Communication Digitale

39 560 vues

Publié le

Vue générale de la communication et de la création digitale - réalisé pour un cours présenté à Sup de Pub Lyon

Publié dans : Formation, Technologie, Design
0 commentaire
9 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
39 560
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
168
Actions
Partages
0
Téléchargements
764
Commentaires
0
J’aime
9
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Connaissez-vous les supports de la création digitale ? En fait, il faut considérer que dès lors où vous avez un logiciel, une application, une machine, un lieu numérique en face de vous, on parle de création digitale.
  • Les sites web se suivent et ne ressemblent pas. Un mot d’ordre : liberté. Il ne jamais chercher à appliquer un format particulier mais plutôt essayer d’inventer un nouveau mode d’expression. Tendre à répondre aux objectifs du site, aux besoins des internautes qui s’y rendent.
  • Les bannières ont connu la contrainte, les GIFs animés. Désormais, on appelle ça le rich media. Pourquoi Riche ? On a accès à des formats contraints en taille mais pas en création. L’objectif est simple : profiter de cette fenêtre coûteuse pour créer une véritable expérience. La mécanique est quasi tout le temps la même : peu de place pour teaser, beaucoup de place pour démontrer. A retenir : l’expand !
  • Un nouveau concept de bannière vient de voir le jour et pourrait relancer un canal de communication très utilisé mais en manque d'inspiration... Pour le lancement d'un de ses best sellers, le jeu de voiture Need for Speed , d ' Electronics Arts innove en proposant aux internautes hollandais fans de bolides de tester directement la simulation au travers d'une bannière interactive. L'opération est accompagnée d'un jeu concours sous forme de championnat qui récompense les participants les plus actifs. Chaque joueur est invité à participer aux courses disséminées sur 5 sites spécialisés dans les jeux vidéos ou l'automobile grand public et les bas de caisses léchant le bitume.   Les participants peuvent aussi se mesurer à d'autres fous du volant qui seraient connectés au même moment. Une vraie avancée dans l'univers des bannières interactives.
  • Tout le monde connait YouTube. Mais tout le monde ne sait pas comment l’utiliser. Youtube, Dailymotion, bref les plateformes de diffusion sont la clé de la viralité. Il faut toujours penser à utiliser leurs players vidéo dans les sites que l’on réalise. Pourquoi ? Parce que les vidéos les plus lues sont les vidéos qui seront le plus lues. La vidéo est le format le plus consommé sur Internet, alors oubliez le texte c’est has been.
  • On n’avait pas imaginé ça : la vie privée a disparu. Tout le monde est prêt à donner toutes ses infos personnelles sur Facebook. La ou nous rechignons à donner notre email, nous laissons nos soi-disant amis regarder dans notre chambre à coucher. Il faut possible de créer des mécaniques vraiment bien huilées sur Facebook à travers les applications. Le levier est énorme : on partage tout avec sa communauté, surtout les choses qui ne servent à rien.. Le taux de revisite de ces applications est inimaginable. La ou seulement 1 internaute sur 4 revient sur un site, les applications Facebook voient les internautes revenir des dizaines de fois par jour.
  • Les widgets sont des applications à part entière, comme Word ou Powerpoint. C’est puissant, car on a accès au poste des utilisateurs, aux données. C’est pratique, car on est chez les gens. C’est un peu comme un homme-sandwich au milieu de votre salon. En plus, on a pas besoin d’être connecté sur Internet, pratique pour les business man en train. C’est facile à installer techniquement maintenant, mais il faut une sacrée promesse. C’est l’idéal en création, car on est plus obligé de faire des trucs carrés tout moches. Yahoo est connu pour ses widgets, mais la promesse vient de AIR, car on peut faire tout en Flash, comme sur un site web. Un exemple de widget : UPS Un exemple d’application widget AIR : CoolIris, images « chiot » sur google.
  • On appelle ça un contenu à emporter. Ca peut-être une vidéo, une animation, et même un petit module spécifique. A chaque fois qu’on crée un contenu ou un service, il faut penser à le rendre exportable. Dans le milieu, on appelle ça le « embed ». Ce sont les internautes qui font le buzz, alors il faut leur permettre d’ajouter tout à leur profil, leur blog, etc.
  • Les applis mobile sont très élitistes disons le. C’est un bon terrain de jeu pour offrir un vrai service premium. C’est le support qui promet d’exploser quand les opérateurs n’auront plus peur des éditeurs de contenus. A réserver aux techno addicts ou aux personnes à fort pouvoir d’achat.
  • LES APPLICATION MEDIA Les médias trouvent dans l'iPhone  une possibilité d'étendre le temps qui leur est consacré  : l'iPhone étant particulièrement utilisé dans les temps morts (transports, attentes diverses...) Les points forts de ces applications : le journalisme citoyen de 20 minutes :  vous pouvez devenir "Reporter mobile" et envoyer une photo de votre iPhone, directement. la possibilité d'écouter sa propre version d'NRJ (Hits, POP/Rock, dance, Electro...) la possibilité d'enregistrer ses maisons favorites parmi les 600 000 offres de Logic-Immo l'utilisation de la géolocalisation pour trouver en proximité avec les Pages Jaunes LES APPLICATIONS SERVICE La marque  sponsorise et associe son image au service rendu  par l'application : Nestlé accompagne les femmes enceintes avec "Devenir Maman" en leur prodiguant des conseils et leur permettant de créer leur album photo de la grossesse. BNP Paribas offre un petit logiciel, cururieusement appelé z€ro, pour calculer les petites dettes que l'on a entre amis (vacances, projet commun...) la Maaf vous permet de calculer votre taux d'alcoolémie et surtout quand vous serez en mesure de reprendre votre voiture. La Maaf a fortement associé son image à AlcooTel en mettant leur logo sur tous les écrans, et même en tant qu'icône de l'application. Stanley transforme votre iPhone en niveau de bricolage. Les points forts de ces applications : Devenir maman est joliment illutré par Pénélope Jolicœur, totalement adapté à la cible. z€ro est pratique et est parfaitement lié au métier de son sponsor. AlcooTel se personnalise totalement pour son utilisateur : homme/femme, poids et taille. Le niveau de Stanley est personnalisable de 4 façons pour montrer les différents modèles qui existent en magasin. LES APPLICATIONS METIER Ces applications sont  une prolongation directe de l'activité de la marque , et servent directement aux processus métiers de l'entreprise. Paypal permet par exemple de transférer de l'argent à une autre personne directement à partir de son iPhone. iSixt permet quant à elle de réserver une voiture partout dans le monde. Les points forts de ces applications : PayPal permet d'utiliser le carnet d'adresses de l’iPhone pour trouver l'email de quelqu'un à qui vous voulez envoyer de l'argent. l'Application iSixt m'épate, elle permet de connaître en temps réel les voitures disponibles dans n'importe quelle agence du monde. Magnifique intégration avec le système d'information de l'entreprise pour rendre un service complet au client. LES APPLICATIONS IMAGE Urgan Art Guide est très originale : cette application permet de voir de photos et l'aller voir en réel des graffitis réalisés dans les rues de Berlin. AMG permet de découvrir la voiture AMG C63 sous tous les angles : vidéos, photos, sons... Les points forts de ces applications : Urgan Art Guide permet le "User Generated Content" : prenez une photo et ajoutez-la au guide Quand on recherche un revendeur AMG, on est directement redirigé  sur une carte GoogleMaps LES APPLICATIONS DEMO Ces deux applications permettent de découvrir des montes. L'idée est d' entamer le processus d'appropriation avec le produit,  plus ou moins en détail. Les points forts de ces applications : Vous pouvez mettre une monte Bell & Ross en fond d'écran ou l'envoyer à ami (pour qu'il vous fasse un très beau cadeau ?) Victorinox simule totalement le fonctionnent de ses montes et sert presque de notice d'utilisation ! LES APPLICATIONS SHOWROOM Deux marques de vêtements dans des univers opposés ont créé une application iPhone. Avec celio* vous découvrirez les différentes collections, quelques vidéos, de l'actualité et la liste des points de vente. Chanel propre finalement aussi la même chose, en beaucoup plus chic... Les points forts de ces applications : Avec Célio vous vous inscrivez directement pour recevoir "les meilleures offres" Le design de l'application Chanel est bien en rapport avec la marque.
  • Concrètement, c’est l’horreur en création. Mais au moins ça marche partout. A priori les sites wap n’ont pas de beaux jours devant eux. Ca existe et on sous-estime leur utilisation bien souvent. Alors il faut y penser quand on conçoit des sites web.
  • Tout le monde chat. Pourquoi ? C’est discret et on peut discuter avec 10 personnes en même temps. Il faut intégrer Messenger dans sa réflexion quand on crée des expériences online. Il est très simple de créer un « bot », un ami numérique qui vous répond comme un humain. Encarta a été le premier à créer un ami virtuel. Vous pouvez lui demander la définition de n’importe quel terme. MSN, c’est un bon moyen de créer du lien avec les internautes car il existe une version Mobile qui marche sur tous les téléphones. Essayons de questionner Encarta par exemple, qu’est-ce qu’un chien ?
  • Je ne vous ferai l’histoire du web. Pas parce que ce n’est pas intéressant, mais parce que ce n’est pas le sujet. Regardons de plus prêt ce qui nous concerne le plus dans la communication digitale : le web. Le web a beaucoup changé. Pourquoi ? Il y a 10 ans, il était linéaire. Aujourd’hui, il est devenu riche.
  • Que faut-il retenir ? Simplement que rien ne donne raison à la création d’un site linéaire, page à page, en terme de navigation. Entre linéaire et riche, c’est un peu passer du téléphone avec molette au téléphone à touches. Pourriez-vous numéroter à l’ancienne après avoir goûter aux touches ? On ne doit plus parler de pages/gabarits mais d’interface de lien mais d’interaction de site mais d’expérience Non pas pour faire des trucs qui bougent et qui clignotent mais pour l’utilisateur et le business. riche = hautement interactif !!!
  • Pour créer sur Internet, il faut « parler » Internet. Et le web, c’est construit et entretenu par des informaticiens, des techniciens de la toile. Les mots qu’on entend souvent : flash, vidéo, streaming, 3d. Aujourd’hui, tout tourne autour de ça d’un point de vue techno. Ensuite : RSS, AJAX, API, AIR. La on est dans le monde des teckos, mais ce sont eux qui fournissant les outils de la création. Enfin, HTML, Google, XML, Mobile.
  • Considéré à 22% comme le média qui offre le plus d’information pour la décision d’achat Considéré à 29% comme le media le plus digne de confiance par les français
  • Communication Digitale

    1. 1. CREATION & STRATEGIE, LA COMMUNICATION DIGITALE «  » 
    2. 2. L’EVOLUTION DES SUPPORTS DE COMMUNICATION
    3. 3. de confiance accordée aux médias traditionnels par les cadres dirigeants 72%
    4. 5. WEB 1.0
    5. 6. des internautes ont plus confiance dans le discours des autres internautes que dans le discours de la marque 70%
    6. 8. WEB 2.0
    7. 9. LE POTENTIEL DU DIGITAL
    8. 10. DISPOSITIF site web bannière appli widget appli mobile site wap web widget plateforme diffusion plateforme partage messenger jeu vidéo borne cinéma
    9. 11. SITE WEB google cnn adidas LIBERTE
    10. 12. BANNIERES Top Banner Pavé Skyscraper RICHESSE
    11. 13. BANNIERES DE DEMAIN
    12. 14. EMAILING EFFICACITE
    13. 15. E-REPUTATION PARTAGE
    14. 16. PLATEFORME DE DIFFUSION VIRALITE
    15. 17. PLATEFORME D’ECHANGE IMPLICATION
    16. 18. PLATEFORME D’ECHANGE
    17. 19. WIDGET PRESENCE
    18. 20. WEB WIDGET APPROPRIATION
    19. 21. APPLI MOBILE SERVICE
    20. 22. APPLI MOBILE
    21. 23. SITE WAP CONCRET
    22. 24. CHAT LIEN
    23. 25. REALITE AUGMENTEE INNOVATION
    24. 26. POUR MIEUX COMPRENDRE
    25. 27. WEB LINEAIRE 1999 WEB RICHE 2009
    26. 28. par « création digitale » on entend la conception d’expériences interactives riches au service des consommateurs
    27. 29. EVOLUTION page interface lien interaction site expérience
    28. 30. TECHNOLOGIE 3d streaming flash vidéo air ajax rss api xml mobile html google
    29. 31. AU SERVICE D’UNE STRATEGIE
    30. 32. BUSINESS IS BUSINESS ¥ € $
    31. 34. LES OBJECTIFS Développer la notoriété Développer la visibilité Informer Vendre Fidéliser Développer le trafic Capter des contacts Maîtriser son image de marque
    32. 35. DES KPI POUR UN ROI # 1 Il faut définir les Key Performance Indicator Ils nos permettent d’établir et de mesurer le progrès à réaliser pour atteindre nos objectifs Ex : achat, inscription, demande de devis, participation, … # 2 Il faut mesurer le Return On Investment C’est la mise en parallèle des résultats et des investissements pour établir de la réussite du projet
    33. 36. ET APRES …
    34. 38. [email_address] @

    ×