Innovations dans la prise en charge et la     prévention du paludisme grave            WELE Mamadou, Ph.D Université de Ba...
Définition du paludisme graveo Présence au moins un des paramètres cliniques et biologiques associés à un risque  accru de...
Groupes à risque     Enfants                                                  Femmes enceintes  Jeunes enfants            ...
Innovations dans la prise en charge du paludisme grave                       Atelier Paludisme 2011            4
Quinineo Pendant longtemps le traitement de choix du paludisme graveo Milieu hospitalier / Effets cardiaques, hypoglycémia...
o Etude randomisée: Adultes    Bangladesh, Inde, Indonesie et Myanmaro AS en IV: 2,4 mg/kg a 0, 12, 24 h, et /j      n=730...
o Etude randomisée chez les enfants                o Mortalité                                                     AS: 8,5...
o Etablissements de santé primaire / Milieu ruralo 72 Enfantso DHA supp +SP/ 3 jo AR IM +SP/ 3jo Deux traitements ont été ...
Artesunate vs Quinineo Plus efficace, sans dangero Réactions de type hypersensibilité rares chez certains patientso Diffic...
o Niveau communautaire en zone rurale          Durée de la fievre et fréquence respiratoire    Signes d’anemie sevère chez...
o Traitement    adjuvent: EPO  Evaluer linnocuité à court terme de EPO à des doses élevées combinée à la quinine   Aucune ...
Innovations dans la prévention du paludisme grave                   Atelier Paludisme 2011           12
Réduction du nombre de cas de paludisme simpleDiminution du nombre de cas de formes graves                  Atelier Paludi...
Etude double aveugle controlée placebo TPI (Tanzanie, Mali)                                           TPIo Avec MQ        ...
Conclusiono Il existe des dérivés d’artémisinine en cours développement ayant fait leur preuve  d’efficacité dans des essa...
Merci de votre aimable attention          Atelier Paludisme 2011   16
Bibliographieo   Barnes K I, Mwenechanya J, Tembo M et al, (2004) Efficacy of rectal artesunate compared with parenteral q...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Innovations dans la prise en charge et la prévention du paludisme grave

850 vues

Publié le

Innovations dans la prise en charge et la prévention du paludisme grave - Présentation de la 8e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - WELE Mamadou - Mali - madou@icermali.org

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
850
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Innovations dans la prise en charge et la prévention du paludisme grave

  1. 1. Innovations dans la prise en charge et la prévention du paludisme grave WELE Mamadou, Ph.D Université de Bamako/ Mali Atelier Paludisme 2011
  2. 2. Définition du paludisme graveo Présence au moins un des paramètres cliniques et biologiques associés à un risque accru de décès combinée avec la présence de la parasitémie à P. falciparum. Cliniques Biologiques Prostration Anémie sévère (<5g/dl enfant, Hb<7g/dl adulte) Troubles de conscience Hypoglycémie (<2,2 mmol/l) Respiration acidosique Acidose (bicar < 15) Convulsions répétées Hyperlactatémie (>5) Collapsus cardiovasculaire Hyperparasitémie (4%) Œdème pulmonaire Insuffisance rénale (créat > 265, diurèse < 400l/j) Saignement anormal Ictère Hémoglobinurie macroscopique Atelier Paludisme 2011 2
  3. 3. Groupes à risque Enfants Femmes enceintes Jeunes enfants o Susceptibilité ≠ nombre de grossesses Anémie sévère Détresse respiratoire o Effets en fonction de l’endemicité Troubles de conscience Grands enfants Troubles neurologiques Mortalité fœto-maternelle Crises convulsives AnémieAdultes: Différentes espèces de Plasmodium, sujets affaiblis, non immuns, zones d’endemicité faible: Amerique latine, Asie Atelier Paludisme 2011 3
  4. 4. Innovations dans la prise en charge du paludisme grave Atelier Paludisme 2011 4
  5. 5. Quinineo Pendant longtemps le traitement de choix du paludisme graveo Milieu hospitalier / Effets cardiaques, hypoglycémiants Dérivés d’artémisinine Artémether/ Artésunate Atelier Paludisme 2011 5
  6. 6. o Etude randomisée: Adultes Bangladesh, Inde, Indonesie et Myanmaro AS en IV: 2,4 mg/kg a 0, 12, 24 h, et /j n=730o QN en IV: 20 mg/ kg, 4h 10 mg/kg 3X/j n=731o Mortalité: AS 15% (107/730) QN: 22% (164/731) p=0,0002o AS mieux toleréo QN associée à hypoglycemie p=0,009 Courbe de survie des patients à lhôpital Tous les patients sont soit décédés à lhôpital ou ressortis guéris, tous les décès sont alors inclus AS: devenir un traitement de choix du paludisme grave pour les adultes Atelier Paludisme 2011 6
  7. 7. o Etude randomisée chez les enfants o Mortalité AS: 8,5% QN: 10, 9% p=0,0022o 9 pays/11 centres: Mozambique,Gambie, Ghana, Kenya, Tanzanie, Nigeria, o AS = moins de Coma, convulsionsOuganda, Rwanda, et RDC o Artesunate mieux toleréo 5425 enfants AS: 2712 AS Réduction substantielle de la mortalité QN: 2713 chez les enfants africains avec paludisme grave Atelier Paludisme 2011 7
  8. 8. o Etablissements de santé primaire / Milieu ruralo 72 Enfantso DHA supp +SP/ 3 jo AR IM +SP/ 3jo Deux traitements ont été efficaces et bien toléréso Taux de clearance des parasites et de la fièvre = comparables dans les 2 groupes Ajouter DHA supp à larsenal de la gestion du paludisme grave Atelier Paludisme 2011 8
  9. 9. Artesunate vs Quinineo Plus efficace, sans dangero Réactions de type hypersensibilité rares chez certains patientso Difficulté d’administration en milieu non hospitaliero Résultats des études précédents probants Confirmation dans des programmes de prise en chrage? Atelier Paludisme 2011 9
  10. 10. o Niveau communautaire en zone rurale Durée de la fievre et fréquence respiratoire Signes d’anemie sevère chez un jeune enfant avec paleur ( Morgensen et al, Acta tropica 2006, Tanzanie) Réexaminer et intégrer dans la gestion des programmes de maladies de lenfance (Ringsted et al, Malaria Journal 2006, Tanzanie) Atelier Paludisme 2011 10
  11. 11. o Traitement adjuvent: EPO Evaluer linnocuité à court terme de EPO à des doses élevées combinée à la quinine Aucune augmentation significative dans le taux de létalité 20% ( Picot et al, MalariaJournal 2009) Atelier Paludisme 2011 11
  12. 12. Innovations dans la prévention du paludisme grave Atelier Paludisme 2011 12
  13. 13. Réduction du nombre de cas de paludisme simpleDiminution du nombre de cas de formes graves Atelier Paludisme 2011 13
  14. 14. Etude double aveugle controlée placebo TPI (Tanzanie, Mali) TPIo Avec MQ réduire les épisodes de Protection substantielle contre les épisodespaludisme chez les nourrissons cliniques de paludisme, linfection et lanémie ( Gosling et al, lancet 2009) chez les enfants utilisant MI ( Dicko et al, Plos Medecine 2011) Réduction nombre de cas graves Atelier Paludisme 2011 14
  15. 15. Conclusiono Il existe des dérivés d’artémisinine en cours développement ayant fait leur preuve d’efficacité dans des essais cliniqueso Ils ne sont pas utilisés dans la majeure partie des cas de paludisme graveo Il existe des TPI en phase d’essai diminuer le risque de forme simple, par conséquent de formes graves chez les enfants Atelier Paludisme 2011 15
  16. 16. Merci de votre aimable attention Atelier Paludisme 2011 16
  17. 17. Bibliographieo Barnes K I, Mwenechanya J, Tembo M et al, (2004) Efficacy of rectal artesunate compared with parenteral quinine in initial treatment of moderately severe malaria in African children and adults: a randomised studyLancet 363: 1598–605o Milner Jr DA, Montgomery J, Seydel KB and Rogerson S J (2008) Severe malaria in children and pregnancy: an update and perspective. Trends in Parasitology Vol.24 No.12o Mogensen CB, Soerensen J, Bjorkman A, and Montgomery S (2006) Algorithm for the diagnosis of anaemia without laboratory facilities among small children in a malaria endemic area of rural Tanzania Acta Tropica 99 : 119–125o Picot S, Bienvenu AL, Konate S et al, (2009) Safety of epoietin beta-quinine drug combination in children with cerebral malaria in Mali Malaria Journal 8:169o Dondorpl AM, Fanellol CI, Hendriksen ICE (2010), Artesunate versus quinine in the treatment of severe falciparum malaria in African children (AQUAMAT): an open-label, randomised trial Lancet 13: 1647–1657.o Ringsted FM, Bygbjerg IbC and Samuelsen H (2006) Early home-based recognition of anaemia via general danger signs, in young children, in a malaria endemic community in north-east Tanzania Malaria Journal 5:111o South East Asian Quinine Artesunate Malaria Trial (SEAQUAMAT) group (2005) Artesunate versus quinine for treatment of severe falciparum malaria: a randomised trial Lancet 366: 717–25 Atelier Paludisme 2011 17

×