Approches communautaires de gestion
du Bétail Ruminant Endémique
Projet Régional de Gestion Durable
du Bétail Ruminant End...
Approches communautaires
de gestion
du Bétail Ruminant Endémique (BRE)
2
1. CONTEXTE
En Guinée les systèmes dominants d'élevage du bétail ruminant endémique
(BRE) sont de type agropastoral exte...
3
Pour pallier cette situation les communautés ont adopté une approche de
gestion holistique des ressources naturelles qui...
4
La particularité et la pertinence de ces approches ont conduit le PROGEBE à
les soutenir et les faire connaitre.
2. APPR...
5
- La consolidation des initiatives locales en matière de gestion
des ressources naturelles (GRN) : formalisation de conv...
6
3. RESULTATS
- 3 POAS élaborés assortis de conventions locales (règles d'usage)
pour la gestion des ressources naturelle...
7
4. RECOMMANDATIONS
- Veiller à la durabilité des acquis avec le suivi et l'accompagnement
adéquat des communautés et la ...
Fiche conçue et préparée par PROGEBE-Guinée
s/c Ministère de l'Elevage et des Productions Animales, BP 559 Conakry
Email :...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Elevage: le PROGEBE dans son contexte, approches et résultats

187 vues

Publié le

Le programme régional de gestion durable du bétail endémique en Afrique de l'Ouest (PROGEBE), a été conçu par les gouvernements de Guinée,

Publié dans : Environnement
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
187
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Elevage: le PROGEBE dans son contexte, approches et résultats

  1. 1. Approches communautaires de gestion du Bétail Ruminant Endémique Projet Régional de Gestion Durable du Bétail Ruminant Endémique en Afrique de l'Ouest PROGEBE-Guinée fem P N DU Projet régional BAD-PNUD/FEM-Gambie-Guinée-Mali-Sénégal Gambie - Guinée - Mali - SénégalGROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPMENT
  2. 2. Approches communautaires de gestion du Bétail Ruminant Endémique (BRE)
  3. 3. 2 1. CONTEXTE En Guinée les systèmes dominants d'élevage du bétail ruminant endémique (BRE) sont de type agropastoral extensif. La conduite des troupeaux est assujettie à l'état des pâturages naturels qui constituent la base alimentaire du cheptel et à la disponibilité d'eau. La disponibilité de ces ressources est fortement influencée par les saisons. En hivernage, les pâturages sont abondants, les points d'eau rechargés et les animaux conduits dans les terroirs villageois à l'écart des cultures. En saison sèche, cette sédentarité est rompue au fur et à mesure que la saison avance avec la lignification des pâturages. Ce phénomène s'accentue avec l'épuisement des pâturages post-culturaux, le tarissement des points d'eau et la survenue de feux de brousse incontrôlés. Alors, la transhumance et/ou la divagation des animaux s'imposent comme mode de gestion du bétail. Ces mouvements du bétail sont souvent sources de conflits entre agriculteurs/éleveurs et entre communautés. Ces pratiques extensives soumettent les animaux aux aléas alimentaires et sont à la base des faibles performances des élevages bovins, ovins et caprins. Par ailleurs, d'autres contraintes liées à la réduction de l'espace et des ressources pastorales accessibles pèsent sur la conduite extensive du bétail. Toutefois, l'augmentation de la demande en produits et services d'origine animale offre des opportunités de marchés. Ce qui pousse les éleveurs à s'ouvrir progressivement aux changements pour adopter de nouveaux modes de gestion. Face à ce constat, certaines communautés ont adopté par endroits des approches de gestion du bétail intégrant les ressources naturelles. Au démarrage du projet, trois approches de gestion ont été identifiées : i) la lutte contre les feux de brousse et la transhumance à travers une gestion rationnelle de terroirs, ii) l'intégration de l'élevage transhumant dans des terroirs agricoles, iii) la lutte contre les feux de brousse à travers la foresterie villageoise et la gestion communautaire des parcours à bétail. La première approche a été identifiée dans le site 2 (Dinguiraye) où les communautés étaient confrontées aux sévices des feux de brousse sur le plateau de Diafouna obligeant les éleveurs à aller en transhumance aux abords du fleuve Tinkisso . Approches communautaires de gestion du Bétail Ruminant Endémique (BRE)
  4. 4. 3 Pour pallier cette situation les communautés ont adopté une approche de gestion holistique des ressources naturelles qui a consisté en une entente entre 11 villages qui ont fixé des règles de gestion de leur terroir, à savoir : mise en place de structures de suivi et de contrôle, définition de règles d'usage et d'exploitation des ressources naturelles (pâturage, eau et sols), large information au niveau des terroirs voisins et implication des autorités. La deuxième approche se rapporte à la problématique de stabilisation des éleveurs transhumants. En effet, dans la zone du littoral, la transhumance est à l'origine de fréquents conflits entre éleveurs et agriculteurs. Dans la perspective de recherche de solution durable à ce fléau, certains éleveurs de la zone de Boké ont négocié leur installation dans les terroirs villageois appartenant à des agriculteurs qui, grâce aux relations tissées avec les éleveurs, ont acquis aussi du cheptel. Cette démarche a favorisé l'insertion des éleveurs, une meilleure gestion des terroirs et une cohabitation pacifique entre les activités agricoles et d'élevage. La troisième approche a été identifiée dans le site 3 (Beyla) où les habitants du village de Boubaro, excédés par les méfaits des feux de brousse très répandus dans la zone, ont décidé de créer une forêt de protection derrière laquelle un pâturage communautaire a été aménagé. Tout le bétail du village y est conduit et gardienné à tour de rôle par des bouviers désignés à cet effet. La forêt et le pâturage sont gérés suivant des règles établies et un comité de suivi, comprenant des jeunes et des femmes, est mis en place. Piste de transhumance (Gaoual) Approches communautaires de gestion du Bétail Ruminant Endémique (BRE)
  5. 5. 4 La particularité et la pertinence de ces approches ont conduit le PROGEBE à les soutenir et les faire connaitre. 2. APPROCHES Les interventions du PROGEBE ont permis aux communautés de mieux s'approprier ces approches ; elles ont porté principalement sur : - : techniquesLa réalisation de formations sur divers thèmes forestières, défense et restauration des sols, techniques de fertilisation des sols et cultures fourragères, techniques de dressage et culture attelée, alimentation, habitat et santé animale, gestion de la reproduction, suivi zootechnique et sanitaire, prévention et gestion des conflits, etc. Exploitation d'un pâturage communautaire du POAS de Diafouna (Dinguiraye) Approches communautaires de gestion du Bétail Ruminant Endémique (BRE) Habit amélioré de petits ruminants (Dinguiraye)
  6. 6. 5 - La consolidation des initiatives locales en matière de gestion des ressources naturelles (GRN) : formalisation de conventions locales, réaménagement et établissement de plans de gestion de forêts communautaires. - entre agro-éleveurs desL'organisation de visites d'échanges sites du projet. - : élaboration etL'introduction de techniques adaptées de GRN validation de plans d'occupation et d'affectation des sols (POAS), mise en place de parcelles fourragères, amélioration de parcours naturels, petits aménagements de points d'eau (sources, mares), construction de points d'eau pastoraux (forages), ouverture et balisage de pistes à bétail, lutte contre les feux de brousse. - L'appui à l'autonomisation des communautés dans l'exploitation et la valorisation de produits forestiers : mise en place de comités de gestion des forêts communautaires, exploitation de produits forestiers non ligneux (épices fabriqués à base de néré, de Xylopia, savon à base de Carapa et beurre de karité), etc. Source aménagée de Kourliba Approches communautaires de gestion du Bétail Ruminant Endémique (BRE)
  7. 7. 6 3. RESULTATS - 3 POAS élaborés assortis de conventions locales (règles d'usage) pour la gestion des ressources naturelles et du BRE dans les 3 sites primaires : Gaoual, Dinguiraye et Beyla ; - 5 forêts communautaires aménagées : Dar-es Salam (Koumbia/Gaoual), Labéya (Dinguiraye), Boubaro (Beyla), Balandougouba (Mandiana), Sébékoto (Ouré kaba /Mamou)avec des plans de gestion et des règles d'exploitation ; Miel des apicultrices de Dinguiraye Approches communautaires de gestion du Bétail Ruminant Endémique (BRE) Zone du POAS de Diafouna-Dinguiraye
  8. 8. 7 4. RECOMMANDATIONS - Veiller à la durabilité des acquis avec le suivi et l'accompagnement adéquat des communautés et la mise en œuvre des POAS à une échelle nationale ; - Soutenir les innovations intégrant l'élevage du BRE avec la gestion des ressources naturelles ; - Poursuivre et développer les initiatives locales qui prennent en compte l'intégration de l'élevage du BRE à son milieu. Approches communautaires de gestion du Bétail Ruminant Endémique (BRE) - 19 Comités de gestion mis en place, dont 3 pour les POAS, 5 pour les forêts communautaires et 11 pour les différents points d'eau, mis en place ; - 79 comités villageois de lutte contre les feux de brousse (CVLCFB) installés et équipés dans les sites du projet ; - 41 troupeaux multiplicateurs mis en place avec un suivi zootechnique et sanitaire ; - 3 visites d'échange organisées entre agro-éleveurs des sites à Boké/Gaoual, Dinguiraye et Beyla. Troupeau multiplicateur-Falikoudou, Moussadou, Site de Beyla
  9. 9. Fiche conçue et préparée par PROGEBE-Guinée s/c Ministère de l'Elevage et des Productions Animales, BP 559 Conakry Email : boubacarbalaise@gmail.com Tél. +224 628 02 88 06 / 657 79 43 79 fem P N DU Projet régional BAD-PNUD/FEM-Gambie-Guinée-Mali-Sénégal Gambie - Guinée - Mali - SénégalGROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPMENT

×