Atelier paludisme IPM 2007Mortalité et morbidité palustreen fonction de niveau detransmissionRazafinjato CélestinINSPC Ant...
Atelier paludisme IPM 20071. Introduction2. Relation entre la transmission, la morbidité et lamortalité palustre3. Exemple...
Atelier paludisme IPM 2007Introduction (1)• Diversité de la transmissionMap 1. Global distribution of malaria transmission...
Atelier paludisme IPM 2007Introduction (2)• Monde:– tue plus dun million de personnes / an.– 3,2 milliards dêtre humains e...
Atelier paludisme IPM 2007(Robert V. en 2004)Introduction (3)
Atelier paludisme IPM 2007(Données Robert V. en 2004)DécèsAccès palustreImmunitéForme gravePiqûre infectante(Taux d’inocul...
Atelier paludisme IPM 2007Relation : transmission, lamorbidité et la mortalité palustre (2)Morbidité+ Mortalité = ƒ (la tr...
Atelier paludisme IPM 2007Exemple (1)(Rogier et al. en 1999)
Atelier paludisme IPM 2007Exemple (2)(Rogier C. en 2003)
Atelier paludisme IPM 2007Exemple (3)(Rogier C. en 2003)
Atelier paludisme IPM 2007Exemple (4)(Rogier C. en 2003, Ongecha et al. en 2006)
Atelier paludisme IPM 2007Exemple (5)• Lirrégularité de la transmission ne permet pas le développement duneprémunition• C’...
Atelier paludisme IPM 2007Conclusion (1)Mortalité palustreMorbidité palustreImmunitéCondition SocioéconomiqueForme gravePr...
Atelier paludisme IPM 2007Conclusion (2)La transmission est facteur qui change lespectre clinique du paludisme / diversefo...
Atelier paludisme IPM 2007Référence1. Robert V. Conférence Atelier Paludisme ; 20032. Mouchet J, Carnevale P , Coosemans M...
Atelier paludisme IPM 2007Je vous remercie
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Mortalité et morbidité palustre en fonction du niveau de transmission

349 vues

Publié le

Mortalité et morbidité palustre en fonction du niveau de transmission - Présentation de la 5e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - Célestin RAZAFINJATO - Médecin - INSPC - Antananarivo, Madagascar - razafinjatocelestin@yahoo.fr

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
349
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Mortalité et morbidité palustre en fonction du niveau de transmission

  1. 1. Atelier paludisme IPM 2007Mortalité et morbidité palustreen fonction de niveau detransmissionRazafinjato CélestinINSPC AntananarivoMADAGASCAREVALUATIONpar les FACILITATEURS
  2. 2. Atelier paludisme IPM 20071. Introduction2. Relation entre la transmission, la morbidité et lamortalité palustre3. Exemple4. ConclusionPlan
  3. 3. Atelier paludisme IPM 2007Introduction (1)• Diversité de la transmissionMap 1. Global distribution of malaria transmission risk, 2003 ( RBM)
  4. 4. Atelier paludisme IPM 2007Introduction (2)• Monde:– tue plus dun million de personnes / an.– 3,2 milliards dêtre humains exposés.• Afrique: le paludisme est responsable de 40à 50% des hospitalisations et de près de50% des consultations externes.→ Morbidité et Mortalité :• Quelle est la part de la transmission ?
  5. 5. Atelier paludisme IPM 2007(Robert V. en 2004)Introduction (3)
  6. 6. Atelier paludisme IPM 2007(Données Robert V. en 2004)DécèsAccès palustreImmunitéForme gravePiqûre infectante(Taux d’inoculationentomologique)GROUPE A RISQUESansNUL FAIBLE MOYEN FORTToute lapopulationEnfantsPrimeenfanceRelation : transmission, lamorbidité et la mortalité palustre (1)
  7. 7. Atelier paludisme IPM 2007Relation : transmission, lamorbidité et la mortalité palustre (2)Morbidité+ Mortalité = ƒ (la transmission selon diversfacteurs):– Paludisme stable• transmission intense• forme grave enfants mortalité élevée– Paludisme instable• transmission faible, épisodiquepas d’acquisition prémunition• forme grave ensemble de la population mortalité élevée• épidémie de paludisme– Stabilité intermédiaire• recrudescence saisonnière• prémunition tardive( Spiegel A. en 2004)
  8. 8. Atelier paludisme IPM 2007Exemple (1)(Rogier et al. en 1999)
  9. 9. Atelier paludisme IPM 2007Exemple (2)(Rogier C. en 2003)
  10. 10. Atelier paludisme IPM 2007Exemple (3)(Rogier C. en 2003)
  11. 11. Atelier paludisme IPM 2007Exemple (4)(Rogier C. en 2003, Ongecha et al. en 2006)
  12. 12. Atelier paludisme IPM 2007Exemple (5)• Lirrégularité de la transmission ne permet pas le développement duneprémunition• C’est le retard ou mauvaise prise en charge du paludisme gravemortalité élevée.• La relation entre mortalité et transmission se trouve surtout dans laprime enfance•Lintensité de la transmission a des divers effets par rapport à lâge,morbidité et de mortalité(Ross et al. en 2006, Mouchet et al. en 1993)
  13. 13. Atelier paludisme IPM 2007Conclusion (1)Mortalité palustreMorbidité palustreImmunitéCondition SocioéconomiqueForme gravePriseenchargeVecteurDiminutionexposition (MII)Piqûre infectanteFacteurgénétiqueEnvironnementSolution Déterminants
  14. 14. Atelier paludisme IPM 2007Conclusion (2)La transmission est facteur qui change lespectre clinique du paludisme / diverseformes / Relation complexe.des études plus approfondies pourune stratégie de lutte efficace.
  15. 15. Atelier paludisme IPM 2007Référence1. Robert V. Conférence Atelier Paludisme ; 20032. Mouchet J, Carnevale P , Coosemans M, Fontenille D, Ravaonjanahary C, Richard A, Robert V .Typologiedu paludisme en Afrique. Cahiers Santé. 1993 ; 3 : 220-38.3. Mouchet J, Carnevale P , Coosemans M et al . Biodiversité du paludisme dans le monde . John LibbeyEurotext, Paris, 20044. Spiegel A . Aspects épidémiologiques du paludisme. Cours « Circulation des agents infectieux et maîtrise durisque » E.A.S.S.A. Val de Grâce . 20045. Rogier C,Henry MH, Spiegel A. Diagnostic des accès palustre en zone d’endémie palustre . Base théorique etimplication pratique. Méd. Trop. 2001. 61: 27-466. Ross A, Smith T. The effect of malaria transmission intensity on neonatal mortality in endemic areas. Am JTrop Med Hyg. 2006 Aug;75(2 Suppl):74-81.7. Ross A, Maire N, Molineaux L, Smith T. An epidemiologic model of severe morbidity and mortality caused byPlasmodium falciparum. Am J Trop Med Hyg. 2006 Aug;75(2 Suppl):63-73 .8. OMS; Le projet Garki. Recherches sur l’épidémiologie du paludisme et la lutte antipaludique dans la savanesoudanienne de l’Afrique Occidentale. http://whqlibdoc.who.int/publications/9242560618_chap6.pdf9. Trape JF, Lefebvre-Zante E, Legros F, Druilhe P, Rogier C, Bouganali H, Salem G. Malaria morbidity amongchildren exposed to low seasonal transmission in Dakar, Senegal and its implications for malaria control intropical Africa. Am J Trop Med Hyg. 1993; Jun;48(6):748-56.10. http://www.uvp5.univ-paris5.fr/campus-parasitologie11. Rogier C, Ly AB, Tall A, Cisse B, Trape JF. Plasmodium falciparum clinical malaria in Dielmo, a holoendemicarea in Senegal: no influence of acquired immunity on initial symptomatology and severity of malaria attacks.Am J Trop Med Hyg. 1999, Mar; 60(3):410-20.12. Rogier C. Paludisme de l’enfant en zone d’endémie : épidémiologie, acquisition d’une immunité et stratégiesde lutte. Méd Trop. 2003; 63 : 449-464.13. Ongecha JM, Keller CC, Were T, Ouma C, Otieno RO, Landis-Lewis Z, Ochiel D, Slingluff JL, Mogere S,Ogonji GA, Orago AS, Vulule JM, Kaplan SS, Day RD, Perkins DJ. Parasitemia, anemia, and malarial anemiain infants and young children in a rural holoendemic Plasmodium falciparum transmission area. Am J TropMed Hyg. 2006 Mar;74(3):376-85
  16. 16. Atelier paludisme IPM 2007Je vous remercie

×