Comment la mer nous a reliés

689 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
689
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Comment la mer nous a reliés

  1. 1. Living by the seaProjet Coménius
  2. 2. La mer, a très tôt fasciné lhomme...... Ce territoire liquide promettait richesses,conquêtes et aventures mais signifiait aussinombreux dangers venus de linconnuNotre ville, Argelès-sur-mer se trouve aubord de la mer Méditerranée. Le motMéditerranée signifie littéralement « aumilieu des terres ». Quand on regarde lareprésentation du monde au VI° siècle av.J.C., on comprend mieux pourquoi ; la mer«  intérieure » est bien au centre desreprésentations terrestres. Cest elle quirelie les trois continents dessinés par lesGrecs : lEurope, lAsie et la « Lybie ».
  3. 3. Les Grecs Cest vers 600 av. J.C. que les Grecs commencent à sinstaller sur lepourtour méditerranéen de la Gaule, délogeant Phéniciens et Etrusques. Lecommerce maritime était une importante composante de léconomie grecquedalors : il était nécessaire d’importer le blé en quantité suffisante .En créant des comptoirs sur le pourtour méditerranéen, ils agrandissent leursliaisons commerciales. Cest ainsi que Marseille, surnommée la cité Phocéenne,a été fondée par des Grecs venus de Phocée (Asie Mineure). Les Grecs necherchent pas à occuper le territoire (ils ne vont pas loin à lintérieur des terres),seul le bord côtier les intéresse.
  4. 4. Les Grecs Ces comptoirs leur permettentdexporter leur produits (la vigne, lescéramiques, les oliviers, le marbre, desmonnaies d’argent…). Ils importent lepapyrus, les épices, les métaux, lestissus, les matériaux de constructiondes navires, le bois, la toile de lin, lapoix. Les Grecs ont conquis le sud dela France. A Marseille ils ont implantédes tavernes pour la consommation duvin. Les grecs aimaient beaucoupmontrer qu’ils avaient du bon vin. Toutcela profitait à de grands négociants.L’Etat prélevait un droit de douane surleurs cargaisons. Ils utilisaient lesgrands navires, c’est pour cela qu’ilsimportaient des matériaux deconstruction.
  5. 5. Près dArgelès, les Grecs ont fondé Empuries (actuellement Ampurias deBrava, en Catalogne sud), et ont occupé Port-Vendres (Catalogne Nord) :« sur l’une des falaises, les Grecs élevèrent un temple à Vénus datant duVIIe siècle av. J.‑C., identique à tous ceux quils possédaient en Grèce, au borddes flots. Vénus, qui venait démigrer aux grèves de la Gaule, devint la Vénuspyrénéenne, hommage rendu aux habitants qui peuplaient le versant nord deces montagnes » (wikipedia) doù le nom Portus Veneris.Linfluence grecque sur notre côte est considérable: cest à eux que nousdevons notre culture de la vigne et de lolivier.Carthaginois puis Romains les délogeront par la suite. Empuries Port-Vendres 
  6. 6. LIrlande ● LIrlande est une île et naturellement, son histoire est liée à la mer... ● Beaucoup de visiteurs y ont accosté : Ibères venus dEspagne et du Portugal dès le Neolithique, Vikings venus de Scandinavie qui ont fondé Dublin et Cork, Normands, Bretons, Flamands.. ● Mais lhistoire la plus singulière est celle de St Brendan de Conflert. Lisez plutôt :
  7. 7. Saint Brendan, lIrlandais● Saint Brendan de Conflert ou Bréanainn de Conflert, surnommé le navigateur, est né non loin de Killarney dans le Kerry vers 484. Il avait seulement 11 ans lorsque St Patrick, le saint patron de lIrlande est mort. Il fut ordonné en 514 par lévêque Erec. Il fonda de nombreux monastères en Irlande dont le fameux monastère de Conflert (County Galway) en 560 où il repose dailleurs aujourdhui.
  8. 8. La quête de St Brendan● Passioné de navigation et daventures, il effectue plusieurs voyages à bord dun coracle ( bateau de cinq mètres de long, fabriqué à partir dune carcasse dosier et de saule et recouvert de peaux de bœuf.)● Il a tout juste trente ans lorsquil effectue son premier voyage (Iles Feroe, puis Islande).● Un manuscrit du IX° siécle raconte comment son plus long voyage dura 7 ans, durant lequel il alla en Islande, au Groenland et peut-être même en Amérique !● Lorsquil revient en Irlande, il affirme avoir découvert une île quil croit être le Paradis. Il est possible quil soit allé jusquaux Antilles et aux Canaries
  9. 9. Les voyages de St Brendan
  10. 10. Les VIKINGS● Viking, littéralement « pillard » en Norrois, plus généralement un explorateur scandinave (Norvège, Suède et Danemark). Vient du mot « vika » (  aller à l aventure ). Les Vikings étaient des guerriers scandinaves qui se sont fait connaître en remontant des fleuves et en pillant les côtes des pays voisins du VIII° au XI° siècle.● C étaient aussi dexcellents marins dans leur galères appelés « drakkars ». Les raids quils mènent contre des monastères ou des villages, sont destinés à ramasser des richesses quils remportent ensuite chez eux. Mais dès le VI° siècle ils avaient établi des liens commerciaux et des comptoirs en Europe, se spécialisant dans le commerce de la fourrure, de lambre et livoire de morse.
  11. 11. Au VIII° siècle, des vikings semparent de lIrlande, du Pays de Galles de lEcosse,Les Vikings étendent ensuite leurs razzias aux côtes de la Manche et de la Gaule jusquauPortugal. Au IX° siècle, ils tentent de semparer de Paris, en ayant remonté la Seine. Mais leViking Rollon, accepte darrêter ses pillages en échange dune terre dans lactuelleNormandie. De Vikings, les guerriers deviennent Normands et seront à lorigine du duchéde Normandie.Cest aussi au IX° siècle que Floki, arrive en Islande, alors appelée Theulé par les moinesIrlandais, appelés « papar » qui sy sont établis pour prier Dieu dans la solitude. Il y construit une grande demeure collective en pierre et en tourbe (cf. photo). Cepremier établissement dans cette île est suivi dune véritable migration : près de dix milleVikings sétablissent dans lîle jusquen 930. Ils sont soixante mille un siècle plus tard cequi les obligent à partir à la conquête de nouveaux territoires. Maison typique des premiers colons
  12. 12. La présence des Vikings
  13. 13. Des Vikings moins célèbres que Christophe Colomb ! Aux alentours de lan 1000, des navigateurs Vikings venus dIslande abordèrent lescôtes dAmérique du Nord. ErikThorvaldson, dit le Rouge, en raison de son épaissebarbe rousse, établit des colonies au Groenland.Son fils, Leif Ericson fut le premier Européen à explorer des terres de lAmérique dunord, et plus particulièrement la région qui deviendra Terre-neuve, au Canada.LAmérique avait donc été découverte presque 500 ans avant Colomb ! Statue de Leif Erikson à Reykjavik Eric Thorvaldson
  14. 14. Riga, et le commerce maritimeDepuis le 11eme siècle, desvillages de Lives et de Lettspeuplés par des artisans, despêcheurs et des marchands sesont établis sur les bords de larivière Ridzene sur la MerBaltique. La ville de Riga doitson nom à cette rivière  qui sejette dans la Daugava.Fondée en 1201, Riga devientun pôle commercial et culturelmajeur de la région baltique. Le sceau de Riga en 1226
  15. 15. Elle devient membre de la Hanse (guilde en allemand) en 1282. La Hanse (également appelée ligue hanséatique) était lassociation des villes marchandes de lEurope du Nord autour de la mer du Nord et de la mer Baltique. La Hanse est l’héritière des guildes médiévales, associations de marchands formées pour sentraider entre hommes de même profession. Cette Hanse se distinguait des autres hanses et marchands, en ce que son commerce reposait sur des privilèges octroyés par des souverains européens. La conquête des terres se faisait par le commerce.La maison des Têtes Noires à Riga,ancien siège dune guilde.(détruitependant la guerre, puis reconstruite àlidentique)
  16. 16. Les grandes découvertes● Entre le XIV° et le XVII) siècle, des navigateurs sont partis à laventure à la recherche de routes maritimes nouvelles et ont ainsi découvert et exploré de nouvelles terres. -● La découverte de limprimerie a participé à lamélioration de la cartographie.● La boussole a joué un rôle dès le début du XIV° siècle.● La construction de bateaux adaptés à la haute mer comme les caravelles portugaises a débuté au XV° siècle
  17. 17. Une découverte extraordinaire● Dès le début du XVe siècle, les navigateurs portugais reconnaissent les côtes de l’Afrique. Le Prince Henri le Navigateur (1394-1460) fonde au Portugal, un arsenal, une école cartographique et soutient les expéditions vers l’Afrique.● Ainsi, les portugais franchissent l’équateur en 1472. Le cap de Bonne-Espérance est atteint en 1487. En 1497, le Portugais Vasco de Gama est le premier à contourner l’Afrique et à atteindre l’Inde.●
  18. 18. En 1492, le génois Christophe Colomb réussit à convaincre de la possibilité d’atteindre l’Inde par l’ouest et obtient le soutien des rois dEspagne.. C’est ainsi quil découvre involontairement l’Amérique.● Lors de sa première expédition (1492-93), il atteint les Antilles. Il effectuera trois autres voyages jusqu’en 1502, au cours desquels, il découvrira Porto Rico, les îles Vierges, la Guadeloupe, la Jamaïque, la Martinique mais C.Colomb est toujours persuadé d’être en Inde. Les récits desvoyages font rêver les européens, alors qu’arrivent du Nouveau Monde des produits inconnus comme le maïs, le chocolat, les tomates, les dindons ...En échange, l’Europe fournit aux colons d’Amérique les armes, les vêtements, les outils, les meubles dont ils ont besoin. .
  19. 19. Carte des différentes expéditions et des différentes découvertes
  20. 20. Le commerce triangulaireLa découverte de nouvelles terres en Afrique , de nouvelles richesses sur le continentaméricain est à lorigine dune période sombre de lhistoire : la traite des Noirs,victimes de lesclavage organisé par les pays dEurope et les colonies américaines.Cette traite porte aussi le nom de commerce triangulaire car cette organisation étaitsemblable à un triangle.Cette traite a duré plusieurs siècles (du XV° au XIX° siècle) ! Une des routes du commerce triangulaire. En vert, les royaumes européens où sarmaient les navires négriers. En rouge, la zone dorigine des esclaves. En bleu, la zone de destination des esclaves
  21. 21. Les esclaves noirs étaient transportés par des bateaux négriers. Il y avait entre 400 et 600 esclaves sur un bateau négrier encadrés par 420 à 450 hommes d’équipage. La traversée durait environ 2 mois.En échange de produits de pacotille ou darmes, les esclaves sont emmenés verslAmérique pour y être vendus aux propriétaires et servir de main-doeuvre dans leschamps de coton , de tabac ou de canne à sucre. En échange, les Européensreçoivent du sucre, du café, du cacao, de lindigo et du tabac. Les conditions de vie étaient extrêmement dures car les esclaves étaient traitéscomme des bêtes sauvages et leur espérance de vie était très réduite. Navires négriers
  22. 22. Lesclavage est officiellement aboli en 1833 en Angleterre, en France en 1848grâce à Victor Schoelcher, journaliste engagé dans la lutte contre la traite etlexploitation des Noirs (la traite des noirs avait été interdite dans les coloniespar Napoléon, dès 1815 ). Il sera plus tard élu en Martinique (Antilles) où uneville porte son nom.Il sera aboli en 1865 en Amérique, grâce à Abraham Lincoln. Statue de V. Schoelcher à Fort-de-France (Martinique)

×