La firme de cupertino

236 vues

Publié le

Apple confronté à de nombreux problèmes concernant l'Iphone 6.

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
236
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
116
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La firme de cupertino

  1. 1. La firme de Cupertino prendrait très au sérieux l’affaire surnommée Bendgate. C’est un petit défaut qui vient s’ajouter à d’autres et qui commence à alerter Apple. Le nouvel iPhone aurait une fâcheuse tendance à se plier une fois rangé dans la poche de son pantalon. Repéré sur Internet, l’incident fait scandale - surtout pour un portable à 700 euros - au point même de susciter une série de détournements sur les réseaux sociaux. Désormais, l’affaire du téléphone plié se fait appeler « Bendgate » (articulation du mot « plié » en anglais et du célèbre scandale américain, le Watergate). La coque de l’iPhone se courberait en raison de sa matière, l’aluminium, un métal résistant mais assez souple. Selon TheNextWeb , Apple prendrait l’incident très au sérieux. Le site spécialisé en veut pour preuve l’échange qu’il a eu par messagerie instantanée avec le service support de la firme. Le salarié interrogé pour savoir si la garantie Apple couvre les déformations du téléphone indique que les iPhones endommagés seront remplacés gratuitement après une “inspection visuelle” de la part de ses employés dans les Genius Bar de la marque. En clair, si un client se présente dans un Apple Store avec un iPhone tordu, celui-ci pourra se le faire remplacer après une batterie de test pour être certain que le smartphone n’a pas été plié de manière intentionnelle (pour faire une vidéo démonstrative par exemple), mais au cours d’une utilisation normale. De l’aveu de l’employé interrogé, Apple étudie cette affaire « with an insane amount of detail », soit « méticuleusement ». Sans aller cependant jusqu’à publier de communiqué officiel sur le sujet...
  2. 2. Des iPhones 6 rendus muets par la mise à jour d’iOS Apple a suspendu la mise à jour de son système d’exploitation mobile et a présenté ses excuses aux utilisateurs privés de communication par son installation. Non seulement il se déforme , mais en plus il oublie comment passer des appels... L’iPhone 6 connaît décidément des débuts difficiles. Certes, pas en boutiques : les ventes du dernier-né d’Apple, décliné également en format XXL, ont atteint des niveaux record, avec 10 millions d’exemplaires écoulés en trois jours . L’appareil est également bien accueilli par les critiques. Mais il enchaîne les petits bugs qui font se gausser la toile... Le plus gênant concerne la dernière mise à jour du système d’exploitation mobile, iOS 8.0.1, destinée à corriger des bugs mineurs et à faire apparaître dans l’App Store les applications compatibles avec Healthkit. Appliquée aux iPhone 6 et 6 Plus, elle a rendu certains appareils incapables de se connecter au réseau cellulaire. Impossible, donc, de passer des appels... Certains indiquent également que le lecteur d’empreintes digitales Touch ID a cessé de fonctionner depuis la mise à jour. Dommage pour un téléphone flambant neuf... Les ratés de Maps La mise à jour a été suspendue, et une version corrigée iOS 8.0.2 est promise dans les prochains jours. En attendant, Apple conseille aux utilisateurs de réinstaller la précédente version d’iOS pour retrouver toutes les fonctionnalités sur leur téléphone, et leur présente ses excuses officielles.
  3. 3. Tim Cook, le patron de la firme, devient rompu à l’exercice. Il a dû récemment faire un mea culpa pour Apple après la diffusion de photos de stars dénudées . Il a tenu à disculper sa firme concernant le piratage , mais a estimé qu’elle devrait faire plus pour sensibiliser ses utilisateurs aux dangers d’Internet. Tim Cook avait également promptement battu sa coulpe pour les ratés spectaculaires du service de cartographie d’Apple, Maps, lancé sous iOS6 pour évincer Google Maps. Le nouveau dirigeant rompt ainsi Discret « antennagate » Le nouveau dirigeant rompt ainsi avec la tradition Apple, plutôt mutique pendant quelques jours en cas de bugs. On se souvient ainsi, par exemple, de sa discrétion sur la question de « l’antennagate » qui avait terni la sortie de l’iPhone 4. La firme avait d’abord expliqué aux utilisateurs comment tenir leur téléphone pour ne pas couvrir l’antenne, afin de ne pas perdre leur connexion avec le réseau, avant de se résoudre à leur proposer une housse gratuite résolvant le problème (ou un chèque de 15 dollars après un recours collectif soldé en 2012).

×