Cours de GastroentérologieCours de Gastroentérologie4éme Année de Médecine4éme Année de Médecine28-04-201328-04-2013Pr B. ...
Sommaire
INTRODUCTIONL’amibiase est une parasitose tropicale due à un rhizopode de lafamille des protozoaires  : Entamoeba histoly...
DEFINITION et HISTORIQUE• Lamibiase (Entamoebose)est définie par OMScomme étant "un étatpathologique dans lequellorganisme...
ÉPIDÉMIOLOGIE5
LEPARASITE
Le genre Entamoeba contient 2 espèces:1- Entamoeba histolytica: se présente sous deux formes :1.a :la forme végétative ou ...
1.a :Trophozoite d’Entamoeba histolyticahistolytica Dans le colon, le foie, les selles dysentériques,… Pathogène (= hém...
2.a: Trophozoite d’Entamoeba histolytica minuta On le retrouve dans le colonet dans les selles non dysentériques de suje...
Formes kystiques d’Entamoeba histolytica Assure la dissémination del’amibe. Non pathogène. Mesure 14 à 18 µm dediamètre...
Modes deContaminationetcycled’ Entamoeba.histolytica
• L’ homme secontamine toujourspar ingestion de kystemure à 4 noyauxprésents dans: eau aliment souillé parmatière fécale...
Le cycle d’E. histolytica• Se déroule chez l’homme qui est le réservoir du parasite.1. Contamination : par ingestion de ky...
15KystematureDivision des :obtention de 8amoebules(petites amibes)L’amibe migredans le colonMultiplication par sisciparité...
16KystematureDivision des :obtention de 8amoebules(petites amibes)L’amibe migredans le colonMultiplication par sisciparité...
17KystematureDivision desnoyaux :obtention de 8amoebules(petites amibes)L’amibe migredans le colonMultiplication par sisci...
18KystematureDivision des :obtention de 8amoebules(petites amibes)L’amibe migredans le colonMultiplication par sisciparité...
19KystematureDivision des :obtention de 8amoebules(petites amibes)L’amibe migredans le colonMultiplication par sisciparité...
20KystematureDivision des :obtention de 8amoebules(petites amibes)L’amibe migredans le colonMultiplication par sisciparité...
21KystematureDivision des :obtention de 8amoebules(petites amibes)L’amibe migredans le colonMultiplication par sisciparité...
22KystematureDivision des :obtention de 8amoebules(petites amibes)L’amibe migredans le colonMultiplication par sisciparité...
23KystematureDivision des :obtention de 8amoebules(petites amibes)L’amibe migredans le colonMultiplication par sisciparité...
24KystematureDivision des :obtention de 8amoebules(petites amibes)L’amibe migredans le colonMultiplication par scissiparit...
25KystematureDivision des :obtention de 8amoebules(petites amibes)L’amibe migredans le colonMultiplication par sisciparité...
LE CYCLE D’ENTAMOEBA HISTOLYTICA
PHYSIOPATHOLOGIE 11- Lésions coliques : surtout  au niveau du coecum et sigmoïdeLes formes trophozoïtes franchissent par ...
PHYSIOPATHOLOGIE 22- Dans certains cas, les formes histolytiques peuvent passer dans la circulation mésentérique et gagner...
CLINIQUE
CLINIQUE : 2 types
En l’absence de traitement, la diarrhée peut céder, mais l’évolution peut se faire : - soit vers la chronicité ; soit vers...
Maladies intestinales 2
La complication extra-intestinale la plus fréquente– Toujours au décours d’une amibiase intestinale, qui peut êtrepassée i...
LES MALADIES EXTRA INTESTINALES 1a-Amibiase hépatique « abcès amibien » suiteVoir cours abcès hépatiques
ANATOMIE  PATHOLOGIQUELe lobe droit est atteint de façon préférentielle, La partie centrale de la cavité nécrotique est oc...
LES MALADIES EXTRA INTESTINALES 2:L’évolution, en l’absence de traitement spécifique,se fait vers l’aggravation de la symp...
AMIBIASE H.A.I. FUMOUZE
TRAITEMENT
TRAITEMENTMédicaments disponiblesSecnidazole (Flagentyl®) 2 g prise unique amibiase intestinale et 4 à 5 jours amibiasehép...
PROPHYLAXIE• La prophylaxieindividuelle repose sur desmesures d’hygiène :– se laver les mainsrégulièrement, enparticulier ...
PROPHYLAXIE• La prophylaxieindividuelle repose sur desmesures d’hygiène :– se laver les mainsrégulièrement, enparticulier ...
DESQUESTIONS ?MaquetteNouveauCHUTlemcenCours de GastroentérologieCours de Gastroentérologie4éme Année de Médecine4éme Anné...
Amibiase Intestinale  Pr arbaoui fac med Tlemcen
Amibiase Intestinale  Pr arbaoui fac med Tlemcen
Amibiase Intestinale  Pr arbaoui fac med Tlemcen
Amibiase Intestinale  Pr arbaoui fac med Tlemcen
Amibiase Intestinale  Pr arbaoui fac med Tlemcen
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Amibiase Intestinale Pr arbaoui fac med Tlemcen

7 430 vues

Publié le

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
7 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
7 430
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
2 241
Commentaires
0
J’aime
7
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • HOPITAL DE TLEMCEN
  • Amibiase Intestinale Pr arbaoui fac med Tlemcen

    1. 1. Cours de GastroentérologieCours de Gastroentérologie4éme Année de Médecine4éme Année de Médecine28-04-201328-04-2013Pr B. ARBAOUIPr B. ARBAOUIGastroentérologueGastroentérologueFaculté de Médecine de TlemcenFaculté de Médecine de TlemcenL’AMIBIASEINTESTINALE
    2. 2. Sommaire
    3. 3. INTRODUCTIONL’amibiase est une parasitose tropicale due à un rhizopode de lafamille des protozoaires  : Entamoeba histolytica.C’est une amibe pathogène du système digestif spécifique à l’homme.C’est une infestation cosmopolite, plus fréquente dans les zonestropicales et intertropicales (Asie du Sud-Est, Afrique intertropicale,Afrique du Nord, au Moyen-Orient et en Amérique latine).Prévalence estimée à 50 millions de cas, alors que 450 millions d’individusseraient porteurs d’E. dispar (minuta )Mortalités annuelle 100 000 mortsProtozoaires : Organisme microscopique unicellulaire eucaryoteRhizopodes : dérive de ( rhiza = racine; podos = pied ) = doté de pseudopodes pour se déplacer ,
    4. 4. DEFINITION et HISTORIQUE• Lamibiase (Entamoebose)est définie par OMScomme étant "un étatpathologique dans lequellorganisme humainhéberge Entamoebahistolytica avec ou sansmanifestations cliniques".• En 1859 à Prague,, LamblLambl vit pour lapremière fois l’amibe dans l’intestind’un enfant décédé d’amibiase aiguë.• En 1875, l’amibe fut isolée par LoeshLoeshen Russie,dans les selles d’un malade.• En 1893, Quinck et RossQuinck et Ross découvrentle kyste et précisent le mode decontamination.• En 1922, Sir Leonard RogersLeonard Rogers utilisel’émétine dans le traitement desdysenteries amibiennes
    5. 5. ÉPIDÉMIOLOGIE5
    6. 6. LEPARASITE
    7. 7. Le genre Entamoeba contient 2 espèces:1- Entamoeba histolytica: se présente sous deux formes :1.a :la forme végétative ou trophozoïte (EHH ) se déplacedans lumière intestinale grâce à des pseudopodes. ,elleest hématophage ,possède un pouvoir nécrosant luipermettant de créer des ulcérations dans la paroi colique..1.b: la forme kystique, très résistante, est éliminée dans lesselles et assure la contamination( forme infestante)2- Entamoeba dispar ou minuta :2 formes aussi2.a :la forme végétative (EHM ) ressemble à celle d’E.histolytica mais ne contient pas de globules rouges dansson cytoplasme2.b :le kyste est tout à fait identique à celui d’E. histolytica,
    8. 8. 1.a :Trophozoite d’Entamoeba histolyticahistolytica Dans le colon, le foie, les selles dysentériques,… Pathogène (= hématophage). Mesure 30 à 40 µm de diamètre. Noyau central de 5 à 8 µm dediamètre.8
    9. 9. 2.a: Trophozoite d’Entamoeba histolytica minuta On le retrouve dans le colonet dans les selles non dysentériques de sujetsapparemment sains. Non pathogène. Mesure 15 à 25 µm dediamètre. Noyau central de 4 à7 µm de diamètre.9
    10. 10. Formes kystiques d’Entamoeba histolytica Assure la dissémination del’amibe. Non pathogène. Mesure 14 à 18 µm dediamètre. Présente une coque épaisse. Il y en a plusieurs selon lenombre de noyaux (1, 2, 4).10
    11. 11. Modes deContaminationetcycled’ Entamoeba.histolytica
    12. 12. • L’ homme secontamine toujourspar ingestion de kystemure à 4 noyauxprésents dans: eau aliment souillé parmatière fécale manque d’hygiènepersonnel• Facteurs favorisants :Abondance desmouches quitransportent leskystes des sellesvers les aliments(vecteur passif). Climat chaud ethumide.Modes de ContaminationLe pouvoir infestant du kyste mûr est de 9 à 30 jours en fonctiondes conditions physico-chimiques du milieu extérieur.
    13. 13. Le cycle d’E. histolytica• Se déroule chez l’homme qui est le réservoir du parasite.1. Contamination : par ingestion de kystes mures infestants .2. Lyse de la coque par les enzymes digestives dans l’intestin grêledonnant après division nucléaire, 8 trophozoïtes .3. Les trophozoïtes se multiplient au niveau du côlon par divisionbinaire et produisent des kystes, éliminés dans le milieu extérieur.4. Les trophozoïtes peuvent envahir la muqueuse digestive, créantdes ulcérations, et être responsables de manifestations cliniques.5. A partir de là, un essaimage par voie sanguine peut se produirevers d’autres organes, notamment le foie , poumon , cerveau6. Les trophozoïtes pourraient rester dans la lumière intestinale chezles porteurs asymptomatiques.
    14. 14. 15KystematureDivision des :obtention de 8amoebules(petites amibes)L’amibe migredans le colonMultiplication par sisciparitéexcisionKyste immatureKyste mature à4 noyauxCycle d’infestationLes kyste sont éliminésdans les sellesIngestion d’aliment oud’eau contaminéCycle pathogèneInvasion foie, poumonet cerveau via lacirculation sanguine
    15. 15. 16KystematureDivision des :obtention de 8amoebules(petites amibes)L’amibe migredans le colonMultiplication par sisciparitéexcisionKyste immatureKyste mature à4 noyauxCycle d’infestationLes kyste sont éliminésdans les sellesIngestion d’aliment oud’eau contaminéCycle pathogèneInvasion foie, poumonet cerveau via lacirculation sanguine
    16. 16. 17KystematureDivision desnoyaux :obtention de 8amoebules(petites amibes)L’amibe migredans le colonMultiplication par sisciparitéexcisionKyste immatureKyste mature à4 noyauxCycle d’infestationLes kyste sont éliminésdans les sellesIngestion d’aliment oud’eau contaminéCycle pathogèneInvasion foie, poumonet cerveau via lacirculation sanguine
    17. 17. 18KystematureDivision des :obtention de 8amoebules(petites amibes)L’amibe migredans le colonMultiplication par sisciparitéexcisionKyste immatureKyste mature à4 noyauxCycle d’infestationLes kyste sont éliminésdans les sellesIngestion d’aliment oud’eau contaminéCycle pathogèneInvasion foie, poumonet cerveau via lacirculation sanguine
    18. 18. 19KystematureDivision des :obtention de 8amoebules(petites amibes)L’amibe migredans le colonMultiplication par sisciparitéexcisionKyste mature à4 noyauxCycle d’infestationLes kyste sont éliminésdans les sellesIngestion d’aliment oud’eau contaminéCycle pathogèneInvasion foie, poumonet cerveau via lacirculation sanguine
    19. 19. 20KystematureDivision des :obtention de 8amoebules(petites amibes)L’amibe migredans le colonMultiplication par sisciparitéexcisionKyste mature à4 noyauxCycle d’infestationLes kyste sont éliminésdans les sellesIngestion d’aliment oud’eau contaminéCycle pathogèneInvasion foie, poumonet cerveau via lacirculation sanguineKyste immature
    20. 20. 21KystematureDivision des :obtention de 8amoebules(petites amibes)L’amibe migredans le colonMultiplication par sisciparitéexcisionKyste mature à4 noyauxCycle d’infestationLes kyste sont éliminésdans les sellesIngestion d’aliment oud’eau contaminéCycle pathogèneInvasion foie, poumonet cerveau via lacirculation sanguineKyste immature
    21. 21. 22KystematureDivision des :obtention de 8amoebules(petites amibes)L’amibe migredans le colonMultiplication par sisciparitéexcisionKyste mature à4 noyauxCycle d’infestationLes kyste sont éliminésdans les sellesIngestion d’aliment oud’eau contaminéCycle pathogèneInvasion foie, poumonet cerveau via lacirculation sanguineKyste immature
    22. 22. 23KystematureDivision des :obtention de 8amoebules(petites amibes)L’amibe migredans le colonMultiplication par sisciparitéexcisionKyste immatureKyste mature à4 noyauxCycle d’infestationLes kyste sont éliminésdans les sellesIngestion d’aliment oud’eau contaminéCycle pathogèneInvasion foie, poumonet cerveau via lacirculation sanguine
    23. 23. 24KystematureDivision des :obtention de 8amoebules(petites amibes)L’amibe migredans le colonMultiplication par scissiparitéexcisionKyste immatureKyste mature à4 noyauxCycle d’infestationLes kyste sont éliminésdans les sellesIngestion d’aliment oud’eau contaminéCycle pathogèneInvasion foie, poumonet cerveau via lacirculation sanguineTransformation en E.histolytica :invasion de lamuqueuse intestinale
    24. 24. 25KystematureDivision des :obtention de 8amoebules(petites amibes)L’amibe migredans le colonMultiplication par sisciparitéexcisionKyste immatureKyste mature à4 noyauxCycle d’infestationLes kyste sont éliminésdans les sellesIngestion d’aliment oud’eau contaminéTransformation en E.hitstolytica :invasion de lamuqueuse intestinaleCycle pathogèneInvasion foie, poumonet cerveau via lacirculation sanguine
    25. 25. LE CYCLE D’ENTAMOEBA HISTOLYTICA
    26. 26. PHYSIOPATHOLOGIE 11- Lésions coliques : surtout  au niveau du coecum et sigmoïdeLes formes trophozoïtes franchissent par effraction la muqueuse colique, déterminant des ulcérations, rapidement surinfectées. Elles peuvent ensuite franchir la muscularis mucosae et passer dans la sous-muqueuse entraînant la formation d’abcès dits « en bouton de chemise ».Ces abcès sont responsables de la symptomatologie de l’amibiase intestinale aiguë Les micro-abcès cicatrisent spontanément ou sous l’action du traitement, laissant des lésions de sclérose, cicatrices irréversibles expliquant les séquelles de l’amibiase : amibiase intestinale chronique.
    27. 27. PHYSIOPATHOLOGIE 22- Dans certains cas, les formes histolytiques peuvent passer dans la circulation mésentérique et gagner, par voie portale, le foie où elles sont responsables de l’amibiase hépatique. 3. A partir du foie, l’amibe peut gagner, par contiguité ou par voie sanguine, le poumon ou, plus rarement, d’autresorganes.
    28. 28. CLINIQUE
    29. 29. CLINIQUE : 2 types
    30. 30. En l’absence de traitement, la diarrhée peut céder, mais l’évolution peut se faire : - soit vers la chronicité ; soit vers la dissémination à d’autres tissus.Maladies intestinales 1
    31. 31. Maladies intestinales 2
    32. 32. La complication extra-intestinale la plus fréquente– Toujours au décours d’une amibiase intestinale, qui peut êtrepassée inaperçue– Peut sembler primitive– Consécutive au passage sanguin de formes hématophagesHépatite amibienneprésuppurative• début brutal• douleur hypochondre droit en bretelle• hépatomégalie• fièvre 38 39°• altération de l’état généralAbcès amibien• altération de l ’état général• grande oscillation de température• VS élevée• hyperleucocytose à polynucléairesneutrophiles• hépatomégalie• syndrome pulmonaire base droiteLES MALADIES EXTRA INTESTINALES 1a-Amibiase hépatique « abcès amibien »
    33. 33. LES MALADIES EXTRA INTESTINALES 1a-Amibiase hépatique « abcès amibien » suiteVoir cours abcès hépatiques
    34. 34. ANATOMIE  PATHOLOGIQUELe lobe droit est atteint de façon préférentielle, La partie centrale de la cavité nécrotique est occupée par un liquide épais, brunâtre (« pus chocolat »). Dépourvu de cellules, en particulier de PNN, en règle abactérien,,  La paroi est formée par un tissu de granulation PNN; macrophages, des trophozoïtes
    35. 35. LES MALADIES EXTRA INTESTINALES 2:L’évolution, en l’absence de traitement spécifique,se fait vers l’aggravation de la symptomatologie
    36. 36. AMIBIASE H.A.I. FUMOUZE
    37. 37. TRAITEMENT
    38. 38. TRAITEMENTMédicaments disponiblesSecnidazole (Flagentyl®) 2 g prise unique amibiase intestinale et 4 à 5 jours amibiasehépatique
    39. 39. PROPHYLAXIE• La prophylaxieindividuelle repose sur desmesures d’hygiène :– se laver les mainsrégulièrement, enparticulier après avoirtouché la terre– bien laver les crudités– filtrer l’eau• La prophylaxie collectivea pour but d’éviter ladissémination des kystes àpartir des selles humaines :– installation de latrines– traitement des eauxusées et de l’eau deboisson– interdiction d’utiliserl’engrais humain pour lescultures maraîchères.
    40. 40. PROPHYLAXIE• La prophylaxieindividuelle repose sur desmesures d’hygiène :– se laver les mainsrégulièrement, enparticulier après avoirtouché la terre– bien laver les crudités– filtrer l’eau• La prophylaxie collectivea pour but d’éviter ladissémination des kystes àpartir des selles humaines :– installation de latrines– traitement des eauxusées et de l’eau deboisson– interdiction d’utiliserl’engrais humain pour lescultures maraîchères.
    41. 41. DESQUESTIONS ?MaquetteNouveauCHUTlemcenCours de GastroentérologieCours de Gastroentérologie4éme Année de Médecine4éme Année de Médecine20-11-201220-11-2012Pr B. ARBAOUIPr B. ARBAOUIGastroentérologueGastroentérologueFaculté de Médecine de TlemcenFaculté de Médecine de Tlemcen

    ×