"L' éternité est une grande aire, d'où tous les siècles,
comme de jeunes aiglons, se sont envolés tour à tour
pour travers...
resume........................................... 4
note d'intention..........................5
extraits.....................
4
Fantasi-a, une épopée, notre épopée.
Partition théâtrale pour 7 acteurs et 2 musiciens.
88 minutes.
Sous une lumière sig...
“Les sexes sont peut-être plus parents qu’on ne le croit ; et le grand renouvellement
du monde tiendra sans doute en ceci ...
Un punching ball descend sur le plateau. Gros plan sur un jeune Prince en
lutte avec lui-même, impuissant face à un monde ...
/CREATION MUSICALE
Sous les Perles Rosées de la Nuit
In Dews of Night
Ils ont Fracassé mon Crâne
They Broke my Skull
En Ru...
8
collaborations artistiqu
ANDRE DIOT(LUMIERE)
romain
villiers
moriame
http://romainvilliersmoriame.com/
(costumes)
Il s'est formé au Conservatoire de Nancy puis au Cons...
THOMAS DALLE
VICTOIRE DE VILLEPIN
DIMA YAROSHENKO
SOPHY CLAIR DAVID
Artiste multiple : Musicien, poète, composi-
teur, imp...
ORNELLA BOULé-FASANELla
ANTONIN MEYER-ESQUERRé
ARNAUD PFEIFFER
SOPHIE DE FÜRST
Après la Classe Libre de Florent, elle intè...
GALERIE PHOTOS «MAKING OF»
12
13
LA COMPAGNIE AMER KIDS
14
FESTIVAL PLEIN FEUX 2012
PARRAINNAGE
"Il y a une heredite de nous a nous meme".
Louisjouvet
La C...
EN images
IMAGES
15
DOSSIER ARTISTIQUE "FANTASI-A, Mini Épopée Rock"
DOSSIER ARTISTIQUE "FANTASI-A, Mini Épopée Rock"
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

DOSSIER ARTISTIQUE "FANTASI-A, Mini Épopée Rock"

390 vues

Publié le

Dossier Artistique "FANTASI-A, Mini Épopée Rock"

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
390
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
11
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

DOSSIER ARTISTIQUE "FANTASI-A, Mini Épopée Rock"

  1. 1. "L' éternité est une grande aire, d'où tous les siècles, comme de jeunes aiglons, se sont envolés tour à tour pour traverser le ciel et disparaître; le nôtre est arrivé à son tour au bord du nid; mais on lui a coupé les ailes, et il attend la mort en regardant l' espace dans lequel il ne peut s' élancer." Alfred de Musset
  2. 2. resume........................................... 4 note d'intention..........................5 extraits........................................ 6 mise en scene CREATION MUSICALE collaborationsartistiques...8 DISTRIBUTION.................................10 GALERIEPHOTOS"MAKINGOF"......12 LA COMPAGNIE AMER KIDS...........14 CONTACT............................................................16 S O M M A I R E
  3. 3. 4 Fantasi-a, une épopée, notre épopée. Partition théâtrale pour 7 acteurs et 2 musiciens. 88 minutes. Sous une lumière signée André Diot. Gros plan sur Sussex City, société-spectacle fondée sur le seul appât du gain. Ici, un Roi dont personne ne connaît le visage semble maîtriser les destinées. Fantasia, jeune danseuse issue des bas fonds, décide de s’arracher au vide d’une existence devenue insipide, et usurpe l’identité du Fou du Roi fraîchement porté disparu. Du haut de sa tour, le jeune prince Elsbé vit ses dernières heures de liberté avant d’être sacrifié sur l’autel d’un mariage imposé pour la paix. Entre Fantasia et Elsbé, va se nouer un dialogue hors du temps jusqu’à ce que la grande marche du monde finisse par les rattraper. Au loin, les eaux commencent à déferler sur la ville et à engloutir avec elle ses plus intimes secrets… "FANTASI-A,laminiepopeerockdesussexcity" resume
  4. 4. “Les sexes sont peut-être plus parents qu’on ne le croit ; et le grand renouvellement du monde tiendra sans doute en ceci : l’homme et la femme libérés de toutes leurs erreurs, de toutes leurs difficultés, ne se rechercheront plus comme des contraires, mais comme des frères et soeurs, commes des proches. Ils uniront leurs humanités pour supporter ensemble, gravement, patiemment, le poids de la chair difficile qui leur a été donnée.” Rainer Maria Rilke (Lettres à un jeune poète). Que faire quand on ne croit plus en rien alors que c’est la vie que l’on voudrait presser toute entière? Faut-il obéir, partir ou mourir? L’éclatante verve de Musset nous parvient aujourd’hui avec fracas. Avec “Fantasio”, il pose le problème conflictuel de la réconciliation de la jeunesse avec le monde, et partant, d’avec elle-même. Dans un climat de décadence, il dénonce une société couperet d’ailes pour de jeunes oiseaux alors pris de vertiges. Une fois posées, les questions demeurent toutefois en supens. Car c’est un volcan qui bouillonne au coeur de cette jeunesse délaissée, et c’est par l’action- celle de la fuite sous toutes ses formes (paradis artificiels, culture du rêve, fugue) - qu’elle tente de se soustraire à ce trop lourd héritage. L’écriture de plateau proposée dans “Fantasi-a” apporte un autre regard sur une oeuvre souvent demeurée incomprise : par un étrange jeu de miroir, les masculins sont devenus féminins et inversement. Réécrire le sens de la fable sans en toucher les mots, redonner à la pièce toute sa symbolique dans son intertextualité et abolir l’espace-temps pour esquisser un monde qui n’est pas le nôtre mais qui y ressemble : voilà les fondements de cette nouvelle mini épopée à l’esthétique rock affirmée. L’instinctif et l’indicible s’invitent sur le plateau soutenue par une musique live qui nous achemine image après image vers la montée finale des eaux sur le monde, comme pour donner raison à celui qui osa dire : “Les nations ne meurent pas assassinées, elles se suicident”. Sophy Clair David 5 note d'intention"FANTASI-A,laminiepopeerockdesussexcity"
  5. 5. Un punching ball descend sur le plateau. Gros plan sur un jeune Prince en lutte avec lui-même, impuissant face à un monde qui a déjà tout décidé pour lui. Alors il crie son espoir, son enfermement, sa vérité au travers de mots empruntés à «Marie Grübbe» de Jens Peter Jacobsen : “Ignorez-vous(…) qu’il y a dans le monde une société secrète qu’on pourrait nommer la compagnie des “mélancoliques”? Ce sont des gens qui, dès la naissance, sont autrement faits que les gens ordinaires; ils ont le coeur plus grand et le sang plus vif; ils souhaitent et désirent davantage; ils aspirent avec plus d’ardeur, et leurs passions sont plus violentes, plus brûlantes que celles du commun des hommes (…) Seulement ils cherchent sur l’arbre de la vie des fleurs que les autres n’y soupçonnent pas, des fleurs cachées sous les feuilles mortes et les rameaux desséchés. (…) - Mais pourquoi (…) les appelez-vous les “mélancoliques” puisque, en som- me, ils ne pensent qu’à la joie et aux jouissances de la vie, et non pas à ce qui est dur et pénible? - Pourquoi? (…) Parce que toute joie terrestre est brève et corruptible, fausse et imparfaite; parce que la volupté, à peine épanouie comme une rose, s’ef- feuille comme un arbre à l’automne; parce que chaque plaisir superbe de la vie, resplendissant de beauté et en pleine floraison, à l’instant même où il va vous saisir, est rongé par un cancer, de sorte que vous y apercevez, dès qu’il approche de vos lèvres, le spasme de la décomposition (…). Et vous me demandez pourquoi je les nomme les “mélancoliques”, lorsque toute volupté une fois atteinte change de figure et devient dégoût, lorsque chaque trans- port d’allégresse n’est que le dernier soupir angoissé de la joie, lorsque toute beauté est de la beauté qui ment; tout bonheur, un bonheur qui se brise.” extraits /mise en scene 6
  6. 6. /CREATION MUSICALE Sous les Perles Rosées de la Nuit In Dews of Night Ils ont Fracassé mon Crâne They Broke my Skull En Ruisseaux de Sang Streams of Blood Sur la Pierre Sacrée Over the Holy Stone Le Vent te Murmure à l’Oreille: Wind WhistlinG down your Ears “Méfie-toi de l’Eau Dormante Beware the StandinG Water Thrills “Bien des Poisons se cachent à l’endroit du Remède Expect Poison Instead Of Remedies Regarde où tes Pieds se Posent et Vois où ils te Mènent” Watch your Feet Tread, To Where It Leads Oh Comme Ils n’avaient jamais vu d’Homme Sage As They Never saw Wise Man Au Regard si mélancolique With such a Wistful Eye Ils ont planqué mes rimes dans un cerceuil pourri They Blew my Rhymes in a Trash Coffin Pour mieux brader mon âme sans le moindre souci And Sold my Soul for Free Avec le diable pour seule compagnie dans les jardins du paradis Welcome by Devil in Season’s Paradise C’est un être enchanté qui vit au fond de mes yeux verts No More Pleased than my Old Green Eyes Sur le vieux fou For the Old Fool Point de prise possible There’s no Trap Si ce n’est par l’infini But Infinity Car telle est la destinée de l’unique poésie ’Cause It’s Poetry’s Destiny Les Tours ne sont que des chimères Towers Fantasy Tu te crois en sécurité There’s no More Security Mais regarde au dehors Cause It’s a Minefield Out There Tout n’est qu’un vaste champ de mines A MINEFIELD EVERYWHERE "Saintjohn'sballad"surtitre en francais (EXTRAIT) (...) 7
  7. 7. 8 collaborations artistiqu ANDRE DIOT(LUMIERE)
  8. 8. romain villiers moriame http://romainvilliersmoriame.com/ (costumes) Il s'est formé au Conservatoire de Nancy puis au Conservatoire Internatio- nal de Paris en classe de guitare classique et guitare jazz et en classe d'écriture. Principalement tourné vers la pop depuis une dizaine d'années, il évolue actuellement au sein des groupes Yellow Flight, Les Indolents et Yf dont il est le principal auteur-compositeur. Son dernier disque ("Since the last call"/ Yellow Flight) a été réalisé par Gareth Jones, ingénieur du son de Depeche Mode, Nick Cave et Grizzly Bear entre autres... Il mène parallèlement une carrière d’arrangeur pour les albums d’autres artistes (Dawn Landes, Stéphane Cadé, The Leeds, To Arms Etc...), écrit de la musique pour le théâtre («Sandrine» de la Compagnie du Pôle Nord, «Microfictions» de Régis Jauffret par la Compagnie Derezo, création musicale sur «Le discours aux animaux» de Valère Novarina par la Compagnie de L’Intervention…) ou le cinéma («Quatre colombes sur l’an- tenne télé», «Braconnière» de Martin Tronquart) et collabore avec l’écrivain François Beaune sur son projet «Histoires Vraies de Méditerranée». ADRIENTROnquart Formé à Central Saint Martins dans la prestigieuse Université des Arts de Londres, le jeune créateur y déve- loppe sa griffe artistique et son goût pour le fait main. Diplômé en juin 2011, il rentre ensuite à Paris et fait ses premières mains auprès du modéliste de la maison de haute-couture Alexandre Vauthier. Tout autant d'expé- riences qui le pousseront, six mois plus tard, à se lancer dans la création d'une première collection, malgré le peu de moyens. Inspiré de la peinture, ce défilé surprenant aux formes géométriques épurées est la toute première manifestation d'un style innovant qui ne serait passer inaperçu. 9 ues (MUSIQUE)
  9. 9. THOMAS DALLE VICTOIRE DE VILLEPIN DIMA YAROSHENKO SOPHY CLAIR DAVID Artiste multiple : Musicien, poète, composi- teur, improvisateur, percussionniste, voca- liste, comédien et parfois chanteur d'opérette. Avant la création du "Que Dalle Orchestra", il a créé le 1er Festival International de l'homme-or- chestre pour la Ferme du Buisson, ainsi que de la musique de scène pour, entre autres,"Knock" mis en scène par Maurice Benichou au Théâtre de l'Athénée et au Théâtre Antoine. Il compose également pour "Les dramatiques" de France Culture et improvise en direct des Ciné-concerts lors de nombreux Festivals. On a enfin pu le voir jouer dans les deux dernières comédies musica- les d'Alain Sachs à l'affiche du Théâtre de Paris. 10 LE ROI et principalement chez Francine Walter au Théâtre La Bruyère. Elle s'intéresse à la méthode de Sanford Meisner, durant plusieurs workshops à Paris, Londres et NYC. En parallèle, elle devient titulaire d'un Master 2 en Droit de la Propriété Intellectuelle à Paris II. Pluridisciplinaire, elle se forme en tant que danseuse au Centre Internatio- nal Rick Odums et chanteuse à l'EICOM. Au théâtre, on a pu principalement la voir dans "Comme il vous plaira" (W.Shakespeare) et "Les Meilleures intentions"(I.Berg- man) au Théâtre La Bruyère, ainsi qu'au Théâtre Ciné 13 dans la Création "High Shoes" d'Emilie Chesnais, et au Théâtre de l'Atelier dans "Ethique sur la climatisation" ainsi que dans "Bouleversé(e") mis en scène par Anouche Setbon et Bruno Banon. En octobre 2012, elle commence à se consacrer à la mise en scè- ne avec son premier spectacle "Kids" (F.Melquiot) programmé au Théâ- tre de l'Opprimé lors du Festival "Plein Feux sur la Jeune Création". Dima est un acteur ukrainien. Il s'est formé de 2003 à 2007 à l'Université Nationale du Théâ- tre, Cinéma et Télévision Karpenko-Karyï à Kiev. De 2004 à 2013, il a travaillé en tant qu'acteur per- manent de la troupe fixe du Théâtre National de Dakh, interprétant plus d'une vingtaine de rôles du répertoire classique (Shakespeare, Gogol, So- phocle) et contemporain. Il joua ainsi "L'idiot" de Dostoievski durant 7 ans. Il a également tourné dans une vingtaine de films. On a pu le voir au Théâtre de la Ville dans le rôle principal de "VIÏ-le roi terre" mis en scène par Vlad Troitskyi en dé- cembre 2012 (Création Vidy-Lausanne). Stéphane Ricordel, directeur du Théâtre Monfort, l'a mis en scène dans "Station Stantzia" lors du "Gogol Fes- tival" dernier, et travaille sur un dialogue poétique entre Dima et Denis Lavant sur le livre de ce der- nier "En Passant Par la Russie". Ils devaient le jouer au prochain "Printemps Français en Ukraine" dont Denis est le directeur artistique, mais la révolution actuelle semble perturber les évènements à venir. Après le Cours Simon, elle intè- gre le Conservatoire du 5ème arrondissement à Paris sous la direction de Bruno Wacrenier. En 2007 elle joue dans Voisins voisines de Jérome Chodorov et dans le Bal des voleurs de Jean Anouilh au Théâtre du Gymnase. En 2008, elle inter- prète le rôle de Louise de la Vallière dans une création de Jean Jacques Devaux dans le cadre historique du Château de Vaux le Vicomte puis en 2009 au Théâtre de l'Espace SaintHonorélerôledeDéjanire dans la Locandiera de Goldo- ni. En 2011, elle rejoint lassocia- tion La Base : Second Sight/ Site dans le cadre de laquelle elle jouera deux créations Val- se mis en scène par Luçie Ré- béré et Pellicules de Vie de et mis en scène par Judith Zins. En 2012, elle joue également dans Méphisto de Klaus Mann, une création collective mise en scène par Benjamin Porée au théâtre de la Piscine. Elle travaille également dans le domaine du doublage, où elle prête sa voix dans de nom- breux films et séries et chan- te dans des cafés concerts au sein d'un groupe de jazz. RUTTENIA SPARK RICARDO DISTRIBUTION À ses 15 ans, elle intègre la troupe d'Ayme- ri Suarez-Pazos, et y interprète le rôle princi- pal du "Père Humilié"(P. Claudel). Elle suit ensui- te une formation théâtrale dans diverses écoles,
  10. 10. ORNELLA BOULé-FASANELla ANTONIN MEYER-ESQUERRé ARNAUD PFEIFFER SOPHIE DE FÜRST Après la Classe Libre de Florent, elle intègre la promotion 2008 du Conservatoire National où elle est dirigée entre autres par Caroline Marcadé, Louri Pogrebnitchko et Jean-Michel Rabeux. Au théâtre, elle interprète le rôle prin- cipal de "The Kids" mis en scène par Jean-Pierre Garnier (Théâtre du Marais, Théâtre National de Nîmes) puis continue la collaboration avec "D'après Musset et Büchner". On a pu éga- lement la voir dans "Est-ce que tu aimes les pissenlits" (msc. Aurore Paris) au Théâtre des Halles, ainsi que dans "Les Quartiers de Chair" (msc. Jean-Charles Schwartzman), et dernière- ment dans "Hamlet" où elle jouait le rôle épo- nyme sous la direction de Lukas Hemleb. Dan- seuse de formation, elle a aussi joué et dansé dans la comédie musicale "Fame" à Paris. Enfin, elle tourne beaucoup pour la télévision et le ci- néma (entre autres "Le Village des Ombres" de Fouad Benahammou; et dernièrement, dans "Les Variations" de Macha Ovtchinnikova). Formée au conservatoire du VIIe arrondissement et à l'École Blanche Salant/Paul Wea- ver, puis en stages avec Jack Waltzer, elle tourne pour la télévision et le cinéma sous la direction d'Étienne Chatillez pour son dernier film "L'oncle Charles"avec Eddy Mit- chell, ainsi que sous la direction de Nils Tavernier dans "L'épreuve d'une vie" avec Jac- ques Gamblin, ou encore sous celle de Bruno Garcia dans "Moi à ton âge" et dans "La malédiction de Julia" aux côtés de Michèle Laroque. Au théâtre, on a dernièrement pu la voir dans "Betty Colls" écrit et mis en scène par Paul Jeanson au Théâtre de Belle- ville, après un premier montage au Théâtre Ciné 13 lors du Festival "Mise en Capsules". Il fait partie de la promotion 2009 du CNSAD. Il a travaillé sous la di- rection de Nada Strancar, Didier Sandre, Alfredo Arias, Pascal Collin, et a fait partie de la carte blanche de Sara Llorca "Les Deux Nobles Cousins" (W.Shakespeare/J.Flet- cher). Il continue de travailler avec elle sur "Tambours dans la nuit" (B.Brecht), ainsi qu'actuellement, sur sa toute dernière création "4.48 Psychose"(S.Kane)et joue aussi dans "Homme pour homme"(B. Brecht), mis en scène par Adama Diop. Il a également travaillé sous la direction de Pierre-François Garel. À sa sortie du CNSAD, il joue au théâtre "Le Laboratoire Choré- graphique de Rupture Contempo- raine des Gens", création collective de la Compagnie M42 (Prix Pa- ris Jeunes Talents, CDN Montlu- çon, 2010 et 2013) que l'on pourra voir à nouveau cette année dans la programmation du Théâtre 13. En2012,iljouedans"Maisond'arrêt"(E. Bond), msc par Aymeline Alix au JTN et dans "Silence, Travail" msc par Hélène Poitevin, ainsi que dans "La bande du Tabou", msc collective vue au Théâtre 13 la saison passée. ForméauStudiod'Asnières,ilfondelaCompagnie "Les Sans Cou" avec ses ex-camarades de classe. Leur collectif sous la direction d'Igor Mendjisky donnera lieu à de nombreuses productions:la créationde"LalamentabletragédieduCimetière des Éléphants" (Collectif) et du "Plus heureux des trois" (Labiche) au Ciné 13 Théâtre, "Hamlet" au Théâtre Mouffetard et au Festival d'Anjou dont ils remportent le premier prix en 2009, "Rêves" de Wadji Mouawad toujours au Mouffetard. Leurs deux dernières créations en date ont rencon- tré un véritable succès et continuent à tourner : "Masques et Nez" (Théâtre Michel à Paris, Théâ- tre des Béliers au Festival d'Avignon 2011, après la Comédie des Champs-Élysées); ainsi que la toute dernière création collective "J'ai couru comme dans un rêve" qui, après avoir été créée à L'Atalante à Paris en 2011, a été reprise au TGP de Saint-Denis lors de la saison 2012-2013, puis largement tourné en province et en Île-de-Fran- ce. Par ailleurs, il a travaillé entre autres, avec la "Compagnie Act 6" de Frédéric Jossua, sur "Le Mi- santhrope" et "Jules César" au Théâtre 14, et sous la direction de S. Ali Mehelleb dans "Big Shoot" de Koffi Kwahulé au Théâtre de Vanves. Derniè- rement, on a également pu le voir dans "Une se- maine pas plus" au Théâtre Michel et dans "Jean- Martin ou la vie normale" au Ciné 13 Théâtre. LE PRINCE ELSBÉ MARINONI MANTOUE FANTASIA LA PRINCESSE DE 11
  11. 11. GALERIE PHOTOS «MAKING OF» 12
  12. 12. 13
  13. 13. LA COMPAGNIE AMER KIDS 14 FESTIVAL PLEIN FEUX 2012 PARRAINNAGE "Il y a une heredite de nous a nous meme". Louisjouvet La Compagnie AMER KIDS se revendique d'un théâtre sans frontière des genres, et tient à fabriquer – quel que soit le matériel de base, jusqu'alors majoritairement théâtral – des univers décalés en faisant appel à des ar- tistes de tous horizons : musique, comédie, cirque, danse, ainsi que des artistes de nationalité étrangère. Le premier spectacle de la Compagnie mettant en scène "Kids", pièce de Fabrice Melquiot, a été vu au Théâ- tre de l'Opprimé à Paris dans le cadre du Festival "Plein Feux sur la Jeune Création". Ce spectacle est parrai- né par André Diot (Créateur de Lumières émérité) et Stéphane Ricordel (Directeur du Théâtre Monfort à Paris). "Fantasi-a, La Mini Épopée Rock de Sussex City", constitue le second projet en cours de la Compagnie et a été sélectionné cette année pour le second tour du "Concours Jeunes Metteurs En Scène" du Théâtre 13 à Paris. Enfin, Sophy Clair David, metteur en scène de le Compagnie, a présenté à la Commission d'Aide à la Création 2013 du CNT une traduction de la pièce "The Night Season" de l'auteure Rebecca Lenckiewicz ovationnée au Théâtre Natio- nal de Londres en 2004. Le texte a été fortement apprécié par la Commission et sera l'objet d'une production prochaine.
  14. 14. EN images IMAGES 15

×