Blake et mortimer 2014 fr

1 186 vues

Publié le

Amateur d’équitation et de boxe, deux sports nobles de l’Angleterre, le professeur Philip Mortimer est un érudit.
Expert en physique nucléaire, il est inséparable de Francis Blake, son plus fidèle ami, avec qui il partage un appartement sur Park Lane, à Londres. Blake est un pur produit d’Eton College, l’école des élites. Incarnation du flegme britannique, il a servi dans la Royal Air Force, avant de travailler pour les services secrets britanniques du MI 5.

Créés en 1946 dans le premier numéro de l’édition belge
du journal Tintin, les deux héros ont remporté la Troisième Guerre mondiale aux commandes de leur Espadon.
Ces aventuriers ont percé le secret de la Grande Pyramide, exploré la fin du XXIe siècle, résolu l’énigme des continents perdus de l’Atlantide ou du Gondwana, et vaincu la malédiction des trente deniers de Judas.
Ensemble, ces parfaits gentlemen ont aussi tenu en échec
les empereurs Basam Damdu et Açoka. Leur audace et
leur courage ont permis de sauver la planète des menaces
climatiques ou bactériologiques. Entrés dans la légende
de la bande dessinée des années 1950, ils en perpétuent
aujourd’hui l’âge d’or au travers de nouvelles aventures
toujours plus palpitantes.

Publié dans : Marketing
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 186
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
256
Actions
Partages
0
Téléchargements
16
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Blake et mortimer 2014 fr

  1. 1. p a s s e p o r t d e m a r q u e
  2. 2. Les héros les plus british de la bande dessinée Amateur d’équitation et de boxe, deux sports nobles de l’Angleterre, le professeur Philip Mortimer est un érudit. Expert en physique nucléaire, il est inséparable de Francis Blake, son plus fidèle ami, avec qui il partage un appartement sur Park Lane, à Londres. Blake est un pur produit d’Eton College, l’école des élites. Incarnation du flegme britannique, il a servi dans la Royal Air Force, avant de travailler pour les services secrets britanniques du MI 5. Créés en 1946 dans le premier numéro de l’édition belge du journal Tintin, les deux héros ont remporté la Troisième Guerre mondiale aux commandes de leur Espadon. Ces aventuriers ont percé le secret de la Grande Pyramide, exploré la fin du XXIe siècle, résolu l’énigme des continents perdus de l’Atlantide ou du Gondwana, et vaincu la malédiction des trente deniers de Judas. Ensemble, ces parfaits gentlemen ont aussi tenu en échec les empereurs Basam Damdu et Açoka. Leur audace et leur courage ont permis de sauver la planète des menaces climatiques ou bactériologiques. Entrés dans la légende de la bande dessinée des années 1950, ils en perpétuent aujourd’hui l’âge d’or au travers de nouvelles aventures toujours plus palpitantes.
  3. 3. Sharkey Homme de main brutal d’Olrik, ce gangster américain a les traits du boxeur Cyrille Delannoit, le rival belge de Marcel Cerdan et de Sugar Ray Robinson. Toujours prompt à faire usage de ses poings et à se sacrifier pour permettre à Olrik de s’échapper, Sharkey se pose en exécuteur des basses oeuvres avec Jack et Razul le Bezendja. Arrêté en Egypte et en France, le gorille s’est toujours tiré des pires situations mais il a perdu son dernier combat, au Japon, contre le robot Samurai du professeur Sato. les personnages Ahmed Nasir Sergent du 5e bataillon du Makran Levy Corps, ce farouche Beloutche a servi sous les ordres de Francis Blake au Pakistan. Redoutable guerrier, il entrera au service de Blake et Mortimer après la fin de la Troisième Guerre mondiale. Confiné dans un rôle de majordome, il quittera Londres après avoir lutté contre la Marque Jaune pour s’engager dans les services secrets de l’Inde indépendante. Il retrouvera Blake et Mortimer en 1958, à l’Exposition universelle de Bruxelles pour les aider à déjouer le complot contre l’humanité de l’empereur Açoka. Glenn Kendall Courageux et carré, l’Inspecteur en chef de Scotland Yard s’est distingué dans l’enquête contre la Marque Jaune menée aux côtés de Blake et Mortimer. Pendant la Guerre froide, il n’hésitera pourtant pas à les soupçonner d’espionnage et tentera de les arrêter avec l’aide de l’agent du MI 5 David blanc = peau Honeychurch. nazir tunique nazir Après cette tragique méprise, 0% p 714 4635 Kendall 653 se rachètera pour faire échec au complot du Docteur Voronov et à sa volonté de déstabiliser le monde par une attaque à la bactérie Z. Olrik Ancien officier de la Waffen-SS ? Ex-agent de la police politique soviétique ? Transfuge de la police secrète hongroise ? Le mystère de ses origines demeure. Fier, intelligent, désinvolte, élégant, dénué de scrupules, Olrik n’a jamais froid aux yeux. Ce cynique vend ses services au plus offrant. Insaisissable, machiavélique, il est pourtant systématiquement tenu en échec par Blake et Mortimer. Après un demi-siècle de vols et de complots, ce personnage indestructible reste l’une des plus remarquables incarnations du génie du mal en bande dessinée. Rusé, maître dans l’art du déguisement et des fausses identités, il met toute son intelligence au service de la conquête du pouvoir et de l’argent. Jonathan Septimus Archétype du savant fou, le professeur Septimus a découvert l’Onde Mega et mis au point le télécéphaloscope. Cette machine lui permet de contrôler le cerveau humain et de transformer ses cobayes en surhommes. Septimus a utilisé Olrik pour démontrer la puissance de son invention et dérober les bijoux de la Couronne d’Angleterre. Victime de son propre génie maléfique, Septimus est mort foudroyé mais son fantôme hante toujours les esprits d’Olrik et du professeur Mortimer, obsédé par le mystère scientifique de l’Onde Mega.
  4. 4. Défendre la couronne britannique Confondre et capturer Olrik, l’ennemi public n°1 motivations Percer les secrets de l’histoire et de la science Déjouer les complots politiques
  5. 5. 42% de notoriété chez les adultes* Une série culte : c’est LA BD british vintage. Une reprise de qualité aux scénarios et aux personnages forts. La marque est la plus connue du monde des « lecteurs de BD » ado-adultes. * source IFOP : août 2013 Progrès Flegme britannique Humanisme cible primaire 30 -50 ans cible secondaire 20 -30 ans valeurs atouts Science Vintage Aventure Espionnage Voyage Histoire MOTS CLÉ Courage
  6. 6. Les mystères de l’Histoire. Les voyages aux 4 coins du monde. Les découvertes scientifiques. Les enquêtes policières. Les complots d’Olrik et Septimus. Les expériences et machines diverses. Les course-poursuites. blanc = 0% p 714 peau 301 714 5305 cool gray 1 421 peau M 714 blanc = 0% p 714 yeux M 5305 barbe et cheveux M ceinture chaussures 730 pipe jaune M 120 écharpe M 113 manteau M 575 pantalon M 4635 veston M 112 lunette marque jaune 158 ombre marque jaune 5275 veston O pyjama M 5555 poches pyjama M 646 téléphone loupe revolver 301 situations
  7. 7. 67 ans d’existence. 15 millions d’albums vendus en français. 22 tomes parus. Un dessin et des scénarios parfaitement maîtrisés. Un chef-d’oeuvreso British de la bande dessinée classique. PREUVES Traduit en 12 langues. Vendu à plus de 2 millions d’exemplaires à l’étranger.
  8. 8. secteurs en affinité EdItIon de Luxe Automobile britannique HygIène/parfum pour homme Alcool/tabac Textile haut de gamme Voyage Alimentation/Biscuiterie Maroquinerie 14SS COLLECTION
  9. 9. auteurs Edgard P. Jacobs a vécu plusieurs vies et exploré plusieurs arts. D’abord chanteur lyrique, il entre à l’opéra de Lille en tant que baryton. Mais la guerre le force à abandonner cette vie rêvée, et il décide donc de renouer avec son autre passion de jeunesse, le dessin. Il publie en 1946 dans le journal Tintin la première histoire de Blake et Mortimer. Dès l’année suivante, il décide de s’y consacrer corps et âme. Il réalise 8 aventures de la série, du Secret de l’Espadon aux 3 Formules du Professeur Satô. Son dessin à la ligne claire, précis et saisissant, et ses scénario foisonnants, à la frontière du policier, de l’espionnage et du fantastique, ont fait de Blake et Mortimer un monument de la bande dessinée franco-belge. Blake et Mortimer ont survécu à la disparition de leur créateur en 1987. De nouvelles aventures ont vu le jour depuis 1996, imaginées et mises en images par plusieurs duos d’auteurs, dont Yves Sente, Jean Van Hamme et Jean Dufaux au scénario, ou André Juillard, Antoine Aubin ou encore Ted Benoit au dessin.
  10. 10. auteurs Jean Van Hamme Né en 1939, Jean Van Hamme est le créateur belge des séries de Thorgal, XIII, Largo Winch, Wayne Shelton, Lady S ou Rani. En 1996, il a relancé Blake et Mortimer avec le Français Ted Benoit dans L’affaire Francis Blake. Jean Van Hamme maîtrise les codes jacobsiens à la perfection. En 2001, il signera encore avec Ted Benoit L’étrange rendez-vous , où les héros retrouvent l’empereur Basam-Damdu du Secret de l’Espadon, avant de mettre en scène un dernier diptyque aux mystères bibliques, La Malédiction des trente deniers, avec René Sterne et Chantal De Spiegeleer pour le premier tome, puis Antoine Aubin et Etienne Schréder pour le second. Yves Sente Né en 1964, le Bruxellois Yves Sente a dirigé les éditions du Lombard, avant de reprendre les scénarios de Blake et Mortimer, puis de Thorgal et de XIII. Son premier titre de Blake et Mortimer, La Machination Voronov, a été publié en 2000. Dessiné par André Juillard, ce récit de guerre froide a été plébiscité par la critique et le public. Depuis, Yves Sente et André Juillard se sont intéressés à la jeunesse de Mortimer dans Les Sarcophages du 6e continent. Ils ont entraîné les héros en Afrique dans Le Sanctuaire du Gondwana, ou sur les traces de Lawrence d’Arabie avec Le Serment des cinq Lords. En 2014, ils réalisent un préquel de la série, Le Bâton de Plutarque, où Blake et Mortimer rencontrent pour la première fois Olrik. Jean Dufaux Scénariste fleuve de la bande dessinée belge contemporaine, Jean Dufaux est né en 1947. Auteur de séries à succès comme Murena, Jessica Blandy, Giacomo C, Djinn ou Niklos Koda, ce créateur tourmenté a eu l’audace de renouer avec la fantasmagorie originelle de Jacobs dans L’Onde Septimus. Le premier Blake et Mortimer mis en scène par Jean Dufaux s’inscrit dans la veine expressionniste de La Marque Jaune. Il renvoie sans nostalgie au questionnement existentiel de Jacobs sur les dérives de la science et l’orgueil du chercheur. Depuis 1996, la série se poursuit sous les signatures de grands auteurs contemporains. Blake et Mortimer ont survécu à la disparition de leur créateur. De nouveaux épisodes de leurs aventures ont été publiés à partir de 1996, imaginés et mis en images par plusieurs duos d’auteurs vedettes.
  11. 11. auteurs André Juillard Né à Paris en 1948, André Juillard est un maître français du réalisme. Il s’est fait un nom avec les sagas historiques de Masquerouge, des 7 Vies de l’Épervier et de Plume aux vents, imaginées par Patrick Cothias. Sacré Grand Prix de la ville d’Angoulême à 50 ans, il réalise un rêve d’enfance en dessinant son propre album de Blake et Mortimer, La Machination Voronov, sur un scénario d’Yves Sente. L’artiste s’approprie pleinement l’univers classique de Jacobs tout en modernisant subtilement son traitement graphique. Son coup de crayon dépoussière le mythe. Le sixième titre dessiné par André Juillard en 2014, Le Bâton de Plutarque, promet de rajeunir les héros dans une aventure dont l’action se situe avant Le Secret de l’Espadon, le premier album de la série. Ted Benoit Héritier direct de la ligne claire des classiques de l’âge d’or du journal Tintin, Ted Benoit est né en 1947. L’auteur français a fait ses classes chez Metal Hurlant, à L’Echo des Savanes ou dans la revue A Suivre. Son antihéros, Ray Banana, est un hommage graphique au monde d’Hergé. En 1996, ce perfectionniste relève le défi de la reprise de Blake et Mortimer avec Jean Van Hamme. Après les réussites de L’Affaire Francis Blake et de L’Etrange Rendez-vous, il décide pourtant de ne pas poursuivre l’aventure, faute de temps. Antoine Aubin Jeune prodige de la bande dessinée française, Antoine Aubin est né en 1967. Ce Normand a débuté sa carrière par des récits de Winnie l’Ourson ou de Tic et Tac chez Disney, avant de publier Sur la neige, un thriller réaliste en noir et blanc avec Pierre Wazem. Sa parfaite connaissance de la ligne claire et son savoir-faire graphique ont trouvé leur vraie dimension dans son premier album de Blake et Mortimer, le second tome de La Malédiction des trente deniers, sur lequel il a travaillé deux ans. Depuis, il a bouclé avec brio L’Onde Septimus, la suite de La Marque Jaune écrite par Jean Dufaux. René Sterne Féru d’histoire et de philosophie, René Sterne est né en Belgique, en 1952, et décédé aux îles Grenadine en 2006, alors qu’il réalisait le premier tome de La Malédiction des trente deniers, une nouvelle aventure de Blake et Mortimer écrite par Jean Van Hamme. René Sterne était l’auteur de la série Adler, un déserteur de la Luftwaffe perdu dans le Pacifique dont dix albums sont parus entre 1987 et 2003. Chantal De Spiegeleer Née en 1957, Chantal De Spiegeleer a secoué la BD belge dans les années 1980 avec son esthétique poétique. Elle réalisera quatre albums de Madila, une série bousculant les préjugés sur les héroïnes. Elle était aussi la coloriste d’Adler, le héros de son mari, René Sterne. Après son décès inopiné, elle achèvera seule le tome 1 de La Malédiction des trente deniers, devenant ainsi la première femme à dessiner une aventure de Blake et Mortimer. Etienne Schréder Le Belge Etienne Schréder a entamé sa carrière d’auteur de bande dessinée à 40 ans comme Jacobs, après une rencontre avec François Schuiten. Sa première histoire est parue dans la revue A Suivre. Il rencontre le succès avec Amères saisons, le roman graphique de ses moments d’égarement. Etienne Schréder a la passion du décor et de l’encrage. On retrouve sa griffe dans La Malédiction des trente deniers, L’Onde Septimus et Le Bâton de Plutarque, à paraître fin 2014.
  12. 12. Les éditions Blake et Mortimer sont une maison d’édition belge de bande dessinée créée en 1982 par E.P. Jacobs pour publier exclusivement ses oeuvres. La maison est depuis 1992 la propriété de Média Participations. A partir de 1996, les éditions ont initié la création d’albums inédits qui prolongent la série Blake et Mortimer dans le respect et la ligne de l’oeuvre originale d’E.P. Jacobs. passeport M O D E D ’ E M P L O I Le passeport est un outil pour faciliter la gestion quotidienne de la marque. C’est le document de référence pour assurer la cohérence des actions commerciales et marketing. Il doit être consulté à chaque développement pour vérifier le respect du positionnement établi. Il doit être diffusé auprès des acteurs en charge de la marque ainsi qu’à nos partenaires privilégiés.
  13. 13. www.blakeetmortimer.com © 2014 Éditions Blake Mortimer / Studio Jacobs (DARGAUD-LOMBARD s.a.)

×