MEDECINS SANS FRONTIERES :
Les grandes activités
Les épidémies
• EBOLA :
La fièvres d'Ebola et une fièvre hémorragique mortelle aux symptômes multiples qui
se transmettent...
Populations victimes de conflits
Depuis la création de MSF, les conflits armés et leurs conséquences sur les civils
représ...
Catastrophes naturelles
MSF peut apporter des soins médicaux aux blessés, mais aussi fournir des abris,
de l’eau, des couv...
Exclusion des soins
Dans de nombreux pays, y compris en France, des groupes vulnérables et
marginalisés tels que les étran...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Medecins Sans Frontieres

214 vues

Publié le

MSF - POWER POINT PRINCIPALES ACTIVITES

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
214
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
52
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Medecins Sans Frontieres

  1. 1. MEDECINS SANS FRONTIERES : Les grandes activités
  2. 2. Les épidémies • EBOLA : La fièvres d'Ebola et une fièvre hémorragique mortelle aux symptômes multiples qui se transmettent par le sang, les liquides biologiques, les sécrétions et tissus des personnes ou animaux malades. MSF prend en charge des cas d'Ebola en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone. • SIDA/VIH: Après dix ans d'une mobilisation internationale sans précédent ayant permis la mise sous traitement de plus de 5 millions de personnes (ONUSISA 2010), la lutte contre le VIH/sida a semblé marquer le pas en 2009. Les principaux financeurs ont stoppé l'accroissement des financements alloués. En 2010, MSF a traité plus de 160 000 patients atteints du VIH/sida dans une vingtaine de pays.
  3. 3. Populations victimes de conflits Depuis la création de MSF, les conflits armés et leurs conséquences sur les civils représentent la majorité de nos raisons d'intervention sur le terrain. MSF assure de la chirurgie d’urgence s’investit dans des hôpitaux et des centres de santé, intervient dans les camps de déplacés ou de réfugiés, assure des soins spécifiques ( enfants prioritaires). MSF peut également être amenée à témoigner de violences commises par les parties au conflit envers les populations civiles. MSF peut décider de prolonger sa présence dans certaines zones : Moyen-Orient par ex.
  4. 4. Catastrophes naturelles MSF peut apporter des soins médicaux aux blessés, mais aussi fournir des abris, de l’eau, des couvertures, des kits d'hygiène, des biens de première nécessité ou encore distribuer de la nourriture aux rescapés. Dans un second temps, une intervention psychologique auprès de ceux qui ont survécu mais ont tout perdu s’avère souvent nécessaire. Les interventions post catastrophes naturelles de MSF relèvent de l’urgence et non de la reconstruction. Ex: Haiti: Séisme en 2010 – Philippines: Typhon en 2013
  5. 5. Exclusion des soins Dans de nombreux pays, y compris en France, des groupes vulnérables et marginalisés tels que les étrangers illégaux, les enfants abandonnés, les personnes âgées… sont privés de soins vitaux en raison de politiques d’exclusion à leur égard. Les interventions de MSF en faveur de ces groupes représentent une part modeste de nos activités car si MSF peut effectivement apporter une aide utile aux personnes qu’elle parvient à toucher, nous doutons de la légitimité et de la capacité d’une organisation humanitaire à impulser des changements à long terme sur des problématiques politiques. Pays touchés : France, Soudan, Madagascar, Arménie …

×