Présentation Anneaux de la Mémoire

1 166 vues

Publié le

Présentation des activités des Anneaux de la Mémoire

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 166
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Présentation Anneaux de la Mémoire

  1. 1. Les Anneauxde la MémoireAssociation Internationale Europe- Afrique - Amérique
  2. 2. Création et Objectifs de l’ Association :
  3. 3. • En 1991, pour mieux faire connaître au grand public l’histoire de la traite négrière, de l’esclavage et leurs conséquences actuelles• Pour promouvoir de nouveaux échanges, équilibrés et équitables, entre nos sociétés d’Afrique, d’Amérique et d’Europe
  4. 4. Un Peu d’ Histoire… :
  5. 5. Décembre 1992 à Mai 1994:L’ exposition « Les Anneaux de la Mémoire »,au Château des Ducs de Bretagne de Nantes, retrace l’histoire de la traite transatlantiquepratiquée par les Européensdu 15ème au 19ème siècle.Elle accueille + de 400 000 visiteurs.
  6. 6. Pierre Grégoire de Roulhac, seigneur du Limousin, 1757(Musée d’Histoire de Nantes)
  7. 7. Les Moyens :
  8. 8. DesExpositions
  9. 9. Des Colloques Internationaux
  10. 10. Des Conférences
  11. 11. Des Activités Pédagogiques
  12. 12. DesPublications
  13. 13. Les MoyensPédagogiques :
  14. 14. • L’ Exposition Pédagogique : 13 panneaux sur la traite négrière, l’esclavage et leurs conséquences contemporaines (présentés sur ce stand et disponible à la location)
  15. 15. • La Malette Pédagogique contenant des fiches techniques, des livres, des documents multimédias, des fac-similés, des cartes postales et des affiches (présentée sur ce stand et disponible à la location)
  16. 16. (Documentaire DVD produit par les Anneaux de la Mémoire)
  17. 17. • Les Fiches Pédagogiques (en cours d’élaboration, en partenariat avec l’IUFM des Pays de la Loire)
  18. 18. • Des visites guidées commentées de Nantes, pour mieux faire connaître son histoire et celle de sa région à travers son patrimoine architectural (réalisées par un historien, membre des Anneaux de la Mémoire)
  19. 19. Diffusion de larecherche scientifique :
  20. 20. • Les C.A.M., Cahiers des Anneaux de la Mémoire : Recueil d’articles de chercheurs internationaux pluridisciplinaires (historiens, sociologues, anthropologues, psychanalystes, économistes, linguistes…) sur les thèmes de la traite et de l’esclavage, et leurs conséquences actuelles. Depuis 1999, 13 cahiers édités. Publication à l’automne 2011 du CAM n°14 « L’Afrique Centrale » et du CAM spécial sur la Bonne-Mère.
  21. 21. o Le C.E.A.M. ou Centre d’Etudes des Anneaux de la Mémoire(en partenariat avec l’Université de Nantes) : Cycle annuel de conférences
  22. 22. Manifestations :
  23. 23. o Participation à des événements autour de l’histoire de la traite négrière: colloques, conférences, rencontres : Festival Histoire d’Avenir, etc…
  24. 24. o Participation auxCommémorations du 10 mai (Loi Taubira), organisées par la ville de Nantes
  25. 25. L’ A.I.A.M.(Alliance Internationale des Anneaux de la Mémoire)
  26. 26.  Création en novembre 2005,lors de l’Assemblée Générale de l’Association Internationale des Maires Francophones (A.I.M.F.) à Antananarivo (Madagascar)
  27. 27.  2006 : Signature de la Charte à Nantes ; Ouverture à d’autres acteurs tels que les institutions culturelles, publiques et privées et les bénévoles individuels.
  28. 28. Structure autour de 4 pôles :  Nantes pour l’Europe  Haïti pour les Caraïbes  le Cameroun pour l’Afrique  l’Afrique du Sud (notamment la ville de Durban) pour l’Océan Indien (Création envisagée de nouveaux pôles, notamment dans les Amériques)(Développement souhaité des contacts et actions dans les T.O.M.)
  29. 29. Les Objectifsde l’ A.I.A.M.
  30. 30. Exploration et présentation du passé,dans ses aspects spécifiques comme dans ses dimensions partagées, dans le but de construire des relations de liberté, d’égalité et de respect.
  31. 31. La dernière Assemblée Générale a eu lieu en 2009 à Limbé (au Cameroun) : 40 participants d’Europe, d’Afrique et d’Amérique ;Elaboration d’une feuille de route pourles années à venir (projets d’expositions, de musées, de colloques, de publications...)
  32. 32. CoopérationsInternationales
  33. 33.  En Afrique: Cameroun, Sénégal, Afrique du Sud  Dans l’Océan Indien  Aux Amériques: Etats-Unis, Guadeloupe, Haïti En Europe: Des liens et des contacts avec de nombreux musées, institutions culturelles, associations et citoyens européens
  34. 34. En Afrique :au Cameroun
  35. 35.  2009: Musée communautaire« Arts, traditions et esclavages » à Bamendjinda:+ de 70 objets, 400 illustrations, des tableaux, des décors, des diaporamas, un espace vidéo et une bibliothèque (Apport d’un appui financier et travail en équipe à l’aménagement du musée)
  36. 36.  Mise en valeur du patrimoine historique etculturel et développement du tourisme culturel selon 2 axes : Appui à la construction d’un musée d’histoire à Limbé et Mise en valeur des sites côtiers de Bimba.
  37. 37.  Un appui au Musée maritime de Douala :Présentant l’histoire maritime de cette ville, il a été fermé depuis par manque de moyens financiers et techniques: Travail pour sa réouverture sur la scénographie,la muséographie, et le contenu historique et actuel. (Travail de l‘AIAM : recherche de financements, recherches historiques, élaboration du scénario)
  38. 38.  Des liens à renforcer avec les chercheurs, membres du Pôle d’Excellence Régional, et la société civile : contact avec la Fondation Taboula, auteure du projet « La Chefferie des Esclaves Revenus ».
  39. 39. En Afrique :au Sénégal
  40. 40. Mise en valeur du patrimoine, de l’histoire et des cultures locales sénégalaises:  Exposition photographique  Projet « Maison de Rufisque » : siège des principales associations culturelles, espace d’accueil du public et des touristes, centre de présentation et d’interprétation du patrimoine matériel et immatériel  Inventaire du patrimoine et des besoins en matière de conservation et de restauration
  41. 41.  Réalisation de brochures touristiques  Réflexion autour de la participation à un festival avec réalisation d’une exposition historique et pédagogique  Poursuite de la réflexion autour dutraitement de cette histoire au niveau pédagogique
  42. 42. En Afrique :Afrique du Sud
  43. 43. A Durban, un partenariat renforcé depuis 2007 Travail autour de l’histoire et des héritages du« Coolie Trade », lutte contre la discrimination, la xénophobie et pour les droits de l’homme
  44. 44. • Une exposition temporaire • La participation d’artistes et poètes nantais, haïtiens et béninois au projet « Dialogue des Cultures » de Art for Humanity• Un pôle des Anneaux de la Mémoire en construction
  45. 45. Au Cap, de nombreux contacts noués et des projets pour 2012
  46. 46. 2012, Saison culturelle française en Afrique du Sud Occasion de mettre l’accent sur les héritages croisés des systèmes d’exploitation des êtres humains sur l’Océan Atlantique et l’Océan Indien au cours des derniers siècles Au Cap: Un colloque; Plusieurs expositions artistiques et historiques; Invitation d’une personnalité pour souligner implication française dans ce travail de mémoire  Prolongement à Durban : Un colloque; Présentation d’une exposition en lien avec partenaires à La Réunion etcontacts noués dans Alliances Françaises de l’Océan Indien
  47. 47. Aux Amériques : en Floride
  48. 48. Un travail depuis plusieurs années avec la Kingsley Plantation à Jacksonville :  Exposition pédagogique  Conférences  Réalisation de 2 panneaux sur Nantes et la traite négrière(pour exposition permanente de la plantation)
  49. 49. Aux Amériques : en Louisiane
  50. 50. Des partenaires :le Musée Africain Américain de St-Martinville et le Centre Internationale de Lafayette
  51. 51. Des projets : Proposition d’animations culturelles pour le futur Centre culturel « Maison Duchamps »  Création d’un Pôle Anneaux de la Mémoire en lien avec Haïti et la Guadeloupe sur la zone Etats-Unis/Caraïbes  Exploitation des archives en français de St-Martinville  Echange scolaire (niveau CM2) entre Nantes – Gorée, St-Martinville
  52. 52. Aux Amériques :en Guadeloupe
  53. 53.  Présentation exposition « D’Ayiti à Haïti, la Liberté Conquise », complétée par une partie artistique réalisée par 8 peintres guadeloupéens sur les thèmes de la traite négrière, l’esclavage et leurs héritages en Haïti et en Guadeloupe.Inaugurée le 1er avril à Ste Rose, puis présentée dans 8 villes jusqu’en octobre (Port-Louis, Basse-Terre, Baie- Mahault, Point-à-Pitre, Gosier, Lamentin, le Moule)  Exposition artistique (30 peintures) présentée à Nantes en décembre 2011 ou janvier 2012
  54. 54. Aux Amériques:Relations privilégiées avec Haïti
  55. 55. Projets :  Solidarité numérique, avec le Musée du Panthéon National Haïtien (M.U.P.A.N.A.H.)Projet financé par l’Organisation Internationale de la Francophonie: Création d’un espace Internet accessible au public au sein du musée et création et gestion du propre site Internet du musée grâce à des formations
  56. 56. Rénovation du Musée d’Art Haïtien de Port-au-Prince etparticipation du musée à des formations (dans le cadre du projet de l’Organisation Internationale de la Francophonie (O.I.F.))
  57. 57.  Tournée de l’exposition « D’Ayiti à Haïti, la Liberté Conquise » en France (région des Pays de la Loire en 2010, Guadeloupe en 2011, établissements scolaires de Loire-Atlantique pour l’année 2011-2012…) et dans des écoles de Port-au-Prince
  58. 58. Depuis 2007 : Soutien à la municipalité de Cité Soleil et à l’association locale l’Athlétique d’Haïti (centre de formation sportive pour les enfants de la municipalité) Mai 2009: Création d’un centre de tri et de valorisation des déchets, géré parl’Athlétique d’Haïti et employant 10 personnes (Actuellement en cours de reconstruction après le séisme de 2010)
  59. 59. Pour tous renseignements complémentaires:Association « les Anneaux de la Mémoire » Espace Cosmopolis 18, rue Scribe - 44 000 Nantes 02.40.69.68.52 Email : contact@anneauxdelamemoire.orgSite Internet : www.anneauxdelamemoire.org

×