Conférence débat tourisme et entreprises - cécile pierre

436 vues

Publié le

Congrès national des Offices de tourisme - Dijon 2015 - Entreprises et industries, nouveaux acteurs du tourisme ? Comment les intégrer dans le projet touristique de mon territoire.

Publié dans : Voyages
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
436
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Conférence débat tourisme et entreprises - cécile pierre

  1. 1. Les entreprises et les industries, nouveaux acteurs du tourisme? Comment les intégrer dans le projet touristique de mon territoire? - Cécile PIERRE, Directrice de l’Agence ADEVE et Secrétaire Générale de l’Association de la Visite d’Entreprise
  2. 2. PLAN DE L’INTERVENTION 1. Présentation des 2 structures (Agence ADEVE et Association de la Visite d’Entreprise) 2. La filière: les chiffres clés 2014 3. Visiteurs et entreprises : enjeux et attentes 4. Offices de Tourisme et entreprises : enjeux, attentes et besoins 5. Débat
  3. 3. LES ENTREPRISES ET LES INDUSTRIES, NOUVEAUX ACTEURS DU TOURISME? 1. Présentation des 2 structures (Agence ADEVE et Association de la Visite d’Entreprise)
  4. 4. ADEVE, AGENCE DE DÉVELOPPEMENT DE LA VISITE D’ENTREPRISE Cécile PIERRE, Directrice Anne AUBINEAU, Directrice Adjointe ADEVE, l’agence d’ingénierie spécialisée sur la Visite d’entreprise et le tourisme industriel La référence historique de la Visite d’entreprise depuis 1995 Une agence composée de spécialistes de la communication, du tourisme et du patrimoine industriel. Une orientation des projets à la fois économique (enjeux pour l’entreprise) et culturelle (enjeux pour le public) Un acteur incontournable dans le développement de la filière : - Participation aux colloques européens de la visite d’entreprise - Rédaction de guides sur la visite d’entreprise (Atout France, CCIR…) - Création en 2012 de l’Association de la Visite d’Entreprise (AVE), organe de communication sur le Tourisme Industriel.
  5. 5. NOS COMPÉTENCES Nosprestations Nous proposons 5 types de prestations : Les études et audits Les formations La création et l’organisation de dispositif de visites pour un territoire, une filière Les missions d’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage sur les projets de Tourisme Industriel Les rédactions d’outils pédagogiques sur la visite d’entreprise Nosclients Les entreprises, tous secteurs et toutes tailles confondus 500 références depuis 1995 Le secteur public et para public Conseils régionaux, départementaux, CCI, OT, ADT, CRT Les fédérations et organisations professionnelles Nosatouts Une expertise dans l’ensemble des secteurs d’activité Une maitrise des enjeux pour chaque entreprise permettant de construire un offre sur mesure Une connaissance précise des attentes des publics Un réseaux de prestataires de qualité sur l’ensemble du territoire pour réaliser les projets : architectes, scénographes, muséographes, multimédias Au service d’entreprises françaises et européennes : Ces 2 dernières années, interventions dans 15 régions françaises, en Suisse, en Espagne, en Italie, en Pologne et au Portugal
  6. 6. AVE, ASSOCIATION DE LA VISITE D’ENTREPRISE Luc FAUCHOIS, Président, auteur de l’opération « Et Voilà le Travail! » (93) Cécile PIERRE, Secrétaire générale, spécialiste de la visite d’entreprise Marie CARIO, Communication Mathilde BENEDETTO, Chargée de projets Un Comité Scientifique composé d’experts du tourisme industriel Florence HACHEZ-LEROY, Maître de Conférence au Centre de recherches historiques (Université d’Arras) Jean-René MORICE, Maître de Conférence de géographie à l’ESTHUA (Université d’Angers)
  7. 7. NOS PARTENAIRES Institutionnels Financiers Communication
  8. 8. NOS MISSIONS L’Association de la Visite d’Entreprise (AVE) a pour objet la valorisation et la promotion de la visite d’entreprise. Elle regroupe grâce à son site www.entrepriseetdecouverte.fr les 2 500 entreprises ouvertes à la visite en France. LA FÉDÉRATION - Première rencontre nationale des membres de l’AVE - Une newsletter aux entreprises du réseau - Un travail de lobbying. Création d’un Pôle d’Excellence sur les savoir-faire et une place forte des entreprises du réseau E&D - La création d’une association européenne de la Visite d’Entreprise. AVE représente la France L’OBSERVATOIRE - Les chiffres de fréquentations 2015 - Le retour pour investissement pour les entreprise - Les évènementiels partout en France LA COMMUNICATION - Le site E&D.fr - Les relations presse. un réseau qualifié de 250 journalistes / Un nouveau top 10 en 2015 - La communication WEB - Les salons : MIF Expo 2015 et Salon CE - Un guide grand public : publication du 1e Guide du Routard de la visite d’entreprise
  9. 9. LES ENTREPRISES ET LES INDUSTRIES, NOUVEAUX ACTEURS DU TOURISME? 2. La filière : chiffres clés 2014
  10. 10. OBSERVATOIRE: ÉTUDE 2014 SUR LES CHIFFRES DE LA VISITE D’ENTREPRISE  Un TOP 10 des entreprises les plus visitées (à l’échelle nationale et pour chaque région)  Une étude sur les retombées économiques de la filière
  11. 11. LES 10 CHIFFRES CLÉS DE LA VISITE D’ENTREPRISE (DONNÉES 2014) LE TOURISME INDUSTRIEL : UNE FILIÈRE EN CROISSANCE (CF. ÉTUDE AVE - DONNÉES 2012) POUR LA 1ÈRE FOIS, L’ÉVALUATION DE L’IMPACT ÉCONOMIQUE DE LA FILIÈRE ENCORE PLUS DE VISITEURS 13 millions de visiteurs en 2014 Soit une progression de 10% par rapport aux chiffres de fréquentation 2012 UNE OFFRE TOURISTIQUE ACCESSIBLE 42% des visites sont gratuites LE MADE IN FRANCE ACCESSIBLE AUX TOURISTES ÉTRANGERS 45% des visites sont proposées en anglais LA VISITE, UN ARGUMENT DE VENTE Les achats consécutifs à la visite sont 2,5 fois supérieurs aux achats sans visite LA VENTE, UN ENJEU FORT DE LA VISITE 78% des entreprises disposent d’un espace de vente en fin de visite TOUJOURS AUTANT D’ENTREPRISES 2500 entreprises ouvertes au public à titre régulier UN OUTIL AU SERVICE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES 86 % des entreprises sont des TPE/PME DES ENTREPRISES ANCRÉES DANS LES TERRITOIRES 38% des entreprises existent depuis plus de 50 ans UN OUTIL EFFICACE DE COMMUNICATION 60% c’est le taux de fidélisation des visiteurs à l’entreprise après la visite Agroalimentaire, Vins & Spiritueux 60% Artisanat 18% Energie & Environnement 10% Mode & Cosmétique 7% Industries Technologiques (aéronautique, automobile...) 5% 5 SECTEURS DOMINENT LA FILIÈRE
  12. 12. LE TOP 10 DES ENTREPRISES LES PLUS VISITÉES DE FRANCE* 1. VERRERIE DE BIOT - 700 000 visiteurs (PACA) 2. EDF (122 sites) - 420 000 visiteurs 3. CAVE DE GAN JURANCON - 270 000 visiteurs (Aquitaine) 4. LES CORDELIERS - 250 000 visiteurs (Aquitaine) 5. LA CONFISERIE DES HAUTES VOSGES - 200 000 visiteurs (Lorraine) 6. COUTELLERIE DE LAGUIOLE HONORE DURAND (Aquitaine) / BISCUITERIE DE LA POINTE DU RAZ (Bretagne) 165 000 visiteurs 7. CONFISERIE BRESSAUDE - 150 000 visiteurs (Lorraine) 8. L’OULIBO (Languedoc-Roussillon) / DISTILLERIE JEAN GAUTHIER (Rhône-Alpes) 130 000 visiteurs 9. LE SALIN D’AIGUES-MORTES - 124 000 visiteurs (Languedoc-Roussillon) 10. CONFISERIE FLORIAN (2 sites) - 121 000 visiteurs (PACA) * Chiffres déclaratifs des entreprises pour 2014 Source : Observatoire de l’Association de la Visite d’Entreprise (AVE)
  13. 13. LES ENTREPRISES ET LES INDUSTRIES, NOUVEAUX ACTEURS DU TOURISME? 3. Visiteurs et entreprises : enjeux et attentes
  14. 14. 14 POURQUOI LES ENTREPRISES OUVRENT LEURS PORTES AU PUBLIC ? •Faire la démonstration in situ de son savoir-faire •Communiquer sur les engagements en termes de développement durable … •Relayer en termes de communication interne et de valorisation des salariés Un vecteur de communication puissant •Déclencher un acte d’achat immédiat : dimension affective, effet démonstration, le souvenir •Fidéliser le visiteur à plus long terme Un outil de commercialisation efficace •Tester les nouveaux produits Un outil de marketing direct
  15. 15. 15 QUELS SONT LES RETOURS CONCRETS POUR L’ENTREPRISE ? La billetterie créatrice d’emploi1 •Le prix moyen des visites est de 5€ •A partir de 6000 visiteurs par an, un poste de chargé de visite peut être financé. Ce poste permet d’assurer les visites (45% du temps) et la communication des visites (55%) Des achats directs plus importants1 • Suite à la visite d’un site de production, il ressort que le panier moyen du visiteur en boutique est 2fois supérieur au panier moyen d’un client qui n’a pas réalisé la visite de l’entreprise •Ce circuit court permet une marge plus importante pour l’entreprise Des achats reportés plus importants² •70% des visiteurs locaux ont racheté le produit découvert en visite 55% des touristes ont racheté le produit découvert en visite. Le % est plus faible car pour certains produits, l’achat reporté n’est pas possible Un taux de fidélisation en hausse² •60% des visiteurs sont devenus de fidèles utilisateurs et donc ambassadeurs du produit et ne choisiront pas un produit concurrent 1 Résultat d’un sondage auprès d’un échantillon d’entreprises dans le secteur de l’agroalimentaire ² Résultat d’une étude auprès d’un échantillon de nos abonnés 3 mois après la visite Les visites réalisées concernent principalement : l’agroalimentaire, la cosmétique, le textile
  16. 16. 16 ET DU CÔTÉ DES VISITEURS ? 3 attentes principales COMPRENDRE VIVRE UNE EXPERIENCE UNIQUE / REVER CONSOMMER AUTREMENT
  17. 17. LES ENTREPRISES ET LES INDUSTRIES, NOUVEAUX ACTEURS DU TOURISME? 4. Offices de Tourisme et entreprises : enjeux, attentes et besoins
  18. 18. QUEL INTÉRÊT POUR LES ACTEURS CLÉS DU TOURISME QUE SONT LES OT? Un vecteur de qualification des territoires •Marketing territorial: meilleur exemple, la parfumerie grassoise, et plus récemment le 93 (Cité du Cinéma ...) Une occasion forte de diversification de l’offre dans un secteur captif •Intéresse toutes les catégories de public •Hors saison, pas de problème de climat •Une manière de valoriser des zones souvent à l’écart des flux (zone périurbaine et rurale) Un secteur qui a besoin des OT plus que tous les autres (conseil, communication, réservation, guidage ...) •Des entreprises avant d’être des sites touristiques . Un enjeu financier pour les OT. ex de l’OT de Dijon qui a joué un rôle moteur •OT, aujourd’hui un acteur premier: CCI moins présentes, niveau ADT et plus encore CRT important mais très lointain
  19. 19. LES ENTREPRISES ET LES INDUSTRIES, NOUVEAUX ACTEURS DU TOURISME? 5. Débat : le nom, les obstacles à surmonter, les pistes d’actions au plan local

×