Initiation au web social ARPE - 10 février 2012

1 111 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 111
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
20
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Initiation au web social ARPE - 10 février 2012

  1. 1. Arpe Midi-Pyrénées L’Agence du développement durable Initiation au web socialVendredi 10 février 2012
  2. 2. Jean-François AudiguierChargé de missionjfaudiguier@ardesi.frTwitter : @jfaudiguier @ardesimp
  3. 3. Ordre du jour• Ouverture par Martine Mathorel et Jean-François Audiguier• Tour de table de présentation• Présentation des évolutions des usages / qu’est-ce que le Web 2• Vos pratiques / vos besoins• Démo et prise en main de 3 outils : Doodle, Skype et Google Docs
  4. 4. ArdesiAgence régionale du numériqueOrganisme associé de la Région Midi-Pyrénées3 missions : 4 axes de travail :• Encourager et accompagner • E-administration• Sensibiliser • E-tourisme• Veiller et observer • Accès public à internet • Web social et collaboratif
  5. 5. Vidéo Ardesi : http://youtu.be/qVX06-WJb2g http://youtu.be/qVX06-WJb2g
  6. 6. InitiationauWeb Social
  7. 7. Tout à commencé en…
  8. 8. Puis en …
  9. 9. Enfin en…
  10. 10. 2000 - 2011
  11. 11. Aujourd’hui : On parle derévolution numérique
  12. 12. Le web 2.0 ou web social pour résumer…De nouveaux modes de communication avec : + de viralité + d’échanges + d’instantanéité + de collaboration, de participation, …
  13. 13. Le web 2.0 ou web social pour résumer…Rendus possibles par l’évolution technologique : + de puissance dans les matériels + de connexions en haut-débit + d’équipements en mobilité + de facilités pour “publier”, “poster”, “téléverser”, …
  14. 14. Le web 2.0 ou web social pour résumer…L’Internaute reprend lecontrôle d’internet !
  15. 15. Quelles applications dans les organisationspubliques et les institutions par exemple ?
  16. 16. Le web 1 dans les organisations publiqueswww.macommune.com
  17. 17. Les applications du web 2.0 dans les organisations publiqueswww.macommune.com Citoyens 2.0
  18. 18. Quelles sont les tendances ?
  19. 19. Les internautes ont pris goût à être écoutés
  20. 20. Les institutions développent de la co-innovation
  21. 21. Les initiatives de concertation se multiplient
  22. 22. Twitter c’est la possibilité :- de poster des messages de 140 caractères- de s’abonner à des fils d’informationc.a.d. :- de suivre l’activité de son environnement proche ou moins proche- de relayer, voire d’interagir avec son environnementEmergence de lère Internet du "temps réel"
  23. 23. 9 millions utilisent Facebook sur mobile
  24. 24. « Houston, We’ve got a problem ! »
  25. 25. % des interactionsassociés à unemarque, un produitou une institution Sur votre site Ailleurs sur le web 95 80 80 60 60 40 40 20 20 5 2007 2008 2009 2010 2011
  26. 26. Préparez-vous à rentrer dans le jeu … et reprendre la main !
  27. 27. Logique de promotionLogique de conversation
  28. 28. Quels intérêts pour les acteurs publics ?Face à ces constats et aux initiatives en cours, a-t-onle choix ? Une attente légitime des citoyens Risque de marginalisation Une place libre à prendre (par la contestation, lesdétracteurs …)
  29. 29. Quels intérêts pour les acteurs publics ?Des opportunités : Diffuser de nouveaux services en ligne : informationsen temps réel, alertes Développer de nouvelles relations avec les citoyens /administrés / usagers Développer le dialogue avec l’environnement desinstitutions Impliquer les citoyens dans la co-production despolitiques publiques
  30. 30. Quels intérêts pour les acteurs publics ?Informer Diffuser de l’information rapidement et simplement Relayer les informations mises en ligne sur le site internet, y générer du trafic Attirer un public différent Relayer les informations des autres organismes du territoireAnimer Impliquer les citoyens qui deviennent eux aussi des relais d’information Développer certaines activités économiques comme le tourisme par exemple Stimuler le sentiment d’appartenance, la fierté d’appartenir au territoireRassembler Contrôler le contenu et les messages en rapport avec la collectivité, l’institution Marginaliser les fans pages indépendances
  31. 31. Quels intérêts pour les acteurs publics ?Des difficultés : Une relation de confiance à créer Une audience à créer, fidéliser pour la solliciter par la suite De nouvelles pratiques à développer en interne Tout n’est pas gratuit
  32. 32. Pour faire face,Tout commence par l’interne !
  33. 33. Quelques usages et outils du web social…
  34. 34. Je veillenom.prénom@arpe-mip.com
  35. 35. Je communique
  36. 36. Je socialise
  37. 37. Je collabore / Je partage
  38. 38. J’échange
  39. 39. Vos pratiques / vos besoins
  40. 40. Les usages personnels d’internet des collaborateurs de l’Arpe
  41. 41. Les usages professionnels d’internet des collaborateurs de l’Arpe
  42. 42. Démonstration de 3 outils
  43. 43. Organiser une réunion http://doodle.com
  44. 44. Communiquer en visio www.skype.com
  45. 45. Partager un document et co-construire http://docs.google.com
  46. 46. Les prochaines étapes…
  47. 47. Jean-François Audiguier Téléchargez notre appli smartphonesChargé de mission et tablettesjfaudiguier@ardesi.frTwitter : @ardesimp @jfaudiguier

×