L a   R esponsabilité  S ociale    vue par les étudiants et les jeunes diplômés
Enquête réalisée par la CFDT-Cadres  Ecole des Mines  Université de Nantes Faculté des Sciences économiques et de gestion ...
465 réponses exploitées à partir  du questionnaire en ligne  www.enquete.cadres-plus.net   diffusé entre le  14 mars et le...
Sommaire de la présentation Caractéristiques de l’échantillon La relation à l’entreprise La sensibilité aux questions de R...
20-25 ans  65 % Plus de 25 ans  35 % Femme  40 % Homme 60 % 94 % des étudiants ont déjà effectué un stage en entreprise. 7...
« Dans le cadre de la recherche de votre premier emploi (pour les étudiants) ou d’une mobilité professionnelle (pour les j...
Analyse textuelle des réponses (Logiciel ALCESTE) RELATION L’univers de représentation des finalités de l’entreprise « Pré...
bonne  rentable  performance  bien-être  Durable emploi éthique  efficace ressource cohesion  notoriété bénéfice croissanc...
RELATION Quelques phrases caractéristiques Classe 1 :   « Création de valeur, création d’emplois, croissance, développemen...
Vocabulaire spécifique de la classe  1   création (48), dynamique (21), rentable (35), productif (19), social (48), cohési...
Université Etudiant Femme Engagement associatif Ecole d’ingénieur Cadre en activité Homme  Un peu sensibilisé Ecole de man...
RELATION L’univers de représentation des finalités de l’entreprise « Précisez votre perception de la finalité de l’entrepr...
|  résultat  |  économie inégalité  |  délocalisation  restructuration discrimination  licenciement  employés  marché  per...
RELATION Quelques phrases caractéristiques Classe 1 :    « Perte d’emploi, fermeture d’une usine, délocalisation, dividend...
RELATION Détail des classes Vocabulaire spécifique de la classe  1  délocalisation (19), licencie (20), pollution (18), pe...
Ingénieur Plutôt sensibilisé IAE Femme Peu engagé Ecole de management Cadre en activité en entreprises privées Homme Plutô...
Avez-vous entendu parler de responsabilité sociale des entreprises ? Si oui, dans quel(s) contexte(s) ? Niveau d’informati...
« Citez deux actions concrètes permettant d’illustrer cette responsabilité des entreprises en interne. » (Question ouverte...
<ul><li>lutte contre la pollution 21% </li></ul><ul><li>tri et traitement des déchets 18 % </li></ul><ul><li>respect des n...
« Vis-à-vis de qui l’entreprise est-elle responsable ? » SENSIBILITE Parties prenantes
« De votre point de vue, qui dans l’entreprise doit assumer cette responsabilité ?» (Question ouverte) Acteurs SENSIBILITE
« Pourquoi une entreprise adopte un comportement responsable ?» Motivations des entreprises SENSIBILITE
« D’après vous, comment peut-on promouvoir des pratiques socialement responsables ?» Promouvoir la RSE SENSIBILITE
Situation 1 Harcèlement moral d’un membre de votre équipe par votre adjoint Situation 2 Risque majeur d’accident du travai...
Harcèlement moral SITUATIONS « Votre adjoint harcèle moralement un membre de votre équipe »
Accident de travail SITUATIONS « Vous constatez que pour tenir les délais exigés par un client, les membres de votre équip...
Pollution SITUATIONS « Vous avez la preuve que votre entreprise (un sous-traitant) est à l’origine d’une pollution d’une r...
Votre hiérarchie vous demande de taire une pratique interne de corruption qui est amenée à perdurer Qui est alerté? Corrup...
Votre DRH vous invite à retenir entre deux candidats à l’embauche, de compétences égales, celui qui n’est pas handicapé, p...
Rôle de la formation LEVIERS Votre formation vous prépare-t-elle ou vous a-t-elle préparé à un comportement socialement re...
Sur qui compter ? LEVIERS Pour mieux vous préparer, sur qui comptez-vous?
Selon quelles modalités concrètes souhaitez vous être mieux préparé à aborder ces questions ?  Modalités de la formation L...
Quelques premiers enseignements  <ul><li>La filière académique s’est avérée très déterminante dans le choix des réponses <...
Quels prolongements ?  <ul><li>Suivre la cohorte pour une étude longétudinale:  Tester l’influence du parcours scolaire da...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La responsabilité sociale vue par les jeunes

2 533 vues

Publié le

Publié dans : Business, Économie & finance
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 533
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
21
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Nous avons recueilli l’ensemble des mots positifs et négatifs des 465 personnes interrogées qui constituent en quelque sorte ce que le sens commun entend derrière les finalités de l’entreprise. Cette question a été posée à dessein au début du questionnaire afin que les individus ne soient pas influencés par la thématique abordée dans le questionnaire. Et nous avons, à l’aide d’un logiciel d’analyse textuelle, calculé les fréquences d’association des mots les uns avec les autres . (Lorsqu’un individu donne un premier mot, celui-ci en appelle d’autres: principe d’association spontanée). Ceci nous a permis de mettre en évidence des classes qui renvoient à des sous-univers de représentation , encore appelés points d’ancrage des représentations.
  • Le logiciel projette les mots sur un plan factoriel pour faciliter la lecture. Ceci renvoie à l’univers global de représentation. Ce dernier se structure autour de trois classes. On identifie trois classes bien distinctes. Les pourcentages des classes (exemple classe 1: 38% du total des mots recueillis) représente le poids de la classe . En rouge, nous avons précisé les mots principaux des classes qui correspondent au noyau central des représentations. Les mots sont positionnés dans chacune des classes parce qu’ils ont été associés, ils ont été évoqués ensemble. (top of mind). Les mots ne sont pas positionnés par hasard dans le plan car « durable » est proche de « pérennité », « projet » est proche de « compétent »…
  • Pour illustrer chacune de ces classes, voici des phrases typiques de chaque classe. Le logiciel a extrait ces phrases des questionnaires en fonction du nombre de mots appartenant à la même classe.
  • Lorsqu’on regarde plus finement, le détail des mots de chaque classe: Le chiffre associé au mot représente la fréquence d’apparition du mot dans la classe. Les mots sont classés par ordre décroissant d’association dans la classe. A partir d’un test de QUI 2. - Dans la classe 1 (approche classique), on voit une autre dimension : la durabilité, le long terme (renouvellement des ressources naturelles; dimension éthique - La classe 2 (approche opérationnelle), on voit apparaître des indicateurs de performance économique: valeur ajoutée, part de marché, profit… - La classe 3 (approche relations humaines), on voit apparaître l’importance de la projection dans l’avenir : progrès, carrière, progression
  • Lorsque l’on s’intéresse pour chacune des classes aux profils dominants des répondants, on observe les tendances suivantes (Il s’agit plus exactement de légères sur-représentations ). On trouve un peu plus d’universitaires dans la classe 1… Bulles roses: Classe 1: contribution à améliorer la performance; croyance dans la réglementation Classe 2: on a un rapport plutôt utilitariste; conformité à la norme et avantages fiscaux Classe 3: dimension marketing, y compris marque employeur
  • 3 classes bien distinctes. On retrouve un univers de représentation presque en tous points symétriquement opposé. Comme le négatif d’une photographie. La classe 3 est le pendant de la classe « approche classique » : on néglige les ressources. La classe 1, on retrouve les excès et les méfaits d’une logique purement financière et de court terme. La classe 2 est le pendant de la classe relations humaines.
  • Classe 1: un vocabulaire qui est très connoté : aliéner, manipuler, déshumaniser… (en vert : les attitudes: opportuniste, … Classe 2: la question sociale et environnementale Classe 3: on retrouve un vocabulaire qui évoque un registre bien spécifique qui est celui de la démesure: outrance, exacerber, écraser…
  • On retrouve les mêmes profils que précédemment (on voit bien ici l’effet d’ancrage, les cadres d’interprétation, c’est-à-dire une certaine influence du parcours scolaire. Lorsqu’un individu s’exprime sur un sujet, il choisit « inconsciemment » d’abord un registre ou un cadre d’interprétation ou de pensée . ( ancrage ) Il semblerait à partir de ces résultats que le cadre de pensée soit influencé par le parcours scolaire .
  • Niveau de connaissance plus élevé que dans la population générale, mais il reste encore des progrès à faire. Ce sont les médias qui en parlent le plus, mais les écoles abordent aussi plus souvent la question: développement des cours.
  • Ce qui arrive en premier, ce sont les exemples relatifs à la dimension individuelle des salariés: écoute + formation Après ce sont l’emploi et les restructurations qui arrivent. Des thèmes qu’on entend traditionnellement, arrivent plus tard: discrimination, sécurité, dialogue social, droits sociaux fondamentaux.
  • Réponses plus classiques sur l’aspect environnement et la société
  • Les “ salariés ” ont la préférence des réponses, des étudiants, en particulier de la filière universitaire. Les ingénieurs mettent en avant les “ clients ” et les cadres en activité les “ actionnaires ”. Les femmes sont sur-représentées parmi ceux qui ont répondu « consommateurs ».
  • Majorité considère que la responsabilité incombe à l’équipe dirigeante. 35% mentionnent spontanément « tous »
  • La filière école de management marque sa préférence pour “ améliorer l’image de l’entreprise ”, la filière ingénieurs pour “ la conformité aux normes ”. Les étudiants et de la filière universitaire penchent pour “ Fidéliser ses consommateurs ”.
  • C’est la sanction positive d’une fiscalité attrayante qui tient le premier rang, ainsi préférée au dispositif contraignant par la loi ou la réglementation. La démarche contractuelle par la “ négociation d&apos;accords ou de codes de conduite ”, tout comme la “ publication de rapports sociaux ” ne sont pas identifiés comme des leviers pour promouvoir ces pratiques.
  • La recherche du compromis prévaut mais l&apos;alerte et la sanction viennent juste derrière dans la hiérarchie des réponses à choix multiples, dans la mesure où le harcèlement moral considéré comme un délit. Les ingénieurs sont fortement représentés parmi ceux qui cherchent en premier un compromis et sous-représentés parmi ceux qui sanctionnent en premier. Les femmes penchent majoritairement pour une procédure d’alerte.
  • La protection des membres de l’équipe constitue le premier réflexe de prévention, avant même d’alerter puis de chercher un compromis.
  • Taire une pratique de corruption étant considéré comme inacceptable, c&apos;est le refus qui arrive en tête des réponses, devant l&apos;alerte et la démission. Cette dernière réponse est très rarement cité dans les autres mises en situation.
  • Le cumul des réponses positives ne compense pas les appréciations négatives, mettant ainsi en évidence le travail qui reste à réaliser pour intégrer ces questions dans les programmes de formation initiale.
  • La formation initiale est peu mise en avant (7%). Les réponses des étudiants se sont majoritairement portées vers des modalités en dehors de leur univers quotidien, ce qui pourrait expliquer leur hâte de rentrer dans la vie active. Dans le cadre d’une recherche d’emploi future, une majorité des étudiants ne souhaite ni valoriser une formation sur le thème de la responsabilité sociale des entreprises (63%), ni valoriser un engagement responsable (66%).
  • La responsabilité sociale vue par les jeunes

    1. 1. L a R esponsabilité S ociale   vue par les étudiants et les jeunes diplômés
    2. 2. Enquête réalisée par la CFDT-Cadres Ecole des Mines Université de Nantes Faculté des Sciences économiques et de gestion Ecole Centrale Ecole supérieure du Bois ICAM CESI Et la participation des écoles nantaises AUDENCIA NANTES. Ecole de Management En partenariat avec IAE
    3. 3. 465 réponses exploitées à partir du questionnaire en ligne www.enquete.cadres-plus.net diffusé entre le 14 mars et le 30 avril 2005
    4. 4. Sommaire de la présentation Caractéristiques de l’échantillon La relation à l’entreprise La sensibilité aux questions de Responsabilité Sociale Les réactions face à des situations concrètes Les leviers pour promouvoir des pratiques socialement responsables ECHANTILLON RELATION SENSIBILITE SITUATIONS LEVIERS
    5. 5. 20-25 ans 65 % Plus de 25 ans 35 % Femme 40 % Homme 60 % 94 % des étudiants ont déjà effectué un stage en entreprise. 74 % d’entre eux consomment des produits du commerce équitable. ECHANTILLON Profil des enquêtés
    6. 6. « Dans le cadre de la recherche de votre premier emploi (pour les étudiants) ou d’une mobilité professionnelle (pour les jeunes diplômés), sur quels critères orienterez-vous votre choix d’entreprise ? » (Question ouverte) RELATION Critères de choix pour un emploi
    7. 7. Analyse textuelle des réponses (Logiciel ALCESTE) RELATION L’univers de représentation des finalités de l’entreprise « Précisez votre perception de la finalité de l’entreprise en donnant 5 mots positifs. » (Question ouverte)
    8. 8. bonne rentable performance bien-être Durable emploi éthique efficace ressource cohesion notoriété bénéfice croissance réactif dynamisme communauté valeur innover lien économique humain création | social relation | profit ambiance productif | perennité investir | flexible | améliorer développement | | qualité intérêt | entreprise | satisfaction objectif | | | finalité | | évolutif | | -----------------------------------+----------------------------------- | environnement | collaboration responsabilité | répondre besoin formation | produire marché satisfaire actionnaire ouverture reconnaissance | créer gagner respecter employé | client salarié part réussite | faire donner produit échange | service respect collectif salaire | vivre | permettre. progrès | servir esprit personnel | assurer lieu vie | riche équipe | valoriser rémunération professionnel | générer valeur ajoutée Épanouir rencontre challenge projet société travail commun | argent action résultat utile | compétent apprendre | | avenir | partage Classe 1 : 38 % Définition classique de l’entreprise Classe 2 : 37 % Dimension opérationnelle de l’entreprise N = 465 individus Classe 3 : 25 % Les relations humaines
    9. 9. RELATION Quelques phrases caractéristiques Classe 1 : « Création de valeur, création d’emplois, croissance, développement d’idées, innovation, lien social » Classe 2 : « Produire un service ou un bien de qualité, créer de la valeur ajoutée, gérer les revenus de ses ventes, accroître ses parts de marché »  Classe 3 : « Épanouissement professionnel et personnel, reconnaissance et réussite sociale, challenges à défier, rémunération, lieu d’échanges »  
    10. 10. Vocabulaire spécifique de la classe 1 création (48), dynamique (21), rentable (35), productif (19), social (48), cohésion (8), développement (50), emploi (43), réactif (9), croissance (21), ambiance (11), technologie (6), éthique (12), enrichir (4), innover (32), environnemental (4), profitabilité (5), durable (12), efficace (7), compétitif (11), financier (5), bénéfice (22), relation (9), ressource (6), communauté (6), performant (6), international (4), bien-être (4), personne (4), valeur (19), investir (5), flexible (5), objectif (7) RELATION Détail des classes Vocabulaire spécifique de la classe 2 créer (35), client (35), développer (28), faire (23), produire (18), respect (14), gagner (13), satisfaire (16), employé (18), salarié (20), besoin (17), environnement (15), marché (15), part (9), produit (19), service (29), offrir (10), rendre (8), répondre (10), respecter (8), vendre (11), actionnaire (8), augmentation (6), gérer (5), progresser (6), proposer (6), vivre (7), argent (9), construire (3), donner (6), générer (6), qualité (12), valeur ajoutée (10), entreprise (8), satisfaction (13), compétent (11), profit (33), améliorer (9), valoriser (5), action (13), collaboration (5), consommation (3), pérenne (16) Vocabulaire spécifique de la classe 3 équipe (25), épanouir (39), rémunération (15), travail (31), contact (7), progrès (15), rencontre (9), accomplir (7), personnel (21), carrière (5), esprit (8), groupe (5), projet (9), professionnel (6), challenge (7), réalisation (4), réussite (8), vie (12), apprendre (6), motivation (5), reconnaissant (8), responsable (15), collectif (4), échange (5), formation(9), organisation (4), ouverture (5), salaire (6), riche (12), commun (4), évolution (9), progression (2), avenir (3), humanisme (2), partage (3), contribution (2), convivial (2)
    11. 11. Université Etudiant Femme Engagement associatif Ecole d’ingénieur Cadre en activité Homme Un peu sensibilisé Ecole de management Pas engagé Plutôt peu sensibilisé Classe 1 Définition classique Classe 2 Dimension opérationnelle Classe 3 Les relations humaines <ul><li>RSE </li></ul><ul><li>Pour se conformer aux normes </li></ul><ul><li>Par la fiscalité et publication de rapports sociaux </li></ul>RSE Pour améliorer son image RELATION Les profils <ul><li>RSE </li></ul><ul><li>Pour améliorer la performance et pour fidéliser le consommateur </li></ul><ul><li>Par les labels et par la réglementation /législation </li></ul>
    12. 12. RELATION L’univers de représentation des finalités de l’entreprise « Précisez votre perception de la finalité de l’entreprise en donnant 5 mots positifs. » (Question ouverte)
    13. 13. | résultat | économie inégalité | délocalisation restructuration discrimination licenciement employés marché perte objectif humain pollution concurrent | exploiter | social | | non respect salaire | conflit | | pouvoir | réduction profit | financier | écraser abus | faire gagner | ressource coût politique-------------------------+----------------------------------- hiérarchie individu | valeur environnement administration horaire ambiance | homme vie mauvais stress bureaucratie | intérêt productif rentable pas-de-reconnaissance égoïsme personnel prix rigidité pression contrainte | salarié travail | compétitif aspect absent | actionnaire manque | | | argent | | | recherche | bénéfice | court terme | vision | flexible entreprise   Classe 1 : 19 % Faible considération de l’emploi et de l’environnement Classe 2 : 42 % Les excès de la pure logique financière Classe 3 : 39 % Faible considération de l’humain N = 465 individus
    14. 14. RELATION Quelques phrases caractéristiques Classe 1 : « Perte d’emploi, fermeture d’une usine, délocalisation, dividendes pour les actionnaires » Classe 2 : « Écraser la concurrence, réduire ses coûts, privilégier les aspects financiers, exploiter ses ressources », « Privilégier le court terme, satisfaire coûte que coûte les actionnaires, insuffisance de respect de son personnel »   Classe 3 : « Stress, pression, précarité, profits non partagés, charge de travail, manque de communication »  
    15. 15. RELATION Détail des classes Vocabulaire spécifique de la classe 1 délocalisation (19), licencie (20), pollution (18), perte (11), chômage (7), objectif (7), discriminer (6), employé (5), dividende (4), plan (3), restructurer (4), exclusif (3), humain (6), emploi (3), respect (6), gaspiller (3), inégal (5), social (8), déloyal (2), actionnariat (2), environnemental (2), profitabilité (2) Vocabulaire spécifique de la classe 2 court (18), croissance (5), terme (19), vision (7), privilégier (3), profit (51), productif (19), prix (21), exploiter (31), faire(15), salarié (17), coût (16), environnement (13), homme (8), ressource (9), valeur (9), écraser (10), rentable (20), actionnaire (20), personnel (9), rendement (6), réduire (4), concurrent (28), utilisation (5), éthique (5), exacerber (3), financier (10), argent (6), chiffre (5), consommation (4), détriment (4), liberal (3), dirigeant (3), destruction (3), capital (2), compétitif (10), capitalisme (4), gain (2), marché (7), résultat (5), outrance (2), subordination(2) Vocabulaire spécifique de la classe 3 stress (31), pression (28), mauvais (14), charge (7), contrainte (12), égoïsme (8), manque (21), rigide (7), absent (9), administrat+ (9), ambian+ (10), bureaucrat+ (9), hiérarch+ (22), reconnaissant (8), évolutif (6), bilan (5), lourdeur (5), opportunisme (5), partage (5), vie (6), aliéner (6), cloisonner (5), hypocrisie (6), travail (19), stressant (6), manipuler (6), individu (9), motivation (5), horaire (7), abus (7), lourd (3), polit+ (6), lutte (4), pouvoir (12), qualité (4), temps (4), harceler (5), domination (4), inhumain (2), conflit (6), ( manque de ) liberté (3), autorité (3), déshumaniser (4), immobilisme (3)
    16. 16. Ingénieur Plutôt sensibilisé IAE Femme Peu engagé Ecole de management Cadre en activité en entreprises privées Homme Plutôt engagé Université Etudiant Un peu sensibilisé Classe 2 Les excès de la pure logique financière Classe 3 Faible considération de l’humain Classe 1 Faible considération de l’emploi et de l’environnement RELATION Les profils
    17. 17. Avez-vous entendu parler de responsabilité sociale des entreprises ? Si oui, dans quel(s) contexte(s) ? Niveau d’information SENSIBILITE
    18. 18. « Citez deux actions concrètes permettant d’illustrer cette responsabilité des entreprises en interne. » (Question ouverte) Exemples concrets SENSIBILITE
    19. 19. <ul><li>lutte contre la pollution 21% </li></ul><ul><li>tri et traitement des déchets 18 % </li></ul><ul><li>respect des normes 9 % </li></ul>« Citez deux actions concrètes permettant d’illustrer cette responsabilité des entreprises à l’égard de leur environnement. » (Question ouverte) Exemples concrets SENSIBILITE « Citez deux actions concrètes permettant d’illustrer cette responsabilité des entreprises à l’égard de la société. » (Question ouverte) <ul><li>emploi/insertion/développement écon. local 21% </li></ul><ul><li>mécénat 16% </li></ul>
    20. 20. « Vis-à-vis de qui l’entreprise est-elle responsable ? » SENSIBILITE Parties prenantes
    21. 21. « De votre point de vue, qui dans l’entreprise doit assumer cette responsabilité ?» (Question ouverte) Acteurs SENSIBILITE
    22. 22. « Pourquoi une entreprise adopte un comportement responsable ?» Motivations des entreprises SENSIBILITE
    23. 23. « D’après vous, comment peut-on promouvoir des pratiques socialement responsables ?» Promouvoir la RSE SENSIBILITE
    24. 24. Situation 1 Harcèlement moral d’un membre de votre équipe par votre adjoint Situation 2 Risque majeur d’accident du travail pour les membres de votre équipe Situation 3 Pollution d’une rivière voisine dont votre entreprise est à l’origine Situation 4 Pollution d’une rivière voisine dont un de vos sous-traitants est à l’origine Situation 5 Pratique de corruption que votre hiérarchie vous demande de taire Situation 6 Choix d’insertion ou non d’un handicapé dans votre équipe Les réactions face à des situations concrètes SITUATIONS
    25. 25. Harcèlement moral SITUATIONS « Votre adjoint harcèle moralement un membre de votre équipe »
    26. 26. Accident de travail SITUATIONS « Vous constatez que pour tenir les délais exigés par un client, les membres de votre équipe s’exposent à un risque majeur d’accident de travail »
    27. 27. Pollution SITUATIONS « Vous avez la preuve que votre entreprise (un sous-traitant) est à l’origine d’une pollution d’une rivière voisine »
    28. 28. Votre hiérarchie vous demande de taire une pratique interne de corruption qui est amenée à perdurer Qui est alerté? Corruption SITUATIONS
    29. 29. Votre DRH vous invite à retenir entre deux candidats à l’embauche, de compétences égales, celui qui n’est pas handicapé, préférant s’acquitter de la taxe à payer. Handicap SITUATIONS Qui est alerté?
    30. 30. Rôle de la formation LEVIERS Votre formation vous prépare-t-elle ou vous a-t-elle préparé à un comportement socialement responsable ?
    31. 31. Sur qui compter ? LEVIERS Pour mieux vous préparer, sur qui comptez-vous?
    32. 32. Selon quelles modalités concrètes souhaitez vous être mieux préparé à aborder ces questions ? Modalités de la formation LEVIERS
    33. 33. Quelques premiers enseignements <ul><li>La filière académique s’est avérée très déterminante dans le choix des réponses </li></ul><ul><li>Les exemples montrent des priorités parfois inattendues </li></ul><ul><li>Les mises en situation : pas d’attitude stéréotypée, mais beaucoup de pragmatisme </li></ul><ul><li>La formation : peu de traces encore, des progrès restent à faire; nécessité d’insister sur les mises en situations et l’échange </li></ul><ul><li>Le monde académique, le monde syndical et celui des </li></ul><ul><li>entreprises sont interpellés par ces réalités. </li></ul>
    34. 34. Quels prolongements ? <ul><li>Suivre la cohorte pour une étude longétudinale: Tester l’influence du parcours scolaire dans le long terme </li></ul><ul><li>Diffuser le questionnaire à des anciens diplômés plus expérimentés : Tester l’influence de l’âge et de l’expérience professionnelle </li></ul><ul><li>Élargir la cible du questionnaire à des publics a priori sensibilisés à la RSE (ex. : ingénieurs agronomes) : Tester différentes sensibilités et l’influence de l’enseignement </li></ul>

    ×