L’OEUVRE Ce qui m’a particulièrement intéressé dans le film est la relation avec l’autre et la confrontation de deux pensées. Tout d’abord, Wadjda est une petite fille grandissant dans une famille traditionnaliste très croyante ; à contrario, elle n’hésite pas à « transgresser » certaines règles et à jouer des croyances pour atteindre ses objectifs. Elle a une relation très particulière avec sa mère : une fois fusionnelle, une fois conflictuelle, Wadjda se heurte plusieurs fois à une mère soucieuse des traditions et de l’image qu’elle peut véhiculer auprès des hommes (mère qui elle-même tente tout de même de garder son mari en usant de charme, et non plus de religion ou de principes). Néanmoins, cette relation se débloque par la suite lorsque le père de Wadjda se remarie : sa mère prend conscience qu’elle n’a plus que sa fille, et cède à la tentation de lui acheter le vélo tant attendu. Le film se conclue sur le fait que Wadjda et sa mère devront s’entraider, puisque la figure paternelle a quitté le foyer. Plusieurs fois, le spectateur est exposé à une image de dominant/dominé entre l’homme et la femme ; cette dernière doit se couvrir le visage en présence d’hommes, ne pas parler trop fort, respecter des règles très strictes, tandis que l’être masculin, lui, n’a pas de restrictions particulières. Il est libre de faire ce qu’il veut. Pour Tandem, il y a une volonté de réunir les concepts précédemment évoqués en un terme : la dualité. Synonyme d’opposition mais aussi d’entraide, c’est l’idée principale que j’ai voulu mettre en exergue. Le renard, habituellement prédateur, va devoir coopérer avec sa proie, l’oiseau. Deux êtres qui, traditionnellement s’opposent, doivent aller à l’encontre des règles de la chaine alimentaire pour atteindre tous deux leurs objectifs.
  6. 6. 6 SYNOPSIS Renard hardi et rusé, Wol vagabonde chaque jour de plus en plus loin en quête de nourriture. Lorsque la solitude le tiraille, il se prend à rêver de cet arbre miraculeux dont il a si souvent entendu parler dans les rumeurs et les légendes. Quelques rares animaux posséderaient même des capacités magiques de l’arbre. Tandis qu’il abandonne l’idée de manger ce soir, il entend un cri inhabituel. Bon gré mal gré, il retrouve la provenance du son : caché dans un trou à même le tronc, tapis dans l’ombre il découvre un oisillon mystérieusement abandonné par sa mère. Alors qu’il s’apprête à le dévorer, Wol remarque le plumage particulier de sa jeune proie : PRÉSENTATION ORIGINALITÉ Tandem se veut original dans son mélange entre les genres, sa jouabilité, et son interaction entre les joueurs. Jonglant tantôt entre l’aventure, tantôt entre le survival et le tower defense le jeu va les pousser à s’adapter à un changement de gameplay pour renouveler l’expérience et le fun. Parsafaçond’exploiterlesdifférentesfonctionnalitésdesdeuxpériphériques de jeux, Tandem remet en question le rôle de chaque joueur, en passant régulièrement de l’état actif à l’état passif. Renforcé par l’échange des terminaux en fonction du cycle jour/nuit, le jeu créé une dynamique intéressante pour amener les joueurs à communiquer et à s’amuser. d’infimes éclairs parcourent les plumes de sa queue et de ses ailes. Hésitant de prime abord, Wol choisit finalement d’épargner Lou, un jeune phénix frêle la journée, mais devenant resplendissant et puissant la nuit. Conscient de la puissance de cet allié, Wol décide de prendre l’oisillon sous son aile et de le protéger afin d’atteindre l’arbre. Au fil de leurs aventures, Wol et Lou vont finalement se lier d’amitié pour faire face aux dangers qui les entourent au sein de ce monde parfois féérique ou cruel. Wol arrivera-t-il à se rendre à l’arbre aux miracles ? Lou retrouvera-t-il sa mère ? Par exemple, le joueur possédant la manette en début de cycle doit finir ses tâches rapidement avant la fin de celui-ci pour ensuite prendre la tablette et jouer sa phase passive. Évidemment, en raison de leur spécificité technique, le gameplay entre la tablette tactile et la manette diffèrent complètement. Tandis que le joueur ayant la manette effectue des actions, le joueur à la tablette apparaît en soutien. De plus, la différence des informations affichées sur les deux écrans les force à coopérer en dehors de la sphère écran-joueur ; ils doivent communiquer verbalement pour une bonne avancée dans le jeu.
  7. 7. 7 Inspiré de jeu comme Don’t Starve, Tandem propose un système jour/nuit. Le jour, pendant sa phase de jeu active, le renard est notamment amené à compléter plusieurs tâches comme récolter des objets pour se protéger la nuit (pièges, abris) et doit en parallèle protéger l’oisillon de ses prédateurs. L’oisillon quant à lui, dans son mode passif peut capturer des lucioles (cette notion sera évoquée plus en détail ci-dessous), indiquer à l’autre joueur les ressources intéressantes. L’oiseau est plus frêle que le renard ; si les deux joueurs s’éloignent trop, ils perdent la partie. JOUR / NUIT La nuit venue, les rôles s’inversent : l’oisillon devient l’actif et se transforme en phénix, afin de protéger le renard (qui lui obtient le rôle de passif). Le renard devra assembler des ressources récoltées le jour afin de confectionner des pièges qu’il donnera à l’oiseau pour que celui-ci les place stratégiquement, dans le but de repousser les ennemis jusqu’à l’aube. L’oiseau aura aussi la possibilité, grâce à sa jauge d’énergie remplie durant la journée, d’activer certains pouvoirs, comme des boules de feu, utilisable qu’en quantité limitée. MÉCANIQUES Bois Ressource pouvant être récoltée par le renard afin de créer un abris ou des pièges. Animaux sauvages Au cours de la partie, différents animaux pourront attaquer les deux protagonistes. Plus les joueurs progresseront dans les niveaux, plus les bêtes sauvages auront des caractéristiques spécifiques. Cailloux Même principe que le bois. Lucioles Deux types de lucioles sont collectables par l’oiseau  : celles qui remplissent la jauge permettant la transformation la nuit, et celles lui permettant d’acquérir des pouvoirs spéciaux lors de sa transformation (boules de feu, foudre etc.) Feuilles Même principe que le bois et les cailloux.
  8. 8. 8 LE JOUR : LA MANETTE Jouabilité de Wol le renard LE JOUR : LA TABLETTE COMMENT JOUER Jouabilité de Lou l’oiseau Ouvrir l’inventaire Sauter Jeter une ressource Fouiller pour récuperer des ressources Se déplacer Pointer sur la carte la position de l’oiseau Pour déplacer l’oiseau, le joueur utilisera la technologie du gyroscope qu’offre la tablette tactile. Sa quête principale le jour : récolter des lucioles, et baliser le parcours afin d’aider le renard à trouver des ressources. Pour baliser la carte, le joueur incarnant l’oiseau a deux possibilités : - taper une fois : indique sur la carte une ressource à récupérer ; - taper deux fois : indique qu’un monstre est à proximité et que ce dernier a besoin d’aide.
  9. 9. 9 COMMENT JOUER LA NUIT : LA MANETTE Jouabilité de Lou l’oiseau LA NUIT : LA TABLETTE Jouabilité de Wol le renard Ouvrir l’inventaire Poser les pièges Déplacer les pièges à poser Lancer des boules de feu Pouvoir électrique afin de faire fuir les ennemis La nuit, le système de jeu mute en tower defense et les joueurs s’échangent les terminaux.. L’oiseau devient actif, et doit à tout prix défendre le renard. Pour ce faire, il doit poser des pièges spécialement confectionnés par le renard, ou utiliser ses pouvoirs. Le renard doit, sur la tablette, assembler les ressources récoltées le jour afin de créer des pièges. Ces dernières seront dispercées aux bords gauche, droite et bas de la tablette, pour que le joueur ait l’impression de composer sur un établi. Le milieu sera donc la zone de confection. Lorsque le piège est prêt, le joueur n’a plus qu’à faire un glissé vers le haut pour envoyer la pièce dans l’inventaire de l’oiseau.
  10. 10. 10 ÉCRANS DE JEU LE JOUR LA NUIT Wol Lou Renard Ressources LucioleOiseau Le joueur contrôlant Lou est le seul capable de voir les lucioles à récolter Ressources Durant sa phase passive, le joueur au renard devra crafter des pièges, afin d’aider le joueur à l’oiseau à défendre leur abris nocturne. Le joueur 2 devient actif, protégeant ainsi le joueur 1 à l’aide de pièges et pouvoirs spéciaux. Wol Lou
  11. 11. PARTIE CONCEPTION VISUELLE
  12. 12. 12 CHARTE GRAPHIQUE UNIVERS Tandem est à la croisée du terrestre et du fantastique. Au premier abord, les joueurs vont explorer un monde ressemblant aux divers paysages que l’on peut trouver dans le monde réel (forêt, montagne, désert) mais la nuit tombée, ils seront amenés à côtoyer un univers fantasmagorique teinté de magie et de légende. Ainsi, il y aura plusieurs ambiances à définir selon l’environnement dans lequel les joueurs vont évoluer. La forêt sera plus dans des teintes de vert ; la montagne tendra vers un monde enneigé, glacial, le désert vers des tons oranges, jaunes et roses. La nuit fera contraste avec le reste et sera très sombre et mystérieuse, mettant beaucoup plus en avant la part fantastique souhaitée. Les contours sont en revanche non envisagés lors de la phase de finalisation, car ils tendent trop vers une image dure, connotée bande dessinée. LOGOTYPE... Champagne&Limousine 1 2 3 4 5 6 ... ET TYPOGRAPHIE Le logotype se doit de montrer le lien puissant entre le renard et l’oisillon. Il est impératif d’imager les deux de manière simple, avec les caractéristiques propre à chacun (yeux du renard, représentation partielle d’un masque ; plume de l’oisillon, en rappel à ses pouvoirs magiques). Le choix de la typographie manuscrite HalloHandletter n’est pas anodin : les lettres attachées, liées sont le symbole de la relation entre les deux protagonistes. Lors de l’appui sur start par les joueurs pour accéder au menu, une typographie sobre sera utilisée pour l’interface textuelle ; la Champagne&Limousine, de par ses aspects ronds, est agréable à la lecture, se lit rapidement, et n’agresse pas l’oeil.
  13. 13. 13 CHARTE GRAPHIQUE PRINCIPES D’INTERFACE Wol Éléments communs aux deux écrans Lou Élément d’Interface de Wol Élément d’interface de Lou Cadran jour / nuit : repère temporel pour les joueurs indiquant quand a lieu le changement de rôle. Carte:élément géographique permettant aux joueurs de savoir où ils se situent. Avatar des joueurs Lorsque le joueur incarnant Wol récolte des ressources, ces dernières sont envoyées directement dans l’inventaire. Il est possible de consulter l’inventaire uniquement la journée. La journée, Lou a pour mission de récolter deux types de lucioles, d’où l’intérêt d’avoir deux jauges ; une servant à la transformation en phénix, et l’autre à utiliser les pouvoirs spéciaux.
  14. 14. 14 INSPIRATIONS AMBIANCES SOUHAITÉES Vie Jeunesse Zen Nature Douceur Rondeur Sablonneux Jeunesse Chaleureux Chaleur Pétillant Aride
  15. 15. 15 INSPIRATIONS AMBIANCES SOUHAITÉES Gel Aquatique Tempête Froid Glacial Neigeux Peur Brumeux Fantastique Mystérieux Merveilleux Légendaire
  16. 16. 16 RECHERCHES WOL LE RENARD Recherches graphiques effectuées au crayon aquarelle bleu, pour sa bonne tenue, et sa couleur neutre fatiguant moins vite les yeux. Aquarelle et feutre
  17. 17. 17 RECHERCHES LOU L’OISEAU Croquis au crayon aquarelle
  18. 18. 18 RECHERCHES ANIMAUX SAUVAGES Croquis au crayon aquarelle
  19. 19. 19 RECHERCHES 1RE AMBIANCE Croquis à la main à la mine graphite. Passage sur PAO ; ajout progressif de couleurs afin d’affiner l’image et donner une ambiance nocturne magique.
  20. 20. 20 RECHERCHES 2E AMBIANCE 1re et 2e étape : croquis à la main, au crayon aquarelle bleu. Tout d’abord, esquisse des formes, puis ombrage. 3e étape : passage au digital painting. Ajout des principales valeurs, afin d’entrevoir une ambiance. 4e étape : Mise en couleurs. Au préalable, aquarelle faite à la main, puis ajout de cette dernière à certaines formes grâce à un masque supplanté à un calque. Modification des valeurs pour donner du volume.
  21. 21. 22 RECHERCHES 3E AMBIANCE 1re étape : croquis à la main 2e étape : encrage à l’encre de Chine pour dévoiler, mettre en exergue les courbes. 3e étape : mise en place des premières couleurs et valeurs. Digital painting. 4e étape : Approfondissement des perspectives, ajout de détails, lumière.
  22. 22. 23 RECHERCHES 4E AMBIANCE Même procédé que pour l’ambiance n. 2 : démarrage par un croquis au crayon aquarelle, puis passage en PAO. Ajout de valeurs, pour mieux appréhender les masses. Mise en couleur et enfin ajout de détails et de lumière.
  23. 23. 24 RÉFÉRENCES VIDÉOLUDIQUES : - Don’t Starve, Studio Klei ; - Rayman Legends, Ubisoft ; - Child of Light, Ubisoft ; - Seasons After Fall, Swing Swing Submarine ; - Journey, That Game Company ; - The Last of Us, Naughty Dog - ICO, team ICO ; - Dofus, Ankama Games ; - Wakfu, Ankama Games. CINÉMATOGRAPHIQUES : - Wakfu, le dessin animé, Studio Ankama ; - Kung Fu Panda 2, Dreamworks ; - Le silence sous l’écorce, Joanna Lurie ; - The King and the Beaver, étudiants Gobelins. - Google ; - Youtube ; - Dailymotion ; - Wikipedia ; - Gameblog ; - Jeuvideo.com ; - France 24 ; - Le Blog du Cinéma ; - Critikat. SITES INTERNET : BIBLIOGRAPHIE : - Concevoir un jeu vidéo, Marc Albinet, FYP éditions, 2010 ; - Mythologie des jeux vidéo, Laurent Trémel, Tony Fortin, le cavalier bleu éditions, 2009 ; - Le game design de jeux vidéo, approches de l’expression vidéoludique, sous la direction de Sébastien Genvo, éditions L’Harmattan, 2005 ; - La culture de la convergence, des médias au transmédia, Henry Jenkins, Armand Colin, 2013 ; - L’art du Game Design, Jesse Schell, Pearson campus press, 2010.

×