Erp/OpenErp

1 131 vues

Publié le

epr ,openerp, gestion de la paie

Publié dans : Technologie
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 131
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
80
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • 3, il est facile de retrouver et d'analyser l'origine de chaque information
    4, sauf si l'entreprise ne choisit dans un premier temps d'implémenter que certains modules de l'ERP
    5, puisqu'il n'a qu'une seule base de données au sens logique
    _l'ERP est constitué de modules fonctionnels, chacun couvrant un périmètre de gestion de l'entreprise
  • 1,la logistique, les ressources humaines, la comptabilité, le contrôle de gestion, la paie,
    la gestion de la relation clients CRM, la gestion marketing, etc.
    2, Ce modèle permet d'assurer l'intégrité des données,
    la non-redondance de l'information,
    ainsi que la réduction des temps de traitement.

  • Ce système est concurrent d'autres systèmes de gestion de base de données,
    qu'ils soient libres ou propriétaires.
  • 1, L'utilisateur peut créer des types, des fonctions, utiliser l'héritage de type, etc.
    2,
    3, Mais aussi pour ses possibilités de programmation étendues,
    directement dans le moteur de la base de données, via PL/pgSQL
  • 1, (Standard Generalized Markup Language).
  • Le moteur est basé sur une architecture modèle-vue-contrôleur (MVC) et un moteur de processus et de rapports. 
    Un des aspects attractifs d’Open Object est la capacité d’un module d’apporter des modifications à des objets et des écrans (views) existants.
  • Object Relational Mapping : cette couche simplifie l’accès à la base de données.
    Champs de données multilingues : les champs de données peuvent être marqués comme étant multilingue, par exemple un nom de produit peut avoir simultanément des valeurs en Anglais et en Français par exemple : “car, voiture”.
    Moteur de rapport : OpenObject incorpore un moteur de rapport qui génère des résultats au format PDF.
    Web services : OpenObject offres ses services via xmlrpc et JSON (JavaScript).
    OpenObject intègre un Framework de tests applicatifs
    OpenObject dispose aussi d’un moteur pour l’intégration avec l’E-mail

  • Un (MVC) est une architecture de modèles utilisée en génie logiciel. Dans des applications complexes qui présentent des lots de données aux utilisateurs
  • C’est un simple protocole qui permet d'appeler une fonction sur un serveur distant à partir de n'importe quel système (Windows, Mac OS X, GNU/Linux) et avec n'importe quel langage de programmation. Le serveur est lui-même sur n'importe quel système et est programmé dans n'importe quel langage Une fois la fonction est appelée, ses arguments et ses résultats sont envoyés par le protocole http, eux-mêmes sont encodés par le langage XML
    La logique d’open ERP est entièrement du côté serveur.
  • 1Comment dénicher, recruter et conserver les profils les plus compétents qui font cruellement défaut ?
    2L'estimation du juste salaire est dépendante de multiples paramètres dont l'offre de la concurrence n'est pas le moindre.
    4Elle doit être un jeu gagnant-gagnant et répondre à la fois aux besoins en compétence à court terme de l'entreprise et aux souhaits d'employabilité des salariés à plus long terme
    5L'entreprise est une organisation humaine, elle est donc confrontée a tous les aspects des relations inter personnelles.
    6Evaluation collective ou évaluation personnelle ?
  • 1quand on valide une facture client (ou une facture fournisseur), l'écriture comptable dans le journal de vente (ou d'achat) est automatiquement générée. Ainsi, le journal de vente et le journal d'achat sont intégralement générés. Si tous les règlements client et tous les règlements fournisseur sont rentrés dans l'ERP, alors le journal de banque est presque intégralement généré.
    2c’est l’enregistrement comptable de toutes les charges de personnel : salaires bruts, cotisations salariales et cotisations patronales.
  • 1, (Standard Generalized Markup Language).
  • 1
  • 1, (Standard Generalized Markup Language).
  • 1
  • Les avantages en argent: Ce sont des allégements des dépenses personnelles pour le salarié prises en charge en totalité ou en partie par l'employeur (loyer du logement personnel, frais médicaux, frais des séjours ...etc.)
     
    Les avantages en nature: Ils se constituent de diverses prestations et fournitures accordées par l'employeur (dépenses de domesticité, logement, dotations en produits fabriqués par l'employeur...etc.)
  • 1
  • 2,Puisque les inspecteurs pourront exiger à tout moment la communication de ce livre, il est hautement recommandable qu'il soit conservé par l'employeur pendant au moins 3 ans à compter de sa clôture.
  • Erp/OpenErp

    1. 1. Présenté par: Assia Elmrabet Zaineb Erraji
    2. 2. PLAN ERP / OPENERP INSTALLATION LA GESTION DE LA PAIE CONCLUSION 2
    3. 3. ERP
    4. 4. Diffinition: L'ERP vient de l'anglais « Enterprise Resource Planning ». Littéralement, ERP signifie donc : « Planification des ressources de l'entreprise » On utilise parfois dans le monde francophone la dénomination PGI : « Progiciel de gestion intégré » Quoiqu'il en soit, un ERP a pour principale définition « Outil informatisé de pilotage de l'entreprise »
    5. 5. Caractéristiques Il émane d'un éditeur unique. En cas d'impact d'un module, l'information est mise à jour en temps réel dans l'ensemble des autres modules associés. Garantie la piste d'audit . Il peut couvrir l'ensemble du Système d'Information (SI) de l'entreprise . Il garantit l'unicité des informations qu'il contient
    6. 6. Les différents types d'ERP:
    7. 7. OPENERP
    8. 8. Diffinition: Un progiciel qui intègre les principales composantes fonctionnelles de l'entreprise comme la gestion de production, la gestion commerciale… À l'aide de ce système unifié, les utilisateurs de différents métiers travaillent dans un environnement applicatif identique qui repose sur une base de données unique.
    9. 9. PostgreSQL Un système de gestion de base de données relationnelle et objet (SGBDRO). C'est un outil libre disponible selon les termes d'une licence de type BSD. PostgreSQL n'est pas contrôlé par une seule entreprise, mais est fondé sur une communauté mondiale de développeurs et d'entreprises.
    10. 10. Quelques Caractéristique: Il peut stocker plus de types de données que les types traditionnels Il est pratiquement conforme aux normes, Il fonctionne sur diverses plates-formes matérielles et sous différents systèmes d'exploitation. Il est largement reconnu pour son comportement stable, proche de Oracle.
    11. 11. Python Un langage portable, dynamique, extensible, gratuit, qui permet une approche modulaire et orientée objet de la programmation. Python est développé depuis 1989 par Guido van Rossum et de nombreux contributeurs bénévoles.
    12. 12. Quelques Caractéristique: Python est portable, non seulement sur les différentes variantes d'Unix, mais aussi sur les différentes variantes de Windows… Python est orienté-objet. Il supporte l'héritage multiple et la surcharge des opérateurs. Python gère ses ressources (mémoire, descripteurs de fichiers...) sans intervention du programmeur, par un mécanisme de comptage de références.
    13. 13. XML XML (eXtensible Markup Language et en Français Langage à balises étendu, ou Langage à balises extensible) était lancé en 1997 par la communauté SGML . XML est un langage simple et puissant de description et d’échange de documents structurés de n’importe quel domaine de données grâce à son extensibilité, il décrit cette structure à l’aide d’un système de balises.
    14. 14. Architectures techniques 14
    15. 15. Architectures techniques Open Object : 15 o ‘Framework’ de développement utilisé pour construire OpenERP une solution complète de gestion d’entreprise, il permet de développer rapidement des applications haut niveau en Python. o Il est édité par OpenERP sous la licence open source GNU o Il est basé sur une architecture 3 tiers (PostgreSQL, serveur, clients) o Il possède un client riche et un client web
    16. 16. Architectures techniques Open Object : 16 Il offre dans un seul package les composants de base pour construire une application d’entreprise :  Object Relational Mapping  Champs de données multilingues  Moteur de rapport  Web services  un Framework de tests applicatifs  Un moteur pour l’intégration avec l’E-mail
    17. 17. Architectures techniques Modèle MVC: On sépare les données (modèle) et l'interface utilisateur (vue), de sorte que les changements à l'interface utilisateur n'affectent pas le traitement des données, et que les données peuvent être réorganisées sans changer l'interface utilisateur. o Model : les modèles sont les objets déclarés dans OPENERP. Ils sont également des tables PostgreSQL o View : les vues sont définies en fichiers XML dans OPENERP. o Controller : le contrôleur est Python qui contrôle OPENERP. 17
    18. 18. Architectures techniques Architecture Client/Serveur : o Le serveur et le client communiquent via le protocole XML-RPC. o La tâche du client se résume à demander les données (formulaire ou listes) au serveur et de les renvoyer. Avec cette approche, presque tout le développement est fait du côté serveur. 18
    19. 19. Architectures techniques Architecture Client/Serveur : o L'opération client est très simple. Quand un utilisateur exécute une action (sauvegarder un formulaire, ouvrir un menu, imprimer, ...) il envoie cette action au serveur. Le serveur envoie alors la nouvelle action pour s'exécuter côté client. o Il y a trois types d'actions :  Ouvrir une fenêtre (formulaire, listes)  Imprimer un document.  Exécuter un wizard. 19
    20. 20. Architectures techniques Modules fonctionnels Tout d'abord, il faut aujourd'hui différencier trois catégories de modules :  les modules officiels de l'éditeur (un peu moins de 200) ,ils sont gérés par l'entreprise OpenERP .  les modules communautaires officiels qui sont gérés par l'OpenERP Community Association (OCA).  les autres modules communautaires, qui ne sont pas maintenus par OCA.. 20
    21. 21. Architectures techniques Modules fonctionnels  Comptabilité analytique et financière  Gestion des stocks  Gestion de production (GPAO)  Gestion de projets et des activités de services  Gestion des ventes  Gestion des achats  Marketing  Logistique  Ressources humaines  Gestion documentaire 21
    22. 22. Installation d’OPENERP
    23. 23. 23 Introduction : Gestion du Ressource Humaine
    24. 24. La Gestion des Ressources Humaines Il ne s'agit plus d'administrer mais bien de manager le capital humain 1. La gestion du recrutement et de l'intégration 2. La gestion des rétributions 3. La gestion des carrières et des compétences 4. La gestion de la formation 5. La gestion sociale 6. L'évaluation de la performance 24
    25. 25. La Gestion des Ressources Humaines 25
    26. 26. 26 Introduction :La comptabilité
    27. 27. La comptabilité : o La comptabilité est un système d’organisation des données financières d’une entreprise, ou autrement dit une discipline pratique permettant de fournir de manière continue et en temps réel un état de la situation financière de l’entreprise o Sous OpenERP on peut distinguer : • OpenERP est utilisé comme un générateur d'écritures comptables:  le journal de vente  le journal d’achat  les factures client et les factures fournisseur  le journal de banque • OpenERP est le référentiel comptable de la société:  Comptabilisation de la paye  Livre de la paie 27
    28. 28. 28 La comptabilité :
    29. 29. Gestion de la paie
    30. 30. La Gestion de la paie Organise le mode de rémunération des employés Matérialise la relation entre l’employeur et le salarié. Intègre :  Gestion des employés.  Gestion des contrats.  Gestion des salaires  Gestion des congés
    31. 31. Le salaire Le salaire est le nom par lequel le droit désigne la rémunération versée au personnel, il est constituer de plusieurs choses:  Salaire de base.  Les heures suplémantaire.  Les éléments accessoires CHAPITRE 3 : ETUDE FONCTIONNELLE
    32. 32. Salaire de base Il correspond au salaire contractuel, c’est-à-dire la rémunération convenue entre l’employeur et le salarié au moment de la signature du contrat de travail. Salaire de base=Nombre d'heures normales * Taux horaire normal
    33. 33. Les heures supplémentaire Les heures supplémentaires sont les heures effectuées au-delà de la durée légale hebdomadaire du travail applicable dans l'établissement Taux horaire supplémentaire = Taux horaire normal * (1+Taux de majoration)
    34. 34. Les éléments accessoires Les primes et gratifications : Une prime est une somme d'argent octroyée à un salarié à titre titre d'encouragement, de motivation ou de récompense (la prime d’ancienneté, prime d’assiduité, prime de rendement...etc.). La prime d’ancienneté est obligatoire et est attribuée en fonction de la durée passée en activité dans la société en appliquant le barème suivant
    35. 35. Les éléments accessoires Tableau Barème du taux de la prime d’ancienneté:
    36. 36. Les éléments accessoires Les indemnités : Les indemnités sont des sommes attribuées à un salarié en vue de réparer un dommage ou un préjudice que ce dernier a subit subit durant son travail Les avantages Les avantages sont des rémunérations accessoires, ils peuvent être en argent ou en nature. Ils sont attribués généralement par par l'employeur à une partie ou à l'ensemble de son personnel en plus des rémunérations précitées.
    37. 37. Les éléments accessoires Les allocations familiales : Les allocations familiales sont des prestations servies par la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) aux salariés ayant des enfants à charge. Le montant des allocations familiales est de 200 DH par mois pour chacun des trois premiers enfants et 36 DH par mois pour chacun des trois suivants.
    38. 38. Les cotisations sociales salariales Tableau Barème pour le calcul des Les cotisations sociales salariales:
    39. 39. Les charges patronales: Les cotisations patronales de l’AMO et de la CNSS:
    40. 40. Enregistrement et preuves de la paie Le bulletin de paie: Tout employeur doit délivrer au moment du règlement du salaire une une pièce justificative dite bulletin de paie. Cette pièce a pour but de de renseigner le salarié sur la manière dont a été calculée sa rémunération. Le livre de paie: Si le bulletin de paie est remis aux employés, le livre de paie est par contre un document comptable de l'entreprise. L'employeur doit tenir tenir dans chaque établissement le livre de paie. Ce dernier doit reproduire toutes les mentions portées sur le bulletin de paie.
    41. 41. 41 Conclusion
    42. 42. Références: Les sites-web L’ouvrage 42  www.damancom.ma  www.cnss.org  www.cimr.ma  www.nextma.com  www.openerp.com  www.python.org  www.openobject.tv Titre : «Fiscalité des salaires » Auteur : M. Youssef ALAMI
    43. 43. Merci pour votre attention 43

    ×