La Société de l'Information en Midi-Pyrénées. Diagnostic 2006

1 195 vues

Publié le

Découvrez le Diagnostic 2006 de la Société de l’Information et ses 8 indicateurs : les TIC dans les foyers - le haut débit - les TIC dans les entreprises - le tourisme et Internet - les collectivités et Internet - les TIC dans l’éducation - l’accès public à Internet - le Réseau Régional de Télémédecine.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 195
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La Société de l'Information en Midi-Pyrénées. Diagnostic 2006

  1. 1. 2006 Diagnostic La Société de lInformation en Midi-Pyrénées Décembre 2006
  2. 2. Ardesi, Agence Régionale pour le Développement de la Société de lInformationen Midi-PyrénéesArdesi est une association Loi 1901, créée par la Région Ardesi et le e-tourisme de lInternet public, en adaptant le discours à la cultureMidi-Pyrénées, qui travaille en partenariat avec des Ardesi simplique particulièrement dans le développement des élus et des agents territoriaux, mais aussi en prenantcollectivités (départements et agglomérations), des établis- du e-tourisme en Midi-Pyrénées, avec pour objectifs en compte leur langage et les problématiques spécifiquessements denseignement supérieur et de recherche, des principaux de : des collectivités locales.organismes consulaires et des acteurs socio-économiques • favoriser la mise en ligne de sites Internet de qualité parimpliqués dans le développement des TIC. les acteurs publics et privés, • animer la thématique «Tourisme et Internet», en fournis-Ardesi a un rôle dimpulsion et danimation auprès des sant via son centre de ressources des informations, étu- Pour en savoir plus :collectivités locales, des institutions et des professionnels. des, enquêtes, contribuant à une meilleure information de www.ardesi.frElle a pour objectif de contribuer à faciliter lappropriation lensemble de la filière touristique,des enjeux et des outils induits par le développement • organiser des actions de sensibilisation des filières (gîtes • un centre de ressources en ligne : des guides pratiques,des nouvelles technologies par les responsables des ruraux, campings...) ou des territoires (départements, des fiches techniques, des dossiers de veille… acces- sibles en téléchargement,collectivités locales. zones touristiques…) pour accélérer les usages des nouvelles technologies. • un agenda des manifestations TIC en région et en France,Ardesi et laccès public à Internet • des «boîtes à outil» tourisme et Internet Public et Citoyen,Lagence a un rôle dobservatoire, de centre de ressources Ardesi et lInternet Public et Citoyenet danimation des lieux daccès public à Internet en Midi- Ardesi favorise la diffusion des usages de lInternet sur le • une lettre dinformation thématique,Pyrénées. Dans ce cadre, elle mène des études quantitatives territoire régional, notamment dans les collectivités locales.et qualitatives : où et comment se développent ces espaces, Elle intervient sur des actions de sensibilisation des élus et • un observatoire des usages TIC en Midi-Pyrénées,quels sont les usages pratiqués… Elle produit des dossiers des agents territoriaux, anime des ateliers pour les web- • Un blog http://blog.ardesi.fr.de veille, des guides pratiques et organise des ateliers mestres publics et produit des documents de référence pourthématiques pour les animateurs de ces espaces. Ardesi favoriser lamélioration de la qualité de lInternet public.accompagne, avec la région Midi-Pyrénées, le déploie- Trois guides ont été édités à ce jour : Internet public pourment des Cyber-bases en région et a été labellisée «cen- ma collectivité, pour mes administrés ; Le site Internet :tre de ressources Espace Public Numérique» par la créer et animer le site de ma commune, et IntercommunalitéCaisse des dépôts et Consignations. et TIC. Lobjectif de ces guides est de sensibiliser les élus aux nouvelles technologies, aux problématiques et enjeux
  3. 3. ÉditoÉtablir un diagnostic de la «Société de l’Information» Régionales pour la Société de lInformation, la Région aen Midi-Pyrénées est un exercice délicat. Quest-ce que notamment contribué à développer laccès au haut débitla Société de lInformation ? Quelles sont les thématiques partout sur le territoire, à créer un réseau de 100 Cyber-à aborder ? Avec quels indicateurs ? Quelle analyse de bases, dont 54 ont déjà ouvert leurs portes, à mettreleur pertinence ? Comment suivre leurs évolutions ? en place le réseau à haut débit ASTER, qui relie plus de 450 lycées, CFA, IUT, universités, Cyber-bases,Nous avons confié cette mission à Ardesi. Ce document antennes SARAPP et sites Pyramide…, à expérimenteren est le résultat. les Environnements Numériques de Travail dans une douzaine de lycées de Midi-Pyrénées ou encore, toutNotre objectif consiste à cerner au plus près les réalitésgéographiques, économiques, démographiques et socio- récemment, à développer ladministration électronique. Un effort global estimé à plus de 45 millions deuros. Sommairelogiques de notre territoire, à travers le filtre des tech-nologies de linformation. Ce diagnostic, sil mesure les progrès accomplis montre 1- Les TIC dans les foyers 2Le diagnostic 2006 répond à cette attente, et les nombreux tout autant la nécessité de poursuivre leffort. Laindicateurs quil comporte constituent autant de repères Société de lInformation nest pas et ne sera jamais un 2- Le haut débit 4pour les actions publiques conduites et restant à réaliser. point fixe à atteindre, mais constitue une dynamique à 3- Les entreprises 7 créer, au jour le jour, pour lensemble des citoyens etLes analyses effectuées sur le déploiement du haut des acteurs économiques et sociaux et ce, sans exclusive 4- Le tourisme et Internet 13débit permettent de prendre la mesure des spécificités et sans exclusion.de notre vaste territoire, mais aussi de lampleur de 5- Les collectivités et Internet 18laction engagée par les collectivités et la Région, pour A quoi serviraient les nouvelles technologies si tous ne 6- Les TIC dans l’éducation 21conforter les réseaux haut débit et compenser labsence pouvaient en bénéficier ?de services sur les zones dites «blanches». Les usages 7- L’accès public à Internet 26et leur appropriation par la population, les entreprises,les acteurs du tourisme, secteur important de notre 8- Le Réseau Télémédecine Régional 30économie, le système éducatif et celui de la santé sont Martin Malvyainsi au cœur des préoccupations publiques. Ancien ministreDepuis ladoption, en 2001, du Programme dActions Président de la Région Midi-Pyrénées 1
  4. 4. Les TIC dans les foyers Léquipement des foyers en Midi-Pyrénées (Base = population entière - 2 554 répondants) Le niveau d’équipement Chiffres clés par département • 75% des foyers ont un téléphone mobile contre 74% en 2004 et 63% en 2002, Connexion Internet Haut débit Départements • 57 % des foyers ont un ordinateur (fixe ou portable) 2006 2004 2002 2006 2004 2002 contre 53% en 2004 et 48% en 2002, Ariège 35,7% 25,6% 23,1% 26,1% 11,3% 4% • 66% des foyers ont un lecteur DVD Aveyron 38,2% 20,7% 24,3% 23,9% 3,8% 1,5% contre 48% en 2004 et 24% en 2002, Haute-Garonne 55,8% 46,2% 42,8% 44,2% 23,8% 9% • 46% des foyers ont un appareil photo numérique contre 24% en 2004 et 9% en 2002, Gers 35,8% 27,2% 30,5% 27,6% 6,7% 1% Lot 35,8% 31,8% 22,4% 23,1% 8,8% 2,5% • 46% des foyers possèdent une connexion Internet contre 36% en 2004 et 33% en 2002, Hautes-Pyrénées 40,5% 36% 25,9% 27,8% 16,1% 3,5% • 34% des foyers sont connectés en haut débit Tarn 40,9% 29,5% 26% 26,7% 16,2% 3% contre 16% en 2004 et 5% en 2002. Tarn-et-Garonne 40,6% 30,3% 31,3% 31,6% 11,9% 5,5% Région Midi-Pyrénées 46% 36% 33% 34% 16,4% 5,5% En France (mai 2006) - 26,5 millions d’internautes, soit 50,7% des Français, contre 25 millions en mars 2005, - 38,8% des foyers possèdent une connexion Internet contre 31,7% en mars 2005, - 85,3% des foyers internautes sont connectés en haut débit contre 53,5% en mars 2005. Tendances La progression continue 46% des foyers possèdent L’équipement des foyers ne cesse de progresser : En Midi-Pyrénées, en deux ans, le nombre de foyers une connexion Internet. 57% possèdent un ordinateur et 75% un téléphone connectés à Internet a augmenté de 10 points. Parmi portable, privé ou professionnel. les foyers connectés à Internet, plus de 2 sur 3 le sont 34% des foyers sont Les jeunes sont largement en tête : 93% des 25/34 en haut débit. connectés en haut débit. ans possèdent un téléphone mobile, contre 55% chez les plus de 60 ans ; et 86% des moins de 24 ans ont Sans surprise : on est mieux équipé en ville qu’à la un ordinateur, contre 23% des plus de 60 ans. campagne…2
  5. 5. Lutilisation dInternet en Midi-Pyrénées (Base = population utilisant Internet - 1 225 répondants) Les lieux de connexion à Internet Des usages innovants Les freins à l’utilisation d’Internet En Midi-Pyrénées Le commerce électronique - 51% des 55-59 ans n’en voient pas l’utilité, - 62% des internautes cherchent des informations - les 25-34 ans sont parfois rebutés par sa complexité, Domicile 82% touristiques et effectuent des réservations en ligne, - les plus de 60 ans ne sont pas formés à son usage. 69% - 54% effectuent des achats en ligne, 42% Travail - 50% des internautes réalisent des opérations bancaires 46% sur Internet, Amis ou 21% parents - 44% recherchent des informations sur des spectacles et 36% achètent des billets en ligne, École ou 10% - 7% font de la vente en ligne. 2006 Université 24% 2004Point daccès 7% Les démarches administratives public 14% 48% des interviewés utilisent 0 0 20 40 60 80 100 100 - 37% des internautes midi-pyrénéens déclarent leurs Internet que ce soit au travail, revenus en ligne, à la maison ou ailleurs. En France (août 2006) - 20% consultent l’agenda des manifestations de leur commune, 54% des internautes effectuent - Domicile : 84% des achats en ligne. - 3% consultent les délibérations du Conseil Municipal, - Travail : 38% - Chez des proches : 21% - 28% des internautes connaissent le portail de l’adminis- tration française www.service-public.fr. - École ou université : 12% - Lieux publics : 6% Méthodologie Sondage réalisé par Ardesi/Teleperformance, auprès de 2 554 personnes de Midi-Pyrénées, représentatives de la population Tendances totale, du 3 au 13 juillet 2006. Internet chez soi Sources En deux ans, la population d’internautes est restée évolué : les loisirs sont en hausse (75% pour les adultes Données 2006 : Sondage Ardesi/Teleperformance. Enquête auprès stable. En revanche, le taux d’utilisation à domicile a contre 59% il y a deux ans, 25% pour les enfants des foyers en Midi-Pyrénées. Août 2006. Données 2004 : Sondage Ardesi/Teleperformance. Les TIC dans les fortement progressé (13 points). contre 15%), de même que les besoins professionnels foyers midi-pyrénéens. Octobre 2004. Conséquence : l’utilisation à partir d’autres lieux (amis (38% contre 26%). L’équipement en France : Médiamétrie, l’observatoire des usages ou parents, école, points d’accès public) a diminué Certains usages sont de plus en plus réguliers : le Internet. L’audience de l’Internet en France. Mai 2006. d’autant. courrier électronique, la messagerie instantanée et la Lieux de connexion en France : Enquête IPSOS-Média. Août 2006. Quant aux raisons de la connexion à Internet, elles ont recherche d’informations, en particulier. www.ipsos.fr. 3
  6. 6. Le haut débit La couverture ADSL de Midi-Pyrénées Couverture ADSL de France Télécom et offre ADSL dégroupée au 31 août 2006 Couverture potentielle en ADSL Couverture potentielle en ADSL dans le cadre dune offre de (512 Kbits) dégroupage total (ADSL - 512 Kbits) % de la population % des entreprises % de la population % des entreprises Départements Population 2004 couverte en ADSL couvertes en ADSL couverte en ADSL couvertes en ADSL Ariège 141 728 86,76% 88,90% 0,00% 0,00% Aveyron 270 791 91,18% 93,67% 0,00% 0,00% Haute-Garonne 1 129 207 95,40% 95,77% 61,91% 65,08% Gers 177 427 92,49% 94,84% 0,00% 0,00% Lot 166 604 93,41% 95,03% 16,44% 19,90% Hautes-Pyrénées 227 126 97,04% 95,30% 30,11% 29,60% Tarn 356 129 88,59% 90,38% 50,26% 56,76% Tarn-et-Garonne 218 298 96,08% 97,04% 23,86% 30,60% Région Midi-Pyrénées 2 687 310 93,49% 94,39% 38,18% 39,82% Total national 61 984 000 95,49% 96,15% 56,02% 59,58%4
  7. 7. Les réseaux dinitiative publique en Midi-PyrénéesRéseaux dinitiative publiqueseptembre 2006 Le haut débit pour tous La Région a adopté, en mars 2003, le plan «Midi- Pyrénées à haut débit». Dans ce cadre et avec ses par- tenaires, départements et agglomérations, elle a soutenu de nombreuses opérations dans des départements (Ariège, Tarn-et-Garonne, Lot) et dans des villes ou agglomérations (Auch, Castres-Mazamet, Sicoval). La Région aura Parallèlement, la Région a décidé consacré près de dagir afin d’étendre le haut débit 12 millions deuros dans les zones non desservies en à la première phase de ADSL, généralement appelées ce plan dactions «zones blanches» : il s’agit de pro- entre 2003 et 2008. poser un véritable service universel en Midi-Pyrénées. Un appel à projets a été lancé en direc- tion des communes et des intercommunalités. Une aide technique et juridique leur est proposée pour la mise enPlus de 1 500 km de réseaux construits ou en cours de construction. place de réseaux haut débit sur leurs territoires non des- servis, puis pour leur exploitation. La Région s’engage aussi financièrement, puisqu’elle prend en charge 60% de l’investissement et 30% du fonctionnement de ces nou- veaux réseaux, soit une enveloppe totale de près de 11 millions d’euros sur 2006-2008. 5
  8. 8. Le haut débit Les zones non couvertes en ADSL de Midi-Pyrénées Taux de non couverture en ADSL par département Ariège 13,24% Zones non couvertes en ADSL Aveyron 8,82% septembre 2006 Haute-Garonne 4,6% Gers 7,51% Lot 6,59% Hautes-Pyrénées 2,96% Tarn 11,41% Tarn-et-Garonne 3,92% 0 3 6 9 12 15% 15 Méthodologie La méthodologie utilisée par ORTEL pour 2006 repose sur les données de couverture déclarées par les opérateurs au 31 décembre 2005 et sur une estimation de couverture pour les NRA ouverts en décembre 2006. Cette méthodologie est basée sur les éléments suivants : - la géo-localisation des NRA ; - pour chaque NRA ouvert, sont prises en compte les technologies déployées (ADSL, ADSL 2+, Re-ADSL) ; - lévaluation de la couverture surfacique est réalisée à partir de cercles concentriques dont les rayons sont estimés en fonction des abaques d’atténuation linéaires mises au point par TACTIS. Tendances Les taux de couverture sont calculés de la manière suivante : - ils sont déterminés pour chaque classe de débit par le ratio surface bâti couverte de la commune/surface bâti total de la commune. Des places à gagner Ces estimations ont été réalisées sur la base des NRA ouverts par France La couverture ADSL du territoire régional a progressé de Deux explications : Télécom et par les opérateurs de dégroupage fin août 2006. 6% depuis juin 2005 (la moyenne nationale est de • la grande superficie du territoire (qui impose un nom- 2,71%). Midi-Pyrénées n’occupe cependant dans ce bre important de NRA), combinée à une densité domaine que la vingtième place des régions françaises. de population parmi les plus faibles de France, induit un manque dattractivité pour les opérateurs, Sources En matière de dégroupage, elle figure également dans • l’absence d’infrastructures alternatives dans certains ORTEL , Observatoire Régional des Télécommunications. le dernier tiers du classement (à la dix-huitième place), départements, qui peut limiter la capacité des Atlas régional des télécoms : monographie Midi-Pyrénées. nettement en dessous de la moyenne nationale. opérateurs à investir dans le dégroupage. Septembre 2006.6
  9. 9. Les entreprisesLes TIC dans les entreprises traditionnellesL’équipement des entreprises traditionnellesLe niveau d’équipement(Base = ensemble des entreprises soit 500) Nombre de PC par salarié Zone 1 Zone 2 Zone 3 Zone 4 zone péri-urbaine agglomérations de plus villes de plus zones rurales de Toulouse de 50 000 habitants de 2 500 habitants Nbre de PME de 5 à 250 salariés 1 432 1 944 900 1 277 Nbre de PC par salarié 0,40 0,39 0,36 0,27La quasi-totalité des entreprises de Midi-Pyrénées possèdent au moins un ordinateur. Mais le nombre de PC parsalarié est plus important dans la première couronne toulousaine que dans les zones rurales. Taux déquipement en PC portable Méthodologie Cette enquête porte sur 10 zones : Zone 1 Zone 5 Zone 3 Zone 4 1. première couronne de Toulouse zone péri-urbaine agglomérations de plus villes de plus zones rurales 2. CA Pays de Montauban et Trois Rivières de Toulouse de 50 000 habitants de 2 500 habitants 3. CA de Castres Mazamet Taux déquipement 4. CA du Grand Rodez en PC portable 12% 7% 6% 6% 5. CA du Grand Tarbes 6. Communes de l’Ariège de plus de 2 500 habitantsAvec 12%, l’arrivée du PC portable dans la première couronne toulousaine est significative. 7. Communes du Gers de plus de 2 500 habitants 8. les pays de l’ouest du Lot 9. les vallées Lot – Célé – Aveyron 10. zone Pyrénées Taux de PC portable avec carte daccès sans fil Ces dix zones ont été regroupées en 4 catégories : - 1ère catégorie : péri-urbain de Toulouse (première couronne de Toulouse) Zone 1 Zone 2 Zone 3 - 2ème catégorie : agglomérations de plus de 50 000 habitants (toutes Zone 4 zone péri-urbaine agglomérations de plus villes de plus de Toulouse de 50 000 habitants de 2 500 habitants zones rurales les Communautés d’Agglomération) - 3ème catégorie : villes de plus de 2 500 habitants - 4ème catégorie : zones rurales Taux de PC portable avec carte daccès sans fil 5% 2% 1% 2% Chaque zone devait compter un minimum de 400 entreprises de 5 à 250 salariés. 50 entreprises par zone ont été interrogées entre juin etPratiquement la moitié des PC portables de la zone péri-urbaine est équipée de carte d’accès sans fil. juillet 2006 soit 500 entreprises au total. 7
  10. 10. Les entreprises La connexion à Internet (Base = ensemble des entreprises connectées à Internet soit 465) Fournisseur d’Accès à Internet (FAI) et téléphonie fixe Zone 1 zone péri-urbaine Zone 2 agglomérations de plus Zone 3 villes de plus Zone 4 Tendances zones rurales de Toulouse de 50 000 habitants de 2 500 habitants Les entreprises à petit débit FAI France Télécom + Oléane* 73% 83% 88% 73% 8 PC sur 10 sont connectés à Internet. La très grande majorité des entreprises (80 à 90%) Autres FAI 27% 17% 12% 27% a un accès ADSL, mais avec des débits encore modestes : 1 Mbps dans 57% des cas ; seules 19% France Télécom d’entre elles disposent de 2 Mbps ou plus. téléphonie fixe 61% 73% 86% 71% Quant aux PDA, ils demeurent marginaux : 2% des *Oléane = filiale de France Télécom spécialisée dans les entreprises entreprises seulement utilisent ces nouveaux terminaux. Avec 73 à 88% des parts de marché, France Télécom demeure le principal Fournisseur d’Accès à Internet. Il réalise ses scores les moins importants dans la couronne toulousaine (où de nombreux opérateurs proposent des offres dégroupées) et en zone rurale (où la concurrence est forte sur les accès en bas débit). En matière de téléphonie, France Télécom reste l’opérateur de référence pour 71% des entreprises, toutes zones confondues. Répartition des PME connectées à Internet par type de connexion Internet Zone 1 4% Les modes de connexion La connexion à Internet zone péri-urbaine 6% 88% 2% de Toulouse L’ADSL constitue, de très loin, le principal vecteur de 93% des entreprises de Midi-Pyrénées de 5 à 250 Zone 2 5% connexion. Numéris est surtout utilisé dans les zones salariés, toutes zones confondues, sont connectées agglo. de + 5% 89% 1% rurales, probablement en raison de l’absence de de 50 000 hab. à Internet : un taux égal à la moyenne nationale couverture ADSL. Quant aux liaisons louées et à la fibre (évaluation BNP-Paribas, janvier 2006). Zone 3 6% villes de + 4% 90% 0% optique, elles restent très marginales. de 2 500 hab. Zone 4 11% zones rurales 8% 80% 1% 0 0% 20 20% 40 40% 60 60% 80 80% 100 100% RTC RNIS ADSL Liaison Louée (LL) et Fibre Optique (FO)8
  11. 11. L’utilisation d’Internet dans les entreprises traditionnellesde Midi-PyrénéesLes usages d’Internet(Base = ensemble des entreprises connectées à Internet soit 465) Moyenne pour les zones des différents types dusages Internet des PME Courrier électronique 67% 21% 9% 3% Très fréquemment Assez fréquemment Navigation 33% 25% 30% 11% 1% Rarement ou occasionnellement Travail de groupe 21% 28% 41% 10% Jamais Ne sait pas Achats sur Internet 26% 23% 15% 34% 2% Recherche de fournisseurs 18% 23% 36% 23% Recherche dinformations 7% 18% 51% 24% Échange de fichiers avec les partenaires 7% 18% 49% 26% Les usages Réservations, commandes en ligne 5% 9% 42% 44% les plus fréquents Le courrier électronique, la navigation Déclaration sociale et fiscale 3% 10% 40% 47% restent les usages prédominants. Le travail de groupe et les achats sur Téléchargement de fichiers 5% 7% 13% 75% Internet sont en hausse. Mais la réponse en ligne aux appels d’offres est peu Recherche et recrutement de personnel 3% 5% 20% 71% 1% utilisée. Les autres usages sont très minoritaires. Télétravail 2% 5% 25% 67% 1% Permettre aux partenaires daccéder 2% 4% 14% 69% 11% au réseau de lentrepriseRéponse aux appels doffres publics en ligne 1% 2% 8% 88% 1% Système de visioconférence 1% 1% 11% 87% 0 20 40 60 80 100 0% 20% 40% 60% 80% 100% 9
  12. 12. Les entreprises Les usages d’Internet (Base = ensemble des entreprises connectées à Internet soit 465) Intranet/Extranet/VoIP Près de 28% des entreprises disposent d’un Intranet. Zone 1 Zone 2 Zone 3 Zone 4 La présence d’un Extranet est plus faible, en moyenne zone péri-urbaine agglomérations de plus villes de plus zones rurales 17%. de Toulouse de 50 000 habitants de 2 500 habitants La Voix sur IP n’en est qu’à ses débuts (10% de taux de Nombre de PME 1 432 1 944 900 1 277 pénétration). Mais beaucoup d’entreprises se préparent à utiliser ce service. France Télécom, l’opérateur dominant Intranet 32% 28% 24% 18% sur ADSL, capte la majorité des utilisateurs VoIP. Extranet 21% 15% 13% 11% Voix sur IP 14% 9% 8% 9% Les sites web des entreprises (Base = ensemble des entreprises soit 550) Les taux d’équipement en sites web Les objectifs du site web 50% des entreprises disposent d’un site web : on note Pour 9 entreprises sur 10, le site web est avant tout une une progression modérée au cours des 2 dernières années vitrine commerciale. Mais d’autres usages se développent : (environ 4 points par an). ils permettent de renforcer le service consommateur, de collecter des informations sur les clients potentiels, de pratiquer le commerce électronique ou de recruter du personnel.10
  13. 13. Objectifs du site web Zone 1 : zone péri-urbaine de Toulouse Zone 2 : agglomérations de plus de 50 000 habitants 22% Zone 3 : villes de plus de 2 500 habitants Recruter 3% Zone 4 : zones rurales 10% 13% La vitesse dabord Faire du commerce 21% Pour les entreprises, le haut débit permet avant électronique 13% tout d’augmenter la rapidité des échanges. (vente en ligne) 12% Elles ne sont qu’1 sur 4 à mettre en avant la maî- 13% trise du budget liée à la connexion illimitée, et 1 sur 5 à en attendre une augmentation de la productivité. Collecter des informations 12% sur les clients potentiels 13%(inscription aux newsletters, 25% forum, promotions…) 13% Renforcer le service 7% consommateur, le SAV 9% (FAQ, accès hot line, 14% fiches techniques…) 18% Faire de la publicité au travers dune vitrine 89% commerciale en ligne 90% (présentation de 92% Tendanceslentreprise, de son activité, 89% de ses produits…) Les nouveaux usages d’Internet apparaissent 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 uniformément sur le territoire régional. En revanche, 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% les entreprises situées en zone péri-urbaine ou en agglomération sont plus sensibles au développement d’Extranet ou d’Intranet que celles implantées en Sources zone rurale. ORTEL , Observatoire Régional des Télécommunications. Enquête PME : monographie Midi-Pyrénées. Septembre 2006. Toutes souhaitent bénéficier du haut débit. Pourtant, celui-ci n’arrive qu’au quatrième rang des critères d’implantation, après le prix du mètre carré, le réseau routier et le montant de la taxe professionnelle. Si une entreprise sur 2 dispose d’un site web, 1 sur 5 seulement s’est lancée dans le commerce électronique. 11
  14. 14. Les entreprises Les entreprises TIC en Midi-Pyrénées Le poids du secteur TIC en Midi-Pyrénées Tendances TIC - Spécialisation par région Une région très spécialisée Au 1er janvier 2004, les emplois TIC représentaient 4% de l’emploi salarié total en Midi-Pyrénées : une proportion supérieure à la moyenne des autres régions. Ces salariés spécialisés étaient des cadres à 47,5%, des professions intermédiaires à 30,2%, des employés à 13,2% et des ouvriers à 9,1%. Très qualifiés, ces effectifs font de Midi-Pyrénées une Région Coefficient de spécialisation région hautement spécialisée dans le secteur des TIC. Cette tendance est confirmée par l’APEC qui observe Ile-de-France (IDF) 1,89 que la région, en 2005, a pratiquement doublé sa Midi-Pyrénées 1,09 création nette d’emplois cadres (3 380), dépassant son meilleur niveau de 2001. Rhône-Alpes 1,00 Bretagne 0,9 PACA 1,18 Pays de la Loire 0,87 Méthodologie Le poids de la filière TIC en Midi-Pyrénées a été calculé en fonc- tion de son coefficient de spécialisation. Midi-Pyrénées arrive en seconde position après Exemple de calcul de l’indice de spécialisation (I) d’une région (mp) Ile-de-France avec un indice de spécialisation de 1,09. Midi-Pyrénées, pour une activité donnée (s), les TIC : Hors Ile-de-France, Midi-Pyrénées conforte sa première X(s)mp = effectifs salariés dans l’activité TIC en Midi-Pyrénées place de région spécialisée dans les Technologies de X(s) = effectifs salariés du secteur (s) en France l’Information et de la Communication. Xmp = effectifs salariés totaux de Midi-Pyrénées Xf = effectifs salariés totaux en France I = (X(s)mp/X(s)) / (Xmp/Xf) Coefficient de Les autres leaderships de Midi-Pyrénées spécialisation : On admet qu’un territoire affiche une spécialisation quand I > 1. Cela N° 1 dans l’industrie des télécoms devant IDF, signifie qu’il affiche un poids dans l’emploi du secteur (s) plus important Très élevé (supérieur ou égal à 1,50) N° 1 dans l’industrie des appareils de mesure et de que son poids dans l’emploi total. Elevé (de 1,00 à 1,49) contrôle devant IDF, S’agissant de calculs qui se réfèrent à une moyenne nationale, un indice Faible (de 0,50 à 0,99) N° 1 dans les services informatiques hors IDF, réputé faible lorsque la formule intègre les effectifs Ile-de-France, peut N° 2 pour la filière informatique derrière IDF et devant devenir significatif lorsqu’ils ne sont pas comptabilisés. Très faible (inférieur ou égal à 0,50) Rhône-Alpes, N° 2 pour la filière télécoms derrière IDF et devant la Bretagne, Sources N° 3 dans les services de télécoms hors IDF, Etude de Midi-Pyrénées Expansion. N° 7 pour la filière électronique. Calculs CREDOC 2006 d’après données INSEE et URSSAF 2005.12
  15. 15. Le tourisme et InternetLes Offices de Tourisme et Syndicats d’Initiative (OTSI) et les TIC en Midi-Pyrénées(Base = 292 OTSI en Midi-Pyrénées)Le panorama des sites Internet des OTSI Sites officiels 46% Tourisme : le poids dInternet (janvier 2006) Sites de mairies 14%(pages tourisme) Les chiffres illustrent de façon claire l’importance d’Internet pour le secteur du tourisme :E-mail seulement 20% • 72% des internautes français partent en vacances, contre 52% des non internautes ; • sur 19 millions d’internautes français partis en court et/ou long séjour, 11,5 millionsAucune présence 20% ont préparé leur voyage sur Internet et 5,7 millions l’ont réservé ferme en laissant leur sur Internet numéro de carte bleue ; 0 0% 10 10% 20 20% 30 60% 40 40% 50 50% • 5,7 millions d’internautes ont utilisé exclusivement Internet pour préparer et réserver leurs vacances. Présence des OTSI sur Internet par département Départements 2006 2005Ariège 48% 42%Aveyron 35% 33%Haute-Garonne 58% 34%Gers 20% 20%Lot 52% 50%Hautes-Pyrénées 69% 59%Tarn 31% 13%Tarn-et-Garonne 42% 18% 13
  16. 16. Le tourisme et Internet Les sites d’OTSI en Midi-Pyrénées (Base = 156 sites dOTSI) Identification du site Ergonomie et navigation Identification du site par lURL Page d’accueil Présence et respect d’une charte graphique Légère (pour un chargement rapide), soignée en termes de graphisme et d’ergonomie, la qualité de la page d’accueil est essentielle : elle incite ou non à la consultation du site. 9% 12% 11% Abréviation OT + territoire Excellente 13% Tourisme + territoire Vitesse de téléchargement Bonne 26% Adresse Mauvaise qualité 58% non-intuitive 54% Inexistante 17% Nom du territoire présent 10% 14% Inférieur à 40 Ko Entre 60 et 80 ko 59% Entre 40 et 60 Ko 63% des sites observés ont une bonne, voire une Seuls 13% des sites ont une adresse du type excellente charte graphique. www.tourisme-territoire.fr qui serait pourtant la plus 17% Supérieur à 80 Ko logique, mémorisable et la mieux référencée. 59% des sites ont une page d’accueil excédant 80 Ko, pouvant provoquer un temps de téléchargement trop long. Mise à jour 43% des sites ont une mise à jour défaillante.14
  17. 17. Informations mises à disposition des internautesInformations juridiques Traduction Informations ciblées(mentions légales, crédits) Traduction en langues étrangèresSeuls 15% des sites affichent des informations juridiques 4%complètes. Dans 11% des cas, elles sont incomplètes et 4% 8%absentes dans 74% des sites. 6% Plus de 2 traductions ou Ciblage avec traductions adaptées à contenu limitéTéléchargement la clientèle 19% Ciblage avec 15% Au moins 2 traductions contenu adaptéLes documents touristiques qui peuvent être mis à la dispo- dont 1 de bonne qualité Simili ciblagesition des internautes sont nombreux : guides, cartes, cir- 69% 1 traduction de bonne Pas de ciblagecuits de randonnée... Pourtant, plus de 3 sites sur 4 (82%) 75% qualiténe proposent aucun document à télécharger. Et parmi ceux Pas de traduction ou de mauvaise qualitéqui le font, beaucoup sont trop lourds (supérieurs à 1 Mo).Newsletter 75% des sites ne proposent aucune traduction. Les sites adaptant leurs contenus proposent le plusSeule une petite minorité de sites, 13%, propose un fréquemment des contenus liés à des thématiques.abonnement à une lettre d’actualité. Dans beaucoup de cas, Répartition des languescelle-ci est insuffisamment intégrée dans la communicationglobale du site. 7% Week-ends 4%Photos 6% Autres thématiques 34% AnglaisOn sait que la qualité des photos a un impact fort sur les Autres clientèles 12% 10% Espagnol Activités 5%internautes, et induit donc un effet positif ou négatif. Seniors 1% 51% AllemandPourtant, seuls 17% des sites proposent des illustra- Néerlandais Familles 5%tions satisfaisantes ; sur près d’1 site sur 4, elles sont très 26% Enfants 7% Autresmédiocres (pixellisées, mal contrastées, mal cadrées…). 0 0 5 5 10 10 15 15 20 20 25 25 30 30 35 35 40 40Cartographie 12% ciblent une clientèle ou une thématique particu-Seuls 35% des sites disposent d’une cartographie de Seulement 4% des sites proposent au moins une lière, et l’affichent sur leur site (enfants, groupes, seniors,qualité ; elle est interactive pour 19% seulement. traduction en deux langues étrangères. week-ends, randonnée…). 15
  18. 18. Le tourisme et Internet Les prestataires d’hébergement en Midi-Pyrénées (Base = population entière, soit 998 répondants) Chiffres clés par type d’établissement 2006 2004 Les professionnels du tourisme de Midi-Pyrénées ont Disponibilités, réservation et paiement Campings fortement progressé : 55% des structures sont en ligne Ordinateur 86% 63% connectées à Internet, soit une augmentation de Internet 79% 54% 20 points en deux ans. 2 sur 3 bénéficient du haut - 40% des structures proposent sur leur site la visuali- ADSL 57% 11% débit. Et 4 structures sur 10 ont un site web (elles sation des disponibilités. Les campings figurent en tête Site 70% 45% n’étaient que 2 sur 10 il y a deux ans). Hôtels et cham- (49%) ; les chambres d’hôtes (26%) et les hébergements bres d’hôtes sont très bien équipés, contrairement aux Hôtels collectifs (22%) sont moins avancés. gîtes ruraux. Ordinateur 100% 77% Internet 91% 64% ADSL 73% 30% - 58% des structures proposent la pré-réservation via un Site 77% 55% Les services proposés formulaire. La situation est identique dans l’ensemble des Hébergements collectifs par le prestataire départements, des différences apparaissant selon le type Ordinateur 86% 90% (Base = structure avec site web, soit 405 de structure : hôtels (72%), ou chambres d’hôtes (38%). Internet 80% 87% répondants) ADSL 46% 29% - 49% des structures proposent la réservation en ligne. Taux d’équipement des prestataires d’hébergement Site 66% 58% Les hôtels sont les plus performants (73%) ; les cham- Gîtes d’étape et de séjour 2006 2004 bres d’hôtes (30%) et les hébergements collectifs (28%) Ordinateur 73% 75% Internet 67% 64% Contact par courrier sont en retrait. électronique 93% 79% ADSL 40% 9% Site 63% 34% Réservation en ligne 49% 42% - 14% des structures proposent le paiement en ligne. Chambres d’hôtes Mais cette proportion varie fortement selon le type Liste de diffusion 27% 14% Ordinateur 98% 73% de structure : camping (30%), hôtel (27%), chambre Internet 86% 64% Accès à Internet 42% 12% d’hôtes (5%), gîte rural (1%). ADSL 57% 11% Site 71% 48% Gîtes ruraux La part de chiffre d’affaire générée par la réservation en Ordinateur 41% 27% ligne est en nette progression : 37%, contre 22% en Internet 34% 23% 2004. Près de 4 structures sur 10 réalisent plus de la moi- ADSL 21% 6% tié de leurs ventes grâce à cette méthode (contre 2 sur 10 Site 20% 9% en 2004). Ordinateur : établissement équipé d’au moins un ordinateur Globalement, le paiement en ligne concerne 22% des Internet : établissement connecté à Internet ventes. Mais pour la moitié des structures, il représente ADSL : établissement connecté au haut débit par ADSL Site : établissement disposant d’un site Internet moins de 10% des ventes.16
  19. 19. Tendances Un outil entré dans les mœursChiffres clés par département L’usage d’Internet est plus régulier qu’il y a deux ans (l’internaute moyen se connecte plus de 4 fois par 2006 2004 2006 2004 semaine), mais moins long (il surfe moins de 8 heuresAriège Lot par semaine). En tête des usages figurent le courrier Ordinateur 60% 46% Ordinateur 70% 37% électronique et la recherche d’informations. Internet 47% 39% Internet 67% 33% Quant au travail à domicile, il est pratiqué par 38% des ADSL 37% 6% ADSL 40% 5% professionnels (mais par 57% des campings, 66% des Site 45% 21% Site 47% 25% chambres d’hôtes, et 61% des gîtes d’étape et séjour).Aveyron Hautes-Pyrénées Ordinateur 49% 38% Ordinateur 55% 38% Internet 46% 30% Internet 46% 33% Méthodologie ADSL 33% 10% ADSL 33% 12% Les OTSI et les TIC en Midi-Pyrénées : Site 38% 20% Site 32% 19% repérage quantitatif des sites Internet d’OTSI en Midi-Pyrénées par leHaute-Garonne Tarn cabinet MFDocumentation. juin 2006. Repérage à partir des 292 OTSI Ordinateur 61% 44% Ordinateur 78% 45% que compte la région. Internet 48% 37% Internet 66% 41% Les sites d’OTSI en Midi-Pyrénées : ADSL 36% 17% ADSL 44% 9% à travers une grille d’analyse comprenant 40 critères et 94 items, 156 sites (135 sites officiels d’OTSI auxquels s’ajoutent 21 sites non officiels Site 33% 22% Site 54% 20% mais à dominante touristique) ont été analysés par le cabinetGers Tarn-et-Garonne MFDocumentation durant l’été 2006. Cette grille comprend quatre Ordinateur 78% 45% Ordinateur 72% 46% grands blocs : Internet 68% 37% Internet 61% 34% 1. visibilité et référencement, ADSL 36% 9% ADSL 52% 11% 2. navigation et ergonomie, 3. contenu général et services, Site 51% 22% Site 44% 21% 4. contenu marketing. Les prestataires d’hébergement en Midi-Pyrénées : 2006 2004 Sondage réalisé par Ardesi/Teleperformance, auprès de 998 prestatai- Région Midi-Pyrénées res d’hébergement de Midi-Pyrénées, du 27 juin au 6 juillet 2006. Ordinateur 62% 41% Internet 55% 35% Sources ADSL 37% 10% Les OTSI et les TIC en Midi-Pyrénées : Site 41% 21% - données 2006 : étude Ardesi/MFDocumentation. Août 2006. - le e-tourisme en France : baromètre Raffour Interactif. Juin 2006. Les sites d’OTSI en Midi-Pyrénées : étude Ardesi/MFDocumentation. Août 2006. Les prestataires d’hébergement en Midi-Pyrénées : - données 2006 : Ardesi/Teleperformance. Enquête auprès des presta- taires d’hébergement en Midi-Pyrénées. Août 2006. - données 2004 : Ardesi/Teleperformance. Les TIC et les prestataires d’hébergement. Octobre 2004. 17
  20. 20. Les collectivités et Internet Les sites des communes (au 30 avril 2006) Évolution du nombre de sites web des communes par département Nombre de sites Pourcentage Sur 3 020 communes en Midi-Pyrénées, 446 (soit 15%) Départements et nombre possèdent un site municipal officiel. Cette proportion de communes Avril 2006 Mars 2005 Mars 2002 Avril 2006 Mars 2005 Mars 2002 était de 6,6% en 2002 et de 13% en 2005. Ariège • 332 39 37 34 11,7% 11,1% 10,2% Aveyron • 304 30 26 15 9,8% 8,5% 4,9% Haute-Garonne • 588 104 91 50 17,6% 15,4% 8,5% Gers • 463 26 26 20 5,6% 5,6% 4,3% Lot • 340 45 45 20 13,2% 13,2% 5,9% Hautes-Pyrénées • 474 24 23 19 5% 4,8% 4% Les sites web de Communautés Tarn • 324 45 39 26 13,8% 12% 8% de communes (au 30 avril 2006) Tarn-et-Garonne • 195 133 106* 14 68,2% 54,3%* 7,2% Au 30 avril 2006, 29% des intercommunalités en Midi- Région Midi-Pyrénées • 3020 446 393 198 15% 13% 6,6% Pyrénées ont un site Internet officiel, soit 60 sur 206. Elles * La forte présence de sites en Tarn-et-Garonne est due à une démarche initiée par le Centre Départemental de Gestion. étaient 18% en 2005. Communes dotées d’un site Internet selon leur taille Ayant un site (%) Poids des Poids des Un site web… Même pour les Taille de la commune communes en communes en Midi-Pyrénées petites communes ! 2006 2005 (en %) Midi-Pyrénées Même les petites communes peuvent se doter - de 2 500 habitants 11,5% 10,1% 94,8% 2 858 d’un site web officiel. C’est le cas de Noueilles, en + de 2 500 habitants 65,8% 33,8% 10,1% 90 Haute-Garonne, qui ne compte que 300 habitants. + de 5 000 habitants 70% 76,4% 2,4% 40 @@@ Villes Internet – www.noueilles.fr + de 10 000 habitants 96,8% 90,6% 1,1% 32 Le nombre de sites Internet pour les communes de plus de 2 500 habitants a pratiquement doublé en 1 an. Notons que 11,5% (contre 10% en 2005) des communes de moins de 2 500 habitants ont un site, alors qu’elles représentent 94,8% des communes de Midi-Pyrénées.18
  21. 21. Profils des sites web communaux Type de site Caractéristiques Nombre de sites 2006 Le portail local administratif et citoyen, 1 propose des téléservices et téléprocédures qui transforment le site en guichet administratif local. soit 0,25% Sites de 3ème génération Le site interactif, 19 facilite les échanges entre l’administration communale et les usagers des services publics. soit 4,2% Le site dynamique d’actualités, 81 Sites de 2ème génération renseigne et fournit un accès à l’information publique locale. soit 18,1% Le site «vitrine» et le site «vitrine enrichie», 345 Sites de 1ère génération assure une promotion «statique» de la commune. soit 77,3%L’offre des services en ligne(Base : sites Internet des communes de Midi-Pyrénées soit 446 sites)Les démarches administratives en ligne Les contenus Des services en évolutionEncore peu développées, elles progressent lentement. Les sites communaux proposent des contenus souvent - 348 communes (78%) disposent d’une adresse mail. denses et structurés :Guichet administratif Elles étaient 334 en 2005,3% des sites donnent la possibilité aux internautes de - 54% ont un agenda et 70% un annuaire - 93 communes (21%) proposent un formulaire (catalogue de liens),demander des actes d’état civil (contre 2,5% en 2005). (15,5% en 2005),Et 2% ne proposent que des informations sur les for- - 25% informent sur les formalités administratives, - 59% des sites intègrent une présence adressemalités, les commandes de documents. - 50% présentent l’équipe municipale (48% en 2005), postale/téléphone/mail,Télé-services - 30% donnent le compte-rendu des réunions du - 6% des sites ont ouvert un forum,3% des sites intègrent des formulaires. Dans la majorité conseil municipal (27% en 2005), - 57% des sites proposent une cartographie qui per-des cas, il s’agit de demandes de rendez-vous et de for- - 21% offrent des prévisions météo dès la page d’accueil, met à l’internaute de rechercher des lieux, des rues, etc.mulaires de pré-inscription. Ces cartes sont statiques (62%) ou interactives (9%). - 10% envoient une lettre d’information aux internautesDématérialisation des marchés publics abonnés,18% des sites permettent de consulter les marchéspublics en ligne (contre 12,2% en 2005) ; soit 80 sites sur - 89% évoquent les associations locales.446 qui offrent la possibilité de télécharger ou d’obteniren ligne les appels d’offres (48 sites sur 393 en 2005). 19

×