Padure ordoreanu

342 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
342
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Padure ordoreanu

  1. 3. DANUTA ROSCIOGA, VII H (5e H): <ul><li>Samedi, 14 novembre 2009, un groupe de 30 élèves </li></ul><ul><li>de l’équipe Comenius qui travaille pour le projet </li></ul><ul><li>« Vie des forêts d’Europe », a été au bois, à 15 </li></ul><ul><li>kilomètres SO de Bucarest. Nos guides ont été </li></ul><ul><li>Mme Mariana Borsan et M. Corneliu Gapsa, nos </li></ul><ul><li>professeurs . </li></ul><ul><li>Nous avons été pourvus d’appareils photo, de </li></ul><ul><li>feuilles de dessin et de cahiers de brouillons. </li></ul>
  2. 5. <ul><li>Nous avons cherché </li></ul><ul><li>des informations visant </li></ul><ul><li>la forêt de feuillus, les </li></ul><ul><li>arbres, nous avons </li></ul><ul><li>ramassé des feuilles. A </li></ul><ul><li>part les activités du </li></ul><ul><li>projet, nous nous </li></ul><ul><li>sommes bien amusés à </li></ul><ul><li>côté de nos professeurs </li></ul><ul><li>accompagnateurs. </li></ul>
  3. 7. <ul><li>Notre courte sortie </li></ul><ul><li>s’est bien terminée, </li></ul><ul><li>car nos objectifs ont </li></ul><ul><li>été atteints. </li></ul>
  4. 9. ANDREEA DOBRICA, VII H (5e H): <ul><li>La forêt Ordoreanu est </li></ul><ul><li>située à côté du village </li></ul><ul><li>Clinceni; c’est une partie de la </li></ul><ul><li>célèbre grande forêt </li></ul><ul><li>de Vlasia. Celle- ci occupait, </li></ul><ul><li>durant le Moyen Âge, </li></ul><ul><li>une vaste superficie de la Valachie. C’est le </li></ul><ul><li>territoire où se trouve à </li></ul><ul><li>présent la Capitale. </li></ul>
  5. 11. <ul><li>Dès le début du XIXe siècle, on </li></ul><ul><li>a fait des défrichements </li></ul><ul><li>importants. Quelques zones ont </li></ul><ul><li>été sauvées y compris celle que </li></ul><ul><li>nous avons visitée. C’est une </li></ul><ul><li>forêt située dans la plaine, avec </li></ul><ul><li>une végétation typique. </li></ul>
  6. 13. <ul><li>Non loin on trouve le barrage </li></ul><ul><li>de Mihailesti. Le bassin </li></ul><ul><li>d’accumulation couvre l’ancien </li></ul><ul><li>emplacement du village </li></ul><ul><li>Ordoreanu </li></ul>
  7. 15. <ul><li>On dit que dans notre forêt vivent encore beaucoup de bêtes </li></ul><ul><li>et des oiseaux sauvages (lièvres, renards, écureuils, chevreuils, </li></ul><ul><li>faisans, perdrix, rossignols, piverts etc.). Nous avons vu </li></ul><ul><li>seulement des écureuils, des traces de lièvres et de chevreuils </li></ul><ul><li>et… des arbres soignés par les piverts. </li></ul><ul><li>L’entrée dans la forêt était une sorte de tunnel ombrageux ; </li></ul><ul><li>en regardant au loin, on aurait dit que nous étions devant le </li></ul><ul><li>tableau d’un peintre génial. </li></ul>
  8. 17. IOANA MOZACEANU, VII H (5e H): <ul><li>Bien qu’il fût la fin de l’automne, le temps a été très agréable ; </li></ul><ul><li>le soleil réchauffait avec ses rayons l’air frais de la forêt. </li></ul><ul><li>Avant d’y entrer, Mme le professeur nous a parlé de ce que </li></ul><ul><li>nous devions observer, de ce que nous devions collecter. </li></ul><ul><li>Nous nous sommes relâchés en marchant à travers la forêt et </li></ul><ul><li>en respirant l’air frais, très différent par rapport à celui de </li></ul><ul><li>Bucarest. </li></ul><ul><li>Cette journée a été agréable et réconfortante et nous avons </li></ul><ul><li>découvert beaucoup de choses nouvelles. </li></ul>
  9. 19. ANDREI MINEA, VII H (5e H): <ul><li>Dès qu’on nous a dit que </li></ul><ul><li>nous irions au bois, j’ai été </li></ul><ul><li>très enchanté. </li></ul><ul><li>Quand on y est arrivés, j’ai </li></ul><ul><li>été très étonné, car, vue du </li></ul><ul><li>dehors, la forêt était très </li></ul><ul><li>différente de ce que je m’étais </li></ul><ul><li>imaginé ; mais, après les </li></ul><ul><li>premiers pas, tout m’a fasciné. </li></ul>Au-dessus de nos têtes, les branches des arbres formaient un superbe toit et par terre, les feuilles couvraient tout comme un immense tapis.
  10. 20. <ul><li>Un écureuil nous a coupé le </li></ul><ul><li>chemin. Tout le monde a </li></ul><ul><li>essayé de le prendre en photo. </li></ul><ul><li>Nous avons plaisanté, nous </li></ul><ul><li>avons ri, tout a été </li></ul><ul><li>extraordinaire ! </li></ul>
  11. 22. MIHAI BADULESCU, VII H (5e H) <ul><li>La forêt nous a laissé de merveilleux souvenirs. Sa vaste </li></ul><ul><li>étendue était couverte d’un tapis multicolore de feuilles. Les </li></ul><ul><li>arbres avaient perdu la plupart de leur parure, laissant de la </li></ul><ul><li>place au bleu clair parmi les branches élevées vers le ciel. </li></ul><ul><li>Un écureuil a fait son apparition, en toute liberté, sans se </li></ul><ul><li>soucier de notre présence. </li></ul><ul><li> M. le professeur Gapsa est parti à la recherche d’un </li></ul><ul><li>chevreuil qu’il a cru apercevoir. </li></ul><ul><li>Plus tard, il nous a parlé du temps de jadis, quand </li></ul><ul><li>il servait comme éclaireur dans l’armée, aux </li></ul><ul><li>« Chasseurs alpins». </li></ul>
  12. 24. ANDREEA STAN, VII H (5e H) <ul><li>J’ai été émerveillée de la beauté du paysage. J’ai </li></ul><ul><li>ouvert l’appareil photo et j’ai commencé à prendre </li></ul><ul><li>des photos en cherchant les angles les plus </li></ul><ul><li>intéressants. </li></ul><ul><li>J’ai découvert quelque chose que je n’avais </li></ul><ul><li>plus vu qu’à la télé : des champignons qui </li></ul><ul><li>m’ont semblés géants. On nous a dit qu’ils </li></ul><ul><li>n’étaient pas comestibles, mais ils étaient </li></ul><ul><li>tellement beaux ! Cette randonnée m’a laissé des </li></ul><ul><li>impressions extraordinaires des forêts roumaines. </li></ul>
  13. 26. ALEXANDRA NITU, VII H (5e H) <ul><li>L’automne est une saison triste, mais belle ! </li></ul><ul><li>Triste, parce que la nature meurt et la forêt semble perdre </li></ul><ul><li>petit à petit sa vie avec chaque feuille tombée sur la terre </li></ul><ul><li>humide et froide. </li></ul><ul><li>Belle, car jamais les couleurs ne sont aussi nuancées et </li></ul><ul><li>raffinées, jamais les parfums amers, aussi forts. </li></ul><ul><li>Le silence profond n’est troublé que par les pas bruissants </li></ul><ul><li>parmi les feuilles séchées. </li></ul><ul><li>L’entrée dans la forêt ressemble à un portique de branches et </li></ul><ul><li>de feuilles dorées et, au pied des arbres, de petits insectes et </li></ul><ul><li>des champignons colorés se prélassent dans les rayons doux </li></ul><ul><li>du soleil. </li></ul><ul><li>Que c’est beau, la forêt Ordoreanu en fin d’automne ! </li></ul>
  14. 29. <ul><li>Document réalisé par l’élève Olivia Teodora Preda et les élèves de la </li></ul><ul><li>5 e H, de l’Ecole 139“Mircea Sântimbreanu” de Bucarest, </li></ul><ul><li>Roumanie. </li></ul><ul><li>Partenariat multilateral Comenius pour le projet “Vie des </li></ul><ul><li>forêts d’Europe” (COM–09–PM-615-B-FR) . </li></ul><ul><li>Ce projet a été financé avec le soutien de la Comission Européenne. </li></ul><ul><li>Cette publication n’engage que son auteur et la Comission n’est pas </li></ul><ul><li>responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont </li></ul><ul><li>continues. </li></ul>

×