L’INTIMIDATIONDonne-moi tonargent sinontu vas l’avoir!
PREMIÈRE RENCONTRE1.   PRÉSENTATION – animatrices2.   OBJECTIFS DE L’ATELIER          • Présenter ce qu’est l’intimidation...
DÉFINITIONPOUR VOUS C’EST QUOI   L’INTIMIDATION?
DÉFINITION LE PROBLÈME:« C’est s’en prendre de façon répétée et  malveillante à une victime. »LE COMPORTEMENT: action néga...
DIFFÉRENCE ENTRE   DÉNONCER ET STOOLERSTOOLER:  Révéler de l’information par intérêt ou par  haine. Ex: Tu te chicanes ave...
SONDAGE SUR L’INTIMIDATION                                                       Classe 7A                                ...
SONDAGE SUR L"INTIMIDATION“                                                        Classe 7 B                             ...
EXERCICECASSER UNE PLANCHE
DEUXIÈME RENCONTRE   CRITÈRES DE L’INTIMIDATION   EXEMPLES DE SITUATION
CRITÈRES DE L’INTIMIDATION1.   RAPPORT DE FORCE2.   COMPORTEMENT RÉPÉTITIF3.   PHYSIQUE OU VERBALE4.   DIRECTE OU INDIRECT...
RAPPORT DE FORCE   L’intimidateur domine sur la    victime.   Un groupe fort agresse un petit    groupe ou un individu p...
COMPORTEMENT RÉPÉTITIFLe comportement se produit à   plusieurs reprises.
PHYSIQUE   Coup de pied   Coup de poing   Frapper   Pincer   Retenir   Pousser   Faire trébucher   Cracher sur les...
VERBALE   Insulter Menacer Humilier Taquiner méchamment Blâmer les autres Forcer quelqu’un à faire    quelque chose ...
DIRECTE OU INDIRECTE           Directe         (face à face)             Ou          Indirecte(exclure quelqu’un délibérém...
INTENTION NÉGATIVE DE LA  PART DE L’INTIMIDATEUR                            J’ai hâte à demain, je                        ...
EXEMPLE # 1                     OUI / NON1. Est-ce que cette situation est   une scène d’intimidation?2.   Expliquez.a)   ...
EXEMPLE # 2    OUI / NONPouvez-vousidentifier lescinq (5)critères del’intimidation?Les décrire.
EXEMPLE #3 OUI / NON
EXEMPLE # 4   OUI / NON
Jeux de rôles1.   Diviser en groupe.2.   Prendre 5-10 minutes pour préparer le jeu de     rôle.3.   Présenter les jeux de ...
JEUX DE RÔLES1.   Un groupe de jeunes ridiculisent souvent     l’habillement et la coupe de cheveux d’un     autre élève.2...
Suite…JEUX DE RÔLES4.   Hélène est assise à côté de Myriam. Pendant     qu’Hélène regarde ailleurs, Myriam lui donne des  ...
TROISIÈME RENCONTRE1.   QUI SONT LES VICTIMES (PORTRAIT-TYPE)2.   CONSÉQUENCES SUR LES VICTIMES3.   QUI SONT LES INTIMIDAT...
QUI SONT LES VICTIMES?                                 PORTRAIT-TYPELe sexe:     Les garçons risquent autant que les fill...
CONSÉQUENCES    SUR LA VICTIME         Symptômes physiques         (mal à la tête, fatiguée, mal au ventre = mange peu ou ...
QUI SONT LES INTIMIDATEURS                                   PORTRAIT-TYPE Le sexe:      Les garçons font plus d’intimida...
POURQUOI CERTAINES PERSONNESDEVIENNENT DES INTIMIDATEURS? Une personne peut chercher à intimider pour un tas de raisons di...
CONSÉQUENCES D’ÊTRE UN         INTIMIDATEUR          QUE PEUT-IL ARRIVER AUX               INTIMIDATEURS?   Les amis peuv...
LES OBSERVATEURS               Rien vu, rien entendu…Le simple fait de regarder ….    = participe à l’acte d’intimidation ...
COMMENT UN TÉMOIN OU UN  OBSERVATEUR SE SENT-IL? 90%   des jeunes trouvent très désagréable  d ’être témoin de scène d’in...
LA LOI          ASSEZ C’EST ASSEZ!Avec le temps, les abus de pouvoir s’ils nesont pas arrêter, peuvent mener à d’autresfor...
LA LOI1.   À partir de quel âge peut-on être amené en justice?                             12 ans     Loi sur le système d...
QUATRIÈME RENCONTRE1.   VIDÉO-CASSETTE « L’INTIMIDATION »               25 MINUTES2.   SOLUTIONS          (victime,témoin,...
SOLUTIONSPOUR LES VICTIMES:   Restez calme et ne réagissez pas si vous êtes frustrés ou fâchés: les intimidateurs adorent...
Suite… SOLUTIONSPOUR LES VICTIMES:   Nayez pas peur de parler de votre problème à quelqu’un en qui vous avez    confiance...
SOLUTIONSPOUR L’INTIMIDATEUR:   Exprimez-vous différemment. Concentrez votre énergie en faisant quelque chose d’actif ou ...
SOLUTIONSPOUR LES TÉMOINS/ OBSERVATEURS:   Sachez reconnaître l’intimidation. L’intimidation se fait de plusieurs façons ...
Suite… SOLUTIONSPOUR LES TÉMOINS/OBSERVATEURS   Aidez la victime. Essayez d’identifier les jeunes qui sont souvent victim...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Prp 4 rencontres intimidation.2008

1 032 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 032
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
756
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Prp 4 rencontres intimidation.2008

  1. 1. L’INTIMIDATIONDonne-moi tonargent sinontu vas l’avoir!
  2. 2. PREMIÈRE RENCONTRE1. PRÉSENTATION – animatrices2. OBJECTIFS DE L’ATELIER • Présenter ce qu’est l’intimidation (sensibilisation) • Vérifier si ce phénomène existe ici (sondage) • Donner des solutions pour affronter ce problème3. DATES DES ATELIERS:4. DÉFINITION DE L’INTIMIDATION5. DIFFÉRENCE ENTRE DÉNONCER ET STOOLER6. SONDAGE7. EXERCICE… CASSER UNE PLANCHE
  3. 3. DÉFINITIONPOUR VOUS C’EST QUOI L’INTIMIDATION?
  4. 4. DÉFINITION LE PROBLÈME:« C’est s’en prendre de façon répétée et malveillante à une victime. »LE COMPORTEMENT: action négativeEx: « C’est intimider, menacer, taxer, harceler, injurier, bousculer, frapper, humilier ou rejeter une autre personne. »
  5. 5. DIFFÉRENCE ENTRE DÉNONCER ET STOOLERSTOOLER: Révéler de l’information par intérêt ou par haine. Ex: Tu te chicanes avec ton frère et, pour te venger, tu révèles à ta mère que c’est lui qui a cassé son beau pot de fleurs.DÉNONCER: Permettre à un adulte d’intervenir en te protégeant. Ex: Si tu dénonces quelqu’un qui t’intimide, le comportement cessera et l’intimidateur recevra de l’aide pour adopter des comportements plus appropriés.
  6. 6. SONDAGE SUR L’INTIMIDATION Classe 7A 23 élèves(répondants) Masculin 11 féminin 12 Très souvent Souvent Parfois Jamais Depuis septembre, il m’est arrivé: (9+) (4-8) (1-3) (0)1. de me faire appeler de toutes sortes de noms, de me faire insulter……………………………………………………………………………………………………… 2 4 11 6 . 4 192. de briser du matériel des autres…………………………………………………………. 1 3 193. davoir peur de quelquun à lécole………………………………………………....... 2 6 154. de menacer quelquun, de faire peur à quelquun……………………………. 2 1 205. de devoir faire quelque chose contre ma volonté……………………………. 1 12 106. dutiliser un langage blessant à légard de quelquun 2 21 dautre……………………………………………………………………………………………………… .. 1 227. de faire un commentaire vulgaire de nature sexuelle…………………….. 3 15 58. de me faire toucher de façon à me sentir mal à laise……………………. 29. de rire de 2 19 quelquun………………………………………………………………………………… 2 2110. davoir peur dêtre dans des endroits moins supervisés par un adulte (ex: toilette, autobus)……………………………………………………………….. 3 2011. de refuser dans mon équipe une personne ayant une différence 1 1 13 8 physique……………………………………………………………………………………………………. 1 1 6 15 . 3 1 8 1112. de me faire prendre un effet personnel…………………………………………….13. de recevoir des menaces dun ou dune élève…………………………………..14. de me faire frapper…………………………………………………………………………………15. de me faire "agacer" par la même personne………………………………………
  7. 7. SONDAGE SUR L"INTIMIDATION“ Classe 7 B 24 élèves (répondants) Masculin 14 féminin 10 Très souvent Souvent Parfois Jamais Depuis septembre, il m’est arrivé: (9+) (4-8) (1-3) (0)1. de me faire appeler de toutes sortes de noms, de me faire insulter…………………………………………………………………………………………… 4 7 10 32. de briser du matériel des autres……………………………………………… 6 183. davoir peur de quelquun à lécole………………………………………… 1 7 164. de menacer quelquun, de faire peur à quelquun…………………. 1 8 155. de devoir faire quelque chose contre ma volonté………………………… 1 8 156. dutiliser un langage blessant à légard de quelquun 5 11 8 dautre…………………………………………………………………………………………… 1 2 7 147. de faire un commentaire vulgaire de nature sexuelle…………………. 1 7 168. de me faire toucher de façon à me sentir mal à laise……………….. 3 16 59. de rire de quelquun……………………………………………………………………10. davoir peur dêtre dans des endroits moins supervisés par un 1 5 18 adulte (ex: toilette, autobus)…………………………………………………………… 7 1711. de refuser dans mon équipe une personne ayant une différence physique………………………………………………………………………………………… 4 6 1412. de me faire prendre un effet personnel……………………………… 4 10 10 1 3 9 1113. de recevoir des menaces dun ou dune élève…………………….. 3 5 7 914. de me faire frapper……………………………………………………………………15. de me faire "agacer" par la même personne…………………………
  8. 8. EXERCICECASSER UNE PLANCHE
  9. 9. DEUXIÈME RENCONTRE CRITÈRES DE L’INTIMIDATION EXEMPLES DE SITUATION
  10. 10. CRITÈRES DE L’INTIMIDATION1. RAPPORT DE FORCE2. COMPORTEMENT RÉPÉTITIF3. PHYSIQUE OU VERBALE4. DIRECTE OU INDIRECTE5. INTENTION NÉGATIVE DE LA PART DE L’INTIMIDATEUR
  11. 11. RAPPORT DE FORCE L’intimidateur domine sur la victime. Un groupe fort agresse un petit groupe ou un individu plus faible. Affirmation de pouvoir, démontre qui est le plus « FORT »= C’est un déséquilibre de forces.
  12. 12. COMPORTEMENT RÉPÉTITIFLe comportement se produit à plusieurs reprises.
  13. 13. PHYSIQUE Coup de pied Coup de poing Frapper Pincer Retenir Pousser Faire trébucher Cracher sur les autres Prendre des choses sans permission Briser les choses des autres Se livrer à des attouchements non désirés,etc
  14. 14. VERBALE Insulter Menacer Humilier Taquiner méchamment Blâmer les autres Forcer quelqu’un à faire quelque chose contre son gré Se moquer(race,couleur de sa peau,religion, apparencephysique,de l’endroit oùelle vit, de son origine,etc)
  15. 15. DIRECTE OU INDIRECTE Directe (face à face) Ou Indirecte(exclure quelqu’un délibérément, faire courir des rumeurs ,mettre quelqu’un dans l’embarras, lui faire perdre « la face », (MSN) (commérage rire des autres etc.…) )
  16. 16. INTENTION NÉGATIVE DE LA PART DE L’INTIMIDATEUR J’ai hâte à demain, je vais lui en flanquer une bonne…Le geste qu’il fait n’estpas seulement pourune plaisanterie.Il veut faire du mal.
  17. 17. EXEMPLE # 1 OUI / NON1. Est-ce que cette situation est une scène d’intimidation?2. Expliquez.a) Qui est la victime?b) Qui est l’intimidateur?c) Est-ce qu’il y a des témoins?d) Comment la victime est-elle intimidée?
  18. 18. EXEMPLE # 2 OUI / NONPouvez-vousidentifier lescinq (5)critères del’intimidation?Les décrire.
  19. 19. EXEMPLE #3 OUI / NON
  20. 20. EXEMPLE # 4 OUI / NON
  21. 21. Jeux de rôles1. Diviser en groupe.2. Prendre 5-10 minutes pour préparer le jeu de rôle.3. Présenter les jeux de rôles.4. Discuter de la façon qu’ils se sont sentis dans leur rôle (victime, intimidateur, témoins).5. Trouvez les solutions possibles pour les situations présentées.
  22. 22. JEUX DE RÔLES1. Un groupe de jeunes ridiculisent souvent l’habillement et la coupe de cheveux d’un autre élève.2. Victor est un peu gros. Francis n’arrête pas de lui crier des noms. Victor aimerait que Francis arrête.3. Martin est en train de ranger ses cahiers dans son casier. Monelle passe à côté de lui et le pousse encore une fois. Quand Martin se relève, Monelle et ses amis sont déjà dans la classe le sourire aux lèvres.
  23. 23. Suite…JEUX DE RÔLES4. Hélène est assise à côté de Myriam. Pendant qu’Hélène regarde ailleurs, Myriam lui donne des coups de coude sur le bras. Quand Hélène se retourne, Myriam lui dit qu’elle n’a pas fais exprès. Hélène se pose des questions car ce n’est pas la première fois que cet évènement se produit.5. Pendant la récréation, certains élèves ignorent Guillaume et celui-ci a l’impression qu’ils parlent dans son dos. Un peu plus tard, Guillaume apprend que les autres ont commencé une rumeur sur lui.
  24. 24. TROISIÈME RENCONTRE1. QUI SONT LES VICTIMES (PORTRAIT-TYPE)2. CONSÉQUENCES SUR LES VICTIMES3. QUI SONT LES INTIMIDATEURS (PORTRAIT-TYPE)4. POURQUOI LES PERSONNES INTIMIDENT-ELLES?5. CONSÉQUENCES D’ÊTRE UN INTIMIDATEUR6. LES OBSERVATEURS OU TÉMOINS7. COMMENT UN OBSERVATEUR OU UN TÉMOIN SE SENT-IL?8. LA LOI
  25. 25. QUI SONT LES VICTIMES? PORTRAIT-TYPELe sexe: Les garçons risquent autant que les filles d’être les victimes.L’apparence physique: Les recherches ne confirment pas le stéréotype populaire selon lequel les victimes ont des traits physiques inhabituels (monsieur et madame tout le monde).Le tempérament (caractère): Anxieux (peur, souci) Renfermé Triste Manque d’intérêt pour les activités Faible estime de soi Difficulté à s’affirmer Sentiment d’impuissance, croit que personne ne peut l’aider Passif - Peut voir la situation de façon banale
  26. 26. CONSÉQUENCES SUR LA VICTIME Symptômes physiques (mal à la tête, fatiguée, mal au ventre = mange peu ou trop – peut avoir des troubles alimentaires et peut avoir des blessures physiques) Anxiété, stress, insécurité (peur, effrayée) (évite certains endroits comme les toilettes de l’école, la cour de récréation, peut emprunter des chemins illogiques pour se rendre à l’école, peut faire «des crises », peut avoir des difficultés à dormir ou peut faire des cauchemars) Solitude se sent isolée, rejetée, est souvent seule car elle a moins le goût de faire les activités qu’elle aimait avant et n’invite pas ses amis ou les autres ne l’invitent pas Décrochage scolaire incapacité de se concentrer à l’école, s’absente même de l’école car n’a plus le goût d’aller à l’école, ses résultats scolaires en souffrent Faible estime de soi, manque de motivation, vit des échecs Idées dépressives et même suicidaires (pleure souvent) Peut être en colère et veut se venger violemment, peut mettre les autres en dangerN’oubliez pas que se faire intimider ou intimider les autres peut nuire physiquement ou émotionnellement pour « longtemps » (toute votre vie !)
  27. 27. QUI SONT LES INTIMIDATEURS PORTRAIT-TYPE Le sexe:  Les garçons font plus d’intimidation physique (directe).  Les filles le font plus d’une façon indirecte. L’apparence physique:  Toutes les réponses sont bonnes. Le tempérament (attitude):  Attitude positive envers la violence. Considère que la violence est un bon moyen de se défendre et de s’affirmer  Voit de la provocation partout.  Croit que ses actions sont justifiées (utilise le blâme pour se défendre).  Impulsif.  Agressif à l’égard des autres.  Fait preuve d’assurance (sécure).  Est peu sensible aux sentiments des autres.  Ne démontre pas de remords et a des difficultés à reconnaître ses torts  Bonne estime de soi.
  28. 28. POURQUOI CERTAINES PERSONNESDEVIENNENT DES INTIMIDATEURS? Une personne peut chercher à intimider pour un tas de raisons différentes. En voici quelques-unes:  Croit que cela lui apportera certains avantages;  Recherche du pouvoir, de la popularité et de la reconnaissance de la part des autres;  Considère la violence comme un moyen efficace de se défendre, de saffirmer ou de se venger. NOTE:  La plupart du temps, elle a déjà été intimidée ou l’est encore (ex: quelqu’un de plus grand et plus fort lui fait pression pour qu’elle soit « plus dure » ).  Elle a peur qu’on l’harcèle en premier.  Elle a quelque chose à cacher (Ex: problèmes dans la famille)  Il est probable qu’elle n’aie pas d’amis et qu’elle soit jalouse ou qu’elle se sent seule.
  29. 29. CONSÉQUENCES D’ÊTRE UN INTIMIDATEUR QUE PEUT-IL ARRIVER AUX INTIMIDATEURS? Les amis peuvent le laisser tomber, le rejeter de leur groupe Ses résultats scolaires peuvent diminuer Risque d’avoir des démêlés avec la justice. En général, les jeunes intimidateurs finissent vers l’âge de 20 ans en prison… 30-40 % des enfants qui ont des problèmes d’agressivité auront un comportement violent à l’âge adulte
  30. 30. LES OBSERVATEURS Rien vu, rien entendu…Le simple fait de regarder …. = participe à l’acte d’intimidation = appuie l’intimidateur, sans s’en rendre compte! OBSERVER UNE SCÈNE D’INTIMIDATION SANS INTERVENIR RENFORCE LE COMPORTEMENT DE L’INTIMIDATEUR!
  31. 31. COMMENT UN TÉMOIN OU UN OBSERVATEUR SE SENT-IL? 90% des jeunes trouvent très désagréable d ’être témoin de scène d’intimidation Se sent obligé d’encourager la personne qui intimide A peur d’être la prochaine victime de cet intimidateur Peut éviter d’être ami avec la victime ou de le défendre de peur d’être intimidé aussi Peut se sentir coupable de ne pas défendre la victime
  32. 32. LA LOI ASSEZ C’EST ASSEZ!Avec le temps, les abus de pouvoir s’ils nesont pas arrêter, peuvent mener à d’autresformes de harcèlement, de violence oud’abus et en vieillissant, les petits durs descours de l’école peuvent devenir desintimidateurs dans leur milieu de travail,dans leur vie conjugale… et finir àcommettre des délits criminelles!Les comportements d’intimidation sontdéfinis comme des infractions dansle code criminel.
  33. 33. LA LOI1. À partir de quel âge peut-on être amené en justice? 12 ans Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents (anciennement, loi sur les jeunes contrevenants) Tribunal pour les adolescents du N.B.2. Lorsque nous parlons d’intimidation, quels comportements croyez-vous que nous pourrions impliquer un policier? Vol Briser ou endommager les biens Menaces Violence physique (frapper-voie de fait) Abus sexuel Harcèlement (Ex: suit partout) Si quelqu’un dit que j’ai un grand nez, est-ce qu’il pourrait avoir des problèmes avec la justice?
  34. 34. QUATRIÈME RENCONTRE1. VIDÉO-CASSETTE « L’INTIMIDATION » 25 MINUTES2. SOLUTIONS (victime,témoin,intimidateur)
  35. 35. SOLUTIONSPOUR LES VICTIMES: Restez calme et ne réagissez pas si vous êtes frustrés ou fâchés: les intimidateurs adorent obtenir une réaction. Pratiquez ce que vous allez faire la prochaine fois. Si vous ne réagissez pas, si vous faites comme s’il n’est pas là, l’intimidateur va peut-être se décourager et arrêter. Ne ripostez pas. Si vous répliquez, la situation peut s’empirer et vous risquez de vous faire blesser ou encore de vous faire blâmer pour avoir commencé la bataille. Continuez votre chemin en marchant d’un air sûr de vous mêmes, bien droit, les épaules en arrière et la tête bien haute. Essayez de vous retirer calmement de la situation. Essayez d’ignorer l’intimidateur ou encore dites “non” fermement et éloignez-vous calmement. Il est très difficile pour un intimidateur de continuer à agacer ou frapper quelqu’un qui ne l’écoute pas ou qui ne reste pas sur place. Affirmez-vous. Dites-lui que vous n’acceptez pas son comportement et dites-lui les conséquences de ses actes s’il continue. Montrez-lui que vous n’avez pas peur et que vous aller le dénoncer. Laissez aller vos effets personnels si votre sécurité est en jeu. Vos effets sont remplaçables mais vous ne l’êtes pas! Évitez de rester seul dans des endroits où l’intimidateur pourrait vous agacer. Restez avec un groupe, même si ces jeunes ne sont pas vos amis. Ce n’est pas juste que vous ayez à agir ainsi mais, s’il ne vous trouve jamais seul, l’intimidateur se lassera peut-être et vous serez en sécurité jusqu’à ce que vous puissiez parler à un adulte ou trouver une autre solution pour régler le problème.
  36. 36. Suite… SOLUTIONSPOUR LES VICTIMES: Nayez pas peur de parler de votre problème à quelqu’un en qui vous avez confiance, comme un ami, votre maman ou papa, un enseignant et, continuez à le faire aussi souvent quil le faudra. Vous navez pas besoin de les laisser répliquer pour vous. Vous pouvez tout simplement discuter avec eux de ce que vous désirez comme solution. Surtout, ne désespérez pas. Si vous êtes victimes d’intimidation, vous vous sentez peut être tristes et très découragés. C’est exactement ce que les intimidateurs veulent. Si vous cédez, ils pourront continuer à vous exploiter n’importe quand et de toutes sortes de façons. Si vous vous sentez désespérés, assurez-vous de parler à quelqu’un. N’oubliez pas qu’un appel à Jeunesse, j’écoute au 1-800-668-6868 est gratuit et reste toujours confidentiel. Rappelez-vous qu’il est impératif de rapporter à un adulte responsable ou à la police toute forme de taxage ou d’intimidation dont vous êtes témoin ou victime. Ça prend du courage pour le faire, mais ça enlève un pouvoir à l’agresseur. Le fait de garder le silence encourage celui-ci à récidiver, à continuer. INSISTEZ JUSQU’À CE QUE QUELQU’UN VOUS AIDE! L’INTIMIDATION, C’EST FINI!
  37. 37. SOLUTIONSPOUR L’INTIMIDATEUR: Exprimez-vous différemment. Concentrez votre énergie en faisant quelque chose d’actif ou de créatif. Trouvez vous des activités ou loisirs qui vous intéressent et vous aideront à vous défouler et à bien vous sentir. Le sport est un bon moyen amusant d’apprendre à s’entendre avec les autres; écrire, peindre ou dessiner peuvent aussi servir à réconforter. Essayez de partager vos pensées par écrit avec quelqu’un en qui vous avez confiance. Ce n’est pas drôle! Vous pensez peut-être que c’est drôle d’être méchant envers les autres parce que les autres vous regardent et rient. Sachez qu’ils vous regardent et rient probablement parce qu’ils ont peur de vous. Vous avez le goût d’intimider un autre jeune parce que les autres trouvent ça drôle et que vous aimez les faire rire. Essayez de penser comment vous pourriez les faire rire autrement . Essayez de réfléchir à ce que vous ressentiriez si vous seriez dans la même situation que le jeune que vous intimidez. Mettez-vous à sa place… Demandez de l’aide. Sachez que c’est normal de se sentir fâché et frustré, mais ce n’est pas une raison pour s’en prendre aux autres. Lorsque vous êtes en colère, essayez d’en parler à un adulte ou à un bon ami ou encore appelez Jeunesse, j’écoute au 1-800-668-6868. Il existe plusieurs ressources à l’école, tel que psychologue scolaire, travailleur social, intervenante du local alternatif, un enseignant ou la direction. Apprenez à vous entendre avec les autres. Demandez à vos parents ou à votre enseignant de vous aider à trouver des moyens pour vous entendre avec les autres jeunes. Vous trouverez peut-être des livres ou des jeux à la bibliothèque de votre école qui expliquent comment s’y prendre pour s’entendre avec les autres et jouir de la vie. Admettez vos erreurs. Vous pouvez essayer de réparer ce que vous avez fait en vous excusant au jeune à qui vous avez fait du mal. Par exemple si vous avez pris des objets, vous pouvez les lui rendre. Si vous n’êtes pas à l’aise de le faire directement, vous pouvez lui écrire une lettre ou lui téléphoner. Soyez un leader. Vous êtes déjà un leader car les autres vous regardent souvent intimider quelqu’un. Au lieu d’être méchant et sournois, donnez l’exemple en étant gentil et respectueux envers les autres. Vous vous sentirez tellement bien lorsque les autres vous imiteront.
  38. 38. SOLUTIONSPOUR LES TÉMOINS/ OBSERVATEURS: Sachez reconnaître l’intimidation. L’intimidation se fait de plusieurs façons toutes aussi blessantes et injustes les unes que les autres. Qu’il s’agisse de bousculade ou de coup, d’injure ou de ridiculisation, d’isolation ou de commérage, n’acceptez aucune forme d’intimidation à votre école ou dans votre communauté. L’intimidation met tout le monde mal à l’aise. Notez les endroits. Avec vos amis, tentez de noter les endroits où se passe l’intimidation. Faites parvenir cette information à vos enseignants, aux responsables de la cour d’école, aux conducteurs d’autobus, à n’importe quel adulte en qui vous avez confiance – toutes ces personnes veulent vous aider! Définissez ce qui est “cool”. Passez le mot dans votre école ou votre communauté qu’aucune forme d’intimidation n’est acceptable. Une fois que le mot se sera répandu, ce ne sera pas long que tous réaliseront que ce n’est pas “cool” d’être un intimidateur. Exprimez-vous! Exprimez clairement que vos amis et vous ne participeront pas à aucune forme d’intimidation. Lorsque vous êtes témoins d’intimidation, exprimez votre désaccord et dites clairement à ces personnes que l’intimidation est injuste et cruelle. Si vous sentez que votre sécurité est en danger, allez chercher de l’aide. Choisissez bien vos amis. Dites clairement à vos amis que vous ne tolérerez pas aucune forme d’intimidation. Refusez catégoriquement de passer du temps en compagnie de personnes qui sont méchantes envers les autres.
  39. 39. Suite… SOLUTIONSPOUR LES TÉMOINS/OBSERVATEURS Aidez la victime. Essayez d’identifier les jeunes qui sont souvent victimes d’intimidation. S’ils semblent tristes ou inquiets, dites-leur qu’ils peuvent avoir de l’aide en se confiant à un parent, un enseignant, un entraîneur ou encore en téléphonant Jeunesse, j’écoute au 1-800-668-6868. Encouragez les à parler à quelqu’un, de ne pas garder le secret. Invitez-les à se joindre à vous. Montrez leur qu’ils ne sont pas seuls. Assurez-vous qu’ils ne restent pas seuls. Tentez aussi d’aider les intimidateurs. Tout en exprimant clairement votre désaccord, ne soyez jamais méchants envers un intimidateur. La plupart du temps, les intimidateurs agissent de la sorte parce qu’ils sont très malheureux. Rappelez-vous qu’ils ont aussi besoin d’aide et de compréhension. Éloignez-vous! En restant sur les lieux et en regardant, vous encouragez l’intimidation! Éloignez vous dès que vous constatez que quelque chose de méchant, sournois ou menaçant se passe et allez chercher de l’aide! Partagez la responsabilité. C’est la responsabilité de tous et chacun d’arrêter l’intimidation. Faites passer le mot que l’intimidation, ce n’est pas génial du tout! Aidez les victimes. Exprimez votre désaccord et allez chercher de l’aide lorsque vous êtes témoins d’intimidation. Faites votre part. Soyez à la tête. Faites des démarches pour arrêter l’intimidation à votre école. Approchez votre titulaire ou votre directeur et demandez leur aide pour lancer une campagne “Non à l’intimidation!” à votre école.

×