CONTENUS ABONNÉS
LIBRE ACCÈS
QUI EST PRESCRIRE
S'ABONNER
prescrire.org > Tous les articles en Une > Les 100 derniers > Vac...
> Pdf, réservé aux abonnés
Vaccin papillomavirus 6, 11, 16, 18 - Gardasil°. Chez les hommes :
évaluation clinique inachevé...
> Pdf, réservé aux abonnés
Vaccin HPV 6, 11, 16, 18 : notifications 2007
Rev Prescrire 2008 ; 28 (293) : 186
Début 2008, l...
Depuis 2007, Prescrire suit et actualise régulièrement le dossier de l'évaluation des vaccins
papillomavirus, de leur effi...
sur les notices
Une centaine de médicaments vont comporter un triangle noir sur leur notice. Il s'agit de médicaments
dont...
Conférence-débat "Automédication : quelle autonomie pour
les patients ? Quels rôles pour les soignants ?"
VIDÉO La Rédacti...
reste faible.
1er octobre 2013
Infos-Patients Prescrire. Prendre de l'acide folique pour la grossesse
Une fiche d'informat...
Hasta 30…hay 100 como esto
http://www.prescrire.org/fr/3/31/NewsList.aspx?page=4
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Estudios en Francia de la Vacuna del Virus del Papiloma Humano

852 vues

Publié le

Efectos graves en la vacuna del Papiloma Humano

Publié dans : Carrière
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
852
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Estudios en Francia de la Vacuna del Virus del Papiloma Humano

  1. 1. CONTENUS ABONNÉS LIBRE ACCÈS QUI EST PRESCRIRE S'ABONNER prescrire.org > Tous les articles en Une > Les 100 derniers > Vaccins papillomavirus (Gardasil°, Cervarix°) : encore beaucoup d'incertitudes Article en Une Chaque mois, la Rédaction publie des informations en accès libre. Les 100 derniers : 1 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 Tous les articles en Une Les 100 derniers Les articles en Une depuis 2002 Vaccins papillomavirus (Gardasil°, Cervarix°) : encore beaucoup d'incertitudes Depuis 2007, Prescrire suit et actualise régulièrement le dossier de l'évaluation des vaccins papillomavirus, de leur efficacité et de leurs effets indésirables, ainsi que le dossier de la prévention des cancers du col de l'utérus. Ci-dessous, une sélection commentée des principaux textes de ce dossier. Vaccin papillomavirus dès 11 ans, sans raison valable Rev Prescrire 2013 ; 33 (362) : 928 Avancer l'âge de la vaccination des jeunes filles n'est pas fondé sur des données d'efficacité clinique solides. Les données d'évaluation de cette vaccination et leurs incertitudes restent inchangées > Pdf, réservé aux abonnés Prescrire en questions : vaccin papillomavirus : quelle efficacité, quels risques ? Rev Prescrire 2013 ; 33 (357) : 552-556 Mi-2013, le pari de proposer cette vaccination aux jeunes femmes reste une option raisonnable. Les résultats en termes de cancers invasifs, voire de mortalité, ne seront pas disponibles avant plusieurs années > Pdf, réservé aux abonnés Neuropathies périphériques d'origine médicamenteuse Rev Prescrire 2013 ; 33 (354) : 269-275 Pour les vaccins papillomavirus, des données récentes ne montrent pas plus de syndromes de Guillain- Barré chez les patientes vaccinées que dans la population générale > Pdf, réservé aux abonnés Vaccin papillomavirus Cervarix° : autorisé aussi à partir de l'âge de 9 ans, comme Gardasil° Rev Prescrire 2012 ; 32 (344) : 423 La promotion des moyens de prévention des maladies sexuellement transmissibles (préservatifs) et le dépistage du cancer du col de l'utérus par frottis cervico-utérin restent les mesures essentielles, y compris chez les jeunes filles ou les femmes vaccinées
  2. 2. > Pdf, réservé aux abonnés Vaccin papillomavirus 6, 11, 16, 18 - Gardasil°. Chez les hommes : évaluation clinique inachevée Rev Prescrire 2012 ; 32 (342) : 251-252 Dans un essai chez 4 065 hommes âgés de 16 à 26 ans, le vaccin papillomavirus 6, 11, 16, 18 a réduit la fréquence des condylomes acuminés anogénitaux ; mais, début 2012, une éventuelle efficacité préventive sur les cancers reste une hypothèse à tester > Pdf, réservé aux abonnés Vaccin papillomavirus et grossesse : la situation début 2012 Rev Prescrire 2012 ; 32 (341) : 192-195 Les données disponibles début 2012 sur les grossesses exposées aux vaccins papillomavirus au cours du premier trimestre ne sont pas préoccupantes > Pdf, réservé aux abonnés Effets indésirables des vaccins papillomavirus : bilan 2011 Rev Prescrire 2012 ; 32 (341) : 194-195 Chez les femmes, au vu des données mondiales disponibles, les effets indésirables graves sont rares > Pdf, réservé aux abonnés Vaccins papillomavirus et "protection" croisée : sans intérêt clinique tangible Rev Prescrire 2011 ; 31 (329) : 186 Les vaccins papillomavirus semblent efficaces sur les génotypes 31, en plus des génotypes vaccinaux 16 et 18, en termes de dysplasies de haut grade. Mais début 2011, l'efficacité en termes de prévention des cancers du col de l'utérus reste à démontrer. Même vaccinées, le dépistage des femmes reste de mise > Pdf, réservé aux abonnés Vaccin papillomavirus 6, 11, 16, 18 après 26 ans - Gardasil°. Le dépistage des cancers du col reste la priorité Rev Prescrire 2011 ; 31 (327) : 11 Pas de preuve d'efficacité tangible du vaccin après un suivi médian de 4 ans dans un nouvel essai chez 3 819 femmes âgées de 24 ans à 45 ans, mais toujours peu de risques > Pdf, réservé aux abonnés Effets indésirables des vaccins papillomavirus : bilan 2009 Rev Prescrire 2010 ; 30 (317) : 191 Comme en 2008, il n'est pas apparu d'effet indésirable grave inconnu > Pdf, réservé aux abonnés Dépister les cancers du col de l'utérus. Organiser le dépistage pour éviter des conisations inutiles Rev Prescrire 2010 ; 30 (317) : 193-202 Un dépistage par frottis réguliers réduit très probablement la mortalité par cancer du col utérin. Colposcopie en cas de lésions de haut grade. Les effets indésirables sont surtout liés aux conisations > Pdf, réservé aux abonnés Histoire naturelle des cancers du col de l'utérus Rev Prescrire 2010 ; 30 (317) : 195 > Pdf, réservé aux abonnés Dépistage par la recherche de papillomavirus : trop de fausses alertes Rev Prescrire 2010 ; 30 (317) : 200-201 > Pdf, réservé aux abonnés Effets indésirables des vaccins papillomavirus : bilan 2008 Rev Prescrire 2009 ; 29 (306) : 269 Le bilan 2008 montre surtout des effets indésirables locaux, des syncopes et quelques réactions de type allergique, sans effet indésirable grave imprévu > Pdf, réservé aux abonnés Vaccin papillomavirus 6, 11, 16, 18 - Gardasil°. Cancers du vagin : trop peu de données Rev Prescrire 2009 ; 29 (306) : 246 Début 2009, un effet préventif du vaccin papillomavirus 6, 11, 16, 18 sur les cancers du vagin n'est pas plus établi qu'en 2007. Ces cancers sont rares, et représentent un problème de santé publique bien moins important que les cancers du col de l'utérus
  3. 3. > Pdf, réservé aux abonnés Vaccin HPV 6, 11, 16, 18 : notifications 2007 Rev Prescrire 2008 ; 28 (293) : 186 Début 2008, le système australien de pharmacovigilance a publié son bilan de 496 effets indésirables notifiés en Australie au 27 novembre 2007 pour le vaccin papillomavirus 6, 11, 16, 18 (Gardasil°). Aux États-Unis d'Amérique, en mai 2007, 1 763 notifications avaient été rapportées, dont 176 syncopes, une convulsion, un hématome sous-arachnoïdien et un hématome sous-dural, 13 syndromes de Guillain- Barré > Pdf, réservé aux abonnés Vaccin papillomavirus 16,18 - Cervarix°. Cancer du col de l'utérus : 2e vaccin, sans plus Rev Prescrire 2008 ; 28 (292) : 91 > Pdf, réservé aux abonnés Gardasil° : pas une panacée, mais remboursable au prix fort Rev Prescrire 2007 ; 27 (287) : 660 > Pdf, réservé aux abonnés Vaccin papillomavirus 6, 11, 16, 18 - Gardasil°. Cancer du col : un espoir à confirmer Rev Prescrire 2007 ; 27 (280) : 89-93 Les infections par certains papillomavirus sont un facteur de survenue de cancers, notamment du col de l'utérus. La vaccination diminue la survenue de ces infections, mais des inconnues demeurent. Son évaluation doit se poursuivre > Pdf, réservé aux abonnés Les papillomavirus humains : beaucoup de troubles bénins, quelques cancers Rev Prescrire 2007 ; 27 (280) : 112-117 Des infections fréquentes, souvent asymptomatiques, latentes ou transitoires, à l'origine de troubles bénins, notamment des condylomes cutanés et anogénitaux, qui sont dus en général à des génotypes différents. Des cancers anogénitaux, par transformation maligne de lésions épithéliales, sont causés par certains génotypes de HPV à potentiel cancérogène élevé (surtout HPV-16 et HPV-18) > Pdf, réservé aux abonnés ©Prescrire 26 novembre 2013 Pour en savoir plus : Rechercher dans Prescrire Retour en haut de page Atteintes de la cornée : parfois dues à des médicaments Certains médicaments exposent à des atteintes de la cornée. Leur utilisation est à surveiller pour prendre les mesures nécessaires. 1er décembre 2013 Victimes de médicaments : sortir du déni sociétal pour mieux soigner En 2014, en Europe, les victimes d’effets indésirables graves de médicaments continuent à éprouver les pires difficultés pour être reconnues comme telles. Il est temps de prendre conscience du caractère inacceptable de cette situation, et d'agir. Une conférence-débat sera consacrée à ce thème lors de la cérémonie de la Pilule d’Or Prescrire, à Paris, le 30 janvier 2014. 1er décembre 2013 Vaccins papillomavirus (Gardasil°, Cervarix°) : encore beaucoup d'incertitudes
  4. 4. Depuis 2007, Prescrire suit et actualise régulièrement le dossier de l'évaluation des vaccins papillomavirus, de leur efficacité et de leurs effets indésirables, ainsi que le dossier de la prévention des cancers du col de l'utérus. 26 novembre 2013 Cystites récidivantes chez les femmes : traiter par épisode plutôt qu'en continu Un traitement court par antibiotique de chaque épisode est préférable à une antibiothérapie préventive. Une automédication des femmes est parfois envisageable. 1er novembre 2013 Génériques : raison garder Les génériques sont des médicaments autorisés, fabriqués et surveillés comme les médicaments originaux ("princeps"). 1er novembre 2013 Fibrillation auriculaire : choix des médicaments antithrombotiques L'aspirine et la warfarine restent les médicaments à privilégier dans la prévention des risques d'accidents vasculaires en cas de fibrillation auriculaire. 1er novembre 2013 Cancer de la prostate métastasé : l'abiratérone est un progrès pour certains patients Dans certains cas d'aggravation de cancer de la prostate métastasé, l'abiratérone retarde l'apparition de douleurs, l'instauration d'une chimiothérapie, voire la mort. 1er novembre 2013 Femmes enceintes : traitement de l'asthme En 2013, d'après les données disponibles, un contexte de grossesse, connu ou seulement plausible, ne change pas les médicaments de premier choix utilisés dans l'asthme. 1er novembre 2013 Épisiotomies : femmes et professionnels de santé ensemble pour réduire leur nombre Le taux d'épisiotomies a beaucoup baissé en France au cours des années 2000, suite à une réévaluation des pratiques professionnelles suscitée par l'action d'une association d'usagers du système de soins. 1er novembre 2013 Médicament sous "surveillance supplémentaire" : un triangle noir
  5. 5. sur les notices Une centaine de médicaments vont comporter un triangle noir sur leur notice. Il s'agit de médicaments dont on cherche à mieux connaître les effets indésirables. Les patients peuvent notifier ces effets directement à l'agence française du médicament ou à certains centres régionaux de pharmacovigilance. 1er novembre 2013 Pharmacovigilance : l'apport des centres régionaux en France Chaque année, en France, les journées de pharmacovigilance donnent un aperçu de notifications des professionnels de santé aux Centres régionaux de pharmacovigilance et du contenu de la base française de données de pharmacovigilance. Des données utiles pour mieux soigner. 1er novembre 2013 Trente-quatrièmes journées françaises de pharmacovigilance : les faits marquants Le recueil des notifications et leur analyse par des centres de pharmacovigilance indépendants des firmes sont des sources d’une pharmacovigilance de qualité. 1er novembre 2013 Rhume : non aux décongestionnants ! Un bilan français de pharmacovigilance confirme les dangers injustifiés auxquels les patients sont exposés pour un nez bouché. 1er novembre 2013 Pancréatites aiguës : parfois dues à des médicaments De nombreux médicaments exposent à des atteintes du pancréas parfois graves. 1er novembre 2013 Strontium dans l'ostéoporose : effets indésirables inacceptables L'efficacité du strontium sur le risque de fracture symptomatique dans l'ostéoporose n'est pas démontrée, contrairement à ses effets indésirables cardiovasculaires graves. 1er novembre 2013 Infos-Patients Prescrire. Se faire vacciner contre la grippe saisonnière après 65 ans Une fiche d'information à partager avec les patients : Se faire vacciner contre la grippe après 65 ans semble éviter des complications graves surtout chez les personnes les plus fragiles. La vaccination de l'entourage proche limite aussi la transmission du virus. Sans oublier des mesures d'hygiène simples. 1er novembre 2013
  6. 6. Conférence-débat "Automédication : quelle autonomie pour les patients ? Quels rôles pour les soignants ?" VIDÉO La Rédaction de Prescrire a remis ce jeudi 3 octobre le Prix Prescrire 2013, qui récompense des ouvrages présentant un intérêt pour le grand public et/ou les professionnels de santé. La remise a été suivie d'une conférence-débat sur le thème "Automédication : quelle autonomie pour les patients ? Quels rôles pour les soignants ?". 04 octobre 2013 3 ouvrages analysés dans la rubrique "Lu pour vous" ont été primés par la Rédaction Le 3 octobre, le Rédaction de Prescrire a rendu public le Prix Prescrire 2013, qui récompense 3 ouvrages présentant un intérêt pour le grand public et/ou les professionnels de santé. 03 octobre 2013 • Comprendre la promotion pharmaceutique et y répondre. Un manuel pratique Ouvrage récompensé par le Prix Prescrire 2013 03 octobre 2013 • L'automédication ou les mirages de l'autonomie Ouvrage récompensé par le Prix Prescrire 2013 03 octobre 2013 • Les marchands de doute Ouvrage récompensé par le Prix Prescrire 2013 03 octobre 2013 Dépistage du cancer du poumon : effets indésirables, et bénéfice incertain En 2013, pour réduire la mortalité par cancer du poumon, mieux vaut inciter les non-fumeurs à ne jamais fumer, et aider les fumeurs à envisager soit une diminution, soit un arrêt du tabac. 1er octobre 2013 Patchs de fentanyl : attention aux enfants ! Les patients prenant du fentanyl sous forme de patch, et leur entourage, doivent faire attention à ce que les enfants n'y soient pas exposés pendant et après le traitement. 1er octobre 2013 Lithium dans les troubles bipolaires : prévenir les effets indésirables Le lithium est le médicament de référence pour stabiliser l'humeur des patients souffrant de trouble bipolaire. Mais il est de maniement délicat en raison d'une marge étroite entre la dose thérapeutique et l'apparition d'effets indésirables parfois graves. En ajustant les doses de manière attentive, le risque d'effets indésirables
  7. 7. reste faible. 1er octobre 2013 Infos-Patients Prescrire. Prendre de l'acide folique pour la grossesse Une fiche d'information à partager avec les patients : Prendre de l'acide folique (vitamine B9) dès le désir d'enfant et pendant les trois premiers mois de la grossesse contribue à éviter certaines malformations rares de l'enfant. Mais attention aux mélanges de vitamines et de minéraux non justifiés. 1er octobre 2013 Aspirine en prévention des cancers colorectaux : bénéfices incertains, risques avérés En 2013, il n'est pas établi que l'aspirine au long cours ait une balance bénéfices-risques favorable dans la population générale, ni en prévention cardiovasculaire ni en prévention des cancers colorectaux. 1er octobre 2013 Insuline : de nombreuses erreurs d'utilisation évitables Les erreurs d'utilisation de l'insuline sont fréquentes et souvent évitables. Mieux vaut que les soignants soient à l'écoute des patients, souvent compétents dans la gestion de leur traitement. 1er octobre 2013 Déchets de soins : les éliminer correctement En France, les soignants sont tenus depuis 10 ans de prendre en charge leurs déchets d'activité de soins, mais ils ne le font pas encore tous correctement. La filière d'élimination des déchets d'activités de soins à risques infectieux perforants produits par les patients à domicile devrait être complète fin 2013. 1er octobre 2013 Marketing pharmaceutique : publications scientifiques utilisées à des fins promotionnelles Les firmes pharmaceutiques utilisent de nombreux moyens pour vendre leurs médicaments. Parmi ceux-ci, la planification de publication d'articles dans des revues scientifiques est une stratégie méconnue d'influence sur les soignants. 1er octobre 2013 Sclérose en plaques : risques cardiaques à surveiller sous fingolimod (Gilenya°) Le début d'un traitement avec le fingolimod, ou sa reprise après une interruption, exposent à des ralentissements excessifs du rythme cardiaque, et justifient une surveillance cardiaque rapprochée durant plusieurs heures. 1er octobre 2013
  8. 8. Hasta 30…hay 100 como esto http://www.prescrire.org/fr/3/31/NewsList.aspx?page=4

×