Insuffisance corticosurrénale:les problèmes thérapeutiques sont-ilstoujours réglés?Patrick Hindlet (Pharmacie, Hôpital Sai...
« Vous avez une insuffisancesurrénalienne… »
Mais… malgré la substitutionDiminution de la qualité de vieSurmortalité (X2) : Insuffisance surrénale aigue: mauvaise g...
Qualité de vie dans l’insuffisancesurrénalienne• Diminution de la qualité de vie dans l’insuffisancesurrénalienne, primiti...
Une prise journalière :Hydrocortisone à libération modifiée Plenadren Comprimé à libération double: Partie externe: lib...
Hydrocortisone à libération modifiée (LM) 64 patients en ISP Étude ouverte randomisée en cross over pendant 2périodes de...
L’insuffisance surrénalienne aigue (ISA)• Incidence= 6,3/100 patients/an (hypoglycémies sévères chezdiabétiques= 10/100 pa...
Facteurs prédicteurs d’ISA?• Aucun parmi:• niveau éducation, dose Hydro, BMI, âge au diagnostic,hypothyroïdie, insuffisanc...
Connaissances des patientsAdaptation des doses• Etude 1993: 61 patients sous Hydro– 2 questions / adaptation doses (fièvre...
La carte d’insuffisant surrénalien Selon études, 80-94% des patients possèdentune carte Étude 1993: 40% ne l’ont pas sur...
Et nos patients?Avez-vous augmenté la dosed’Hydrocortisone quand vous avez eu de lafièvre?« Oui j’ai pris ½ cp en plus, j’...
Evaluation des patients du service But: évaluer le niveau de connaissance / IS Auto questionnaires remis aux patients à ...
RésultatsDémographien 82Age (ans) 53,5 (20-81)Sexe (H/F) 39/43Durée d’IS (ans) 3 (0-47)Chirurgie adénomehypophysaireAdénom...
RésultatsConnaissance du traitement 2/3 des patients possèdent une carte et 59%possèdent un kit L’endocrinologue est la ...
Craintes des patients Nombreuses fausses craintes : Prise de poids Troubles du sommeil HTA … Régime adapté chez 71% ...
 Premiers signes mal connus Facteurs de déclenchement de l’ISA mal connus 21% ont déjà oublié le traitementRésultatsCon...
71%1%10%12%27%0%20%40%60%80%Doubler/triplerdose1/2doseNerienchangerMangersansselBienboirePourcentagedepatientsComment ajus...
RésultatsDéterminants de la connaissance du traitement0510152025Pas dISA lan passé ISA lan passéScore(/30)NSScore/antérior...
Conclusions (1) Traitement mal connu Connaissances nécessaires pour prévenir l’ISA sont mal connues Connaissances néces...
 Nécessité d’éducation thérapeutique Proposition d’un programme d’ETP Évaluation de l’amélioration des connaissances O...
Insuffisance corticosurrénale : les problèmes thérapeutiques sont-ils toujours réglés ?
Insuffisance corticosurrénale : les problèmes thérapeutiques sont-ils toujours réglés ?
Insuffisance corticosurrénale : les problèmes thérapeutiques sont-ils toujours réglés ?
Insuffisance corticosurrénale : les problèmes thérapeutiques sont-ils toujours réglés ?
Insuffisance corticosurrénale : les problèmes thérapeutiques sont-ils toujours réglés ?
Insuffisance corticosurrénale : les problèmes thérapeutiques sont-ils toujours réglés ?
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Insuffisance corticosurrénale : les problèmes thérapeutiques sont-ils toujours réglés ?

1 190 vues

Publié le

Présentation de Patrick Hindlet et Christel Jublanc
Hôpital Saint-Antoine et Hôpital la Pitié Salpêtrière, Paris

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 190
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
74
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Pas de cp à 5 mg en France
  • Evolution favorable sur paramètres metab Taux F un peu > 4 1eres heures puis + bas Schema: concentrations moy HC LM ou classique (plusieurs doses)
  • 30mg=dose la+ fréquente (59%)
  • Tout ou rien (1 ou 2 et 6 ou 7)
  • Pas d’evaluation de l’education therapeutique
  • Insuffisance corticosurrénale : les problèmes thérapeutiques sont-ils toujours réglés ?

    1. 1. Insuffisance corticosurrénale:les problèmes thérapeutiques sont-ilstoujours réglés?Patrick Hindlet (Pharmacie, Hôpital Saint Antoine)Christel Jublanc (Endocrinologie, Hôpital Pitié-Salpêtrière)
    2. 2. « Vous avez une insuffisancesurrénalienne… »
    3. 3. Mais… malgré la substitutionDiminution de la qualité de vieSurmortalité (X2) : Insuffisance surrénale aigue: mauvaise gestiondoses lors de pathologies intercurrentes Niveau de connaissance des patients? Mauvais profil de distribution de l’Hydrocortisoneau cours du nycthémère Doses supraphysiologiques d’Hydrocortisone aulong cours (FDR CV, DMO)Johannson et al. JCEM 2012
    4. 4. Qualité de vie dans l’insuffisancesurrénalienne• Diminution de la qualité de vie dans l’insuffisancesurrénalienne, primitive et secondaire• Asthénie+++• Mieux si Hydrocortisone en 3 prises vs 2 prises/j• Etude internationale 1245 patients :– 32% Hydro en 3 prises/j– 42% Hydro en 2 prises/j– 10% Hydro en 1 prise/j– 16% autreForss et al. Endoc Disord 2012
    5. 5. Une prise journalière :Hydrocortisone à libération modifiée Plenadren Comprimé à libération double: Partie externe: libération rapide Partie centrale: libération + lenteJohannson et al. JCEM 2012
    6. 6. Hydrocortisone à libération modifiée (LM) 64 patients en ISP Étude ouverte randomisée en cross over pendant 2périodes de 12 semaines Hydrocortisone LM en 1 prise le matin vs Hydrocortisonelibération immédiate en 3 prises (20 à 40mg/j…mêmedose journalière pour les 2 groupes) Amélioration significative qualité de vie pour certainsparamètres: état psychologique (Fatigue Impact Scale questionnaire) bien être (Psychological General Well-being questionnaire) 85% préférence pour Hydro à LM après 12 semainesJohannson et al. JCEM 2012
    7. 7. L’insuffisance surrénalienne aigue (ISA)• Incidence= 6,3/100 patients/an (hypoglycémies sévères chezdiabétiques= 10/100 patients/an)• Cohorte allemande de 444 patients (dont 57% insuffisancescorticotropes)• étude rétrospective, envoi de questionnairesHahner et al. EJE 2010• Au moins 1 épisode ISA:– 47% IS primitive ; 35% I corticotrope• Nécessité utiliser ampoule HC:– 42,5% IS primitive; 28.4% i corticotrope• Mais <30% avaient 1 ampoule d’Hydrocortisone injectable…
    8. 8. Facteurs prédicteurs d’ISA?• Aucun parmi:• niveau éducation, dose Hydro, BMI, âge au diagnostic,hypothyroïdie, insuffisance somatotrope• Pas de corrélation avec niveau d’information (évalué parle patient)!• Seuls facteurs prédicteurs:– Dans IS primitive : existence d’autres pathologies nonendocriniennes– Dans I corticotrope: sexe féminin, diabète insipide• 10% patients n’avaient jamais adapté dosed’Hydrocortisone…Hahner et al. EJE 2010
    9. 9. Connaissances des patientsAdaptation des doses• Etude 1993: 61 patients sous Hydro– 2 questions / adaptation doses (fièvre, vomissements)– 2/3 bonnes réponses• Etude 1999: 84 patients sous Hydro– 8 questions concernant situations dans lesquellestraitement devait potentiellement être adapté– 54% patients 5 bonnes réponses/8 (=correct)– Seuls 4 patients /84 avaient 100% bonnes réponses!– Patients de + 60 ans = + les mauvaises réponses– Pas de corrélation avec qualité de l’information…Flemming et al. J Intern Med 1999Peacey et al. Postgrad Med J 1993
    10. 10. La carte d’insuffisant surrénalien Selon études, 80-94% des patients possèdentune carte Étude 1993: 40% ne l’ont pas sur eux…Peacey et al. Postgrad Med J 1993Hahner et al. EJE 2010Flemming et al. J Intern Med 1999
    11. 11. Et nos patients?Avez-vous augmenté la dosed’Hydrocortisone quand vous avez eu de lafièvre?« Oui j’ai pris ½ cp en plus, j’avaispeur de prendre plus, ça faitgrossir la cortisone»À quoi sert l’ampoule d’Hydrocortisoneinjectable?« À boire quand on estfatigué »Avez-vous votre carte d’insuffisantsurrénalien?« oui, elle est dans monbureau à la maison »
    12. 12. Evaluation des patients du service But: évaluer le niveau de connaissance / IS Auto questionnaires remis aux patients à l’arrivée en HDJou HDS, récupérés complétés avant d’avoir vu le médecin Etude de novembre 2011 à juillet 2012 Thématiques du questionnaire: données démographiques 25 QCM :connaissance traitement ISconnaissance ISA score / 30 Recueil et analyses des données: Patrick Hindlet etChristel Jublanc
    13. 13. RésultatsDémographien 82Age (ans) 53,5 (20-81)Sexe (H/F) 39/43Durée d’IS (ans) 3 (0-47)Chirurgie adénomehypophysaireAdénome hypophysairenon opéréChirurgie crâniopharyngiomeCrâniopharyngiome non opéréRadiothérapie hypophysaireAutre lésion hypophysaireTraumatisme crânienCorticothérapieMAIAutre IS hautes : 75%
    14. 14. RésultatsConnaissance du traitement 2/3 des patients possèdent une carte et 59%possèdent un kit L’endocrinologue est la principale sourced’information Améliorer la rédaction de l’ordonnance ?Sources d’information88%33%17%4% 4%0%20%40%60%80%100%Endocrinologue Généraliste Internet Association AutrePourcentagedepatients63%54%0%20%40%60%80%Possède la carte Porte la cartePoucentagedepatients59%26%0%20%40%60%80%Possède un kit Sait faire une IMPourcentagedepatients
    15. 15. Craintes des patients Nombreuses fausses craintes : Prise de poids Troubles du sommeil HTA … Régime adapté chez 71% des patientsRésultatsConnaissance du traitement55%13%26%18%10% 11%0%10%20%30%40%50%60%Prise de poids Modificationsde la glycémieInsomnies HTA Diarrhées AcouphènesPoucentagedepatientsAdaptation du régime23%71%6%0%20%40%60%80%Moins salé Normalement salé Plus saléPourcentagedepatients
    16. 16.  Premiers signes mal connus Facteurs de déclenchement de l’ISA mal connus 21% ont déjà oublié le traitementRésultatsConnaissance de l’ISAFacteurs déclenchant de l’ISA76%10%1%22%2%15%0%20%40%60%80%ConvulsionsEcchymosesDouleursabdominalesPourcentagedepatientsPremiers signes44%52%62%29%52%37%43%10%6%0%20%40%60%80%GrippeChirurgieOublidutraitementSurdosagehydrocortisonePourcentagedepatients
    17. 17. 71%1%10%12%27%0%20%40%60%80%Doubler/triplerdose1/2doseNerienchangerMangersansselBienboirePourcentagedepatientsComment ajuster ?Quand ajuster ? Ajustement du traitement mal connu Score moyen Premiers signes Facteurs de déclenchement Quand ajuster Comment ajuster Quand utiliser l’ampouleTraitement IM ?17/3067%61%6%33%2%16%45%0%20%40%60%80% ConvulsionsNVEcchymosesDouleursabdo.Fortestempext.Pourcentagedepatients35%59%4%0%20%40%60%80%Gastroentérite Vomissements Effort physiquePourcentagedepatientsRésultatsConnaissance de l’ISA
    18. 18. RésultatsDéterminants de la connaissance du traitement0510152025Pas dISA lan passé ISA lan passéScore(/30)NSScore/antérioritéScore/âgeScore/nombre d’ISA Pas d’association entre score et : Antériorité Âge Sexe Catégorie socioprofessionnelles Nombre d’ISAp>0,050510152025300 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50Antériorité (ans)Score(/30)p>0,0505101520253015 25 35 45 55 65 75 85Age (ans)Score(/30)05101520250 source info 1 source info 2 sources info 3 sources infoScore(/30)**NSScore/sources d’information Augmentation du score si plusieurs sourcesd’informationÉducation thérapeutique nécessaire+++
    19. 19. Conclusions (1) Traitement mal connu Connaissances nécessaires pour prévenir l’ISA sont mal connues Connaissances nécessaires à la sécurité des patients non maîtrisées Seul facteur prédictif individualisé : nombre de source d’informations
    20. 20.  Nécessité d’éducation thérapeutique Proposition d’un programme d’ETP Évaluation de l’amélioration des connaissances Optimisation de l’éducation par la suiteConclusions (2)

    ×